Vous êtes sur la page 1sur 12

Search this site

powered by FreeFind

January 25th, 2009


La réconciliation universelle dans l'ancien testament. Par Donald Finnie

L'historicité de l'universalisme
Donald Finnie

Dans la chrétienté, l'Apocatastase est la doctrine de la victoire finale du Bien


et sur le mal. L'Apocatastase soutient que toutes les créatures morales
parviendront finalement à l'harmonie dans le royaume de Dieu. Cette doctrine est
basée sur le passage biblique de 1 Corinthiens 15:28 et a été largement prêchée
par Saint Grégoire de Nysse dans l'Église d'Orient, et par Ambroise de Milan et
Grégoire de Nazianze dans l'Église d'Occident, au IVe siècle. Saint Jérôme de
Stridon (347-420) y a d'abord cru puis s'est rétracté, et Basile de Césarée (330-
379), qui s'opposait à cette doctrine, a écrit que la majorité des chrétiens y
croyaient.Cette croyance réaffirmée et défendue par Origène (185-232) et Clément
d'Alexandrie . Certains savants estiment que le Traité des Principes d'Origène est
le premier ouvrage de théologie chrétienne systématique. Il inclut les
conceptions-clé de la Trinité et du Libre Arbitre, ainsi que celle de
l'Apocatastase. Environ un siècle plus tard, un autre théologien systématique,
Augustin d'Hippone (354-386), concentra son attention sur une autre partie de la
bible et formula ce qui devint plus tard la doctrine de la double prédestination,
selon laquelle certains sont prédestinés au salut de l'âme, d'autres, à la
damnation. Le mot apocatastase apparaît dans la Bible, aux Actes des Apôtres , où
l'on peut lire "Il enverra alors le Christ qui vous a été destiné, Jésus, celui
que le ciel doit garder jusqu'aux temps de l' apokatastasis pantôn dont Dieu a
parlé par la bouche de ses saints prophètes" (Actes des Apôtres, 3.21) . Cette
phrase est issue d'un discours que Pierre fit au peuple juif devant le portique
de Salomon du Temple de Jérusalem, quelques temps après la Passion de Jésus. Dans
la traduction qu'en donne la Bible de Jérusalem, les deux mots grecs apokatastasis
pantôn sont traduits en français par restauration universelle . Ce choix de
traduction énonce le sens du grec sous une terminologie globalisante. Tout
d'abord, le mot pantôn peut être érigé en "Tout" cosmologique avec une
majuscule,Ensuite, le mot apokatastasis peut selon l'ensemble de la phrase être
dé-formé soit en res-tauration ou en ins-tauration , soit encore en ré-
tablissement ou en é-tablissement . De telle sorte que la phrase pourrait se
traduire par: "jusqu'aux temps du rétablissement du Tout , dont Dieu a parlé" ,
par: ses prophètes" .

La traduction induit un mouvement cyclique de ce qui doit être réalisé, cela


ayant été et devant être finalement à nouveau. Le mot apokatastasis appelle cette
notion de cycle, de retour à la normale, de rétablissement, car en grec le mot en
question désigne en effet le rétablissement du malade, le retour des otages dans
leur cité d'origine, l'alignement des astres sur leur position de départ. Quant à
la portée de la récapitulation du cycle, l'addition du mot "Tout" implique
évidement que ce ré-tablissement du "Tout" sera une restauration universelle .
Ainsi toute chose ayant été créée bonne par Dieu, toute chose redeviendra à la fin
des temps bonne. Ainsi, dès l'antiquité chrétienne, cette expression d'
apokatastasis pantôn a donné naissance à l'idée d'une restauration universelle.
Depuis lors, cette idée a fait son chemin; elle est même devenue un des enjeux de
la vie de foi et de la théologie contemporaines. C'est entre autre cela que ce
traité tentera de démontrer.
Revenons a notre texte de départ.,Qui sont ces prophètes par qui Dieu a parlé du
rétablissement de toutes choses.Si vous permettez,nous en dresseront une liste non
exaustive.

Abraham;

toutes les familles de la terre seront bénies en toi.(Genèse 12;3)

Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront


bénies toutes les nations de la terre. (genèse 18;18)(Gen.se 22;18)

Toutes nations(Genèse26;4)
Toutes familles(genèse28;14)

Moise;

Mais, je suis vivant! et la gloire de l'Éternel remplira toute la


terre.(Nombres14;21)

Voici, à l'Éternel, ton Dieu, appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la
terre et tout ce qu'elle renferme.(Deutéronome10;14)
Samuel;

Il nous faut certainement mourir, et nous serons comme des eaux répandues à terre
et qui ne se rassemblent plus; Dieu n'ôte pas la vie, mais il désire que le
fugitif ne reste pas banni de sa présence.(2Samuel14;14)

1Rois

afin que tous les peuples de la terre reconnaissent que l'Éternel est Dieu, qu'il
n'y en a point d'autre!(1Rois8;60)

