Vous êtes sur la page 1sur 52
Édition spÉciale | noël 2012 | 32 611 copies
Édition spÉciale | noël 2012 | 32 611 copies

Montmagny

Galeries

248-1849

St-Jean-Baptiste Est,

121, 248-8771

Réveillez l’enfant en vous… Montmagny 418
Réveillez l’enfant en vous…
Montmagny
418
MONTMAGNY 55, boul. Taché Ouest SAINT-JEAN-PORT-JOLI 707, route de l’Église LA POCATIÈRE 221, Industriel (Route
MONTMAGNY
55, boul. Taché Ouest
SAINT-JEAN-PORT-JOLI
707, route de l’Église
LA POCATIÈRE
221, Industriel (Route 132)
216A48-12
Wow! Offrez notre nouvelle carte-cadeau Affrontez l’ hiver avec élégance!
Wow!
Offrez
notre
nouvelle
carte-cadeau
Affrontez
l’ hiver
avec élégance!
418 Spécialiste en articles de cuisine
418
Spécialiste en articles de cuisine
Parfumez votre décor des Orange-cannelle, Grenade Fêtes avec: Sapin céleste
Parfumez votre
décor des
Orange-cannelle,
Grenade
Fêtes
avec:
Sapin
céleste
53 Boul. Taché Ouest Montmagny, 418-234-1717 www.cadeauxml.ca les petits Pour coffrets-cadeaux à partir de 24,99$
53
Boul. Taché Ouest
Montmagny,
418-234-1717
www.cadeauxml.ca
les petits
Pour coffrets-cadeaux
à partir de 24,99$
110-114
Saint-Jean-Baptiste
Est,
Centre-Ville,
Montmagny
418
248-0026
R EN GRAND EN GRAND SPÉCIAL! SPÉCIAL! Rabais Rabais ModèleModèle 562562 XPXP 100$ 100$ Boutique
R
EN GRAND
EN GRAND
SPÉCIAL!
SPÉCIAL!
Rabais
Rabais
ModèleModèle 562562 XPXP
100$
100$
Boutique cadeaux
Produits gourmets
Articles de décoration
Plantes fleuries, fleurs et chocolat
SUPER PRIX
SUPER PRIX
àl’achat d’unescie
àl’achat d’unescie
Si Si vous vous nous nous rapportez rapportez
XP 357
XP 357
votrescieusagée votrescieusagée
(peuimportel’état)
(peuimportel’état)
Informez-vous!
Informez-vous!
OUVERT :
OUVERT :
Lundi au vendredi :
Lundi au vendredi :
RogerLanglois
NOUS LIVRONS
FLEURISTE • BOUTIQUE CADEAUX
ARTICLES DE DÉCORATION
PARTOUT
8 8
h à 11 h 30 / 13 h à 16 h
h à 11 h 30 / 13 h à 16 h
Samedi : 8 h à 10 h
Samedi : 8 h à 10 h
142, Saint-Jean-BaptisteOuest
Montmagny 418248-3309
85, boul. Taché Ouest, Montmagny 418 248-1133
219A48-12
218A48-12

Journal coopératif MRC Montmagny, L’Islet, Bellechasse • 21 920 copies

www.oieblanc.com

www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com
www.oieblanc.com

Volume 27 Numéro 48 Mercredi 28 novembre 2012

VIVRe HaÏtI ! p7
VIVRe HaÏtI !
p7
le JOUR J p 3 Levée du lock-out acceptée de justesse 3 | Agriculteurs de
le JOUR J
p 3
Levée du lock-out acceptée de justesse
3
|
Agriculteurs de l’année 7
|
Charlie-Ann, l’Enfant Soleil
9

39 places à l’Islet

3

|

laVeRDIÈRe à la FpJQ

10

|

Heppell: 50 aNs De scUlptURe

21

L’INSTINCT DE LA CROISSANCE La Pocatière 418 856-2547 Montmagny 418 248-1303 Raymond Morin Saint-Jean-Port-Joli
L’INSTINCT DE
LA CROISSANCE
La Pocatière
418 856-2547
Montmagny
418 248-1303
Raymond Morin
Saint-Jean-Port-Joli
418 598-3331
CPA, CA
Saint-Pamphile
418 356-5555
L’ÉVÉNEMENT
L’ÉVÉNEMENT
EMBALLEZ-VOUS
EMBALLEZ-VOUS
POUR
POUR
UNE MAZDA
UNE MAZDA
84 mois*
OFFREZ-VOUS LA TRANQUILITÉ D’ESPRIT, OFFREZ-VOUS UNE MAZDA
OFFREZ-VOUS LA TRANQUILITÉ D’ESPRIT, OFFREZ-VOUS UNE MAZDA
201, boul. Taché Ouest, Montmagny
201, boul. Taché Ouest, Montmagny
Tél.: 418 248-0014•Téléc.: 418 248-9370
Tél.: 418 248-0014•Téléc.: 418 248-9370
Sans frais: 1 866 248-0024
Sans frais: 1 866 248-0024
JUSQU’ÀJUSQU’À
O
O %
%
www.montmagnymazda.com
www.montmagnymazda.com
84 MOIS
84 MOIS * + NE PAYEZ RIEN AVANT 90 JOURS * + GAGNEZ VOTRE ACHAT *
*
+ NE PAYEZ RIEN AVANT 90 JOURS
*
+
GAGNEZ VOTRE ACHAT
*
* Détails chez Montmagny Mazda.
309G48-12
605J48-12
Ouvert le dimanche de midi à 16 h ACCENT MONTMAGNY 190, boul. Taché Ouest Montmagny
Ouvert le dimanche
de midi à 16 h
ACCENT MONTMAGNY
190, boul. Taché Ouest
Montmagny
418 248-4444
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | L’OIE BLANCHE | www.OIEBLANC.COm2
302G48-12

| LOIE BLANCHE | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 3www.OIEBLANC.COm

Actualités

L’OIE BLANCHE

référendum sur la bibliothèque 10,37% par antIcIpatIon Quelque 977 citoyens sur une possibilité de 9
référendum sur la bibliothèque
10,37% par antIcIpatIon
Quelque 977 citoyens sur une possibilité de 9 417 ont déjà exprimé leur vote, dimanche dernier, lors
du scrutin par anticipation au référendum sur le projet de la bibliothèque municipale à Montmagny. Il s’agit
d’un taux de participation de 10,37% qui a satisfait le président d’élection Me Félix Michaud qui a rapporté
que cette journée de vote par anticipation s’était déroulée sans anicroche. «Je suis confiant que le taux de
participation gravite autour du 60%», a confié le président d’élection. Toujours confiant que le Oui l’empor-
tera dimanche lors du référendum, le maire Jean-Guy Desrosiers disait espérer que la majorité de ces gens
se soient prononcés en faveur du projet. Du côté du Non, le porte-parole officiel Sébastien Clavet continuait
de se montrer confiant même s’il dénonce le fait qu’il n’a pu mener une campagne référendaire avec les
mêmes moyens financiers que la Ville de Montmagny. Dimanche, jour du référendum, les citoyens inscrits
sur la liste référendaire pourront aller s’exprimer dans la salle de la cafétéria de l’école secondaire Louis-
Jacques-Casault (accès par la porte arrière) entre 10h et 20h. (S.F.)

dernIères questIons

Accompagné de son directeur général Bernard Létourneau, le maire Jean-Guy Desrosiers a accepté de ren- contrer L’Oie Blanche et sa caméra web, lundi matin, pour répondre à une dernière série de questions concernant le fameux projet de bibliothèque qui fera l’objet d’un référendum «historique» ce dimanche. Évidemment, les chiffres ont été au centre de ces questions. Dans une lettre anonyme transmise au journal la semaine dernière, un citoyen «payeur de taxes» se questionnait sur les frais d’opération de la future bibliothèque avec un compara- tif tiré du site StatBib du ministère de la Culture. Selon les données provenant des autres municipalités de même gabarit que Montmagny, les frais d’exploitation d’une bibliothèque coûteraient en moyenne plus de 350 000$ par an plutôt que les 175 000$ prévus dans le projet de la Ville. Le maire a précisé que ces frais ne renfermaient pas les coûts d’achats de livres, alors que la Ville a déjà plus de 200 000$ de volumes en main. Montmagny sera aussi associée au réseau Biblio. Dans sa présentation initiale, la Ville avait précisé que le projet était évalué à 2,65 millions $, alors pourquoi emprunter 4,6 M$? Selon le maire et son dg, il s’agit d’une directive du ministère de la Culture afin d’éviter un manque de fonds en milieu de réalisation. Selon le maire, le coussin financier de ce projet est de près de un million $. Le maire considère qu’il est donc peu probable que la Ville atteigne cette somme au terme des travaux. À propos de Gesdix qui promettait dans ce même document de payer pour la gestion des travaux et les frais d’architectes, la Ville s’est entendue autrement et assurera la gestion complète de son projet. La participation de Gesdix se traduirait plutôt par le versement d’une somme, encore indéterminée, pour aider au fonctionnement de l’organisme sans but lucratif qui sera chargée de la gestion de la bibliothèque. On vous invite à visionner les extraits vidéo de cette entrevue au www.oieblanc.com. (S.F.)

Projet de 712 000$

La coMMIssIon scoLaIre n’est pas Intéressée à ModernIser La bIbLIothèque à casauLt

Les citoyens de Montmagny qui voteront non au référendum sur le projet de bibliothèque municipale au centre-ville dans l’espoir que l’on puisse moderniser dans un avenir rappro- ché l’actuelle bibliothèque à l’école Casault doivent se raviser. Le président Alain Grenier a été clair sur le sujet. Ce n’est pas demain la veille que la commission scolaire de la Cô- te-du-Sud investira dans un projet de bibliothèque scolaire-municipale à l’école Casault.

par syLvaIn FournIer

oieblanc.presse@globetrotter.net

par syLvaIn FournIer oieblanc.presse@globetrotter.net Selon M. Grenier, la bibliothèque de l’école secon-

Selon M. Grenier, la bibliothèque de l’école secon- daire Louis-Jacques-Casault répond aux besoins des élèves actuellement et il n’y a aucun projet d’investis- sement ou alternative au projet présenté pas la Ville de Montmagny. «Doter Montmagny d’une bibliothèque municipale ne pénalise pas les élèves de l’école secondaire Louis- Jacques-Casault. Ils pourront reprendre pleinement possession de leur lieu d’études tout en profitant des avantages offerts par la bibliothèque municipale. En tant que président de la commission scolaire, je consi-

dère que ce projet porteur enrichira le milieu. Quand on vivifie le cœur de la ville par la culture, ce sont aussi

tous les jeunes qui en profitent», a expliqué M. Grenier. La commission scolaire de la Côte-du-Sud des- sert 45 municipalités dont certaines possèdent une bibliothèque scolaire et une bibliothèque municipale. «Les deux services y cohabitent harmonieusement et se complètent», a mentionné le président en ajoutant que les Magnymontois qui espèrent une nouvelle bi- bliothèque ont présentement le choix entre quelque chose de réel (le projet de bibliothèque au centre-ville)

et quelque chose qui n’existe pas

vieil adage, un tient vaut mieux que deux tu l’auras!

Comme le dit le

L’IsLet aura une garderIe de 39 pLaces

Ville de L’Islet aura finalement sa garderie de 39 places, comblant ainsi un besoin criant. M. André Caron, le maire de l’endroit, et Mme Manon Côté, directrice générale du CPE/BC Les Coquins, ont confirmé que la nouvelle bâtisse, érigée au coût de 712 000$, aura pignon sur rue dans le nouveau parc résidentiel situé derrière le restaurant L’Éveil. par MIcheL chassé

oieblanc.presse@globetrotter.net

par MIcheL chassé oieblanc.presse@globetrotter.net Une étude effectuée en 2010 par une firme privée auprès

Une étude effectuée en 2010 par une firme privée auprès des familles de L’Islet, Saint-Cyrille et Saint- Marcel avait démontré une carence au chapitre des places en garderie: «Compte tenu de notre population, nous étions le secteur le plus défavorisé en terme de places» de rappeler M. Caron. Selon Mme Côté, la liste d’attente était longue:

«Dans le secteur de L’Islet, il existe une douzaine de services de garde en milieu familial: nous étions vrai- ment en déficit de places». Si tout va bien, la nouvelle garderie devrait ouvrir ses portes en octobre 2013, créant ainsi dix emplois:

«L’aide de la Municipalité a grandement favorisé le développement du projet» d’ajouter Mme Côté. Sur

les 39 places à 7$, 5 seront réservées à des poupons. La Municipalité a donné le terrain au CPE Les Coquins, lequel investira 50 000$ de sa poche. Le mi- nistère de la Famille comblera la grande partie de la différence. Le CLD L’Islet apportera aussi un soutien qui reste à préciser. Le maire André Caron se disait très satisfait du dénouement de ce dossier: «L’Islet est l’une des rares localités de la région à connaître une hausse de sa po- pulation. L’aménagement de notre parc résidentiel et la construction de la future garderie constituent une véritable porte ouverte pour attirer de jeunes familles chez nous». Le parc résidentiel offre actuellement 34 terrains, dont 6 qui sont déjà vendus. Mais il y a possi- bilité d’augmenter à 100 le nombre d’emplacements.

bilité d’augmenter à 100 le nombre d’emplacements. Mme Manon Côté, directrice générale du CPE/BC Les

Mme Manon Côté, directrice générale du CPE/BC Les Coquins, en compagnie de M. André Caron, maire de L’Islet.

Mrc de L’IsLet

La nouvelle garderie de L’Islet permettra au Cen- tre de la Petite Enfance Les Coquins de couvrir l’en- semble du territoire de la MRC de L’Islet puisque les secteurs de Saint-Pamphile et Saint-Jean-Port-Joli

bénéficient déjà d’un service adéquat. Actuellement, le CPE accueille 430 enfants provenant de 270 fa- milles. Le CPE Les Coquins emploie 24 personnes, sans oublier les 64 services de garde en milieu familial.

choix choix prix prix 2000 INC. conseil conseil service service 311G48-11
choix
choix prix
prix
2000 INC.
conseil conseil
service service
311G48-11
Dimanche Dimanche 2 2 décembre dès 9 h décembre dès 9 h Gaétan et Philippe
Dimanche
Dimanche
2
2
décembre dès 9 h
décembre dès 9 h
Gaétan
et Philippe
vous
invitent
à venir :
rencontrer
leurs
et associés
nouveaux
Caroline
Rémi!
Les nouveaux modèles 2013 sont arrivés!
Venez découvrir comment la plateforme REV-XS MC nouvellement redessinée ainsi que la
suspension révolutionnaire rMotion MC amèneront vos compétences de conducteur au niveau
supérieur! De plus, démarrez la saison de motoneige en profitant de cette offre avantageuse.
AUCUN DÉPÔT ET AUCUN PAIEMENT PENDANT 6 MOIS †
AINSI QUE 2 ANS DE GARANTIE SUR LE MOTEUR §
De plus, obtenez jusqu’à 2000 $ de rabais sur les modèles 2012.
Faites vite! L’offre* se termine bientôt!
Venez célébrer avec nous le début de la saison de motoneige!
Dimanche 2 décembre PROFITEZ DE CES OFFRES EXCEPTIONNELLES!
Dimanche 2 décembre PROFITEZ DE CES OFFRES EXCEPTIONNELLES!
Courez la chance de
NOUS PAYONS LES
GAGNER VOTRE ACHAT!
Avec tout achat de 25$ et plus
de vêtements et accessoires en inventaire.
XPS minérale
et
XPS semi-synthétique
*À l’achat de 4 gallons (4 litres)
sur pièces, vêtements
et accessoires
en stock
Votre satisfaction,notre mission!
230, chemindesPoirier, Montmagny
418 248-9555 www.performancegp.com
Gaétan, Philippe, Caroline et Rémi, propriétaires
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | L’OIE BLANCHE | www.OIEBLANC.COm4
208A48-12

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 5www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Éditorial

n c . c o m L’OIE BLANCHE É d i t o r i a
ton univers impitoYable ! Élevons-nous collectivement et calculons une dernière fois ! qu’une bonne partie

ton univers impitoYable !

Élevons-nous collectivement et calculons une dernière fois !

qu’une bonne partie de la Ville est due aux inves- tissements passés et futurs de Gesdix. Et pour finir notre addition, selon une étude fournie par un citoyen anonyme (mais dont les do- cuments sont extraits de sites officiels, voir l’arti- cle de Sylvain Fournier), les bibliothèques pour des villes comparables ont un coût de fonctionnement d’environ 300 000$ alors que Montmagny parle de 150 000$. L’Oie Blanche a donc demandé, pour éclaircir les points précédents et celui-ci, une ren- contre avec le maire lundi matin. Voir l’article de Sylvain Fournier et l’entrevue de Sylvianne Lord sur

le web. Il reste que comme le dit si bien notre chro- niqueuse en gouvernance Gaëtane Corriveau: cha- que citoyen a la liberté de voter oui ou de voter non selon sa vision d’avenir pour Montmagny. Je cal- cule au final qu’il en coûtera 2 millions de plus que ce que disait la Ville en 2010, mais que ça en vaut encore peut-être la peine si on veut établir un vrai centre-ville plus urbain à Montmagny! La prochaine fois qu’un projet majeur se pointera à l’horizon, nul doute que le cabinet de relations publiques Natio- nal ne sera pas loin des élus pour les coacher!

rendez-vous avec le

maire

ou presque

Face à nos interrogations, le journal a sou- haité rencontrer le maire Desrosiers, lundi matin, juste avant la tombée. Il nous a semblé évident à la rédaction que la rencontre n’était pas exclusive. Stupeur à la Ville quand ils m’ont vu. Geneviève Caron m’a informé que je pouvais assister puisque j’étais là mais que je n’étais pas autorisé à poser

des questions! Beau quiproquo! Ma perception se résume donc ainsi :

* Le maire est un homme blessé, il croit sin- cèrement être dans la vérité mais n’a pas su trans- former son amertume en énergie positive pour convaincre ses citoyens.

Suite à la page 6

par Yannick patelli

oieblanc.direction@globetrotter.net

Alors que la fin du monde est prévue le 21 décembre, elle est arrivée à Montmagny un mois plus tôt après que j’aie osé écrire sur notre site oieblanc.com ce que plusieurs pensent tout bas et rapporter des propos déplacés tenus à mon égard et à l’endroit du journal par des personnes en charge publique: j’ai dit en gros que la communi- cation politique du dossier bibliothèque avait été ratée et que les personnes en charge n’ont pas su écouter et rassembler. Au même moment où

meurt Larry Hagman, le célèbre héros de Dallas qui jouait JR, Montmagny se déchire: Montma- gny, ton univers impitoyable! Pour en finir une fois pour toutes, rappelons que le journal est coo- pératif et donc que des membres sont nécessai- rement pour et d’autres contre.

les non s’Égarent : tout ça pour ça !

Le camp du NON, qui voulait à l’origine un centre multisport, a finalement concentré ses énergies pour convaincre qu’il voyait la bibliothè- que municipale à Casault alors que la Commis- sion scolaire n’en veut pas. Peut-être aurait-il du «focusser» sur le dossier Place de l’Église tel que présenté par les autorités et expliquer mathéma- tiquement leur point de vue si leurs critiques se résumaient à des désaccords sur les chiffres? Au final si je comprends bien, tout le monde veut une bibliothèque mais pas au même coût et pas né- cessairement au même endroit. Tout ça pour ça! Je trouve personnellement que le projet Place de l’église, que ce soit dans l’option actuelle ou dans l’aménagement éventuel de l’ancien hôtel de ville (qui pourrait ainsi éviter la destruction après réno- vation de plus d’un million) peut devenir une belle réalisation au coeur de la revitalisation du centre- ville dans un style écoquartier, mais je crois aussi que toutes les questions doivent être posées.

sortez les calculatrices !

Je respecte parfaitement toutes les person-

nes qui posent des questions quant au finance- ment du projet actuel car de l’ombre persiste dans le tableau. Selon l’info qui circule dans le dépliant de la Ville distribué en 2010 dans le Publi-Sac, et qui m’a été fourni à nouveau cette semaine par le bureau des communications comme document de référence (!), on dit clairement que «Gesdix pro- pose de collaborer au projet en assurant la ges- tion des travaux de la bibliothèque, ce qui inclut les services d’architecte, d’ingénierie et de super- vision des travaux». Nous nous sommes alors im- médiatement demandé pourquoi le communiqué du 8 novembre dernier annonçait un coût de «405

672$ en honoraires professionnels à prévoir, tels les services d’architectes et d’ingénieurs». Après vérification auprès de Sylvain Fournier, directeur général et associé de Gesdix vendredi dernier, ce- lui-ci a confirmé que Gesdix avait effectivement investi 100 000$ dans les études de préfaisabilité comme convenu au départ avec la Ville. Les 405 672$ de frais d’architecte et d’ingénieurs seront donc bien à la charge du contribuable.

valoriser son projet !

Le même document fourni cette semaine par la Ville parle encore d’un 2,65 millions de dollars qui inclut l’achat et la transformation du pres- bytère, la démolition de l’ancien l’hôtel de ville, la construction d’un kiosque pour présenter des spectacles et l’ajout d’espaces de stationnement au centre-ville, alors que le véritable projet ac- tuel frôle les 5 millions. Quand je disais que la communication laissait à désirer, je persiste et si- gne: pourquoi ressortir un document aux chiffres erronés? La Ville aurait eu tout avantage au cours de cette campagne, au lieu de dénigrer le camp du Non qui s’égarer à Casault, de maximiser ses efforts sur la valorisation de son projet et de dire clairement: Oui il coûte plus cher et on assume tout en mettant encore plus en avant l’investis- sement privé de Gesdix comme force de déve- loppement dans le milieu. On dit souvent que les Québécois jalousent la réussite, j’ose espérer que les Magnymontois sont en mesure de reconnaître

espérer que les Magnymontois sont en mesure de reconnaître 145, boul.Taché Ouest, Montmagny * Détails auprès
145, boul.Taché Ouest, Montmagny * Détails auprès de nos conseillers. 310G08-12
145, boul.Taché Ouest, Montmagny
* Détails auprès de nos conseillers.
310G08-12
611J48-12
611J48-12

Éditorial

suite de l’Édito

* Il est mal entouré en ce qui a trait à ses conseils stratégiques. On ne mu-

selle pas la presse quand on veut jouer l’ouverture et l’accalmie (National au secours de Montmagny svp!)

