Vous êtes sur la page 1sur 2

Koulmig

Edito - Pennad-stur
Setu ur bloaz nevez c’hoazh, met ar stourm zo ar memes hini. Eh oui, les années passent, mais les luttent sont les mêmes. L’année 2010 démarre en trombe sur fond de retour en force de l’épouvantail jacobin : le communautarisme ! L’annonce de M. Besson, en lieu et place du ministre de la Culture, selon laquelle il n’y aura aucune loi sur les langues régionales marginalise notre place de Bretons dans la société française. Nous sommes bel et bien des étrangers de l’intérieur.

N° 13
Janvier Miz Genver 2010
ISSN 2100-1987

L’info des Jeunes de l’Union démocratique bretonne

Mais qui joue la carte du communautarisme ? Est-ce l’UDB et sa conception ouverte de l’identité ou est-ce l’Etat français dont le repli sur soi s’illustre par le très nauséabond débat sur l’identité nationale ? Nous nous refusons à participer à la construction mythologique de l’Etat-nation et à la stigmatisation de populations qui ne demandent qu’à être elles-mêmes dans cette République : des êtres multi-appartenants. Cependant, gardons espoir ! Si M. Lefebvre justifie sans honte le renvoi d’Afghans dans leur pays en guerre par le fait qu’ils feraient mieux de combattre plutôt que de fuir, on se réjouit a contrario du coup de gueule de la petite-fille de Marc Bloch, historien et résistant, indignée de l’utilisation politique de son grand-père. Suzanne Bloch estime que le président veut « rendre noble et acceptable un débat qui sert à la fois de courtes visées électorales et un projet idéologique de retour au “national”, sans rapport aucun avec les engagements et la vision du monde, savant et citoyen, de Marc Bloch ». Prends ça dans les dents ! En attendant de nous croiser sur les routes bretonnes, gardez l’esprit critique et la plume alerte. Ayons une pensée pour le désastreux sommet de Copenhague qui prouve l’égoïsme des Etats et leur incapacité à gérer la planète ; pour les peuples en lutte un peu partout sur la planète, mais également pour ceux qui dorment dehors cet hiver encore. Notre agenda 2010 sera chargé : session de formation et manifestation pour la réunification en février, campagne régionale jusqu’à mars suivie d’un deuxième Tro-Breizh en avril, qui se conclura par un fest-noz du peuple breton et de l’autonomie. Enfin, la deuxième édition de la Redadeg qui aura lieu en mai. Qui sommes-nous ? Piv omp ? Les Jeunes de l’UDB (UDBy) sont la branche jeune de l’Union démocratique bretonne, parti politique autonomiste, écologiste de

Plus d’info sur : http://jeunes.udb-bzh.net jeunes-udb@udb-bzh.net

a-benn goût hiroc'h war an abegoù a lak’ ar gwenan da vervel. gant ar mod drastus-se da broduiñ ne vezer ket souezhet o c’houzout eo ar gwenan. En tu-all eus ar gwalleur ekologel eo marvelezh ar gwenan. afin de réaliser un film à usage interne sur les événements brestois. les ouvriers réclament du pain. car elle nous plonge dans une Gwenan e Breizh ! époque où camaraderie et luttes sociales n’étaient pas méprisées. regarder et comprendre le monde à partir de la Bretagne. Abonnez-vous à la Bretagne ! Depuis plus de quarante ans. l’objectif du Peuple breton est triple : Promouvoir l’idée d’être breton et citoyen du monde . Ur strollad nevez. dre-ma ne c’hell ket ar wenanerien bevañ a-ziwar o labour ken. un drast ekonomikel. o vezañ paket fall. Cette page de l’histoire de la ville mérite amplement un coup de projecteur de notre part.Koulmig Le saviez-vous ? Un homme est mort est une BD (Futuropolis) de Kris et Etienne Davodeau relatant l’histoire d’une grève de 1950 à Brest. ha buanoc’h-buanañ e vez taget ar ruskennadoù. servir la cause de la Bretagne de manière démocratique et progressiste . En pleine reconstruction de la ville d’après guerre en ruines. ur c’hamarad gwenaner eus Ar Faoued. ivez. rue Pinot-Duclos 22000 Saint Brieuc Avec un chèque de 24 € Rejoignez-nous ! . eus Europa Ekologiezh Breizh.9. Pa vezont o vleuniata ar bleuñioù bet kontammet e kollont o merkoù evit derc’hel gant o hent pe e kontammont ar ruskennad a-bezh ha gant-se e varv ar rouanez. ar re gentañ. gant Jose Nadan. Les animateurs de la grève font appel à René Vautier. Tarif jeunes : 15 € NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE Prénom : Nom : Âge : Adresse : À retourner à UDB . War an tamm douar-mañ pa vez kaoz a labour-douar ’vez kaoz a broduusted hag a askorad gant louzoù chimik. un cinéaste engagé et ancien résistant breton. a zo bet savet er Faoued. ez eo. Re Yaouank UDB o doa aozet un emgav ceux qui se disent de gauche. À conseiller à E Breizh e varv ar gwenan a-vil-vern.