2Rois

Maintenant, Éternel, notre Dieu! délivre-nous de la main de Sanchérib, et que tous


les royaumes de la terre sachent que toi seul es Dieu, ô Éternel!(2Rois19;19)

David;

A toi, Éternel, la grandeur, la force et la magnificence, l'éternité et la


gloire, car tout ce qui est au ciel et sur la terre t'appartient; à toi, Éternel,
le règne, car tu t'élèves souverainement au-dessus de tout!(1Chroniques29;11)

Et il dit: Éternel, Dieu de nos pères, n'es-tu pas Dieu dans les cieux, et n'est-
ce pas toi qui domines sur tous les royaumes des nations? N'est-ce pas toi qui as
en main la force et la puissance, et à qui nul ne peut résister?(2Chroniques 20;6)

Néhémie;

C'est toi, Éternel, toi seul, qui as fait les cieux, les cieux des cieux et toute
leur armée, la terre et tout ce qui est sur elle, les mers et tout ce qu'elles
renferment. Tu donnes la vie à toutes ces choses, et l'armée des cieux se
prosterne devant toi.Néhémie9;6)

Job

Mais s'il se trouve pour lui un ange intercesseur, Un d'entre les mille Qui
annoncent à l'homme la voie qu'il doit suivre, Dieu a compassion de lui et dit à
l'ange: Délivre-le, afin qu'il ne descende pas dans la fosse; J'ai trouvé une
rançon! (Job33;23)

Psaumes;

A l'Éternel la terre et ce qu'elle renferme, Le monde et ceux qui l'habitent!


(Psaumes24;1)

Les desseins de l'Éternel subsistent à toujours, Et les projets de son coeur, de


génération en génération.(Psaumes33;11)

Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: Je domine sur les nations, je domine sur la
terre. -(Psaumes46;10)

Car Dieu est roi de toute la terre: Chantez un cantique! (Psaumes47;7)

le monde est à moi et tout ce qu'il renferme(Psaumes50;12)

O toi, qui écoutes la prière! Tous les hommes viendront à toi. (Psaumes65;2)

Dans ta bonté, tu nous exauces par des prodiges, Dieu de notre salut, Espoir de
toutes les extrémités lointaines de la terre et de la mer! (Psaumes65;5)

Toute la terre se prosterne devant toi et chante en ton honneur; Elle chante ton
nom(Psaumes66;4)

Les nations se réjouissent et sont dans l'allégresse; Car tu juges les peuples
avec droiture, Et tu conduis les nations sur la terre. (Psaumes67;4)

Les peuples te louent, ô Dieu! Tous les peuples te louent. (Psaumes67;5)

Tu es monté dans les hauteurs, tu as emmené des captifs, Tu as pris en don des
hommes; Les rebelles habiteront aussi près de l'Éternel Dieu.(Psaumes68;18)

Il dominera d'une mer à l'autre, Et du fleuve aux extrémités de la


terre.(Psaumes72;8)
72.11 Tous les rois se prosterneront devant lui, Toutes les nations le serviront.
72.12 Car il délivrera le pauvre qui crie, Et le malheureux qui n'a point d'aide.
72.13 Il aura pitié du misérable et de l'indigent, Et il sauvera la vie des
pauvres; 72.14 Il les affranchira de l'oppression et de la violence, Et leur sang
aura du prix à ses yeux. 72.15 Ils vivront, et lui donneront de l'or de Séba; Ils
prieront pour lui sans cesse, ils le béniront chaque jour. 72.16 Les blés
abonderont dans le pays, au sommet des montagnes, Et leurs épis s'agiteront comme
les arbres du Liban; Les hommes fleuriront dans les villes comme l'herbe de la
terre.

J'avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut.
(Psaumes82;6)

85.10 (85:11) La bonté et la fidélité se rencontrent, La justice et la paix


s'embrassent; 85.11 (85:12) La fidélité germe de la terre, Et la justice regarde
du haut des cieux. 85.12 (85:13) L'Éternel aussi accordera le bonheur, Et notre
terre donnera ses fruits. 85.13 (85:14) La justice marchera devant lui, Et
imprimera ses pas sur le chemin.

Les cieux publient sa justice, Et tous les peuples voient sa gloire.(Psaumes97;6)


Toutes les extrémités de la terre ont vu le salut de notre Dieu.(Psaumes98;3)

103.9 Il ne conteste pas sans cesse, Il ne garde pas sa colère à toujours; 103.10
Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités.

Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait


subsister? (Psaumes130;3)

Tout ce que l'Éternel veut, il le fait,(Psaumes135(8)

145.2 Chaque jour je te bénirai, Et je célébrerai ton nom à toujours et à


perpétuité. 145.3 L'Éternel est grand et très digne de louange, Et sa grandeur est
insondable. 145.4 Que chaque génération célèbre tes oeuvres, Et publie tes hauts
faits! 145.5 Je dirai la splendeur glorieuse de ta majesté; Je chanterai tes
merveilles. 145.6 On parlera de ta puissance redoutable, Et je raconterai ta
grandeur. 145.7 Qu'on proclame le souvenir de ton immense bonté, Et qu'on célèbre
ta justice! 145.8 L'Éternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère
et plein de bonté. 145.9 L'Éternel est bon envers tous, Et ses compassions
s'étendent sur toutes ses oeuvres. 145.10 Toutes tes oeuvres te loueront, ô
Éternel! Et tes fidèles te béniront. 145.11 Ils diront la gloire de ton règne, Et
ils proclameront ta puissance, 145.12 Pour faire connaître aux fils de l'homme ta
puissance Et la splendeur glorieuse de ton règne. 145.13 Ton règne est un règne de
tous les siècles, Et ta domination subsiste dans tous les âges.

