Vous êtes sur la page 1sur 26

PROCEDURE D’EXECUTION

JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

PROCEDURE D’EXECUTION

JOINT DE CHAUSSEE

WR

J-WR000-PR-F.001
Rev H

AOÛT 1999

LA QUALITE DE POSE D'UN JOINT EST GARANTE DE SON CONFORT ET DE SA DUREE DE VIE.

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 1 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

NOTE PRELIMINAIRE

Ce document est la propriété exclusive de FREYSSINET INTERNATIONAL & Cie.


Il est confidentiel et ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué à des tiers en partie
ou en intégralité, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, sans l’accord préalable
écrit de FREYSSINET INTERNATIONAL & Cie.

TABLE DES REVISIONS

L
K
J
I
H 26.08.99 Mise à jour P.Salmon A.Huchon J.Seantier
Rev Date Modification Préparé par Vérifié par Approuvé par

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 2 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

TABLE DES MATIERES

1 SCIAGE DES ENROBES ................................................................................. 4

2 DEGAGEMENT DE LA RESERVATION .................................................... 5

3 POSE DU DRAIN .............................................................................................. 7

4 POSE DU COFFRAGE .................................................................................... 8

5 FIXATION DES ELEMENTS DE JOINTS SUR LES BRAS DE POSE ... 9

6 LIAISON DES ELEMENTS SUCCESSIFS ................................................. 10

7 ACCROCHAGE A LA STRUCTURE.......................................................... 12

8 MISE EN PLACE DU FERRAILLAGE DE LIAISON .............................. 13

9 MISE EN PLACE DU FERRAILLAGE COMPLEMENTAIRE.............. 14

10 PREPARATION AVANT BETONNAGE ................................................. 16

11 BETONNAGE ............................................................................................... 17

12 FINITION...................................................................................................... 18

13 CURE DU BETON ....................................................................................... 19

14 MISE EN TENSION DES ANCRAGES .................................................... 19

15 MISE EN PLACE DU PROFILE ELASTOMERE .................................. 20

16 MONTAGE DES RELEVES....................................................................... 20

17 TRAITEMENT DES TROTTOIRS ........................................................... 21

18 TRAITEMENT DES BORDURES ............................................................. 22

19 TRAITEMENT DE L’ETANCHEITE A LA JONCTION DE DEUX


BARREAUX .......................................................................................................... 23

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 3 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

1 SCIAGE DES ENROBES

-Repérer l'ouvrage et la ligne de joint (présence d'un joint existant, fissure du


revêtement,...)
-Repérer le vide entre maçonneries par un sondage à la pointerole aux extrémités de
la ligne de joint et noter l'épaisseur de revêtement des enrobés.
-Matérialiser le tracé du découpage à l'aide d'un "cordeau" à la cote "S" définie
ci- après.
-Scier le revêtement à la scie à béton sur une épaisseur équivalente à l'épaisseur du
revêtement minorée de 1 cm.

250 + 50 mm 250
sciage sans drain

sciage avec drain


5 à 10 cm

POINT D'ARRÊT
VERIFICATIONS CONDUITE A TENIR
1- Vérification de l'épaisseur des enrobés. 1- Si l'épaisseur des enrobés est inférieure
à 6 cm ou supérieure à 20 cm, avertir
immédiatement le responsable de travaux
et le donneur d'ordre.

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 4 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

2 DEGAGEMENT DE LA RESERVATION

-Décoller et fractionner le revêtement avec un brise-béton muni d'une bêche.


-Dégager le matériau de remplissage de la réservation.
-Rafraîchir les faces en béton par fort bouchardage ou repiquage léger à la pointerole.
-Souffler et nettoyer la réservation et le vide entre maçonneries.

boucharde

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 5 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

POINT D'ARRÊT
VERIFICATIONS CONDUITE A TENIR
1- Vérification de l'étanchéité de l'ouvrage: 1- Si l'étanchéité est inexistante ou
- nature de l'étanchéité, défectueuse, avertir immédiatement
- sa position, le responsable de travaux et le
- son épaisseur. donneur d'ordre et remplir une fiche
de non- conformité.

