Vous êtes sur la page 1sur 186
RÉPUBLIQUE DU TCHAD PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PRIMATURE Ministère de l'Hydraulique Urbaine et Rurale

RÉPUBLIQUE DU TCHAD PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PRIMATURE Ministère de l'Hydraulique Urbaine et Rurale Secrétariat Général

DÉLÉGATION DE LA COMMISSION EUROPÉENNE PROGRAMME 9 ème FED FED/2005/017-076 & FED/2006/018-625 Maîtrise d'œuvre Déléguée

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle

Maîtrise d'œuvre Déléguée Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle Rapport final Mai

Rapport final

Maîtrise d'œuvre Déléguée Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle Rapport final Mai

Mai 2012

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Informations qualité

Titre du projet

Maîtrise d’œuvre déléguée du programme d’accès à l’eau potable et appui à la politique sectorielle

Titre du document

Rapport final MOD 9 FED

Date

31 mai 2012

Auteur(s)

A. Boukar, A. Goldoum, A. Légier, A. Ndetibaye, B. Rassembaye, C Eberschweiller, C. Lelong, E Fèvre, N. O. El Mami, D. Ramel, I Sani,

N° SCORE

EPA80052N

Contrôle qualité

Version

Date

Rédigé par

Visé par :

1

31/05/2012

A. Légier

M. Goubon 30/05/2012

Destinataires

Envoyé à :

Nom

Organisme

Envoyé le :

CN9FED

Ministère de l’Hydraulique Urbaine et Rurale

31/05/2012

DAEPA

Ministère de l’Hydraulique Urbaine et Rurale

31/05/2012

ACTION

Ministère du Plan, de l’Economie et de la Coopération Internationale

31/05/2012

DUE

Union Européenne – N’Djamena

31/05/2012

Copie à :

Nom

Organisme

Envoyé le :

M. Goubon

Egis International

31/05/2012

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

TABLE DES MATIERES – RAPPORT FINAL MOD 9 FED

Résumé

10

1. Présentation du programme

16

1.1. Identification

16

1.2. Objectifs (rappel des TDR)

16

1.2.1. Objectif global

16

1.2.2. Objectifs Spécifiques

17

1.3. Montage institutionnel

17

1.4. Financement

18

1.4.1. CF1

18

1.4.2. CF2

20

1.5. Description des prestations de la maîtrise d’œuvre déléguée (MOD)

20

1.6. Equipe de mise en œuvre

22

1.6.1. Volet maîtrise d’œuvre déléguée et travaux

22

1.6.2. Volet socio-économique

22

1.6.3. Equipe de back stopping et experts court terme

22

1.7. Logistique

23

1.8. Calendrier

23

2. Cadre naturel de la zone du 9 ème FED

26

2.1. Cadre géographique- morphologie

26

2.1.1. Morphologie Kanem et BEG

27

2.1.2. Morphologie Batha

28

2.1.3. Morphologie Guéra

29

2.2. Hydrographie

29

2.2.1. Réseau Kanem-BEG

29

2.2.2. Réseau Batha

29

2.2.3. Réseau Guéra

29

2.2.4. Les lacs

30

2.3. Contexte climatologique

30

2.4. Couvert végétal

33

2.4.1. Végétation du Kanem et BEG

33

2.4.2. Végétation au nord du Batha

33

2.4.3. Végétation du Fitri

33

2.4.4. Végétation du Guéra

34

2.5. Géologie

34

2.5.1. Contexte géologique régional

34

2.5.2. Contexte géologique local

37

2.6. Contexte hydrogéologique de la zone du projet

40

2.6.1. La nappe phréatique du Kanem

40

2.6.2. La nappe phréatique du Batha

41

2.6.3. Le bassin du lac Fitri

42

2.6.4. Les aquifères discontinus du Guéra

42

2.7. Données hydrogéologiques issues du 9ème FED

44

2.7.1. Données issues des forages réalisés au Kanem et BEG

44

2.7.2. Données issues des forages réalisés au Batha

51

2.7.3. Données issues des forages réalisés au Guéra

58

2.7.4. Qualité des eaux souterraines exploitées par les forages

63

2.7.5. Méthodes de prospection et ouvrages d’exploitation

72

2.7.6. Equipement des ouvrages

74

3. Synthèse des activités de la composante socio-économique

75

3.1. Contexte socio-économique de la zone du programme

75

3.1.1. Population

75

3.1.2. Peuplement

77

3.1.3. Cultures et religions

80

3.1.4. Les infrastructures existantes

81

3.1.5. Activités socio-économiques

83

3.2. Politique et stratégie nationale de l’approvisionnement en eau

85

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

 

3.2.1. Schéma Directeur de l’Eau et de l’Assainissement

85

3.2.2. Normes de desserte

86

3.2.3. Code de l’eau

87

3.2.4. Arrêté N°22/MHUR/2011 du 30/11/2011

87

3.2.5. Arrêté 24/MHUR/2011 du 30/11/2011

87

3.2.6. Modalités de gestion des points d’eau

88

3.3.

