LA  COMPAGNIE  DES  PAS

10  rue  Victor  Hugo  94460  Valenton N°  de  licence:  2-­‐1031880

“A  VOS  BOÎTES  !”
dans  le  cadre  du  partenariat  entre  le   Le  Service  culturel  de  la  Ville  de  Valenton  (94) et La  Compagnie  des  Pas  

***

2013/14

Contact:  Yaël  Bacry   tél.    06  16  11  09  96 mail    la-­‐compagnie-­‐despas@neuf.fr site    http://la-­‐compagnie-­‐des-­‐pas.blogspot.fr/

!

1

Si l'art a une force, ce n'est pas parce qu'il nous donne à admirer le monde,  ou qu'il n o u s o ff re l e s c l é s d u mystère.  Ce n'est pas non plus parce qu'il nous révèle à nous-mêmes. Non, la force de l'art, c'est de nous donner à regarder les mêmes choses ensemble. (...)  L'artiste est celui qui nous montre du doigt une parcelle du monde.  Il nous invite à suivre son regard et c'est uniquement lorsque nos yeux se portent vers l'objet que nous sommes soulagés d'une partie de notre nuit. JMG Le Clézio

!

2

SOMMAIRE

I  -­‐  QUI  SOMMES  NOUS  ?    ...........................................        3     Présentation    ..................................................        6     Notre  démarche    ..............................................      8   Presse    ...........................................................        9   Quelques  chiffres    ............................................    11 II  -­‐  HISTORIQUE  DU  PROJET    ......................................    13   Le  “choc”  Hamlet    ............................................    14   Une  rencontre  avec  une  Ville    .............................    16 III  -­‐  LES  ACTIONS  ......................................................    18   Nos  enjeux,  nos  objectifs  ,  nos  moyens  ................    19   Année  2012    .....................................................    21   Année  2013    .....................................................    23                       GROS  PLAN  SUR “A  VOS  BOITES  !”    ............................................    24 Descriptif    ........................................................    25 Nos  deux  boîtes    ...............................................      27 Le  Collège  Fernande  Flagon    ...............................    30 Notre  nouvelle  création    .....................................    31

IV  -­‐  CURRICULUMS  VITAE    ...........................................    35

!

3

I  -­‐  QUI  SOMMES-­‐NOUS  ?

!

4

Présentation Présentation
ORIGINE
Fondée   en   1994   par  Yaël   Bacry,   La  Compagnie   des   Pas   voit   le   jour   en   1994   à   l’occasion   de   la   création   de   “Antigone”  de   Sophocle,   spectacle   tout   public,   au   CDN   Théâtre   Gérard   Philipe   à   Saint-­‐Denis.   Parallèlement   au   montage   et   à   la   création,   l’équipe   artistique   participe   activement   à   de   nombreuses   actions   culturelles  en   direction   des  jeunes  de  la  Ville   et  y  trouve  là  cohérence,  sens  et...   joie. La   Compagnie,   dès   lors,   ne   va   jamais   se   départir   de   ces   missions   de   “théâtre   public”. Le  théâtre  étant  principalement  un  lieu  fabuleux   de  transmission   et  d’échange,   elle   placera   le   travail   du   comédien   et   la   relation   au   public   au   centre   de   ses   actions  et  créations.

Parallèlement   aux   activités   de   sa  Compagnie,  Yael   Bacry,   s’est   consacrée   à   de   nombreuses   mises   en   scène   avec   des   jeunes   et   des   amateurs,   et   multiplie   ses   activités  de  formation,  considérant  la  transmission  comme  un  acte  prioritaire.   Elle   travaille   de   nombreuses  années  en   compagnonnage  avec   Jean-­‐Claude   Fall   au  Théâtre  de   la  Bastille   et  au  Théâtre   Gérard  Philipe  à   Saint-­‐Denis,  où  elle  est   à   la  fois  dramaturge,   metteur  en  scène  et  enseignante   auprès   de  professionnels  et   amateurs   de   tout   âge.   Au   CDN   de   Montpellier   où   elle   a   été   responsable   de   formation  au   sein  des  structures  scolaires  et  en  direction  des  professionnels,  elle   dirige   et  conçoit  aussi  les  actions  culturelles  en   direction  du  public.  A  Montpellier,   elle  monte   plusieurs  opéras  professionnels   avec   des  jeunes   en   partenariat   avec   Opéra  Junior.  Depuis  2003,  elle  enseigne  au  Théâtre  des  Quartiers  d'Ivry   et  met   en  scène  ses  propres  créations  au  sein  de  la  Compagnie  des  Pas.

!

5

L’ÉQUIPE  ARTISTIQUE

Yaël  Bacry,  metteur   en  scène

Margaret  Zenou,  comédienne,   danseuse

Emmanuel  Bodin,  comédien

Barnabé  Perrotey,  comédien

Mathilde  Etienne,  comédienne,   chanteuse  lyrique

Anaïs  Pélaquier,  plasticienne,   metteur  en  scène

Véronique  Mailliard,   comédienne Béatrice  Vincent,  comédienne,   chanteuse Michel  Ronfard,  comédien

!

6

Notre  démarche
La  Compagnie   des   Pas   revendique,  depuis  2006,  un  vrai  théâtre  tout  public,   à   l'image  du  théâtre   grec  où  l'ensemble  de  la   cité  était  convoqué.  Un  théâtre   qui   refuse   donc   toute   catégorisation   et   des   spectacles   dans   lesquels   coexistent   plusieurs   niveaux   de   lectures   où   chacun   peut   se   retrouver   et   nourrir  son  imaginaire  et  sa  réflexion. Le   théâtre  devient   alors   un   outil   puissant  pour   interroger   et   approfondir  le   vivant  (l'homme)  et  son  rapport  au  monde,  pour  l’aider  à  s'y  inscrire. Proposer   donc   des   oeuvres   où   coexistent   plusieurs   niveaux   de   lecture   dans   lequel   chacun   puisse   se   retrouver   et   nourrir   son   imaginaire   comme   sa   réflexion.   Privilégier   des   textes   fondateurs,   porteurs   d’enjeux   forts,   lesquels   nous   accompagnent  à  tous  les  âges  de  la  vie.   Notre   travail   de   création   est   inséparable   des   actions   culturelles   qui   l’accompagnent  et  le  fortifient  (ateliers,  école  du  spectateur,  etc). Nos  deux  dernières  créations  s’inscrivent  résolument  dans  cette  démarche.

LA  REINE  DES  NEIGES  (2006-­‐09)  de  H.C  Andersen Spectacle  tout  public  à  partir  de  7  ans  -­‐  durée  1h10 Adaptation,   mise   en   scène   et   scénographie   Yaël   Bacry     Costumes,   accessoires:  Candice  Moïse    avec  Véronique   Maillard,  Anaïs  Pélaquier  et   Béatrice   Vincent. Production  La  Compagnie  des  Pas  avec  l’aide  de  la  DRAC  Ile  de  France *** LES  AVENTURES  DE  PEER  GYNT  (2010-­‐11)  d’après  H.  Ibsen Spectacle  tout  public  à  partir  de  8  ans  -­‐  durée  1h20 Traduction   François   Regnault     Mise   en   scène   Yaël   Bacry     Assistantes   Anaïs   Pélaquier   -­‐  Mathilde  Etienne    Scénographie   et  costumes    Guilia  Manset  et   Flora   Tanguy   Lumières   Jean-­‐Luc   Chanonat   /   Jean   Gabriel   Valot   Les   comédiens   Emmanuel  Bodin,  Véronique  Mailliard,  Julien   Nguyen   Dinh,  Barnabé   Perrotey,   Michel   Ronfard,   Béatrice   Vincent   et   Margaret   Zenou     Chargée     de   diffusion  Ida  Blaska   Production  La  Compagnie  des  Pas,  avec  l'aide   du  Théâtre  d'Ermont,  du  Théâtre   des  Quartiers  d’Ivry  et  de  Gare  au  Théâtre.

!

7

Presse  (extraits)
! !
La mise en scène de Yaël Bacry, simple et inventive... laisse judicieusement le public s’abandonner à ses propres paysages imaginaires. Incarnant les nombreux protagonistes de manière facétieuse et caméléonesque, les trois comédiennes ouvrent les portes d’un univers tant fait de noirceur que d’innocence et de drôlerie.   Et c’est là, sans doute, l’une des principales originalités de ce spectacle. Evitant de figer La Reine des Neiges dans une imagerie sophistiquée, Yaël Bacry détourne de leur fonction première des objets et vêtements semblant tout droit sortis d’une brocante de quartier, d’un de ces vide-greniers aux articles improbables. Ainsi, au cours de la représentation, un fauteuil se transforme en traîneau, en barque et en carrosse ; une cape à la doublure chamarrée, en parterre de fleurs ; un lé de tissu bleu, en rivière ; une double échelle, en perchoir, puis en habitation de fortune… Cette forme d’esthétique de la récupération ramène directement à l’univers de l’enfance, à ces premiers mirages construits autour de trois bouts de ficelles et d’un drap tendu. Car ici, tout est matière aux échafaudages oniriques, aux pérégrinations intérieures.  Un clair-obscur inquiétant, une ombre froide et blanche qui rôde au loin,(...) et nous voilà partis sur le chemin fantastique de ce conte hivernal et bucolique.  Manuel Piolat Soleymat La mise en scène , simple, presque épurée, joue de manière habile et inventive avec les lumière, les tissus et quelques accessoires comme cette chaussette sur une main qui devient une tête de corneille (...) Les tableaux qui se succèdent au fil des sept histoires installent des ambiances très différentes du fantastique inquiétant à la truculente de la rencontre avec la femme lapone et les trois comédiennes interprètent l’ensemble des personnages avec une belle énergie, une grande poésie et un beau talent. Les enfants sont manifestement ravis, et ce spectacle plein d’humanité n’est pas interdit aux adultes. Il est même hautement recommandé à ceux qui ont tendance à oublier les vertus fondamentales de l’être humain.

