Vous êtes sur la page 1sur 2

87, rue du Faubourg-Saint-Denis75010 Paris, E-mail : poi@fr.oleane.com Internet : www.parti-ouvrier-independant.

fr Tél : 01 48 01 85 85

COMMUNIQUE DU POI VAL D’OISE SUR LE LOGEMENT

IL FAUDRAIT CONSTRUIRE UN MILLION DE LOGEMENTS TYPE HLM !
Depuis plus de 10 ans, il est devenu banal de parler de la crise du logement. Tous le reconnaissent, la crise du logement est devenue le centre des préoccupations d’un grand nombre de familles et facteur « d’insécurité sociale » comme le dénonce le dernier rapport de la fondation Abbé Pierre. Quels sont les faits ? Le rapport nous donne des indications sur la réalité que vivent près de 10 millions de personnes !

-5 millions sont en situation de fragilité, liée à la baisse des revenus et au chômage alors que loyers et charges ne cessent d’augmenter. -3,6 millions sont mal logés : sur occupation, enfants adultes contraints de revenir au foyer, mais aussi logements insalubres, mal entretenus. -700 000 personnes sont privées de domicile personnel.SDF mais aussi personnes vivant dans des abris de fortunes, dans de véritables bidonvilles -1 252 0000 personnes sont en situation de loyers impayés - 114 000 expulsions prononcées en 2011 par la justice en France - 100 000 logements disparus entre 1990et 1995 (insee)

Sur notre département la situation est tout aussi catastrophique ; plus de 35000 familles sont en demande d’un logement, 7000 à Argenteuil, 3500 à Cergy…
Comment en est on arrivés là ? Depuis les années 70, le gouvernement Giscard-Barre a pris la responsabilité d’abandonner la politique de construction de logement HLM dite « aide à la pierre » pour l’aide personnalisée(APL). C’est là le début de la politique de désengagement de l’Etat qui a transféré de plus en plus au privé la responsabilité de construire des logements sociaux : le résultat est là, chaque année de moins en moins de construction ou des logements à loyers sans rapport avec les ressources de la majorité de la population…d’où cette pénurie actuelle.

Il faudrait construire un million de logements type HLM.
En septembre, vient de se tenir le congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat qui regroupe les bailleurs sociaux. Les mesures ont-elles été à la hauteur des problèmes ? Le premier ministre a estimé nécessaire de faire le déplacement accompagnant la ministre du logement Cécile Duflot. Beaucoup de promesses et des annonces « à la marge » comme l’augmentation des pénalités pour non respect de la loi SRU, relèvement du plafond du livret A… Il a annoncé la suppression de la ponction sur les fonds propres des bailleurs pour 2013, mais l’a maintenue pour 2012 ! Il n’y a pas de petits profits ! Aucune mesure sur un réengagement de l’Etat pour un véritable plan de construction, c’est aux collectivités locales de se débrouiller… En lisant les documents de l’USH, on comprend que ce problème d’engagement de l’Etat n’est pas à l’ordre du jour : « Face à l’Impératif du surendettement, il est difficile d’augmenter globalement la dépense publique en faveur du logement… » L’effort de construction sera supporté par d’autres que l’Etat. Afin de limiter ses dépenses, Bercy a contraint le 1 % (dit patronal) logement, géré par les organisations patronales et syndicales, d’emprunter 1,5 milliards

Union Européenne).2 milliards en 2013 à 7. C’est pourquoi. c’est pourquoi il espère pouvoir associer les organisations syndicales à la mise en œuvre de cette politique directement issue de sa soumission aux diktats de la Troïka. la Sécurité sociale ». l’Etat. pour résister à l’augmentation de loyers et surtout des charges… Mais il faut être clair.8 milliards d’euros en 2013. est mis à mal en conséquence de l’acceptation du nouveau traité européen (TSCG) ratifié par le Parlement avec une majorité UMP-PS. de ce fait. Au cours de celle-ci le POI Val d’Oise réaffirmera ses postions en matière de logement. qui priment sur l’amélioration des conditions de vie de dix millions de personnes. Pour notre part. -PLAN DE CONSTRUCTION PAR L’ETAT D’UN MILLION DE LOGEMENT HLM -BLOCAGE DES LOYERS ET DES CHARGES -NON AUX EXPULSIONS LOCATIVES -LOGEMENTS ACCESSIBLES POUR LES JEUNES Contact POI 95 : François LEFEBVRE tél : 06 19 80 00 16 . que si le budget actuel consacré au logement est de 36 milliards d’€.com .pour accorder l’équivalent de 500 millions d’euros aux organismes HLM. Notons à ce sujet.http://poi95. comme tous les autres services publics. dont nous ferons les frais dans notre quotidien. Banque Centrale Européenne. Et. le remboursement aux banquiers de la dette.fldn95@gmail. C’est pourquoi nous soutenons l’initiative prise par des militants ouvriers et des élus de tenir une conférence nationale pour l’unité et la résistance le 1er décembre à Paris. (Fonds Monétaire International.« Une nouvelle réduction des dépenses publiques de 10 milliards » touchant « les collectivités locales. passés de 8. 24 milliards sont consacrés à l’aide au logement privé (propriétaires et locataires) et seulement 12 milliards au logement social ! Ce sont donc les impératifs de la Troïka. avec 662 suppressions de postes à la clé.fr le lundi 12 novembre 2012 .free. le gouvernement a besoin de l’aide des partenaires sociaux . nous entendons continuer à nous opposer aux conséquences désastreuses pour la population de l’application du TSCG et de sa règle d’or. sur le département. Les locataires s’organisent pour faire valoir leurs droits contre les bailleurs qui se prennent de plus en plus pour des promoteurs immobiliers. seul un plan massif de construction de logements Permettrait de sortir de cette crise Est-ce le choix du gouvernement ? Les récentes décisions attestent du contraire : « Allègement de 20 milliards d’euros du coût du travail ». Pour aboutir. Cette opération masque une baisse de crédits du ministère du logement. Ils s’organisent pour se défendre contre les expulsions dont le nombre augmente chaque année. nous participerons à une conférence départementale le Vendredi novembre à 20h à la maison de quartier des Touleuses de Cergy pour préparer la conférence nationale. le logement social. que nous paierons par l’augmentation de la tva. POI.