* Les bons coups du maire: «Ce

projet culturel coûtera pas mal moins cher que tout ce qu’on peut donner au sport à Montmagny» et «Cette déci- sion est historique, c’est maintenant ou dans 20 ans»

* Les malaises encore percepti-

bles: le maire a semblé d’abord dire que le document de 2010 contenait les bons chiffres mais une fois confronté par notre journaliste sur les contra- dictions du 2,65 millions et l’emprunt actuel qui avoisine 5 millions, il a convenu que les normes du ministère de la Culture étaient en partie respon- sables de cette différence, rappelant qu’il y a une réserve de près d’un mil- lion de dollars qui ne sera peut-être pas utilisée. Autre malaise: alors que ledit document de la Ville qui circulait encore cette semaine par le bureau de communications met de l’avant le paiement par Gesdix des frais d’archi- tectes et d’ingénieurs et qu’un commu- niqué du 8 novembre parle d’un coût municipal pour ces services, le maire a pris une certaine distance avec le pri- vé: «On ne veut pas l’argent de Gesdix, on s’assume comme municipalité». (YP)

L’OIE BLANCHE

on s’assume comme municipalité». (YP) L’OIE BLANCHE S o c i é t é une opportunitÉ

Société

municipalité». (YP) L’OIE BLANCHE S o c i é t é une opportunitÉ unique, un vote

une opportunitÉ unique, un vote historique

Le 2 décembre prochain, les Magnymontois vont décider si c’est la présente génération de citoyens qui aura droit à une bibliothèque publique. Ce vote histori- que arrive après un demi-siècle d’attente.

un projet profitable pour tous

Le projet offert aux citoyens origine en effet de

dizaines d’années de réflexion. Durant cette période, toutes les options possibles d’aménagement ont été soigneusement étudiées, et un rapport d’expert est venu spécifier en 2006 que la bibliothèque devait être aménagée au centre-ville. En 2010, l’opportunité du presbytère est apparue. Ce partenariat profitable pour tous a été présenté aux citoyens sous tous ses aspects par le biais d’une conférence de presse, d’assemblées publiques d’information et d’un feuillet explicatif de quatre pages distribué dans tous les foyers de Mont- magny. Ces démarches ont démontré clairement que tant la Ville que la Fabrique de Saint-Thomas sont ga- gnants.

les citoYens gagnent

Une bibliothèque doit être située près des gens. Le projet Place de l’Église place la bibliothèque en plein cœur de la ville, dans un secteur sécuritaire, accessible aux familles et aux aînés, et où on a pris soin d’augmenter les places de stationnement. Ce nouveau milieu de vie, ouvert sur l’environnement du parc de la Mairie et ancré au centre des activités des citoyens, dynamisera le centre-ville en plus d’offrir une multitude de services à toute la population. De plus, le presbytère, un édifice à caractère patrimonial, sera mis en valeur et demeurera dans la communauté.

de tout, pour tous

Depuis le déclenchement de la campagne réfé- rendaire, le comité du Oui s’est employé à répondre

à toutes les questions des citoyens, à exposer tous les

bienfaits du projet et à aider la population à s’imaginer

ce que sera la bibliothèque publique. Les Magnymon- tois seront fiers de leur nouvelle infrastructure mo-

derne, accueillante et confortable, dotée des derniers outils technologiques et aménagée à leur image. On

y trouvera un coin d’animation pour les tout-petits,

des fauteuils attrayants, de la musique, des films, du multimédia, un accès Internet sans fil et, bien sûr, une collection de livres pour répondre aux goûts de tous.

la bibliothèque n’augmentera pas les taxes municipales

Une telle infrastructure impressionne par son en- vergure et les citoyens craignent qu’elle n’augmente leur fardeau fiscal. Ces dernières années, la Ville a investi quelque 400 000 $ dans les terrains de tennis, 1 M$ à la piscine Guylaine-Cloutier, 2 M$ pour le ter- rain multisport Laprise, 2,5 M$ pour le nouvel hôtel de ville et 6,5 M$ pour la reconstruction de conduites souterraines. Ces investissements ont été faits dans un esprit de développement et de saine gestion, tout en conservant l’augmentation des taxes municipales en dessous de l’inflation. Aussi, ces dernières années, plusieurs constructions se sont additionnées sur le ter- ritoire de la ville, entraînant ainsi de nouveaux reve- nus substantiels. La Ville n’a pas à augmenter les taxes municipales pour construire et opérer la bibliothèque publique.

il n’existe aucun projet à l’École secondaire louis-jacques-casault

Les citoyens doivent savoir qu’il n’est pas possible d’aménager la bibliothèque publique à partir de la biblio- thèque de l’école Louis-Jacques-Casault. La Commission scolaire de la Côte-du-Sud a confirmé qu’il n’existe aucun projet de cet ordre et qu’elle n’investirait pas en ce sens, car la bibliothèque actuelle répond à ses besoins. L’ajout d’une infrastructure moderne et accueillante au centre- ville bénéficiera à toute la population, incluant les élè- ves du secondaire, qui y trouveront un environnement de travail, de rencontres et d’échanges en dehors du milieu scolaire.

les magnYmontois mÉritent leur bibliothèque publique

Les chiffres avancés dans le règlement d’emprunt qui doit permettre la construction de la bibliothèque ef- fraient certains citoyens. Ce n’est pas tous les jours que l’on doit réfléchir sur des montants de plusieurs millions de dollars. Cependant, les Magnymontois peuvent être rassurés et fiers : ils méritent que l’on investisse cette somme pour eux, pour leur présent, pour leur futur et pour les générations à venir. Le coût de la bibliothèque est à la hauteur de ce que les Magnymontois sont en droit d’espérer. Pour un choix éclairé le 2 décembre, il est toujours temps de s’informer en téléphonant au 418 248-3362, poste 2800, ou en visitant le www.ville.montmagny. qc.ca/bibliotheque. Source : Geneviève Caron

Responsable des communications pour le comité du Oui

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com6 203A48-12
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com6
203A48-12

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 7www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Société

l a n c . c o m L’OIE BLANCHE S o c i é t

Mission policière en Haîti

l’envie d’Y retourner!

Même s’ils ont vécu des conditions de travail parfois difficiles, dû composer avec un climat social ou politique souvent imprévisible, risqué leur vie et vu une pauvreté qu’on aurait de la peine à s’imaginer, les policiers magnymontois Gérald Beaulieu et Rémy Couillard avouent avoir envie de retourner en Haïti pour y réaliser une seconde mission humanitaire.

par sYlvain fournier

oieblanc.presse@globetrotter.net

par sYlvain fournier oieblanc.presse@globetrotter.net les deux policiers reviennent souvent sur l’extrême

les deux policiers reviennent souvent sur l’extrême pauvreté de ce peuple et la quantité innombrable de crimes qui affectent cette société qui vit plus de 50 ans en arrière de notre temps. Ce fut tout un défi personnel et professionnel à relever, racon- tent-ils. Conscients que ce travail est de longue haleine, ils ex- pliquent que la

Le sergent Rémy Couillard du poste de la Sûreté du Qué-

bec dans la MRC de Montmagny

a fait partie de

l’un des derniers

contingents à avoir réalisé des missions de neuf mois pour la MINUSTAH (Mission des Nations Unies pour la stabili-

pour la MINUSTAH (Mission des Nations Unies pour la stabili- Pour se rendre dans la capitale

Pour se rendre dans la capitale Port-au-Prince, le sergent Beaulieu de-

vait utiliser un hélicoptère.

 

sation en Haiti). Son affectation s’est étendue du

18 janvier au 18

octobre 2011.

sergent Gérald

part de son côté

à une mission

qui a ensuite

à un an selon

de son côté à une mission qui a ensuite à un an selon présence des policiers

présence des policiers étran- gers commence à porter fruit au

Le sergent Gérald Beaulieu a participé à la construction d’un hôpital et

Plus fraî- chement arrivé, son collègue, le

sein des forces de l’ordre haï- tienne. «Ce sont

Beaulieu a pris

souvent des petits détails,

comme tenir un

registre de dé-

été prolongée

tention, leur fai- re comprendre

que les détenus

une directive de l’ONU, soit du

d’un orphelinat.

ont aussi des

17

octobre 2011 au 15 octobre 2012. Les deux Ma-

droits, qu’il faut

gnymontois ont d’ailleurs pu se croiser là-bas avec

respecter un protocole lors de diverses procédures

le

groupe de Canadiens entrainés et supervisés par

GRC. Des policiers provenant de plus de 45 pays

et interventions», a noté Rémy Couillard. «Il faut répéter souvent», ajoute Gérald Beaulieu en rappe-

la

participent à cette mission de paix qui pourrait éventuellement être retirée par l’ONU. Toutefois, les besoins d’aide sont constants depuis le terrible séisme du 12 janvier 2010. Si Rémy Couillard a vécu la cohue urbaine lorsqu’il a dirigé pendant une bonne partie de sa mission le commissariat de la police nationale haï- tienne de Pétion-Ville, un secteur Est de la capitale de deux millions d’habitants Port-au-Prince, Gérald Beaulieu a connu principalement la vaste nature en région du secteur sud de Les Cayes, la troisième plus grande ville d’Haïti. Si le travail et la vie de ces deux policiers ont pu être différents sur quelques points, il y a cependant une seule et même réalité qui existe. En entrevue,

lant la fois où il a dû, à plusieurs reprises en peu de temps, avertir un soldat africain de ne jamais pointer innocemment son arme chargée vers ses collègues. En plus de leur travail administratif et de ter- rain, nos deux policiers magnymontois ont donné de leur temps pour aider la cause haïtienne. Rémy Couillard a entre autres payé les frais de scola- rité d’une enfant de huit ans en plus de réaliser à Montmagny quelques collectes d’espadrilles pour les jeunes qui pratiquent le soccer près des camps des «déplacés», le nom donné aux habitants qui ont perdu leur foyer à la suite du tremblement de terre. Ces camps sont toujours aussi nombreux. De son côté, Gérald Beaulieu a travaillé à la construction d’un hôpital et d’un orphelinat. Lors de

construction d’un hôpital et d’un orphelinat. Lors de Le sergent Beaulieu vient de raccompagner une jeune

Le sergent Beaulieu vient de raccompagner une jeune fille en fugue à sa famille.

de raccompagner une jeune fille en fugue à sa famille. Le sergent Rémy Couillard en compagnie

Le sergent Rémy Couillard en compagnie d’un policier Colombien alors qu’ils étaient affectés aux élections prési- dentielles du printemps 2011.

ses brefs retours à Montmagny, il en a profité pour réaliser des collectes d’argent auprès de son entou- rage. Il a réussi à remettre «entre bonnes mains» 1 500$ pour l’orphelinat et 500$ pour l’hôpital. Si l’occasion venait qu’à revenir, les deux poli-

ciers affirment sans hésitation qu’ils seraient prêts à relever à nouveau ce défi. Pour l’amour de leur profession, pour la simplicité de vivre de ce peuple attachant et pour le sentiment d’avoir pu aider leur prochain.

Boîte à télécommandes Boîte à tisane 304G48-12
Boîte à
télécommandes
Boîte à tisane
304G48-12

601J48-12

bouvillon cat. aa - aaa Ruban RouGE aPPRouvÉ canaDa qualitÉ suPÉRiEuRE DU 29 nov. aU
bouvillon
cat. aa - aaa
Ruban RouGE
aPPRouvÉ canaDa
qualitÉ
suPÉRiEuRE
DU 29 nov. aU 5 Déc.

La vraie boucherie du "Cap" à votre service depuis 1977 !

Vedette de la semaine Vedette POUR REMPLIR VOTRE CONGÉLATEUR Bœuf • Veau • Porc •
Vedette
de la semaine
Vedette
POUR REMPLIR VOTRE CONGÉLATEUR
Bœuf • Veau • Porc • Poulet
de la semaine
moitiÉ DE PoRc
sans têtE
DÉbitÉ-EmballÉ-conGElÉ
2 09 lb •
4 61 kg
EN TOUT TEMPS,
SERVEZ NOS VIANDES
MARINÉES AU GOÛT UNIQUE
Gilles RiCHaRd, prop.
191, rue du manoir Ouest, Cap-saint-ignace
418 246-5013

• porc haché frais extra maigre (fesse)

2 79 lb6 15 kg

• gros poulet de grain cat. a 6 à 8 lb

2 89 lb6 37 kg

• croquettes de poulet galco bte 2 kilos

22 99

• pâté à la viande maison

5 99

• saucisse maison porc et bœuf

4 49 lb9 90 kg

BOUCHERIECAP-SAINT-IGNACEenr.

PARTENAIRE SAISON MESAÏEUX SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 20 H BERNARDADAMUS SAMEDI 8 DÉCEMBRE 20 H (ANCIENCINÉMA
PARTENAIRE SAISON
MESAÏEUX
SAMEDI
1ER DÉCEMBRE 20 H
BERNARDADAMUS
SAMEDI
8 DÉCEMBRE 20 H
(ANCIENCINÉMA TACHÉ)
1 RE PARTIE :
BENOÎT PARADIS
HENRI GODON
DIMANCHE
9 DÉCEMBRE 14 H
«PARTENAIRE
SAISON CINÉMA»
418 241-5799 | 1 866 641-5799
et chez
74-2, Saint-Jean-Baptiste Est
75, boul. Taché Ouest
DAVID LA HAYE
SERA SUR PLACE!
MERCREDI 5 DÉCEMBRE 19 H 30
ANCIEN CINÉMA TACHÉ
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com8
201A48-12

Société

| l’oie blancHe | www.oieblanc.com8 201A48-12 Société rencontre maltais/ sos-urgence Les représentants de

rencontre

maltais/

sos-urgence

Les représentants de SOS-URGENCE, qui lut- tent depuis plusieurs mois pour la sauvegarde de la dernière urgence de la MRC de L’Islet, rencon- treront Mme Agnès Maltais, ministre responsa- ble de Chaudière-Appalaches, en décembre afin de trouver des moyens pour améliorer les servi- ces d’urgence. SOS-Urgence rappelle que M. An- dré Simard, candidat du Parti Québécois en Côte- du-Sud lors des dernières élections provinciales, avait souhaité un retour à des heures d’ouverture plus adéquates à l’urgence de Saint-Jean-Port- Joli. Le groupe de pression entrevoit cette réu- nion avec optimisme, car tous les responsables du mouvement souhaitent que 2013 devienne une année charnière pour l’urgence de la MRC de L’Islet et, conséquemment, le bien-être et la sécurité de la population. (LOB)

un maire fier de ses quatre fleurons

Le maire de Montmagny, M. Jean-Guy Desro- siers, s’est dit très fier d’avoir décroché un 4e Fleuron, tel que mentionné dans notre dernière édition. «Depuis que nous sommes membre des Fleurons du Québec, nous avons maintenu une cote de trois fleurons. Cela fait toutefois plusieurs années que la Ville et son Comité d’embellisse- ment travaillent à enjoliver le milieu et qu’ils en- couragent les résidants, les commerçants, les in- dustriels et les organisations publiques à faire de même pour décrocher un 4e fleuron. Aujourd’hui, nous pouvons dire mission accomplie, car les ef- forts concertés de toute la population ont porté leurs fruits», a indiqué M. Desrosiers, qui estime maintenant que le défi consistera à conserver lesdits fleurons et à améliorer le score dans le but d’atteindre la cote ultime. Parmi les 369 mu- nicipalités membres de la corporation des Fleu- rons du Québec, seulement 53 ont obtenu la cote de quatre fleurons, dont quatre dans la région de la Chaudière-Appalaches, soit Montmagny, Lévis, Sainte-Marie et Saint-Jean-Port-Joli. La classification horticole des Fleurons du Québec constitue une reconnaissance de prestige qui pousse les municipalités et leurs citoyens à amé- liorer, année après année, leurs aménagements horticoles et paysagers. Les fleurons attribués sont valides pour les années 2013, 2014 et 2015. (S.F.)

| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 9www.oieblanc.com 202A48-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 9www.oieblanc.com
202A48-12

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com10

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 1 0 L’OIE

Société

n c . c o m 1 0 L’OIE BLANCHE S o c i é t

InvIté au congrès de la FPJQ

Réal laveRDièRe paRle Du tRaitement RéseRvé aux milieux Dévitalisés

Un journaliste doit-il tenir compte des sensibilités locales quand il traite d’une commu- nauté plus fragile? Tel était la question lancée lors d’un atelier du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes qui avait lieu du 16 au 18 novembre à Saint-Sauveur. Et pour y répondre, la FPJQ avait invité entre autres M. Réal Laverdière, maire de Saint-Pam- phile et préfet de la MRC de L’Islet, qui avait réagi à l’époque à une série de reportages du Journal de Québec sur les milieux dévitalisés, dont la MRC de L’Islet.

paR michel chassé

oieblanc.presse@globetrotter.net

paR michel chassé oieblanc.presse@globetrotter.net Dans son intervention, M. Laverdière a fait ressortir trois

Dans son intervention, M. Laverdière a fait

ressortir trois points. D’abord, l’importance du rôle joué par l’information dans un milieu donné: «Les éléments rapportés dans le reportage sur les mi-

VerreVerre pyrocérampyrocéram Verre résistant à une chaleur intense utilisé pour les portes de foyer, de
VerreVerre pyrocérampyrocéram
Verre résistant à une chaleur intense utilisé pour les
portes de foyer, de fournaises.
VerreVerre laminélaminé
Même cassé, le verre reste en place ce qui justifie son
utilisation tracteurs, pare-brise, gardes de machinerie. Aussi,
verre trempé sur mesure pour verre sécuritaire.
VerreVerre texturétexturé
Utilisé dans les armoires, portes françaises, meubles,
divisions décoratives, enseignes professionnelles et plusieurs
autres. Venez nous voir !
CathédraleCathédrale
DiamantéDiamanté
DeltaDelta sablésablé
Pour un look chic, les miroirs de qualité sont indispensables.
Vaste choix de services d’encadrement et bien plus encore au niveau des moulures en
tous genres. Plusieurs choix en magasin de fixations ou de méthodes d’installation,
selon vos besoins
Choisissez le nettoyeur
à vitres Vimac
Utilisé pour :
Vitrerie LC, votre fournis-
seur officiel de douche sur
mesure à Montmagny.
écran d’ordinateur/téléviseur,
miroir, chrome, tuile, acrylique,
céramique…
Sans aucune
trace de chiffon.
Vaste choix de couleurs de moulure,
de quincaillerie et de design, selon
vos besoins. Verre trempé, clair ou à
motif. Distributeur autorisé des
produits Shower Gard, un traitement
sur le verre de douche spécialisé
pour garantir une plus longue vie.
322, rue des Entrepreneurs
Montmagny (Québec) G5V 4T1
Tél. : 418 248-4872 • Téléc. : 418 248-4842
Courriel : info@vitrerielc.com
www.vitrerielc.com
308G48-12
: info@vitrerielc.com www.vitrerielc.com 308G48-12 M. Réal Laverdière. faire». Le maire de Saint-Pamphile ne

M. Réal Laverdière.

faire». Le maire de Saint-Pamphile ne compte pas sur l’immigration pour repeupler les régions: «Sur les 50 000 immigrants qui arrivent au Québec à cha- que année, 40 000 optent pour Montréal».

26 ans

M. Laverdière a déjà confirmé qu’il se reti- rera de la politique municipale en novembre 2013:

«J’ai annoncé ma décision assez tôt pour que les éventuels candidats aient le temps de s’organi- ser» de conclure celui qui entreprendra une 26e et dernière année à la mairie de Saint-Pamphile en janvier prochain.

lieux dévitalisés étaient vrais. Mais le journaliste n’aurait-il pas dû parler des efforts que nous faisions pour améliorer la situation». Le deuxième point abordé par M. Laverdière portait sur les effets à court terme d’un tel reportage: «Ça conforte d’abord les chialeux dans leur rôle de chialeux et, à l’inverse, ça constitue une véritable douche d’eau froide pour ceux qui travaillent à amé- liorer les choses. Enfin, quel message envoie-t-on aux gens de l’extérieur? Celui de ne pas venir ou de ne pas faire affaire avec la MRC de L’Islet?». Troisièmement, M. Laverdière a souligné que la concentration de la presse générait des problématiques particulières, du genre «Saint-Pam- phile en Gaspésie»! Il déplore égale- ment le fait que les grands médias ne

débarquent en région que lorsque la situation tourne mal: «Quand tu vois arrivé un jour- naliste d’un quotidien, tu te dis ‘’Oups, j’ai manqué

quelque chose’’».

Dévitalisation

Selon M. Laverdière, la baisse des naissances et des emplois constituent deux des principaux facteurs de la dévitalisation d’un milieu: «Dans le monde du travail, les entreprises doivent s’adap- ter. La technologie fait qu’on a besoin de moins de travailleurs. Si nos deux grandes scieries ne s’étaient pas adaptées, c’est la totalité de leurs emplois que nous aurions perdu. Nous devons vivre avec ça et trouver de nouvelles façons de

DIRECTION GÉNÉRALE oieblanc.direction@globetrotter.net Yannick Patelli, poste 104 ADMINISTRATION
DIRECTION GÉNÉRALE
oieblanc.direction@globetrotter.net
Yannick Patelli, poste 104
ADMINISTRATION
oieblanc.adm@globetrotter.net
Julie Ouellet, poste 103
IMPRESSION
Les Presses du Fleuve 418-248-5500
HEURES D'OUVERTURE
Lundi de:
SECRÉTARIAT
/RÉCEPTION
oieblanc.sec@globetrotter.net
Line Lamontagne, poste 101
CARICATURISTE
SMER/Serge Mercier
En collaboration avec le collectif
de la rédaction
Mardi au jeudi de:
8 h 30 à 17 h
8 h 30 à 12 h
INFORMATION
oieblanc.presse@globetrotter.net
Sylvain Fournier, poste 108
Michel Chassé, poste 109
13
h à 17 h
Vendredi:
8 h 30 à 12 h
13
h à 16h
70, rue de l'Anse,
Montmagny
(Québec) G5V 1G8
Téléphone: 418-248-8820
Télécopie: 418-248-4033
DISTRIBUTION
PUBLICITÉ
oieblanc@globetrotter.net
Anie Beaudet, poste 105
Josée-Anne Gaulin, poste 107
Dominic Gaudreau, poste 106
PHOTOS DE L'ÉQUIPE
Jean Beaulieu
Distribution SEM
SITE INTERNET
www.oieblanc.com
ABONNEMENT
WEBMESTRE
1 AN/100$
Sylviane Lord
MRC MONTMAGNY
L’ISLET • BELLECHASSE
21 920 COPIES
L'Unique coopérative de presse
de la Côte-du-Sud
PRODUCTION
oieblanc@globetrotter.net
Céline Chabot, poste 111
MONTAGE
Les Presses du Fleuve 418-248-5500
Dépôt légal – 3 e trimestre 1985 • Bibliothèque Nationale du Québec • ISSN : 0846-4367 • Société canadienne des postes • Envois de publications canadiennes convention 6127290 • Notre responsabilité
pour une erreur ou une omission ne peut excéder le montant déboursé pour l’annonce. Toute reproduction intégrale ou partielle du contenu de ce journal est interdite sans l’autorisation de l’éditeur.
Autocueillette Du lundi au vendredi (sur appel) Samedi et dimanche 9 h à 15 h
Autocueillette
Du lundi au vendredi
(sur appel)
Samedi et dimanche
9 h à 15 h
directement à la plantation
Verger Gaudreau
Route Couillard, Cap-St-Ignace
(face au 1335, chemin Bellevue Ouest)
418 248-2232 • 418 246-5607
609J48-12
609J40-12
609J40-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Keaven pelleRin Reconnu pouR son engagement citoyen

Société

L’OIE BLANCHE S o c i é t é Keaven pelleRin Reconnu pouR son engagement citoyen

Keaven pelleRin Reconnu pouR son engagement citoyen

Keaven Pelletin, de Tourville, fait partie des 22 jeunes qui ont été honorés par le biais de «l’Activité nationale de reconnaissance de la participation ci-

toyenne» organisée par le Secrétariat à la jeunesse. Les jeunes ont été honorés en présence de M. Léo Bureau-Blouin, adjoint parlementaire à la pre- mière ministre pour les dossiers jeunesse et député de Laval-des-Rapides, lors d’une cérémonie qui avait lieu le 24 novembre au restaurant Le Parle- mentaire de l’Assemblée nationale. L’objectif de ce rendez-vous annuel consiste à rendre hommage à des jeunes citoyens qui s’impli- quent quotidiennement dans leur communauté et contribuent de manière significative au développe- ment de la société québécoise. Engagé à l’école et dans sa communauté, Kea- ven a reçu le prix Citoyen accompli lors du gala Étoi- le Desjardins du Carrefour jeunesse-emploi de L’Is- let. Il a également fondé et présidé la coopérative étudiante de son école, a été ministre de la Culture et des Communications au sein du gouvernement scolaire et a fait partie d’un groupe d’entraide. Il s’est aussi impliqué activement à la Maison des jeunes des Frontières du Sud. Outre un certificat signé par Mme Pauline Ma- rois, première ministre, Keaven recevra une bourse de 1 000$ pour l’encourager à poursuivre ses ac- tions. (M.C.)

