COMMUNIQUE DE PRESSE

Besançon, le 7 février 2013.

Eric Alauzet
Assemblée nationale 01.40.63.71.70 Cyrielle CHATELAIN

Réforme bancaire : l’amendement d’Eric Alauzet sur la transparence des paradis fiscaux adopté en commission des Finances
Le projet de loi de séparation et de réglementation des activités bancaires sera étudié du 12 au 14 février à l'Assemblée nationale. Les députés sont mobilisé-e-s pour améliorer le texte, et en premier lieu, Eric Alauzet, député du Doubs. Ce projet de loi s’inscrit dans la continuité des engagements du Président de la République et vise à la fois à protéger les épargnants et les contribuables, et à assurer le financement de l’économie, dans la suite de la crise de 2008 et des dérives de la finance.

Circonscription du Doubs 09.67.23.39.91 Hervé GROULT Lucie BETTINGER

Contact Presse Charlotte PAVRON 06 82 21 33 33

Les parlementaires écologistes ont engagé dès la rentrée parlementaire un travail important de concertation avec des représentants des banques, des TPE/PME, de la finance solidaire, des ONG et des économistes. Ce mercredi, à la Commission des finances, ils ont soutenu un amendement du groupe socialiste visant à mieux protéger les déposants et le contribuable et ils ont fait adopter, à l’initiative d’Eric Alauzet, un autre amendement qui prescrit la publication annuelle par les banques de la liste et de la nature de leurs filiales, avec les effectifs et les chiffres d’affaire, de sorte à évaluer l’activité réelle de ces établissements. Et ceci dès 2013 et sans se limiter aux pays recensés dans la liste « peau de chagrin » des paradis fiscaux. Pour Eric Alauzet, « grâce à cet amendement de transparence bancaire, notre pays aura désormais les moyens de dissuader les implantations de filiales bancaires dans des pays où la réglementation est peu contraignante et peu risquée. C'est également un premier pas important en matière de lutte contre l'évasion fiscale. »

Annexe : l’amendement adopté en commission
P.J. : Projet de loi (avant les amendements)

14 ASSEMBLÉE NATIONALE SEPARATION ET REGULATION DES ACTIVITES BANCAIRES (n°566) AMENDEMENT présenté par Eric Alauzet, Eva Sas ---------ARTICLE ADDITIONNEL APRES L’ARTICLE 4 Après l’article 4, il est inséré un article additionnel ainsi rédigé : « L’article L511-45 du code monétaire et financier est complété par un alinéa ainsi rédigé : I. A compter de l’exercice 2013 et pour publication à partir de 2014, les établissements de crédit, compagnies financières et compagnies financières holding mixtes publient en annexe à leurs comptes annuels des informations sur leurs implantations et leurs activités dans chaque Etat ou territoire. Les résultats sont agrégés à l’échelle de ces Etats ou territoires. II. Les informations suivantes sont publiées pour chaque Etat ou territoire : - nom et nature d’activité ; - produit net bancaire ; - effectifs en personnel. III. Un rapport comprenant les informations mentionnées aux I. et II. est mis à disposition du, public, dans les conditions fixées par décret en Conseil d’Etat. »

EXPOSÉ SOMMAIRE Afin d’améliorer la transparence de leurs activités à l’étranger, le présent amendement propose d’instaurer une obligation pour les établissements de crédit de publier en annexe à leurs comptes annuels des informations sur leurs implantations et leurs activités dans chaque Etat ou territoire, pays par pays.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful