Vous êtes sur la page 1sur 6

LES CARACTERISTIQUES SECRETES DES ROSE-CROIX

Un membre de l'Ordre de la Rose-Croix peut être reconnu à seize caractéristiques. Celui qui en possède seulement quelques-unes n'est pas membre du grade le plus élevé, car le véritable Rose-Croix tes possède toutes. Ce sont les seize caractéristiques du véritable Rose-Croix, lesquelles lurent révélées à un pèlerin par un ange. Il prit le cœur du pèlerin et le remplaça par un charbon ardent qui brûle à présent sans interruption et répand la Lumière de ses Flammes par amour à la Fraternité Universelle de l'humanité.

I Le Rose-Croix est patient

Sa première et plus importante victoire est la conquête de son être propre. C'est la victoire sur le lion qui a blessé sérieusement quelques uns des meilleurs disciples de la Rose-Croix. IL ne peut le détruire par une attaque sauvage et inconsidérée, mais il doit le soumettre au moyen de la patience et la persévérance. Le véritable Rose-Croix tente de vaincre ses opposants au moyen de la bonté, et ceux qui le haïssent au moyen de présents lumineux. Il n'accumule pas les imprécations su leurs têtes, mais les charbons ardents de l'Amour. Il ne poursuit pas ses ennemis avec l'épée ou avec des contrariétés, mais il laisse la paille croître en même temps que le grain, jusqu 'à ce qu'ils soient mûrs et que la nature les sépare.

II Le Rose-Croix est amical

Il ne se montre jamais triste ni abattu, ou avec une allure sombre ou désespérée. Il agit amicalement et respecte aimablement tout le monde, et est toujours prêt a aider les autres. Bien qu'il se différencie de la majorité des autres personnes, il s'efforce de s'adapter à leurs coutumes, manières et habitudes, dans la mesure où le lui permet sa dignité. Ainsi il est d'agréable compagnie, sait s'entendre avec les riches et les pauvres et se mouvoir dans toutes les classes de la société, de telle manière qu'il acquiert le respect de tous, puisqu'il a vaincu toutes les coutumes.

III Le Rose-Croix ne connaît pas l'envie

Avant que ne lui soit permis l'accès à l'Ordre, il doit dépasser la terrible épreuve d'écraser la tête du serpent de l'envie ; ceci étant une tâche énorme, carie serpent est astucieux et se cache facilement dans un coin. Le Rose-Croix est toujours satisfait de son destin, car celui-ci est tel qu 'il l'a mérité. Les privilèges et richesses dont jouissent les autres ne l'inquiètent pas, mais il désire plutôt toujours le meilleur pour ses frères humains. IL sait qu 'il recevra toujours ce qu 'il mérite, et il lui importe peu que les autres aient plus que lui. Il n 'attend aucune faveur, mais il donne sa sympathie et son affection avec équanimité.

IV

Le Rose-Croix ne parle pas pour parler

Il sait que l'homme n 'est pas autre chose qu 'un instrument dans la main de Dieu, et qu 'avec sa volonté personnelle il ne peut réaliser rien de profitable, car ceci reste réservé uniquement à la Volonté de Dieu cachée en l'homme. Il Donne à Dieu tout honneur sans laisser la priorité au périssable. Pour réaliser sa tâche, il ne se précipite pas, mais il attend que le Maître, qui est à l'extérieur de lui et en lui; lui donne l'ordre de le faire. Il réfléchit en profondeur à tout ce dont il parle, etn 'utilise aucune parole impie.

V Le Rose-Croix n'est pas vaniteux

Par ceci il dé montre qu 'en lui vit quelque chose de véritable et qu'il ne s'assimile pas à un ballon de baudruche. Il n 'est pas affecté par la louange ni le blâme, ni n'est le moins perturbé lorsqu 'il est contredit ou qu 'il est confronté à la mauvaise foi. Il vit en lui-même et se réjouit de la beauté de son monde intérieur, Mais il ne cherche pas à montrer ce qu'il possède ni ne parle des dons spirituels qu'il a pu éventuellement conquérir. Plus grands sont ses dons, plus grande est sa modestie, et plus il sera disposé à obéir à la loi.