pour l’encourager à poursuivre ses ac- tions. (M.C.) 612J48-12 | l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE
612J48-12
612J48-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 11www.oieblanc.com À la population de Montmagny
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 11www.oieblanc.com
À la population de Montmagny et des paroisses environnantes
Aux clients et clientes du magasin IGA de Montmagny
Aux personnes qui nous ont approuvés,
Nos ami(e)s, nos familles
Permettez-nous tout d’abord de vous présenter nos sincères et chaleureux remerciements.
L’appui manifesté lors des dix semaines de con it (lock-out imposé en janvier dernier par les
dirigeants d’IGA) est la preuve incontestable que vous comptez sur nous et que nous pouvons
compter sur vous.
À tous ceux et celles qui par un coup de klaxon, une main levée, une visite, une petite gâterie
(soupe, café, sucre à la crème, biscuits et petits cornets de sucre) nous ont o ert encouragement
et soutien,
135 fois MERCI!
Les employés du Magasin IGA.
Le Syndicat des employés de commerce de Montmagny (CSD) du Magasin IGA.
310G48-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S o c i é t é les jeunes De sainte-peRpétue s’engagent Tel qu’annoncé

Société

L’OIE BLANCHE S o c i é t é les jeunes De sainte-peRpétue s’engagent Tel qu’annoncé

les jeunes De sainte-peRpétue s’engagent

Tel qu’annoncé dans notre précédente édition, Sain- te-Perpétue est devenue la première localité de la MRC de L’Islet et l’une des rares en Chaudière-Appalaches, pour ne pas dire au Québec, à recevoir l’accréditation «Municipalité Amie des Enfants», un programme de l’UNICEF soutenu par le Carrefour action municipale et famille (CAMF). Lors de la cérémonie d’accréditation qui avait lieu le lundi 19 novembre, les jeunes élèves de l’École des Hauts Sommets, l’institution primaire du village, ont fait une dé- claration solennelle pour souligner la Journée internationale des droits de l’enfant. Cette déclaration se lisait comme suit: «Nous, enfants de Sainte-Perpétue, municipalité du Québec, désirons nous joindre aux enfants du monde entier par la pensée pour sou- ligner la Journée mondiale des enfants du 20 novembre et

cela, chaque année. Nous, jeunes de Sainte-Perpétue désirons faire notre part dans la vie de notre communauté et faire connaître nos idées et nos projets en les communiquant au Comité de la Famille et au conseil municipal. Nous, élèves de l’École des Hauts Sommets de Sainte- Perpétue, voulons être solidaires des enfants du monde dans le respect de leurs droits en les faisant connaître et en les appuyant. Nous annonçons le début de notre projet: Journée mon- diale des enfants. À partir du 20 novembre, nous préparerons des activités qui feront connaître les droits des enfants en produisant un guide qui sera distribué dans notre munici- palité et en organisant une exposition de dessins. Tous les cycles de notre école participeront à ce projet». (M.C.)

cycles de notre école participeront à ce projet». (M.C.) Quelques-uns des intervenants qui ont participé à

Quelques-uns des intervenants qui ont participé à la cérémonie d’accréditation de Sainte-Perpétue à titre de Mu- nicipalité Amie des Enfants. De gauche à droite, on aperçoit Mme Laurianne Carpentier, représentante du CAMF, Mmes Catherine Langlois et Catherine Pellerin, du comité de la famille, Élodie Gaulin et Claudie Jalbert, du conseil étudiant, Mme Céline Avoine, mairesse, qui a signé la charte d’engagement de la Municipalité, et M. Éric Lavoie, directeur de l’école des Hauts-Sommets.

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com12 213A48-12
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com12
213A48-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S o c i é t é caMPagne Pour éliMiner la violence enverS leS

Société

L’OIE BLANCHE S o c i é t é caMPagne Pour éliMiner la violence enverS leS

caMPagne Pour éliMiner la violence enverS leS feMMeS

Le 6 décembre 1989, 14 jeunes femmes étaient tuées à l’école Polytechnique de Montréal parce qu’el- les étaient des femmes. À leur mémoire, il importe de se souvenir afin de ne jamais oublier et continuer d’agir pour une société juste et égalitaire. À cette fin, la cam- pagne des douze jours d’actions pour l’élimination de la violence envers les femmes a lieu du 25 novembre au 6 décembre à la grandeur du Québec. Profitant de cette campagne, les membres de la Ta- ble de concertation en violence conjugale Montmagny- L’Islet, les AFÉAS (association féminine d’éducation et d’action sociale) de Cap Saint-Ignace et de Montmagny distribueront divers articles, donneront de l’information

et organiseront diverses activités. Jusqu’au 6 décembre, les membres de la Table de concertation en violence conjugale de Montmagny-L’Is- let distribueront des rubans blancs et différents articles. L’AFÉAS de Cap-Saint-Ignace sensibilisera la po- pulation par le biais de différents articles dans deux restaurants de la place. L’AFÉAS de Montmagny animera un kiosque d’in- formation et de sensibilisation le jeudi 29 novembre de 13h30 à 20h aux Galeries Montmagny. Le Centre-Femmes La Jardilec de Saint-Jean- Port-Joli présentera une activité de sensibilisation à la violence conjugale avec diffusion du documentaire

Sheila MacPherSon trouve refuge en Montérégie

documentaire Sheila MacPherSon trouve refuge en Montérégie L’hiver dernier, on faisait appel au journal L’Oie

L’hiver dernier, on faisait appel au journal L’Oie blanche pour lancer un appel à tous afin de trouver un nouveau toit à Mme Sheila MacPherson et

à son refuge pour chiens. La dame avait dû quitter la Montérégie pour se

retrouver dans L’Islet-Sud. Mais la principale intéressée devait déménager

à nouveau parce que les règlements de sa nouvelle localité lui interdisaient

d’entretenir un tel refuge. De fil en aiguille, après divers rebondissements, un média national a eu vent du cas de Mme MacPherson par le biais du journal L’Oie blanche. Le reportage fut entendu en Montérégie où une âme charitable a proposé un toit à Mme MacPherson et à son refuge, et cela jusqu’à la fin de ses jours. Quand nous l’avons jointe par téléphone la semaine dernière, Mme MacPherson se disait très contente du dénouement de cette aventure:

«Ça fait 34 ans que j’ai un refuge pour chiens accrédité par la SPCA. Celui-ci, ce sera mon dernier et j’espère que mes chiens vont partir avant moi» nous a-t-elle confié. Rappelons que Mme MacPherson garde avec elle 16 petits chiens victimes de mauvais traitements, abandonnés ou infirmes. (M.C.)

«Traverser la Peur» le jeudi 6 décembre de 13h30 à 16h.

DiverSeS raiSonS

La campagne rappelle que les femmes sont encore victimes de violence parce qu’elles sont des femmes, mais aussi pour les raisons suivantes. On ne croit pas les femmes: on oublie le préjugé favorable envers la victime lorsqu’elle dénonce une si- tuation de violence. Par exemple, dans les cas de viol, il n’est pas rare d’entendre «Regarde comment elle s’ha- bille, elle a couru après», laissant sous-entendre que les femmes sont responsables. Inacceptable! On excuse les hommes: pour l’individu accusé

d’avoir aspergé sa conjointe avec de l’acide, il n’est pas rare d’entendre: «Il n’était plus lui- même» ou «Il avait beaucoup de pression de son travail». Inacceptable! On garde le silence: on tente de nier la situation:

«Il était tanné d’attendre, je comprends qu’il me crie après!» et l’on se tait. Inacceptable! On propage les stéréotypes sexistes et racistes:

en diffusant dans les vidéoclips des images de fem- mes ou de jeunes filles serviles se trainant aux pieds des hommes en laissant sous-entendre qu’elles sont faites pour cela: servir, être douces et ne pas réagir. Inacceptable! (LOB)

Nous offrons un soutien à la recherche d’emploi • Technique de recherche d’emploi • Rédaction
Nous offrons un soutien
à la recherche d’emploi
• Technique de recherche
d’emploi
• Rédaction de CV
• Simulation d’entrevue
Nos services sont gratuits!
Pour les 16-35 ans | 418 248-3522
info @ cjemontmagny.com | www.cjemontmagny.com
206A48-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 13www.oieblanc.com 214A48-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 13www.oieblanc.com
214A48-12

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com14

109B47-12

L’OIE BLANCHE Humeur culturelle

un Jour, ilS entenDront MeS SilenceS

un Jour, ilS entenDront MeS SilenceS

Marie-Josée Martin, roman, Éditions David, 201 pages

Les limitations physiques, Marie-Josée Martin connaît. Ainsi peut-elle rendre de façon éloquente les émois d’une fillette «différente» et attachante. Par céline chabot

tains patients jouissent de toutes leurs facultés mentales. C’est le cas de Corrine qui, quand elle ne s’envole pas vers d’autres cieux - question de quitter momentanément sa prison de chair - a tout le loisir d’observer les êtres qui l’entourent:

oieblanc@globetrotter.net

 
une mère dévouée, un grand frère perturbé, une petite sœur parfaite. Et le père dans

une mère dévouée, un grand frère perturbé, une petite sœur parfaite. Et le père dans tout ça? Distant et insensible? Pas vraiment: «Ouais, si je comprends bien ce que tu me dis, non seulement Corinne est condamnée à passer sa vie clouée dans un fauteuil roulant, mais, de surcroît, elle va en être pleinement consciente? Elle va être assez lucide pour se désoler de tout ce qu’elle ne pourra jamais faire, des lieux qu’elle ne pourra jamais vi- siter et des expériences que Benoît et Safiya vont vivre, mais qui vont demeurer à jamais hors de sa portée à elle? Je regrette, moi, je ne trouve pas que c’est une bonne nouvelle. Au contraire, ça me fend le cœur; et, pour tout te dire, je trouve que c’est le comble de l’injustice.» Voilà donc tout l’univers avec lequel Corinne doit composer: une famille déchirée, un horrible verticalisateur, un corset-siège et le fameux ta- bleau Bliss, trouvaille des «sarraus-blancs». Et si elle n’avait pas la force d’endurer tout ça encore des années? Il s’agit ici d’un deuxième roman pour Marie- Josée Martin, Montréalaise d’origine qui a perdu l’usage de ses jambes après avoir survécu à un neuroblastome métastatique.

Corinne est atteinte d’un lourd handicap physique qui la maintient dans une dépendance quasi totale. Elle peut à peine bouger et encore moins parler, ce qui rend infiniment laborieuse toute tentative d’exprimer ses besoins. La fillette ne vit pas pour autant dans un état végétatif, puisqu’elle est lucide et douée d’une vive intelli- gence. Voilà tout le drame. Ce dont elle souffre? Paralysie cérébrale, aussi appelée infirmité motrice cérébrale (IMC):

troubles permanents du développement et du mouvement souvent accompagnés d’un déficit cognitif. Souvent? Il n’est donc pas exclu que cer-

RoMan D’autoMne aux ÉDitions FloRaison

leS SilenceS De Marguerite

Quatrième membre d’une famille de 21 enfants à publier un roman, Mme Jeanne-Mance Guay procédait au lancement de son premier livre à la fin octobre dans son patelin d’origine: Saint- Léon-de-Standon. De passage à nos bureaux la semaine dernière,

l’éditrice Florence Guay - sœur de Jeanne-Mance - évoquait une certaine parenté d’esprit entre Marguerite (l’héroïne du roman) et

Amélie Poulain

Intéressant! L’histoire de cette jeune fille réser-

vée poursuivie par un dangereux psychopathe se déroule pour une bonne part en milieu scolaire,

vée poursuivie par un dangereux psychopathe se déroule pour une bonne part en milieu scolaire, tout comme «Ces enfants qui m’ont enseigné». On se rappelle que ce dernier roman de Florence Guay avait connu en 2008 un vif succès dans la région. «Les silences de Marguerite» est disponible chez Livres en tête à Montmagny et à la pharmacie de Saint-Anselme. Vous pouvez aussi le commander en composant le 418 642-5666 ou le 418 885-4583.

Gouvernance

en composant le 418 642-5666 ou le 418 885-4583. Gouvernance référenDuM et gouvernance DéMocratiQue Citoyennes et
référenDuM et gouvernance DéMocratiQue Citoyennes et citoyens de Montmagny, le 2 décembre prochain, la décision

référenDuM et gouvernance DéMocratiQue

Citoyennes et citoyens de Montmagny, le 2 décembre prochain, la décision vous appartient!

Par gaétane corriveau

Chères lectrices, chers lecteurs, Le 2 décembre prochain, les citoyennes et les citoyens de Montmagny auront l’occa- sion de vivre un moment très fort de la gou- vernance démocratique, celui d’exercer leur droit de vote dans le cadre d’un référendum. Pour bien mesurer l’importance de ce dispo- sitif démocratique, il faut savoir que c’est désormais entre les mains de celles et de ceux qui l’exerceront que repose le pouvoir de décider du sort d’un projet, celui d’une bi- bliothèque municipale à Montmagny. Faut-il préciser que ce pouvoir n’est pas un simple pouvoir de recommandation mais un véritable pouvoir décisionnel qui montre toute l’influence que les citoyennes et les ci- toyens peuvent exercer sur les enjeux qui les touchent de près. En effet, grâce au scrutin référendaire, ils ont l’opportunité, s’ils veu- lent bien la saisir, de passer d’un statut de spectateur à celui de véritable acteur pou- vant influencer le cours du développement de leur municipalité. Ce dispositif démocra- tique favorise donc et encourage la partici- pation citoyenne directe et ponctuelle en dehors du cadre des élections générales où l’électrice et l’électeur sont appelés à mettre leur bulletin de vote dans l’urne, générale- ment une fois aux quatre ans. Nous comprenons donc qu’il ne s’agit pas, comme lors d’élections générales, de voter pour des candidat(e)s de son choix à qui les citoyennes et les citoyens délèguent leur pouvoir, mais du contrôle et de l’autorité exercés démocratiquement par celles et ceux qui participeront au référendum du 2 décem-

bre prochain. Une fenêtre d’opportunité où s’opérera, le temps d’un vote référendaire, un transfert de pouvoir et de statut en faveur des gouverné(e)s devenant des gouvernant(e) s! Un moyen réel de rééquilibrer le jeu politi- que que permet la démocratie participative. Ainsi, techniquement lors de ce référen- dum, les citoyennes et les citoyens auront à répondre par un oui ou un non à la question qui leur sera posée quant à l’approbation d’un règlement décrétant une dépense et un emprunt pour l’exécution et l’aménagement d’une bibliothèque municipale à Montmagny. Sachant que le référendum est un exer- cice démocratique invitant les citoyennes et les citoyens à participer activement au déve- loppement socio-économique et culturel de l’avenir de leur municipalité, il importe que la participation au scrutin référendaire soit éle- vée et reflète la volonté du plus grand nom- bre. D’où l’enjeu du taux de participation. Chères citoyennes et citoyens peut-être êtes-vous parmi celles et ceux qui, dans le contexte politique actuel, se disent désabu- sés, démotivés, décrochés, désintéressés, voire frustrés par la politique? Je répondrai en rappelant que la démocratie n’est pas la politique. Que la démocratie, du mot grec dêmos, peuple et kratos, pouvoir, autorité, rappelle que le pouvoir est d’abord fondé sur le peuple. Que la démocratie participative est une forme de partage et d’exercice du pouvoir permettant d’accroître l’implication citoyenne dans la prise de décision. Pour que la démocratie, valeur chère à nos yeux, demeure le fondement de nos régimes politiques, il importe que le 2 dé- cembre prochain vous soyez nombreuses et nombreux à exercer votre pouvoir car, c’est un fait, la décision vous appartient ! Bon vote !

www. oieblanc .com

CE! CE! webTV 27 651 VISITES* oieblanc.com le site web le de la région :
CE! CE!
webTV
27 651 VISITES*
oieblanc.com le site web le
de la région :
10 321 VISITEURS UNIQUES*

Cette semaine, visionnez :

: 10 321 VISITEURS UNIQUES* Cette semaine, visionnez : 83 209 PAGES VUES* 2000 INC. *
: 10 321 VISITEURS UNIQUES* Cette semaine, visionnez : 83 209 PAGES VUES* 2000 INC. *

83 209 PAGES VUES*

2000 INC.
2000 INC.

* Source : Google Analytics du 16 octobre au 15 novembre 2012.

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 15www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Économie

a n c . c o m L’OIE BLANCHE É c o n o m i

travaux D’agranDiSSeMent De 1,5 M$ chez MontMagny toyota

Depuis le 19 novembre dernier, les travaux ont débuté du côté de Montmagny Toyota. Évalués à 1,5 million de dollars, les changements majeurs qui seront apportés aux départements des ventes,

des pièces et du service de la concession appar- tenant à MM. Carl et Dan Martineau permettront d’offrir un environnement plus spacieux et mieux adapté à la gamme tou- jours grandissante des pro- duits Toyota. Si le chantier évolue comme prévu, les nouveaux locaux devraient

être prêts à recevoir les clients en mai 2013. En plus de doter la concession d’une façade beaucoup plus attrayante, les rénovations effec-

tuées doubleront la superficie de la salle de montre du département des véhicules neufs. Cet agrandis- sement permettra de présenter simultanément 14 véhicules, incluant les camions, ce qui sera évidem- ment plus agréable tant pour les acheteurs que pour les représentants. Une attention parti- culière sera également été portée à l’économie d’énergie. Le verre énergé- tique sera privilégié dans la fenestration, du plan- cher radian sera posé et un système de ventilation dernier cri sera installé. Le concept de transparence se fera aussi sentir dans le futur bâtiment. Avec des bureaux vitrés et l’om- niprésence de fenêtres entre la salle de montre, le

niprésence de fenêtres entre la salle de montre, le MM. Carl et Dan Martineau. Maxime Morin,

MM. Carl et Dan Martineau.

Maxime Morin, étudiant à la Polyvalente de Saint-Pamphile, a gagné un iPad 2 d’une valeur

Maxime Morin, étudiant à la Polyvalente de Saint-Pamphile, a gagné un iPad 2 d’une valeur de 460$ lors de l’activité «Accro de la techno». Il a reçu son prix des mains de Véronic Francoeur-Castilloux et Audrey d’An- jou, respectivement ingénieure mécanique et graphiste chez Solutions Novika. Deux autres participants ont gagné des stages rémunérés, d’une valeur de 350$ chacun.

150 «accroS De la techno»

L’événement «Accro de la techno», qui se déroulait le 16 novembre chez Solutions Novika à La Pocatière, a permis à tout près de 150 visi- teurs de découvrir des applications surprenan- tes de la technologie et les diverses activités menées par les entreprises de la région. Cette initiative visait à intéresser les jeu- nes aux sciences et aux métiers technologiques et à leur faire prendre conscience de la diversi- té d’emplois hautement spécialisés disponibles dans la région. Confrontés à des sujets aussi variés que

les énergies renouvelables, la réalité augmen- tée et le soudage laser, les visiteurs pouvaient aussi mettre leur habileté à l’épreuve par le biais de différentes tâches, comme le montage de cartes électroniques et la fusion de fibres optiques. Les entreprises impliquées dans la reali- sation de l’activité étaient Solutions Novika, Axion, Bombardier, Prelco et Montel. Considérant les excellents commentaires recueillis, on prévoit reprendre l’activité pour une troisième année à l’automne 2013. (LOB)

ServicesServices psychologiquespsychologiques Enfants, adolescents, adultes Enfants, adolescents, adultes Évaluations
ServicesServices psychologiquespsychologiques
Enfants, adolescents, adultes
Enfants, adolescents, adultes
Évaluations : TDAH, QI, comportementale, affective
Évaluations : TDAH, QI, comportementale, affective
Évaluations : TDAH, QI, comportementale, affective
Suivi thérapeutique : anxiété, dépression
Suivi thérapeutique : anxiété, dépression
Suivi thérapeutique : anxiété, dépression
Intimidation, harcèlement
Intimidation, harcèlement
Intimidation, harcèlement
Denise Bouchard,
psychologue
Clientèle santé mentale et pédopsychiatrique
Clientèle santé mentale et pédopsychiatrique
Clientèle santé mentale et pédopsychiatrique
1 418 999-4090 Montmagny
Idées suicidaires, urgences
Idées suicidaires, urgences
Idées suicidaires, urgences
dbouchard001@hotmail.ca
PAE : Impasse de vie, résolution de problèmes
PAE : Impasse de vie, résolution de problèmes
PAE : Impasse de vie, résolution de problèmes
617J09-12
PAE : Impasse de vie, résolution de problèmes 617J09-12 département d’esthétique et le salon de livraison,

département d’esthétique et le salon de livraison, aucun détail n’échappera aux clients. «Les travaux d’agrandissement étaient devenus plus que nécessaires pour poursuivre notre crois- sance. La gamme de véhicules Toyota est large, elle compte 21 modèles. Nos anciens locaux ne nous permettaient plus de présenter ces modèles à leur juste valeur et d’offrir un service après-vente adéquat. Je suis persuadé que les améliorations apportées seront grandement appréciées de notre

clientèle et de notre personnel», de confier M. Carl Martineau. Durant les travaux, le département des ventes de véhicules neufs a été relocalisé dans le dépar- tement de véhicules d’occasion, situé dans le bâ- timent voisin. Les départements du service, des pièces et de l’esthétique sont toujours en opération. Une trentaine de personnes travaillent chez ce concessionnaire qui vend en moyenne 700 véhicu- les neufs et usagés par année. (LOB)

PROGRAMME DE FORMATION À TEMPS PARTIEL Éducateur, éducatrice en AEP Service de garde en milieu
PROGRAMME DE FORMATION À TEMPS PARTIEL
Éducateur, éducatrice en
AEP
Service de garde
en milieu scolaire
390
Début de la formation :
7 janvier 2013
Horaire prévisionnel :
1 soir par semaine (3 h)
1 samedi aux
trois semaines (6 h)
Préalables :
sec. V ou l’équivalent
Aucuns frais d’inscription
Pour inscription :
608J48-12
Montmagny St-Jean-Port-Joli Dre Raphaëlle Raymond-Saine | Chiropraticienne D.C. Dr Richard Turmel | Chiropraticien
Montmagny
St-Jean-Port-Joli
Dre Raphaëlle Raymond-Saine | Chiropraticienne D.C.
Dr Richard Turmel | Chiropraticien D.C.
418 248-4594
418 598-7476
605J08-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e Service coMPlet en arMurerie Depuis peu,

Économie

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e Service coMPlet en arMurerie Depuis peu,

Service coMPlet en arMurerie

Depuis peu, l’entrepreneur Joël Théberge opè- re l’atelier T-Bex spécialisé dans la vente de pièces d’armes et la réparation de fusils et de carabines. Sa mission: offrir un service complet en armurerie,

spécialisé en armes à feu. L’atelier T-Bex est en mesure d’offrir le ser- vice d’ajustement et de maintenance préventive des armes à feu aux deux ans, l’inspection, le net-

