Vous êtes sur la page 1sur 4

1

EXEMPLE DE BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME :

BOP du MINISTERE DE l’EDUCATION NATIONALE

La mise en oeuvre de la LOLF permet :


- une meilleure adaptation de la gestion aux besoins locaux, du fait de l’autonomie de gestion
du responsable de BOP
- une transparence accrue de la gestion, du fait du lien établi entre les moyens alloués et les
objectifs assignés aux administrations
- une meilleure visibilité sur les résultats, du fait de l’inscription de la contractualisation dans
une logique pluriannuelle, et du suivi de l’avancement de toutes les politiques par des
indicateurs chiffrés

Au niveau académique, c’est le recteur qui est désigné responsable de BOP.

La mission qui traduit la politique de l’État en matière d’enseignement scolaire est la mission
précisément appelée “enseignement scolaire”. Cette mission comporte six programmes:
- enseignement scolaire public du premier degré,
- enseignement scolaire public du second degré,
- vie de l’élève,
- soutien de la politique de l’éducation nationale,
- enseignement privé du premier et du second degré,
- enseignement technique agricole.

Dans ces six programmes, les cinq premiers relèvent du ministère de l’Education Nationale, le
sixième du ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

Il faut noter que chaque programme concerne à la fois le niveau central, le niveau académique
et le niveau départemental.

Aussi, devant l’importance des crédits alloués au niveau académique, il paraît nécessaire de
décrire les caractéristiques principales des différents BOP de ce niveau.

Les quatre BOP académiques mentionnés plus haut sont résumés ainsi :

BOP “enseignement scolaire public du 1er degré”


La finalité générale du programme – et du BOP – est de donner à tous les enfants les éléments
fondamentaux du savoir, ainsi que l’apprentissage d’une première langue vivante. Des
objectifs spécifiques en faveur des élèves des zones difficiles, ainsi qu’en faveur de
l’adaptation qualitative du corps enseignant aux besoins sont prévus.
Dès lors que le contenu du socle commun, qui sert de référence, a été défini à l’échelon
national, il a été mis en place l’indicateur fondamental relatif au pourcentage d’élèves
maîtrisant les compétences de base en fin d’école primaire.
En ce qui concerne les zones difficiles, l’un des indicateurs est relatif aux écarts de résultats
entre ZEP-REP et hors ZEP-REP lors des évaluations de fin d’école primaire. Pour le corps
enseignant, il s’agit, entre autres, d’accroître significativement la proportion d’enseignants
inspectés chaque année et l’efficacité en matière de gestion des remplacements.
2

BOP “enseignement scolaire public du 2nd degré”


Ce programme porte sur la scolarité au collège et au lycée.
En collège, premier cycle de l’enseignement secondaire, les élèves doivent poursuivre la
formation entamée à l’école primaire et acquérir un socle commun de compétences et de
connaissances.
En lycée, second cycle de l’enseignement secondaire, des voies de formation diversifiées sont
offertes aux élèves, permettant d’accéder à différents types de baccalauréat.
De manière analogue au BOP 1er degré, le BOP 2nd degré a pour premier objectif de
conduire le maximum d’élèves aux niveaux de compétences attendues en fin de scolarité et à
l’obtention des diplômes correspondants. Il comporte aussi des objectifs en faveur des élèves
des zones difficiles et d’adaptation du personnel enseignant, ainsi qu’en matière de formation
professionnelle, de poursuite d’études supérieures et d’insertion professionnelle.

BOP “soutien de la politique de l’éducation nationale”


Ce BOP porte sur les fonctions transversales bénéficiant à l’ensemble des programmes
rattachés au ministère de l’éducation nationale. Ces fonctions sont regroupées au sein des
services académiques.
Ce BOP a donc pour finalité générale de mettre en oeuvre une bonne administration du
service public de l’éducation. Son premier objectif est ainsi de réussir la programmation et la
gestion des grands rendez-vous de l’année scolaire, qu’il s’agisse de la rentrée ou des
examens et des concours. Il vise aussi à assurer l’adéquation des compétences aux
qualifications requises, c’est-à-dire à améliorer la gestion des ressources humaines pour ce qui
concerne par exemple le taux d’emploi de personnes handicapées, ou la stabilité des
enseignants en établissement difficile. Enfin, il vise aussi à maîtriser les dépenses de
fonctionnement par agent.

