Vous êtes sur la page 1sur 6

IINNVVAACCOO22 :: SSéémmiinnaaiirree IInntteerrnnaattiioonnaall,, IINNNNOOVVAATTIIOONN && VVAALLOORRIISSAATTIIOONN EENN GGEENNIIEE CCIIVVIILL && MMAATTEERRIIAAUUXX DDEE CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN

N° : 1P-119

Nom Prénom :

KITOUNI Saida

e.mail : souad0714@yahoo.fr

KITOUNI S., Université de Canstantine, Algérie

Formulation des bétons légers:

Substitution des gros granulats par le laitier haut fourneau

KITOUNI S. *

Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions, Department of Civil Engineering University of Constantine Algeria E-mail: souad0714@yahoo.fr

HOUARI H.

Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions, Department of Civil Engineering University of Constantine Algeria

Résumé

Le développement dans la construction des bâtiments et d’ouvrages de génie civil à provoquer, durant ces deux dernières décennies, un accroissement considérable dans la consommation de granulats normaux et légers. En Algérie, plus de mille unités produisent annuellement 68 millions de tonnes de granulats. Les premiers granulats légers utilisés pour la réalisation de bétons ont été des granulats naturels issus de roches volcaniques. Puis, des granulats légers artificiels ont été fabriqués dès 1917 aux USA à partir des matières premières naturelles comme les laitiers qui comprennent les laitiers d'aciérie, les laitiers métallurgiques et les laitiers de haut fourneau. Seulement ce dernier type est utilisé pour des bétons légers. Les laitiers de hauts fourneaux sont des résidus minéraux de la préparation de la fonte dans les hauts fourneaux à partir du minerai et du coke métallurgique. Ils contiennent de la chaux (45 à 50%), de la silice (25 à 30%), de l’alumine (15 à 20%) et environ 10% de magnésie. L’utilisation du laitier de haut fourneau présente un intérêt économique et technique dans le domaine de la construction. Son coût énergétique est pratiquement nul, néanmoins il requiert un peu plus d’énergie de broyage. Il s’obtient par refroidissement brusque par un courant d’eau (jet d’eau), ce qui permet de freiner le processus de cristallisation et d’obtenir ainsi, un matériau vitrifié et granulé. Le laitier peut non seulement améliorer les propriétés rhéologiques mais aussi augmenter significativement les performances mécaniques et la durabilité à long terme du béton. L’étude entreprise dans ce travail est d'exploiter les résidus industriels: le Laitier d’EL Hadjar existant en Algérie pour produire des bétons légers présentant des intérêts incontestables du point de vue technique, économique, écologique et du point de vue durabilité. Des tests de rhéologie sur le béton frais et des tests de résistance mécanique sur les bétons durcis sont réalisés. Les résultats obtenus montrent que les bétons à base de laitier diminuent sensiblement l’ouvrabilité et les résistances mécaniques à court terme par contre, à long terme, de bonnes résistances mécaniques sont obtenues. Les résultats expérimentaux menés à travers cette étude permettent de dégager les conclusions générales et les perspectives pour des futurs travaux de recherche. Les bétons légers sont des bétons qui répondent aux exigences des constructions et ouvrages modernes. Ils permettent aux concepteurs de construire des structures élancées et durables. Cette étude consiste à trouver une application possible et utile au laitier granulé de haut fourneau dans l’élaboration des bétons légers. De ce fait, l'objet de la présente étude consiste à formuler des bétons légers (BLL) à base de laitier granulé.