2- Vérifier l'ouverture du vide entre 2- Si l'ouverture du vide entre


maçonneries (15 à 65 mm) et l'absence maçonneries n'est pas conforme ou/et si
de coffrage. un corps étranger empêche le bon
fonctionnement du joint, prévenir le
responsable de travaux et le donneur
d'ordre et remplir une fiche de
non- conformité.

3- Vérifier l'état du béton des réservations. 3- Si les surfaces en béton ne sont pas
saines, prévenir le responsable de
travaux et le donneur d'ordre et
remplir une fiche de non-conformité.

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 6 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

3 POSE DU DRAIN

Le descriptif décrit ci-après reprend la méthodologie de pose du drain, décrite dans la


note technique n° 93-008.J.
2 cm

Planche
1-M ISE EN PLACE DE LA CHAPE ALU
Chape 40 alu 16/ 100

a) badigeonner le support béton avec un produit


d'accrochage type VERAL
Impr ession VE R
AL
b) souder à chaud la chape 40 alu 16/100 en bande
de un mètre et de largeur 10 cm avec recouvrement
des lés de 5 cm au moins)

Bitume pur

2- JONCT ION ET ANCHEIT E - FEUILLE

couler le bitume pur sur une épaisseur


au moins égale à l'épaisseur du
complexe d'étanchéité.

3- M ISE EN PLACE DU DRAIN

a) poser le drain sur le lit de bitume


refermer la feuille d'alu.
(le lit de bitume sera recouvert d'une
bande de ruban en cas de remplissage
de la réservation en asphalte)

4- EXTREM IT E DU DRAIN

sortir le drain au point bas de la ligne


de joint et le relier si possible à un con-
duit d'évacuation des eaux; pour cela:
- percer un trou dans la chape alu
- passer un tube plastique souple
sur le drain sur toute sa longueur de
passage dans le béton (ou l'entourer
de ruban adhésif) +20 cm en amont de
la chape.

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 7 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

POINT D'ARRÊT
VERIFICATIONS CONDUITE A TENIR
1- Contrôler les documents nécessaires au 1- En l'absence d'une information
réglage du joint (diagramme de pose, épais précise, avertir le conducteur de travaux
-seur du coffrage du vide entre maçonneries,

4 POSE DU COFFRAGE

Mise en place d'un coffrage polystyrène et découpe à la cote "P" au dessus du niveau
fini de la chaussée.
Découpe des encoches servant de logement aux axes entretoises des règles de pose
dans les joints et relevés.
L'épaisseur du coffrage polystyrène correspond exactement à l'ouverture du joint et
ne doit pas être inférieure à 27 mm afin de préserver le passage à la clé de
mise en tension.
Le coffrage doit être bloqué solidement entre les lèvres du béton en fond de feuillure
afin de ne pas descendre au bétonnage.

e>27 mm

P=20 mm

coffrage

30

40

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 8 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

5 FIXATION DES ELEMENTS DE JOINTS SUR LES BRAS DE


POSE

Les éléments de joint sont réglés parfaitement au niveau du revêtement par


l'utilisation de bras de pose qui prennent appui de part et d'autre du joint sur la surface
de roulement.
On dispose de trois bras de pose par élément de joint de 3 mètres.
Un bras de pose posséde une partie fixe fixée sur un élément et une partie mobile
(permettant un réglage de l'écartement du joint) fixée sur l'élément en vis à vis.
La liaison entre les bras de pose et les éléments est réalisée par l'intermédiaire de tiges
entretoises.

bras de pose
entretoise

profilé aluminium ancrage + frettage

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 9 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

6 LIAISON DES ELEMENTS SUCCESSIFS

L'alignement et la liaison provisoire d'éléments successifs (ou éléments rectilignes


ou relevés) sont assurés par la mise en place de barrettes (B) au niveau de la
cavité d'accrochage du profilé en élastomère et par la fixation de prolongateurs (R)
au droit des ancrages d'extrémité.