BOP “vie de l’élève”


Ce BOP vise à optimiser l’ensemble des missions à destination des élèves lorsque ceux-ci ne
sont pas face à l’enseignant.
Ce BOP a donc pour objectifs de faire respecter l’école, de promouvoir la santé des élèves, de
favoriser l’apprentissage de la responsabilité et de la vie collective, et de contribuer à
l’amélioration de la qualité de vie des élèves.
Ainsi, des indicateurs portant sur le taux d’absentéisme et sur les actes de violence grave sont
suivis. D’autres donnent une image de la prise en charge des élèves handicapés ou du suivi
médical de tous les élèves, tandis que d’autres encore retracent la progression de la pratique
sportive, de la participation aux élections des comités de la vie lycéenne ou de l’obtention de
l’attestation de formation aux premiers secours (AFP).

RAPPEL :

Qu’est-ce qu’un BOP ?


Le BOP est une déclinaison du programme ministériel sur un périmètre d’activité ou sur un
territoire :
• une enveloppe globale de crédits confiée à un responsable identifié ;
• la déclinaison opérationnelle des objectifs et des indicateurs du programme.
La réalisation des actions et l’exécution des dépenses du BOP est confiée à des unités
opérationnelles.
3

ENUMERATION DES ACTIONS DE CHAQUE PROGRAMME POUR L’ANNEE


2009

Enseignement scolaire public du premier degré


PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES ACTIONS
Programme n° 140

Numéro et intitulé de l’action


01 Enseignement pré-élémentaire
02 Enseignement élémentaire
03 Besoins éducatifs particuliers
04 Formation des personnels enseignants
05 Remplacement
06 Pilotage et encadrement pédagogique
07 Personnels en situations diverses

Enseignement scolaire public du second degré


Programme n° 141
PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES ACTIONS

Numéro et intitulé de l’action


01 Enseignement en collège
02 Enseignement général et technologique en lycée
03 Enseignement professionnel sous statut scolaire
04 Apprentissage
05 Enseignement post-baccalauréat en lycée
06 Besoins éducatifs particuliers
07 Aide à l’insertion professionnelle
08 Information et orientation
09 Formation continue des adultes et validation des acquis de l’expérience
10 Formation des personnels enseignants et d’orientation
11 Remplacement
12 Pilotage, administration et encadrement pédagogique
13 Personnels en situations diverses

Vie de l’élève
Programme n° 230
PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES ACTIONS

Numéro et intitulé de l’action


01 Vie scolaire et éducation à la responsabilité
02 Santé scolaire
03 Accompagnement des élèves handicapés
04 Action sociale
05 Accueil et service aux élèves
4

Enseignement privé du premier et du second degrés


PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES ACTIONS Programme n° 139
Numéro et intitulé de l’action
01 Enseignement pré-élémentaire
02 Enseignement élémentaire
03 Enseignement en collège
04 Enseignement général et technologique en lycée
05 Enseignement professionnel sous statut scolaire
06 Enseignement post-baccalauréat en lycée
07 Dispositifs spécifiques de scolarisation
08 Actions sociales en faveur des élèves
09 Fonctionnement des établissements
10 Formation initiale et continue des enseignants
11 Remplacement
12 Soutien

Soutien de la politique de l’éducation nationale


Programme n° 214
PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES ACTIONS

Numéro et intitulé de l’action


01 Pilotage et mise en oeuvre des politiques éducatives (libellé modifié)
02 Évaluation et contrôle
03 Communication
04 Expertise juridique
05 Action internationale
06 Politique des ressources humaines
07 Établissements d’appui de la politique éducative
08 Logistique, système d’information, immobilier
09 Certification
10 Transports scolaires