Avis de convocation Assemblée générale annuelle 4 décembre 2012 Avis vous est donné par la
Avis de convocation
Assemblée générale annuelle
4 décembre 2012
Avis vous est donné par la présente que l’assemblée
générale annuelle des sociétaires du Magasin Coop
de Montmagny aura lieu le mardi 4 décembre 2012
à 19 heures à la salle Edwin-Bélanger de l’école
secondaire Louis-Jacques Casault.
Vicky Vézina
Secrétaire
Montmagny, le 21 novembre 2012
326G47-12
François Deschamps et son équipe vous invitent à les joindre à leur nouveau numéro 418
François Deschamps et son équipe
vous invitent à les joindre à leur nouveau numéro
418 248-0102
Martine Bourassa 2A *
Alain Brebion 1 *
Jessica Duquet
Marie-Claude Parent
Ressource de confiance
418 248-0102
alain.brebion@sunlife.com
Adjointe administrative
Adjointe administrative
Conseillère de soutien
aux ventes
418 623-7250 poste 2229
martine.bourassa@sunlife.com
Solutions financières François Deschamps inc. A
François Deschamps 3 *
418 248-0102 ou sans frais au 1 855 348-0102.
francois.deschamps@sunlife.com
www.sunlife.com/francois.deschamps
1
Conseiller en sécurité nancière, Distribution Financière Sun Life (Canada) inc.
† , cabinet de services nanciers
Conseillère en sécurité nancière, 3 Conseiller en sécurité nancière et conseiller en assurances et rentes collectives,
A Solutions nancières François Deschamps inc.,cabinet de services nanciers et cabinet partenaire
2
de Distribution Financière Sun Life (Canada) inc. † , cabinet de services nanciers
*Représentant(e) en épargne collective, *Placements Financière Sun Life (Canada) inc.
,
cabinet de courtage en épargne collective
† Filiales de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, 2012.
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com16
204A48-12
2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com16 204A48-12 M. Théberge tient une arme qu’il a fait lui-même

M. Théberge tient une arme qu’il a fait lui-même et a fait l’acquisition d’un équipement spécialisé en usinage.

toyage, le bleuissage, la réparation, la modification ou même l’adaptation d’arme suite à un handicap physique. On y trouve également des pièces et ac- cessoires d’armes à feu neufs et usagés de toutes marques sur place ou sur commande. La fabrication de pièces et le service d’usinage de tout genre fait également partie de l’inventaire des services dispo- nibles à l’atelier. «Plusieurs changements récents dans ma vie m’ont donné le goût de me lancer en affaires. J’ai donc allié cela à ma passion pour les armes à feu et c’est ainsi que l’atelier T-Bex est né», a commenté

M. Joël Théberge qui détient des diplômes en ar- murerie et en usinage. Pour joindre l’Atelier T-Bex, il suffit de compo- ser le 418 248-8494 ou le 418 234-0783, d’écrire à ateliert-bex@hotmail.com ou encore de se présen- ter sur place au 222 A, avenue Collin à Montmagny. L’atelier est ouvert les soirs de semaine de 17h à 22h30 et le samedi de 13h à 22h30. M. Théberge a été conseillé par le CLD de la MRC de Montmagny en matière de gestion et d’orientation afin de soutenir la mise sur pied de son entreprise. (LOB)

jusqu'à 450 $ de rabais 703 , ru e d e L ’ Égli s
jusqu'à
450 $ de rabais
703 , ru e d e L ’ Égli s e , S a i n t - R om u a l d
RBQ : 2643-0108-40
SERVICE S 2 4 HEURE S I 4 1 8 8 3 9 - 7 9 9 3 I 1 8 8 8 242-383 2
R É S I D E N T I E L I C O M M E R C I A L I IN D U S T R IE L
www.icetecconfort.comwww.icetecconfort.com
Dépositair e :
319G47-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 17www.oieblanc.com Joignez-vous à nous sur 314G44-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 17www.oieblanc.com
Joignez-vous à nous sur
314G44-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e Premier Salon deS métierS de la

Économie

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e Premier Salon deS métierS de la

Premier Salon deS métierS de la fabrication mécanique

Un tout premier Salon des métiers de la fa- brication mécanique aura lieu le 5 décembre prochain au Centre de formation professionnelle (CFP) de l’Envolée de Montmagny sous la prési- dence d’honneur de M. Patrick Clavet, directeur du développement des affaires chez Usimet à Mont- magny. Cet événement servira à faire connaître les différents métiers associés à la fabrication mécanique dont les perspectives d’emploi sont toujours fortement à la hausse en Chaudière-Ap- palaches. «Nos diplômés en techniques d’usinage et en tôlerie de précision sont très recherchés par les employeurs et cela va bien au-delà de la région de Montmagny. Le Centre offre des formations uniques, je pense entre autres à la formation en tôlerie de précision qui n’est dispensée dans aucune autre école entre Montréal et Gaspé et à la spécialisation en fabrication de moules qui est unique au Québec», a précisé M. Denis Pelletier, directeur du CFP de l’Envolée. Pour sa part, M. Clavet a tenu à souligner l’importance pour les entreprises du milieu et pour

les organismes de développement économique d’appuyer les initiatives du centre de formation. « La valorisation des métiers passe par les entre- prises. Seule, l’école ne peut pas grand-chose. Il faut montrer aux jeunes toutes les possibilités de carrière qui s’offrent à eux. Avec l’arrivée des nouvelles technologies, on a tout avantage à dé- velopper un partenariat avec les établissements d’enseignement», de mentionner M. Clavet, co- propriétaire de l’entreprise Usimet spécialisée en usinage et en outillage depuis 1972. L’activité se déroulera de 10h à 15h dans les ateliers de fabrication mécanique du Centre de formation professionnelle de l’Envolée situé au 141, boulevard Taché Est à Montmagny. Sur place, des entreprises provenant de partout en Chaudiè- re-Appalaches rencontreront les futurs étudiants et répondront à leurs questions, que ce soit à pro- pos du type d’emploi offert, des conditions sala- riales, du parc d’équipements, etc. On pourra d’ailleurs compter sur la présence d’un des étudiants vedettes du centre, Dominic Nadeau, qui sera sur place pour témoigner de

Semaine de L’efficacité énergétique du 24 au 30 novembre 2012 Parce que pour moi comme
Semaine de
L’efficacité
énergétique
du 24 au 30
novembre 2012
Parce que pour moi comme pour vous,
L’efficacité énergétique
ça compte !
Posez des gestes concrets, réalisez des
économies et découvrez des trucs et
programmes pour économiser de l’énergie.
efficaciteenergetique.gouv.qc.ca
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com18
102N48-12
2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com18 102N48-12 Dominic Nadeau, élève au CFP et champion canadien aux

Dominic Nadeau, élève au CFP et champion canadien aux olympiades des métiers et des technologies 2012, et Pa- trick Clavet, copropriétaire de chez Usimet et président d’honneur du Salon des métiers de la fabrication mécanique.

son expérience. Ce dernier complète actuelle-

ment deux spécialisations, l’une en fabrication de moules et l’autre en usinage sur machines-outils

à commande numérique. Après avoir été couronné

champion aux olympiades canadiennes qui se te- naient en Alberta, en 2012, Dominic représentera fièrement le Canada au 42e mondial des métiers

à Leipzig en Allemagne, en juillet 2013. D’ici là,

il devra suivre un entraînement rigoureux, appuyé de ses 2 enseignants du CFP de l’Envolée sous la supervision d’un expert canadien. Les personnes intéressées à visiter le Salon des métiers de la fabrication mécanique sont in- vitées à s’inscrire par téléphone au 418 248-2370, poste 4753, ou par courriel à centrefpenvolee@ cscotesud.qc.ca. (LOB)

Bernard Lapointe LA COTE R COTE DE RENDEMENT AU COLLÉGIAL Lorsque les universités doivent sélectionner
Bernard Lapointe
LA COTE R COTE DE RENDEMENT AU COLLÉGIAL
Lorsque les universités doivent sélectionner les élèves lors
du processus d’admission, principalement dans les
programmes contingentés, les résultats scolaires font
partie des critères retenus. Les mesures quantitatives
utilisées pour classer les élèves en fonction de leurs
résultats ont changé à travers le temps : il y a eu la
moyenne, ensuite la cote Z et aujourd’hui, c’est la cote R.
que l’écart à la moyenne sera plus élevé. Il sera donc
avantagé s’il est dans un groupe fort et désavantagé dans
le cas contraire. A n de pallier cette lacune, une nouvelle
mesure a été créée, il s’agit de la cote R.
Cote R
La cote R est formée principalement de deux composantes :
Moyenne
La moyenne, qui est une mesure de tendance centrale, est
probablement la mesure statistique la plus connue. A n
de déterminer si elle est signi cative, elle devrait toujours
être accompagnée de l’écart type, une mesure qui permet
de quanti er la dispersion des données. La moyenne ne
devrait pas être utilisée pour e ectuer des comparaisons
entre des élèves provenant de di érents groupes ou de
di érents cégeps. Par exemple, si un élève est dans un
cégep où les exigences sont plus élevées, il est possible
que sa moyenne soit inférieure à celle qu’il aurait obtenue
dans un autre cégep. L’élève ne doit pas être lésé parce
qu’il fréquente un cégep plutôt qu’un autre. Il est aisé de
comprendre que la moyenne ne constitue pas une bonne
mesure pour classer les élèves soumis à des évaluations
di érentes.
la cote Z et l’indicateur de force de groupe (IFG). L’IFG
permet de quanti er la force relative du groupe de l’élève
par rapport à l’ensemble des élèves. Il tient compte des
moyennes pondérées obtenues en 4e et 5e secondaire
pour les élèves de ce groupe. Il faut toutefois noter que
l’in uence de l’IFG dans la cote R est moindre que celle de
la
cote Z. L’IFG agit comme facteur de correction de la cote
Z
et sa présence dans le calcul de la cote R permet de faire
des comparaisons plus équitables. Par exemple, si un
élève fort se retrouve dans un groupe fort, l’IFG sera positif
et il viendra boni er la cote Z et inversement si un élève
fort se retrouve dans un groupe faible, l’IFG sera négatif et
il viendra diminuer sa cote Z. Les biais occasionnés par
l’utilisation de la cote Z sont ainsi corrigés avec l’utilisation
de la cote R. En résumé, la cote R quanti e la force d’un
élève par rapport à son groupe et elle quanti e la force de
son groupe par rapport à l’ensemble des élèves.
Cote Z
La cote Z, quant à elle, est une mesure de position qui
permet de quanti er la force relative d’un élève par
rapport à son groupe. Elle tient compte de la moyenne et
de l’écart type. L’avantage de cette mesure par rapport à la
moyenne, c’est qu’elle permet de ramener les résultats à
une échelle commune permettant ainsi des comparaisons
entre des élèves provenant de groupes ou de cégeps
di érents. Toutefois, ces groupes se doivent de posséder
des caractéristiques semblables sans quoi les
comparaisons ne sont pas justes. Par exemple, si un élève
fort se retrouve dans un groupe faible, sa cote Z sera
meilleure que s’il se retrouve dans un groupe fort parce
La cote R, bien que perfectible, demeure la meilleure
mesure quantitative de classement pour le moment. Elle
est utilisée parce qu’elle est plus équitable, ce qui signi e
qu’elle donne aux meilleurs élèves de tous les cégeps des
chances égales d’être admis dans des programmes
universitaires contingentés. Un élève ne doit donc pas
choisir un cégep en croyant avoir plus de chances d’être
admis dans un programme contingenté mais pour bien
d’autres raisons…
Plusieurs conférences sur la cote R sont données chaque
année. Pour de plus amples renseignements, contactez
Jean-François Noël au 418 248-7164.
Bernard Lapointe, B.Sc.A., Enseignant de mathématiques au Centre d’études collégiales de Montmagny
600T48-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e 10 e de la mauve Le

Économie

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e 10 e de la mauve Le
L’OIE BLANCHE É c o n o m i e 10 e de la mauve Le

10 e de la mauve

Le samedi 8 décembre, La Mauve fête son 10e anniversaire et pour souligner cet événement, elle vous convie à une soirée de style cabaret à 19h dans la grande salle de La Durantaye. Toujours fidèle à sa tradition, La Mauve vous invite à un spectacle haut en couleurs et en émotions avec des artistes régionaux. Pour débuter cette soirée, il y aura un beau partage avec Percussion-Connexion et un atelier de musique avec Colin Perreault et Aurélien Biet. À ne pas manquer, le lancement officiel du DVD du 10e anniversaire de La Mauve. Les billets sont présentement en vente à La Mauve pour une modique somme de 20$ pour les adultes, 10$ pour les enfants âgés de 5 à 17 ans, par billet, et gratuit pour les moins de 5 ans. (LOB)

la PhaSe 2 du Parc-école mgr-SiroiS rePortée à 2013

Même si le projet va bon train, que la pre- mière phase a été complétée à l’automne 2011 selon l’échéancier prévu et que les partenaires financiers sont au rendez-vous, la seconde et dernière phase du projet d’aménagement de la cour de l’école Mgr Sirois à Cap-Saint-Ignace, qui devait initialement se terminer cette année, sera plutôt réalisée en juin 2013. En 2010, le comité de revitalisation de l’école Monseigneur-Sirois de Cap-Saint-Ignace lançait une vaste campagne de financement afin d’amas- ser les quelque 200 000$ nécessaires à l’aména- gement d’un tout nouveau parc-école. Ce petit contretemps est dû à l’arrivée dans le dossier, en juin dernier, d’un partenaire financier majeur. Alors que les appels d’offres étaient lan- cés en vue d’amorcer les travaux de la phase II en juillet, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire a accordé

une subvention de 95 538$ au projet. Pour ré- pondre aux normes administratives et légales du Ministère, de nouveaux appels d’offres ont donc dû être lancés. Avec les vacances estivales et le changement de gouvernement, d’autres délais se sont ajoutés si bien que ce n’est que le 26 octobre que le feu vert a officiellement été donné. La phase II du parc-école débutera le 25 juin 2013, juste après la période d’examens. Parmi les travaux qui seront exécutés, mentionnons l’ins- tallation de modules de jeu pour les petits âgés entre 18 mois et 5 ans, la réfection du terrain, le pavage du sol, le lignage des divers jeux au sol (serpents et échelles, ballon-chasseur, etc.), l’ac- quisition d’un jeu d’échecs géant, l’aménagement paysager, l’ajout de mobilier urbain ainsi que le remplacement des modules désuets, notamment la glissade qui a été vandalisée au printemps der- nier. (LOB)

STORES SUR MESURE! Horizontaux – Verticaux Toiles - Persiennes SERVICE À DOMICILE PROFESSIONNEL ET GARANTI
STORES
SUR MESURE!
Horizontaux – Verticaux
Toiles - Persiennes
SERVICE À DOMICILE
PROFESSIONNEL
ET GARANTI
26 ANS D’EXPÉRIENCE
418 248-8400
Claude Fortin, prop.
Confection de rideaux
par Nancy Lemieux
227A22-12
AUSSI AUSSI Travaux après sinistre Travaux après sinistre R.B.Q.: 5605-0131-01 606J11-11
AUSSI
AUSSI
Travaux après sinistre
Travaux après sinistre
R.B.Q.: 5605-0131-01
606J11-11

321G42-12

3 2 1 G 4 2 - 1 2 SERVICE DE COMPTABILITÉ 418 234-3425 MARIE-CLAUDE SIMARD

SERVICE DE COMPTABILITÉ

418 234-3425

MARIE-CLAUDE SIMARD marieclaudesim@gmail.com

418 234-3425 MARIE-CLAUDE SIMARD marieclaudesim@gmail.com tenue de livres, états financiers traitement de la paie,

tenue de livres, états financiers traitement de la paie, facturation rapports : TPS/TVQ, déductions à la source, CCQ

EXPÉRIENCE COMPTABILITÉ CONSTRUCTION

Le spécialiste en appareils électroménagers Honore garantie Normand Pouliot et garantie propriétaire prolongée
Le spécialiste
en appareils électroménagers
Honore garantie
Normand Pouliot
et garantie
propriétaire
prolongée
Plus de 30 ans d’expérience à votre service
MONTMAGNY et L’ISLET
418 246-3319
333G18-10
42’’ PLASMA TELEVISEUR PLASMA 42’’ HD • Panneau plasma 42’’ 720P-600Hz 600HZ • Mode jeux/Lecteur
42’’
PLASMA
TELEVISEUR PLASMA 42’’
HD
• Panneau plasma 42’’ 720P-600Hz
600HZ
• Mode jeux/Lecteur cartes SD/USB
RABAIS
• HDMI X 2/Audio 20W/Surround AV
• Garantie 1 an
102
$
PDSF 599$ +42,50$
539
539
50$
50$
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 19www.oieblanc.com
497$+ECOFRAIS42,50$)
50’’
DEL 50’’ PLEINE HD
DEL
1080P/120CMR
PLEINE HD
RABAIS
1080P/120CMR
• Définition : 1920 x 1080 pixels
• Sublimateur Wide Color Enhancer Plus
352
$
• Valeur Clear Motion Rate : 120 CMR
• 2 entrées HDMI • 1 port USB
REG. : 1 049$
(QUANTITÉ LIMITÉE)
PRIX GARANTI
JUSQU’AU 29 NOVEMBRE
739
739
50$
50$
697$+42,50$ÉCOFRAIS
RABAIS
TABLETTE GALAXY
2TM 7,0’’
52
$
REG. : 249$
• Affichage brillant WSVGA de 7 po
(QUANTITÉ LIMITÉE)
• 8 Go de mémoire interne
Système d’exploitation Android 4.0
(Ice Cream Sandwich)
PRIX GARANTI
JUSQU’AU 29 NOVEMBRE
• Appareil photo de 3 MP
• BluetoothTM version 3.0 • USB
198
198
65$
65$
197$+1,65$ÉCOFRAIS
Ordinateur Intel i3 15,6’’
• Processeur Intel i3 2350M
• Mémoire 4Go
• Disque dur 500Go
59 59 8
8 65$
65$
• BlueTooth/HDMI/USB 3.0 x3
• Clavier numérique / caméra web
• Sans fil (WIFI)
• Windows 7 Prem français
• Graveur DVD/Lecteur de
cartes mémoire
597$+1,65$ÉCOFRAIS
• GARANTIE 3 ANS
Si acheté avant le
30 novembre 2012
(QUANTITÉ LIMITÉE)
PRIX GARANTI
JUSQU’AU 29 NOVEMBRE
Ne s’applique pas aux ventes antérieures 19 novembre 2012. Les photos sont à titre indicatif seulement. Les quantités sont limitées et les prix peuvent changer
sans aucun préavis. Promotion en vigueur jusqu’à épuisement des stocks. Le financement Accord D est disponible sur tous nos produits moyennant des frais
d’intérêts annuels de 13.5% et sujet à l’approbation du service de crédit de Visa Desjardins. Des frais de livraison, installation et ou préparation peuvent
s’appliquer.
CELLULAIRES • ÉLECTRONIQUE • INFORMATIQUE
CELLULAIRES • ÉLECTRONIQUE • INFORMATIQUE
40, boul. Taché Ouest, Montmagny
40, boul. Taché Ouest, Montmagny
418
418
248-2102
248-2102
(en (en fa fa ce ce du du T T im im H H ortons) ortons)
disponible
FERMÉ LE
DIMANCHE
233A48-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e SePt entrePreneurS ont Profité du Soutien

Économie

L’OIE BLANCHE É c o n o m i e SePt entrePreneurS ont Profité du Soutien

SePt entrePreneurS ont Profité du Soutien au travail autonome

Sept personnes ont pu bénéficier du programme Soutien au travail autonome offert par Emploi Québec

au cours de la dernière année, a rapporté la semaine dernière le CLD de la MRC de Montmagny. Cette mesure, coordonnée par le CLD, permet aux entrepreneurs ad- missibles de bénéficier d’un revenu pendant une période pouvant aller jusqu’à 52 semaines : 12 semaines consacrées à la phase préparatoire de leur projet et 40 semaines dédiées à la phase de démarrage. C’est ainsi que Josée Rémillard, fleuriste à Saint-Just-de-Breteniè- res, Andrée-Anne Lavoie, photogra-

phe à Montmagny, Pauline Mercier

qui a ouvert la confiserie Bonbons PM à Saint-Just-de-Bretenières, Véronique Jean qui confectionne des accessoires pour bébés à Cap-Saint-

Ignace, Marc Nicolas qui a ouvert un atelier d’usinage à Saint-Fabien-de-Panet, Jacques Pelletier, maraîcher à Sainte-Apolline-de-Patton et Richard Morissette de la boutique chasse et pêche «Les Vieux Loups» à Montma- gny ont pu profiter de cette aide pour démarrer leur entreprise respective. Trois autres nouveaux promoteurs ont également des projets en cours avec ce programme actuellement. Pour être admissibles, les deman- deurs doivent être sans-emploi et pré- senter un projet viable qui répond aux besoins du milieu. Le CLD accompagne quant à lui les bénéficiaires en les référant vers

une formation complémentaire au be-

soin, les oriente et les conseille en ce qui a trait à l’élaboration de leur plan d’affaires ou la recherche de financement et les accompagne lors de la présentation devant le comité de sélection. Par la suite, si le projet est retenu pour la phase démarrage, le CLD continue d’offrir un soutien technique aux promoteurs et les accompagne dans la réalisation de leur projet. Pour en savoir plus au sujet de la mesure Soutien au travail autonome, il suffit de joindre M. Charles Tollah, conseiller aux entreprises au CLD de la MRC de Montmagny, en composant le 418 248-5984, poste 235 ou en écrivant à l’adresse ctollah@montmagny. com. (LOB)

en écrivant à l’adresse ctollah@montmagny. com. (LOB) Jacques Pelletier, maraîcher à Ste-Apolline-de-Patton.

Jacques Pelletier, maraîcher à Ste-Apolline-de-Patton.