ESAIE

Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Éternel


Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les
collines, Et que toutes les nations y afflueront. (Esaie2;2)

Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Éternel des
armées! toute la terre est pleine de sa gloire! (Esaie6;3)
11.9 Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte; Car la terre
sera remplie de la connaissance de l'Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux
qui le couvrent. 11.10 En ce jour, le rejeton d'Isaï Sera là comme une bannière
pour les peuples; Les nations se tourneront vers lui, Et la gloire sera sa
demeure.
Que tes morts revivent! Que mes cadavres se relèvent! -Réveillez-vous et
tressaillez de joie, habitants de la poussière! Car ta rosée est une rosée
vivifiante, Et la terre redonnera le jour aux ombres. (Esaie26;19)
42.1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend
plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations. 42.2 Il
ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les
rues. 42.3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche
qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité. 42.4 Il ne se
découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice
sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.
45.1 Ainsi parle l'Éternel à son oint, à Cyrus, 45.2 Qu'il tient par la main, Pour
terrasser les nations devant lui, Et pour relâcher la ceinture des rois, Pour lui
ouvrir les portes, Afin qu'elles ne soient plus fermées; Je marcherai devant toi,
J'aplanirai les chemins montueux, Je romprai les portes d'airain, Et je briserai
les verrous de fer. 45.3 Je te donnerai des trésors cachés, Des richesses
enfouies, Afin que tu saches Que je suis l'Éternel qui t'appelle par ton nom, Le
Dieu d'Israël. 45.4 Pour l'amour de mon serviteur Jacob, Et d'Israël, mon élu, Je
t'ai appelé par ton nom, Je t'ai parlé avec bienveillance, avant que tu me
connusses. 45.5 Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre, Hors moi il n'y a
point de Dieu; Je t'ai ceint, avant que tu me connusses. 45.6 C'est afin que l'on
sache, du soleil levant au soleil couchant, Que hors moi il n'y a point de Dieu:
Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre. 45.7 Je forme la lumière, et je
crée les ténèbres, Je donne la prospérité, et je crée l'adversité; Moi, l'Éternel,
je fais toutes ces choses. 45.8 Que les cieux répandent d'en haut Et que les nuées
laissent couler la justice! Que la terre s'ouvre, que le salut y fructifie, Et
qu'il en sorte à la fois la délivrance! Moi, l'Éternel, je crée ces choses.
45.22 Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux
extrémités de la terre! Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre. 45.23 Je
le jure par moi-même, La vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point
révoquée: Tout genou fléchira devant moi, Toute langue jurera par moi. 45.24 En
l'Éternel seul, me dira-t-on, résident la justice et la force; A lui viendront,
pour être confondus, Tous ceux qui étaient irrités contre lui. 45.25 Par l'Éternel
seront justifiés et glorifiés Tous les descendants d'Israël.
52.10 L'Éternel découvre le bras de sa sainteté, Aux yeux de toutes les nations;
Et toutes les extrémités de la terre verront Le salut de notre Dieu. 52.11 Partez,
partez, sortez de là! Ne touchez rien d'impur! Sortez du milieu d'elle! Purifiez-
vous, vous qui portez les vases de l'Éternel! 52.12 Ne sortez pas avec
précipitation, Ne partez pas en fuyant; Car l'Éternel ira devant vous, Et le Dieu
d'Israël fermera votre marche. 52.13 Voici, mon serviteur prospérera; Il montera,
il s'élèvera, il s'élèvera bien haut. 52.14 De même qu'il a été pour plusieurs un
sujet d'effroi, -Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de
celui des fils de l'homme, - 52.15 De même il sera pour beaucoup de peuples un
sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne
leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu'ils n'avaient point entendu.
57.16 Je ne veux pas contester à toujours, Ni garder une éternelle colère, Quand
devant moi tombent en défaillance les esprits, Les âmes que j'ai faites. 57.17 A
cause de son avidité coupable, je me suis irrité et je l'ai frappé, Je me suis
caché dans mon indignation; Et le rebelle a suivi le chemin de son coeur. 57.18
J'ai vu ses voies, Et je le guérirai; Je lui servirai de guide, Et je le
consolerai, lui et ceux qui pleurent avec lui. 57.19 Je mettrai la louange sur les
lèvres. Paix, paix à celui qui est loin et à celui qui est près! dit l'Éternel. Je
les guérirai.
Car, comme la terre fait éclore son germe, Et comme un jardin fait pousser ses
semences, Ainsi le Seigneur, l'Éternel, fera germer le salut et la louange, En
présence de toutes les nations. (Esaie61;11)

J'ai exaucé ceux qui ne demandaient rien, Je me suis laissé trouver par ceux qui
ne me cherchaient pas; J'ai dit: Me voici, me voici! A une nation qui ne
s'appelait pas de mon nom.

