Vous êtes sur la page 1sur 1

PARQUET DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS

Paris, le 8 janvier 2013 COMMUNIQU DE PRESSE DU PROCUREUR DE LA RPUBLIQUE

Le journal en ligne Mdiapart, depuis un premier article publi le 4 dcembre 2012, allgue que Monsieur Jrme CAHUZAC, ministre du budget, aurait ouvert un compte non dclar sur les livres de la banque UBS en Suisse, vers des sommes au crdit de ce compte avant de le clturer en 2010 et de transfrer ces sommes Singapour via un montage offshore. Il convient de rappeler que Monsieur Jrme CAHUZAC conteste les affirmations prcites et a dpos, le 18 dcembre 2012, une plainte avec constitution de partie civile auprs du doyen des juges d'instruction du tribunal de grande instance de Paris, du chef de diffamation envers un particulier. Ds communication de cette plainte avec constitution de partie civile par le doyen des juges d'instruction, le parquet de Paris prendra des rquisitions aux fins d'ouverture d'une information judiciaire du chef de diffamation envers un particulier. En matire de droit de la presse, le magistrat dsign ne pourra, conformment la loi, aucunement enquter sur le fond des faits allgus par Mdiapart. Ce n'est qu'ultrieurement, dans le cadre du procs qui interviendrait aprs renvoi devant le tribunal correctionnel, que les lments de preuve que prtend avoir en sa possession Mdiapart pourraient tre soumis au dbat contradictoire au cours de l'audience. En toute hypothse, ce procs ne pourrait pas intervenir avant plusieurs mois. Compte tenu de cette situation, des faits dnoncs par Mdiapart susceptibles de recevoir une qualification pnale et des dmentis de Monsieur Jrme CAHUZAC, il appartient au procureur de la Rpublique de Paris, conformment la loi, de faire procder, sans attendre, aux vrifications relatives la ralit et au contenu de l'enregistrement ainsi qu' toutes auditions ncessaires pour parvenir la manifestation de la vrit. Le parquet de Paris a donc dcid d'ouvrir une enqute prliminaire du chef de blanchiment de fraude fiscale et a saisi cette fin la division nationale des investigations financires et fiscales (DNIFF). ***