Ézékiel, 23-10-2012 Natacha Laflamme et Simon Raby, Lévis Dany, 06-11-2012 Estelle Bélanger et Pascal Lessard,
Ézékiel, 23-10-2012
Natacha Laflamme et Simon Raby, Lévis
Dany, 06-11-2012
Estelle Bélanger et Pascal Lessard, St-Marcel de L’Islet
Alexia, 11-11-2012
Hélène Gagnon et Alexandre Daigle, St-Pamphile
Charles, 11-11-2012
Michelle Fortin et Yoan Fortin, Montmagny
Loïc, 12-11-2012
Marie-Josée Lagrange et Dave Chabot, St-Fabien-de-Panet
Kaury, 13-11-2012
Audrey Chabot et Jimmy Gaudreau, Montmagny
Léa-Rose, 14-11-2012
Mélissa Corriveau et Yves Paré, Ste-Lucie-de-Beauregard
Martin, 16-11-2012
Marie-Soleil Bernier et Jean-François Lacroix, St-Cyrille-de-Lessard
Loïc, 16-11-2012
Mylène Fortin et Gaétan Bélanger, St-Jean-Port-Joli
Léa, 17-11-2012
Kim Coulombe Gagnon et Rémi Morneau, St-Jean-Port-Joli
Kloé, 19-11-2012
Audrey St-Onge et Sébastien Boucher, St-Pamphile
Xilia-Maëva, 22-11-2012
Marie-Claude Croteau et Max Laurent Vidal, St-Just-de-Bretenières
Tout pour
le bébé 0-24 mois
1, chemin des Poirier, Montmagny 418 248-4919
Inscrivez votre poupon sur
www.oieblanc.com
onglet Bébés
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com20
230A48-12
2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com20 230A48-12 311G44-12 Marc Nicolas d’Usinage MN et Charles Tollah,
311G44-12
311G44-12
| l’oie blancHe | www.oieblanc.com20 230A48-12 311G44-12 Marc Nicolas d’Usinage MN et Charles Tollah, conseiller

Marc Nicolas d’Usinage MN et Charles Tollah, conseiller aux entreprises en charge du programme au CLD.

conseiller aux entreprises en charge du programme au CLD. Alexandre Boily, le maire Jean-Guy Desrosiers, Jonathan

Alexandre Boily, le maire Jean-Guy Desrosiers, Jonathan Guay et Julien Coulombe. Absent: Mario Langlois, fon- dateur de l’entreprise

muSique alto ouvre une boutique à montmagny

La toute nouvelle boutique Musique Alto a ouvert officiellement ses portes le 21 novembre dernier. L’événement s’est déroulé sous la formule d’un 5 à 7 dans les locaux de la boutique, au 4 bou- levard Taché Est, en présence de plusieurs person- nes des domaines scolaire, musical et culturel. «Nous sommes fiers de nous installer enfin à Montmagny. Cela fait déjà quelques années que nous gérons une boutique à l’extérieur et dès que nous avons vu l’opportunité, nous l’avons attrapé », de dire M. Jonathan Guay, copropriétaire. Musique Alto se spécialise dans l’entretien, dans la vente et dans la location d’instruments. Elle assure déjà la maintenance et le renouvellement des équipe- ments de quelques écoles lévisiennes. C’est un des aspects que les propriétaires aimeraient dévelop-

per dans la région de Montmagny. Le territoire of- fre quatre écoles secondaires, une école internatio- nale de musique, plusieurs événements musicaux ainsi qu’un programme collégial en techniques de scène. «Musique Alto vient diversifier l’offre commer- ciale actuelle et prend la relève de Messervier & frères qui a occupé une place dans le décor ma- gnymontois pendant plus de 30 années » de dire le maire M. Jean-Guy Desrosiers. Musique Alto a vu le jour en 1993 à Lévis. Au fil des ans, les propriétaires ont diversifié leur offre. En plus de vendre divers instruments et accessoires, il est aussi possible de louer des équipements de so- norisations et des instruments, de restaurer, de répa- rer et de remettre à neuf des instruments. (LOB)

Pain #2 ou imperfection • Pain club • Pain sandwich brun ou blanc • Fesse
Pain #2 ou imperfection
• Pain club
• Pain sandwich brun ou blanc
• Fesse cabane
1
$
1, boul. Taché Ouest, Montmagny
Tél.: 418 248-0707
à Pain
rabais
325G48-12

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 21www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Culture

l a n c . c o m L’OIE BLANCHE C u l t u r

Denys Heppell fête ses 50 ans De sculpture

Surpris! Denys Heppell a été totalement pris par surprise le vendredi 16 novembre quand il s’est retrouvé au Musée de la mémoire vivante où l’attendaient des dizaines d’invités venus, à l’initiative de ses enfants, souligner ses 50 ans de vie artistique. Grand moment d’émotion pour ce sculpteur qui a débarqué à Saint-Jean-Port-Joli en 1962, qui vit de son art depuis et qui a bien l’intention de continuer puisqu’il s’agit pour lui, non pas d’un travail, mais d’une passion.

par MicHel cHassé

oieblanc.presse@globetrotter.net

passion. par MicHel cHassé oieblanc.presse@globetrotter.net se retrouvent aujourd’hui sur les cinq continents. Que ce

se retrouvent aujourd’hui sur les cinq continents. Que ce soit en relief ou ronde-bosse, l’artiste a abordé plusieurs thèmes en cours de route: les animaux, les scènes folkloriques et contemporai-

nes, l’art religieux, le portrait, la caricature et la sculpture fonctionnelle, sans oublier la concep- tion et de la recherche appliquée en design. Au fil des ans,

il a enseigné à titre privé ou dans diver- ses institutions. Il a aussi participé à de nombreuses exposi- tions et fait partie de plusieurs asso- ciations ou regrou- pements. Quand il

a siégé au conseil

d’administration de l’Association des Artisans de Saint-

Jean-Port-Joli, l’or- ganisme comptait 125 membres: «Il y avait une habileté

et une dextérité in-

croyables à Saint- Jean-Port-Joli. Le talent venait de partout pour s’établir ici. Le nom- bre de personnes qui vivaient de leur art était vraiment exceptionnel». Aujourd’hui, il y a moins de sculpteurs sur bois à Saint-Jean-Port-Joli. Mais au dire de De- nys Heppell, la relève est là, différente et diver- sifiée. Quant à lui, il n’a pas l’intention d’arrêter et continuera de surprendre le public en passant d’une œuvre réaliste à une autre à l’allure plus stylisée.

Ses 50 ans de vie artistique ont débuté en 1962 quand il s’est inscrit à l’école de sculpture

de Saint-Jean-Port-Joli, laquelle se trouvait alors

sous la gouverne d’un certain Bourgault. Né le 15 novem- bre 1944 à Causaps- cal dans la vallée de la Matapédia, De- nys Heppell avait 17 ans quand il a quitté la maison familiale pour aboutir à Saint- Jean-Port-Joli. De- puis toujours, il sa- vait qu’il deviendrait sculpteur: «Version officielle pour mes parents: j’allais étudier l’ébéniste- rie à Saint-Jean- Port-Joli! Car si je leur avais dit que je voulais devenir sculpteur, ils ne

m’auraient pas lais-

Jean-Julien

devenir sculpteur, ils ne m’auraient pas lais- Jean-Julien Le sculpteur Denys Heppell. sé partir» lance-t-il en

Le sculpteur Denys Heppell.

sé partir» lance-t-il en riant. À peine rendu à l’école, on lui a demandé de sculpter un oiseau. Quelques jours plus tard, un touriste a acheté sa pièce étalée parmi tant d’autres: «C’est à ce moment que j’ai décidé de demeurer à Saint-Jean-Port-Joli, un village avec lequel j’étais tombé en amour». Cinquante ans plus tard, on peut affirmer qu’il a connu une carrière prolifique. Ses œuvres, en bois, métal, fibre de verre ou polyuréthanne,

œuvres, en bois, métal, fibre de verre ou polyuréthanne, Un bas-relief signé Denys Heppell. Cette œuvre

Un bas-relief signé Denys Heppell.

verre ou polyuréthanne, Un bas-relief signé Denys Heppell. Cette œuvre de Denys Heppell se trouve en

Cette œuvre de Denys Heppell se trouve en Ontario.

Détails en restaurant. Pour un temps limité dans les restaurants participants. Aucune substitution permise. Taxes
Détails en restaurant. Pour un temps limité dans les restaurants participants. Aucune substitution permise. Taxes applicables en sus. Double viande, extra fromage et extra bacon en sus. Préparé devant vous. © 2012 Doctor’s Associates Inc. SUBWAY MD est une marque déposée de Doctor’s Associates Inc.
608J24-12
620J48-12
620J48-12
© 2012 Doctor’s Associates Inc. SUBWAY MD est une marque déposée de Doctor’s Associates Inc. 608J24-12

Détails chez votre concessionnaire. Frais de 115 $ (taxe des pneus 15 $ et taxe du climatiseur de 100 $ pour les modèles équipés d’un climatiseur), livraison et destination de 1 495 $ (Elantra L 2013, Accent L 4 portes 2013) / 1 760 $ (Tucson L 2013) inclus dans les offres de location. Frais d’immatriculation, d’assurance, d’enregistrement, du RDPRM (maximum 76 $) et toutes taxes applicables en sus des offres de location et sont payables au moment de la livraison. Aucun dépôt de sécurité (0 $) pour tous les modèles. Kilométrage annuel de 20 000 km, 12 ¢ par km additionnel pour l’Elantra L 2013 / le Tucson 2013 / l’Accent L 4 portes 2013. Les frais de livraison et de destination comprennent les frais de transport et de préparation, d’administration du concessionnaire et un plein de carburant. * Crédit pour pneus d’hiver d’une valeur allant jusqu’à 300 $ / 400 $ / 550 $ offert pour l’Accent 2013 / l’Elantra 2013 / le Tucson 2013. Le crédit pour pneus d’hiver s’applique avant les taxes. Le crédit ne peut être combiné ou jumelé à aucun autre crédit disponible. Le crédit est non transférable et ne peut être réaffecté. Voir le concessionnaire pour les détails. † Le calcul des ajustements de prix se fait à partir du prix de base de chaque véhicule. Ajustements de prix jusqu’à 2 000 $ offerts sur l’Elantra L 2013 (1 700 $ de remise du fabricant au concessionnaire et 300 $ de remise du concessionnaire au client). Les ajustements de prix s’appliquent au prix avant taxe. Cette offre ne peut être combinée ou utilisée en conjonction avec toute autre offre disponible. Cette offre ne peut être transférée ni cédée. Aucun échange de véhicule requis. Les cotes de consommations d’essence de l’Elantra L 2013, boite manuelle (Autoroute 5,2 L / 100 km; Ville 7,1 L / 100 km) / du Tucson 2013, boite manuelle (Autoroute 7,7 L / 100 km; Ville 10,4 L / 100 km) / de l’Accent L 4 portes 2013, boite manuelle (Autoroute 5,3 L / 100 km; Ville 7,1 L / 100 km) sont basées sur les données du manufacturier. Les consommations réelles peuvent varier selon les conditions de conduite et l’ajout de certains accessoires automobiles. Les données sont présentées aux fins de comparaison uniquement. † ♦  ** Offres d’une durée limitée pouvant être modifiées ou annulées sans avis préalable. Contactez votre concessionnaire pour tous les détails. Le concessionnaire peut vendre à prix moindre. Les stocks sont limités. Le concessionnaire pourrait devoir commander le véhicule. †† La garantie globale limitée de Hyundai couvre la plupart des pièces du véhicule contre les défauts de fabrication sous réserve du respect des conditions normales d’utilisation et d’entretien.

19 859 $. Frais de 115 $ (taxe des pneus 15 $ et taxe climatiseur 100 $), livraison et de destination de 1 495 $ / 1 760 $ / 1 495 $ pour Elantra Limited 2013 / Tucson Limited 2013 / Accent GLS 4 portes 2013 inclus. Frais d’immatriculation, d’assurance, d’enregistrement, du RDPRM (maximum 76 $) et toutes taxes applicables en sus. Les frais de livraison et de destination comprennent les frais de transport et de préparation, d’administration du concessionnaire et un plein de carburant. Financement à l’achat sur approbation du crédit des Services financiers Hyundai sur le Tucson L 2013 à partir de 21 874 $. Exemple de financement et modalités des offres de financement apparaissant dans la présente publicité: 21 874 $ à un taux de 0 % équivaut à des mensualités de 364,57 $ par mois pour une durée de 60 mois. Comptant initial requis de 0 $. Coût de prêt de 0 $ pour une obligation totale de 21 874 $. Frais de 115 $ (taxe de 15 $ sur les pneus et taxe de 100 $ sur le climatiseur) et frais de livraison et de destination de 1 760 $ pour le Tucson L 2013 inclus. Frais d’immatriculation, d’assurance, d’enregistrement, du RDPRM (maximum 76 $) et toutes taxes applicables en sus des offres de financement à l’achat. ** Offres de location sur approbation du crédit des Services financiers Hyundai sur les modèles neufs en stock : Elantra L 2013, boite manuelle (à partir de 15 459 $) (après déduction de l’ajustement de prix) / Tucson L 2013, transmission manuelle (à partir de 21 874 $) / Accent L 4 portes 2013, boite manuelle (à partir de 14 809 $). Mensualités de location: 165 $ / 299 $ / 165 $ sur 60 mois sans obligation au terme du contrat de location. Première mensualité et comptant initial de 650 $ / 0 $ / 0 $ requis à la livraison. Certaines conditions s’appliquent.

MC Les noms, logos, noms de produits, noms des caractéristiques, images et slogans Hyundai sont des marques de commerce appartenant à Hyundai Auto Canada Corp. Prix des modèles montrés (après déduction de lajustement de prix) : Elantra Limited 2013, boite automatique à 22 809 $ / Tucson Limited 2013, traction intégrale (à partir de 34 224 $) / Accent GLS 4 portes 2013, boite automatique à 6 vitesses à

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com22

106N48-12 OBTENEZ JUSQU’À 0 % + 8 500 $ DE FINANCEMENT ◊ EN AJUSTEMENT DE
106N48-12 OBTENEZ JUSQU’À 0 % + 8 500 $ DE FINANCEMENT ◊ EN AJUSTEMENT DE

106N48-12

OBTENEZ JUSQU’À 0 % + 8 500 $ DE FINANCEMENT ◊ EN AJUSTEMENT DE PRIX
OBTENEZ
JUSQU’À
0
%
+
8
500 $
DE
FINANCEMENT ◊
EN AJUSTEMENT DE PRIX †
SUR MODÈLES SÉLECTIONNÉS
ELANTRA L 2013
LOCATION À PARTIR DE
175 $
UNE DURÉE
POUR LIMITÉE
!
165
$ POUR 60 MOIS**
650 $ COMPTANT
FRAIS, LIVRAISON ET DESTINATION INCLUS.
INCLUANT 2 000 $
EN AJUSTEMENT DE PRIX
AUTOROUTE
5,2L / 100 KM ▼
Modèle Limited montré ♦
AUTOROUTE 5,2L / 100 KM ▼ Modèle Limited montré ♦ OFFRES 4 PNEUS INCLUANT D’HIVER GRATUITS

OFFRES

4

PNEUS

OFFRES 4 PNEUS
INCLUANT
INCLUANT

INCLUANT

OFFRES 4 PNEUS INCLUANT D’HIVER GRATUITS *

D’HIVER GRATUITS *

TUCSON 2013

FINANCEMENT À L’ACHAT

LOCATION À PARTIR DE

 
 

0 %

299 $

POUR

0 $

60 MOIS**

POUR 60 MOIS

FRAIS, LIVRAISON ET DESTINATION INCLUS.

COMPTANT

ACCENT L 4 PORTES 2013

LOCATION À PARTIR DE

165 $

POUR

60 MOIS**

FRAIS, LIVRAISON ET DESTINATION INCLUS.

0 $

COMPTANT

FRAIS, LIVRAISON ET DESTINATION INCLUS. 0 $ COMPTANT AUTOROUTE 7,7L / 100 KM ▼ AUTOROUTE 5,3L

AUTOROUTE 7,7L / 100 KM

INCLUS. 0 $ COMPTANT AUTOROUTE 7,7L / 100 KM ▼ AUTOROUTE 5,3L / 100 KM ▼

AUTOROUTE 5,3L / 100 KM

Modèle Limited montré ♦ Modèle GLS 4 portes montré ♦
Modèle Limited montré ♦
Modèle GLS 4 portes montré ♦

HyundaiCanada.com

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 23www.oieblanc.com

C R E D I 2 8 n o v E M b R E 2

Plus d’

Plus d’éc

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com24

À Noël, offrez-lui la « Célébration »

souhaite Fêtes vous

L’équipe

de

Joyeuses

Joyeux Noël et Bonne Année!
Joyeux Noël et Bonne Année!
et Noël est à nos portes, les suggestions les spéciaux sont là! Venez en profiter.
et Noël est à nos portes, les suggestions
les spéciaux sont là! Venez en profiter.
cette saison
de partage,
vous à des procurer tous!
venez
au profit
biscuits
Club
petits
de En déjeuners délicieux
du Fêtes
Joyeuses
du Québec. Un joyeux Noël et une Bonne Année Joyeux Noël et Bonne Année! Des
du Québec.
Un joyeux Noël et une Bonne Année
Joyeux Noël et Bonne Année!
Des cadeaux
font bouger
Galeries Montmagny • 418 248
Joyeuses qui Fêtes!
SALON
Coupe-Mod
coiffure unisexe
à notre
Merci
clientèle
de toute
Joyeuses
Fêtes fidèle
l’équipe et
Une
et petite
douceur
à
partager
maintenant
à l’année
Joyeuses
Fêtes!
voir notre et extraordinaire
Venez vêtements
choix de Fêtes
cadeaux,
accessoires. Joyeuses
année, « la pourquoi ce
qu’il y » chercher…
Offrez Cette
simplement
santé
a de plus beau :
Mettez-vous à
de votre
les avantage
avec
collections
notre
boutique
beau : Mettez-vous à de votre les avantage avec collections notre boutique Pour un look de
Pour un look de ven
Pour un look de
ven
Joyeuses Fêtes
Joyeuses Fêtes
Merci de choisir d’acheter local. Joyeuses Fêtes! Offrez le Rêve à Noël idées-cadeaux. Roy Signé
Merci de choisir d’acheter local. Joyeuses Fêtes!
Offrez
le Rêve à Noël
idées-cadeaux.
Roy
Signé Bijouterie
onomies. Garanti.
des idées-cadeaux
Bizou, et pour
l’incontournable
pour tenue des Fêtes.
compléter votre
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 25www.oieblanc.com
M.G., Montures
& Signature
Ray-Ban, Tendance
Oakley, Wavi
Jim, Adidas
des plus réussis,
ez marque
nous voir!
S
E
FO
U
JO
Pour
25 Noël
un
UR
au
Soleil…
UE
la Griffunrie
IQ
train
à moi
NIT
Ma
lingerie
TS
pour toute
Noël, la un famille
de À bonnes
idées pour
ST
depuis
ans!
UR
-
TI
J EU
ES
AR
X
DE
DE
B
UREAU,
SOCIÉTÉ
SCOLAIRES,
LIVRES
Joyeuses Fêtes de toute l’équipe
ET
Cadeaux
Fêtes de parfaits!
Joyeuses
toute l’équipe
de toute l’équipe!
Pour
Fêtes en
beauté,
pensez
à des nous!
Joyeux Noël et Bonne Année!
Au chaud pour les Fêtes
Nos meilleurs vœux
Le chic! chic! chic! pour Noël

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com26

DIMANCHE LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI 25 26 27 28 29 Père-Noël 30 Père-Noël
DIMANCHE
LUNDI
MARDI
MERCREDI
JEUDI
VENDREDI
SAMEDI
25
26
27
28
29
Père-Noël
30
Père-Noël
1
18
h à 20 h
13
h à 16 h
Père-Noël
2
3
4
5
Bruno Gendron
10 h 30 et 13 h 30
Spectacle
« Nuit magique de Noël »
6
Père Noël
7
Père Noël
8
18
h à 22 h
13
h à 16 h
13
h à 16 h
dès 20 h Soirée étoilée
avec la participation de
Cirqu'O'matic et de la
troupe musicale Hallélou
dès 14 h
Maquillage pour enfants
Père Noël
9
10
11
12
13
Père-Noël
14
Père Noël
15
13
h à 16 h
18
h à 20 h
13
h à 16 h
Dès 13 h Isabelle Lemieux,
quatuor de clarinettes
Dès 14 h
Maquillage pour enfants
Dès 13 h
Karina Laliberté,
violoniste
Père Noël
16
Père Noël
Père Noël
Père Noël
17
18
19
20
21
22
13
h à 16 h
13
h à 16 h
13
h à 16 h
13
h à 16 h
Dès 14 h Chantal Brassard
et Cynthia Guérin,
duo de saxophones
Père Noël
Dès 14 h
Père Noël
18
h à 20 h
Trio Daniel Lacombe, jazz
18
h à 20 h
Dès 14 h
Maquillage pour enfants
Dès 18 h
Philippe Goulet Coulombe,
duo voix-instrument
Père Noël
Père Noël
23
24
13
h à 16 h
13 h à 16 h
L’Association des marchands des Galeries Montmagny
Dès 14 h
Frédérique Beaulieu-Asselin,
violoncelliste
Dès 14 h Maquillage
pour enfants
vous souhaite un merveilleux Temps des Fêtes!

À COMPTER DU 1 ER DÉCEMBRE

Lundi au vendredi Samedi Dimanche

9 h 30 à 21 h 9 h à 17 h 10 h à 17 h

24

décembre

9 h 30 à 17 h

25

décembre

FERMÉ

26

décembre

13 h à 17 h 30

27

au 30 décembre

horaire normal

31

décembre

9 h 30 à 17 h

1 er janvier 2 janvier

FERMÉ 9 h 30 à 17 h 30

Isabelle Corriveau, Noémie Villeneuve, directrice ajointe aux promotions. du centre et
Isabelle Corriveau,
Noémie Villeneuve,
directrice
ajointe aux promotions.
du centre et

101, boul. Taché Ouest, Montmagny 418 248-4910

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE C u l t u r e Composé de Juan Mercier-Bélanger, Kenny Cloutier, Frédérik

Culture

L’OIE BLANCHE C u l t u r e Composé de Juan Mercier-Bélanger, Kenny Cloutier, Frédérik
L’OIE BLANCHE C u l t u r e Composé de Juan Mercier-Bélanger, Kenny Cloutier, Frédérik

Composé de Juan Mercier-Bélanger, Kenny Cloutier, Frédérik Lord et Rémi Mercier, des jeunes de Tourville et Sainte-Perpétue, le groupe Black Squad a obtenu le prix Coup de cœur du public.

gagnants du ConCours roCk star IV

We used to be 5, Black Dream, They were here, Black Squad, Last Way, Les Tables’Arnak et The Freatz, sept groupes provenant de Chaudière- Appalaches, du Bas-Saint-Laurent ou de Québec, ont participé au 4e concours Rock Star qui avait lieu le samedi 17 novembre au Centre sociocultu- rel Gérard-Ouellet de Saint-Jean-Port-Joli. Afin de déterminer les vainqueurs, chacune des formations devait offrir deux pièces au public et au jury, lequel se composait de Claire Martin, Peggy Bélanger, Michel Angers. Dans la catégorie 18 et plus, The Freatz, un groupe de Québec, a gagné le 1er prix alors que Last Way, dont quatre des membres sont natifs de Saint-Jean-Port-Joli (Tony Bernier, Marc-Olivier Paquet, William Michel, Jean-Philippe Caron et Maxime Gagné) a raflé le 2e prix. Chez les 12-17 ans, They were here, de Saint- Joseph-de-Beauce, a enlevé la 1re place. Le 2e prix est allé à We used to be 5, un groupe magny- montois composé de Rémi Lebel, Jean-Simon For- tin, Jérémy Pelletier et Zachary Paré. Le public a accordé son prix Coup de cœur à Black Squad, un groupe formé de Juan Mercier-Bé- langer, Kenny Cloutier, Frédérik Lord et Rémi Mer- cier de Tourville et Sainte-Perpétue. Ces jeunes

étaient bien connus du public présent. De nouveaux prix se sont ajoutés cette année. Musique Alto, récemment installé à Montmagny,

a offert quatre certificats-cadeaux, d’une valeur

totalisant 200$, aux musiciens s’étant le plus dé-

marqués. Les gagnants furent Juan Mercier-Bélan-

ger (guitare et voix), Marc-Olivier Paquet (batterie), Keven Lambert (guitare) et Zachary Paré (chant). Le soutien financier de la Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli, de la Fondation Fleury et d’entreprises de la région (Claude Arsenault, Pro- mutuel Montmagny-L’Islet, La Roche à Veillon, Ar- pentage Côte-du-Sud et Musique Alto) a permis de remettre plus de 1000$ en prix aux participants. La deuxième partie de la soirée a été comblée par une performance de François Babin, parrain d’honneur de l’événement. L’ex-académicien a présenté deux compositions personnelles avant de «jammer» avec les participants du concours. Les groupes reconstitués ont interprété entre autres «Smell like teen spirit» de Nirvana et «Born to be wild» de Steppenwolf. L’humoriste Renaud Lefort, l’animateur de

la soirée, a donné le mot de la fin: «On se revoit

l’an prochain pour la 5e édition du Concours Rock Star»!

l’an prochain pour la 5e édition du Concours Rock Star»! We used to be 5, un

We used to be 5, un groupe magnymontois composé de Rémi Lebel, Jean-Simon Fortin, Jérémy Pelletier et Zachary Paré, a gagné le 2e prix chez les 12-17 ans.

et Zachary Paré, a gagné le 2e prix chez les 12-17 ans. Last Way a raflé

Last Way a raflé le 2e prix chez les 18 ans et plus. Le groupe se compose de Tony Bernier, Marc-Olivier Paquet, William Michel, Jean-Philippe Caron et Maxime Gagné (quatre d’entre eux ont vu le jour à Saint-Jean-Port-Joli.

www.conexevenements.com 217A39-12
www.conexevenements.com
217A39-12
Outils électriques | l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 27www.oieblanc.com Outils Objets décos
Outils électriques
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 27www.oieblanc.com
Outils
Objets décos
Grand
choix
de cadres
Grand choix
de coussins
Souf euse
Centre de rénovation Unimat
La Coop Montmagny
12, chemin des Cascades
(tout près de la gare)
Centre de rénovation
Tél. : 418 248-2486
312G48-12

EntrEprEnEur48-12

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com28

e | w w w . o i e b l a n c . c
e | w w w . o i e b l a n c . c

Parfums d'Europe au coeur du vieux Montmagny

Par Céline Chabot

Ce qui fut longtemps la maison Rousseau, joyau du patrimoine magnymontois, semblait sur le point de sombrer. Usant d’audace et de créativité, deux entrepre- neurs se sont portés à sa rescousse et ont fait mieux que remettre l’auberge-restau- rant à flots, ils lui ont insufflé une nou- velle vie.

