Vous êtes sur la page 1sur 10

ÉTUDE FORMELLE POUR LA SYNTHÈSE DE CONVERTISSEURS MULTINIVEAUX ASYMÉTRIQUES:

TOPOLOGIES, MODULATION ET COMMANDE

THÈSE N O 3188 (2005)

PRÉSENTÉE À LA FACULTÉ SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR

Institut des sciences de l'énergie

SECTION DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE

POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ÈS SCIENCES TECHNIQUES

PAR

Jean-Sébastien MARIÉTHOZ

ingénieur en électricité diplômé EPF de nationalités suisse et française originaire de Nendaz (VS)

acceptée sur proposition du jury:

Prof. A.-Ch. Rufer, directeur de thèse Dr F. Bordry, rapporteur Dr T. Meynard, rapporteur Prof. Y.-O. Perriard, rapporteur

Lausanne, EPFL

2005

Table des matières

Résumé

vii

Abstract

ix

Remerciements

xi

Introduction générale

1

1 Introduction aux onduleurs multiniveaux asymétriques

 

5

1.1 Principales topologies d’onduleurs multiniveaux .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

5

1.1.1 Onduleurs NPC

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

5

1.1.2 Onduleurs à cellules imbriquées

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

10

1.1.3 Onduleurs multiniveaux symétriques .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

13

1.1.4 Onduleurs multiniveaux asymétriques

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

16

1.1.5 Propriétés des principales structures

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

18

1.2 Intérêt des onduleurs multiniveaux asymétriques .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

21

1.2.1 Caractérisation des pertes des interrupteurs usuels

 

23

1.2.2 Expressions des pertes en fonction de la structure

.

.

.

.

.

27

1.2.3 Comparaison des pertes

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

30

1.3 Synthèse des résultats

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

36

2 Combinaisons de cellules

39

2.1 Règles d’association des onduleurs monophasés .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

2.1.1 Modèle de l’onduleur étudié

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

2.1.2 Représentation des états et niveaux

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

41

2.1.3 Condition d’uniformité du pas

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

43

2.1.4 Condition de modulation optimisée

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

49

2.2 Règles d’association des onduleurs triphasés .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

58

ii

TABLE DES MATIÈRES

 

2.2.1 Redondance des phaseurs spatiaux .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

59

2.2.2 Détermination des voisins d’un vecteur de tension

.

.

.

.

62

2.2.3 Condition d’uniformité vectorielle .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

65

2.2.4 Condition de modulation vectorielle optimisée

.

.

.

.

.

.

74

2.2.5 Propriétés de quelques configurations triphasées

.

.

.

.

.

78

2.2.6 Evaluation de quelques configurations .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

82

2.3 Combinaisons de cellules à rapports de pas rationnels

.

.

.

.

.

.

.

83

2.3.1 Objectif : dépasser le cadre imposé par la condition d’uni-

formité

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

83

2.3.2 Dimensionnement scalaire

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

84

2.3.3 Dimensionnement vectoriel

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

86

2.3.4 Propriétés des configurations à pas rationnel .

.

.

.

.

.

.

.

87

2.4 Combinaisons de cellules à phases asymétriques .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

90

2.4.1 Etude du cas habituel, pas identiques

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

90

2.4.2 Vecteurs obtenus avec deux pas différents

.

.

.

.

.

.

.

.

.

91

2.4.3 Vecteurs obtenus avec trois pas différents

.

.

.

.

.

.

.

.

.

93

2.4.4 Propriétés des configurations à phases asymétriques

 

93

2.4.5 Evaluation de configurations à phases asymétriques

94

2.5 Conclusions

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

102

3

Modulation

105

3.1 Etat de l’art

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

105

3.1.1 Rôle de la modulation

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

105

3.1.2 Principes de la MLI

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

106

3.1.3 Principes des modulateurs multiniveaux classiques

.

.

.

.

112

3.1.4 Propriétés des modulateurs multiniveaux classiques

 

113

3.2 Modulateur à trames orientées

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

121

3.2.1 Points à améliorer

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

121

3.2.2 Trames et séquences de trames

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

121

3.2.3 Principe d’optimisation des séquences de trames

.

.

.

.

.

124

3.3 Méthodes d’évaluation des modulateurs

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

127

3.3.1 Mesures

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

127

3.3.2 Analyse par transformée de Fourier rapide .

.

.

.

.

.

.

.

.

129

3.3.3 Analyse par double série de Fourier

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

130

3.3.4 Analyse par décomposition du signal en éléments simples

137

3.4 Evaluation des performances des modulateurs

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

141

3.4.1 Evaluation pour les applications monophasées

 

141

3.4.2 Evaluation pour les applications triphasées

 

.

.

.

.

.

.

.

.

141

3.5 Répartition des niveaux

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

144

3.5.1 Répartitions types de la référence

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

144

3.5.2 Représentation la plus proche de la référence

.

.

.

.

.

.

.