!

!
Il suffit de trois comédiennes et quelques accessoires pour vous emmener au bout du monde (…) Une histoire étincelante, une merveille de simplicité, dʼhumour et de raffinement.

Dans un décor fait de bric et de broc, la mise en scène de Y. Bacry fonctionne à merveille par son inventivité. De même, le jeu des acteurs endossant tour à tour les nombreux personnages du conte constitue une véritable performance. (…) Une très belle adaptation, fidèle à l'esprit d'Andersen, qui séduira petits et grands.

!

8

!

!

(...) Yaël Bacry s’est emparée avec subtilité de cette oeuvre qu’elle conçoit comme“un hymne à la liberté, à la poésie et au jeu (…) fabuleuse histoire à rêver et à penser pour tous”. La version conçue par Patrice Chéreau durait 7 heures, Yaël Bacry en a fait une version de 1h30 qui a fasciné les spectateurs de 2 à 97 ans. (...) Les 7 comédiens jonglent avec beaucoup de finesse dans la forêt des rôles. Julien Nguyen Dinh est un magistral Peer Gynt, elfe léger et moqueur dans la première partie, vieillard allègre et déterminé à vivre coûte que coûte dans la deuxième. Les autres comédiens jonglent habilement avec les autres personnages, avec de pauvres et poétiques accessoires, une poubelle, des panneaux de photos de glacier… Du plus petit au plus vieux, nous sommes émus, c’est remarquable ! La compagnie des Pas n’a qu’une seule représentation en perspective, avis à ceux qui n’auraient pas encore bouclé leur saison . Edith Rappoport

L’œil écoute
Yaël Bacry a tenté un pari difficile: celui de faire une version d’1h30 de la célèbre fable d’Ibsen. De  ce dense parcours initiatique, la metteur en scène, a su intelligemment aller à l’essentiel... Avec peu de moyens Yaël Bacry réussit un tour de force : reconstituer des lieux, créer des tableaux avec trois bouts de ficelle... nous sommes littéralement subjugués. Il faut voir le tableau du navire créé devant nous par les comédiens avec un escabeau, une roue de vélo et des bâches plastiques. On s’y croirait et c’est à couper le souffle. Les lumières absolument parfaites créées par Jean-Luc Chanonat contribuent à la magie de ce spectacle... Mais la vraie révélation, le réel coup de cœur reste la comédienne Margaret Zenou.... On attend chacune de ses apparitions et ses scènes sont de vrais bijoux de poésie. Margaret Zenou apporte ce qu’on appelle, me semble-til, la grâce à ce spectacle déjà bien réussi

Un Soir Ou Un Autre
Le théatre devrait toujours nous prendre et nous surprendre comme ceci, toute la vie concentrée en 1H15. Ce théatre vécu de tout près, qui bondit, rit, crie et pleure, déblase en quelques instants. Etre Peer à fond, transposé dans cette Norvège des légendes populaires, avec les trolls- mais rock and roll -et le diable au bout du chemin.

!

9

Quelques  chiffres...
Nos  deux  pièces  tout  public  toujours  au  répertoire

97  rep résent ations

                           5  800  spectateurs dont  3  450  enfants Scolaires  :  1  800   écoliers  et  collégiens
Création  et  représentations   sur  deux  saisons   à   La   Maison   de   la   Poésie,   Paris.   Grand   chapiteau   au   Festival   Enfantillages   à   Montpellier,   La   Maison   Casares,   Alloue,   Théâtre   d’Ermont,   Espace   Icare,   Issy   les   Moulineaux,   MJC   Chilly   Mazarin,   Maison   pour  tous,  Puteaux.

 1  500  spectateurs dont  1  000  jeunes   Scolaires:  900   écoliers,  collégiens  et lycéens
Création   au   Théâtre   d’   Ermont.   Gare   au   Théâtre  à  Vitry-­‐sur-­‐Seine,  Le  Lieu  de  l’Autre,   Anis   Gras   à   Arcueil,   Espace   Charles   Vanel,   Lagny-­‐sur-­‐Marne.

ésent 17  repr

ations

!

10

Nos  actions  culturelles  autour  de  nos  créations à  Paris,  autour  de  LA  REINE  DES  NEIGES

2  collèges:   2  ateliers  de  pratique   artistique  autour  du  conte. 6  écoles:   interventions  dans  des   classes  de  CE1  à  CM2  

et  autour  de  PEER  GYNT

 1  atelier  théâtre  ado  à   l’Ecole  de  Théâtre  d’Ermont   (montage  de  la  pièce) Interventions  dans  les   écoles Lycée  autogéré  de  Paris   avec  la  classe  théâtre:   atelier  3  semaines 3  écoles  et  2  collèges  à   Lagny:  5  ateliers  de  pratique   artistique  

!

11

II  -­‐  HISTORIQUE          DU  PROJET

!

12

Le  “choc”  Hamlet
IVRY  À  VALENTON

Yaël   Bacry   monte   tous   les   ans,   au   mois   de   Juin,   un   spectacle   issu   de   son   travail  avec  les  élèves  amateurs  du  Théâtre  des  Quartiers  d’Ivry. Juin   2011,  la   présentation  d’HAMLET  obtient   un  si   vif  succès  auprès   de  tous,   que   décision   exceptionnelle   est   prise  par   la   troupe  et   le   metteur   en   scène  de   retravailler  le  spectacle  en  vue  de  représentations  à  Paris  et  à  Valenton.

Deux   représentations   les   22   et  23  octobre   à   la  Salle     Odette  et   Gilbert   Prinçay,   Centre  de  la  Lutèce.   Entrée   libre. Public  touché:  120  personnes  de  3  ans  (!)  à  80  ans...

“Une   victoire"  selon  Nadine   Rémy,  la   formidable   directrice  des  Affaires  Culturelles  de  la  Ville.

Un  week-­‐end  riche  en  émotions...
Samedi:   une   panne   d'électricité   générale   sur   la   ville   plonge   le   théâtre   brusquement  dans  le  noir,quelques  minutes  avant  la  toute  fin  du  spectacle. Sur   le   plateau,   les   corps   d'Ophélie,   de   Laerte   et   de   Gertrud   gisent,   morts.   L'équipe   du   théâtre   suggère   aux   comédiens   de   faire   une   pause,   le   temps   que   la   lumière   revienne.   Pause   d'emblée   refusée   par   le   public   et   la   troupe   qui   jouera   la   fin   de   la   pièce,   le   meurtre   de   Claudius  et  la  mort   de  Hamlet,aux  lampes   torches.   Moment  magique,  dans  le  plus  complet  silence.

!

13

Dimanche:  Parade  au  marché  où  nous  rencontrons  les  habitants.   Nous  les  retrouverons,     nombreux  dans  la  salle:  enfants,  femmes  voilées  ou  pas,   hommes  de  tout  âge,  SDF.  Du  jamais  vu,  ici,  à  Valenton.  

Pour  tous,   c’est  la   première  fois  qu’ils  franchissent  le  seuil  du  théâtre...  L'émotion   est  partout.

"Je  crois  qu'on  a  bien  fait  de   venir   ici"  murmure   une  femme,  dans  le  noir,  arrivant   en  retard  à  son  amie.

!

14

Une  rencontre  avec  une  Ville
PROJET  2012-­‐13  :  DEBUT  D’UN  PARTENARIAT

Pour   mesurer   la   force   de   l'évènement   qu'a   été   cette   représentation,   l’enthousiasme   de   la  population,   venue  très  nombreuse   et  pour  la  première  fois   dans  ce  théâtre  et  enfin  l'attache  puissante  qui  s'est  créée  entre  la   population  et   Yaël  Bacry,  un  document  a  été  établi  en  ANNEXE. Cet   évènement   ne   pouvait   rester   sans   lendemain   et   c'est   dans   le   désir   de   retrouver   tous  ces   habitants,  d'aller  en  découvrir  d'autres  et   de   continuer  le  bout   de  chemin  ensemble  que   la  Compagnie  décide   de   transférer  en  2012  son  siège   social  à  Valenton.