Le défi était de taille et c’est justement ce qui a séduit Maripier Boutin, aventurière dans le sens noble du terme qui n’hésite pas à saisir l’occasion quand elle se manifeste, voire à la forcer. Il faut dire que Maripier se souvient avoir éprouvé, alors qu’elle était toute petite, un véritable coup de cœur pour cette demeu- re au charme indéniable. Aussi attirée fut-elle

demeu- re au charme indéniable. Aussi attirée fut-elle Lauréat régional des Grands Prix du tourisme 2011,

Lauréat régional des Grands Prix du tourisme 2011, l’auberge-restaurant Chez Octave recevait le Prestige dans la catégorie Entreprise touristique lors du Gala Prestige Desjardins 2012 présenté le 16 novembre dernier.

par le domaine de la restauration et de l’hô- tellerie, celle qui a délaissé le droit pour se consacrer à l’administration n’allait tout de même pas faire cavalier seul dans cette nou- velle équipée. C’est ici qu’entre en jeu un ami et complice de longue date, chef talentueux de surcroît, Sébastien Nègre.

Feuilles de route complémentaires

Né à Perpignan (région Languedoc- Roussillon, Sud de la France), Sébastien

Nègre est fils de bouchers-charcutiers-trai- teurs. Autre belle démonstration que la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, Sébastien étudie en cuisine et travaille trois ans dans un resto de son coin de pays avant de se payer des vacances à Montréal. C’était en 1999. Le Québec lui plaît, les ouvertures dans son métier sont intéressantes et multi- ples, il choisit de s’y établir.

« Belle découverte que ta maison, Octave, qui tout en nourrissant le corps nourrit aussi l’esprit créatif! »

Normand Brathwaite

Pendant ce temps Maripier Boutin fait ses classes en Bourgogne dans une auberge qu’elle et son conjoint de l’époque rachètent d’une cousine de sa mère, avant de s’envo- ler pour les Îles Turquoises où elle accepte un mandat de consultante suivi du poste de directrice de la restauration dans un hôtel 5 étoiles. L’année 2005 la voit revenir dans sa région natale.

Chez Octave

Avril 2009. L’auberge La Belle Époque est mise en vente. Son potentiel est considé- rable. La fille qui aime les défis en a trouvé un à sa mesure et décide de plonger… en tandem avec Sébastien qui n’hésite pas à quitter la métropole afin de la suivre dans cette nouvelle aventure. Leurs métiers res- pectifs les passionnent, ils ont du cran, des idées, ils foncent. Leur « bébé » s’appellera Chez Octave, en l’honneur du médecin et député Joseph-Octave Beaubien (1825-1877) qui habita la majestueuse demeure construite en 1847. « Donnons à Octave ce qui revient à Octave » résument-ils, sourire en coin. Sébastien règne en maître sur ses fourneaux tandis que Maripier gère l’établissement avec doigté. Ils sont appuyés, en haute saison, par une équipe composée d’une vingtaine d’employés qui tous veillent à maintenir l’ex- cellente réputation acquise au cours des trois dernières années.

Saveurs d’ici… et d’ailleurs

Figurant au répertoire des Arrêts gour- mands de la Chaudière-Appalaches, Chez Octave offre une table de style bistro fran- çais que viennent rehausser les saveurs du terroir. Reconnu pour son excellent rap- port qualité/prix, l’endroit attire une clien- tèle extérieure de plus en plus nombreuse. Auberge de charme, bistro sympathique agrémenté d’une superbe terrasse, chef « digne d’un Prix Nobel en sciences culi- naires » (dixit André P. Boulet, un fidèle client), ses atouts sont déjà multiples et la femme d’affaires avisée compte bien en exploiter tout le potentiel. Ainsi apparais- sent divers forfaits (ski, golf…) et activités thématiques qui ne cesseront de faire des adeptes : ateliers culinaires, Vendredis Jazz, Mercredis mode, dégustations de vins et autres cocktails dînatoires. Résultat? Ça fonctionne joliment bien!

dînatoires. Résultat? Ça fonctionne joliment bien! La majestueuse demeure datant de 1847 compte sept chambres

La majestueuse demeure datant de 1847 compte sept chambres à coucher de style antique et au mobilier recherché.

Nouvelle ambassadrice

Le Centre local de développement de la MRC de Montmagny annonçait récemment la nomi- nation de Maripier Boutin au poste de pré- sidente du Comité touristique de la région Montmagny Nord. Nul doute qu’avec le bagage accumulé à l’étranger, son dynamisme et son bagout, Mme Boutin constitue une personne idéale pour promouvoir le tourisme régional. C’est aussi ça, l’entrepreneuriat.

215A48-12
215A48-12
217A43-11
217A43-11

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE C u l t u r e DaviD La Haye à MontMagny Le Ciné-Club

Culture

L’OIE BLANCHE C u l t u r e DaviD La Haye à MontMagny Le Ciné-Club
L’OIE BLANCHE C u l t u r e DaviD La Haye à MontMagny Le Ciné-Club

DaviD La Haye à MontMagny

Le Ciné-Club Montmagny présente «J’espère que tu vas bien», le mercredi 5 décembre à 19h30 à l’ancien cinéma Taché. Pour l’occasion, le comé- dien et réalisateur David La Haye sera sur place pour rencontrer et discuter avec le public. Le jour de Pâques à Montréal, une actrice croise un confrère devenu itinérant à la suite d’une commotion céré- brale dont les séquelles l’empêchent d’exercer son métier. Déambulant dans leur ancien quartier, tous deux font le bilan de leur existence. Avec David La Haye et Marie-Chantale Perron. Achetez vos billets dès aujourd’hui au bureau des Arts de la scène, par téléphone, chez Jean Coutu Montmagny ou sur www.adls.ca. (LOB)

La LeCture en CaDeau!

Le coup d’envoi de la 14e édition de «La lecture en cadeau» est donné! Au cours des mois de novembre et décembre, la Fondation pour l’alphabétisation et la comédienne Marie Turgeon invitent le grand public de Chaudière- Appalaches à acheter un livre neuf à un enfant pauvre (0 à 12 ans) de sa région. Transmettez votre goût de la lecture en achetant un livre jeu- nesse neuf et en demandant la trousse de don de «La lecture en cadeau» dans l’une des librai- ries ou bibliothèques participantes. Utilisez le signet inclus dans la trousse pour rédiger un mot

d’encouragement personnalisé à l’enfant qui re- cevra votre livre. Ce simple geste contribue à prévenir les difficultés de lecture et d’écriture pouvant mener au décrochage scolaire, puis à l’analphabétisme. Sur la Côte-du-Sud, les dons de livres peuvent être faits à la Librairie Livres en tête de Montmagny. L’an dernier dans Chau- dière-Appalaches, 915 livres neufs ont été remis à autant d’enfants de la région. Pour tous les détails, consultez la section Enfants du fonda- tionalphabetisation.org ou communiquez avec la Fondation au 1-800-361-9142. (LOB)

Frankenweenie

En collaboration avec le Magasin Coop de Montmagny, l’ancien cinéma Taché présentera FRAN- KENWEENIE, un film d’animation de Tim Burton, le samedi 1er décembre à 14h. Victor Frankenstein est un petit garçon débrouillard et doué pour les sciences. Lorsque son chien Sparky décède, la vie du garçon est chamboulée. Un jour, pendant le cours de M. Rzykruski, il a l’idée de le ressusciter grâce à l’électricité contenue dans un orage. Victor construit donc une machine dans l’espoir de retrouver Sparky. Et ça fonctionne! Victor doit cependant s’assurer que personne ne découvre que Sparky vit toujours. Mais ce n’est pas facile, surtout qu’une foire scientifique se prépare à l’école Billets disponibles au bureau des Arts de la scène, par téléphone, chez Jean Coutu Montmagny ou sur www.adls.ca. (LOB)

ConCerts De noëL au CoLLège

L’Harmonie de Rivière-du-Loup donnera un concert de Noël le dimanche 2 décembre à 19h à la chapelle du Collège de Sainte-Anne-de-la-Poca- tière. Les profits iront à l’Harmonie du Collège pour l’achat d’instruments, de partitions et en soutien à l’enseignement. Les billets se trouvent en vente à la réception du Collège ou auprès Mme Sylvie St- Pierre (418-856-3012, poste 259). Le coût s’élève à

10$ par adulte, 5$ par étudiant et c’est gratuit pour les moins de 5 ans.

8 DéCeMbre

Toujours à la chapelle du Collège, Odéi Bilo- deau Bergeron, soprano, et Xavier Rousseau, pia- niste, donneront un concert de Noël le samedi 8 décembre à 19h30. On peut se procurer un billet, au coût de 15$, au 418-856-1003. (LOB)

procurer un billet, au coût de 15$, au 418-856-1003. (LOB) granDe visite à saint-vaLLier Saint-Vallier accueillera

granDe visite à saint-vaLLier

Saint-Vallier accueillera le réputé designer Jean- Claude Poitras et la talentueuse chanteuse lyrique Marie-Josée Lord le dimanche 2 décembre à l’oc- casion du concert bénéfice Féérie de Noël présenté avec la participation du Choeur de Bellechasse. Le spectacle au profit de la Fabrique de Saint-Vallier affiche déjà complet, les 620 billets ayant tous été vendus. La boutique Éco-Chic Design de Saint-Vallier accueillera le designer Jean-Claude Poitras le samedi 1er décembre entre 14h et 16h et le dimanche 2 dé- cembre après le concert. Le designer présentera ses collections et dédicacera son livre et ses accessoires. À la fin du concert Féérie de Noël, la soprano Ma- rie-Josée Lord participera à une séance de signature et de vente de son nouvel album Yo soy Maria. Un moment privilégié pour les citoyens qui l’ont côtoyée lorsqu’elle vivait à Saint-Vallier. (LOB)

| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 29www.oieblanc.com 617J48-12
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 29www.oieblanc.com
617J48-12

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com30

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 3 0 L’OIE

Culture

n c . c o m 3 0 L’OIE BLANCHE C u l t u r
n c . c o m 3 0 L’OIE BLANCHE C u l t u r

un voyage au pays De tran tran trou

Quelques dizaines d’enfants ont assisté, émerveillés, à la prestation de BAM à la salle Edwin-Bélanger de Montmagny, le 23 novembre dernier. Les multiples instruments de musique et percussions utilisés pour raconter l’histoire de la grande Dame La et de ses enfants Lilou et Lalou, partis à la recherche de l’eau qui chante, ont éveillé ce jeune auditoire à de nouvelles sonorités. Les deux marionnettistes ont habilement captivé leur public grâce à l’ingéniosité du décor et des personnages.(S.L.)

Le noM D’eugène- étienne taCHé insCrit Dans La pierre

À l’occasion du 100e anniversaire de la mort de l’architecte Eugène-Étienne Taché en 2012, la Com- mission de la capitale nationale du Québec et la Ville de Québec ont procédé à l’inscription d’une épigra- phe sur la façade de l’édifice Gérard-D.-Levesque et à l’installation d’une autre près de la maison du gardien au parc du Bois-de-Coulonge. Situé au 12, rue Saint-Louis, l’édifice Gérard-D.- Levesque a été érigé entre 1883 et 1887, selon les plans de Taché, afin de servir de nouveau palais de justice. La maison du gardien du Bois-de-Coulonge s’élève quant à elle à l’entrée du parc, situé au 1215, Grande Allée Ouest, dans l’arrondissement Sainte- Foy-Sillery-Cap-Rouge. Elle a été construite en 1891. Eugène-Étienne Taché est né à Saint-Thomas-

de-Montmagny le 25 octobre 1836 et est décédé à Québec le 13 mars 1912. Fils d’Étienne-Paschal Ta- ché, un père de la Confédération, il est à l’origine de la devise «Je me souviens». On lui doit notamment le dessin des plans de l’hôtel du Parlement (1877-1886) et du Manège militaire de Québec (1884-1887). Cet hommage rendu à l’architecte Eugène- Étienne Taché s’inscrit dans un nouveau programme de commémoration des grands architectes de la ca- pitale, mis sur pied par la Commission de la capitale nationale en partenariat avec la Ville de Québec. Ces architectes verront leur nom inscrit dans la pierre des plus beaux édifices de Québec. (LOB)

Le groupe De L’année

Mes Aïeux, récipiendaires du prix Groupe de l’année à l’ADISQ et Auteur-compositeur franco- phone de l’année au Canadian Folk Music Awards, seront en spectacle le samedi 1er décembre 20h à la salle Edwin-Bélanger. Venez découvrir ou redé- couvrir pourquoi Mes Aïeux se sont taillé une place de choix dans le cœur des Québécois. Comment dé- crire un spectacle de Mes Aïeux? Ce n’est pas une pièce de théâtre, mais c’est indéniablement théâ- tral. Ce n’est pas un show rock, mais par moment ça groove en diable. Ce n’est pas un spectacle d’hu- mour et pourtant on y rit de bon cœur. C’est un peu tout ça et un peu plus. C’est un son et un univers unique dans le paysage québécois. (LOB)

on vote pour Les Côté!

La famille Côté a livré une superbe performance dimanche soir à l’enregistrement de l’émission «Un air de famille» à Radio-Canada. «On est très satis- fait de notre prestation et a eu des commentaires très élogieux encore une fois. On a travaillé très fort avec notre coach Bruno Pelletier pour livrer une performance vocale et visuelle formidable! Vous al- lez découvrir notre version de la chanson Tandem de Vanessa Paradis», a mentionné Annie Laflam- me. L’émission sera diffusée jeudi soir et la famille Côté vous invite à voter pour elle! (LOB)

337G13-12
337G13-12
Daniel Bourgault, AVA • Représentant en épargne collective • Planificateur financier • Conseiller en sécurité
Daniel Bourgault, AVA
• Représentant en épargne collective
• Planificateur financier
• Conseiller en sécurité financière
- Assurance vie et salaire, individuelle
et collective
- Assurancevoyage
- Assurancesanté
- Rentes et fonds mutuels
325, Kirouac, Montmagny
Tél. : 248-2802
daniel.bourgault@sfl.qc.ca
202A23-07

610J48-12

Le jeudi 6 décembre, entre 6 h 30 et 9 h 30, des bénévoles récolteront vos dons aux intersections suivantes :

• Boulevard Taché Est et Avenue de la Fabrique (face à la polyvalente) • Rue des Entrepreneurs (7e Rue) et Chemin des Poirier

Les besoins sont grands, on compte sur vous!

Dons en denrées non-périssables chez :

LE PEUPLE M O N T M A G N Y - L ' I
LE PEUPLE
M O N T M A G N Y
-
L ' I S L E T
-
B E L L E C H A S S E
Dons en denrées non-périssables chez : LE PEUPLE M O N T M A G N
Dons en denrées non-périssables chez : LE PEUPLE M O N T M A G N
Dons en denrées non-périssables chez : LE PEUPLE M O N T M A G N

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 31www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Politique

n c . c o m L’OIE BLANCHE P o l i t i q u

Budget provincial

norbert Morin s’inquiète pour La Côte-Du-suD

M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud, s’in-

quiète du récent budget déposé par Nicolas Mar- ceau, ministre des Finances et de l’Économie.

M. Morin dénonce les coupures de 1,5 milliard$

annoncées dans les investissements relatifs aux pro- jets d’infrastructures: «L’inquiétude est d’autant plus grande que le gouvernement refuse de dire quelles régions et quels projets écoperont» lance-t-il. «Ce que propose le Parti québécois, c’est un retour en arrière du temps où il formait le gouvernement et n’in- vestissait rien dans nos écoles, nos hôpitaux, nos infrastructures mu- nicipales et nos routes. En coupant dans les projets d’infrastructu- res, ce sont plusieurs travailleurs de Côte-du- Sud qui perdront leur emploi. On est aussi en droit de se demander si la sécurité des usagers sera compromise par ces coupures» ajoute M. Morin.

santé

«Pour boucler son budget, le PQ a décidé d’atta- quer les médecins. Ce n’est certainement pas en les confrontant de la sorte qu’on comblera le manque de médecins dans les régions comme Côte-du-Sud. On peut donc s’attendre à des relations tendues qui nous feront revivre le triste épisode de mise à la re- traite massive de nos médecins à la fin des années 90» déclare M. Morin. «De plus, pour financer l’abolition de la contri- bution santé de 200$, est-ce que le PQ coupera le crédit à la solidarité que des milliers de Québécois reçoivent annuellement» demande-t-il. Rappelons que ce crédit a été instauré par le gouvernement

libéral pour supporter les ménages à faible revenu. À titre d’exemple, un contribuable avec un revenu de 40 000$ recevait un crédit de 1 375$ par année.

instabiLité

Selon M.Morin, les crédits budgétaires annon- cés par le PQ seront étudiés seulement en février 2013, créant d’ici là de l’instabilité économique qui n’est pas la bienvenue dans le contexte actuel.

travaiLLeurs expériMentés

M. Morin dénonce aussi les économies de bouts de chandelle que fait le PQ en laissant tomber les travailleurs de 65 ans et plus et en annulant leur baisse d’impôt qui favorisait leur maintien en em- ploi: «Le Québec ne peut se permettre de perdre des travailleurs expérimentés qui sont contraints, pour des raisons financières, de prendre leur retraite plutôt que de rester sur le marché du travail et ainsi atténuer le choc démographique qui se pointe à l’horizon» de conclu- re le député de la Côte-du-Sud. (LOB)

205A15-01

205A15-01
conclu- re le député de la Côte-du-Sud. (LOB) 205A15-01 Infos vente bénéFiCe Des bénévoLes La vente

Infos

re le député de la Côte-du-Sud. (LOB) 205A15-01 Infos vente bénéFiCe Des bénévoLes La vente bénéfice

vente bénéFiCe Des bénévoLes

La vente bénéfice des bénévoles qui a eu lieu les 15 et 16 novembre à l’Hôpital de Montmagny a rapporté 4 295$. La majeure partie de cette somme servira à l’achat d’un saturomètre et d’un tensiomè- tre pour la clientèle du département de médecine- chirurgie. Sur la photo, on aperçoit Mmes Bernadette Després, présidente des bénévoles, France Nicole, directrice du programme de santé physique, et Céline Laberge Boutin, secrétaire des bénévoles. (LOB)

Céline Laberge Boutin, secrétaire des bénévoles. (LOB) 194 pLants à Cap-saint-ignaCe Les policiers de la SQ

194 pLants à Cap-saint-ignaCe

Les policiers de la SQ de la MRC de Montmagny ont découvert 194 plants de cannabis et du matériel servant à la culture à la suite d’une perquisition réa- lisée vendredi dans une résidence du chemin des Érables ouest à Cap-Saint-Ignace. «Un homme de 63 ans de Cap-Saint-Ignace a été libéré sur somma- tion. L’enquête était débutée dans ce dossier depuis près d’un mois. Le dossier sera envoyé au procureur pour la suite des procédures», a mentionné le ser- gent Gérald Beaulieu.

aLCooL au voLant

Dans la nuit du 24 novembre, une enquête de sécurité routière sur la rue St-Jean-Baptiste à Montmagny, a permis aux policiers d’arrêter une automobiliste de 19 ans de Saint-François pour garde et conduite avec les capacités affaiblies par

207A48-12
207A48-12

l’alcool. Selon la SQ, l’alcootest a révélé un résultat de près de deux fois la limite permise. Elle a été libérée avec citation à comparaître. Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule remisé.

Faux aCCès D

Les policiers rappellent à la population de ne pas répondre à des messages sur Internet prove- nant faussement d’Accès D de Desjardins. Vos in- formations confidentielles ne doivent jamais être transmises par Internet. (S.F.)

Pour mieux vous servir maintenant 4 jours semaine LUNDI AU JEUDI St-Jean-Port-Joli 305, rue Verreault
Pour mieux vous servir
maintenant 4 jours semaine
LUNDI AU JEUDI
St-Jean-Port-Joli
305, rue Verreault
418 598-9455
EN PRATIQUE DEPUIS 1987
No Lic. A-021-89
306G30-11
En récupérant des boîtes de conserve, nous créons des électroménagers. Récupérer c’est recréer. RECREER.CA
En récupérant des boîtes de conserve,
nous créons des électroménagers.
Récupérer c’est recréer.
RECREER.CA
Pour connaître les matières acceptées dans votre bac de récupération, contactez votre municipalité.
103N46-12

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com32

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 3 2 L’OIE

Opinions

c . c o m 3 2 L’OIE BLANCHE O p i n i o n

bibLiotHèque :

Centre De vie aniMé

Il est intéressant et même stimulant quoique parfois navrant de lire ou d’entendre les diffé- rents points de vue concernant la future biblio- thèque municipale de la Ville de Montmagny. La société Gesdix inc., propriétaire de la résidence Habitation Mgr Deschênes, tient à ajouter sa voix à ce concert d’opinions. Pour nous, il se dégage du sujet trois élé- ments majeurs. D’abord, il manque, croyons- nous, à Montmagny un centre animé de vie, le- quel, s’il doit exister, ne peut être érigé que dans un lieu central, public, accessible et convivial. Ensuite, il nous est apparu important de trouver une solution à la conservation et à la préserva- tion du vieux presbytère de St-Thomas, lequel ne correspond plus aux besoins de ses usagers. Enfin, il y avait lieu de trouver une solution fi- nancière à la diminution constante des revenus de la Fabrique et à l’augmentation de ses coûts. Selon nous, une ville dynamique et attrac- tive pour les nouveaux citoyens et les jeunes se doit d’avoir une bibliothèque publique qui garan- tisse des espaces possibles pour un centre de vie animé et qui contribuera à améliorer la qua- lité du centre-ville, en plus d’aider la Fabrique de St-Thomas à se départir d’un actif coûteux et

enfin de s’assurer de garder le presbytère dans la sphère publique tout en lui conservant son ca- chet patrimonial. Toute cette dynamique ne pourrait s’expri- mer si le projet de bibliothèque devait se dé- velopper à la polyvalente, laquelle ne pourrait remplir toutes ces promesses. D’ailleurs, des études de faisabilité ont démontré l’impossi- bilité de réaliser un projet semblable dans ou sur la propriété de la commission scolaire et au même coût. Enfin, hormis les avantages collatéraux d’une bibliothèque, tels la revitalisation d’un quartier, l’assainissement des finances de la fabrique et la transformation d’un édifice patri- monial. Le plus important des avantages sera d’offrir à tous les citoyens un endroit central qui permettra d’animer les esprits de multiples ma- nières et qui permettra aux citoyens de se ren- contrer ailleurs que dans des centre d’achats ou sportifs, tout en reconnaissant l’importance de ces derniers. Merci de contribuer à l’amélioration de no- tre ville en appuyant ce beau projet de bibliothè- que dont nous serons tous fiers. Gesdix inc.