Méthodologie générale pour la conduite du volet socio-économique

90

3.3.1. Mise en place d’une base de données villages et points d’eau

90

3.3.2. Redynamisation des CGPE de la zone des FED précédents

90

3.3.3. Remplacement des pompes UPM

91

3.3.4. Accompagnement de la réalisation de nouveaux points d’eau

91

3.3.5. Education sanitaire

92

3.3.6. Suivi – appui aux AUE gérant des adductions d’eau potable

93

3.3.7. Mise en place d’artisans réparateurs

93

3.3.8. Renforcement du réseau de pièces détachées de pompes

93

3.3.9. Mise en place du nouveau système d’entretien et de maintenance (SEM)

94

3.4. Composante B : Renforcement et structuration des dispositifs d’exploitation des points

d’eau potable réalisés dans le cadre des FED précédents

97

3.4.1. Volet hydraulique semi urbaine

98

3.4.2. Volet hydraulique villageoise

101

3.5. Composante C : Réalisation et consolidation de nouveaux points d’eau dans les zones

prioritaires

105

3.5.1. Régions du Kanem et du Bahr-El-Ghazal

105

3.5.2. Région du Batha

107

3.5.3. Région du Guéra

109

3.5.4. Formations AUpmh et maintenanciers

113

4. Réalisations des travaux du volet hydraulique

116

4.1. Présentation

116

4.2. Régions du Kanem-BEG

116

4.2.1. Contexte hydrogéologique et implantations

116

4.2.2. Réalisation des forages (marché Foraco)

116

4.2.3. Installation des pompes (marché GWE-Pumpenboese)

117

4.2.4. Problèmes rencontrés

118

4.2.5. Réception des ouvrages et divers

119

4.3. Région du Batha

120

4.3.1. Contexte hydrogéologique du Batha

120

4.3.2. Activités d’implantation

120

4.3.3. Réalisation des forages (marchés Foraco, STH et THC)

121

4.3.4. Installation des pompes

122

4.3.5. Problèmes rencontrés

123

4.3.6. Réception des ouvrages et divers

125

4.4. Région du Guéra

125

4.4.1. Contexte hydrogéologique du Guéra

125

4.4.2. Etudes hydro-géophysiques (contrat FED/2009/205-565)

125

4.4.3. Suivi des forages

126

4.4.4. Suivi des pompes (marché Pumpenboese)

127

4.4.5. Problèmes rencontrés

128

4.4.6. Réception des ouvrages et divers

129

4.5. Missions d’appui

129

4.5.1. Missions du siège

129

4.5.2. Missions experts court terme

130

5. Point financier

131

5.1. Infrastructures

131

5.1.1. Contrats Kanem – BEG

131

5.1.2. Contrats Batha – Guéra

133

5.2. Maîtrise d’œuvre déléguée

142

5.3. Formations

144

5.4. Bilan global

144

5.5. Ratios et coûts moyens

145

6. Conclusions

148

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

7. Documents produits par le projet

149

7.1. Documents internes

149

7.1.1. Documents d’animation

149

7.1.2. Dossiers de village

150

7.2. Documents du projet

156

7.2.1. Rapports mensuels d’avancement

156

7.2.2. Rapports de campagne

156

7.2.3. Compte-rendu de missions

156

7.2.4. Documents spécifiques

157

7.2.5. Dossiers d’appels d’offres de travaux

158

8. Bibliographie

159

8.1. Bibliographie générale

159

8.2. Bibliographie spécifique

159

Liste des Tableaux

Tableau 1 : Les IOV (Indicateurs Objectivement Vérifiables) au 30 mai 2012

15

Tableau 2 : Répartition du financement CF1

19

Tableau 3 : Répartition par type d’activité CF1

19

Tableau 4 : Répartition du financement avenant 1

19

Tableau 5 : Répartition par type d’activité avenant 1

19

Tableau 6 : Répartition du financement CF2

20

Tableau 7 : Répartition par type d’activité CF1 + CF2

20

Tableau 8 : Répartition des moyens de déplacement

23

Tableau 9 : Calendrier d’intervention

23

Tableau 10 : Forages réalisés dans la région du Kanem

45

Tableau 11 : Forages réalisés dans la région du BEG

45

Tableau 12 : Forages réalisés dans la région du Batha

51

Tableau 13 : Forages réalisés dans la région du Guéra

58

Tableau 14 : Comparaison des analyses des eaux du 9e FED avec les lignes directrices de l’OMS

et de la CEE concernant la qualité de l’eau potable

71

Tableau 15 : Normes de potabilité par rapport aux matières organiques

72

Tableau 16 : Répartition de la population du Kanem historique par département et type de

population

et type de

76

Tableau 17 : Répartition de la population du Guéra et du Batha par département

population

77

Tableau 18 : Répartition des infrastructures scolaires par région selon leur statut

81

Tableau 19 : Répartition des infrastructures sanitaires par région selon leur statut

82

Tableau 20 : Répartition des ouvrages hydrauliques par région et type d’ouvrage avant le projet

82

Tableau 21 : Critères des équipements hydrauliques retenus par l’arrêté n°22 du 30/11/2011

87

Tableau 22 : Barème des contributions pour la réalisation d’un ouvrage d’hydraulique

88

Tableau 23 : Destination de la participation villageoise

88

Tableau 24 : Zone FED précédents : Résultats des activités du volet socio-économique

104

Tableau 25 : KANEM – BAHR EL GHAZAL : Résultats des activités du volet socio-économique. 106

Tableau 26 : BATHA : Résultats des activités du volet socio-économique

108

Tableau 27 : GUÉRA : Résultats des activités du volet socio-économique

110

Tableau 28 : Formation des maintenanciers

113

Tableau 29 : Contrats d’entretien signés

114

Tableau 30 : Formation AUpmh Batha

114

Tableau 31 : Formation AUpmh Bahr El Ghazal

114

Tableau 32 : Formation AUpmh Guéra

115

Tableau 33 : Formation AUpmh Kanem

115

Tableau 34 : synthèse des formations des AUpmh

115

Tableau 35 : Répartition des pompes posées marché n°FED/2008/193-814

117

Tableau 36 : Récapitulatif des travaux géophysiques

126

Tableau 37 : Décaissement du marché FORACO (n°FED/2008/193-813 – Kanem/BEG)

131

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Tableau 38 : Décaissement du marché PUMPENBOESE (n°FED/2008/193-814 – Kanem/BEG) 132

Tableau 39 : Décaissement du marché FORACO (n°FED/2009/219-224 – Lot 2 Batha)

134

Tableau 40 : Décaissement du marché FORACO (n°FED/2009/219-224 – Lot 1 Guéra)

135

Tableau 41 : Décaissement du marché THC (n°FED/2009/219-225 – Batha)

136

Tableau 42 : Décaissement du marché STH (n°FED/2010/243-478 – Batha)

137

Tableau 43 : Décaissement du marché THC/HYDROTECH (n°FED/2008/193-196 – Guéra lot 1)138 Tableau 44 : Décaissement du marché THC/HYDROTECH (n°FED/2008/193-196 – Guéra lot 2)139

Tableau 45 : Décaissement du marché VERGNET (n°FED/2010/243-401- Batha)

140

Tableau 46 : Décaissement du marché PUMPENBOESE (FED/2009/219-226/Guéra-Batha)

141

Tableau 47 : Décaissement du marché EGIS/ANTEA/CIAT (FED/2009/205-565/Guéra-Batha)

142

Tableau 48 : Décaissement du marché EGIS/ANTEA/CIAT (n°FED/2008/193-817 / MOD)

143

Liste des figures et cartes

Figure 1 : Zone d’intervention du programme 9 ème FED au Tchad

21

Figure 2 : Représentation morphologique de la zone du projet

26

Figure 3 : Ensembles géographiques du Kanem et BEG

27

Figure 4 : Ensembles géographiques du Batha et du Guéra

28

Figure 5 : Répartition des zones bio climatiques et des isohyètes dans la zone du projet

32

Figure 6 : Carte géologique et hydrogéologique simplifiée

36

Figure 7 : Schéma des différents gisements aquifères du Guéra

43

Figure 8 : Répartition des forages Kanem – BEG

45

Figure 9 : Productivité des forages Kanem – BEG

48

Figure 10 : Piézométrie sommaire des forages Kanem – BEG

48

Figure 11 : Epaisseur des terrains saturés

49

Figure 12 : carte des profondeurs de l’eau/sol Kanem – BEG

49

Figure 13 : Conductivités du Kanem – BEG

50

Figure 14 : Forages réalisés dans la région du Batha

54

Figure 15 : Productivité des ouvrages du Batha

55

Figure 16 : Piézométrie sommaire des forages du 9 ème FED réalisés dans le Batha

56

Figure 17 : Epaisseur de la zone saturée

56

Figure 18 : Profondeur de l’eau dans le sol

57

Figure 19 : Conductivité des eaux du Batha

58

Figure 20 : Répartition des ouvrages du Guéra

59

Figure 21 : Productivité des forages dans le Guéra

61

Figure 22 : Profondeur des forages équipés

62

Figure 23 : Profondeur des niveaux de l’eau au Guéra

62

Figure 24 : Conductivité des eaux souterraines du Guéra

63

Figure 25 : Relation entre températures et profondeur des nappes

64

Figure 26 : Relation entre conductivité et salinité (TDS)