Le  service  culturel  de   la  Ville  de  Valenton  et  la  Compagnie   des   Pas   souhaitent   vivement   continuer   à   collaborer   ensemble   et   rendez-­‐vous  est   pris   pour  mettre   sur   pied   un   partenariat.   (Octobre  2011)

Pour  la  Compagnie,  l’aventure  est  riche  et  excitante.  Celle-­‐ci  permettra:     • de  consolider  les  liens  avec  le  Département  de  Val  de  Marne • de   mettre   une   pause   à   son   itinérance   en   s’enracinant   dans   un   territoire   où   beaucoup   reste   à   faire   et   à   imaginer   avec   une   population  passionnée  et  curieuse  mais  dans  une  marginalisation  et   précarité  de  plus  en  plus  grande • enfin,   d’avoir   à   disposition   de   vrais  outils   pour   mener   un  travail   en   profondeur   en  direction  de  toute  une  population  dans  une  démarche   interculturelle  et  intergénérationnelle.

!

15

“LE  PLATEAU,  MAINTENANT,  C’EST  LA  VILLE  !”
 “Je  ne  pensais  pas  que  c’était  pour  moi...”
Tout   est   dit   dans  cette   parole   d'une  Valentonnaise  donnée   à   tous  à   l'issue   du   Hamlet.   Tout   est   dit   du   sentiment   de   dévalorisation   de   soi   au   sentiment   d’exclusion,  d’isolement  et  de  marginalisation.   Mais  tout  est  dit  aussi  sur  la  puissance  de  métamorphose  du  théâtre   et  de  toute   action  culturelle  lorsqu’un  dialogue  vrai  s’établit  entre  un  public  et  des  artistes.

Le  territoire  de  Valenton
Située   à   17   Km   de   Paris   (sud-­‐ouest),   Valenton   est   une   commune   du   Val   de   Marne  de  12   100  habitants.   La  ville  est  confrontée   à  des  déséquilibres  urbains  et   sociaux   importants   facteurs   de   délitement   du   lien   social   et   d'exclusion   des   populations  les  plus  fragilisées. Un   foyer   sur   deux   est   non   imposable.   Les  bénéficiaires  des   minima   sociaux   et   ceux   vivant   en   dessous  du  seuil   de   pauvreté   représentent  2/5  de  la   population   totale.  Valenton   se   caractérise  par  un   nombre   élevé  de   grands  ménages  et   un   accroissement  des  familles  monoparentales.  La   commune   est  marquée   par  une   forte  présence  de  l'habitat  collectif  (74%  sur  Valenton)  dont   66%  de   logements   sociaux.  Il  résulte  de  tout  cela  une  demande  sociale  importante. Valenton   et   ses  habitants   luttent   alors  avec   force   et   passion   contre  toutes   les   formes  d'exclusion,  d'inégalité  pour  une  ville  solidaire  et  fraternelle.   Le   projet   d'action   culturelle   de   la   ville   va   dans   le   sens   de   cette   dynamique.   Il   s'attache  à   améliorer  les  conditions   de   vie  des  Valentonnais,  à   renforcer   le   lien   social,   la   civilité,   développer   la   vie   locale,   les   temps   festifs,   à   faciliter   à   tous   l'accès   aux   savoirs   et   à   la   culture,   à   promouvoir   la   culture   comme   facteur   de   l'épanouissement  individuel  et  collectif,  à  promouvoir  l'éducation  populaire.   C'est   pour   s'inscrire   dans   le   projet   d'action   culturelle   de   la   Ville   et   de   ces   objectifs  que  la  Compagnie  des  Pas  s'installe  à  Valenton.

!

16

III - LES ACTIONS

!

17

Nos  enjeux,  nos  objectifs  et  nos  moyens
NOS  OBJECTIFS  
Pour   la  Compagnie   des   Pas   investir   la   Ville   de  Valenton   c'est   contribuer   à   son   aménagement,  à   la  sensibilisation  de  ses   habitants  qui   sont  parfois   des   publics   qui   s'ignorent,   et   cela  en   créant   des   liens  privilégiés  dans   les  lieux   familiers   de   passage,   de   vie   dont   regorge   la   ville   à   chaque   recoin   de   rues,   d'aller   à   la   recherche  de  ce  public  qui  ne  demande  qu'à  se  révéler.

Amener  le  théâtre  à  la  population   Amener  la  population  au  théâtre
Apporter  le  théâtre  au  cœur  de  la  cité  c'est   • ouvrir   les   esprits   dans   une   dynamique   intime   et   collective   d'appropriation  et  de  revalorisation  de  soi • ouvrir  sur  un  «  ailleurs   »  possible  -­‐   poser   le   rêve  comme  besoin  et   droit   fondamental   de   l'homme,   moteur   de     tout   projet   -­‐   de   vie:   c’est   faire   renaître  l’espoir.       • développer   et  approfondir  la  conscience   individuelle   et  collective  par   la   rencontre   de   l'objet   artistique,   miroirs   approfondissants   et   réfléchissants  du  monde • s'approprier   le  «  là  où  l'on  vit  »  en   créant  l'événement   dans  les  lieux   les   plus  usités  pour  amener  la  population  à  ceux  qui  sont  désertés     Installer   des   artistes   au   cœur   de   la   cité   c'est   permettre   aux   habitants   de   se   remettre  en  jeu.

 COMMENT  FAIRE  ?
La  Compagnie  des  Pas  souhaite  couvrir  le  territoire  en   se  liant  aux  infrastructures   présentes   (associations,   la   place   publique,   la   halle   du   marché,   nouveaux   quartiers,  espaces   verts...)    intervenant  au  rythme  du  calendrier   de   la  ville   pour  y   développer  une  dynamique  artistique  en  harmonie  avec  la   population  et   installer   le  théâtre  dans  le  quotidien  de  chacun  tout  au  long  de  l'année.

Un  dialogue  original  avec  la  population
Élaborer   nos   formes   artistiques   à   partir   des   enjeux   d’une  Ville,   pour   créer   une   culture   commune.   Inventer   des   manières   originales   de   partir   à   l'écoute   des   habitants,  de   recueillir   leurs   paroles.  Valoriser   et  faire   circuler  ces  paroles  en   les   transformant  en...  matériaux  artistiques  !
! 18

Un  théâtre  vivant    à  "visage  humain"
Nos   forces   vives   sont   les   comédiens,   des   hommes   et   des   femmes.   Nous   multiplierons   les   occasions   de   vraies   rencontres,   fortes   et   vraies,   sans   “masques”,   de   proximité   avec   les  Valentonnais.  Nous  désacraliserons   le  théâtre   en   créant   des  liens   de  familiarité   entre   ceux  qui  le  font  et   ceux  à  qui  il  est   destiné,   continuant  ce   que   nous  avions  initié   ce  jour  de  marché  où   nous  avons   emporté   toute  une  salle  grâce  à  une  parade  costumée  et  chaleureuse. Créer   la  surprise.  Surgir   là  où   l’on  ne  nous   attend  pas.  Cette  alternance  du  connu   et   de  la  surprise  créera  de  l'attente   et  du  désir:  il  s'agira  de  tenir  la   population  en   haleine  toute  l'année.  

NOS  MOYENS

Joyeux  et  profonds
Le  théâtre   sera  à  la  fois  ludique  et  profond,  joyeux   et  grave.  Revendiquer  le  jeu,   chaque   fois   que   nous   apparaissons   afin   de   créer   un   déplacement,   une   mise   à   distance,  propice   à  la  conscience  :  une  invitation   à  regarder  autrement,  allier   la   fête  et  le  divertissement  à  la  réflexion.

“Les  brigades”  valentonnaises
Le   théâtre   étant   bien   souvent   ressenti   comme   un   objet   inaccessible   et   peu   attractif,   il  s'agira,  dans   un  premier  temps,  de   sensibiliser  les  Valentonnais  à  l'art   vivant   par   les   brigades   afin   de   les   rendre   familières   et   de   susciter   le   désir.   A   chaque   fois   que   la   Compagnie   des   Pas   voudra   s'adresser   artistiquement   et   directement   aux   Valentonnais,   elle   communiquera   sous   forme   de   brigades   au   cœur  de  la  cité. Au  théâtre   le  brigadier   est  un   bâton   de  bois  avec  lequel  on   frappe  les  trois  coups   avant   le   spectacle   pour   annoncer   que   celui-­‐ci   va   commencer.   Par   analogie,   la   toute  première  brigade   qui   aura  lieu   en  Janvier  2013  inaugurera  la  présence   de   la   Compagnie   des   Pas   dans   la   ville   sous   forme   d'une   parade   costumée   et   en   musique,  festive  et  populaire  pour  créer  un  lien  de  proximité. Trois  brigades  auront   lieu   au   cours  de   la  saison.   Elles  sont   de   brèves   formes  de   théâtre  de   rue  portées  par   des  comédiens  sillonnant  la  ville   toute   au  long  d'une   journée   de   manière   impromptue   en   plusieurs   points   d'intervention   :   espaces   verts,  halle  de  marché,  arrêts  de  bus,  maison   de  retraite,  place   de  quartier,   hall   d'immeuble...   Il   s'agit   d'aller   au-­‐devant   de   la   population,   de   provoquer   des   rencontres  fortes  et  inattendues,  individuelles  et  collectives.

!

19

Année  2012
Octobre 2012 Lʼatelier théâtre de la Ville enfants/ adultes fait peau neuve !

Juillet 2012 Le Cabaret de lʼImaginaire au Carnavalenton

Décembre 2012 Le “Noël russe”
En  Russie  l'univers  de  Noël  est  empreint  de  poésie.  Le   père  Noël  s'appelle   Ded   Moroz   ce   qui   signifie   le   Père  Gel.   On   dit   qu'il   est   l'inventeur   de   la   neige.  Il  se   déplace  accompagné  de  sa  petite  fille  Snegourochka,  la  petite   fille   des   neiges,  qui  est  coiffée   d'un  diadème  et  vêtue  d'une  robe   blanche   recouverte  de  paillettes.   La  légende  dit  qu'elle  serait  née  de  parents   âgés   et  pour  cette  raison  elle  serait  faite  de  neige  et  non  de  chair  et  d'os... Dans   l'enceinte   de   la   halle   du   marché,   comédiens   et   musicienne   présenteront   cette   histoire   poétique   sur   des   airs   de   folklore   russe   en   donnant  de  main  en  main  aux  Valentonnais(es)  des  flocons  de  neiges.  

!

20

Un  mot  sur...

LES  ATELIERS  AMATEURS  DE  LA  VILLE

Octobre  2011 L’atelier   de   Valenton   est   convié   par   Y.   Bacry   à   participer   aux   échauffements   des   “hamlétiens”  et  c’est  avec  une  réelle   joie   que   les  ados   et   adultes   ont   rejoint   leur   camarades   d’un   jour.   Nombre   d’entre   eux   découvrent   une   nouvelle   manière   d’aborder   le   théâtre   -­‐   et   en   redemandent... Septembre  2011 L’atelier,   n’ayant   plus   d’animateur,   la   Ville  propose  à  La   Compagnie   des   Pas  d’en  assumer  à  présent  la  direction.   L’objectif  ici  est  de  donner  un  nouveau  souffle   et  d’impulser  une  nouvelle   dynamique  dans  les   deux   ateliers  amateurs   de  la  Ville:  adultes  et  jeunes,   en  mettant  la  priorité  sur  ce  dernier. Cette   nouvelle   direction   contribuerait   aussi   à   élargir   le   recrutement   et   contribuerait   à   créer   une   pulsation   théâtrale   intéressante   sur   la   ville   par   le   "brassage"   de   toutes   les   personnes   concernées:   comédiens   amateurs  et  comédiens  professionnels Il  s’agira  donc  : • d'apporter  de  nouvelles  approches   pédagogiques  afin  d'approfondir   et  de  consolider  les  outils  déjà  existants   • de   développer   en  profondeur   l'outil  corporel,  pas   assez   développé:   le   corps   et   l'espace,   étude   du   geste   et   du   mouvement   etc.   et   le   vocal • et  enfin  d’amener  des  propositions  de  nouveaux  matériaux   (pièces,   textes,...)  puissants:  allier  le  ludique  à  l’exigence   Première  séance:  le  jeudi  4  octobre  

!

21

Année  2013
s   v e !” i “ V ♀us   n
“Weekdu rêve end ”

Mars et Juillet 2013 “A vos boîtes” !

et le...
LE COLLEGE FERNANDE FLAGON

!

22

GROS PLAN SUR “A VOS BOÎTES !”

!

23

DESCRIPTIF

Objectif
Instaurer   un  dialogue  avec  la  population  pour  la  valoriser  à  travers  une   démarche  participative  et  artistique.

Comment  ça  marche  ?
Les   brigadiers   installeront   au   cours   de   leurs   déambulations   une   dizaine  de            

“Boîtes  à  histoires”

dire” “Boîtes  à  

“Boîtes  à  rêves”

“Boîtes  à  souhaits”
“Boîtes  à  réclamation”
dans  la  cité.   Ces   boites   seront   assorties   d'un   mot,   d'une   phrase,   d'une   pensée,   d'une   question   invitant   la   population   à  glisser  dedans   un   billet  écrit,   une  photographie,  un  dessin,  une  forme  libre  qui  leur  est  propre.

Les  boîtes,  qu’est-­‐ce  que  c’est  ?
• c'est  joli,  stylisé  et  ludique,  incitatif  et  motivant • c'est   anonyme:   la   sécurité   et   la   confiance   ainsi   créées   permettent  une  liberté  d'expression • c'est  démocratique:  tout  le  monde  est  sur  le  même  pied     • ça   rythme   l'espace   et   le   temps:   y   glisser   son   mot   peut   devenir  un  rituel  joyeux  de  la  Ville

!

24

Que  viendra-­‐t-­‐on  y  déposer  ?
Ces   boîtes   appartiennent   à   la   population:   c'est   en   partant   à   son   écoute,   à   travers   ses   associations,   ses   structures   scolaires   et   culturelles,  les  différents  services  municipaux,  et  en   s'inscrivant  dans   le   calendrier   de   la   Ville   déjà   existant,   que   naitront   les   thématiques   des  questions  posées.

Comment  utiliserons-­‐nous  le  contenu  des  boîtes  ?
Les   contenus   des   boîtes   seront   restitués   à   la   population   sous   une   forme  artistique. Par   le   ludique,   l'enjeu   des   boites   est   d'intégrer   joyeusement   et   profondément  la  population   dans   son  territoire,  de  la  faire  participer   directement   à   l'élaboration   des   œuvres   ainsi   créées,   de   développer   son  imaginaire  et  son   expression   afin  d'être  auteur  de   sa  vie   au   cœur   de   la   cité.   Ainsi   au   fil   de   la   saison   sera   créé   un   répertoire   de   l'imaginaire   valentonnais  :  témoignages,  poèmes,  chansons,  dessins,   anecdotes  diverses...  et   à  terme,  un   pan  du  patrimoine  culturel  de  la   cité.

9  boîtes  seront  installées  sur  les  sites  suivants

La  Mairie  (2  boîtes),  Le  Parc  du  Château  (2  boîtes),  les  Aulnettes   (Bibliothèque),  l’Etang,  le  Centre  social  de  la  Lutèce,  le  Val   Pompadour,  Les  Vignes  (devant  le  château).

!

25

DEUX  BOITES/DEUX  THÉMATIQUES

“Vives   n♀us  !”

POSE: JANVIER 2013

A   Valenton,   la   journée   pour   les   droits   de   la   femme   s'étale   sur   un   mois.   Durant  cette  période,   un   grand  nombre  d'animations   sont  proposées,   toutes   centrées  sur  la  condition  féminine  d'hier  et  aujourd'hui,  d'ici   et  d'ailleurs,  en   insistant  particulièrement  sur  la  jeune  génération,  majoritaire  à  Valenton.  

Le  2  mars  2013 MANI-­‐FÊTE  DES  FEMMES  
Une   vraie-­‐fausse   manifestation,   festive   et   politique,   déambulera   et   stationnera   à   différents   points   stratégiques   du   marché   pour   porter   les   réponses   des   Valentonnaises,   issues   des   boîtes   et  croisées  avec   des   textes   de   femmes   politiques   et   littéraires.   Cette   manifestation   se   fera   par   des   comédiennes  et  des  musiciennes.  

Le  week-­‐end  du  9-­‐10  mars  2013 "VIVE  N♀US!"ou  PAROLES  DE  FEMMES
L'équipe  de  la  Compagnie  investira  le  centre   socio-­‐culturel,   le  marché  et   la   rue   Georges   Bizet   pour   porter   les   couleurs   de   la   femme   par   des   mises   en   forme  théâtrales.   Une  scénographie  originale  sur   les  façades   et  à  l'intérieur,  sera  conçue  pour   métamorphoser   le   bâtiment   et   susciter   l’étonnement   et   l’intérêt   des   habitants  à  pousser  la  porte.   A   l'intérieur   une   exposition   pédagogique   sur   la   Femme   et   des   lectures   publiques  dans  chaque  recoin  du  bâtiment  seront  mises  en   situation    par  des   comédiennes. En   rendant   publiques  ces  paroles  de  femmes  et  en  les  mettant  en  regard  de   textes   célèbres,   nous   valoriserons   et   légitimons   les   paroles   intimes   des   Valentonnaises   en   leur   donnant   un   espace   digne   d'elles   et   nous   rendons   accessibles  des  textes  et  poèmes.
! 26

“Week-end du rêve”

POSE: MAI 2013

Il   s'agit   d'ouvrir   une   brèche   dans   la   réalité   quotidienne   des   Valentonnais   en   inventant   un   espace,   le   temps   d'un   week-­‐end,   à   la   mesure   et   grandeur   de   leurs  rêves. Ce  week-­‐end  du   rêve   qui  aura  lieu  au  mois   de  juillet  2013  sera  créé  à   partir  des   boites,   nous   recueillerons   les   rêves   des  habitants   qu'ils  auront   déposés  sous   forme  de  textes,  courts   récits  ou  dessins  que  nous  croiserons   avec   des  rêves   littéraires  et   textes  (scientifiques,  psychologiques,   mythiques,   etc.)   de   toute   sorte  autour  du  rêve.   Dans   un   lieu   déterminé,   qui   se  révélera   par   le   travail   de   dépouillement   des   boîtes,   nous   inviterons   les  Valentonnais   à   déambuler   dans   une   installation,   avec  plusieurs  stations,  autour  de  la  question  du  rêve. Des  "ilots"  seront  animés  par  les   comédiens-­‐personnages   incarnant  les  textes   choisis  : lesquels  incarneront  les  rêves  des  valentonnais,  

des  "rêveurs"

un  "professeur" un  poète.