MOTS CLES: laitier haut fourneau; formulation; béton léger

---------------------------------------

* Auteur correspondant: souad0714@yahoo.fr

1. INTRODUCTION

RRaabbaatt MMaarroocc // 2233--2255 NNoovveemmbbrree 22001111

1

IINNVVAACCOO22 :: SSéémmiinnaaiirree IInntteerrnnaattiioonnaall,, IINNNNOOVVAATTIIOONN && VVAALLOORRIISSAATTIIOONN EENN GGEENNIIEE CCIIVVIILL && MMAATTEERRIIAAUUXX DDEE CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN

N° : 1P-119

KITOUNI S., Université de Canstantine, Algérie

Tout comme dans le cas des autres industries, le besoin universel de conserver les ressources, de protéger l'environnement doit nécessairement se faire ressentir dans le domaine de la technologie du béton. Par conséquent, nous devrons accorder beaucoup d'importance à l'usage de déchets et de sous- produits pour la fabrication du ciment et du béton. Les sous-produits peuvent être utilisés comme constituant principal du clinker ou comme granulats pour le béton. Le laitier de haut fourneau est l’un des sous produits sidérurgiques [1], qui ont le meilleur potentiel étant donné leurs propriétés très recherchées telles que leur solidité, leur résistance mécanique, leur forme, leur résistance à l'abrasion et leur granulométrie. Le laitier granulé s’obtient par refroidissement brusque par un courant d’eau (jet d’eau), ce qui permet de freiner le processus de cristallisation et d’obtenir ainsi, un matériau vitrifié et granulé [2]. Ce mode de refroidissement transforme le laitier liquide en un granulat fin (procédé ou mode de granulation du laitier) à grains déchiquetés de dimensions inférieures à 5 mm. Notre travail traite la possibilité d'employer le laitier comme granulats du béton, application qui est particulièrement prometteuse du fait que 75% du béton est constitué de granulats.

2. MATERIAUX FORMULATION

2. 1. Matériaux

2.1.1 Ciment

Un seul type de ciment utilisé, dénommé CPJ 45 de la cimenterie Hamma Bouziane (ERC est), norme NA442, dont l’ajout principal est le calcaire. Les propriétés physiques, chimiques et mécaniques sont présentées dans les tableaux 1, 2 et 3.

2.1.2 Sable

Un sable 0/5 concassés de la carrière HEDNA de Ain Smara. Il contient 75% SiO 2 , 20% CaCO 3 et d'autres minéraux. Sa densité absolue s = 2,6.

2.1.3 Granulat

Les granulats utilisés de la carrière de la région de Constantine, en l'occurrence la carrière géante ENG du Khroub. C’est l’une de carrières qui approvisionnent principalement la région de part leur importance en production [1]. Ces granulats sont des matériaux concassés et sont commercialisés en tant que classes granulaires : du sable 0/3 et des gravillons de classes 3/8, 8/15 et 15/25. Pour notre travail nous avons utilisés uniquement la classe 3/8.

2.1.4 Superplastifiant

Le super plastifiant utilisé est Sp40 de Granitex.

Tableau 1 : Composition chimique du ciment (%)

Éléments

CaO

SiO 2

Al 2 O 3

Fe 2 O 3

MgO

SO 3

Chlorures

CaO libre

Insolubles

%

55,86

27

6,13

3,11

0,96

2,02

0,00

0,88

2,17

2.1.5 Laitier

Le laitier utilisé est un sous-produit de la fabrication de la fonte, de l’usine d’El-hadjar (Annaba, Algérie). Le tableau 5 montre l’analyse chimique du laitier. La qualité du laitier utilisé est appréciée par deux modules [3]. Le tableau 6 montre le module de basicité (M b ) et le module d’activité (M a ) du laitier

Tableau 2 : Composition minéralogique du ciment (%)

RRaabbaatt MMaarroocc // 2233--2255 NNoovveemmbbrree 22001111

2

IINNVVAACCOO22 :: SSéémmiinnaaiirree IInntteerrnnaattiioonnaall,, IINNNNOOVVAATTIIOONN && VVAALLOORRIISSAATTIIOONN EENN GGEENNIIEE CCIIVVIILL && MMAATTEERRIIAAUUXX DDEE CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN

N° : 1P-119

KITOUNI S., Université de Canstantine, Algérie

C 3 S

C 2 S

C 3 A

C 4 AF

56,60

22,98

9,87

8,25

Tableau 3 : Caractéristiques mécaniques du ciment

Résistance à la compression (MPa)

Résistance en flexion (MPa)

2 jours

7 jours

28 jours

2 jours

7 jours

28 jours

14,19

21,15

44,12

3,62

5,98

7,83

2.1.6 Eau de gâchage

Pour la confection des différents bétons, l’eau potable a été utilisée, distribuée par le réseau du service public de la Commune de Constantine appartenant à la ville de Constantine. L’analyse chimique de cette eau a été réalisée au laboratoire de l’Algérienne des eaux. Ils répondent aux prescriptions de la norme NF P 18-303.

Tableau 4 : Composition de l’eau de gâchage (mg/l)

 

Ca

Na

K

NO 3

Mg

SO 4

Cl

CO 3

Insolubles

T(°C)

pH

116

80

3

5

36

170

140

305

786

19

7,9

 

Tableau 5 : Composition chimique du laitier

 

Éléments

 

CaO

SiO 2

Al 2 O 3

Fe 2 O 3

MgO

SO 3

K 2 O

Na 2 O

RI

PAF

 

%

39,77

41,69

7,05

1,41

5,49

0,15

0,44

0,10

0,12

0,11

Tableau 6 : Module de basicité (M b ) et module d’activité (M a )

Module

Formule

Valeur

Commentaires

 

Mb>1 donc

la

laitier est

Module de basicité (M b )

(CaO+ MgO)/ (SiO 2 +Al 2 O 3 )

1,074

basique, ce qui le rend apte à l’activation alcaline.

Module d’activité (M a )

Al 2 O 3 /SiO 2

0,127

Acceptable

3. FORMULATION

La composition du béton utilisé est celle de Dreux-Gorisse [4]. Le dosage en ciment est pris égal à 350 kg/m 3 . Le mélange réalisé par la méthode Dreux- Gorisse à maniabilité constante est destiné pour l'étude de l'influence de la substitution, à hauteur de 30% 50% et 70% des granulats naturels par des laitiers, sur certaines propriétés des bétons. Après optimisation, la composition du béton est rapportée au tableau 7 La procédure de malaxage des bétons est la suivante :

- Introduction du laitier, le sable et les granulats 3-8 mm et malaxage à sec pendant 2 minutes.

- Ajout du ciment, super plastifiant et malaxage pendant 2 minutes

- Ajout de l’eau de gâchage et mélange, malaxage de l’ensemble pendant 5 minutes.

Les éprouvettes confectionnées : (16 x 32 cm) pour les essais de compression ; (7 x 7 x 28 cm) pour les mesures de variations dimensionnelles et massiques en fonction du temps et les essais de traction/flexion. Les mesures sur béton frais (affaissement au cône, masse volumique, air occlus) et la confection des

RRaabbaatt MMaarroocc // 2233--2255 NNoovveemmbbrree 22001111

3

IINNVVAACCOO22 :: SSéémmiinnaaiirree IInntteerrnnaattiioonnaall,, IINNNNOOVVAATTIIOONN && VVAALLOORRIISSAATTIIOONN EENN GGEENNIIEE CCIIVVIILL && MMAATTEERRIIAAUUXX DDEE CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN

N° : 1P-119

KITOUNI S., Université de Canstantine, Algérie

éprouvettes sont réalisées simultanément dès la fin du malaxage et en conditions contrôlées (20° C, 65 % HR).

Tableau 7 : Composition du béton préparé

Constituants

Ciment

Sable

G 3/8 3 kg/m

Laitier

Eau 3

l/m

Adjuvant

kg/m 3

kg/m 3

kg/m 3

l/m 3

(BL30%L)

350

691

725

311

199

10

(BL50%L)

350

691

518

518

199

10

(BL70%L)

350

691

311

725

199

10

3. RESULTATS ET DISCUSSIONS

Pour toutes les gâchées réalisés ; la maniabilité qui est une propriété importante du béton, a été mesurée par l’affaissement au cône d’Abrams conformément à la norme NF EN 12350-2. Les valeurs obtenues sont représentées sur la figure 1. Comme le montre cette figure, le pourcentage du laitier affecte délicatement la maniabilité. L’affaissement décroît avec l’accroissement du pourcentage du laitier ce qui mène à une réduction de la maniabilité ceci est dû probablement à la structure rugueuse du laitier. Toutefois, le laitier peut agir positivement sur la viscosité du béton et éviter toute ségrégation des agrégats [2]. En effet, le laitier a une demande en eau importante, ce qui peut réduire les propriétés d’ouvrabilité du béton [5], selon Shi et al [6] le laitier adsorbe le superplastifiant et par son caractère hydraulique latent, son écoulement dépend de deux composantes: une composante physico-chimique liée au potentiel d’interaction entre les particules et de l’interaction des fines avec le liquide saturant, et une composante granulaire liée aux frottements des particules [7].

24 0 mn 22 30mn 60 mn 20 18 16 14 12 30 40 50
24
0 mn
22
30mn
60 mn
20
18
16
14
12
30
40
50
60
70
Affaissement (cm)

% Laitier

Figure 1. Variation de l’affaissement en fonction du % du laitier

17 16 30% 15 50% 14 70% 13 12 11 10 9 8 7 6
17
16
30%
15
50%
14
70%
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
5
10
15
20
25
30
Résistance à la compression (MPa)

Temps (jours)

Figure 2. Variation de la résistance à la en compression en fonction du % du laitier

Les résistances en compression des bétons à 7 et 28 jours, mesurées sur cylindres (16 x 32 cm), sont présentées sur la figure 3.L’évolution de la résistance mécanique en compression du béton au laitier est représentée pour des proportions variantes de laitier (30% - 50% - 70%). Une augmentation de la résistance mécanique aux différents âges de durcissement avec l’augmentation du pourcentage laitier est remarquée. Les trois substituions présentent un comportement similaire. Ce résultat est en bon accord avec des travaux antérieurs [8,9]. Pour les pourcentages de 30% la résistance du béton est médiocre, améliorée nettement pour les pourcentages de 50% et 70%. A l’âge de 60 jours une légère augmentation de la résistance est remarquée, pour le laitier, l’augmentation de résistance après 28 jours est d’autant plus

RRaabbaatt MMaarroocc // 2233--2255 NNoovveemmbbrree 22001111

4

IINNVVAACCOO22 :: SSéémmiinnaaiirree IInntteerrnnaattiioonnaall,, IINNNNOOVVAATTIIOONN && VVAALLOORRIISSAATTIIOONN EENN GGEENNIIEE CCIIVVIILL && MMAATTEERRIIAAUUXX DDEE CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN

N° : 1P-119

KITOUNI S., Université de Canstantine, Algérie

sensible. La demande importante en eau du laitier risque de perturber l’hydratation complète du ciment, et entraîner une chute de résistance du béton. La figure 3 représente la variation, à 28 jours, de la résistance à la compression en fonction du dosage du ciment des trois substituions. Pour les trois cas, le comportement est similaire ou on remarque une croissance de la résistance avec le dosage du ciment. Généralement, le dosage du ciment croit avec la résistance du béton.

