Février 2013

La GPA
Le droit de vote des étrangers

Sondage réalisé par

pour CQFD sur

Diffusé le vendredi 1er février 2013

Méthodologie

Recueil

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* les 31 janvier et 1er février 2013.

Echantillon de 1 079 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Echantillon

* Il ne s’agit pas d’un access panel. 2

Note sur les marges d’erreur
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Le tableau ci-dessous présente les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon considéré :
Intervalle de confiance à 95% selon le score 5 ou 95% 4,4 3,1 2,5 2,2 10 ou 90% 6,0 4,2 3,5 3,0 20 ou 80% 8,0 5,7 4,6 4,0 30 ou 70% 9,2 6,5 5,3 4,6 40 ou 60% 9,8 6,9 5,7 4,9 50% 10,0 7,1 5,8 5,0

Taille de l’échantillon 100 200 300 400

500
600 700 800 900 1 000 2 000 4 000 6 000 10 000

1,9
1,8 1,6 1,5 1,4 1,4 1,0 0,7 0,6 0,4

2,7
2,4 2,3 2,1 2,0 1,8 1,3 0,9 0,8 0,6

3,6
3,3 3,0 2,8 2,6 2,5 1,8 1,3 1,1 0,8

4,1
3,7 3,5 3,2 3,0 2,8 2,1 1,5 1,3 0,9

4,4
4,0 3,7 3,5 3,2 3,0 2,2 1,6 1,4 0,9

4,5
4,1 3,8 3,5 3,3 3,1 2,2 1,6 1,4 1,0

Exemple de lecture : Dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.

3

Synthèse (1/2)
GPA : les Français y sont opposés, mais pensent que le gouvernement va l’autoriser La Gestation pour autrui (GPA) s’est retrouvée sur le devant de la scène cette semaine avec la circulaire Taubira autorisant les enfants de parents français, nés d’une mère porteuse étrangère, à obtenir la nationalité Française. Sur ce sujet, peu d’ambiguïté sur les résultats d’ensemble : les Français sont opposés à l’autorisation de la GPA : Près de 6 sur 10 nous le disent dans ce sondage et, parmi ceux qui sont pour, seuls 5% y sont « très » favorables. Mais ce chiffre recouvre de très nombreux clivages dans la société française : D’abord politique : les sympathisants de gauche y sont favorables à 54%, les sympathisants de droite opposés à 74%. Des clivages d’âge : plus on est jeune, plus on y est favorable (56% chez les 18-24 ans, 25% chez les 65 ans et plus). Des clivages sociologiques avec des CSP+ défavorables (38%) et des CSPfavorables (51%). Enfin, même si elles restent majoritairement opposées à la GPA, les femmes soutiennent plus cette mesure que les hommes (45% contre 33%), sachant que ce sont les jeunes femmes (n’ayant elles-mêmes pas nécessairement enfanté) qui orientent ce chiffre à la hausse. Publiée en plein débat sur le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe, la circulaire Taubira a dû créer un trouble. Cette annonce couplée au souvenir réactivé par les médias et la droite des promesses de la gauche au moment du PACS (« Il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier » déclarait solennellement Elisabeth Guigou il y a quinze ans) jette un doute sur la parole actuelle de l’exécutif. Si tous les ministres promettent que jamais leur gouvernement ne mettra en place la GPA, 55% des Français pensent qu’il va finir par l’autoriser dans les mois ou les années qui viennent. Cela recoupe évidemment les clivages politiques : les sympathisants de gauche sont 56% à croire le gouvernement lorsqu’il dit qu’il ne le fera pas, quand 70% des sympathisants de droite ne le croient pas.
4

Synthèse (2/2)
Vote des étrangers : 6 Français sur 10 sont contre, mais ils ne mettent pas majoritairement en cause les intentions du gouvernement

L’autre sujet de société, que le gouvernement annonce prochainement à son agenda, rencontre une nette opposition des Français. Le vote des étrangers non communautaires aux élections locales est rejeté par 6 Français sur 10. Sur cette question, on enregistre un reflux récent de la part des Français : A partir du milieu des années 2000, une majorité y est favorable. Mais début 2012, le chiffre tombe spectaculairement à 37% de soutien pour remonter très légèrement aujourd’hui à 40%. La question des filtres partisans explique en partie cette tendance : l’aversion croissante envers François Hollande a renforcé la défiance du camp de droite aujourd’hui opposé à 88% à la mesure. Enfin, l’analyse des résultats laisse apparaître un clivage social important, fréquemment observé sur les enjeux d’immigration, il recoupe plus globalement un sentiment de dépossession enregistré parmi les classes populaires sur de nombreux sujets. Les ouvriers sont ainsi 78% à être opposés au vote des étrangers alors que 57% des cadres supérieurs y sont favorables. C’est un point essentiel auquel le gouvernement doit être attentif au moment où les annonces sur les sujets sociétaux sont nombreuses car cette catégorie manifeste des réserves de plus en plus marquées à son égard. Mais sur les intentions, une majorité de Français croit en la sincérité du gouvernement : 53% estiment que l’objectif du gouvernement est avant tout une volonté d’ « appliquer une promesse qui faisait partie des thèmes centraux de la campagne de François Hollande en 2012 » plutôt que de « créer une diversion pour éviter de parler des sujets économiques et sociaux » (45%). Cette critique mise en avant par les leaders de l’opposition convainc très largement les sympathisants de droite qui sont 7 sur 10 à la partager, en particulier au sein du FN (84%).
Céline Bracq, directrice adjointe de BVA Opinion
5

La GPA

6

Approbation de la GPA
Etes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou très opposé à la gestation pour autrui (GPA) c’est-à-dire au fait qu’une femme porte l'enfant d'un couple qui a fourni ses embryons ?

