Vous êtes sur la page 1sur 7

L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie

Surfaceuse pneumatique

Présentation du mécanisme

Surfaceuse pneumatique Présentation du mécanisme Le mécanisme étudié est conçu, produit et commercialisé

Le mécanisme étudié est conçu, produit et commercialisé par une société spécialisée dans l’outillage pneumatique portatif.

Cet outil entre dans la gamme des ponceuses pneumatiques de la société. Il est utilisé pour le ponçage d’éléments de carrosserie. Il permet par rapport à d’autre ponceuses (par exemple du type rotative, à bande, orbitale ou à vibrations rotative) un plus grand confort d’utilisation .

De plus les trajectoires des points du disque abrasif sont telles que cette surfaceuse ne laisse pas de stries visibles sur la surface poncée.

Le mécanisme est décrit par son dessin d’ensemble au format A3 sa nomenclature (en deux pages) ainsi que son éclaté. Un dossier technique plus complet peu également être consulté sur place sans être emporté. D’autre part on précise : - la pression d’alimentation du moteur p = 5 bars.

- le rendement du moteur η M = 0,7.

- le rendement du système de transformation du mouvement η E = 0,8.

Le but du TP est d’étudier le mouvement du disque et de vérifier que la puissance du moteur est suffisante lorsque l’opérateur appui sur la surfaceuse avec un effort de F = 100 N.

Travail demandé

1- Modélisation du mécanisme

On donne ci-contre un schéma cinématique du mécanisme selon la coupe A-A du dessin d’ensemble.

quatre

classes d’équivalence du système

Donner

la

composition

des

Bâti {2}

Arbre excentrique {4}

Coupelle {1}

Palette {22}

Palettes 22 Bâti 2 Coupelle 1
Palettes 22
Bâti 2
Coupelle 1

Arbre excentrique 4

2- Assemblage du mécanisme

2.1- En vous aidant des différentes données du dossier technique, et du système de la mallette, compléter le graphe d’assemblage ébauché sur le document réponse DR1.

2.2- Quelle est la fonction de la masselotte 5 ?

2.3- Quelle doit être la précaution à prendre lors du montage de cette masselotte 5 ?

L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie

3- Etude du moteur pneumatique

3.1- Colorier sur la coupe B-B ci-contre, en rouge l’air à la haute pression et en bleu l’air à la basse pression.

3.2- Indiquer sur ce dessin, par une flèche, le sens de rotation du moteur.

3.3- La chambre 1 a une aire de S = 87,7 mm 2 et une hauteur de h = 28 mm. Calculer le volume de la chambre 1.

hauteur de h = 28 mm. Calculer le volume de la chambre 1. 3.4- En déduire

3.4- En déduire la cylindrée du moteur (Volume d’air consommé pour un tour du moteur).

3.5- Déterminer la consommation d’air, en litre par minute (l/min), si le moteur pneumatique tourne à la vitesse de N moteur = 10 000 tr/min.

3.6- En déduire la puissance pneumatique absorbée par le moteur ainsi que la puissance et le couple utile sur l’arbre de sortie du moteur pneumatique.

3.7- On donne ci dessous le schéma pneumatique de la ponceuse

C D A B
C
D
A
B

Indiquer, pour les éléments A, B, C et D de ce schéma pneumatique, par quel groupe de pièce chaque élément est constitué.

4- Etude du système de transformation de mouvement.

4.1- Trajectoire d’un point du disque par rapport au bâti du surfaceur.

Monter le surfaceur sans les pièces suivantes : Joint 7, Jupe 9, Rotor 19, Palette 22. Placer le surfaceur horizontalement sur le support en interposant entre le disque 1 et la table la cale en PVC et une feuille de papier. Placer un stylo dans un trou d’aspiration et tracer la trajectoire d’un point du disque en faisant faire au plateau un tour manuellement.

4.1.1- Comment peut-on appeler la trajectoire obtenue ?

4.1.2- Quel est l’intérêt d’une telle trajectoire pour ce système de ponçage ?

L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie

4.2- Dimensionnement de l’engrenage

Le module des dents de l’engrenage cylindrique à denture droite constitué de la couronne 8 et du pignon 11b est de m = 1,5 mm. Le pignon 11b a Z 11 = 30 dents et la couronne 8 a Z 8 = 33 dents.

4.2.1- Déterminer les diamètres primitifs, de pied et de tête du pignon 11b.

4.2.2- Déterminer les diamètres primitifs, de pied et de tête de la couronne 8.

