Vous êtes sur la page 1sur 8

PLUS DE RECOLTES MOINS DE COUT

LES SOLUTIONS NETAFIM POUR L’IRRIGATION DU MELON

PLUS DE RECOLTES MOINS DE COUT LES SOLUTIONS NETAFIM POUR L’IRRIGATION DU MELON

CHEZ NETAFIM™, NOUS AI- DONS NOS CLIENTS À

OBTENIR DE

OBTENIR DE MEILLEURS
MEILLEURS

MEILLEURS

OBTENIR DE MEILLEURS
OBTENIR DE MEILLEURS

RENDEMENTS, DE MEILLEURES

RÉCOLTES, EN UTILISANT

MOINS DE RESSOURCES

MOINS DE RESSOURCES

NATURELLES.

MOINS DE RESSOURCES NATURELLES.

NETAFIM™ EST LE LEADER MONDIAL DANS LES SOLUTIONS INTELLIGENTES DE GESTION DE L’EAU POUR L’AGRICULTURE. NOUS AIDONS LE MONDE À PRODUIRE PLUS ET MIEUX AVEC MOINS.

PLUS D’EXPERIENCE MOINS DE RISQUES

NOS ÉQUIPES D’EXPERTS ONT UNE EXPÉRIENCE DANS TOUS LES TYPES DE CLIMATS ET DE SOLS

NOS ÉQUIPES D’EXPERTS ONT UNE EXPÉRIENCE DANS TOUS LES TYPES DE CLIMATS ET DE SOLS DANS LE MONDE. PARTOUT OÙ EST UTILISÉ LE SYSTÈME DE GOUTTE À GOUTTE POUR CULTIVER LES MELONS, NETAFIM AIDE LES PRODUCTEURS À AUGMENTER LEUR RENDEMENT. NETAFIM A PLUS DE 40 ANS DE CONNAISSANCES ET D’EXPÉRIENCE EN AGRONOMIE. TOUS CES ÉLÉMENTS VOUS ASSURENT UNE EXPERTISE IMBATTABLE DANS L’OPTIMISATION DE LA RENTABILITÉ DE VOTRE PRODUCTION.

LA CULTURE

DU MELON

LA CULTURE DU MELON Le melon se cultive sous paillage plasti- que afin d’obte- nir un
LA CULTURE DU MELON Le melon se cultive sous paillage plasti- que afin d’obte- nir un

Le melon se cultive sous paillage plasti- que afin d’obte- nir un réchauf- fement du sol, un démar- rage plus rapide de la culture et pour limiter le développement des adventi-

ces. Le melon s’adapte très bien à des sols argilo-calcaires avec un pH optimum de 6,5

à 7,5. Les sols acides avec un pH inférieur

à 5,6 sont à proscrire. Des mini-tunnels de

type chenille sont mis en place pour éviter le risque de gel et obtenir un gain de pré- cocité. C’est une plante qui nécessite des apports d’eau réguliers pendant toute sa période de croissance. Les besoins annuels sont en moyenne de 350 à 400mm. Sa sen- sibilité aux maladies, notamment à l’oïdium, est assez importante. L’irrigation localisée (goutte-à-goutte) permet un apport optimal d’eau sans mouiller le feuillage ce qui limite le risque de développement des maladies. Le système goutte-à-goutte permet aussi le passage des engrais dans l’eau d’irrigation (NUTRIGATION™).

maladies. Le système goutte-à-goutte permet aussi le passage des engrais dans l’eau d’irrigation (NUTRIGATION™).
maladies. Le système goutte-à-goutte permet aussi le passage des engrais dans l’eau d’irrigation (NUTRIGATION™).
maladies. Le système goutte-à-goutte permet aussi le passage des engrais dans l’eau d’irrigation (NUTRIGATION™).

