Vous êtes sur la page 1sur 1

La chambre de linstruction de la Cour dappel de PARIS en accusation

Nous, avocats qui frquentons rgulirement la chambre de linstruction de la Cour dappel de PARIS, sommes dans lobligation de dnoncer publiquement les dysfonctionnements de cette juridiction en laquelle nous navons plus confiance depuis des annes. La chambre de linstruction de la Cour dappel de PARIS pose la dtention provisoire et le huis clos comme la rgle, et la libert et la publicit des dbats comme lexception. Nous constatons que la quasi-totalit des ordonnances de rejet de demande de mise en libert, des ordonnances de placement en dtention provisoire, et des ordonnances de prolongation de la dtention provisoire sont confirmes par la chambre de linstruction de la Cour dappel de PARIS. A contrario, nous observons que les appels du parquet dans le cadre de la procdure dite du rfr-dtention sont rgulirement couronns de succs. Il nexiste plus en matire de dtention provisoire un second degr de juridiction digne de ce nom la Cour dappel de PARIS, et nous invitons officiellement la Chancellerie communiquer publiquement le pourcentage exact des dcisions infirmes par cette chambre sur le seul appel des mis en examen. 20 kilomtres de PARIS, la chambre de linstruction de la Cour dappel de VERSAILLES fonctionne tout autrement: le principe de la publicit des dbats y est respect et le parquet nest pas systmatiquement suivi en ses rquisitions. La chambre de linstruction de la Cour dappel de PARIS nexerce plus aucun contrle ni sur la lgitimit dun placement ou dune prolongation ni sur les dlais de dtention provisoire des mis en examen prsums innocents Elle nest quune chambre de validation, que nous dcidons aujourdhui publiquement de mettre en accusation.

Liste des signataires

Prnom

Nom

Barreau