65

Figure 27 : Faciès des eaux du Batha et du Guéra (diagramme de Piper)

65

Figure 28 : Faciès des eaux du Kanem et du Bahr El Ghazal

66

Figure 29 : Faciès des eaux fortement minéralisées (TDS > 2000 mg/l)

66

Figure 30 : Cartes de répartition de la salinité des eaux des nappes souterraines de la zone

prioritaire du 9 e FED

67

Figure 31 : Relation entre l’Indice de corrosion de Ryznar le pH et la salinité

68

Figure 32 : Corrosivité des eaux des nappes exploitées dans la zone prioritaire

69

Figure 33 : Système d’entretien et de maintenance des forages équipés de PMH

97

Figure 34 : Répartition des 33 AEP de la zone des FED précédents

98

Figure 35 : Comptes bancaires des AUE dont le montant stagne, voire diminue

99

Figure 36 : Comptes bancaires des AUE en progression régulière

100

Figure 37 : Compte bancaire présentant une sortie monétaire importante

100

Figure 38 : Situation des 266 pompes UPM réhabilitées avec des pompes Vergnet

102

Figure 39 : Répartition des AU-pmh dans les quatre régions de la zone des FED précédents

103

Figure 40 : Répartition des AU-pmh dans les régions du Kanem et du Bahr El Ghazal

107

Figure 41 : Zone d’intervention des artisans réparateurs dans les régions du Kanem -BEG

107

Figure 42 : Localisation des CGPE et des AU-pmh constituées dans la région du Batha

111

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Figure 43 : Localisation des CGPE et des AU-pmh constituées dans la région du Guéra

112

Figure 44 : Type de panne et origine pompes India Pumpenboese

119

Figure 45 : Avancement du marché FORACO (n°FED/2008/193-813 – Kanem/BEG)

131

Figure 46 : Avancement du marché PUMPENBOESE (n°FED/2008/193-814 – Kanem/BEG)

133

Figure 47 : Avancement du marché FORACO (n°FED/2009/219-224 – Lot 2 Batha)

134

Figure 48 : Avancement du marché FORACO (n°FED/2009/219-224 – Lot 1 Guéra)

135

Figure 49 : Avancement du marché THC (n°FED/2009/219-225 – Batha)

136

Figure 50 : Avancement du marché STH (n°FED/2010/243-478 – Batha)

137

Figure 51 : Avancement du marché THC/HYDROTECH (n°FED/2008/193-196 – Guéra lot 1)

138

Figure 52 : Avancement du marché THC/HYDROTECH (n°FED/2008/193-196 – Guéra lot 2)

139

Figure 53 : Avancement du marché VERGNET (n°FED/2010/243-401- Batha)

140

Figure 54 : Avancement du marché PUMPENBOESE (FED/2009/219-226/Guéra-Batha)

141

Figure 55 : Avancement du marché EGIS/ANTEA/CIAT (FED/2009/205-565/Guéra-Batha)

142

Figure 56 : Avancement du marché EGIS/ANTEA/CIAT (n°FED/2008/193-817 / MOD)

144

Figure 57 : Répartition des coûts des divers marchés

145

Figure 58 : Dépenses par région et par type d’activité

145

Figure 59 : Coût d’un point d’eau moderne au Kanem-BEG (en F CFA)

146

Figure 60 : Coût d’un point d’eau moderne au Batha (en F CFA)

146

Figure 61 : Coût d’un point d’eau moderne au Guéra (en F CFA)

146

Table des annexes

Annexe 1: Situation des contrats suivis par la MOD – Programmation et résultats

161

Annexe 2 : Liste des adductions d’eau potable de la zone des anciens FED

162

Annexe 3 : Liste des AU-pmh

163

Annexe 4 : Liste des maintenanciers

174

Annexe 5 : Liste des contrôleurs de travaux

184

Annexe 6 : Liste des animateurs

185

Annexe 7 : Liste des chauffeurs

186

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Abréviations utilisées

A

ACTION :

Appui Conseil Technique et Institutionnel à l’Ordonnateur National Approvisionnement en Eau Potable ou Adduction d’Eau Potable Adduction d’Eau Simplifiée Agence française de développement Artisan Réparateur Association des Usagers de l'Eau Association des Usagers de Pompes à Motricité Humaine Assistant (ce) Technique

AEP :

AES :

AFD :

AR :

AUE :

AU-pmh :

AT :

B

BAD :

Banque Africaine de Développement Bureau d'Etudes Techniques Borne Fontaine Branchement Particulier Before present Bahr El Ghazal

BET :

BF :

BP :

BP :

BEG :

C

CAM :

Cellule d’Appui à la Maintenance Connaissances, Attitudes et Pratiques Commission Européenne Convention de Financement (CF1 et CF2 Programme 9ème FED) Comité de Gestion de Point d'Eau Cellule de Conseil et d'Appui à la Gestion Centre de Santé Collectivités Territoriales Décentralisées

CAP :

CE :

CF :

CGPE :

CCAG :

CS :

CTD :

D

DAEP :

Direction de l'Approvisionnement en Eau Potable Direction de la Connaissance du Domaine Hydraulique Direction de l'Hydraulique Pastorale Direction de l'Hydraulique Villageoise Devis Programme Direction du Suivi et de l’Exploitation des Ouvrages Hydrauliques Délégation de l’Union Européenne au Tchad

DCDH :

DHP :

DHV :

DP :

DSEOH :

DUE :

E

EPE :

Equivalent Point d'Eau

F

FED :

Fond Européen pour le Développement Fonds National de l’eau Forages équipé de pompe à Motricité Humaine

FNE :

FPMH :

I

IOV :

Indicateur Objectivement Vérifiable Inventaire des Ressources Hydrauliques

IRH :

K

KBEG :

Kanem et Bahr El Ghazal

M

MFT :

Marteau Fond de Trou (méthode de forage) Ministère de l’Hydraulique Urbaine et Rurale

MHUR :

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

MO :

Maître d’Ouvrage (MP) Maître d’œuvre (MHUR) Maître d’Œuvre Délégué

Moe :

MOD :

O

OMD :

Objectifs du Millénaire pour le Développement Organisation Non Gouvernementale Ordre de Service

ONG :

OS :

P

PE :

Point d'Eau Point d’Eau (Moderne) Poste d'Eau Autonome Point d'Eau Moderne Pompe à Motricité Humaine Programme National d’Alimentation en Eau Potable en milieu Rural Programme des Nations Unies pour le Développement Programme Régional Solaire

PE(M) :

PEA :

PEM :

PMH ou pmh :

PNAER-BAD :

PNUD :

PRS :

R

RCGPE :

Regroupement de Comité de Gestion de Point d'Eau

S

SDEA :

Schéma Directeur de l’Eau et de l’Assainissement du Tchad 2003-2020 Service d'Entretien et de Maintenance Système de Gestion de Base de Données Système d'Information Système d'Information Géographique Service Public de l’Eau

SEM :

SGBD :

SI :

SIG :

SPE :

T

TdR :

Termes de Référence Termes de Références

TDR :

U

UE :

Union Européenne Organisation des Nations Unies pour la mère et l’enfant Universelle à Pistons Multiples (pompe à motricité humaine)

UNICEF :

UPM :

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Résumé

Le Programme Accès à l’eau potable et appui à la politique sectorielle a été initié par le Gouvernement de la République du Tchad, il est financé sur les ressources non remboursables du 9 ème FED par l’Union Européenne.