Dans ces récits se mêlent fureur et jugement terribles. Très souvent, la colère
est suivie de miséricorde, en raison de l'amour de Dieu pour Son peuple. "Une mère
peut-elle oublier l'enfant qu'elle a allaité et n'avoir point compassion de
l'enfant qu'elle a porté? L'oublierait-elle que moi je ne vous oublierai pas!"
(Isaïe 49:15. La Septante se termine sur l'espérance d'un Fils de David, qui sera
à la fois prêtre et roi, rétablira la royauté et inaugurera un âge d'or.

L'Ancien Testament raconte comment Cyrus autorise les Judéens exilés à Babylone à
rentrer à Jérusalem, et donne l'ordre de reconstruire le Temple détruit lors de la
prise de la ville par Nabuchodonosor. Présenté comme le protégé de Mardouk par le
Cylindre , Cyrus devient l'oint de Yahvé dans le Livre d'Isaïe : « Ainsi parle
l'Éternel à son oint, à Cyrus, qu'il tient par la main, pour terrasser les nations
devant lui, et pour relâcher la ceinture des rois, pour lui ouvrir les portes,
afin qu'elles ne soient plus fermées. » (45:1–3).

Mais la Judée a été considérablement appauvrie dans l'intervalle, et seule la


fondation du Temple peut avoir lieu sous le règne de Cyrus. La Judée ne redevient
pas un royaume indépendant, mais une province de l'Empire perse, qui sert les
intentions stratégiques de Cyrus face à l'Égypte. Toute la région conquise fut
réunie en une seule et immense satrapie réunissant Babylone, la Syrie, et la
Palestine.

Après sa prise de Babylone, Cyrus a publié une déclaration, inscrite sur un


cylindre d' argile connu sous le nom de cylindre de Cyrus, et contenant une
description de ses victoires et actes compatissants, aussi bien qu'une
documentation de sa lignée royale. Il a été découvert en 1879 à Babylone, et est
aujourd'hui conservé au British Museum . Bien que le cylindre reflète une longue
tradition mésopotamienne selon laquelle, dès le III e millénaire av. J.-C. , des
rois tels qu' Urukagina ont commencé leurs règnes par des déclarations des
réformes, le cylindre de Cyrus est largement mentionné comme la « première charte
des droits de l'homme ». En 1971 , l' ONU l'a traduit dans toutes ses langues
officielles. Le cylindre décrète les thèmes normaux de la règle persane :
tolérance religieuse, abolition de l'esclavage, liberté du choix de profession et
expansion de l'empire.(Encyclopédie Wiképédia)

L'Égypte et l'Assyrie

L'Egypte, nation située au sud d'Israël, et l'Assyrie, située au nord d'Israël,


sont deux des plus grands ennemis d'Israël. Israël fut réduit en esclavage par
l'une et conquis par l'autre. La Bible contient plusieurs jugements et
malédictions contre l'une et l'autre. Mais, dans une vision eschatologique, Isaïe
voit "une grande route qui va d'Egypte en Assyrie. Les Assyriens iront en Egypte
et les Egyptiens en Assyrie. Les Egyptiens et les Assyriens célébreront le culte
ensemble", et c'est le Dieu d'Israël qu'ils adoreront. "En ce jour, Israël, le
troisième aux côtés de l'Egypte et de l'Assyrie, sera en bénédiction sur la terre.
Le Seigneur Tout-Puissant les bénira en disant: 'Bénis soient l'Egypte, mon
peuple, l'Assyrie, l'oeuvre de mes mains, et Israël mon héritage.". Cela aussi est
un mystère.(Esaie19;23)

Jérémie

Va, crie ces paroles vers le septentrion, et dis: Reviens, infidèle Israël! dit
l'Éternel. Je ne jetterai pas sur vous un regard sévère; Car je suis
miséricordieux, dit l'Éternel, Je ne garde pas ma colère à toujours. (Jérémie3;12)
31.33 Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-
là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur
coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. 31.34 Celui-ci
n'enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant: Connaissez
l'Éternel! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit
l'Éternel; Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur
péché.
32.37 Voici, je les rassemblerai de tous les pays où je les ai chassés, Dans ma
colère, dans ma fureur, et dans ma grande irritation; Je les ramènerai dans ce
lieu, Et je les y ferai habiter en sûreté. 32.38 Ils seront mon peuple, Et je
serai leur Dieu. 32.39 Je leur donnerai un même coeur et une même voie, Afin
qu'ils me craignent toujours, Pour leur bonheur et celui de leurs enfants après
eux. 32.40 Je traiterai avec eux une alliance éternelle, Je ne me détournerai plus
d'eux, Je leur ferai du bien, Et je mettrai ma crainte dans leur coeur, Afin
qu'ils ne s'éloignent pas de moi. 32.41 Je prendrai plaisir à leur faire du bien,
Et je les planterai véritablement dans ce pays, De tout mon coeur et de toute mon
âme. 32.42 Car ainsi parle l'Éternel: De même que j'ai fait venir sur ce peuple
tous ces grands malheurs, De même je ferai venir sur eux tout le bien que je leur
promets. 32.43 On achètera des champs dans ce pays Dont vous dites: C'est un
désert, sans hommes ni bêtes, Il est livré entre les mains des Chaldéens. 32.44 On
achètera des champs pour de l'argent, On écrira des contrats, on les cachètera, on
prendra des témoins, Dans le pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, Dans
les villes de Juda, dans les villes de la montagne, Dans les villes de la plaine
et dans les villes du midi; Car je ramènerai leurs captifs, dit l'Éternel.
Lamentations