Un  atelier  de  "fabrique  à  rêve"
sera  animé  par  deux  autres  artistes.

Tous   les   objets   concrets   et   abstraits   cités   dans   les   rêves   déposés   par   les   habitants   seront   exposés   et   ré-­‐agencés   d'une   manière   poétique   et   surprenante   et  constitueront   l'installation   même  dans  laquelle  le   public   sera   invité  à  traverser  et  à  habiter  ces  deux  jours  de...  rêve. Chacun  repartira  avec   un  objet,  le  sien  ou  celui  d'un   autre,  qu'il  aura  ramassé   ou  qu'il  aura  inventé  à  son  passage  dans  l'atelier  comme  une...   trace  de   son  

rêve.

!

27

Conception et réalisation des boîtes:Sophie Pegelin

Août 2012: 1ère proposition

!

28

Un  mot  sur...

LE  COLLEGE  FERNANDE  FLAGON
La   Compagnie   des   Pas   interviendra   dans   deux   classes   du   Collège   Fernande   Flagon   dans   le   cadre   du   dispositif   de   soutien   aux   actions   éducatives  et  citoyennes  des  collèges  du  Conseil  Général Le   principal   objectif   du   dispositif   est   de   soutenir   des   initiatives   participant   au   développement   personnel   des  élèves   et   permettant   aux   parents,   aux   enseignants   et   aux   partenaires   associatifs   d’être   parties   prenantes   d’actions   éducatives   favorisant   le   lien   social  et   la   réussite  de   tous. Deux  axes  concernés: • L’école   du   spectateur:   le   service   culturel   invitera   les   classes   à   découvrir   les   spectacles   programmés   sur   la   saison   2012-­‐13.   Un   travail  de  médiation  sera  mené  par  les  comédiens  de  la  Compagnie. • L’école   du   jeu:   création   d’un   spectacle   sur   un   matériau   qui   sera   déterminé  par  rapport   aux  thèmes  de  la  saison,  en   synergie  avec  le   Service   Culturel   et   la   Compagnie   des   Pas   dans   le   cadre   de   leur   partenariat Nous   le   savons   par   expérience:   la   pratique   théâtrale   en   direction   des   jeunes  est  un  outil   fabuleux.  En  effet,  l’apprentissage  du   jeu  individuel  et   collectif,   en   développant  un   autre   type   de   regard  et  d’écoute,    permet  de   valoriser   et   développer  leur   imaginaire,   leur   potentiel   créatif   ainsi  que   leur  capacité  d’expression. Le   résultat   est   tangible:   un   atelier   théâtre   sur   l’année   permet   aux   enseignants  de  modifier   leur  rapport   à  l’ensemble  de   la  classe  ainsi  que   les  rapports  internes  des  élèves  entre  eux   :   jugement  de  soi  et  regard   sur   les  autres,  attention,  esprit  de  groupe.

!

29

et  pour  finir...

NOTRE  PROCHAINE  CRÉATION  !

Etant   encore  tout  “jeunes”  sur  le  territoire,  il  est  important  pour   nous   de  ne  pas  nous  précipiter  dans  une  nouvelle  création  sans  prendre   le   temps   d’une   immersion   vraie   et   profonde   au   sein   de   la   Ville:   cela   n’aurait  avoir  du  sens. Cette   nouvelle   création,   dont   nous   ignorons   tout   actuellement,   ne   pourra  s’imaginer,  se  penser  et  se  concevoir   hors  de  ce  dialogue  que   nous   inventerons   avec   les  Valentonnais,   car   elle   est   ne   peut   être   que  partie  intégrante  de  celui-­‐ci. Il   faut  du  temps   pour   prendre  le   pouls  d’une  Ville,  du  temps  pour   l’écouter.   Ecouter   ce   qu’elle   dit   et   ne   dit   pas,   découvrir   ses   richesses   visibles   et  deviner   celles   qui   ne   demandent   qu’à   surgir,   répondre   à   ses   désirs   exprimés   et   en   proposer   d’autres,   inconcevables  et  tentants  et  grandir  ensemble. Notre   nouvelle   création   prendra   naissance   dans   ces   chemins   là   et   sera   notre   cadeau   à   la   Ville   et   ses   habitants,   après   un   an   de   compagnonnage.

!

30

V- CURRICULUMS VITAE

!

31

Yaël Bacry
Metteur en scène, enseignante et directrice artistique de La Compagnie des Pas

FORMATION  Universitaire  Licence de cinéma (1977) Thèse de troisième cycle en Sociologie du texte (mention TB avec félicitations du jury) 1983 Artistique : Cours de théâtre à l’Atelier blanc. Aix en Provence (1981-1983). Stages AFDAS avec J.C. Fall. Piano et chant lyrique avec Claude Vierne et Jacqueline Bonnardot à Paris.

ASSISTANATS / COLLABORATIONS /DRAMATURGIES
Assistante à la mise en scène de Pierre Strosser, Claude Goretta et Patrice Chéreau sur des opéras. Puis collaboratrice (mise en scène, directions de stage AFDAS et dramaturge) de Jean-Claude Fall au Théâtre de la Bastille et au TGP Saint-Denis.

MISES EN SCÈNE THÉÂTRE/MUSIQUE
1992 L’OURS et LA DEMANDE EN MARIAGE d’Anton Tchekhov. Université Panthéon Sorbonne. DON JUAN de Molière. Cambridge University. USA. 1993 CES FOUS DE TCHEKHOV (Platonov, Ivanov, Oncle Vania, Les Trois soeurs) m.e.s en collaboration avec J.C Fall. Coprod. JTN. TGP. St Denis 1994 ANTIGONE de Sophocle. Prologue de Robert Garnier. Production Compagnie des Pas. Avec l’aide de la DRAC et du THECIF et JTN. Théâtre Gérard Philipe. Saint-Denis 1997 LA ROUTE de Wole Soyinka. Africolor. Théâtre Gérard Philipe. SaintDenis. 1998 L’ENFANT ET LES SORTILEGES. Opéra de Maurice Ravel. Livret de Colette. Opéra National de Montpellier 2000 LES CINQ ROULEAUX : ESTHER VS ESTHER. Esther trad. Meshonnic en regard du texte de Racine. Théâtre du Rond-Point. Paris 2001 PRISONS/PAROLES 1 de J.P. Guéno. Rencontres à la Cartoucherie. 2003 PRISONS /PAROLES 2 Production Compagnie des Pas. Gare au Théâtre à Vitry. RECHANTS DU MAL AIME. Théâtre musical à partir du poème de Guillaume Apollinaire. Production Chœur en scène. Centre culturel Paul Bailliard, Massy. 2004 DIDON ET ENEE Opéra de Henry Purcell. Opéra de Massy. Théâtre St Germain en Laye. PIÈCES COURTES de Daniel Keene. La Pluie, Le Violon, Kaddish, Garçon sans visage (création mondiale). Production Compagnie des Pas. Gare au Théâtre. Vitry-sur-Seine RECHANTS DU MAL AIMÉ. Théâtre Studio d’Alfortville. L’Agoreine, Bourg la Reine.

!

32

Yaël Bacry, metteur en scène
FORMATION  Universitaire  Licence de cinéma (1977) Thèse de troisième cycle en Sociologie du texte (mention TB avec félicitations du jury) 1983 Artistique : Cours de théâtre à l’Atelier blanc. Aix en Provence (1981-1983). Stages AFDAS avec J.C. Fall. Piano et chant lyrique avec Claude Vierne et Jacqueline Bonnardot à Paris.

ASSISTANATS / COLLABORATIONS /DRAMATURGIES
Assistante à la mise en scène de Pierre Strosser, Claude Goretta et Patrice Chéreau sur des opéras. Puis collaboratrice (mise en scène, directions de stage AFDAS et dramaturge) de Jean-Claude Fall au Théâtre de la Bastille et au TGP Saint-Denis.