145

TABLE DES MATIÈRES

iii

 

3.5.3 Propriétés du signal quantifié

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

146

3.5.4 Méthodes d’optimisation de la distribution des niveaux

 

148

3.5.5 Optimisation des distributions de niveaux

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

149

3.5.6 Bilan des optimisations

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

151

3.6

Conclusions

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

151

4 Stratégies de commande

 

153

4.1 Introduction

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

153

 

4.1.1 Structure de la commande

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

153

4.1.2 Génération des signaux de commande

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

154

4.2 Stratégies de minimisation des commutations

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

156

 

4.2.1 Etat de l’art : décomposition de la référence

.

.

.

.

.

.

.

.

156

4.2.2 Première amélioration :

 

introduction d’une mesure de distance .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

158

4.2.3 Deuxième amélioration : reformulation

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

159

4.2.4 Commutation dans l’espace des états

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

160

4.3 Commande vectorielle des onduleurs triphasés .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

165

 

4.3.1 Quantification de la référence

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

165

4.3.2 Calcul des rapports cycliques de modulation .

.

.

.

.

.

.

.

167

4.4 Stratégie vectorielle de minimisation des commutations

 

168

 

4.4.1 Principe

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

168

4.4.2 Stratégie de commutation de la grande cellule

.

.

.

.

.

.

.

169

4.4.3 Choix du vecteur de base actif après commutation

.

.

.

.

170

4.5 Conclusions

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

170

5 Alimentation des cellules

 

173

5.1 Contraintes imposées à l’alimentation

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

173

 

5.1.1 Circulation de puissance entre cellules .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

173

5.1.2 Pertes liées aux échanges de puissance .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

175

5.2 Topologies du convertisseur complet

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

175

 

5.2.1 Convertisseurs d’alimentation

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

177

5.2.2 Convertisseurs DC-AC

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

180

5.2.3 Convertisseurs AC-AC

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

184

5.3 Réglage des flux d’énergie des onduleurs monophasés

 

188

 

5.3.1 Préambule : alimentation constituée de redresseurs uni-

quement

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

188

5.3.2 Généralités

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

194

5.3.3 Principe d’équilibrage applicable à toute configuration

.

.

195

5.3.4 Configurations satisfaisant équilibrage et pas uniforme

.

.

195

5.3.5 Configurations satisfaisant équilibrage et modulation opti-

misée

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

201

iv

TABLE DES MATIÈRES

 

5.3.6

Retour à l’équilibre en cas de sollicitation importante

 

203

5.4 Réglage des flux d’énergie des cellules des onduleurs triphasés

 

205

5.4.1 Introduction

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

205

5.4.2 Préambule : méthodes d’équilibrage

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

206

5.4.3 Configurations satisfaisant équilibrage et modulation opti-

 

misée

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

209

5.4.4 Configurations satisfaisant équilibrage et pas uniforme

.

.

212

5.4.5 Principe d’équilibrage applicable à toute configuration

.

.

216

5.4.6 Perte d’amplitude atteignable

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

217

5.4.7 Equilibrage entre phases

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

219

5.5 Comparaison des performances de deux convertisseurs complets

.

221

5.5.1 Dimensionnement des convertisseurs à comparer

 

.

.

.

.

.

221

5.5.2 Comparaison du nombre de niveaux

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

222

5.5.3 Comparaison des pertes

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

224

5.5.4 Comparaison de la complexité

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

226

5.6 Conclusions

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

226

6

Validation expérimentale

 

229

6.1 Description du prototype

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

229

6.1.1 Partie puissance

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

229

6.1.2 Partie commande

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

230

6.2 Mesures et vérifications

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

239

6.2.1 Onduleur monophasé, 3 cellules alimentées par convertis-

 

seur DC-DC

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

239

6.2.2 Onduleur triphasé, 2 cellules alimentées par redresseurs

.

244

6.2.3 Onduleur triphasé, 2 cellules alimentées par convertisseur

 

DC-DC

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

254

6.3 Comparaison de structures

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

263

6.3.1 Convertisseur avec alimentation complète

.

.

.

.

.

.

.

.

.

263

6.3.2 Convertisseur avec alimentation partielle

.

.

.

.

.

.

.

.

.

267

6.3.3 Comparaison des performances

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

268

Conclusions

 

273

A Tableau de sélection des configurations

 

279

B Méthode de recherche des vecteurs voisins

 

283

 

B.1

Voisin le plus proche :

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

283

B.2

B.3

. Définition générale de voisin

Deuxième voisin :

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

283

284

TABLE DES MATIÈRES

v

C

Modélisation du convertisseur d’alimentation

287

C.1

Modélisation d’un convertisseur réversible .

.

C.1.2

C.1.1

.

Hypothèses simplificatrices

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

287

288

Etude de l’échange de puissance

.