3.31 Car le Seigneur Ne rejette pas à toujours. 3.32 Mais, lorsqu'il afflige, Il a
compassion selon sa grande miséricorde;

Ézéchiel

16.48 Je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, Sodome, ta soeur, et ses filles
n'ont pas fait ce que vous avez fait, toi et tes filles. 16.49 Voici quel a été le
crime de Sodome, ta soeur. Elle avait de l'orgueil, elle vivait dans l'abondance
et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la
main du malheureux et de l'indigent. 16.50 Elles sont devenues hautaines, et elles
ont commis des abominations devant moi. Je les ai fait disparaître, quand j'ai vu
cela. 16.51 Samarie n'a pas commis la moitié de tes péchés; tes abominations ont
été plus nombreuses que les siennes, et tu as justifié tes soeurs par toutes les
abominations que tu as faites. 16.52 Toi qui condamnais tes soeurs, supporte ton
opprobre, à cause de tes péchés par lesquels tu t'es rendue plus abominable
qu'elles, et qui les font paraître plus justes que toi; sois confuse, et supporte
ton opprobre, puisque tu as justifié tes soeurs. 16.53 Je ramènerai leurs captifs,
les captifs de Sodome et de ses filles, les captifs de Samarie et de ses filles,
et tes captifs au milieu des leurs, 16.54 afin que tu subisses ton opprobre, et
que tu rougisses de tout ce que tu as fait, en étant pour elles un sujet de
consolation. 16.55 Tes soeurs, Sodome et ses filles, reviendront à leur premier
état, Samarie et ses filles reviendront à leur premier état; et toi et tes filles,
vous reviendrez à votre premier état.

La ville de Sodome

Sodome est décrite comme un lieu ou règne une grande perversité. Quand la sainte
présence du Seigneur apparaît au centre de la ville, sous l'aspect de trois anges,
les gens de Sodome décident de s'en emparer, d'avoir commerce avec Lui de manière
abominable, et de faire pécher comme eux ce qui est ineffablement pur. La ville
est jugée et détruite par du soufre brûlant venu de Dieu . Par la suite, Jésus
dira que, si les prodiges accomplis à Capharnaum l'avaient été à Sodome, ses
habitants se seraient repentis, montrant que Dieu savait ce qui eût amené la ville
à se repentir . Dans une prophétie eschatologique, Ezékiel dit que Dieu rétablira
Sodome et Samarie exactement comme il rétablira Jérusalem, parce qu'il leur a
accordé l'expiation. Il appelle soeurs ces trois villes: Sodome, lieu de
perversion, qui fut entièrement détruit; Samarie, centre d'apostasie et de
syncrétisme; et Jérusalem, le coeur de la nation juive et le lieu de où il réside.

Ou est-on allé chercher cette notion que Dieu ne peut sauver que les vivants? Le
salut est-il assuré à tous les êtres ? ou bien, à la mort, y a-t-il fixation
éternelle, dans la béatitude pour les uns, dans le malheur pour les autres, selon
ce qui est communément enseigné ? Autrement dit, l'enfer est-il éternel ?
Dieu, dans Sa bonté, ne donne-t-Il pas au coupable, après cette vie, le temps
nécessaire pour expier ses fautes, les racheter et se réhabiliter ?

Nous lisons dans l'Écriture (Ezéchiel 30;11) : « Je jure par Moi-même, dit le
Seigneur Dieu, que je ne veux point la mort de l'impie, mais qu'il se convertisse,
qu'il quitte sa mauvaise voie et qu'il vive. »

Le meme Pierre qui nous parle du rétablissement du tout,nous dit; Christ aussi a
souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous
amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant
quant à l'Esprit,dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en
prison,(1Pierre 3;18) Car l'Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que,
après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu
quant à l'Esprit.(1Pierre 4;6).
Sodome a été réduite en cendre avec tous ces habitants,et pourtant l'écriture dit
qu"ils seron ramenné a leur premier état.