105N48-12

RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50
RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50
RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50
RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50
RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50
RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50

RELEVEZ LE DÉFI ! CONCOURS DE RECRUTEMENT

DIRECTRICES ET DIRECTEURS DU SCRUTIN REChERChÉS Plus de 50 emplois sont à doter. Visitez electionsquebec.qc.ca/recrutement pour savoir dans quelle circonscription électorale du Québec vous pouvez postuler.

circonscription électorale du Québec vous pouvez postuler. VOUS AVEZ LE GOÛT D’ÊTRE AU SERVICE DE LA
circonscription électorale du Québec vous pouvez postuler. VOUS AVEZ LE GOÛT D’ÊTRE AU SERVICE DE LA

VOUS AVEZ LE GOÛT D’ÊTRE AU SERVICE DE LA DÉMOCRATIE ?

LE DÉFI Sous la responsabilité de l’adjointe au directeur général des élections et directrice des opérations électorales, vous serez chargé de la préparation, de l’organisation et de la tenue d’événements électoraux dans votre circonscription.

LE PROFIL La personne recherchée possède, notamment, un leadership mobilisateur, de l’expérience en gestion et un excellent sens de l’organisation. Elle doit également :

• avoir la qualité d’électeur;

• ne pas avoir occupé un poste d’élu aux niveaux fédéral, provincial, municipal ou scolaire au cours des deux années qui précèdent son inscription au concours.

NOTRE ENGAGEMENT Vous bénéficierez d’une formation approfondie et du soutien d’une équipe expérimentée et dévouée. La rémunération équivaut à environ 19 000  $ lors d’une élection (taux horaire de 39,26 $). La durée de votre mandat est de 10 ans.

CET EMPLOI VOUS INTÉRESSE ?

votre mandat est de 10 ans. CET EMPLOI VOUS INTÉRESSE ? Pour savoir si vous êtes admissible

Pour savoir si vous êtes admissible à postuler dans l’une des circonscriptions concernées et pour vous inscrire, visitez

electionsquebec.qc.ca/recrutement ou téléphonez sans frais,

du lundi au vendredi, au : 1 888 ÉLECTION (1 888 353-2846).

RELEVEZ LE DÉFI !

Votre formulaire doit être reçu avant 16 h 30 le 14 décembre 2012.

ÉLECTION (1 888 353-2846) . RELEVEZ LE DÉFI ! Votre formulaire doit être reçu avant 16 h

oH oH oH non

Ce ne sera pas le Père Noël qui paiera la bibliothè- que. Oh non, les amis. Ce n’est pas encore Noël. Beau- coup de gens sont en guerre, pour ou contre la bibliothè- que, et supposent de mauvaises choses comme envoyer les gens à Gagnonville ou faire un cadeau au conseil mu- nicipal et M. le maire. J’aimerais spécifier que je ne fais pas de politicaillerie. Je suis logique.

questions

Pourquoi emprunter 4,6 M? Si la Ville obtient une subvention de 1,2 M et que le coût réel de la bibliothèque est de 4,6M, selon mes comptes 4,6 M moins 1,2 M = 3,4 M. Le règlement d’emprunt stipule bien 4,6M, n’est-ce pas?

Certaines personnes croient qu’elles sont persécu- tées lorsque des personnes autres que leurs amis ne sont pas de leur avis. Soyons logiques, est-ce que les Magny- montois ont plus besoin de logements pour personnes âgées que d’une bibliothèque? Ce cite est formidable pour cela.

Encore logique: améliorer la bibliothèque de la po- lyvalente. Celle-ci est beaucoup plus accessible pour les étudiants. Logique. J’aimerais savoir aussi, logique, pour- quoi les anciens ministres et les élus qui ne demeurent pas à Montmagny se mêlent du dossier. Autant que les maires des paroisses avoisinantes. Logique. On ne va pas jouer dans leurs jardins, à eux. Pour ce qui est de certaines déclarations dans le journal, les Magnymontois ne sont pas fermés d’esprit. Pour ce qui est de mes ambitions, j’espère que tous les gens qui liront ce petit espace exerceront leur droit à la démocratie. C’est d’aller voter les amis, c’est un droit qu’il faut garder. Les élus sont là pour nous servir et non pas servir leurs ambitions, que ce soit maire ou conseillers. Logique. Bon vote tout le monde, merci de votre attention. Gérald Poulin, Montmagny P.S.: Nous n’avons pas les moyens des élus munici- paux pour nous afficher, même si on est contre. Logique.

avant D’aLLer voter

Comme à l’école avant un examen important, fai-

sons une dernière récapitulation.

* La future bibliothèque publique fait partie d’un projet de développement qui incitera d’autres contribuables à se joindre à notre communauté. Plus on est nombreux,

moins ça coûte cher!

Simplement mathématique!

* Casault? Le président de la Commission scolaire a af- firmé qu’il votera Oui. Il est catégorique: la bibliothè- que actuelle suffit aux besoins des élèves et la C.S. n’a pas l’intention d’investir dans le bâtiment.

* À l’extérieur, avec le stationnement déjà rempli et le terrain de soccer, c’est carrément impensable.

* Seulement une partie des livres pour adultes seront transférés à la nouvelle bibliothèque. Ceux dont les étudiants ont besoin pour leur éducation resteront à Casault et la collection continuera d’être bonifiée. Les jeunes pourront enfin reprendre possession de leur espace, tout en ayant aussi accès à la nouvelle bibliothèque.

* Vous croyez que ce projet remet en cause la compéten- ce des gestionnaires de Casault? Ça n’a strictement rien à voir! À qui profite vraiment de véhiculer cette idée saugrenue?

* Il se peut que les élus en place ne soient pas ceux

Soit! Mais ce projet n’est

PAS celui d’une seule personne, ni d’un seul conseil municipal! On ne pénalise pas une population entière parce que la tête de quelqu’un ne nous revient pas!

* Vous pensez que ce projet sort de nulle part? Pourtant, on en discute depuis des années aux assemblées pu- bliques du Conseil, et le bulletin municipal mensuel en parle depuis plus de deux ans.

* Les chiffres ont été étalés publiquement. Et si nous refusons, quoi que prétendent certains individus, nous perdrons la subvention de 1,2 M$.

* Vous préférez acheter vos livres? Vous ne lisez pas? Dans une communauté, ne doit-on penser qu’à soi- même? Avez-vous déjà visité une bibliothèque publi- que? Un centre culturel comme celui qui vous est pro- posé? Avec musique, DVD, livres numériques, haute technologie? Salles d’expositions, de réunions, coin salon? Posons-nous les bonnes questions, en toute âme et conscience. Si, au lieu de s’entre-déchirer, nous faisions un pas, ensemble, POUR l’avenir de Montmagny Marcelle Racine Montmagny

que vous avez choisis

L’éLépHant bLanC De M. Le Maire

LOCATIOND’ÉQUIPEMENTS–MINI-EXCAVATION R.B.Q. : 5640-2290-01 ÉQUIPEMENTS EN LOCATION ÉQUIPEMENTS EN LOCATION
LOCATIOND’ÉQUIPEMENTS–MINI-EXCAVATION
R.B.Q. : 5640-2290-01
ÉQUIPEMENTS EN LOCATION
ÉQUIPEMENTS EN LOCATION
Maintenant disponible en tout
Maintenant disponible en tout
temps
temps
à Montmagny, L’Islet et St-Aubert
à Montmagny, L’Islet et St-Aubert
Nouveau
VTT Polaris côte-à-côte
«Avecopérateur »
• Gravier et terre
Mini-excavatrice
(4 000 lb, 6 500 lb et 9 500 lb)
Tracteur avec niveleuse et loader
Remorque(trailer)dompeur
Installation de drain
•Tarière
•Pieuxvissés
•Tranchée
Plantation de haies
RÉNOVATION–RÉPARATION–ENTRETIEN
• Recouvrement de planchers
• Portes et fenêtres
•Finitionintérieure&extérieure
•Cabanon
•Patio
•Peinture
274, boul. Nilus-Leclerc, L’Islet
Tél. : 418 247-0061
Cell. : 418 291-1078
316G20-12

Montmagny n’a pas vu souvent ses citoyens s’impliquer avec autant d’intensité dans la construc- tion d’une 2e bibliothèque. Il est regrettable que monsieur le maire n’a pas voulu informer adéqua- tement ses citoyens dès le début du projet. Toute cette pagaille a amené la population à se ques- tionner sur l’utilité et les coûts de ce projet tel que présenté. Merci à M. Sébastien Clavet pour avoir soulevé le couvert de la marmite; on nous cuisine en douce des nouvelles taxes pour l’avenir. Nous

ne sommes pas ignorants, mais plutôt des gens responsables qui veulent le meilleur pour leur ville, mais pas à tout prix. Quand on manque d’arguments

on rejette la faute sur les autres. M. Couillard vous êtes aveuglé par ce projet, surtout lorsque vous per- cevez les citoyens comme rétrogrades ou incultes alors que c’est l’inquiétude qui justifie l’interroga- tion à connaître la destinée de leur ville. Certains déficits dans le passé me rendent méfiant: Fortissi- mus, l’édifice Amable-Bélanger. Je ne suis pas contre une bibliothèque, je suis contre l’endettement sans considération. Je voterai non. Roger Boulet Montmagny

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE O p i n i o n s Je veux iMaGiner Ma bibLiothèque version

Opinions

L’OIE BLANCHE O p i n i o n s Je veux iMaGiner Ma bibLiothèque version

Je veux iMaGiner Ma bibLiothèque

version

électronique.

Ma famille est une fervente utilisatrice de la bibliothèque actuelle. Je suis convaincue de l’im- portance de développer chez les enfants à la fois des habiletés de lecture qui faciliteront tout autre

apprentissage et le goût de la lecture pour la décou- verte et l’ouverture sur le monde qu’elle permet. Dites-moi, monsieur le Maire, à quoi ressem- blera ma nouvelle bibliothèque.

1. Combien et quelles seront les heures d’ouverture de celle-ci? Actuellement, je peux aller à la bibliothèque de

Extrait

d’un

texte

paru

dans

la

jour, de soir (sauf entre 16h et 18h) et le samedi. ( )

2. Utiliserez-vous le service de rotation des collec- tions du Réseau Biblio (vs le service de traitement documentaire pour les bibliothèques développant elles-mêmes leur collection)? ( ) Réf. site web: La quantité de livres envoyés (3 fois par année) est fonction du nombre de citoyens et de 11 à 14% des livres envoyés sont des «nou- veautés» (volumes âgés de deux ans et moins).

3. Aurons-nous encore des livres en anglais et en espagnol? l’accès à la Bibliothèque nationale du Québec?

4. Offrirez-vous des films, de la musique, des œu- vres d’art? l’accès à des logiciels éducatifs ou de langues? des livres électroniques?

5. Pourrons-nous désormais accéder via Internet au catalogue de la bibliothèque? réserver à dis- tance?

6. Comment seront rangés et classés les livres? ( )

7. Comment ferez-vous, concrètement, pour amener les gens qui lisent peu ou pas à entrer dans la bibliothèque? ( )

8. Quels pourcentages des espaces seront dédiés aux livres et à leur consultation (vs les hall d’en- trée, bureaux et aires de services)? à des utilisa-

tions hors bibliothèque (locaux polyvalents, salle d’exposition, etc.)? 9. Quelle sera la part de services tributaire de la disponibilité des bénévoles? Ferez-vous des pro- visions financières au cas où l’intérêt de ceux-ci s’étiolerait dans le temps afin de maintenir le ni- veau de service? Voilà qui fait le tour de mes questions, je crois. Rassurez-moi, monsieur le Maire, que je n’investirai pas 4 millions dans du béton sans qu’il y ait un ser- vice à la hauteur de mes besoins et de mes aspira- tions. Krystel Mondor, citoyenne

Les réponses de M. Jean-Guy desrosiers

1. :La bibliothèque sera ouverte entre 35 et 45 heu- res par semaine selon les besoins de la clientèle.

2. :Nous serons considérés comme une bibliothè- que autonome développant nous-mêmes notre collection en collaboration avec les ressources professionnelles de Réseau Biblio. Les acquisi- tions tiendront compte des demandes et intérêts des clients. Les détails concernant les services de Réseau Biblio sont énumérés dans le dépliant distribué à la population.

3. :Ces deux services seront maintenus.

4 : Notre objectif est d’offrir différents documents sur des supports variés, conformément aux of- fres de services d’une bibliothèque moderne.

5. :Oui, et ce même à partir de la maison.

6. :Le rayonnage respectera les normes qui ont

cours dans les bibliothèques publiques moder- nes.

7. En plus de localiser la bibliothèque à un endroit accessible à tous, nous mettrons en place des programmes de sensibilisation afin d’inviter les gens à s’approprier leur bibliothèque ainsi que toutes les ressources qu’ils y trouveront. Nous sommes ouverts au concept de bibliothèque mo- bile.

8. Les réponses à ces questions sont contenues dans le document «Programme des besoins» (près de 200 pages) définissant de façon dé- taillée la répartition des espaces prévus. Ce do- cument peut être consulté à l’hôtel de ville.

9. Dans la planification, la majorité des services de base sera assurée par le personnel permanent et

l’encadrement des bénévoles se fera avec l’ap- pui de Réseau Biblio. Pour l’instant, selon les offres de service reçues, nous sommes confiants quant à la disponibilité des bénévoles, à l’image de ceux qui se consacrent au hockey mineur, au patinage artistique et à la natation. La Ville

s’ajustera en conséquence afin de suivre l’évolu- tion des besoins. Mme Mondor, je suis heureux de constater que vos préoccupations rencontrent les nôtres dans l’élaboration de ce beau projet. Jean-Guy Desrosiers, maire

205A29-10
205A29-10
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 33www.oieblanc.com Offrez-vous que vous méritez enfin
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 33www.oieblanc.com
Offrez-vous que vous méritez enfin ! le sourire
• Prothèses sur implants dentaires
• Prothèses complètes et partielles
• Prothèses Physionomique de précision
• Plans d’assurances acceptés
• Travaux garantis
• Consultation gratuite
• Service unique
25, boul. Taché Ouest,
bureau 203, Montmagny
418 248-0849 • 1 866 248-0044
www.prothesesconfort.com
Prothèses dentaires de qualité supérieure,
avec ou sans implants dentaires.
Consultation sans frais
Concept
24 h
12 mois
Services dentaires
& d’implantologie
sur place *
0 %
d’intérêt
sur nos
Informez-vous!
services
* Soins dispensés par des dentistes généralistes.
Yves Normand, d.d.
210A02-12

| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | loie blancHe | www.oieblanc.com34

L’OIE BLANCHE

. o i e b l a n c . c o m 3 4 L’OIE

Opinions

c . c o m 3 4 L’OIE BLANCHE O p i n i o n

Littératures

Je suis le bédéiste récipiendaire du prix litté-

raire Philippe-Aubert-de-Gaspé 2012 et je réponds

à la lettre d’opinion de Monique Miville-Deschênes

publiée la semaine dernière. Cette charge contre la bande dessinée et ses auteurs (écrivains et illustrateurs), et par ricochet

contre ses lecteurs, les libraires, le jury, etc., témoi- gne d’une méconnaissance du 9e art qu’est la BD. Au cinéma, si l’histoire est morne, le film le sera aussi. Il en va de même pour la BD: une bonne histoire faiblement dessinée est plus intéressante à lire qu’une autre au graphisme maîtrisé mais des- servant un texte mal construit. Plus dessinateur qu’auteur? Quand le récit - par son découpage, sa mise en scène et ses dialogues - s’intègre parfaitement au médium, le dessinateur

a alors rempli son mandat: la fluidité de lecture.

Réalisateur et interprète au service du texte, il en est l’expression. Mépriser la bande dessinée revient à mépriser

le théâtre, le cinéma et ultimement la littérature! Quelques faits :

- Si on additionne le nombre de phylactères

contenus dans une BD, on obtient

une nouvelle.

- La BD donne le goût de la lecture et fait partie du programme de lecture dans bien des écoles.

- Steven Spielberg vient d’adapter Tintin au ci- néma.

- René Goscinny, scénariste d’Astérix et du Pe-

tit Nicolas, entre autres, est décédé il y a 35 ans. Il demeure un des auteurs les plus lus au monde. S’il vivait aujourd’hui, Philippe Aubert de Gas- pé, avec son imagination et son esprit structuré (à preuve ses descriptions détaillées dans Les Anciens Canadiens), serait probablement une sommité re- cherchée pour les adaptations cinématographiques et dessinées. Je rêve d’une interprétation de son œuvre en BD par Hermann (Les Tours de Bois-Maury), un auteur louangé par Polanski, ou encore par Loisel (Magasin général). Le roman du dernier seigneur lo- cal est du domaine public et n’échappera plus très longtemps à l’attention d’un bédéiste. Je clos ma petite «montée de lettres» par un rendez-vous en 2013 au prochain salon, là où, via de nouveaux textes masqués par de sombres dessins, je répondrai par la touche de mes crayons! Michel Grant, bédéiste

312G14-10
312G14-10
203A29-10
203A29-10

205A48-12

AVIS IMPORTANT

205A48-12 AVIS IMPORTANT 80-83, de la Fabrique, Montmagny (Québec) G5V 2J3 Mise à jour de la
205A48-12 AVIS IMPORTANT 80-83, de la Fabrique, Montmagny (Québec) G5V 2J3 Mise à jour de la

80-83, de la Fabrique, Montmagny (Québec) G5V 2J3

Mise à jour de la liste d’attente

L’Office municipal d’habitation de Montmagny avise la population habitant la municipalité de Montmagny de la tenue d’une sélection pour procéder à la mise à jour de sa liste d’attente famille pour les logements vacants sur l’avenue Côté.

Les personnes intéressées doivent respecter certains critères :

• Avoir demeuré 12 mois dans les 24 derniers mois à Montmagny;

• Ne pas dépasser les revenus maximums selon le règlement d’attribution des logements à loyer modique;

• Prendre rendez-vous au bureau de l’Office municipal d’habitation (248-9141) afin de compléter le formulaire et d’y joindre les documents pertinents (preuves de revenus 2011);

• L’Office municipal n’exercera aucune discrimination à la Charte des droits et libertés de la personne.

Sports

à la Charte des droits et libertés de la personne. Sports CLub MotoneiGe beLLeChasse La première

CLub MotoneiGe beLLeChasse

libertés de la personne. Sports CLub MotoneiGe beLLeChasse La première réunion du conseil d’administration pour la

La première réunion du conseil d’administration pour la saison 2012-2013, le 5 novembre dernier, que M. Gilles Lacroix, administrateur du secteur Opération Sentier Bellechasse, a été nommé majoritairement après élection à la présidence du Club Motoneige Bel- lechasse. M. Lacroix assumait le poste de vice-prési- dent la saison dernière. Il sera secondé par M. Bruno Aubé de Saint-Vallier à la vice-présidence, de M. Yvan Chabot de Saint-Lazare à la trésorerie comptabilité et Mme Vickie Gagné de Saint-Vallier comme secrétaire administrative et adjointe à la trésorerie. Sur la photo, derrière, Yvan Chabot, trésorier, Gilles Aubin et Christian Deschênes; devant Yvan Laflamme, Vickie Gagné, secrétaire, Gilles Lacroix, président, Richard Fournier, Bruno Aubé, vice-président et Claude Letellier. (LOB)

LhoM

Deux matchs étaient présentés le 23 novembre dernier dans la LHOM. Dans le premier affrontement de la soirée, le Café Coin du Monde a remporté un match marqué par de nombreuses pénalités. Frédéric Caron c’est illustré avec deux buts pour le Café Coin du Monde. Du coté des Excavations Léandre Chabot/MDM, Jacques-Étienne Paradis a récolté un but et une passe dans la défaite des siens. Marque finale, 5-4 Café Coin du Monde. Le deuxième duel opposait les Knights aux Forages Samson. Les deux équipes se sont livré un duel défensif et les amateurs ont eu droit à une belle performance des gardiens de but Steve Deschamps du coté des Knights et Jean-François Blanchet du coté des Forages Samson. Étienne Morin, des Forages Samson a marqué le seul but de la rencontre pour mener son équipe a une victoire de 1-0. Le jeu blanc va à la fiche de Jean-François Blanchet. Prochain programme de la LHOM, le 30 novembre à 21h. (LOB)

FiChe de - 6!

Une source qui préfère demeurer anonyme me confiait que Tommy Groleau, l’un des meilleurs joueurs de hockey de la région, a signé une fiche de -6 lors de son dernier match! «Jouait-il contre les meilleurs de la LNH?» me demanderez-vous. Et bien, non! Il jouait dans la ligue de garage du jeudi soir à Montmagny avec l’équipe de François Bossé (qui n’est pas la source, soit dit en passant). Avant la partie, ses coéquipiers se réjouissaient de ce renfort

inattendu, anticipant une victoire facile. Ils ont plutôt essuyé une raclée de 8 à 1 et leur vedette a terminé la rencontre sans but et avec une fiche de -6! Com- ment expliquer une telle contre-performance par un joueur du calibre de Groleau? Il y a deux possibilités:

ses coéquipiers et adversaires d’un soir l’ont tota- lement dominé par leur rapidité et vitesse d’exécu-

ou ils l’ont complètement étourdi par leur jeu

tion

erratique et désordonné. À vous de choisir! (M.C.)

agenda

et désordonné. À vous de choisir! (M.C.) agenda Nous tenons à préciser que l’espace réservé aux

Nous tenons à préciser que l’espace réservé aux activités inscrites à l’agenda ne nous permet pas de les diffuser toutes. Merci de ne pas téléphoner au journal pour cette rubrique. Contact télécopieur : 248-4033. N.B.: Cet espace est prévu pour les organismes sans but lucratif.

aCtivités

• L’Étoile d’or organise un gala musical le diman- che 2 décembre, bar Kaboulo de St-Pascal. Inscr. 12h, info. 247-5181/492-6236.

• Tournoi de cartes au local de l’âge d’or de St-Ra- phaël le 2 décembre à 13h30.

• Assemblée des Fermières de Montmagny le lundi

3 décembre à 16h, suivie d’un buffet à 18h.

• Le Club Optimiste de St-Michel présente à l’égli- se un concert du NCSM Montcalm (musique de Noël et militaire) le dimanche 9 décembre à 14h. Billets en vente au presbytère (884-3103) au coût de 5$, enfants de moins de 12 ans gratuit. Tous les profits seront remis à la fabrique ainsi qu’à la Maison des jeunes.

soirées

• Souper de Noël de l’âge d’or de Ste-Apolline le samedi 1er décembre de 16h à 21h, orchestre Jean-Yves & Denis. Réservations 469-2592/469-

3964.