65

Lorsque la ligne complète est en place dans les réservations, rapprocher les profilés
aluminium jusqu'au contact du coffrage en polystyrène par serrage des écrous des
entretoises.
Serrer fortement les bras de pose et retirer les écrous des entretoises.
De plus lorsqu’une coupe de barreau est nécessaire sur site, il est essentiel de
respecter les points suivants : 65 65
I

II
Trait de coupe

65

I+II
130

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 10 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

Dans les cas où la coupe à 65 mm d’un ancrage n’est pas possible, opérer comme
suit :
Lo

Trait de coupe

Si 170 Lo 205, alors ajouter un ancrage à 40 mm de l’extrémité coupée du barreau.

Si 90 Lo 170, alors ajouter un ancrage à 20 mm de l’extrémité coupée du barreau.

Si Lo 90, ne pas modifier l’extrémité du barreau.

D’une manière générale, on s’efforcera de ne pas faire correspondre une extrémité de


barreau avec le passage des pneumatiques des poids lourds circulant sur l’ouvrage.
Passage PL

NON

OUI

Lignes de joint

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 11 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

7 ACCROCHAGE A LA STRUCTURE

Exécution des forages 16 mm sur une profondeur de 10 cm mini avec une foreuse
de type "HILTI" suivant le schéma ci-après.
En cas de présence d'un béton de qualité médiocre il est impératif de doubler la
disposition des forages ou/et augmenter la profondeur des forages.

200
50

forages dia.16 profondeur 100 mm

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 12 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev
Thi cong cac moi noi :
Sau khi thæi t¹o c¸c lç 16mm, ®Æt c¸c ghim thÐp ®· ®uîc ®Þnh h×nh tríc,
vµ thÐp ®ai ®Ó neo.
8 MISE EN PLACE DU FERRAILLAGE DE LIAISON

Après soufflage des forages 16, mise en place des épingles préformées de liaison
et ligatures au frettage des ancrages.

épingles dia. 10 HA

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 13 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

9. Thi
c«ng líi thÐp bæ xung :
§Æt hai thanh thÐp HA 6 (chiÒu dµi 3m) t¹i vÞ trÝ neo, chó ý ®Æt sao cho
bao phñ nh÷ng mèi nèi. Neo vµo thÐp ®ai.

9 MISE EN PLACE DU FERRAILLAGE COMPLEMENTAIRE

Mise en place de 2 6 HA (longueur de 3 mètres) au niveau des pièces d'ancrages, en


prenant soin de les placer en recouvrement des sections de joints.
Ligature au frettage existant.

1 dia 6 HA

1 dia 6 HA

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 14 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev h·y nhí r»ng thÐp HA6 ph¶i nèi chång lªn nhau m«t ®o¹n Ýt nhÊt lµ
180mm

Il est à noter que les filants Ø6 HA doivent être montés en recouvrement sur une
longueur minimale de 180 mm (30 x Ø).

Filant Ø6 HA

180 min

h¬n nòa, ë mèi nèi cña hai cÊu kiªn, ph¶i bæ xung líi thÐp nh sau
De plus, à la jonction de deux éléments consécutifs, compléter le ferraillage comme
suit :

DIA 6 HA Long. 350 mm

Recouvrement

180 min
PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

10 PREPARATION AVANT BETONNAGE


chuÈn bÞ tríc khi ®æ bªt«ng :
lµm Èm bÒ mÆt cÇn sña ch÷a
Sau thêi gian lµm Èm :
1. thæi röa m¹nh c¸c lç khoan
2. B¬m v÷a (m¸c 110 hay t¬ng ®¬ng) vµo tÊt c¶ c¸c lç khoan
3.

Humidifier abondamment les parois de reprise.


Après le temps d'imprégnation :
1. Soufflage énergique des forages et des réservations.
2. Remplissage au coulis de scellement (type BETEC 110 ou similaire) de tous les
forages.
3. Mise en place d'une barbotine d'accrochage très liquide à base de ciment CPA 55.