Daniel;

Alors le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, furent brisés ensemble, et


devinrent comme la balle qui s'échappe d'une aire en été; le vent les emporta, et
nulle trace n'en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint
une grande montagne, et remplit toute la terre. (Daniel2;35)
7.13 Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux
arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme; il s'avança vers l'ancien des
jours, et on le fit approcher de lui. 7.14 On lui donna la domination, la gloire
et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le
servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son
règne ne sera jamais détruit.

Le règne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les
cieux, seront donnés au peuple des saints du Très Haut. Son règne est un règne
éternel, et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront. (Daniel7;27)

Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour
faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l'iniquité
et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour
oindre le Saint des saints. Daniel9;24)

Osée

Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, Je les délivrerai de la


mort. O mort, où est ta peste? Séjour des morts, où est ta destruction?(Osée13;14)
Joel

Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair;

Michée
4.1 Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de
l'Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus
les collines, Et que les peuples y afflueront. 4.2 Des nations s'y rendront en
foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, A la maison du
Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses
sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel. 4.3
Il sera le juge d'un grand nombre de peuples, L'arbitre de nations puissantes,
lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des
serpes; Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra
plus la guerre. 4.4 Ils habiteront chacun sous sa vigne et sous son figuier, Et il
n'y aura personne pour les troubler; Car la bouche de l'Éternel des armées a
parlé. 4.5 Tandis que tous les peuples marchent, chacun au nom de son dieu, Nous
marcherons, nous, au nom de l'Éternel, notre Dieu, A toujours et à perpétuité. 4.6
En ce jour-là, dit l'Éternel, je recueillerai les boiteux, Je rassemblerai ceux
qui étaient chassés, Ceux que j'avais maltraités. 4.7 Des boiteux je ferai un
reste, De ceux qui étaient chassés une nation puissante; Et l'Éternel régnera sur
eux, à la montagne de Sion,

Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l'iniquité, qui oublies les péchés Du
reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir
à la miséricorde. (Miché7;18)
Habacuc

Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de l'Éternel, Comme le


fond de la mer par les eaux qui le couvrent. (habacuc2;14)

Sophonie;

L'Éternel sera terrible contre eux, Car il anéantira tous les dieux de la terre;
Et chacun se prosternera devant lui dans son pays, Dans toutes les îles des
nations. (2;11)
3.8 Attendez-moi donc, dit l'Éternel, Au jour où je me lèverai pour le butin, Car
j'ai résolu de rassembler les nations, De rassembler les royaumes, Pour répandre
sur eux ma fureur, Toute l'ardeur de ma colère; Car par le feu de ma jalousie tout
le pays sera consumé. 3.9 Alors je donnerai aux peuples des lèvres pures, Afin
qu'ils invoquent tous le nom de l'Éternel, Pour le servir d'un commun accord.

Aggée

J'ébranlerai toutes les nations; Les trésors de toutes les nations viendront, Et
je remplirai de gloire cette maison, Dit l'Éternel des armées. (Aggée2;7)

Zacharie

L'Éternel sera roi de toute la terre; En ce jour-là, l'Éternel sera le seul


Éternel, Et son nom sera le seul nom. (Zacharie14;9)

Malachie

3.2 Qui pourra soutenir le jour de sa venue? Qui restera debout quand il paraîtra?
Car il sera comme le feu du fondeur, Comme la potasse des foulons. 3.3 Il
s'assiéra, fondra et purifiera l'argent; Il purifiera les fils de Lévi, Il les
épurera comme on épure l'or et l'argent, Et ils présenteront à l'Éternel des
offrandes avec justice.

Récapitulation;

De nombreuses personnes pensent que le Dieu de l'Ancien Testament est un Dieu de


colère et un Dieu vengeur tandis que celui du Nouveau Testament est un Dieu
d'amour. On peut facilement démontrer la fausseté d'une telle conception.
Pour bien comprendre l'ancien testament il faut avoir une certaine notion de son
style littéraire,La stylistique des textes vétérotestamentaires est une étude
souvent négligée.Cependant elle est le fondement de plusieurs approches
exégétiques .Depuis un certain temps, dans les sciences humaines, les études
littéraires ont tendance à négliger les circonstances historiques de la rédaction
du texte, et surtout à ne plus s'intéresser à la question des intentions de
l'auteur . Au contraire,Dans la plus parts des cas le prophètes est porteur d'un
message de jugement,Jugement sur un peuple qui a abandonné son Dieu pour servir
les idoles,jugement sur les nations qui font du tort au peuple élu,jugement sur
l'injustice social et sur l'hypocrésie religieuse.La Bible fourmille d'exemples où
Dieu châtie les hommes pécheurs et protège les siens. Sodome et Gomorrhe
n'auraient pas été englouties sous une pluie de feu s'il s'était trouvé au moins
dix justes en leur sein (Gn 18:32). Si le jugement n'intervient pas immédiatement,
c'est en raison de la grâce de Dieu. Mais le jour vient où chacun devra rendre
compte pour lui-même, le chrétien (2 Co 5:10) comme l'incroyant (Hé9:27; Ap 20:11-
15). Mais la parole prophétique a souvent une double visée. Si le prophète est
annonciateur de catastrophe,il est aussis porteur d'un message d'espérance.
L'ambiguïté de l'histoire et la puissance du mal dans le monde n'auront cependant
pas le dernier mot: telle est la conviction de l'Ancien comme du Nouveau
Testament. Déjà l'Ancien Testament attend le jour du Seigneur. Ce qui est visé par
ce terme, ce n'est pas un jour quelconque du calendrier, mais le jour rempli par
Dieu, le jour et le moment où la sainteté et la gloire de Dieu deviendront
manifestes. Réagissant contre l'optimisme béat de leurs contemporains, les
prophètes attendent cette révélation comme un jugement. Le prophète Amos le dit de
manière parfaitement claire: Malheureux ceux qui misent sur le jour du Seigneur! A
quoi bon? Que sera-t-il pour vous, le jour du Seigneur? il sera ténèbres et non
lumière (Am 5,18). Mais le jugement, déjà dans l'Ancien Testament, signifie aussi
une purification (surtout chez Osée) et finalement le salut et la restauration du
peuple de Dieu.