Le présent rapport rend compte des activités conduites par le groupement EGIS- BCEOM/ANTEA/CIAT dans le cadre de l’exécution du contrat N°FED/2008/193-817 de « Maîtrise d’Œuvre Déléguée» du Programme du 9 ème FED.

Démarrée à mi juin 2008, la prestation s’est terminée à fin mai 2012 étalée sur une période de 47,5 mois. (Une MOD différente avait conduit les activités de 2006 à 2008)

Les activités se déclinent en deux composantes :

une composante consolidation des FED précédents qui concerne les zones du Chari Baguirmi, Hadjer Lamis, Lac et Mayo Kebbi Est ;

une composante réalisation de nouveaux forages équipés de pompes à motricité humaine (PMH) dans les régions du Kanem, Bahr El Ghazal, Guéra et Batha.

A ces deux volets est adjointe la conduite d’une étude d’évaluation des besoins en eau potable avec une proposition d’un programme d’investissement en hydraulique dans la région du Mandoul.

Le bailleur de fonds est représenté par la Délégation de l’Union européenne à N’Djamena, le Maître d’ouvrage est l’Ordonnateur National (ACTION du Ministère du Plan), le Maître d’œuvre est le Ministère en charge de l’Hydraulique (MHUR, Ministère de l’Hydraulique Urbaine et Rurale) par le biais de la Direction de l’Approvisionnement en eau Potable et de l’Assainissement (DAEPA) qui a mis en place une Coordination nationale (CN9FED), la maîtrise d’œuvre déléguée (MOD) a été attribuée par appel d’offres au groupement EGIS/ BCEOM – CIAT- ANTEA.

L’objectif global du programme est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de santé des populations des zones rurales par un approvisionnement en eau potable pérenne. L’objectif spécifique consiste en une amélioration durable de la desserte et de la qualité de l’eau potable pour les populations rurales.

Un résumé synthétique des activités établi à la suite du tableau présenté en page suivante ( 1 ) donne un récapitulatif de la situation de l’ensemble des contrats suivis par la MOD.

1 qui fait l’objet de l’annexe1

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Situation des contrats suivis par la MOD au 31/05/2012

Type de

Entreprise

Montant en FCFA

Durée en mois

 

Description

OS

fin prévue le

nbre

taux réalisation

%temps

taux

Observations

contrat

ouvrages

engagé

décaissement

Services

FED/2008/193817

Groupement Egis/Antea/Ciat

3

928 583 712

 

45

 

Assistance technique MOD

juin-08

mai-12

   

100,0%

100,0%

5 avenants

       

8

hors saison

Réhabilitation de forages et remplacement de 266 pompes UPM

           

Contre partie nationale- trav. achevés en 02-09

Travaux

474/2007

VERGNET

 

778

100 000

des pluies

mars-08

févr-09

266

100,0%

100,0%

99,5%

Travaux

FED/2006/193813

FORACO

4

764 889 759

 

25

890

forages productifs dans le Kanem et Bahr El Ghazel

avr-08

avr-10

892

127,0%

100,0%

99,7%

travaux achevés en février 2010

         

890

superstructures et pompes dans le Kanem et Bahr El Ghazel

           

travaux achevés en juillet

Travaux

FED/2006/193814

PUMPENBOESE

3

289 687 786

 

28

avr-08

juil-10

891

127,0%

100,0%

97,3%

2010

   

Lot 1

1

143 035 800

18

+ 6 (SUSP.)

140

forages productifs dans le Guera

févr-09

janv-11

140

100,0%

100,0%

99,0%

travaux achevés en juin

Travaux

FED/2008/193819

THC/HYDROTECH

     

2011

                 

travaux achevés en mai

   

Lot 2

1

143 035 800

18

+ 6 (SUSP.)

140

forages productifs dans le Guera

févr-09

janv-11

143

102,1%

172,0%

99,0%

2012

Travaux

 

Lot 2

     

mars-10

aou-11

       

travaux achevés en juin

1

517 590 000

 

18

225

forages productifs dans le Batha

225

100,0%

100,0%

99,5%

2011

 

FED/2009/219224

           

Travaux

FORACO

1

128 396 500

 

12

120

forages productifs dans le Guera

oct-10

sept-11

119

99,2%

100,0%

99,6%

travaux achevés en juin

Lot 1

2011

                       

travaux achevés en mai

Travaux

FED/2009/219225

THC

1

628 381 500

 

18

225

forages productifs dans le Batha

mars-10

aou-11

238

105,8%

145,0%

98,0%

2012

Travaux

FED/2009/219226

PUMPENBOESE

3

173 586 874

 

24

850

superstructures et pompes dans le Guera et le Batha

mars-10

févr-12

850

100,0%

100,0%

99,0%

Avenant 3 mois travaux achevés en mai 2012

Services

FED/2009/205565

EGIS_BCEOM/ANTEA/CIAT

 

534

702 693

 

17

Etudes géophysiques de 450 forages dans le Guera et le Batha

oct-09

févr-11

448

99,6%

106,0%

97,0%

Marché terminé

Travaux

FED/2010/243401

VERGNET

 

905

162 500

 

12

250

superstructures et pompes dans le Guera et le Batha

janv-11

janv-12

112

44,8%

99,0%

39,7%

Avenant

Travaux

FED/2010/243478

STH

1

621 862 000

 

12

250

forages productifs dans le Batha

janv-11

janv-12

207

82,8%

135,0%

70,0%

Retard

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Dans les zones des précédents FED

De mi juin 2008 à fin mai 2012, la MOD a conduit les activités suivantes :

Redynamisation et renforcement du Système d’Entretien et de Maintenance en Hydraulique Villageoise (SEM) à travers l’encadrement et le suivi des 2 529 CGPE et les 57 Artisans Réparateurs installés durant les quatre précédents FED ; 115 Associations d’Usagers de pompe à motricité humaine (AU-pmh) regroupant sur une base cantonale les CGPE ont été mises en place et formées.

Accompagnement pour le volet de l’Hydraulique semi Urbaine des 33 Associations des Usagers de l’Eau jusqu’à l’obtention de leur autorisation de fonctionner auprès des autorités préfectorales tout en les suivant et les appuyant dans la gestion et l’exploitation de leurs réseaux respectifs ; la rétrocession de ces activités à la Cellule de Conseil et d’Appui à la Gestion (CCAG) de N’Djaména est intervenue en 2011, les 33 AUE ont signé une convention avec la CCAG.

