Vous êtes sur la page 1sur 3

Moteur synchrone

I Introduction : Pour toute machine lectrique tournante, une machine synchrone fonctionnement rversible. Elle peut fonctionner soit en gnratrice soit en moteur. Lorsquelle fonctionne en gnratrice (fournissant un courant alternatif), la machine synchrone prend le nom dalternateur dont le fonctionnement est rigoureusement impose par la frquence du courant alternatif qui alimente linduit. Cette proprit remarquable justifie la domination habituelle de cette machine. La machine synchrone est constitue par deux partie principales : Un rotor ou roue polaire : La partie mobile qui provoque lorsquelle est excite, elle peut tre pole lisses ou ples saillant. Un stator : La partie fixe forme de trois bobines dont les axes sont dcals de 2/3 deux deux. Dans ce travail, on va tudier uniquement le fonctionnement dune gnratrice triphase. II Essai vide : 1- Montage : Lentranement en rotation de la machine synchrone se fait par un moteur shunt courant continu fin de rgler la vitesse de rotation.

Dans le but de tenir compte de lhystrsis, dans le circuit magntique de lalternateur, on tracera une caractristique avec I croissant et I dcroissante. On veille maintenir la vitesse rigoureusement constante et gale la vitesse de synchronisme. 2- Tableaux de mesures : J 3.5 4.0 4.5 5.0 E 222 255 282 305 E 250 275 300 325 3- Courbe reprsentative : 5.5 332 345 6.0 350 362 6.5 370 375 7.0 385 392 7.5 397 405 8.0 410 415 8.5 420 420 9.0 427 425

4- Interprtation : on remarque que la courbe prsente le phnomne dHytrisis. II- Essai en court-circuit : La caractristique en court-circuit est la courbe J= f(Icc) (avec J est le courant dexcitation de la machine) qui slve avec des valeurs faibles de J pur ne pas sature le circuit magntique 1-montage :

J Icc

3.4 2

4.3 2.5

5.2 3

6.1 3.5

6.9 4

7.5 4.5

8.25 5

Interprtation de la courbe :