Dans le Nouveau Testament, le jour du Seigneur devient le jour de Jésus-Christ,


parce que Dieu a délégué le jugement au Christ et lui a confié le soin de mener à
son terme l'histoire du salut. C'est pourquoi ce jour s'appelle le jour de Jésus-
Christ (cf. Ph 1,6.10; 2,16), le jour du Seigneur (l Th 5,2; cf. l Co 1,8, etc.),
et aussi le jour du Fils de l'homme (cf. Le 17,24). La communauté des fidèles
attend la venue de Jésus-Christ à la fin des temps. Cet avènement et cette
manifestation de Jésus, appelés dans le Nouveau Testament parousie, ne sont pas
adéquatement caractérisés par le mot retour, parce que ce mot suggère qu'il s'agit
d'un événement qui s'est déjà produit une première fois. En réalité, il s'agit de
l'achèvement de ce qui a commencé avec l'incarnation, la croix et la résurrection
de Jésus-Christ, de l'achèvement de l'ouvre de Jésus-Christ et de la révélation
définitive de sa gloire. On veut donc dire qu'à la fin des temps, il deviendra
manifeste que Jésus-Christ, dès le début, était et demeure le fondement et le
centre de référence dont toute la réalité et toute l'histoire tirent leur sens,
l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le commencement et la fin (cf. Ap
1,8; 22,13).
Jésus-Christ étant la référence originelle et définitive, tout sera finalement
jugé par lui et par rapport à lui. C'est pourquoi le Nouveau Testament le présente
comme le Juge des vivants et des morts désigné par Dieu (cf. Ac 10,42, etc.). Le
Nouveau Testament annonce le jugement des individus et des nations en recourant à
des images grandioses (cf. Mt 25,31-46; Jn 5,28-29; Ap 20,11-15). Nous devons
avoir conscience qu'il s'agit là d'images, et non d'une véritable description du
jugement dernier. Ces images veulent dire qu'à la fin, Jésus-Christ donnera à
chacun sa place et sa signification définitives. Toutes les autres puissances et
tous les autres pouvoirs seront alors jugés, déchus et renversés. Parce que Jésus-
Christ sera la référence dernière, ce jugement, pour ceux qui ont confiance en
lui, sera un jugement de grâce. Lorsque l'Ecriture dit par ailleurs que ce n'est
pas seulement Dieu, en la personne de Jésus-Christ, qui siégera comme juge, mais
aussi les Douze (cf. Mt 19,28), les anges (cf. Ap 3,21), et les saints (cf. l Co
6,2), cela signifie que ceux qui sont dans le Christ et vivent de sa vie, verront
confirmé le bien-fondé de leur choix et reconnu leur bon droit.

Si l'ont tient compte du contexte historique des textes prophétiques, le jugement


de Dieu est imminent et non lointain.Israel est sur le point d'etre déporté,mais
Dieu lui demeure fidèle,elle sera secouru et ses ennemis seront annéhanties.
Cependant,dans touts les textes prophétiques et cela sans exeption le prophète
ouvre une parenthèse pour proclamé l'espérance.Une simple étude des trois- cent
trente trois propheties sur le messie convaincra les plus scèptiques de la
véracité de cette énonciation.

C'est dans ces paranthèses qu'ils

Yahvé aime son peuple, comme une Bien-Aimée comme une femme qu'il a épousée de
par l'ancienne alliance. Mais cette femme, pécheresse, adultère, s'éloigne de lui.
Yahvé, persévérant, la répudie et la chasse au désert ; là, sans même un geste de
repentance de sa part, il veut la séduire de nouveau et célébrer avec elle de
nouvelles fiançailles, effaçant ainsi tout son passé, lui redonnant une virginité,
la faisant devenir une créature nouvelle Gratuitement, uniquement par amour et par
miséricorde, Dieu va donc conclure avec son peuple une nouvelle alliance: «
J'agirai envers toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment jusqu'à violer
une alliance. Mais moi, je me souviendrai de mon alliance avec toi au temps de ta
jeunesse et j'établirai en ta faveur une alliance éternelle. C'est moi qui
rétablirai mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis Yahvé, afin que, dans
ta confusion, tu sois réduite au silence, quand je te pardonnerai tout ce que tu
as fait .»

