Vous êtes sur la page 1sur 8

Sommaire

 Objectifs et motivations:
 mettre en œuvre et comparer des méthodes d'évaluation et stratégies
de couverture d ’options complexes en utilisant des méthodes
numériques à développer en C++
 Rappels sur les options exotiques: digitales, barrière, lookback,
Projet asiatiques, etc … Européennes et Américaines
 Distributions associées: temps de passage, maximum, minimum, …
Couverture  Méthodes d'évaluations:
des Produits Dérivés  formes explicites,
 méthode binomiale,
 par simulation de Monte Carlo
 Couverture (hedging): Statique vs Dynamique
 Programmation : VBA ou R, C/C++, librairies open source (GNU
Public Licence): Financial Recipes in C/C++, fOptions (R),

Daniel HERLEMONT 1 Daniel HERLEMONT 2

Travaux Pratiques Caractéristiques des options exotiques

 TP1: Pricing Options Exotiques Digitales et barrières, étude des  Nom générique donné à des dérivés avec des paiements plus
grecques complexes que les options vanilles

 TP2: Pricing par simulation de Monte Carlo: application aux  Utilisées en gestion de risque ou en spéculatif, certaines options
options Asiatiques et Lookback peuvent avoir des leviers très élevés (options barrière par exemple).

 TP3: Pricing par la méthode binomiale: applications aux options  Traitées principalement sur un marché de gré à gré (OTC = Over
américaines complexes The Counter)

 TP4: Stratégies de couverture  S'adressent plutôt à des investisseurs "sophistiqués" ou hedge fund.
 pour options Barrières, Digitales et Lookback
 comparaison hedging dynamique vs hedging statique  Les "producteurs" d'options exotiques sont généralement des
banques qui se couvrent (hedging)
 par des positions les sous jacents : hedging dynamique
 et/ou d'autres options : hedging statique

Daniel HERLEMONT 3 Daniel HERLEMONT 4

Difficultés techniques Pricing dans l'économie de Black & Scholes - rappel

 La gestion de couverture est plus délicate que dans le cas d'options  Hypothèses
vanilles:  Le marché est sans friction:
 pas de coût de transaction, ni fourchette de marché (bid/ask), ni impôts, …
 pas de restriction sur les ventes à découvert
 il peut y avoir des problèmes de liquidité  les actifs sont divisibles
 le marché est liquide: on peut vendre et acheté à tout instant et immédiatement les
quantités voulues.
 certaines options ont des payoffs difficiles à répliquer en raison de
 Les taux sont constants
discontinuités (exemple options barrières) avec des Deltas et Gammas
élevés, connu sous le nom de "pin risk".  Il n'y a pas d'opportunité d'arbitrage: pas de stratégie de coûts nul et risque
nul (no free lunch)
 Le marché est complet:
 Certaines options dépendent du chemin (path dependent)
(Asiatique, Lookback, toute option américaine) dépendent du  Rappel théorème fondamental: dans le un marché complet, sans arbitrage,
chemin, il n'existe pas, en général, de formules explicites pour ces
 la valeur d'un actif contingent est égale à l'espérance actualisée des paiements
options sous la probabilité risque neutre Q :
 approximations  Tout actif contingent peut être répliqué (donc couvert) par un portefeuille auto
 méthode binomiale finançant composés d'actifs risqués et de l'actif sans risque.
 simulation de Monte Carlo,

Daniel HERLEMONT 5 Daniel HERLEMONT 6

Page 1
1
Grecques - rappel Options Exotiques classiques

 Digitales
 payoff en tout ou rien

 Barrières
 le payoff dépend du franchissement d'une barrière

 Asiatiques
 le payoff dépend d'une moyenne des prix du sous jacent

 Lookback
 le payoff dépend du maximum (ou du minimum) du prix du sous
jacent
 Autres Options: Gap, Chooser, Correlation (entre 2 actifs),
Rainbow, ...