POINT D'ARRÊT
(en présence de la maîtrise d'Oeuvre)
VERIFICATIONS CONDUITE A TENIR
1- Vérifier le bon alignement des 1- Rectifier en jouant sur les bras de pose.
éléments. h
KiÓm tra sù th¼ng hµng cña c¸c
cÊu kiÖn 2- Rectifier à l'aide de cales sous les bras
de pose.
2- Vérifier le niveau correct des
éléments:+0;-2 mm par rapport au
revêtement. 3- Ajuster le cas échéant à l'aide d'un cric.
KiÓm tra ®é cao cña c¸c
cÊu kiÖn : tõ 0 : 2mm so víi 4- Ajouter des cales de maintien.
líp v÷a

3- Vérifier l'ouverture du joint. 5- Rectifier le cas échéant


KiÓm tra ®é më cña mèi nèi
6- Rectifier le cas échéant.
4- Vérifier le bon maintien du coffrage et
la stabilité des bras de pose.
KiÓm tra ®é æn ®Þnh cña cèt 7- Rectifier le cas échéant.
pha
8- Rectifier le cas échéant.
5- Vérifier la position correcte des tirants.
KiÓm tra vÞ trÝ cña c¸c thanh
gi»ng 9- Rectifier le cas échéant par un
soufflage énergique.
6- Vérifier le bon sens de pose des
rondelles et écrous. 10- Rectifier le cas échéant.
KiÓm tra vÞ trÝ cña c¸c
vßng ®Öm vµ ®ai èc
11- Rectifier le cas échéant.
7- Vérifier le ferraillage .
KiÓm tra líi thÐp
8- Vérifier la position du drain et la
fermeture correcte de l'étanchéité.
KiÓm tra vÞ trÝ c¸c èng
tho¸t níc vµ ®é kÝn khÝt

9- Vérifier la propreté de la feuillure.


KiÓm tra sù s¹ch sÏ cña c¸c r·nh
soi

10- Vérifier la protection des abords avant


bétonnage.
KiÓm tra sù b¶o vÖ c¸c vïng l©n
c©n tríc khi ®æ bª t«ng

11- Vérifier la présence de protection par


ruban adhésif des éléments métalliques.
hKiÓm tra c¸c d¶i b¶o vÖ dÝnh
chÆt c¸c cÊu kiÖn kim lo¹i

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 16 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

11 BETONNAGE

Si aucune formulation particulière n'est exigée par le client (béton HP, adjuvanté,
),
utiliser du béton B40 de granulométrie 5/15 dosé à 400 kg/m3 de CPA 55R (voir NT
93.013 J).
Il est conseillé de mettre en oeuvre des bétons ayant un slump voisin de 7 (meilleure
ouvrabilité, retrait correct).
Sauf contrordre, ce béton sera coloré par l'adjonction de noir 320 BAYFERROX à
raison de 1.25% par rapport au poids de ciment, soit pour un mètre cube de béton dosé
à 400 kg, 5 kg de noir. Le BAYFERROX sera introduit directement dans la bétonnière
portée et le temps de brassage sera d'environ 10 minutes.
Réceptionner le béton en vérifiant la conformité du bon de livraison à la commande.
A la demande du responsable travaux CIPEC, des éprouvettes d'information seront
coulées avant le bétonnage.
En cas de problème (mauvaise qualité de béton, béton non conforme à
la commande,..), interrompre le bétonnage et verser le béton de la toupie sur des
tôles réparties sur la chaussée.
Mettre le béton en place le plus rapidement possible en avançant régulièrement de part
et d'autre du coffrage.
Assurer une vibration énergique à l'aide d'aiguilles vibrantes 50. Ne
pas bétonner si la température est inférieure à +5°C.
Le remplissage se fait jusqu'au niveau + 3 mm du revêtement.

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 17 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

12 FINITION

Après bétonnage complet de la ligne, lisser le béton à la taloche.