MISES EN SCÈNE THÉÂTRE/MUSIQUE
1992 1993 1994 1997 1998 2000 2001 2003 L’OURS et LA DEMANDE EN MARIAGE d’Anton Tchekhov. Université Panthéon Sorbonne. DON JUAN de Molière. Cambridge University. USA. CES FOUS DE TCHEKHOV (Platonov, Ivanov, Oncle Vania, Les Trois soeurs) m.e.s en collaboration avec J.C Fall. Coprod. JTN. TGP. St Denis ANTIGONE de Sophocle. Prologue de Robert Garnier. Production Compagnie des Pas. Avec l’aide de la DRAC et du THECIF et JTN. Théâtre Gérard Philipe. Saint-Denis LA ROUTE de Wole Soyinka. Africolor. Théâtre Gérard Philipe. Saint-Denis. L’ENFANT ET LES SORTILEGES. Opéra de Maurice Ravel. Livret de Colette. Opéra National de Montpellier LES CINQ ROULEAUX : ESTHER VS ESTHER. Esther trad. Meshonnic en regard du texte de Racine. Théâtre du Rond-Point. Paris PRISONS/PAROLES 1 de J.P. Guéno. Rencontres à la Cartoucherie. PRISONS /PAROLES 2 Production Compagnie des Pas. Gare au Théâtre à Vitry. RECHANTS DU MAL AIME. Théâtre musical à partir du poème de Guillaume Apollinaire. Production Chœur en scène. Centre culturel Paul Bailliard, Massy. DIDON ET ENEE Opéra de Henry Purcell. Opéra de Massy. Théâtre St Germain en Laye. PIÈCES COURTES de Daniel Keene. La Pluie, Le Violon, Kaddish, Garçon sans visage (création mondiale). Production Compagnie des Pas. Gare au Théâtre. Vitry-sur-Seine RECHANTS DU MAL AIMÉ. Théâtre Studio d’Alfortville. L’Agoreine, Bourg la Reine. RECHANTS DU MAL AIME. Théâtre de la Plaine, Paris. Théâtre Antoine Vitez, Ivry PRELUDES Cabaret théâtral lyrique autour de mélodies françaises. Production Chant de traverse. Le Regard du Cygne. Paris LA REINE DES NEIGES d'après Andersen. Production Compagnie des Pas. Avec l’aide de la DRAC. Création à la Maison de la Poésie (puis 33

2004

2005

2006-8

!

2006-8

2008 2009-11 2011

LA REINE DES NEIGES d'après Andersen. Production Compagnie des Pas. Avec l’aide de la DRAC. Création à la Maison de la Poésie (puis reprise). Festival "Enfantillages" au Treize Vents à Montpellier. Maison Maria Casarès, etc. Tournée sur 3 ans. 97 représentations. MOZART CAFE, cabaret théâtral et lyrique autour de W. Mozart. Production Futur Vital. Auditorium de la Ville de Trappes. Théâtre Laurette, Paris. PEER GYNT de H. Ibsen. Théâtre d'Ermont, Gare au Théâtre, Vitry-sSeine, Anis Gras à Arceuil, Théâtre de Lagny. Tournée de MOZART CAFÉ ROSSINI HOTEL - Cabaret théâtral et lyrique autour des opéras de Rossini. Théâtre Musical Marsoulan

MISES EN SCENE PROFESSIONNELLES (ENFANTS - ADOLESCENTS - JEUNES EN VOIE DE PROFESSIONNALISATION) Avec Opéra Junior : Ses spectacles sont le fruit d’un travail de 10 à 16 mois intensifs dans lesquels une formation double est proposée aux jeunes  : formation théâtrale et musicale. Deux stages de « montage de spectacle » viennent clôturer cette formation. 1993  ESTHER Pièce de Jean Racine, avec les intermèdes chantés de J.B Moreau. CDN Théâtre des Treize Vents. Montpellier . Groupe : seize jeunes filles (de 12 à 16 ans) CENDRILLON. Opéra de Vladimir Kojoukharov. Théâtre de Nîmes. Opéra de Montpellier. Groupe : 25 enfants (de 8 à 13 ans) THE BEGGAR'S OPERA de John Gay. Adaptation du texte de J. Gay de Yaël Bacry en coll. avec la troupe des élèves (atelier d’écriture et improvisation plateau). En collaboration avec la classe d'initiation du CNR de Montpellier. Opéra de Montpellier. Captation ARTE/Mezzo. Groupe de 16 adolescents et jeunes en voie de professionnalisation (de 13 à 23 ans). Formation théâtrale  : 10 mois. Montage du spectacle : 6 mois.

1994  1998 

Avec le CREA : 2000  JAMAIS NON. Théâtre musical de Pablo Cueco. Théâtre d’Aulnay s bois. Amphithéâtre Opéra Bastille. Avec SACD'ADOS : 2007 MACHINES DE GUERRE, spectacle musical et théâtral autour de chansons et de textes sur la guerre. Textes de Edward Bond, Bertold Brecht, Michel Azama, Déa Loher, etc. Théâtre de Cormeilles, Auditorium de Rouen. 16 jeunes de 15 à 24 ans

FORMATION ET ENSEIGNEMENT
Conservatoire National de Région - Montpellier (1997-98) Responsable pédagogique et professeur permanent de la classe professionnelle du Conservatoire National de Région de Montpellier. Intervenants extérieurs: Laurence Roy, Elisabeth Chailloux et Dominique Féret

!

34

CDN Théâtre des Treize Vents - Montpellier (1997-99) Responsable de la formation au CDN Théâtre des Treize Vents : - Représentante du Théâtre des Treize Vents aux réunions pédagogiques avec les intervenants des classes options théâtre et le Rectorat. - Suivi de la formation initiale en ce qui concerne les lycées pour l’enseignement de spécialité et les options de pratiques artistiques. - Suivi de la formation professionnelle (stages en destination des comédiens professionnels) - Mise en place de plusieurs actions pédagogiques et artistiques avec les compagnies accueillies au CDN en direction de classes de Collège et Lycées. - Elaboration d’un partenariat étroit entre le Théâtre des Treize Vents et le Conservatoire de Région. Formatrice en direction de professionnels travaillant avec des enfants et ados: Formation « mise en espace de chœur d’enfants » proposée par l’ADIAM 91 Formation "mise en scène de chœur" proposée par l’ADIAM 78 Stage de sensibilisation à la mise en scène de musique chorale, organisé par la Région Musique Normandie Formation en direction des élèves professeurs d’école sur le travail théâtral en direction des enfants à l’IUFM de CRETEIL. Travail avec deux classes primaires de l’école Einstein d’Ivry. En direction des comédiens professionnels: Direction de nombreux stages AFDAS en collaboration avec J.C Fall puis seule, autour des oeuvres de SOPHOCLE, ESCHYLE, THOMAS BERNHARDT, PETER HANDKE, ANTON TCHEKHOV, BERTOLD BRECHT, TENNESSEE WILLIAMS et EDWARD BOND. CDN Treize Vents, Montpellier, Théâtre de la Bastille et au TGP Saint-Denis. LE VERS RACINIEN - L'OPERA DE QUAT'SOUS, SHAKESPEARE. Formatrice ANPE dans le cadre de stage de formation continue à destination de comédiens professionnels. Ecoles de théâtre Enseignante au Théâtre des Quartiers d'Ivry - Adultes (depuis 2003) Spectacles présentés : LA PRINCESSE MALEINE de M. Maeterlinck - L'ENFANT REVE de H. Levin LE ROI LEAR de Shakespeare - CALDERON de Pasolini - PEER GYNT de H. Ibsen ANDROMAQUE de J. Racine - LES BAS FONDS de M. Gorki HAMLET de W. Shakespeare, repris au CC de Valenton et au Théâtre de l'Orme, Paris - L'ORESTIE de Eschyle Enseignante au Théâtre d'Ermont - Adultes et ados (2009-10) Enseignante à THÉÂTRE EN ACTES. Paris. Travail sur l’alexandrin de Jean Racine. Spectacle de sortie : ANDROMAQUE  de Jean Racine Enseignante à l’Ecole Internationale de Théâtre. Paris (1997) Option Théâtre A3 Intervenante option théâtre A3 au Lycée Paul Eluard à Saint-Denis (190) Intervenante A3 dans les Lycées du département de l'Hérault (97-99)

!

35

Conservatoires municipaux Conservatoire de la Ville de Saint-Denis. Spectacle de sortie  : PAR LES VILLAGES de P. Handke. Théâtre Gérard Philipe (1990) Conservatoire d’Alfortville. Spectacle réalisé  : PETITS CONTES NEGRES POUR ENFANTS BLANCS d’après Blaise Cendras. Conservatoire d’Ivry. Spectacles : LE LAC DES CYGNES (2004) HAENSEL ET GRETEL (2006) Ateliers de pratiques artistiques Nombreux ateliers de pratiques artistiques dans des structures scolaires (écoles, collèges) et associations chevillés aux créations de la Compagnie des Pas. Direction d'un atelier de pratique artistique à l'OSE, avec des enfants en difficulté (09-10) Coach privé auprès de chanteurs lyrique ECRITURES Théâtre - Ivanov  de A. Tchékhov  : traduction en collaboration avec Dominique Bertola. Représentations au TGP Saint-Denis (dépôt SACD) - The Beggar’s Opera  : adaptation du texte de la pièce de John Gay. Représentations à l’Opéra de Montpellier (dépôt SACD) - La Reine des neiges : adaptation scénique du conte d’Andersen. Création à La Maison de la Poésie (dépôt SACD) - Mozart Café, cabaret théâtral et lyrique (dépôt SACD) - Rossini Hotel ou la folle journée, pièce lyrique (dépôt SACD) - Le Minotaure (en cours d'écriture)

Jean-Luc Chanonat, lumières
A travaillé entre autres sur des spectacles de Patrice Chéreau, Pierre Romans, Catherine Marnas, Thierry de Peretti, Marcel Maréchal, Thibaut de Montalembert, Pauline Bureau, Lucie Berelowitsch, J. Louis Jacopin, Jérémy le Louët, Yaël Bacry, F. Orsoni, François Bourgeat, G. de Boodt, J. Klesyk, C. Lidon, S. Barciet, Denis Polalydes, Xavier Gallais, Bernard Levy, John Malkovitch, etc..