Daniel HERLEMONT 7 Daniel HERLEMONT 8

Options Digitales - Cash || Nothing Options Digitales Européennes - Asset || Nothing

Les options digitales (ou bianires) Cash or nothing call Une option digitale "Asset or Nothing" call paye 1 "action" si le
prix à échéance ST ≥ K
1€

payoff = 1{ST ≥ K } 0€

K ST payoff = ST 1{ST ≥ K }
Digitale Européenne Digitale Américaine K
S payoff=1 S

payoff=1

K K
K ST
payoff=0

payoff=1

S0 S0
T T
L'option paye ssi le prix du sous jacent est plus
L'option paye ssi le prix du sous jacent est plus
grand que K à l'échéance
grand que K à tout instant avant l'échéance
aussi appelée option "one-touch"
Daniel HERLEMONT 9 Daniel HERLEMONT 10

Options Digitales Européennes - Cash || Nothing - pricing B&S Options Digitales Européennes - Asset || Nothing - pricing B&S

V ( S0 , T ) = e − rT EQ [1ST ≥ K ] = e − rT ∫ dQ = e
− rT
PQ [ ST ≥ K ]
∫S
− rT
ST ≥ K
V ( S0 , T ) = e− rT EQ [ ST 1{ ST ≥ K } ] = e T dQ
ST ≥ K
( r − 12 σ 2 )T +σzT zT
ST = S 0 e sous Q ~ N (0,1) avec dS = rSdt + σSdz sous Q
T
( r − 12 σ 2 ) T +σzT
Pr( ST ≥ K ) = Pr( S0e ≥ K)
( r − 12 σ 2 )T +σzT

 z ln( K S0 ) − ( r − 12 σ 2 )T 
∫ S dQ
ST ≥K
T = ∫S e
ST ≥ K
0 dQ Ré-écrivons en terme de zT. voir
calcul précédent pour le cash or
= Pr  T ≥  nothing zT ≥ − T d 2
 T σ T  ST ≥ K <=>
( r − 12 σ 2 )T +σzT
 z
= Pr  T ≤
ln( S0 K ) + ( r − 12 σ 2 )T 
 Par symétrie
= ∫S e
0 dQ
zT ≥ − T d 2
 T σ T 
ln(S 0 K ) + (r − 12 σ 2 )T N( ) est la fonction de 2
( r − 12 σ 2 ) T +σzT 1
e − ( zT /( 2T ))
= N ( d 2 ) avec d2 =
σ T
distribution d'une
Gaussienne standard.
= ∫S e0 qZ ( zT )dzT où qZ ( zT ) = 2πT
zT ≥ − T d 2

VCashOrNothingCall ( S0 , T ) = e − rT N ( d 2 )

Daniel HERLEMONT 11 Daniel HERLEMONT 12

Page 2
2
Asset || Nothing - pricing B&S (suite) Options Digitales - relations avec les options vanilles

( r − 21 σ 2 )T +σzT
∫S e
2

∫ S dQ e − ( zT /( 2T )) dzT
1
T
= 0 2πT
ST ≥K zT ≥ − T d 2 2

( zT −σT )
gaussienne de moyenne σT Call Européen Vanilla = 1 AssetOrNothingCall- K CashOrNothingCall
∫S e
rT 1 2T
= 0 2πT
e dzT et variance T. z − σT
zT ≥ − T d 2
T
~ N(0,1) ( ST − K )+ = ST 1{ST ≥ K } - K1{ST ≥ K }
T
= S 0e rT Pr( zT ≥ − T d 2 )
e − rT Q
E [( ST − K ) ] +
e − rT Q
E [ ST 1{ST ≥ K } ] - Ke− rT E Q [ 1{ST ≥ K } ]
 z − σ T − T d 2 − σT  =
= S 0e rT Pr  T ≥ 

 T T  = S0 N ( d1 ) - Ke− rt N ( d 2 )
 z − σT T d + σ T 
= S 0e rT Pr  T ≤ 2 

par symétrie
 T T  ln( S 0 / K ) + ( r + 12 σ 2 )( T )
d1 = d 2 = d1 − σ T
ln( S0 K ) + ( r + 12 σ 2 )T σ T
= S0 e rT N (d1 ) avec d1 = d 2 + σ T =
σ T
Les options digitales ne posent donc pas de problème d'évaluation.

En revanche, les payoffs sont discontinus, ce qui rend la couverture délicate


VAssetOrNothingCall ( S0 , T ) = S0 N ( d1 )
et très risquée

Daniel HERLEMONT 13 Daniel HERLEMONT 14

Options digitales - grecques - risque de hedging Options Digitales - Delta & Gamma

Exemples à reproduire en TP …

Daniel HERLEMONT 15 Daniel HERLEMONT 16

Options Asiatiques (Asian Options) Options Asiatiques (suite)

Payoff related to average stock price (geometric or arithmetic average) Normally, we do not have closed form solutions for Asian options.
The exception is when the option is on a geometric average:
Average Price options pay:
T
max(Save – K, 0) (call), or 1
T ∫0
max(K – Save , 0) (put) Geometric Average: I T = exp( ln( St )dt )

Average Strike options pay:


Note that under Q, S follows: dS = rSdt + σSdz
max(ST – Save , 0) (call), or or
max(Save – ST , 0) (put) St = S0 exp((r − 12 σ 2 )t + σzt )
T
1
T ∫0
No analytic solution in general (the exception is when the option is on a hence I T = S0 exp( (( r − 12 σ 2 )t + σzt ) dt )
geometric average)
T

Can be valued by assuming (as an approximation) that the average stock


where ∫ ((r −
0
1
2
σ 2 )t + σzt ) dt is Gaussian
price is log-normally distributed and Monte Carlo Simulation
so IT is actually log-normally distributed!

Daniel HERLEMONT 17 Daniel HERLEMONT 18

Page 3
3
Options Asiatiques (suite) Options Asiatiques (suite)

 (r − 12 σ 2 )T σ 2T 
The geometric average IT is e X where X ~ N  ,  The majority of Asian options involve arithmetic means:
 2 3 
T
1
T ∫0
You may check that this is the same as if It follows IT = St dt
the geometric Brownian Motion: dI = 12 ( r − 16 σ 2 ) Idt + 1 σIdz
3
in a risk neutral world. = ( r − ( 1 (r + 1 σ 2 ))) Idt + 1 σIdz
2 6 3 In this case, IT, is not log-normally distributed, and hence we cannot
fit it into the Black-Scholes formula framework.
+
Therefore, to price an average price call whose payoff is: ( I T − K )
we just need to compute: However, it is common to compute the first two moments of IT and
e − rT E Q [( I T − K ) + ] assume that its distribution is log-normal with the same first two
moments.
where dI = (r − ( 12 (r + 16 σ 2 ))) Idt + 1
σIdz
3
In this case, the Black-Scholes formula provides a quick and closed form
Which just looks like Black-Scholes on an asset paying a continuous
approximation to the true price.
dividend of q = 12 (r + 16 σ 2 ) and with volatility of 13 σ
This is sometimes referred to as the method of moments in pricing.

Daniel HERLEMONT 19 Daniel HERLEMONT 20

Basket Options Options Barrières

A basket option is an option to buy or sell a portfolio of


assets
Barrier options are like normal European options, except that they are
either activated, or become worthless when the underlying asset hits
a pre-specified barrier.
This can be valued by calculating the first two moments
of the value of the basket and then assuming it is The basic types are:
lognormal Knock-outs: The option is worthless if it hits the barrier.

Knock-ins: The option is worthless until it hits the barrier.

Knock-in + Knock-out = Vanilla

Also, the barrier can be hit on the way down (down-and-out, down-and-in)
or it can be hit on the way up (up-and-out, up-and-in).

Daniel HERLEMONT 21 Daniel HERLEMONT 22

Lookback Options American Digitals

$1
max
K

time 0 time T time 0 time T

Lookback options depend on the maximum or minimum price achieved


during the life of the option.
American digital options payoff $1 the moment the strike price is hit.
A European lookback call option pays off: ST − min St
0 ≤t ≤T price = E[e − rτ ]
A European lookback put option pays off: max S t − ST where τ represent the first hitting time of the strike price K.
0 ≤t ≤T

To price these, we need to be able to compute the statistics of the maximum


and minimum... To evaluate this, we need to know the statistics of the hitting time...

Daniel HERLEMONT 23 Daniel HERLEMONT 24

Page 4
4
American Digital Distributions associées

Les distributions utiles pour les options barrières, lookback et digitales (américaines) sont relatives
aux temps de passage, lois du maximum et du minimum

date 0 τ T

Probabilité que le maximum soit ≥ B entre les dates 0 et T


=
Probabilité de toucher la barrière avant la date T
(le temps τ est appelé le premier temps de passage (First Hitting Time)

Daniel HERLEMONT 25 Daniel HERLEMONT 26

Principe de réflexion Temps de passage (First Hitting Time)

Soit zt un brownien temps pour atteindre un niveau donné x:

Notons zˆT = max zt 2B-C Brownien sans drift : en application du principe de réflexion
0 ≤ t ≤T
x B
densité du temps de passage
C

date 0 date T

pour C < B, calculons la loi jointe du maximum et de la valeur terminale


2

1 − 2zT Mais le temps le plus fréquent
P (zˆT ≥ B ; zT ≥ C ) = P ( zˆT ≥ B; zT ≥ 2 B − C ) = P ( zT ≥ 2 B − C ) = ∫
2 B −C 2πT
e dz ne dépend que de la volatilité et la barrière
2B-C étant > B

Puis par différentiation par rapport à C: Exemple: un stop à -3% avec une volatilité de 32% (0.02/jour) temps typique = 0.032/3* 0.022= 0.75 d ’une journée de
trading, soit 6 heures … Trailing stop à temps constant T est proportionnel à σ : TrailingStop ≈ 1.73 T σ
( 2 B −C ) 2
1 −
2T Le temps typique de passage peut être vu comme l ’horizon optimal d ’investissement étant donné un objectif
P (zˆT ≥ B; C < zT ≤ C + dC ) = e dC
2πT
Pour brownien avec drift, on montre que

Daniel HERLEMONT 27 Daniel HERLEMONT 28

Méthode d'évaluation numériques Méthode de Monte Carlo

 Méthode de Monte Carlo


 en quelques mots:
 On génère des chemins de manière aléatoires
 Pour chaque chemin, on calcule la valeur de l'option
 On effectue la moyenne
 Voir présentation nspécifique sur la Méthode de Monte Carlo
 Ne fonctionne que pour les options européennes

 Méthode Binomiale
 en quelques mots
 On découpe la durée jusqu'à échéance en n sous périodes à deux états
(voire 3) par période => arbre
 Le prix de l'option est calculé de proche en proche, en commençant par les
noeds terminaux de l'arbre, …
 Bien adapté pour les options américaines

 Méthodes numériques : solution de facilité, mais consommatrice en


temps de calcul.
Daniel HERLEMONT 29 Daniel HERLEMONT 30

Page 5
5
Simulation de variables aléatoires lognormales Monte Carlo - option vanille - programme C++

Daniel HERLEMONT 31 Daniel HERLEMONT 32

Monte Carlo - option vanille - programme C++ (suite) Monte Carlo - Grecques

Daniel HERLEMONT 33 Daniel HERLEMONT 34

Monte Carlo - Delta - programme C++ Monte Carlo - Généralisation à des payoffs arbitraires

Options Digitales

Daniel HERLEMONT 35 Daniel HERLEMONT 36

Page 6
6
Monte Carlo - payoffs arbitraires - programme C++ Monte Carlo - options européennes - path dependent payoffs

La fonction payoff prend maintenant un vecteur en paramètre représentant le chemin de l'actif

Daniel HERLEMONT 37 Daniel HERLEMONT 38

Génération d'un chemin lognormal Monte Carlo - path dependent payoffs - exemples

Options Asiatiques

Options lookback

Daniel HERLEMONT 39 Daniel HERLEMONT 40

Méthode binomiale Méthode binomiale (suite)

Daniel HERLEMONT 41 Daniel HERLEMONT 42

Page 7
7
Méthode binomiale - C++ Méthode binomiale - options américaines - exemple

A
G

Daniel HERLEMONT 43 Daniel HERLEMONT 44

Méthode binomiale - options américaines - méthode générale Méthode Binomiale - call américain - en C++

Daniel HERLEMONT 45 Daniel HERLEMONT 46

Méthode binomiale - code R Références

 John Hull, "Options, Futures, and Other Derivative Securities",


5th Ed. Englewood Cliffs, NJ: Prentice Hall.
Existe aussi en version Française: "Options, futures et autres actifs
dérivés" Editions Pearson Education, 2004
 La Référence !
 Haug, "The complete guide to option pricing formulas ", 1997
 De nombreux exemples sont tirés de ce livre (qui comprend aussi des
feuilles excel et VBA prêtes à l'emploi …)
 Peter Zhang , "Exotic Options: A Guide to the Second Generations
Options", 1998
 (Nassim Taleb, "Dynamic Hedging", Wiley, 1996)
 B. A. Odegaard « Financial Numerical Recipes in C++ », 2004.
http://finance.bi.no/~bernt/gcc_prog/recipes

Daniel HERLEMONT 47 Daniel HERLEMONT 48

Page 8
8