Ensemble

S/T Favorable
Très favorable Plutôt favorable

39%
5% 34%

S/T Opposé
Plutôt opposé Très opposé

59%
28% 31%

(NSP)

2%

7

Approbation de la GPA Selon la proximité partisane
Etes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou très opposé à la gestation pour autrui (GPA) c’est-à-dire au fait qu’une femme porte l'enfant d'un couple qui a fourni ses embryons ?

Sympathisants de gauche

Sympathisants de droite
26%
2% 24%

S/T Favorable
Très favorable Plutôt favorable

54%
9% 45%

S/T Opposé
Plutôt opposé Très opposé

43%
30% 13%

74%
25% 49%

(NSP)

3%

-

8

Intention du gouvernement d’autoriser la GPA
Et pensez-vous que le gouvernement de François Hollande a l’intention dans les mois ou les années qui viennent d’autoriser la gestation pour autrui (GPA) ?

Ensemble

Oui Non
(NSP)

55% 43% 2%

9

Intention du gouvernement d’autoriser la GPA Selon la proximité partisane
Et pensez-vous que le gouvernement de François Hollande a l’intention dans les mois ou les années qui viennent d’autoriser la gestation pour autrui (GPA) ?

Sympathisants de gauche

Sympathisants de droite 70% 29% 1%

Oui Non
(NSP)

41% 56% 3%

10

Le droit de votes des étrangers

11

Approbation du droit de vote des étrangers
Les ressortissants des pays de l’Union européenne résidant en France ont le droit de vote aux élections municipales et européennes. Personnellement, seriez-vous très favorable, assez favorable, assez opposé ou très opposé à l’extension du droit de vote aux élections municipales aux étrangers non membres de l’Union européenne et résidant en situation régulière depuis au moins cinq ans sur notre territoire ?

Ensemble

S/T Favorable
Très favorable Plutôt favorable

40%
15% 25%

S/T Opposé
Plutôt opposé

60%
23%

Très opposé
(NSP)

37%

-

12

Approbation du droit de vote des étrangers Selon la proximité partisane
Les ressortissants des pays de l’Union européenne résidant en France ont le droit de vote aux élections municipales et européennes. Personnellement, seriez-vous très favorable, assez favorable, assez opposé ou très opposé à l’extension du droit de vote aux élections municipales aux étrangers non membres de l’Union européenne et résidant en situation régulière depuis au moins cinq ans sur notre territoire ?

Sympathisants de gauche

Sympathisants de droite

S/T Favorable
Très favorable Plutôt favorable

69%
33% 36%

12%
1% 11%

S/T Opposé
Plutôt opposé Très opposé (NSP)
13

31%
20% 11%

88%
23% 65%

-

-

Evolution de l’approbation du droit de vote des étrangers
80

70 63 60

69 66

61
55 53 52 51 57 57 54 53 52 50 51 50 55

63 60

50 48 48 42 38 38 37 40

Favorable
Opposé

40 39 30 32

45

44 43 40 40

45

45

46

30

28

20

10

0

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

14

Mesures CSA à l’exception de 2011 et 2013

Objectif du gouvernement en accordant le droit de vote aux étrangers
A votre avis quel objectif principal poursuit le gouvernement en proposant d’accorder le droit de vote aux étrangers non membres de l’Union européenne et résidant en situation régulière depuis au moins cinq ans sur notre territoire? Est-ce que cela correspond avant tout à une volonté de…

Ensemble

Appliquer une promesse qui faisait partie des thèmes centraux de la campagne de François Hollande en 2012
Créer une diversion pour éviter de parler des sujets économiques et sociaux
(NSP)

53% 45% 2%

15

Objectif du gouvernement en accordant le droit de vote aux étrangers Selon la proximité partisane
A votre avis quel objectif principal poursuit le gouvernement en proposant d’accorder le droit de vote aux étrangers non membres de l’Union européenne et résidant en situation régulière depuis au moins cinq ans sur notre territoire? Est-ce que cela correspond avant tout à une volonté de…

Sympathisants de gauche

Sympathisants de droite 26%

Appliquer une promesse qui faisait partie des thèmes centraux de la campagne de François Hollande en 2012 Créer une diversion pour éviter de parler des sujets économiques et sociaux
(NSP)

84%

15% 1%

71% 3%

16