VI Le Rose-Croix n'est pas rebelle

Il essaie toujours d'accomplir son devoir, se comportant en concordance avec l'ordre légal existant. Il ne se distrait pas avec des superficialités ni des cérémonies. La Loi est inscrite dans son cœur; toutes ses pensées et ses actes sont gouvernés par Elle. Sa dignité ne se remarque pas à son apparence extérieure, mais dans son véritable être intérieur, qui peut être comparé à une racine de laquelle surgissent tous ses actes. La beauté intérieure de son Ame se reflète à l'extérieur et dépose son sceau sur tous ses actes. La Lumière en son cœur peut être vue par les yeux d'un initié ; elle est le miroir de l'Image de Dieu en lui.

VII Le Rose-Croix n'est pas égoïste

Rien n'est plus contraire à un développement spirituel et à la croissance de l'Ame qu'une conscience limitée et un caractère égoïste. Le véritable Rose-Croix est toujours plus préoccupé du bien-être des autres que du sien propre. Une cherche pas son intérêt personnel quand il protège ou quand il agit pour le bien. Il cherche uniquement à faire le bien et ne laisse jamais passer une occasion d'agir dans ce sens.

VIII Le Rose-Croix n'est pas irritable

Il est clair qu 'un homme qui travaille pour le bien-être général de la communauté sera haï par ceux qui n 'obtiennent de lui aucun profit personnel, carl'égoïsme s'oppose à la magnanimité, et les exigences des individus ne peuvent pas toujours s'harmoniser avec les intérêts collectifs. Pour ce motif, le Rose-Croix sera souvent entravé par les hommes limités et à la vision étroite ; il l'attaqueront par la calomnie et ses intentions seront controversées. Les ignorants le jugeront sévèrement, les insensés se moqueront de lui et

les sots le tourneront en dérision. Cependant, rien de tout cela ne peut altérer ou inquiéter l'âme du véritable Rose-Croix, ni ne peut perturber l'harmonie divine de son Ame, car sa confiance se base sur la contemplation et sur la connaissance de la vérité qui est en lui. L'opposition de mille ignorants ne pourra jamais faire qu'il manque de réaliser des choses qu 'il sait être nobles et bonnes, même s'il doit pour cela mettre en péril son propre bonheur et sa vie. Habitué à maintenir devant sa conscience le Divin comme fil conducteur, il ne pourra être séduit par les tentations de la matière, mais il s'ancrera fermement à la réalité éternelle même. Environné de sphères angéliques, dont il écoute la voix, il ne sera pas atteint par la furie et les cris des animaux. Il vit en communion avec les êtres nobles qui furent un jour des hommes comme nous, mais qui transfigurèrent et sont à présent en dehors du quotidien et de l'inférieur.

IX Le Rose-Croix ne pense pas mal des autres

Celui qui pense du mal des autres ne voit pas autre chose que le reflet du mal qui est en lui-même. Le Rose-Croix est toujours disposé à reconnaître le bien en chaque être. La tolérance est la vertu par laquelle le Rose-Croix se différencie spécialement des autres hommes et par laquelle il peut être reconnu. Quand une chose paraît douteuse, il suspend tout jugement à son égard jusqu'à ce qu'il en ait examiné la teneur. Bien qu'il ne se soit pas formé de jugement, il est plus enclin à avoir une bonne opinion à son sujet, plutôt qu'une mauvaise.

X Le Rose-Croix aime la Justice

C'est pour cela qu 'il ne s'érige jamais en juge des erreurs d'autrui, ni ne désire paraître savant par le fait de désapprouver les carences des autres. Il ne retient pas non plus les bavardages ni ne s'occupe des niaiseries de ses semblables, pas plus que ne le préoccupe le bourdonnement d'une mouche ou les cabrioles d'un singe . Il ne se complaît pas en débats, disputes, reproches politiques ou personnels. Il n'aspire pas à l'astuce du renard, ni a la ruse du reptile, ni à la rapacité du loup, ni ne se réjouit de remuer la boue .La noblesse de son caractère l'élève dans une sphère située très loin de telles superfluités et sottises Etant donné qu 'il s'est élevé très haut par rapport à la hère d'influence des sens dans laquelle les mortels ordinaires cherchent plaisir et satisfaction, il a pour principes de ne rien penser de mal, de ne pas se réjouir du malheur d'autrui, imperfections et manquements. Il se réjouit de la compagnie de ceux qui aiment la vérité et sont proches de la paix et l'harmonie de l'esprit.