• Souper dansant de l’âge d’or de St-Fabien-de- Panet le 2 décembre dès 16h30, duo Diane et

Charles. Info. 249-4473.

• Club FADOQ La Pocatière: - Soirée le 1er décem- bre à 20h, musique Jean-Paul et Sylvie; - Jour- née sociale le mercredi 3 décembre, dîner suivi de danse avec Mme Aline Talbot.

• Soirée du Club 3e âge de St-Aubert le dimanche

2 décembre à 20h, salle communautaire. Orches- tre Jean-Paul et Sylvie.

• Âge d’or de Ste-Perpétue: - Soirée et réveillon de Noël le 1er décembre à 20h, orchestre Diane et Charles; - Souper dansant de Noël le jeudi 6

décembre dès 16h, orchestre Jean-Yves & Denis. Info. 359-2826/359-2888

• L’âge d’or de St-Marcel célébrera Noël le samedi

8 décembre avec un souper dansant dès 16h,

buffet sécial, salle municipale. Animation Jean- Yves Grenier et Denis Pellerin. Réserver tôt au

356-5612.

binGos

• Mardi 4 décembre à 19h30, école Aubert de Gas- pé de St-Aubert.

potins

• Vous aimez les personnes âgées et vous avez deux heures par semaine de temps libre à leur consacrer? L’Association des bénévoles du CHSLD Vigi Notre-Dame-de-Lourdes recherche une personne comme vous pour aider à la réa- lisation d’activités de loisirs telles que: bingo, fêtes du mois, visites d’amitié, messe, etc. Pour plus d’information, communiquez avec Caroline Gagnon les lundi, mercredi ou vendredi au 418 884-2811, poste 102.

• Le Club Motoneige Bellechasse avise ses mem-

bres qu’il est temps de se procurer son droit d’ac- cès pour la saison 2012-2013. Vous avez jusqu’au

9 décembre pour profiter du rabais. Info. www. motoneiges.ca/club/bellechasse ou bellechas- se@motoneiges.ca

6 Exclusif! mois GARANTIE MALIBU LS 2011 24 000 km VIBE 2010 SUPPLÉMENTAIRE* U6435A 19
6 Exclusif!
mois
GARANTIE
MALIBU LS 2011
24
000 km
VIBE 2010
SUPPLÉMENTAIRE*
U6435A
19
000 km
COBALT LT 2010
14
495 $
tout véhicule 2012 neuf en
À l’achat de
20509A
MALIBU 2012
*
inventaire.
41
000 km
20507A
12
495 $
à partir de
tERRAIN 2012
10
495 $
19 950
$
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 35www.oieblanc.com
à partir de
en inventaire
25 959
4
$
25 868$
PDSF
9 en inventaire
29 990$
PDSF
CRUZE LT 2011
8 500 km
FUSION 2012
20531B
EQUINOX 2012
CRUZE LS 2011
ACADIA 2012
24
000 km
15
995 $
U6351
13
000 km
U6307
à partir de
37 300
15
495 $
$
23 995
14
495 $
$
SLE2 • AWD
4 en inventaire
47 505$
28 040$
PDSF
PDSF
REGAL 2012
SILVERADO 2012
LACROSSE 2012
24
000 km
SILVERADO LT 2009
EQUINOX LS FWD 2010
à partir de
U6349
à partir de
25 800
4X4, 5,3 litres,
48 828
$
84
000 km
$
24
995 $
66
000 km
20470A
20454A
2500 HD diesel
2 en
inventaire
23 495 $
15
995 $
32 135$
PDSF
60 765$
PDSF
LACROSSE 2012
ORLANDO
2012
à partir de
30 500
$
à partir de
21 495
SIERRA SLE 2011
$
en inventaire
2
38 570$
4X4, 5,3 litres,
46 500 km
PDSF
(démo)
26 125$
20583A
PDSF
27 995 $
* Photos à titre indicatif. Tous les détails chez le concessionnaire.
CAMARO 2012
convertible
N’attendez pas la fin de l’année… Contactez-nous dès maintenant!
35 295
$
40 735$
PDSF
FRANCIS FRÉCHETTE
STÉPHANE COULOMBE
ÉMILIE CHABOT
RÉJEAN GUIMONT
ÉRIC THIBOUTOT
STÉPHANE BERNIER
FRANÇOIS GAGNON
FRÉDÉRIC BÉRUBÉ
DIRECTEUR DES VENTES
BOULANGER
CONSEILLER AUX VENTES
CONSEILLER AUX VENTES
CONSEILLER AUX VENTES
CONSEILLER AUX VENTES
CONSEILLER AUX VENTES
DIRECTRICE COMMERCIALE
sortie 378
autoroute 20
sortie 439
autoroute 20
418 248-7122 • 1 800 463-4115
418
856-2621 • 1 800 556-0557
232A48-12
VOX POP Où achetez-vous vos cadeaux de Noël? Localement ou à l’extérieur de la région?
VOX
POP
Où achetez-vous vos
cadeaux de Noël?
Localement ou à
l’extérieur de la région?
GérardPoulin, Saint-Just-de-Bretenières
«La plupart des cadeaux, c’est plutôt local. À l’extérieur, on y va
aussi. Mais les cadeaux, c’est beaucoup plus de l’argent ou des
certi cats. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent avec.»
Daniel Gaudreau, Montmagny
«Tout ce qu’on peut trouver localement, on essaie de l’acheter
localement. Et si on n’est pas capable, on va aller à l’extérieur.
Mais on met beaucoup l’accent sur les achats locaux.»
Marielle L’Italien, L’Islet
«Localement. On encourage les nôtres. C’est préférable que d’aller
ailleurs. De toute façon, on retrouve la même chose ici.»
Chritiane Thibault, Saint-Cyrille
«Localement et à l’extérieur. Je fais les deux, parce que des fois,
je ne trouve pas tout ici.»
Jacques Bernatchez, Saint-Raphaël
«Surtout dans la région de Montmagny. C’est plus
proche de chez nous.»
Marie-Josée Bélanger, L’Islet
«Beaucoup localement, mais aussi un peu à l’extérieur,
surtout dans la région de Lévis.»
Visionnez le vox pop sur oieblanc.com
Est-ce que vous vous fixez un budget
pour l’achat des cadeaux de Noël?
Oui :
69%
Non :
31%
Votez sur oieblanc.com pour la question de la semaine prochaine :
Irez-vous voter le 2 décembre prochain?
VIDÉOS EN LIGNE
Un véhicule prend feu à Montmagny
Préposé aux béné ciaires, une profession d’avenir
Di usée le lundi 19 novembre 2012
Di usée le jeudi 22 novembre 2012
Erratum
Une erreur s’est glissée dans le vox pop
de la semaine dernière. Ce jeune garçon se
prénomme Cédrick Rodrigue.(S.L.)
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com36
901S48-12
Plus de 130 participants en 2011 ALBUM DES BÉBÉS 2012 Nom du bébé : Mère
Plus de
130 participants
en
2011
ALBUM DES BÉBÉS 2012
Nom du bébé :
Mère :
Père :
/
/
Date naissance :
Lieu résidence :
Retourner avec la photo et votre paiement (20$) avant le 14 DÉCEMBRE
à l’adresse suivante : 70, rue de L’Anse, Montmagny (Québec) G5V 1G8
ou par courriel à oieblanc@globetrotter.net
L’album tout en couleur
sera publié le 26 décembre
111B39-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S p o r t s 4 médailles pour saint-pamphile Les 13 représentantes du

Sports

L’OIE BLANCHE S p o r t s 4 médailles pour saint-pamphile Les 13 représentantes du
L’OIE BLANCHE S p o r t s 4 médailles pour saint-pamphile Les 13 représentantes du

4 médailles pour saint-pamphile

Les 13 représentantes du club de patinage artistique Les Pointes de Diamants de Saint-Pam- phile ont récolté quatre médailles à la Compétition Invitation Côte-du-Sud qui se déroulait du 16 au 18 novembre à Saint-Jean-Port-Joli. À L’avant, on aperçoit Élizabeth Potvin, Sarah-Maude Talbot (argent catégorie star pré-préliminaire), Claudie Pelletier, Maude Santerre, Annabel Lan- glois (bronze catégorie star débutant) et Laurie Gagnon. À l’arrière, on reconnaît Claudia Pelletier, Élise Chouinard, Rosalie Langlois (bronze catégorie patinage plus étoile 5), Rosemarie Chouinard, Anne-Marie Dubreuil (bronze catégorie patinage plus étoile 4), Rosemary Leblanc et Valérie Jac- ques. (LOB)

étoile 4), Rosemary Leblanc et Valérie Jac- ques. (LOB) et autant pour montmagny Plusieurs athlètes du

et autant pour montmagny

Plusieurs athlètes du CPA de Montmagny ont participé à la compétition «Invitation Côte-du- Sud» du 16 au 18 novembre à Saint-Jean-Port Joli. Montmagny a récolté quatre médailles. De gauche à droite sur la photo: (devant) Shannon Bélanger, Léonie Goupil (argent), Sarah Morin, Mérédith Martineau (bronze), Audrey Ringuet, Josiane Bélanger et Maxime L’Espérance (bronze). Derrière, Alice Normand, Stéphanie Lamonde, Andréanne Lord et Mélina L’Espérance. Absents de la photo, Ève Chanut, Mélanie Bilodeau, Mélinda Masson (or) et Ève-Marie Goupil. (LOB)

| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 37www.oieblanc.com DISTRIBUTION CERTIFIÉE 21 878 chaque
| l’oie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 37www.oieblanc.com
DISTRIBUTION CERTIFIÉE
21 878 chaque
copies
semaine
dans
34
municipalités
dans votre
Chers clients, vous posez-vous
les bonnes questions?
Faites confiance à une
équipe expérimentée!
AUDIT QUI
CERTIFIE LE
TIRAGE RÉEL
Anie Beaudet
Dominic Gaudreau Josée-Anne Gaulin
www.oieblanc.com • 418 248-8820
Vos conseillers web/papier
108B47-12

L’OIE BLANCHE

L’OIE BLANCHE S p o r t s plus que des gymnastes… La pratique de la

Sports

L’OIE BLANCHE S p o r t s plus que des gymnastes… La pratique de la

plus que des gymnastes…

La pratique de la gymnastique féminine comme discipline de compétition est géné- ralement associée à des jeunes filles d’âge scolaire de niveau primaire et secondaire. La poursuite des études au niveau collégial et universitaire exigeant un investissement considérable de temps, la fin de carrière correspond souvent avec la fin du 5e secon- daire. J’attache toute son importance à ce constat puisqu’au Québec, la proportion des gymnastes de plus de 16 ans est réellement minime. Sarah Gaumond, étudiante en science de la nature au CEC à Montmagny et Anne- Marie Bergeron, étudiante en 1ère année de médecine à l’Université Laval, font partie des ces cas d’exception. Elles font partie des ces passionnées qui se donnent corps et âme dans un entraînement ! Entraînement qu’elles poursuivent dans le but de garder un esprit sain dans un corps sain. Persévérance, ténacité, intensité; elles dégagent ces valeurs véhiculées tout au longs de leur parcours de gymnaste. Voilà que samedi, je me retrouvais à nouveau avec ces deux comparses sur un plateau de compétition. Quel honneur pour un entraîneur de côtoyer et d’appuyer des athlètes pendant plusieurs années ! Coacher de la «gym d’adulte» est à la fois un plaisir et une récompense. Je suis particulièrement fière de pouvoir partager ma passion avec de jeunes adultes qui savent ce qu’elles veulent et qui font preuve d’une ouverture d’es- prit formidable. C’est à Ste-Thérèse, au nord de Montréal, que Sarah et Anne-Marie ont performé malgré la féroce compétition et le calibre des gymnastes qui s’y trouvaient. Nos deux «bêtes d’entraînement», se sont démarquées dans la catégorie la plus élevée de circuit provincial. Aux termes de la compétition, Sarah décroche une médaille de bronze au sol et une 8e position aux barres asymétriques. Pour sa part, Anne-Marie reçoit un 4e rang au sol et termine 5e à la poutre. Source : Brigitte Vézina, entraîneure

V é z i n a , e n t r a î n e u

L’entraîneure Brigitte Vézina est entourée d’Anne-Marie Bergeron et de Sarah Gaumond.

est entourée d’Anne-Marie Bergeron et de Sarah Gaumond. Jean-Daniel Thibault Position : Centre Lieu de résidence
Jean-Daniel Thibault Position : Centre Lieu de résidence : Montmagny Nombre d’années avec les Canotiers
Jean-Daniel Thibault
Position : Centre
Lieu de résidence : Montmagny
Nombre d’années avec les Canotiers : 1
Commanditaire : Weed Man
| MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | l’oie blancHe | www.oieblanc.com38
209A48-12

enFin une victoire!

Les Canotiers de Montmagny ont retrouvé le sentier de la victoire en fin de semaine. Après avoir subi un revers de 8-1 samedi soir à Saint-Damien, les Magnymontois sont revenus en force avec du jeu intense dimanche en défaisant Lotbinière 7-3 devant leurs partisans. De retour de La Tuque où il évoluait junior AAA, Étienne Blais (photo) a célébré son retour à Montmagny avec trois aides. Michaël Jalbert a marqué trois buts et Jean-David Thibault, deux. Le gardien Sébastien Langlois a signé la victoire. À noter que Jean- François Dion était derrière le banc des Canotiers pour ces deux matchs en raison de l’absence de Christian Dionne qui était parti en voyage. Ce dernier sera de retour en fin de semaine alors que les Canotiers joue- ront un seul match à Lévis, dimanche. (S.F.)

le Festival de la raquette s’arrête au parc des appalaches Le Parc des Appalaches accueillera

le Festival de la raquette s’arrête au parc des appalaches

Le Parc des Appalaches accueillera le 8e Festival de la raquette le samedi 16 février 2013. Organisé par la Fédération québécoise de la mar- che, ce rassemblement annuel se déroulera dans les sentiers du Mont Sugar Loaf à Sainte-Lucie- de-Beauregard où les participants opteront pour des circuits plus ou moins difficiles selon leur niveau d’habileté. Les raquetteurs pourront choisir entre quatre randonnées guidées: le Beauregard, les Castors, le Mont Sugar Loaf et le tour du Mont Sugar Loaf. Convenant autant aux amateurs qu’aux habitués, les parcours varient, en durée, entre 2h30 et 5h30

et, en longueur, entre 5 et 12 kilomètres. Divers kiosques et tirages figurent à la programmation de la journée. Pour terminer en beauté, un copieux repas sera servi chez Appa- laches Lodge-Spa-Villégiature: «Je suis fière que le Parc des Appalaches ait été retenu pour cet événement. Cela démontre, entre autres, le fort potentiel hivernal de notre région» de dire Mme Stéphanie Charland, coordonnatrice du parc. Pour participer au Festival de la raquette, contactez la Fédération québécoise de la marche au 1-866-252-2065 ou visitez www.fqmarche. qc.ca. (LOB)

au 1-866-252-2065 ou visitez www.fqmarche. qc.ca. (LOB) les nageurs relèvent leur premier déFi my Le 17

les nageurs relèvent leur premier déFi my

Le 17 novembre, le club de natation de Mont- magny tenait sa première rencontre intra-club ‘’Défi MY’’ à la piscine Guylaine-Cloutier. Plus de 55 na- geurs de l’équipe s’y rassemblaient avec des objec- tifs personnels diversifiés. Les nageurs du groupe compétitif ont profité de cette rencontre pour tester des nouvelles techniques en situation de course et évaluer leur progression de début de saison. Les na- geurs de la jeune relève de l’école de natation âgés de 5 à 11 ans en ont tout autant profité. Ce fut l’oc- casion idéale pour démontrer leur progrès à leurs parents, pour s’initier à la compétition, pour vivre une belle expérience d’esprit d’équipe et pour profi- ter des démonstrations des nageurs élites. La fierté et la camaraderie étaient palpables chez les na- geurs de l’équipe. Parmi les performances à noter, Béatrice Martineau, 11 ans, a atteint un standard Provincial 1 et Liza-Marie Blais a établi un nouveau record du Club au 50m papillon chez les 11-12 ans avec un temps de 33,72 secondes. (LOB)

| loie blancHe | MERCREDI 28 novEMbRE 2012 | 39www.oieblanc.com

L’OIE BLANCHE

w w . o i e b l a n c . c o m L’OIE

Sports

b l a n c . c o m L’OIE BLANCHE S p o r t

Le 95 écrase Les PLastiques Moore

Ce qui s’annonçait comme un duel serré entre les deux équipes de tête s’est transformé en mas- sacre vendredi dernier au Centre Rousseau où le 95 de Saint-Jean-Port-Joli a servi une raclée de 9 à 1 aux Plastiques Moore de Saint-Damien. Muté à l’offensive, le talentueux François Gau- dreau a bien répondu avec une récolte de 4 points (2 buts et 2 aides). Maxime Goulet-Bernier (1 but, 3 passes) Mathieu Bélanger (1 but, 3 passes), Vin- cent Langlois ( 3 passes) et Kaven Chouinard (2 buts) ont aussi contribué à l’offensive des locaux. «Les gars étaient en mission. Nous avons joué un gros match» de lancer M. Jean-Philippe Clou- tier, le gérant du 95. Les protégés de Martin Gagné joueront leur prochaine partie le vendredi 30 novembre à 21h au Centre Rousseau où ils accueilleront l’Impérial de Saint-Pascal, toujours en quête d’une première victoire. Grâce à un gain de 4 à 3 enregistré samedi dernier à Saint-Pamphile contre les Forestiers, Plastiques Moore occupe toujours le 1er rang au classement général de la LHCS avec 12 points en 8 matchs. Par contre, le 95 le talonne de près

12 points en 8 matchs. Par contre, le 95 le talonne de près Muté à l’avant,

Muté à l’avant, François Gaudreau a livré la marchan- dise avec 2 buts et 2 passes.

avec 11 points en 6 parties. Viennent ensuite les Forestiers (8 points en 8 matchs), les Seigneurs (7 points en 7 matchs) et l’Impérial (aucun point en 5 matchs). (M.C.)

matchs) et l’Impérial (aucun point en 5 matchs). (M.C.) Yoseikan de MontMagnY Le 17 novembre dernier,

Yoseikan de MontMagnY

Le 17 novembre dernier, avait lieu la compéti- tion provincial de karaté de St-Raymond de Porneuf où participait plus de 300 compétiteurs. Cinq mem- bres du dojo Yoseikan de Montmagny y ont perfor- mé et ont tous fait très bonne figure. En ordre sur la photo nous avons Alexandre Filiatrault 1er en com- bat, Nicolas Filiatrault 3è en kata et 1er en combat, Jacob Lachance 1er en combat, Thomas Lachance 3è en combat et Jean-Simon Thibault 2è en kata musical, 2è en kata armé open, 2è en kata armé tra- ditionnel, 2è en combat et 3è en kata traditionnel. Ils sont accompagnés sur la photo de leur instruc- teur adjoint Sensi Simon Gaudet et de l’instructeur- chef Sempaï Sylvie Gendron. (absent sur la photo :

instructeur adjoint Sempaï Réal Boulet) (LOB)

314G45-09

Télé

HD

CARREFOUR LA POCATIÈRE INFO : 418 856-1319 www.cinemalescenario.cine-sorties.com 100% NUMÉRIQUE G 3D G G 13
CARREFOUR LA POCATIÈRE
INFO : 418 856-1319
www.cinemalescenario.cine-sorties.com
100% NUMÉRIQUE
G
3D
G
G
13 Violence
G
Déconseillé aux
G
jeunes enfants
30 novembre au 6 décembre
Esimésac
Tous lEs soirs : 20 h
sam.-Dim. : 13 h 45 – 20 h
lEs monDEs DE ralph 3D
Tous lEs soirs : 19 h 30
sam.-Dim.: 14 h – 19 h 30
skyfall 007
TwilighT parTiE 2
Tous lEs soirs: 19 h 45 sauf lunDi
sam.-Dim. : 13 h 30 – 19 h 45
Tous lEs soirs : 20 h
sam.-Dim. : 14 h – 20 h
CINÉ-CLUB
la sourcE DEs fEmmEs
Dim. 16 h - lunDi 20 h
303G48-12
Petites annonces ACHETEZ VENDEZ Rapidement • Facilement • À petit prix Profitez du combo Web/Papier
Petites annonces
ACHETEZ
VENDEZ
Rapidement • Facilement • À petit prix
Profitez du combo
Web/Papier à
18 25$
tx. incl.
Spécial
3 parutions
HEURE DE TOMBÉE :
consécutives
LUNDI
À 11 HEURES
• 1 p a r u t i o n (15 m ot s ) :
9,25
$
70, rue de L’Anse, Montmagny
(Québec) G5V 1G8
• Mot a dd i t i o nnel / sem . :
0 , 14
$
Tél. : 418 248-8820
Téléc. : 418 248-4033
• Enca dr é /
sem . :
3 , 00
$
www. oieblanc. com
• G r as / sem . :
3 , 00
$

11

TERRAINS

A VENDRE

Place des Tourterelles seulement

8 terrains desservis de largeur va-

riant de 70 à 90 pieds. Proximité de la garderie et école primaire. JAC.DUMAS7@GMAIL.COM ou tél:

418-573-5772 ou 418-259-2930. 21-

04-JNO

15 MAISONS A REVENUS A

VENDRE

A

Ste-Félicité, maison à revenus de

2

logements à vendre ou à louer,

près des services, centre du village, 1-4 1/2 libre immédiatement. Cause de vente: retraite. 418-247-3320.

02-05-JNO

Immeuble à revenu bien rénové, si- tué au centre ville de Montmagny.

2 logements 5 1/2 et 2 logements 4

1/2. Agent s’abstenir. 418-241-5666.

28-11-JNO

Maison à revenu située sur le chemin des Prairies Est à St- François, habitable par le pro- priétaire. Comprenant un loge- ment 5 1/2 au rez-de-chaussée et un 4 1/2 au sous-sol. Laisser message au 418-259-7419 ou demandez André après 18h.

21-11-3fs

Maison à revenu située sur le chemin de la Rivière-du-Sud à St-François, habitable par le propriétaire. Comprenant un lo- gement 4 1/2 au sous-sol. Lais- ser message au 418-259-7419 ou demandez André après 18h.

21-11-3fs

19

TERRES

A VENDRE

Terre à bois de 18.75 hectares. Plantation et plan d’aménagement. Chemin accessible. Près du sentier de motoneige. Située à Notre- Dame-du-Rosaire. 418-241-1488.

14-11-3fs

Terre à bois à St-Onésime d’Ixworth, 23 arpents, tranquilité, paix, nature. Accès par la route d’Ixworth en auto. 418-856-1395. 14-11-3fs

20

LOGEMENTS

A LOUER

1 1/2 à louer pour logement ou pour

pied à terre pour professionnel. Situé

au centre-ville de Montmagny, chauf-

fé, éclairé. 418-248-5949 ou 418-248-

2082. 28-11-3fs

1- 4 1/2 situé au 76, rue St-Thomas à

Montmagny, non chauffé, non éclairé, libre immédiatement. 450$/mois. 418-259-2785. 28-11-3fs

1- 4 1/2 à louer au centre ville. Non

chauffé, non éclairé, stationnement déneigé. Près de tous les services. Libre en novembre. 418-248-7428.