Emmanuel Bodin, comédien
Formation : Ecole Florent (Gilles Gleizes) - Ecole du Théâtre National de Chaillot (Pierre
Vial - Madeleine Marion - JC Durand – Martine Harmel)

Théâtre

2010 : Les Aventures de Peer Gynt d’après H. Ibsen. Mes Yaël Bacry. Théâtre d’Ermont Gare au Théâtre. 2009 : Histoires d’On de Philippe Crubezy –. Mise en scène : Ana Acerbis – Espace Charles Vanel à Lagny sur Marne 2008 : Les Trois soeurs de Tchekhov –Mise en scène de Natasha Mash – Vingtième Théâtre En attendant le Petit Poucet de Philippe Dorin Mise en scène : Anna Acerbis – Eglises de la Communauté de Marne-et-Gondoire

!

36

2007 : Le Malade imaginaire de Molière –. Mise en scène : Richard Arselin Tournée de trois mois en Italie (Bouffon Théâtre) 2006 : Le scribe de PY Millot -Mise en scène de Frédéric Millan - Zanzibar Hotel 2005 : Pierre ou les frères misères de Vincent Lecompte - Mise en scène de Vincent Lecompte - Scène Nationale d’Angoulême 2004 Deux jambes, deux pieds, mon oeil de Monique Enckell - Mise en scène de Phillipe Vasseur - Villa Mais D’ici (Aubervilliers) L’équilibre de Botho Strauss. Mise en scène de Maïa Commere Maison du comédien Maria Casarès 2003 : Les plaideurs de Racine – Mise en scène d’Antonio Cauchois – CC de Neuilly-sur-Scène Un fil à la patte de Feydeau - Mise en scène de Bernard Bastaraud - C. Arts de Point à Pitre 2002 : Les fausses confidences de Marivaux et On ne badine pas avec l’amour de Musset - Mise en scène de Catherine Brieux - Théâtre des Cinq Diamants 2001 : La résistible ascension de la pénalisation de Gilles L’Hôtes&Laurent Deutsch. Mise en scène de JP Dumas - Rencontres de la Cartoucherie Impatience de François Bon Mise en scène de Pilar Anthony - Théâtre du Périscope (Nîmes) 2000 : La Quittance du diable de Musset . Mise en scène de Philippe Person Théâtre du NO Berliner Strasse de Brecht & Weill s - Mise en scène de Marie-France Lahore - Théâtre La Luna - Avignon Off Une envie de tuer sur le bout de la langue de Durringer -. Mise en scène de Maïa Commere Théâtre National de Chaillot L’échange de Claudel - Théâtre du Rond Point des Champs Elysées. Mise en scène de Madeleine Marion 1999 : La demande en mariage de Tchekhov -. Mise en scène de Jacques Albert Canques - Festival de Condom

Cinéma / Télévision

2003 : Ambre a disparu – Denys Granier-Deferre - Rôle de Thomas 2001 : Laisser passer - Bertrand Tavernier – Rôle de l’infirmier anglais 2000 : Le glandeur - Jean-Pierre Mocky - Rôle de Parmentier

Théâtre de rue

Depuis 2003 : Créations burlesques de personnages imaginaires en déambulation et en intéractivité avec le public ( Compagnie Lescadrille, Compagnie des Acidus)

Pédagogie

Intervenant extérieur pour l’option Théâtre au baccalauréat (Lycée J. Ferry à Coulommiers) et direction de nombreux ateliers

Véronique Mailliard, comédienne
Spectacles :
2010 : Les Aventures de Peer Gynt d’après H. Ibsen. Mes Yaël Bacry. Théâtre d’Ermont - Gare au Théâtre. 2009-10 : Phèdre de Jean Racine. M e s Renaud Marie Leblanc. CDN Théâtre des Treize Vents. Théâtre de Grasse. Théâtre de Draguignan 2007 :la Reine des Neiges de Andersen Mes Yaël Bacry - Maison de la Poésie – Paris et tournée

!

37

2006 :Festival Etranges étrangers, compagnie l’Amin Théâtre de l’Envol-Viry-Chatillon 2005 : Brand de Ibsen, m.e.s Stéphane Braunschweig . Théâtre National de La Colline, Paris. 2004: O ami, qu'est-ce que l'exil? lecture-spectacle conçue par Véronique Mailliard. 5ème Rencontres d'été, la Maison du Comédien Maria Casarès, Alloue, Charente. 2004: l'Orestie de Eschyle, m.e.s Renaud-Marie Leblanc - Scène Nationale du Merlan, Marseille. 2003: Va et vient de Samuel Beckett, m.e.s Anna Acerbis -Moisson d'avril. La Coupole/ Scène Nationale de Sénart. 2002/04: La pluie de Daniel Keene (solo) Conception et interprétation. Amin Compagnie Théâtrale, Maison du Comédien Maria Casarès 2003, Festival Court Toujours, Scène Nationale de Poitiers 2001/02: Prisons/Paroles m.e.s Yaël Bacry. Rencontres de La Tempête, reprise Gare au Théâtre/Vitry. 2001: Dernières nouvelles de la peste de Bernard Chartreux, m.e.s Renaud-Marie Leblanc. Théâtre du Merlan/Scène Nationale, Marseille. Le grand parler Conception et m.e.s Jean-Claude Fall. C.D.N de Montpellier, 2000: Fin de Partie de Samuel Beckett (rôle: Nell) m.e.s Jean-Claude Fall. C.D.N de Montpellier, 1999: Les baigneuses de Daniel Lemahieu, m.e.s Jean-Marc Bourg, C.D.N de Montpellier, 1998: L'opéra de Quat'sous de Bertolt Brecht, m.e.s de Jean-Claude Fall . C.D.N de Montpellier, 1997: Les cinq rouleaux traduction Henri Meschonnic, m.e.s Patrick Haggiag. Manufacture des Oeillets, Paris. 1997: Le marin de Fernando Pessoa, Compagnie Atout Théâtre, Maison du Portugal, Paris. 1996: L'ignorant et le fou de Thomas Bernhard, m.e.s Renaud-Marie Leblanc. Théâtre du Proscenium, Paris. 1995: Le pélican d'August Strindberg, m.e.s Catherine Fourty. C.D.N de Montbéliard + tournée. 1994: Antigone de Sophocle, m.e.s Yaël Bacry. T.G.P, C.D.N de Saint-Denis. 1993: Gaspard de Jean-Marc Eder (chorégraphie). Amandier de Paris. 1993: Les dormeurs création de la compagnie Zéro Théâtre, m.e.s Benoît Téberge. Théâtre d'Orly. 1992: Les Choéphores d'Eschyle, traduction de Paul Claudel. Compagnie Atout-Théâtre, Ancrage/Théâtre de l'Éclipse, Juvisy. 1990: Fous de Tchekhov: Ivanov -Platonov m.e.s Jean Claude Fall et Yaël Bacry. T.G.P, C.D.N de Saint-Denis + tournée. 1984: Arlequin poli par l'Amour de Marivaux, m.e.s Véronique Mailliard. Festival d'Octon + tournée. 1983: Les Soupirants de François Jox, m.e.s de l'auteur - Théâtre du Chaudron. 1982: Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, m.e.s Micheline Kahn . Festival d'Octon + tournée. Cinéma : 1995 Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran (rôle: une infirmière) 1986: Y-a-t-il un pirate sur la ligne de Roy (rôle: une secrétaire)

Mises en scène

1985: La fille de Rapaccini d'Octavio Paz, Théâtre du Quai de la gare. 1984: Arlequin poli par l'amour de Marivaux, Festival d'Octon + tournée.

Interventions pédagogiques

Titulaire du diplôme d’Etat de l’enseignement du théâtre (2006) Aux ateliers du Théâtre des Quartiers d'Ivry (1991-1998) Ateliers théâtres en milieu scolaire depuis 1993 (Rueil-Malmaison, Clichy...) Membre de l'équipe artistique du C.D.N de Montpellier/Théâtre des Treize-Vents (1998-2000) Ateliers-théâtre avec l'A.T.E (Clichy) L'Amin-Compagnie-Théâtrale (2001-08) La Maison du Comédien, Maria Casarès, Alloue (Charente).(2003- 2008).La Maison de la poésie (2007-2008) Interventions en classes A3 pour la section théâtre  (avec le C.D.N de Montpellier compagnie Attrape Théâtre)

!