18 30 % 50 % 17 70 % 16 15 14 13 200 250 300
18
30
%
50
%
17
70
%
16
15
14
13
200
250
300
350
400
Résistance à la compression (MPa)

Dosage

Figure 3. Variation de la résistance à la en compression en fonction du dosage

1,9 1,8 28 jours 1,7 1,6 1,5 1,4 1,3 1,2 1,1 1,0 12 13 14
1,9
1,8
28 jours
1,7
1,6
1,5
1,4
1,3
1,2
1,1
1,0
12
13
14
15
16
17
Résistance à la traction (MPa)

Résistance à la compression (MPa)

Figure 4. Variation de la résistance à la en compression en fonction du % du laitier

La figure 4 présente les mesures des résistances en traction par flexion sur éprouvettes prismatiques (7 x 7x 28 cm), des trois substitutions à 28 jours d'âge Pour chacun des bétons étudiés, l'évolution des résistances en traction pour les trois substitutions est presque la même. La résistance en traction par flexion est l’un des paramètres qui réglemente le taux de corrosion des armatures. L’augmentation des résistances en traction par flexion conduit souvent à une augmentation de la résistance à la corrosion et en conséquence une bonne longévité du béton [10].

4. CONCLUSIONS

Cette étude s’inscrit dans le cadre de la valorisation du laitier granulé du haut fourneau d’El-Hadjar (Annaba). Sur le plan économique, le coût du laitier est négligeable. Sur le plan technologique, des bonnes résistances mécaniques ont été constatées : en compression (à long terme) et en traction ce qui permet d’assurer une durabilité aux structures réalisées par substitution des granulats ordinaires par du laitier. Il reste à noter une autre bonne caractéristique : la grande durabilité des bétons au laitier (bonne résistance aux milieux agressifs, forte compacité, faible perméabilité,…).

5. REFERENCES

[1] ACI 3R-87. 1994. Ground granulated blast-furnance slag as a cementitious constituent in concrete. ACI Manuel of concrete practice, part 1, materials and general properties of concrete.Detroit: Michigan [2] Bing C., Juanyu L., 2008. Experimental application of mineral admixtures in lightweight concrete with high strength and workability. Construction and Building Materials 22(4) 655–659 [3] Mezghiche B., 1996. Résistance et déformabilité de Béton Basique. Premier séminaire national en génie civil Biskra, 8-9 Décembre [4] Dreux G., Festa J., 1995.Nouveau guide du béton. édition Eyrollès. Paris [5] Cyr M., Mouret M., 2003. Rheological characterization of superplasticized cement pastes containing mineral admixtures : Consequences on SCC design, Proceedings of the Seventh CANMET/ACI International Conference on Superplasticizers and Other Chemical Admixtures in Concrete, Berlin 20-23 October, 241-255 [6] Shi and al. 1998.A study of effect of superfine powders on fluidity of cement paste, Transactions of the Japan Concrete Institute, 20, 9-14.

RRaabbaatt MMaarroocc // 2233--2255 NNoovveemmbbrree 22001111

5

IINNVVAACCOO22 :: SSéémmiinnaaiirree IInntteerrnnaattiioonnaall,, IINNNNOOVVAATTIIOONN && VVAALLOORRIISSAATTIIOONN EENN GGEENNIIEE CCIIVVIILL && MMAATTEERRIIAAUUXX DDEE CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN

N° : 1P-119

KITOUNI S., Université de Canstantine, Algérie

[7]Toutou Z 2002, Rhéologie et formulation des géo suspensions concentrées : évaluation des conditions d’extrudabilité, thèse de doctorat de INSA- Rennes France [8] Chi JM., Yang CC. 2003. Effect of aggregate properties on the strength and stiffness of lightweight concrete. Cement& concrete composites 25(2) 197-205 [9] Ke Y., Beaucour A.L., Ortola S., Dumontet H. Cabrillac. 2009. Influence of volume fraction and characteristics of lightweight aggregates on the mechanical properties of concrete. 23 (8) 2821-2828 [10] Mouli M., Khelafi H., 2008 Performances characteristics of lightweight aggregate concrete containing natural pozzolan. Building and environment 43(1) 31-36

RRaabbaatt MMaarroocc // 2233--2255 NNoovveemmbbrree 22001111

6