Vous êtes sur la page 1sur 2

séances spécialesSalut à Théo Angelopoulos (ciné-conférence) Jeudi 29 novembre - 14h Projection d’ Athènes, retour à

Salut à Théo Angelopoulos (ciné-conférence) Jeudi 29 novembre - 14h

Projection d’Athènes, retour à l’Acropole Athènes, retour à l’Acropole

de Théo Angelopoulos (1983, 43’)

suivie d’une conférence d’Hélène Bister, doctorante en études cinématographiques à l’Université Lumière Lyon 2 « Je n’ai rien oublié. Tous les souvenirs sont là. » Sur ces mots s’ouvre l’essai documentaire sur la mythique Athènes. Une cartographie intime et le film le plus court du grand cinéaste grec mort accidentellement en début d’année.

Arthur Lipsett, génie du documentaire expérimental Jeudi 29 novembre -16h

Programme exceptionnel de films courts en 16 mm du cinéaste canadien Arthur Lipsett, présenté par Dario Marchiori, maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Lumière Lyon 2. Expérimentateur sans bornes et très grand monteur, le canadien Arthur Lipsett compose à partir d’une cascade d’images et de sons une vision sarcastique de la société nord-américaine des années soixante.

de la société nord-américaine des années soixante. Portraits de jour avec caméra un film documentaire de
de la société nord-américaine des années soixante. Portraits de jour avec caméra un film documentaire de

Portraits de jour avec caméra

un film documentaire de Seb Coupy (2011, 53’)

Vendredi 30 novembre -18h

En présence de Seb Coupy, membre du jury de la 12 e édition de Doc en courts. C’est quoi, un portrait ? Un portrait, c’est découvrir la personnalité de quelqu’un, découvrir son visage, ses habitudes, ce qu’il a envie de faire. S’il a envie de rester à l’hôpital de jour, s’il a envie de parler de quelque chose qui est dans sa vie, dans la vie de la personne. C’est ça un portrait.

En travaux, une colline, un tunnel, des hommes

Une série documentaire artistique et citoyenne produite par Trabouloscope

Samedi 1 décembre - 15h

En présence de Fleur Zambaux, administratrice, chargée de production, et de Thomas Bouët, réalisateur. Les traboules sont en effervescence. La plus grande de toute est en construction, reliant le Rhône et la Saône. Une mosaïque de portraits sensibles, artistiques et citoyens autour de l’évolution urbaine et de l’implication de chacun dans ces métamorphoses.

et de l’implication de chacun dans ces métamorphoses. Marker en courts Samedi 1 e r décembre

Marker en courts

Samedi 1 er décembre - 17h

Marker en courts Samedi 1 e r décembre - 17h En hommage à l’as du court

En hommage à l’as du court métrage et de l’essai documentaire. Si j’avais quatre dromadaires - Chris Marker (1966, 49’) Confession d’un casque bleu - Chris Marker (1995, 26’)

Confession d’un casque bleu - Chris Marker (1995, 26’) agenda Mercredi 28 20h30 Jeudi 29 Soirée

agenda

Mercredi 28

20h30

Jeudi 29

Chris Marker (1995, 26’) agenda Mercredi 28 20h30 Jeudi 29 Soirée d’ouverture - Compétition 1 14h

Soirée d’ouverture - Compétition 1

28 20h30 Jeudi 29 Soirée d’ouverture - Compétition 1 14h Séance spéciale : Théo Angelopolous Séance

14h

Séance spéciale : Théo Angelopolous Séance spéciale : Arthur Lipsett Compétition 2 Compétition 3

16h

18h

20h30

vendredi 30

 

14h

Compétition 1 Compétition 4 Séance spéciale : Seb Coupy Compétition 5

16h

18h

20h30

samedi 1

 

15h

Séance spéciale : Trabouloscope Séance spéciale : Chris Marker Soirée de clôture : Palmarès et projec- des films primés

17h

20h30

tion

Rezodoc # 1 : Filmer le politique

Rezodoc # 1 : Filmer le politique re z o En résonance à Mode d’emploi ,

rezo

En résonance à Mode d’emploi, une ciné-rencontre inédite juste avant le festival ! Rezodoc est un nouveau cycle de ciné-rencontres autour de films documentaires inédits à Lyon.

Lundi 26 novembre 2012 au Musée des moulages

18h : La Cause et l’Usage de Dorine Brun et Julien Meunier France, Independencia Production (2012, 62’) Une campagne municipale à Corbeil-Essonne, marquée par l’omniprésence de Serge Dassault… Projection suivie d’une rencontre avec Dorine Brun et Julien Meunier.