38

Barnabé Perrotey, comédien
Fonde en 1989 la compagnie « Valsez Cassis » avec François Wastiaux, Yves Pagés et Agnès Sourdillon, au sein de laquelle il joue L F Celine, Cervantès, Shakespeare, Goethe,Yves Pagés, François Begaudeau, Labiche, Genet et John Cassavetes. Son parcours croise dés lors Hugues Quester, Philippe Garrel, Jean Claude Fall, Jean Jourdheuil, Bob Wilson et Stephan Suschke du Berliner Ensemble. Il a également travaillé au théâtre au coté d’Alexis Forestier, Patrick Haggiag, AlainGintzburger, Armel Veilhan, Nathalie Epron, Jean Marc Eder, Louis Guy Paquette, Michel Froehly, Françoise Lepoix, Clyde Chabot, Bruno Sachel,Bruno Boussagol…des auteurs, principalement contemporains tels que Sarah Kane, Heiner Müller, Genet, Blanchot, Büchner, Kafka, Brecht, Botho Strauss, Romain Gary, Danielle Collobert, Boïchev, Dukovski, Boulgakov, Gorki, Gombrowicz, Durrenmatt, Sarraute, Gertrud Stein et … René Descartes. - En théâtre de rue avec la Cie « magma performing theatre/Nadeige Prugnard » et « la machoire 36 » - Au cinéma avec François Dupeyron, Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, - Il a également mis en scène Kafka, LF Celine, Cervantès et Heiner Müller - Il a été chargé de cours à l’université Paris VIII de St-Denis et intervient régulièrement en milieu scolaire depuis 1990.

Béatrice Vincent, comédienne
Théâtre
2010 : Les Aventures de Peer Gynt d’après H. Ibsen. Mes Yaël Bacry. Théâtre d’Ermont Gare au Théâtre. 2007-09 «  Les Contes tziganes  » spectacle de contes accompagnés par une violoncelliste, théâtre Aleph ( Ivry) et Espace Quartier Latin. Tournée dans de nombreux lieux. 2006-09 : « La Reine des neiges » création d'après le conte d’Andersen -- mise en scène Yaël Bacry Maison de la Poésie, Paris « Enfantillages », Montpellier. Espace Icare, Issy les Moulineaux, etc. 2005 : « Le Makrout au chocolat » Spectacle musical pour enfants adapté d’un conte de Catherine Zarcate – Théo Théâtre, «  La Révolte des Couleurs  » de Sylvie Bahuchet pièce pour enfants sur la déportation des enfants juifs, à la médiathèque d'Ivry - (Acte Sud jeunesse), 2004 : « L’Oiseau Vert» de Carlo Gozzi – Studio Albatros, Montreuil - Espace Beaujon dans le cadre du festival des Tréteaux Nomades, Paris 2003 :  Crac dans le Sac» de Pierre Gripari joué du 26 Février au 20 Avril au Théo Théâtre à Paris 2001-02 : « L'Opéra de Quat'sous», de Bertold Brecht et Kurt Weill avec la Compagnie du Chameau. Rôle de Mme Peachum. Festival d’Avignon 2002 (off) Ouverture du festival « les scènes d’été du 13 » au Théâtre 13, en 1999-00  : «  La Nuit des Rois», William Shakespeare avec la Compagnie du Chameau, mise en scène Michaël Chemla. Plus de 100 représentations au théâtre du Tambour Royal à Paris, Fest d’Avignon 2000 (off)

Télé / Cinéma

2006 : Sketches pour "Radio Plus" en clair sur Canal + . Sketches pour e-TF1 diffusés sur les lignes RATP équipées ( réal. Michel Munilla) 2005  : plusieurs épisodes de «  Défi des garçons  » pour la chaîne Comédie. AUDREY, moyen métrage de Michel Munilla, rôle de la fée.

!

39

Musique / Chant

1994-98 :Chanteuse du groupe "Les Cactus": 2 participations aux Francofolies (97 et 98). Réalisation d'un album auto-produit vendu à plus de 1000 exemplaires. Plus de 110 concerts dans toute la France (Glaz’art, le Divan du monde, festival Parole et Musique à Saint-Étienne).Une cinquantaine de compositions originales

Margaret Zenou, comédienne
Formation :

Ecole de Danse Peter Goss, ateliers de danse Boris Charmatz (CDN de Caen) Josef Nadj (CDN de Caen), Anna Rodriguez, Marion Lévy (Anne-Thérésa de Keersmaeker), stages TGP (Jean-Claude Fall - Marc François), Cours Florent

Théâtre
2011 : ABSINTHE création de Pierre-Yves Chapalain. Theatre de la Bastille Scene nationale Besancon, etc... 2010 : LES AVENTURES DE PEER GYNT d’après H. Ibsen. Mes Yaël Bacry. Théâtre d’Ermont - Gare au Théâtre. 2008  : ESSAI SUR PENTHESILÉE Texte, mise en scène  : P-Yves Chapalain, Inauguration nouvelle salle Théâtre de l’Echangeur LA LETTRE Texte et mise en scène  : P-Yves Chapalain. Théâtre de la Tempête. 2008  :THE PLEASURE IS ALL MINE. Création (auteur, chorégraphe, metteur en scène, interprète). Théâtre Berthelot 2004 : A L'ABORDAGE de Emmanuel Ducluzeau Msc. Xavier Brousse (Sudden Théâtre) PROJET EINSTEIN (Création) d'après Margaret Zenou MSc. collective (La Maison des Métallos) 2003  : ET JAMAIS NOUS NE SERONS SEPARES de Jon Fosse MSc. Stefen Butel (Théâtre des Bernardines - Marseille) 2002  : L'INVENTION DE LA GIRAFE 1er Festival d'ARTE "Entre Scène et Image" MSc. Benoit Bradel (La Ferme du Buisson) NOTRE PAIN QUOTIDIEN lecture MSc. Frédéric Fisbach (Théâtre Ouvert) 200-01  : TOKYO NOTES de Oriza Hirata MSc. Frédéric Fisbach (Théâtre de la Villette - tournées Scènes Nationales) IMPRESSIONS D’AFRIQUE Opéra de Georgio Bastistelli MSc. Georges Lavaudant (Festival Musica Théâtre de Florence - Opéra du Rhin de Strasbourg, Opéras de Mulhouse et Colmar) 1999 : L’ILE DES MORTS de August Strindberg (Studio Théâtre de Vitry) LE GARDIEN DE TOMBEAU de Kafka MSc. Frédéric Fisbach (Studio Théâtre de Vitry) 1998  : LE ROI SUR LA PLACE de Alexandre Block MSc. Marc François (Les Ateliers du Pollet - Dieppe) ON A TOUS ENVIE DE PLEURER de Armel Weilhan MSc. Armel Weilhan 1997-99  : VICTORIA (Monologue) d'après Knut Hamsun MSc. Marc François (Théâtre de la Bastille et Scènes Nationales)

Cinéma

2006 : FILLES Réal. Isabel Chipault 2005 : LES ANGES EXTERMINATEURS Réal. Jean-Claude Brisseau .sélectionné à "La Quinzaine des Réalisateurs". Festival de Cannes 2006. ON NE DEVRAIT PAS EXISTER Réal. H.P.G . sélectionné à"La Quinzaine des Réalisateurs" Festival de Cannes 2006. (En compétition pour la Caméra d'Or) 1996 : DIEU SEUL ME VOIT Réal. Bruno Podalydès

!

40

NOTRE PAIN QUOTIDIEN lecture MSc. Frédéric Fisbach (Théâtre Ouvert) 200-01  : TOKYO NOTES de Oriza Hirata MSc. Frédéric Fisbach (Théâtre de la Villette tournées Scènes Nationales) IMPRESSIONS D’AFRIQUE Opéra de Georgio Bastistelli MSc. Georges Lavaudant (Festival Musica Théâtre de Florence - Opéra du Rhin de Strasbourg, Opéras de Mulhouse et Colmar) 1999 : L’ILE DES MORTS de August Strindberg (Studio Théâtre de Vitry) LE GARDIEN DE TOMBEAU de Kafka MSc. Frédéric Fisbach (Studio Théâtre de Vitry) 1998 : LE ROI SUR LA PLACE de Alexandre Block MSc. Marc François (Les Ateliers du Pollet Dieppe) ON A TOUS ENVIE DE PLEURER de Armel Weilhan MSc. Armel Weilhan 1997-99 : VICTORIA (Monologue) d'après Knut Hamsun MSc. Marc François (Théâtre de la Bastille et Scènes Nationales)

Cinéma

2006 : FILLES Réal. Isabel Chipault 2005 : LES ANGES EXTERMINATEURS Réal. Jean-Claude Brisseau .sélectionné à "La Quinzaine des Réalisateurs". Festival de Cannes 2006. ON NE DEVRAIT PAS EXISTER Réal. H.P.G  . sélectionné à"La Quinzaine des Réalisateurs" Festival de Cannes 2006. (En compétition pour la Caméra d'Or) 1996 : DIEU SEUL ME VOIT Réal. Bruno Podalydès

Danse

2006-07 : THE PLEASURE IS ALL MINE (auteur interprète). Résidences : Université Fédérale de Danse de Salvador Bahia (Brésil), Centre National de la Danse. CND Pantin Paris. (Création). Représentations : La Générale, ADAC, CND Pantin. 2005  : ROSE (Auteur Interprète Margaret Zenou) Chorégraphie Anna Rodriguez (CDN Poitiers) 2002 : BLANCHE-NEIGE - Chorégraphie Catherine Baÿ (Main d'Oeuvre - Saint-Ouen)

!

41

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful