Vous êtes sur la page 1sur 1

ÉDITORIAL

Rédacteur en chef:
Olivier Vacherand
o.vacherand@promoedition.ch
Conseiller éditorial:
Marian Stepczynski
Business as usual
Dougan. Qu’est qui va donc

Q
uand donc en aura-
Rédaction:
t-on fini avec la changer? A coup sûr, les autori-
Véronique Bühlmann,
Jean-Edouard Choppin, crise financière tés de régulation du secteur
Mohammad Farrokh, Odile Habel, déclenchée par devront réviser à la hausse les
Hélène Koch, Pierre Marquis, l’effondrement du obligations en matière de fonds
Didier Planche, Jaona Ravaloson. marché américain des subpri- propres et les exigences pour ce
Ont collaboré à ce numéro:
mes? Aux optimistes adeptes de qui est de la gestion des liquidi-
Me Lionel Aeschlimann et la méthode Coué, qui martèlent tés. «Ce type de mesures permet-
Kim Do Duc, Lionel Assoun, que le pire est derrière nous et tra de réduire le profil de risque
Pierre Bouquieaux, Yann Cornil, Jan qui repartent bille en tête en des établissements mais peut-être
De Bruijn, Jean-Louis Emmenegger, tentant de profiter de la volati- aussi leur potentiel bénéficiaire»,
Ilan Kapelus, Ingo Kellnar, lité ambiante, répondent les considère le CEO du Credit
Nicole Kunz, Dominique Lecocq, timorés qui jouent la carte de la Suisse. De gros efforts devront
Jonathan Sabbagh, Jean Schneider,
prudence. Certes, les injections sans doute être consentis égale-
Jérôme Soller, Jem Tugwell,
Louis Zanolin. OLIVIER VACHERAND massives de liquidités opérées ment en ce qui concerne la
Rédacteur en chef par les banques centrales et les gestion du risque, que ce soit en
Edition: Promoédition SA recapitalisations de certains interne, mais aussi à l’échelle
Editeur délégué et Directeur de établissements ont permis d’évi- internationale «peut-être grâce à
publication: Roland Ray ter le pire en éloignant le spec- un observatoire global», propose
tre du risque systémique. Mais, Brady Dougan.
Production: Maryse Avidor
il serait sans doute imprudent Qu’on le veuille ou non, la com-
Maquette: Dominique Berthet de croire que cette crise, la plus munauté financière ne pourra
Mise en page: Ursula Brugger Qu’on le veuille ou grave depuis la fin de la Seconde pas faire l’économie non plus
Guerre mondiale selon certains d’une réflexion sur les produits
Photos: François Filliettaz non, la communauté économistes, puisse avoir été et leur complexification crois-
Relecture: Viviane Cattin financière ne pourra résolue au cours des dix mois sante. Avec un objectif de bon
pas faire l’économie écoulés. sens: gagner en transparence
Photolitho: Scantype Sàrl
C’est en substance l’avis que mais aussi et surtout, en matière
Impression: d’une réflexion sur développe Brady Dougan, le cha- d’évaluation du risque et d’infor-
Atar Roto Presse SA les produits et leur rismatique et néanmoins acces- mation des souscripteurs.
Site internet: complexification sible CEO du Credit Suisse, que
www.banque-finance.ch nous avons rencontré en mai Le bon sens en plus
croissante. dernier à l’occasion d’une tour- Dans ce nouveau contexte, tous
Rédaction et administration:
Banque & Finance
née en Suisse romande: «J’espère les établissements ne seront
35, rue des Bains que les plus optimistes ont raison. pas logés à la même enseigne. Si
Case postale 5615 Mais à chaque fois que l’on a cru l’on en croit le CEO du Credit
1211 Genève 11 entrevoir le bout du tunnel, il s’est Suisse, le modèle d’affaires de
Tél. +41 22 809 94 60 avéré qu’un autre train arrivait.» son groupe, global et intégré,
Fax +41 22 781 14 14 La publication des résultats des est particulièrement à même de
E-mail: info@banque-finance.ch établissements financiers au relever les défis des années à
Publicité: titre du premier semestre devrait venir. Un modèle qui joue sur
Promoguide SA néanmoins nous en dire un peu la transversalité afin d’offrir
35, rue des Bains plus sur leur capacité à digérer tout le panel de prestations aux
Case postale 5615 les pertes abyssales accumulées grands clients, de la banque
1211 Genève 11 au cours des derniers mois. d’affaires au private banking.
Tél. +41 22 809 94 55
Fax +41 22 809 94 99 Un modèle qui permet de béné-
Responsable: Alain Cohendet Mémoire courte ficier de la croissance des pays
Pour autant, rien ne sera plus émergents grâce à une présence
Abonnements: tout à fait comme avant. Malgré dans les principaux centres
E-mail:
une mémoire souvent défaillante concernés. Enfin, un modèle
abo@banque-finance.ch
Ccp: 12-17931-5
chez les acteurs de la planète où la transparence, la bonne
1 an d’abonnement finance, il y aura bien un avant et gestion des risques et la solidité
(6 numéros) CHF 60.- un après crise des subprimes. financière sont des éléments
2 ans d’abonnements «Même si l’activité retrouve son clés pour attirer et retenir la
(12 numéros) CHF 90.- niveau antérieur dans la plupart clientèle. Business as usual?
des secteurs affectés par la crise, Presque. Avec un supplément
Banque & Finance paraît le business bancaire ne sera plus de bons sens pour tout le
six fois par an et publie
un numéro hors série.
tout à fait le même», estime Brady monde. ■
© Promoédition SA, Genève, 2008

JUILLET - AOÛT 2008 B&F 1