LES SOLUTIONS NETAFIM™ :

STREAMLINE™ : goutteurs intégrés dans un tube à paroi fine pour des parcelles relativement plates d’une longueur de 150 à 200 m. Espacement des goutteurs : 30 ou 40 cm. Débit : 1 l/h à 1 bar. Paroi : 150 ou 200 μ. Utilisation : 1 saison.STREAMLINE™

Avantages :

Il comporte un vrai goutteur turbulent et un système FLAP® assurant la meilleure ré- sistance de sa catégorie aux phénomènes de colmatage. Excellentes caractéristiques hydrauliques permettant une bonne uniformité d’émission.

DRIPNET PC™ : goutteurs intégrés autorégulants permettant d’irri- guer des parcelles de grandes longueurs (jusqu’à 300 m) ou avec une pente importante, tout en conservant un débit homogène sur toute la ligne. Espacement des goutteurs : 30 ou 40 cm. Débit : 1 l/h. Paroi : 380 μ. Utilisation : 3 à 5 ans.DRIPNET PC™

Avantages :

Comporte un goutteur turbulent et un système FLAP® assurant une très bonne résis- tance au colmatage. Une uniformité de débit parfaite sur l’ensemble de la parcelle (pour une pression de 0,4 à 1,8 bar) assurant une distribution de l’eau et des éléments nutritifs de façon très homogène pour chaque plante. Une épaisseur de paroi permettant de travailler à des pressions de 1,8 bar sans risque de rupture du tuyau. Utilisation sur 3 à 5 saisons, ce qui diminue fortement les coûts de transport et de recy- clage engendrés par l’élimination des lignes de goutteurs en fin d’utilisation.

les coûts de transport et de recy- clage engendrés par l’élimination des lignes de goutteurs en

MÉCANISATION

MÉCANISATION Dévidoir + bobine plastique DRIPNET™ PC La pose et la dépose des lignes de gout-

Dévidoir + bobine plastique DRIPNET™ PC

La pose et la dépose des lignes de gout- teurs sont des opérations entièrement mécanisables. La pose se fait au moment de la mise en place du paillage, à l’aide d’un dévidoir fixé sur la dérouleuse de film plastique. La reprise des lignes de goutte-à-goutte se fait avec une enrou- leuse hydraulique depuis le bord de la parcelle, après avoir enlevé le film de paillage. La machine est

après avoir enlevé le film de paillage. La machine est Reprise des lignes de goutte- à-goutte

Reprise des lignes de goutte- à-goutte depuis le bord de la parcelle

lignes de goutte- à-goutte depuis le bord de la parcelle Pose simultanée des lignes de goutte-à-goutte

Pose simultanée des lignes de goutte-à-goutte et du film de paillage

équipée d’un système de trancanage qui permet d’enrouler le Dripnet™ PC sur une bobine plastique de façon très régulière. Les lignes se raccordent les unes aux autres avec des raccords afin de reconstituer des bobines complètes de 800 à 1000 m.

CONDUITE DE L’IRRIGATION

Les besoins en eau du melon varient en fonction du stade de développement de la plante. Le coefficient cultural aura donc les valeurs suivantes selon les phases :

- croissance = 0,6

- grossissement = 0,7 à 0,8

- récolte = 0,5.

Les quantités d’eau apportées par l’irrigation varient en fonction de l’ETP journalière et du coefficient cultural. La conduite de l’irrigation peut se faire suivant la méthode du bilan hydrique (méthode qui intègre la demande climatique, l’ETP ainsi que les précipita- tions) ou à l’aide de sondes d’humidité, capacitives ou tensiométriques.

FERTILISER ET IRRIGUER EN MEME TEMPS : LA NUTRIGATION™

L’irrigation localisée permet l’apport des éléments nutritifs dans le sol. Ce système présente l’avantage de fractionner et de doser les quantités avec une grande précision. Besoins moyens du melon en fertilisants : (U = kg / ha) N : 150 à 250 U - P205 : 80 à 150 U - K2O : 150 à 250 U - MgO : 80 à 120 U.

: (U = kg / ha) N : 150 à 250 U - P205 : 80

Injecteur d’engrais

GROW MORE WITH LESS WWW.NETAFIM.FR