20h30 : Aux urnes, citoyens… d’Édouard Bobrowski France - Cinéastes Indépendants de Paris (CINDEP) (1972, 110’) Joyau du cinéma direct politique, grand succès en salle à sa sortie parisienne en 1972, Aux urnes, citoyens… est un film pionnier et fondateur dont la redécouverte éclaire d’un jour inquiétant les conditions du jeu démocratique.

Entrée gratuite Réservation obligatoire par mail à rezodoc@free.fr

Réservation obligatoire par mail à rezodoc@free.fr L’équipe Directeur du festival : Jacques Gerstenkorn

L’équipe

Directeur du festival : Jacques Gerstenkorn Programmation et organisation : Laura Delsignore, Claire Joly, Mara Klein, Clément Le Ruyet, Marie Montalescot, Beverley Robert-Wyss (master pro Diffusion des arts et des savoirs par l’image, Université Lumière Lyon 2) Coordination des bénévoles : Shannon Leclercq

Avec le soutien du Service Culturel de l’Université Lumière Lyon 2 :

Patrice Charavel, Pascal Solli, Sarah Lowicki, Hervé Cottin, Julien Prudent, Nadine Grivel, Guillaume Rouvière, Tamara Leclerq, Chloé Pelloux

Grivel, Guillaume Rouvière, Tamara Leclerq, Chloé Pelloux Création affiche : Bruno Théry Dépliant programme :

Création affiche : Bruno Théry Dépliant programme : Pascal Solli (Lyon 2) Communication : Eugénie Binet-Tiessen, Magali Guénot (Lyon 2) Bande annonce : Jérémy Aubert

Jury : Seb Coupy, cinéaste Esther Hoffenberg, cinéaste et productrice Jacques Puy, conservateur à la Bibliothèque du Centre Pompidou (service cinéma)

Remerciements spéciaux aux bénévoles de l’édition 2012 sans lesquels le festival ne serait pas !

Infos pratiquesl’édition 2012 sans lesquels le festival ne serait pas ! Projections au Musée des moulages de

Projections au Musée des moulages de l’Université Lumière Lyon 2 3, rue Rachais - 69003 Lyon

Métro : ligne D - station Garibaldi Station vélov’ : Place Bir-Hakeim

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Sur place : espace librairie, vidéothèque, bar

Sur la toile : www.docencourts.com Conctact : docencourts@free.fr

toile : www.docencourts.com Conctact : docencourts@free.fr 12° festival du court métrage documentaire
toile : www.docencourts.com Conctact : docencourts@free.fr 12° festival du court métrage documentaire
toile : www.docencourts.com Conctact : docencourts@free.fr 12° festival du court métrage documentaire
12° festival du court métrage documentaire www.docencourts.com musée des moulages de l’université Lumière lyon 2
12° festival du court métrage documentaire
www.docencourts.com
musée des moulages
de l’université Lumière lyon 2
28 nov
1 déc 2012
Impression : Imprimerie Chaix
visuel Brunothery.com
2012 Impression : Imprimerie Chaix visuel Brunothery.com éloge de la curiosité Jacques Rivette : Alors là

éloge de la curiosité

Jacques Rivette : Alors là vraiment, la curiosité pour moi, c’est… Serge Daney : … la reine des vertus !

Jacques Rivette : Absolument… Le jour où elle disparaît, il n’y

a plus qu’à se coucher et à attendre le dernier soupir, c’est la seule chose qui fait bouger, agir, dans tous les domaines.

Il faut un minimum de curiosité en effet pour découvrir les

petites pièces exposées (projetées) au Musée des moulages à l’occasion du festival Doc en courts. Point de défilé de stars, de tapage événementiel, de remise de prix Nobel. Juste 17 courts métrages à l’épreuve du réel, étoiles filantes de cinéma, coups de cœur de l’année dans un format sans écran, banni des salles de cinéma et des programmes télés. Du documentaire ? Plutôt du cinéma tout court, une autre façon de regarder le monde ou de partir à la recherche de soi.

Car c’est au fond une bonne nouvelle : les héritiers de Chris Marker et de Marcel Hanoun ont du talent. Ils seront là, le temps d’un festival, au Musée des moulages. Soyez curieux :

n’attendez pas qu’ils ne soient plus de ce monde pour les découvrir…

Jacques Gerstenkorn, directeur du festival

OK Doc ! est-ce si néMa ?

directeur du festival OK Doc ! est-ce si néMa ? On vous l’a dit ! Vous

On vous l’a dit ! Vous avez entendu ? Et vous avez dit court ! Courts ? Da ! Doc cinéma, des cinémas ? Cumentaire ?! Où çà ? On y va ! Et un café serré patron !