Après supervision et contrôle des travaux de remplacement de 266 pompes UPM par des pompes de marque Vergnet, la réception définitive des ouvrages a eu lieu en 2010 (159 pompes) et 2011 (107 pompes).

Dans les zones où des forages étaient programmés

De mi juin 2008 à fin mai 2012, la MOD a conduit les activités suivantes :

Région du Kanem et du Bahr El Ghazal

Initialement 700 forages équipés de pmh avaient été programmés dans ces deux régions. L’entreprise FORACO a construit les forages, les pompes ont été installées par GWE/Pumpenboese. Par le biais des reliquats ( 2 ) et de nouvelles réallocations budgétaires, le nombre de forages équipés de pmh a été porté à 890 ( 3 ). Les OS pour les deux marchés ont été délivrés en avril 2008. Des dossiers villages ont été établis pour toutes les localités où des points d’eau ont été construits (format papier et format électronique pdf).

Les travaux de forages se sont achevés en février 2010 avec la réception de 892 nouveaux forages et deux réhabilitations. Deux de ces forages ont été déclarés négatifs. Le certificat de réception définitive des forages a été délivré en novembre 2011.

Les travaux de construction de superstructures et de pose de pompes ont concerné la réalisation de 891 superstructures et l’installation de 891 pompes et se sont achevés en juillet 2010 soit un taux de réalisation de 100%. Les centreurs initialement installés sur les tringles se sont révélés défectueux et ont tous été remplacés. Plusieurs pompes ont présenté des signes de corrosion sur les colonnes d’exhaure installées sous le niveau statique, l’entreprise a dans un premier temps procédé au changement de tuyaux percés au niveau de 73 sites. Ce problème de corrosion de colonnes d’exhaure a fait l’objet d’une grande attention de la part de la MOD qui considère que le risque de propagation est limité à quelques zones géographiques, toutes les pompes ne sont pas exposées à ce problème. Le changement des tuyaux galvanisés installés sous le niveau statique avec des tuyaux PVC doit être réalisé sur 141 sites présentant des signes de corrosion. Le remplacement a débuté à la fin du mois de mai 2012 sous la supervision d’un agent de DAEPA.

L’intermédiation sociale a porté sur : i) l’encadrement des CGPE et le suivi des caisses villageoises et des pmh, ii) l’appui à la mise en place des AU-pmh et la légalisation, iii) la conduite des campagnes de sensibilisation aux règles d’hygiène et à l’assainissement en direction des hommes, des femmes et des enfants, iv) le suivi de 21 artisans réparateurs v) le suivi des 05 magasins des pièces détachées et enfin vi) le complément d’enquête de l’étude pour le plan d’investissement au Kanem/Bahr El Ghazal.

2 sur les marchés initiaux

3 faisant l’objet d’avenants correspondants

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED

DAEPA / MHUR / Tchad

Région du Guéra

403 forages sur 400 prévus équipés de pmh ont été construits dans cette région ; les travaux de construction de 280 forages ont été attribués au groupement THC/HYDROTECH pour 280 ouvrages en deux lots de 140 forages chacun ; ceux de 120 forages à l’entreprise FORACO dans le cadre d’un marché comportant deux lots dont le second porte sur 225 forages dans le Batha. Des dossiers villages ont été établis pour toutes les localités où des points d’eau ont été construits (format papier et format électronique pdf).

Pour le marché des 280 forages, un ordre de service pour démarrer les travaux au 1 er février 2009 a été émis. Les travaux de forages par le groupement THC/HYDROTECH sont terminés pour les 2 lots. Le groupement a bénéficié de 2 prolongations de délai, la première du 15 février 2011 au 15 mai 2011 et la seconde du 16 mai 2011 au 30 juin 2011, fin des travaux du lot 1. Les travaux se sont terminés hors délai en mai 2012 pour le lot 2 avec 4 forages supplémentaires, le retard constaté est dû à des défaillances logistiques et à une mauvaise coordination entre les membres du groupement.

Pour le marché de 120 forages réalisé par Foraco, l’ordre de service a été remis le 15 novembre 2010 ; au 30 juin 2011, 119 ouvrages positifs ont été réalisés, l’objectif de 120 forages prévus n’a pas été atteint car l’enveloppe financière a été épuisée.

Les formations granitiques du socle constituent 90% de la superficie du Guéra, des études d’implantation géophysique ont été réalisées par le groupement EGIS_BCEOM/ANTEA/CIAT dans le cadre d’un marché négocié à la suite de consultations infructueuses. Les implantations se sont terminées le 28 février 2011, le rapport provisoire récapitulatif des implantations a été remis en avril 2011, la version définitive a été fournie en octobre 2011. Les résultats acquis ne sont pas à la hauteur des espérances non du fait des méthodes employées qui sont pertinentes mais à cause de la géologie du Guéra qui ne réserve pas des conditions favorables pour le stockage et le captage des eaux souterraines.

Les travaux de construction des superstructures et de pose des pompes ont été confiés à GWE/Pumpenboese pour 850 unités (450 dans le Batha et 400 dans le Guéra). Finalement 402 superstructures ont été construites dans le Guéra. Sur 400 pompes prévues, 402 ont été installées dont 392 équipées de colonnes PVC (Ns<60m) et 10 en inox (NS>60m). En cours de travaux, des problèmes sont apparus sur les colonnes d’exhaure en PVC (casse du tube au niveau des manchons) et ont nécessité la modification des manchons. La défaillance des conduites PVC fournies par l’entreprise et le grand retard apporté à la résolution du problème ont porté un préjudice au programme du 9 ème FED dans le Guéra et ont sapé la confiance que l’équipe d’animation avait établie avec les bénéficiaires, des dégradations de forages ont été signalées dans 11 localités 4 , les dégâts ont été réparés par les entreprises.

L’intermédiation sociale a porté sur : i) l’encadrement des CGPE, la mise en place et le suivi de caisses villageoises, ii) la collecte des contributions villageoises et signature des contrats, iii) l’appui à la mise en place des AU-pmh et la légalisation, iv) la conduite des campagnes de sensibilisation aux règles d’hygiène en direction des hommes, des femmes et des enfants v) l’accompagnement des équipes de travaux de géophysique, de forages et de superstructures et enfin vi) la formation et l’évaluation des 19 artisans réparateurs sélectionnés.

4 Ces dégradations sont également dues partiellement à des implantations non judicieuses sur des terroirs n’appartenant pas au village desservi.

Groupement EGIS/BCEOM – ANTEA – CIAT

Rapport final – Mai 2012

Page 13

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Région du Batha

Sur les 700 forages prévus, seulement 670 ont été construits dans cette région 5 à la date de publication de ce rapport ; les travaux de 225 forages ont été attribués à l’entreprise THC, 225 forages à FORACO et 250 à l’entreprise STH. Les travaux de superstructures et de pose de pompes ont été confiés à GWE/Pumpenboese pour 850 unités (450 dans le Batha et 400 dans le Guéra) et à VERGNET pour 250 unités majorés d’une vingtaine d’unités par avenant 6 . Des dossiers villages ont été établis pour toutes les localités où des points d’eau ont été construits (format papier et format électronique pdf).