XI Le Rose-Croix aime la Vérité

Aucun diable n 'est plus malin que l'erreur et la calomnie. Le manque de connaissance est une chose insignifiante mais la source de tout mal est la fausseté et le mensonge. Celui qui calomnie se réjouit toujours d'avoir rencontré quelque chose sur quoi édifier son mensonge, pour le faire ainsi croître jusqu'à ce qu'il forme une montagne. Face à cela il y a la Vérité. Elle est le rayon de lumière de la source éternelle du Bien, quia le pouvoir de retransformer les hommes en êtres divins. Pour cela, le Rose-Croix ne cherche pas une autre lumière que la Lumière de la Vérité. Et dans cette Lumière, Une se réjouit pas dans la solitude, mais en communion avec

tous ceux qui sont vrais et comblés par la Majesté Divine, qu 'il soient dans la matière ou dans les régions spirituelles. Et il répand cette Lumière avant tout sur les persécutés, les opprimés et les simples d'esprit, lesquels doivent être sauvés par la Vérité.

XII Le Rose-Croix sait se taire

Les sournois n 'aiment pas la vérité. Les sots n 'aiment pas la sagesse. Le véritable Rose-Croix donne préférence à qui préfère la vérité, par rapport à celui qui la foule aux pieds. Il maintient ses connaissances enfermées dans son cœur, car le pouvoir est contenu dans le silence. De la même manière qu 'un ministre ne divulgue pas à tout le monde les secrets du roi, le Rose-Croix ne dit rien sur les révélations apportées par le Roi en lui, lequel est plus noble et sage que tous les rois et princes terrestres, car ceux-ci gouvernent uniquement grâce à leur pouvoir et force. Il ne rompt son silence que quand le Roi le charge dé parler, puisque alors ce n 'est pas lui-même qui parle mais la vérité qui parle à travers lui.

XIII Le Rose-Croix est sûr de ce qu'il sait

Il croit en l'immortalité de la Loi Eternelle, et que toute cause a un effet Il sait que la Vérité ne peut mentir, et également que les promesses qu 'a faites le Roi seront tenues, pourvu qu'il ne les refuse pas lui-même. Par ceci il est inaccessible à la peur et au doute, et s'appuie sur une confiance illimitée en le principe fondamental de la Vérité, lequel a pris vie et conscience en son cœur.

XIV L'espérance du Rose-Croix

L'espérance spirituelle est la conviction ferme, que donne la connaissance de la Loi Eternelle, que les vérités acceptées par la foi se développeront et serons amenées à l'accomplissement. C'est le savoir qui émane du cœur, qui se différencie complètement des subtiles spéculations du cerveau. Sa foi s'appuie sur le roc de la perception directe et ne peut s'effriter. Il sait qu'en chaque chose, quelque mauvaise qu'elle puisse paraître, il y a un noyau de bien, et il espère qu 'au cours de l'évolution, ce germe croîtra et tout pourra être doté d'une nouvelle forme dans le bien.

XV Le Rose-Croix ne peut être vaincu par la souffrance

Il sait qu'il n'y a pas de lumière sans ombre, qu'il n'y a rien de mal sans quelque chose de bon, et que la force ne peut croître que par la résistance. Une fois qu'il a reconnu la présence du principe divin en tous, les changements extérieurs sont pour lui de peu d'importance et ne méritent pas une attention spéciale. Sa principale préoccupation est de maintenir son acquis spirituel et de ne pas perdre la couronne qu 'il a gagnée dans la lutte de la vie.

XVI Le Rose-Croix sera toujours membre de son Ordre

Les titres n'ont aucune importance. Le principe fondamental que soutient l'Ordre de la Rose-Croix est la Vérité, et celui qui connaît la Vérité et la suit en pratique dans sa vie, est membre de l'Ordre qui est dirigé par Elle. Ce qui signifie que si tous les noms étaient changés et tous les idiomes transformés, la Vérité serait toujours la même, et celui qui vit dans la Vérité vivrait encore quand toutes les nations auraient succombé.