Mais rien ne sert de cour(t)ir il faut arriver au bon endroit et au bon moment. Pour le lieu ce sera au Musée des moulages de l’Université Lyon 2 dite aussi « Lumière ». Lieu improbable et magique où nos lanternes vous attendent. Lieu de patrimoines de l’art et ici de films du moment présent, des petits bouts de réel avec ces monumentales pièces d’histoire. Jeux de corps empreints et de pixels captés, de la matière en blocs de plâtre et de la lumière en poudres numériques… Échange de ces représentations d’un passé l’autre, jusqu’à notre aujourd’hui. Et donc pour le moment celui de quelques journées de densité et d’expérience. Découvrir ce qui nous fait et défait. Nous sortirons de nos arrogances de l’instant pour aller vers l’humilité de ces copies du monde, multiple, raconté pour nous en dire un peu plus, encore…

Pour être heureux et intelligent faut être Documenté, on peut pas faire plus Court !

Patrice Charavel, directeur du Service Culturel

Compétition 1 Compétition 2 mercredi 28 novembre 20h30 Jeudi 29 novembre 18h vendredi 30 novembre
Compétition 1
Compétition 2
mercredi 28 novembre
20h30
Jeudi 29 novembre
18h
vendredi 30 novembre
14h
Une histoire aussi vieille que moi
Près du corps
François Porcile, France, 2012, 30’
Gaëlle Douël, France, 2012, 20’
Une petite histoire imbriquée dans la Grande. Un petit
drame circonscrit dans un pâté de maisons de banlieue. Un
secret de famille apparemment bien gardé qui explose
quarante ans plus tard au détour d’un visionnage
d’archives. Un film-puzzle fait de vestiges personnels qui,
à plus de soixante-cinq ans de distance, jette une lumière
crue sur l’épuration.
Se confronter au corps d’un père qui vient de mourir est une
épreuve tout à la fois intime et universelle. Avec douceur,
justesse et poésie, Gaëlle Douël trouve les ressources
expressives pour partager ce moment si troublant. Une
proposition cinématographique créative et radicale face à
l’infilmable.
Journal de la campagne
Millevaches, mémoire rebelle
Ming Kong, France, 20’
Benjamin Prost, France, 2012, 32’
En 1917, à La Courtine, chef-lieu de canton, plusieurs
milliers de soldats russes se sont organisés en soviet,
réclamant leur retour au pays, refusant de continuer la
guerre et de se soumettre à l’autorité des gradés. Que
reste-t-il aujourd’hui de cet épisode dans la mémoire des
habitants ?
À quelques milliers de kilomètres de Shanghaï, et plus
précisément à Lussas en Ardèche, où il pratique l’art du
documentaire, Ming Kong tient son journal filmé, le temps
d’une campagne présidentielle, au printemps 2012…
Nos jours, absolument, doivent être illuminés
Jean-Gabriel Périot, France, 2011, 22’
Earth
Victor Asliuk, Biélorussie, 33’
Que font ces jeunes gens qui s’affairent au cœur de la forêt
biélorusse ? À qui appartiennent les ossements exhumés
par ces étranges archéologues des tranchées ? Quel passé
refait-il surface ? Des questions à la pelle mais une seule
certitude : Victor Asliuk est un maître du document-terre !
Prix International de la Scam Cinéma du Réel 2012
Orléans, le 28 mai 2011. Des détenus chantent à l’intérieur
d’une prison. Ni la caméra ni les regards n’y ont accès. La
caméra scrute les visages des auditrices et des auditeurs
venus écouter, de l’autre côté du mur, les prisonniers
chanter.

Compétition 3

Jeudi 29 novembre

20h30

chanter. Compétition 3 Jeudi 29 novembre 20h30 Pêche mon petit poney Thomas Riera, France, 2012, 40’

Pêche mon petit poney

Thomas Riera, France, 2012, 40’

Le cinéaste enquête sur Pêche, un petit poney en plastique rose reçu le jour de son 6 e anniversaire. À travers ses rencontres, il découvre les stéréotypes de l’univers du jouet. Mais plus qu’une figurine à coiffer, Pêche était devenu un compagnon à qui confier ses envies naissantes pour les garçons et ses interrogations sur la norme amoureuse.

Rencontre du 3 e âge e âge

Daphnée Cyr, Canada, 2011, 18’

À Montréal, les jeunes d’un centre d’assistance d’enfants en difficulté ont interviewé les personnes âgées d’un centre de soin. À travers cet échange intergénérationnel, ils vont découvrir comment surmonter les difficultés de la vie…

découvrir comment surmonter les difficultés de la vie… Méditerranées Olivier Py, France, 32’ Est-ce que notre

Méditerranées

Olivier Py, France, 32’

Est-ce que notre histoire à tous n’est pas de chercher notre origine ? Olivier Py interroge la sienne, méditerranéenne, à travers des films en 8mm, tournés par ses parents du temps de leur jeunesse en Algérie, et de son enfance, de l’autre côté de la mer. Une méditation lumineuse et mélancolique sur l’histoire d’un couple, d’une famille, d’une génération marqués par la guerre.

Compétition 4

vendredi 30 novembre

16h

par la guerre. Compétition 4 vendredi 30 novembre 16h Le Terrain était déjà occupé (le futur)

Le Terrain était déjà occupé (le futur)

Marie Voignier, France, 2012, 17‘

Qu’est-ce qu’un terrain vague dès lors que les démons du bâtiment et de l’aménagement s’en emparent ? Un géomètre, un paysagiste, une urbaniste, livrent leur point de vue « sur le terrain ». En parallèle, une équipe de tournage partage ce questionnement autour du scénario et de la mise en scène. Digne héritière de Rohmer, Marie Voignier orchestre avec brio la rencontre entre cinéma et urbanisme.

L’Ambassadeur et moiorchestre avec brio la rencontre entre cinéma et urbanisme. Jan Czarnewski, Suisse, 2012, 16’ La scène

Jan Czarnewski, Suisse, 2012, 16’

La scène se passe à l’ambassade de Pologne à Bruxelles. Un fils vient défier son père. Le premier tient une caméra, l’autre est ambassadeur. L’un tremble et l’autre pas… Plus qu’une tragédie : un documentaire de famille qui tourne court !

tragédie : un documentaire de famille qui tourne court ! Voyage en la terre autrement dite

Voyage en la terre autrement dite

Laura Huertas Millàn, France, 2011, 23’

Un essai sur la conquête de l’Amérique, à partir d’un montage des textes des conquérants : Bernal Diaz del Castillo, Hans Staden, Jean de Léry, Charles de la Condamine… Et cette re-découverte du Nouveau Monde s’effectue au ralenti, à l’écoute des minutes d’un improbable procès des envahisseurs !

des minutes d’un improbable procès des envahisseurs ! Native American Giulia Grossmann, France, 2012, 28’ Dans

Native American

Giulia Grossmann, France, 2012, 28’ Dans la forêt des Landes, un groupe de passionnés de la culture du Far-West se prête à des jeux de rôle dans un décor reconstitué. Un vrai natif raconte ensuite son histoire, sa vision et son ressenti sur la situation…

Compétition 5

vendredi 30 novembre

20h30

situation… Compétition 5 vendredi 30 novembre 20h30 As the train goes by Mickaël Muraz, France, 2012,

As the train goes by

Mickaël Muraz, France, 2012, 4’

Laissez-vous embarquer aux accents du Klezmer Goy’s band dans le train de 7h40, celui du mashup vidéo ! Le film le plus court de la compétition est un comprimé de nostalgie documentaire…

Piet Moget, un matincompétition est un comprimé de nostalgie documentaire… Henri-François Imbert, France, 2012, 25’ « J’irai

Henri-François Imbert, France, 2012, 25’

« J’irai filmer Piet demain. Il aura fallu exactement quatorze ans, depuis août 1997, pour que je retourne à l’atelier de Piet avec une caméra », confie Henri-François Imbert. Passant à l’acte avec empathie et délicatesse, le cinéaste tire un portrait sur le vif de son ami peintre.

le cinéaste tire un portrait sur le vif de son ami peintre. Le Film s’appelle «

Le Film s’appelle « Voilà »

Jean-Louis Le Tacon, France, 2012, 23’

Chronique de la construction d’un poulailler sur pilotis et des évènements annexes. Un film à la première personne, tourné avec un smartphone. Par l’auteur de l’inoubliable Cochon qui s’en dédit (1979).

de l’inoubliable Cochon qui s’en dédit (1979). Le Gosse Louise Jaillette, France, 2011, 37’ Thibaut est

Le Gosse

Louise Jaillette, France, 2011, 37’

Thibaut est un enfant extraordinaire. Ce petit bout d’homme calcule, spécule et parfois se plante. Il arpente la colline, élève des moutons et se pose des questions. La peur de l’avenir, la conscience du présent et l’éveil des sens et de l’adolescence…