Vous êtes sur la page 1sur 2

QUELQUES FAUTES D’INTERFERENCE LEXICALE

Prof. Iulian I. Untaru

Les apprenants d’une langue étrangère sont victimes de fautes d’interférence dès le stade le plus
élémentaire de l’apprentissage. Ce genre d’interférence de la langue maternelle n’a rien de
surprenant. Les premières étapes de l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère -- L2 au cours
de cet article -- impliquent souvent le transfert de structures provenant de la langue maternelle L1.
Ceci peut se traduire, entre autres, par plusieurs erreurs en L2 dont la source provient de L1. Cela
n’empêche pas la communication, mais peut parfois mener à certains problèmes de compréhension
mutuelle, se présentant également comme un sujet amusant, car tout locuteur en
commet en apprenant une langue étrangère. Nous nous intéressons dans cet article au
transfert de quelques structures de L1 (dans ce cas - la langue roumaine) vers L2 (dans ce cas - la
langue française), au niveau lexical.
Transfert et interférence
Le transfert peut être identifié comme étant positif ou négatif. Le transfert positif est le transfert
d’une compétence inspirée de L1 (ou toute autre langue précédemment acquise) qui facilite
l’apprentissage d’une compétence propre à L2, étant donné des similarités entre les deux compétences
en question. Le transfert négatif est le transfert d’une compétence différente de celle utilisée dans L2,
et de ce fait peut nuire à l’apprentissage (le phénomène mène à des erreurs d’usage, que l’on appelle
interférence).
Nous avons abordé ce phénomène pour le domaine roumain-allemand de façon plus détaillée
dans l’article: Iulian I. Untaru - Phonetische Interferenzfehler im Bereich Rumänisch - Deutsch / Seite
149 in: GGR-Beiträge zur Germanistik 3/"Die Sprache ist das Haus des Seins."
Sprachwissenschaftliche Aufsätze, Herausgegeben von George Guţu und Speranţa Stănescu. Unter
Mitarbeit von Doina Sandu. Editura Paideia - D.O.R. GmbH, Bucuresti 1998, 348 S.
(Une version complète de ce travail consacré à l’interférence sera disponible en réseau sur mon site:
htpp://www.iulian-untaru.net)
Comment éviter la terreur de l’erreur
Errare humanum est
L'apprenant de L2 est souvent terrorisé par l'erreur - surtout en Roumanie où bien des professeurs
manifestent une intolérence maladive en ce qui concerne les fautes - et cela freine évidemment
l’apprentissage de L2. On sait depuis la théorie de l’interlangue que l’erreur est un passage obligatoire
lors de la construction par l’apprenant de sa compétence en langue étrangère. Le vrai professeur doit
expliquer que l'erreur est normale et qu'ensemble, les deux acteurs tenteront de réduire le taux d'erreur.
N’oublions pas que les erreurs de l'apprenant de L2 ne proviennent pas toutes directement
d'interférence de L1. Les études montrent que l'interférence constitue environ 5% des erreurs chez
l'apprenant précoce et 25% chez l'apprenant adulte. Et n’oublions pas que même les adultes unilingues
commettent des erreurs dans leur propre L1, il faut - pour s’en convaincre - regarder les talk-shows des
diverses chaînes roumaines de télévision pour éprouver un véritable choc linguistique.
La thérapie des erreurs
Pour avoir du succès dans la thérapie des erreurs, un bon professeur doit:
• corriger discrètement pour ne pas décourager l’apprenant
• discuter ouvertement et sincèrement de la place de l'erreur avec les apprenants
• éviter d'utiliser L1 avec des débutants
• éviter le stress
• favoriser les contacts avec la communauté de la L2 via internet (mèls, chats, forums de
discussions), échanges scolaires, tourisme etc. pour valoriser la communication
• réserver des heures de cours seulement à la communication - en Roumanie on attache encore
trop d’importance aux structures langagières (compétence structurelle) en négligeant la
compétence communicative
• intégrer la dimension culturelle et interculturelle
• ne pas forcer les apprenants à parler
• encourager l'apprenant, le féliciter pour ses progrès
• utiliser des sujets d’actualité qui intéressent les apprenants
• créer une atmosphère de détente et de collaboration (+ s’amuser, dire des blagues)
Et finalement une liste des erreurs fréquentes dues à l’interférence (domaine roumain-français), fautes
commises par les apprenants au niveau lexical:
1. Mot roumain/2. Mot français/3. faute due à l’interférence L1 – L2 (à éviter à tout prix)

acaparator/accapareur/accaparateur laboranta/laborantine/laborante
aclimatiza (se)/s’acclimater/s’acclimatiser lucerna/luzerne/lucerne
aloca/allouer/alloquer minimaliza/minimiser/minimaliser
ameriza/amerrir/amerriser mondenitate/mondanité/mondénité
arhipeleag/archipel/archipéléague naturalete/naturel (le)/naturalesse
ateriza/atterrir/atterriser numitor/dénominateur/nommiteur
blocada/blocus/blocade oferta/offre/offerte
capitanie/capitainerie/capitainie ortografie/ortographe/ortographie
caricaturiza/caricaturer/caricaturiser ostentativ/ostentatoire/ostentatif
catastrofal/catastrophique/catastrophal palpare/palpation/palpation
cazarma/caserne/casarme partitura/partition/partiture
cisterna/citerne/cisterne pergament/parchemin/pergament
complotist/comploteur/complotiste plagiator/plagiaire/plagiateur
compotiera/compotier/compotière polemiza/polémiquer/polémiser
concludent/concluant/concludent polenizare/pollinisation/pollénisation
conferi/conférer/conférir poluare/pollution/polluation
consacrare/consécration/consacration portativ/portée/portatif
consens/consensus/consens procedural/procédurier/procédural
cortina/rideau/cortine profesionist/professionnel/professioniste
dansator/danseur/dansateur promisiune/promesse/promission
defilare/défilé/défilation promovare/promotion/promovation
delapida /dilapider/délapider* protest/protestation/proteste
delapidator/dilapideur/délapidateur provizorat/provisoire (le)/provisorat
delta/delta/delte rationaliza/rationner/rationnaliser
devalorizare/dévaluation/dévalorisation recrut/recrue (la)/recrute
diluare/dilution/diluation repatria/rapatrier/répatrier
dosar/dossier/dossaire seriozitate/sérieux (le)/sériosité
dresura/dressage/dressure sesiune teatrala/saison théâtrale/session
elibera/libérer/élibérer théâtrale
examinare/examen /examination solicitant/solliciteur/sollicitant
exploda/exploser/exploder speculant/spéculateur/spéculant
faliment/faillite/faliment sperjur/parjure/sperjure
farmacist/pharmacien/pharmaciste strateg/stratège/stratègue
gargara/gargarisme/gargare suspendare/suspension/suspendation
guvernator/gouverneur/gouvernateur teoretic/théorique/théorétique
idolatriza/idolâtrer/idôlatriser transplant/transplantation/transplant
import/importation/import vezica/vésicule/vésique
impresar/imprésario/impressaire vizitator/visiteur/visitateur
invada/envahir/invader
inventaria/inventorier/inventarier
Obs. * «a dilapida» est - selon le grand linguiste Alexandru Graur - la forme correcte en roumain; malgré ses
recommandations, c’est la forme «a delapida » qui s’est imposée en roumain !