FORACO a exécuté 225 positifs dans le délai contractuel. THC a réalisé 238 forages positifs sur les 225 prévus mais le délai contractuel de réalisation du marché a été dépassé de 9 mois. STH a terminé 207 forages sur les 250 prévus, son matériel a subi des pannes fréquentes et des problèmes récurrents de ravitaillement se posent. Les travaux de STH vont se poursuivre afin de terminer les 43 ouvrages restant à construire ainsi que 50 forages supplémentaires éventuels afin d’apurer l’enveloppe financière.

Les travaux de construction des superstructures et de pose des pompes ont été confiés pour 450 unités à GWE/Pumpenboese, 448 ont été mis en place 7 dans le délai du marché malgré un problème de casse de manchons résolu mais les bénéficiaires ont été frustrés de voir des forages disposant d’aménagements de surface privés de pompes durant plus d’une année.

Pour la société Vergnet en charge de la construction de 250 superstructures et de la pose de 250 pompes, seulement 112 unités ont été posées par manque de forages. Un ordre de service d’arrêt de travaux a été remis à l’entreprise en date du 6 janvier 2012, un avenant de prolongation de 8 mois du délai contractuel a été préparé par CN9FED et accepté par ACTION, la signature par DUE n’est pas effective à la date de publication du rapport. Les travaux de pose des 138 pompes restantes majorés d’une vingtaine de pompes supplémentaires auront lieu après signature de l’avenant lorsque les forages seront construits par STH.

L’intermédiation sociale a concerné : i) l’encadrement des CGPE, la mise en place et le suivi de caisses villageoises, ii) la collecte des contributions villageoises et signature des contrats, iii) l’appui à la mise en place des AU-pmh et la légalisation, iv) la conduite des campagnes de sensibilisation aux règles d’hygiène en direction des hommes, des femmes et des enfants v) l’accompagnement des équipes de travaux de géophysique, de forages et de superstructures, vi) la formation et l’évaluation de 35 artisans réparateurs vii) les enquêtes dans les villages additionnels de la 2 ème tranche et enfin viii) les implantations socio-économiques dans les villages supplémentaires.

Dans la région du Mandoul, des enquêtes ont été réalisées avec pour objectif de proposer un programme d’approvisionnement en eau potable des populations. L’enquête principale s’est déroulée de mars à juin 2009. Une enquête additionnelle visant à compléter les informations sur les réseaux d’eau existants a eu lieu en décembre 2009. Toutes les localités des trois départements que compte la région ont été systématiquement enquêtées. Ce sont au total 1 344 localités et centres qui ont été couverts dont 101 regroupements de 326 localités recensés.

La MOD a établi la synthèse des données relatives à l’élaboration de deux plans d’investissement pour l’alimentation en eau potable en hydraulique rurale et semi urbaine pour les régions du Kanem et Bahr el Ghazal (plan 1 édité en juillet 2011) et pour Batha – Guéra (plan 2 édité en février 2012. Les éléments clés ont été collectés pour présenter les besoins des quatre régions à l’horizon 2015. Les données hydrogéologiques acquises ont permis de dresser une synthèse hydrogéologique des régions du Kanem et Bahr el Ghazal en juillet 2011.

5 A la date du 30 mai 2012, à cause du retard dans l’exécution des travaux par l’entreprise STH. 6 Non signé à la date du rapport.

7 Ce nombre est à ajouter aux 402 pompes installées dans le Guéra pour atteindre les 850 pompes du marché.

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Tableau 1 : Les IOV (Indicateurs Objectivement Vérifiables) au 30 mai 2012

       

Taux

 

IOV

Activités

Objectifs

Réalisations

exécution %

Observations

IOV1

Nombre CGPE mis en place

1991

2010

101,0%

1 739

IOV2

Nombre caisses villageoises avec cotisations à jour

1991

1742

87,5%

 
 

Taux de recouvrement des contributions villageoises dans le KANEM

890

891

100,1%

 

IOV3

Taux de recouvrement des contributions villageoises dans le GUERA

400

313

78,3%

 

Taux de recouvrement des contributions villageoises dans le BATHA

700

683

97,6%

 

IOV4

Nombre de CGPE évalués (anciens FED)

2500

2529

101,2%

 

IOV5

Nombre de pompes UPM changées

266

266

100,0%

 

IOV6

Nombre d'Aupmh (Composantes B et C)

238

227

95,4%

agréé : 105

IOV7

Nombre d'AUE/AEP mises en conformité juridique

33

33

100,0%

 

IOV7b

Nombre de contrats de délégation signés pour AUE/AEP

33

33

100,0%

 
 

Pourcentage de villages enquêtés dans le KANEM

 

15,9%

   

IOV8

Pourcentage de villages enquêtés dans le GUERA

 

19,4%

   

Pourcentage de villages enquêtés dans le BATHA

 

35,0%

   
 

Pourcentage de villages enquêtés dans le MANDOUL

100%

100%

100,0%

 

IOV9

Nombre d'artisans-réparateurs identifiés Composante C

50

55

110,0%

40 suppléants

IOV10

Nombre d'artisans-réparateurs formés maintenance

70

95

135,7%

 

IOV11

Nombres d'artisans-réparateurs équipés

70

21

30,0%

Attente CAM*

IOV12

Nombre d'association d'artisans-réparateurs créées ou redynamisées grâce à un appui/conseil du programme

2

1

50,0%

 

IOV13

Nombre de séminaires/atelier de formation organisés

2

3

150,0%

 

IOV14

Nombre de magasins de pièces détachées ouverts

17

17

100%

 

IOV15

Nombre d'études hydrogéophysiques réalisées dans le GUERA

450

448

99,6%

 

Et dans le BATHA

 

Taux de réussite des forages dans le KANEM

80%

99,8%

124,7%

 

IOV16

Taux de réussite des forages dans le GUERA

40%

54,2%

135,5%

 

Taux de réussite des forages dans le BATHA

60%

82,9%

138,2%

 
 

Nbre de forages par mois et par atelier dans le KANEM

15

16,25

108,3%

 

IOV17

Nbre de forages par mois et par atelier dans le GUERA

10

13

130,0%

 

Nbre de forages par mois et par atelier dans le BATHA

12

8

66,7%

 
 

Nombre de PMH réceptionnés dans le KANEM

891

891

100,0%

 

IOV18

Nombre de PMH réceptionnés dans le GUERA

400

402

100,8%

402 Pb

       

448 Pb et 112

Nombre de PMH réceptionnés dans le BATHA

700

560

79,9%

Vergnet 8

 

Taux de desserte en eau potable dans le KANEM

40%

42,2%

105,4%

 

IOV19

Taux de desserte en eau potable dans le GUERA

25%

26,0%

104,0%

 

Taux de desserte en eau potable dans le BATHA

60%

65,0%

108,3%

 

*La CAM doit assister à la remise des outils des AR

8 Il reste 138 pompes Vergnet à installer, tributaires de la signature de l’avenant.

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

1. Présentation du programme

1.1. Identification

La Convention de Financement (CF) entre la CE et la République du Tchad concernant l’« Accès à

l’eau potable et appui à la politique sectorielle » par le 9 2005 et par le Ministère en charge de l’eau le 12 mai 2005.

Le Programme est scindé en 2 phases :

FED a été signée par la DUE le 26 avril

ème

Phase I, d’un montant de 30 M EUR, pour la période 2005-2012, qui fait l’objet de la CF citée ci-dessus, et

Phase II, d’un montant de 20 M EUR, pour la période 2007-2013, selon les avancements de la Phase I.

La Phase I s’articule autour de quatre composantes :

Composante A : Amélioration des connaissances en ressources hydriques et qualité de l’eau.

Composante B : renforcement et structuration des dispositifs d’exploitation pérenne des points d’eau potable réalisés dans le cadre des FED précédents (zone de concentration Centre- Ouest).

Composante C : réalisation et consolidation de nouveaux points d’eau dans les zones

prioritaires.

Composante D : renforcement des capacités nationales et appui institutionnel.

La mise en œuvre de ce programme comprend 2 entités opérationnelles principales :

L’Assistance Technique (AT), qui appuie la DH dans la réalisation et le suivi des activités du Programme. L’action de l’AT est plus particulièrement axée sur les composantes A et D.

La Maîtrise d’Œuvre Déléguée (MOD), qui est chargée de la mise en œuvre concrète des

réalisations physiques du Programme. L’action de la MOD est axée sur les composantes B et

C.

L’AT et la MOD sont deux bureaux recrutés selon la procédure UE d’appel d’offres restreint international.

1.2. Objectifs (rappel des TDR)

Le programme 9 ème FED est organisé en deux phases de financement mais constitue un seul plan d’action. Le programme s’inscrit dans le cadre de l’approche programme adoptée par les principaux bailleurs de fonds dans le secteur de l’eau.

1.2.1. Objectif global

L’objectif global du Programme « Accès à l’Eau Potable et Appui à la Politique Sectorielle » est l’amélioration des conditions de vie des populations et particulièrement celles des plus vulnérables. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et concourt à la réalisation des OMD sur l’accès à l’eau au Tchad (réduire de moitié d’ici 2015 la proportion de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable). Il s’agit de renforcer le secteur de l’accès à l’eau potable pour atteindre à l’horizon 2015 un taux de desserte en eau potable dans les zones rurales prioritaires de l’ordre de 60% et d’appuyer la politique sectorielle et ses intervenants.

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

1.2.2. Objectifs Spécifiques

Les objectifs spécifiques ont pour finalité de :

augmenter de manière substantielle la desserte en eau potable dans les zones rurales prioritaires du Kanem, Bahr El Ghazal, Guéra et Batha

renforcer le cadre juridique et réglementaire,

renforcer les capacités des acteurs et assurer un suivi efficace du service public,

renforcer les structures locales de gestion des équipements d’exhaure, encourager l’initiative privée et renforcer les activités des intervenants,

déléguer aux Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) la responsabilité du SPE assurée jusque là par les services centraux de l’Etat.

1.3. Montage institutionnel

Le programme intervient dans un contexte institutionnel en évolution, deux textes importants servent de trame, le Code de l’eau (Loi n°019/PR/99 du 18/08/1999) et le Schéma Directeur de l’Eau et de l’Assainissement (2003). Les textes nécessaires au fonctionnement du Service Public de l’eau ont été préparés. Plusieurs institutions nationales sont chargées de valoriser les ressources en eau (Haut Comité National sur l’Eau, Comité National de Gestion de l’Eau, Comité Technique Intersectoriel sur l’Eau).

Récemment des arrêtés importants ont été publiés :

Décret n°249/PR/MEE/02 du 28 mai 2002 définissant les modalités et conditions de transfert à titre provisoire, par l’Etat aux Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) de ses pouvoirs en matière de délégation du Service Public de l’Eau Potable

Arrêté n°28/MEE/DG/02 du 25 juin 2002 portant définition du cadre modèle de convention particulière de transfert du pouvoir de délégation du service public de l’eau potable de l’Etat à une Collectivité Territoriale Décentralisée

Arrêté n°29/MEE/DG/2002 du 25 juin 2002 portant définition du Cadre modèle de contrat particulier de Délégation du Service Public de l’Eau Potable à une Association d’Usagers ou un Fermier

Arrêté n°30/MEE/DG/02 du 26 juin 2002 portant modalités de constitution, d’organisation et de fonctionnement des Associations d’Usagers de l’Eau Potable (AUEp)

Décision 001/ME/SG/DREES/07 du 12 février 2007 portant homologation de l’ONG AGIR comme CCAG des départements du Dodje, Lac Wey, Mayo Dalla, Mandoul Occidental, Mandoul Oriental, Mont de Lam, Ngourkousso, Pende, Tandjile Est et Tandjile Ouest

Décision 527/MPHPV/SG/DH/CN PRS II/07 du 13 juin 2007 portant homologation du bureau SENORT comme CCAG des régions du Kanem, Lac, Chari Baguirmi, Hadjer Lamis et Mayo Kebbi Est

Arrêté n°2869/ME/06 du 27 novembre 2007 portant définition des Cellules de Conseil et d’Appui à la Gestion et fixant le cadre juridique de leur intervention

Arrêté n°01/PR/MHVP/09 du 30 avril 2009 portant notion de périmètre d’autorité pour la gestion du service public de l’eau au Tchad

Arrêté n°26/ME/2010 du 28 juillet 2010 fixant les spécifications techniques et normatives applicables à la réalisation et à l’équipement d’ouvrages d’hydraulique villageoise au Tchad

Décret n°615/PR/PM/ME/2010 du 2 août 2010 portant définition nationale de l’eau potable au Tchad

Décret n°616/PR/PM/ME/2010 du 2 août 2010 portant procédure de contrôle et de suivi de la qualité des eaux destinées à la consommation humaine

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Ordonnance n°018/PR/2011 du 1 mars 2011 modifiant et complétant la loi n°16/PR/99 du 18 août 1999 portant Code de l’Eau

Arrêté N°12/PR/PM/ME/MSP/2011 portant modalités de la première analyse de l’eau des ouvrages de captage destinée à la consommation humain

Arrêté N°13/PR/PM/ME/MSP/2011 définissant les conditions d’agrément des laboratoires pour la réalisation des prélèvements et des analyses des eaux potables

nationale

Arrêté

n°22/MHUR/2011

du

30

novembre

2011

définissant

la

stratégie

d’équipements et d’attribution de points d’eau potable

Arrêté n°24/MHUR/2011 du 30 novembre 2011 portant définition et modalités d’utilisation de la participation villageoise relative à la réalisation d’ouvrages d’eau potable.

