Vous êtes sur la page 1sur 5

Le Modèle OSI

Architecture de Réseau :

Actuellement les réseaux se réfèrent à 3 architectures :

Modèle OSI (Open System Interconnection) normalisé par l’ISO.

Modèle fourni par l’environnement TCP/IP.

Modèle UIT-T (Union Internationale des Télécommunication) reposant sur ATM

Les réseaux actuels s’inspirent d’une de ces architectures. Néanmoins le modèle de référence reste le modèle OSI (Le nombre de couches, leur nom et leur fonction varie parfois selon les réseaux).

Par contre, la structuration en couche est une constante dans toutes les architectures

Le Modèle OSI :

les réseaux). Par contre, la structuration en couche est une constante dans toutes les architectures Le
Les couches 1, 2 et 3 sont dites couches basses et concernent le réseau de

Les couches 1, 2 et 3 sont dites couches basses et concernent le réseau de transport. Elles sont orientées vers la transmission des données.

Les couches 5, 6 et 7 sont dites couches hautes et concernent le traitement des données.

La couche 4 est une couche intermédiaire entre les deux catégories précédentes.

(Les couches basses + la couche 4 sont le terrain d'exercice des spécialistes réseau)

La COUCHE PHYSIQUE

Elle fournit les procédures et les fonctions mécaniques, électriques et fonctionnelles nécessaires pour établir, maintenir et libérer des connexions physiques.

Elle s'intéresse aux câbles, à la connectique, aux cartes réseau et au type de la transmission (Asynchrone/Synchrone, Modulation/Démodulation)

Elle assure le transport du BIT (l’émission d’un bit 1 doit être reçu comme un 1, sans prise en compte des autres types d'erreur).

La COUCHE LIAISON DE DONNEES

Elle prend un moyen de transmission « brut » et le transforme en en une ligne exempte d’erreurs de transmission.

Elle définit les règles d'émission et réception des données. Pour cela, elle fractionne l’information en TRAME qu’elle transmet en séquence.

L'accès au support sur le un LAN se situe à ce niveau.

La COUCHE RESEAU

Elle gère le sous-réseau de transport. Elle assure l’interconnexion des réseaux hétérogènes. Elle achemine les PAQUETS d ’un bout à l’autre de ce sous-réseau. Elle a 3 fonctions :

* Le contrôle de flux pour éviter les embouteillages et la congestion du réseau.

* Le routage pour acheminer les paquets.

* L’adressage et la traduction des adresses logiques en physiques.

La COUCHE TRANSPORT

Il s’agit d’une couche de BOUT EN BOUT de l’émetteur au destinataire (Protocole de Bout en Bout).

Elle accepte les données de la couche de session, les découpe en réception. A la réception elle réassemble les paquets.

et s’assure de leurs

Elle peut MULTIPLEXER plusieurs connexions de transport sur la même connexion réseau (opération transparente pour la couche de session).

La COUCHE SESSION

Première couche hors de la communication proprement dite. Elle assure le dialogue entre les applications distantes :

La GESTION DE LA SESSION (établir, maintenir et libérer une connexion avec un correspondant)

La SYNCHRONISATION (Reprise d ’un transfert après une panne de réseau

)

La COUCHE PRESENTATION

Elle est responsable de la présentation ou plus exactement de la représentation des informations échangées par les applications afin d’avoir une compatibilité entre tous les matériels raccordés au réseau.

Elle s’intéresse à la signification, à la syntaxe des informations échangées ; TRANSCODAGE (Ascii - Ansi - Ebcdic)

Également COMPRESSION et CRYPTAGE.

Rôle très important dans un environnement hétérogène.

La COUCHE APPLICATION

Elle définit de nombreux éléments pour accéder à l’environnement OSI.

Exemples :

FTP, Messagerie, Telnet, NFS (NetWork File System),…