4.2.3- En déduire l’excentration de l’arbre 4 (Entraxe entre la couronne 8 et le pignon11).

4.3- Vitesse de rotation du plateau.

4.3.1- En vous aidant du schéma plan ci-contre, déterminer les types de mouvements plan suivant : Arbre 4 par rapport au bâti 2, Plateau 1 par rapport à l’arbre 4 et plateau 1 par rapport au bâti 2.

4.3.2- Déterminer le module de la vitesse :

4.3.3- Justifier que

→

V B1/2 =

→

V B4/2 .

→

V B4/2 .

Y Arbre excentrique 4 Bâti 2 X I B A Plateau 1
Y
Arbre excentrique 4
Bâti 2
X
I
B A
Plateau 1

4.3.4- Sachant que le point I est le point de tangence des deux cercles primitifs de l’engrenage, et

qu’un engrenage est équivalent à un roulement sans glissement d’un cercle primitif sur l’autre cercle

primitif, que peut-on dire de la vitesse ? Que peut-on en déduire du point I pour le mouvement du

plateau 1 par rapport au bâti 2.

V

I1/2

4.3.5- En déduire le module de la vitesse

→

V B1/2

en fonction de : ω 1/2 la vitesse de rotation du

plateau 1 par rapport au bâti 2 , et D 11 le diamètre du pignon 11. En déduire ω 1/2 puis N 1/2 .

4.4- Détermination du couple sur le plateau 1

Déterminer la puissance utile sur le plateau 1. En déduire le couple disponible sur le plateau 1.

4.5- Vérification de la puissance du moteur

Dans le cahier des charges de la surfaceuse il est précisé que le moteur doit être suffisamment puissant pour la surfaceuse ne s’arrête pas lorsque l’opérateur appui avec un effort maximal de F = 100 N et que le coefficient de frottement entre le disque abrasif et la surface à poncer est de f = 0,5.

Le mouvement du plateau par rapport au bâti étant un mouvement plan quelconque de centre instantané I, on suppose que le couple de frottement C f entre le disque du plateau 1et la surface à poncer

. D 1 + D 11

est celui d’un disque de rayon moyen R moy = 2

diamètre primitif du pignon 11.

où D 1 est le diamètre du disque 1 et D 11 est le

3

2

4.5.1- Mesurer le diamètre du disque 1 et en déduire le rayon moyen R moy .

4.5.2- En déduire le couple de frottement maximal entre le disque et la surface à poncer.

4.5.3- La puissance du moteur pneumatique est-elle suffisante ? Justifier votre réponse.

37

1

Filtre

 

36

2

Vis FHC M4-10 Classe 8.8

 

35

1

Goupille élastique 4x32

 

34

6

Vis CHC M5-10 Classe 8.8

 

33

1

Roulement à billes 3000 ZZ

 

32

3

Joint torique 6,75x1,78

NBR

31

1

Joint torique 2,6x1,9

NBR

30

1

Vis CHC M5-16 Classe 8.8

 

29

1

Anneau élastique 10x1

XC55

28

1

Clavette disque 3x15

XC40

27

1

Goupille cylindrique 3x10

XC45

26

1

Bille 10

PA

25

1

Roulement à billes 6210 ZZ

 

24

2

Roulement à billes 6000 ZZ

 

23

1

Joint torique 10,82x1,78

NBR

22

4

Palette

PA

21

1

Poussoir

XC100

20

1

Guide poussoir

Cu Sn8P

19

1

Rotor

POM

18

1

Corps de turbine

EN-GJL 200

17

1

Flasque inférieur

EN-AW 2024 [Al Cu4Mg]

16

1

Boisseau

XC100

15

1

Siège

Caoutchouc

14

1

Levier

S100

13

1

Flasque supérieur

EN-AW 2024 [Al Cu4Mg]

12

1

Ecrou moteur

XC35

11b

1

Pignon

PA

11a

1

Coupelle

EN-AC Al Cu4Mg

10

1

Gaine de corps

PVC

9

1

Jupe

Caoutchouc

8

1

Couronne (m=1,5 Z=33dents)

EN-AW 2024 [Al Cu4Mg]

7

1

Joint V,66A

NBR

6

1

Séparateur poignée

Caoutchouc

5

1

Masselotte

Zn Al4Mg

4

1

Arbre excentrique

XC100

3

1

Ecrou

XC35

2

1

Corps

EN-AC Al Si10Mg

1

1

Plateau 204

Composite

Rep

Nb

Désignation

Matériau

 

Nomenclature de la Ponceuse pneumatique

 

Document DT3