288

C.2

Modélisation d’un convertisseur multisource .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

290

C.2.1

Hypothèses simplificatrices

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

290

C.2.2

Etude de l’échange de puissance

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

291

C.2.3

Modèle de commande

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

292

D Transformation de coordonnées

295

E Développements

297

 

E.1

E.2

Développement des coefficients de la double-série de Fourier pour un modulateur avec porteuses alternées Calcul d’une configuration sans circulation de puissance

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

297

299

E.3

. Echange de puissance entre n sources de tension alternative

301

Bibliographie

 

307

 

Glossaire

309

Index des termes et acronymes

 

311

Liste des publications

313

Curriculum vitæ

315

Résumé

Les convertisseurs multiniveaux permettent de délivrer une tension plus élevée et de meilleure qualité que les convertisseurs conventionnels. Leur champ d’appli- cation est le domaine des moyennes et hautes tensions à fréquences de pulsation élevées. Parmi les convertisseurs à cellules en série, les onduleurs multiniveaux symétriques sont composés de cellules identiques dont la topologie est générale- ment le pont en H. Au contraire, les convertisseurs multiniveaux asymétriques, traités dans cette thèse, combinent des cellules haute tension composées d’inter- rupteurs présentant peu de pertes par conduction avec des cellules basse tension composées d’interrupteurs présentant peu de pertes par commutation. Le rôle des cellules est distinct, l’objectif étant d’une part d’obtenir un convertisseur présen- tant globalement de meilleures performances, en termes de rendement, et d’autre part d’obtenir une résolution plus élevée avec le même nombre de cellules.

Cette thèse développe l’ensemble des outils permettant d’aboutir à la synthèse d’un convertisseur multiniveau asymétrique.

Elle développe les règles de combinaison des cellules à partir desquelles plu- sieurs classes d’association d’onduleurs sont définies. La condition d’uniformité du pas de l’onduleur détermine la finesse qu’il est possible d’obtenir. La condition de modulation optimisée détermine comment réduire la fréquence de commutation de la cellule haute tension sans changer celle de la cellule basse tension. Cette pro- priété est essentielle pour tirer profit de l’hybridation d’interrupteurs de caractéris- tiques différentes. La condition d’équilibrage des puissances détermine comment contrôler la répartition des puissances entre les cellules. Les classes d’association obtenues sont différentes pour les convertisseurs mo- nophasés et triphasés sans neutre, elles permettent de sélectionner une configura- tion de convertisseur adaptée à une application donnée.

viii

RÉSUMÉ

Des voies permettant d’améliorer la résolution du convertisseur sont également explorées.

La modulation est essentielle pour associer un signal de qualité (qui sera ef- fectivemment délivré à la charge à l’aide des niveaux disponibles) au signal de référence (qui devrait idéalement être appliqué à la charge). Le point est fait sur les méthodes d’évaluation des performances des modulateurs. Une approche ba- sée sur la décomposition du signal modulé en éléments simples est proposée. Les lacunes des principaux modulateurs multiniveaux sont mises en évidence. Un mo- dulateur, basé sur l’orientation des trames, permet d’obtenir une distorsion et un nombre de transitions du signal modulé plus faibles.

Les méthodes de commande spécifiques qui permettent de minimiser le nom- bre de commutations du convertisseur sont développées.

L’alimentation des cellules en puissance active passe par des étages de conver- sion supplémentaires qui détériorent le rendement du convertisseur. Des solutions permettant de minimiser ces pertes sont proposées. Cette thèse tente finalement de déterminer quelles sont les solutions les plus intéressantes en fonction du type d’application.

Abstract

The multilevel converters allow generating a voltage waveform whose magni- tude and quality are higher than those of conventional converters. They are devoted to medium and high-voltage, high-switching-frequency applications. Among the series connected cell inverters, the symmetrical multilevel inverters are made of identical cells, which topology is generally the H-bridge inverter. This dissertation deals with asymmetrical multilevel converters, which combine high-voltage cells — made of low conduction loss switches — with low-voltage cells — made of low switching loss switches. The different cells play different roles. The goal is to design a converter that has both better energetic efficiency and higher resolution with the same number of cells.

This dissertation develops a set of tools that allows synthesizing an asymme- trical multilevel converter.

It develops the cell combination rules, which allow defining several cell asso- ciation classes. The inverter step uniformity condition determines the finesse that can be reached. The optimized modulation condition allows to reduce the high- voltage cell switching frequency without changing the low-voltage cell switching frequency. This property is essential to derive benefit from combining switches of different characteristics. The power balance condition determine how to control the power sharing between the cells. These association classes are different for the single-phase converters and the three-phase converters — without neutral wire. They allow to select a configura- tion suitable for a given application. Furthermore, several ways that allow improving the inverter resolution are in- vestigated.

x

ABSTRACT

The modulation is essential to associate a high-quality signal (which will really be delivered to the load by means of the inverter levels) to the reference signal (which should ideally be applied to the load). The modulator evaluation methods are assessed. An approach — based on the modulated signal decomposition in ele- mentary frames — is proposed. The main modulator drawbacks are highlighted. A modulator — which arrange the frames in order — allows to reduce the modulated signal distortion and number of transitions.

The specific control methods that allow to minimize the inverter number of switchings are developed.

The active power cell supply implies several conversion stages, which decrease the converter energetic efficiency. Some solutions that allow to reduce these losses are proposed. Finally, this dissertation attempts to determine, which are the more interesting solutions, depending on the application.