Pour le programme du 9 ème FED « Accès à l’Eau Potable et Appui à la Politique Sectorielle », l’architecture de suivi opérationnelle et d’exécution repose sur 4 niveaux décisionnels :

Le Bailleur de fonds est la Commission Européenne (DUE), au travers des deux conventions de financement FED/2005/017-076 et FED/2006/018-625.

Le Maitre d’Ouvrage est le Ministère du Plan (Cellule ACTION) en sa qualité d’Ordonnateur National du FED, il veille à l’application des procédures du FED, aux réglementions en vigueur au Tchad et autres textes de références.

Le Maitre d’Œuvre est le Ministère en charge de l’Eau (MHUR) par sa Direction de l’eau (DAEPA). Une Coordination Nationale (CN9FED) a été mise en place pour le pilotage du Programme ; elle est appuyée par un AT qui est principalement chargé de mettre en œuvre les composantes A et D du Programme.

La Maitrise D’Œuvre Déléguée (MOD) est assurée par le consortium EGIS-BCEOM/ ANTEA/CIAT, la MOD est chargée de la mise en œuvre des réalisations physiques du programme à travers les composantes B et C.

Dans le cadre du suivi opérationnel du projet sont tenues :

des réunions mensuelles de suivi ;

des réunions du Comité de suivi Opérationnel (CSO) trimestrielles.

Au cours de ces réunions sont débattus les aspects opérationnels : état d’avancement et difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre des composantes A, B, C et D ; les décisions d’ordre stratégique sont renvoyées à l’organe de gestion suprême du projet, le Comité de Pilotage.

Le Comité de Pilotage est mis en place et décide des orientations stratégiques de chaque volet ; il se réunit au moins une fois par an en session ordinaire, il peut se réunir en session extraordinaire en cas de nécessité à la demande de son président.

La composition et le fonctionnement du CSO sont définis par l’arrêté N°57/MEP/SE/SG/ACT- FED/2008 du Ministre de l’Economie et du Plan /Ordonnateur National du FED. Le Comité de pilotage s’est réuni à six reprises. La dernière rencontre date du 13 février 2012.

1.4.

Financement

Le programme du 9 ème FED bénéficie de 2 conventions de financement (CF1 et CF2) de la part de l’Union Européenne.

1.4.1.

CF1

La convention de financement n°1 signée le 12 mai 2005 porte sur un montant de 31 730 000 euros dont 30 000 000 sont fournis par l’UE, 1 500 000 par la contribution nationale et 230 000 par les bénéficiaires. La période d’exécution de la CF1 va jusqu’au 31 décembre 2012, différenciée entre une phase de mise en œuvre opérationnelle jusqu’au 31 décembre 2010 et une phase de clôture (d’une durée de 24 mois) qui s’achève à la fin de la période d’exécution. Les contrats et devis programmes qui mettent en œuvre la CF1 doivent être signés au plus tard le 25 avril 2008.

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

Tableau 2 : Répartition du financement CF1

Détail CF1

Activités CF1

Montant euro

Composante A

Connaissance des ressources en eau

1

000

Composante B

Consolidation FED antérieurs

3

000

Composante C

Hydraulique villageoise dans zones prioritaires

20

800

Composante D

renforcement des capacités nationales

2

000

Monitoring et évaluations

   

200

Audits

   

300

Imprévus (10%)

 

2

700

Total

 

30

000

Tableau 3 : Répartition par type d’activité CF1

Activité

Montant euro

Ingénieur conseil : études, mise en œuvre socio économique et supervision technique du programme

8

000

000

Réalisations physiques (fournitures et travaux

15

800

000

Appui institutionnel, études sectorielles

3

000

000

Monitoring et évaluations

 

200

000

Audit

 

300

000

Imprévus

2

700

000

Total

30

000

000

L’avenant n°1 du 25 mai 2007 prolonge le délai d’exécution de la CF 1 de 24 mois, jusqu’au 31 décembre 2014. La phase de mise en œuvre opérationnelle est prolongée jusqu’au 31 décembre 2012 et à partir de cette date commence la phase de clôture qui s‘achève au 31 décembre 2014.

Tableau 4 : Répartition du financement avenant 1

Détail

Activité

Montant euro

Composante A

Connaissance des ressources en eau

1

000

000

Composante D

renforcement des capacités nationales

2

000

000

Composante B

Consolidation FED antérieurs

2

400

000

Composante C

Hydraulique villageoise dans zones prioritaires

21

400

000

Monitoring et évaluations

   

200

000

Audits

   

300

000

Imprévus (10%)

 

2

700

000

Total

 

30

000

000

Tableau 5 : Répartition par type d’activité avenant 1

Activité

Montant euro

Services

11

000

000

Travaux

14

000

000

Fournitures

 

700

000

DPs (opérations décentralisées directes)

1

100 000

Monitoring et évaluations

 

200

000

Audit

 

300

000

Imprévus

2

700 000

Total

30

000

000

Accès à l'eau potable et appui à la politique sectorielle – Maîtrise d'œuvre déléguée – financement 9FED DAEPA / MHUR / Tchad

1.4.2.

CF2

La convention de financement n° 2 signée le 3 juillet 2007 porte sur un montant de 21 150 000 euros dont 20 000 000 sont fournis par l’UE, 1 000 000 par la contribution nationale et 150 000 par les bénéficiaires. La période d’exécution de la CF2 va jusqu’au 31 décembre 2015, différenciée entre une phase de mise en œuvre opérationnelle jusqu’au 31 décembre 2013 et une phase de clôture (d’une durée de 24 mois) qui s’achève à la fin de la période d’exécution. Les contrats et devis programmes qui mettent en oeuvre la CF2 doivent être signés au plus tard le 2 juillet 2010.

Tableau 6 : Répartition du financement CF2

 

Composantes

Montant euro

A

Connaissance des ressources en eau

-

D

Renforcement des capacités nationales

2

800 000

B

Consolidation FED antérieurs

1

500 000

C

Hydraulique villageoise dans zones prioritaires

13

900 000

 

Monitoring et évaluations

-

 

Audits

-

 

Imprévus (10%)

1

800 000

 

Total phases

20

000 000

Tableau 7 : Répartition par type d’activité CF1 + CF2

CF1+ (Avenant

Programme complet CF1+CF2 p.m.

 

p.m.)

1

000

000

1

000

000

2

000

000

4

800

000

2

400

000

3

900

000

21

400

000

35

300

000

 

200

000

 

200

000

 

300

000

 

300

000

2

700

000

4

500

000

30

000

000

50

000

000

Activité

 

CF2

CF1 (Aven.)

CF1 + CF2

Services

1

200

000

11

000

000

12

200

000

Travaux

15

000

000

14

000

000

29

000

000

Fournitures

 

500

000

 

700

000

1

200

000

DPs (opérations décentralisées directes)

1

500

000

1

100

000

2

600

000

Monitoring et évaluations

   

200

000

 

200

000

Audit

   

300

000

 

300

000

Imprévus

1

800

000

2

700

000

4

500

000

Total

20

000

000

30

000

000

50