Pour cette nouvelle alliance, Yahvé promet d'offrir aux hommes les qualités de
coeur permettant son maintien éternel possible: justice, droit, tendresse,
miséricorde, fidélité . La Loi sera donc écrite non sur des tables de pierre mais
sur le coeur des hommes: « Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus
grands... parce que je vais leur pardonner leur crime et ne plus me souvenir de
leur péché . » Cette nouvelle alliance est présentée comme le Royaume de Dieu,
comme une ère de bonheur inouï, établie et gouvernée par un représentant de Yahvé
sur la terre, le Messie.

Ainsi, dans l'Ancien Testament, les malheurs qui tombent sur Israël sont perçus,
par les rédacteurs des livres historiques, non comme un châtiment dû à la colère
de Dieu mais plutôt comme un moyen de faire revenir Israël vers lui, pour que dans
son amour miséricordieux, Yahvé puisse lui pardonner le péché qu'il a commis en
étant infidèle à Dieu et aux Lois qu'Il lui avait données. Mais ce pardon ne
suffit pas aux hommes qui retombent dans le péché: Dieu leur prépare donc une
alliance nouvelle et éternelle, qui s'accomplira dans le Nouveau Testament avec la
mort et la résurrection du Christ, Messie humilié et rédempteur. Si pour nous le
verbe "juger" évoque la condamnation du coupable, dans l'Ancien Testament hébreu
il évoque au contraire la réhabilitation de la victime, rétablie dans ses droits !
Quant à l'expression "Dieu des armées", elle évoque en fait le dynamisme
victorieux du Dieu libérateur ! La violence qui choque tant dans l'Ancien
Testament est malheureusement une réalité de la vie quotidienne, passée et
présente. Le monde que nous décrit l'Ancien Testament n'est pas un monde idéal,
mais le monde réel. L'un des intérêts de l'Ancien Testament, c'est justement de
nous montrer comment dans ce monde, qui est comme un miroir du nôtre, Dieu est à
l'oeuvre. Le même Dieu que le Dieu de Jésus est à l'oeuvre dans l'Ancien Testament
et, vis-à-vis de son peuple et du monde, se manifeste constamment comme un Dieu
d'amour, fidèle à son projet de salut, toujours prêt à pardonner.

L'Ancien Testament nous enseigne ce qu'est le monde , oeuvre de Dieu, la nature de


l' homme , l'équilibre qui doit régner entre l'humanité et le monde animal et
végétal , la responsabilité de l'homme à l'égard du reste de la création, sa place
face à Dieu (voir par exemple Genèse 1-2, Psaume· 104, Job. 38). Dans ses écrits
de sagesse , l'Ancien Testament nous enseigne un véritable art de vivre (par
exemple Proverbes 30, 7-9) et nous apprend à jeter un regard critique sur un
certain nombre d'idées toutes faites qui ont cours dans notre monde aussi bien
dans les domaines politiques que religieux (par exemple Ecclésiaste 2, Job 12-14).
Le livre des Psaumes nous offre un miroir de la prière individuelle où l'homme met
devant Dieu sa souffrance (par exemple Psaume 22) ou sa joie (Ps 34), et nous
donne un exemple de la liturgie de louange (Ps 47), de confession des péchés (Ps
SI) et d'intercession du peuple de Dieu (Ps 44). L'Ancien Testament nous enseigne
que c'est Dieu qui est le maître de l'histoire, dans laquelle il intervient et
qu'en dépit des aléas il conduit vers un but. Ces interventions de Dieu, l' Ancien
Testament les rapporte dans les livres historiques et prophétiques et les
commémore dans les fêtes, en particulier la Pâque, célébration de la libération
d'Egypte, événement fondateur qui sera réactualisé par Jésus à la veille de sa
mort. Cette histoire du salut , expliquée par les prophètes, trouvera certes un
accomplissement décisif en Jésus, mais rebondit au delà vers une plénitude qui est
celle du Royaume de Dieu (voir par exemple Esaie 2, 2-5, Esaie II).

Mais parce que l'Ancien Testament est profondément enraciné dans un contexte
historique et géographique précis, il comprend aussi un certain nombre de lois
qui, valables pour Israël, n'ont plus autorité pour nous. En dernier lieu,
ajoutons que la Bible n'est pas en tout temps un livre de prescriptions de «
savoir vivre ». Elle parle d'expériences humaines dans lesquelles on trouve une
croissance, une évolution, une recherche de Dieu. Tout n'est pas parfait dès le
début; comment se comporter vis-à-vis des ennemis n'est pas chose facile. La
comparaison entre l'attitude de Lamek ( Gn 4,23-24 ) et celle proposée par Jésus (
Mt 18,21-22 ) illustre bien qu'il reste du chemin à parcourir pour tous.
Donald Finnie
visitez;la liberation des captifs
www.donaldfinnie.com