Suivant les conditions de prise du béton(environ une heure après bétonnage), effectuer
la finition du béton par un lissage soigné à 1 à 2 mm au dessus du niveau des
éléments métalliques.
Dès que le durcissement du béton le permet :
1. Démonter les bras de pose.
2. Enlèvement du papier adhésif protégeant les éléments d'aluminium.
3. Récupération des réglettes(R)
4. Découpe des axes entretoises 10 à l'aide d'une disqueuse.

Environ six heures après le bétonnage :


Enlèvement complet du coffrage en polystyrène.
Nettoyage des logements d'accrochage du profilé élastomère.
Enlèvement des barrettes (B).

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 18 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

13 CURE DU BETON
Pour toutes les surfaces soumises au effets atmosphériques susceptibles d'affecter la
qualité requise du béton, une cure est nécessaire.
Dès la fin du surfaçage du béton, une bâche ou film de polyane maintenu étanche en
permanence au contact du béton durant 48 heures.
Par temps chaud, mouiller le béton et protéger le par paillassons ou sacs
humidifiés régulièrement, ou encore par projection sur la surface du béton frais
d'un produit de cure.
Par temps froid, couvrir les surfaces exposées de feuilles épaisses de polystyrène.

14 MISE EN TENSION DES ANCRAGES


Sauf information contraire fournie par les éprouvettes d'information ou par
l'utilisation d'un scléromètre, le béton choisi suivant la NT 93.013 J devant permettre
une mise en tension des ancrages au plus tôt 48 heures après le bétonnage, passé
ce délai, les ancrages peuvent être tendus.
Ces mises en tension sont réalisées par serrage à la clé dynamométrique,
en commençant par les ancrages situés au centre des éléments pour finir par les
ancrages d'extrémité.
type de joint WR50
type d'ancrage Ø 10
maturité du béton 20 MPa
couple de serrage 4 m.kg
clé utilisée facom S203
rallonge aucune
effort dans l'ancrage 3500 kg
-Méthodologie :
Visser par 1/4 de tour successifs l'ancrage avec la clé réglée au couple recherché.
Dès le déclenchement de la clé, arrêter la mise en tension ; l'effort est atteint.
Si après 6 1/4 de tour la clé n'a pas été déclenchée (ceci peut survenir en cas
de glissement de la rondelle), arrêter la mise en tension ; l'effort est atteint.
clé dynamométrique

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 19 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

15 MISE EN PLACE DU PROFILE ELASTOMERE

Le jantage se fait en mettant en place successivement les lèvres du profilé élastomère


dans les espaces réservés des profils aluminium.

16 MONTAGE DES RELEVES

L'assemblage des relevés se fait comme indiqué paragraphe 6.

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 20 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

17 TRAITEMENT DES TROTTOIRS

Le joint WR50 est associé à un joint de trottoir dont la capacité de souffle est égale
à celle du joint courant. En complément, un cache bordure vient compléter
l'ensemble joint de chaussée-relevé-joint de trottoir.

COUPE COURANTE
DU
JOINT DE
TROTTOIR

150

15à 65
100

565 à 615

Trottoir
165 à 215

Bordure
60

Chaussée

Bordure

Joint de trottoir
Trottoir
Joint courant

Relevé

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 21 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

18 TRAITEMENT DES BORDURES

Le cache bordure vient compléter l'habillage des bordures au droit du joint de


chaussée.
Coffrer les bordures à reconstituer à l'aide d'un panneau en polystyrène et serrer les
éléments du cache bordure sur celui-ci.
Après réglage en position , bétonner le vide entre les bordures en vis à vis.

coffrage

relevé de joint

cache bordure

bordure de trottoir
à reconstituer

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 22 / 23


PROCEDURE D’EXECUTION
JOINT DE CHAUSSEE WR

Rev

19 TRAITEMENT DE L’ETANCHEITE A LA JONCTION DE DEUX


BARREAUX

Afin d’assurer une étanchéité satisfaisante entre deux éléments consécutifs, percer
au droit de la jonction à un diamètre 6 mm sur une hauteur de 15 mm. Injecter ensuite
d’un mastic type polyuréthanne jusqu'à refus.

dia 6

15

Perçage et injection

J-WR000-PR-F-001 Rev H Page 23 / 23