Vous êtes sur la page 1sur 19

ASSOCIATION CANADIENNE POUR LES NATIONS UNIES – GRAND MONTRÉAL

UNITED NATIONS ASSOCIATION IN CANADA – GREATER MONTRÉAL

OFFICIERS ACNUExpress, vol. 3, no. 08, du 16 au 30 avril 2008/ 16 to 30


Michèle Bertrand
April 2008
Présidente
Mot de l’éditeur / A message from the Editor
Gilles Gingras Dans ce numéro / In this issue:
Vice-président
NOUVELLES DE L’ACNU-GRAND MONTRÉAL /NEWS FROM UNAC-
Robert Letendre
Secrétaire
GREATER MONTRÉAL (p.1)

Michel Sirois NOUVELLES DE L’ONU / UNITED NATIONS NEWS (p. 3)


Trésorier
Les nouvelles de l’ONU sont des extraits de communiqués de presse de l’ONU ou de certaines de
ADMINISTRATEURS ses agences. Les textes complets sont disponibles aux adresses Internet indiquées en fin d’article
(habituellement en français et anglais) / The material presented is derived from Press Material of
Claude-Yves the UN or its various agencies. The original Press Material is available at the Internet addresses
Charron at the end of the article (usually in French and in English).

Renato Cudicio
ALIMENTATION: CRISE MONDIALE / FOOD : WORLD CRISIS (p.3)
PEUPLES INDIGÈNES / INDIGENOUS PEOPLE (p.7)
Louis Dussault UNESCO (p.9)
AFGHANISTAN (p.9)
Michel Duval AUTRICHE / AUSTRIA (p.10)
CAMBODGE / CAMBODIA (p.10)
Paul Gagner CANADA (p.11)
DARFOUR / DARFUR (p.12)
IRAQ (p.13)
Mario Lavoie NÉPAL (p.15)
PALESTINE (p.15)
Marie Leclaire UKRAINE (p.17)

Liens utiles /Useful links (p.18)


Gaël Pétillon
Questions ou commentaires peuvent m’être adressés à acnu@uqam.ca avec pour objet :
Riham Sayed Omar ACNUExpress – commentaires./ Questions or comments are welcome through
acnu@uqam.ca with, as subject, ACNUExpress – comments.
Landry Signé

Madeleine Sultan
L’éditeur / The editor
Michel Barcelo, OUQ ICU
Nicole Trudeau
NOUVELLES D’ACNU-GRAND MONTRÉAL / NEWS FROM UNAC-GREATER
Gilles Vincent MONTRÉAL Activités passées et à venir / Events past and to come

Pour votre agenda / For your Agenda

1
Assemblée générale annuelle de l’ACNU-Grand Montréal /Annual General
Assembly of UNAC-Greater Montréal
21 mai 2008 – 18h15 / 21 May 2008 – 6 :15 p.m.– Assemblée générale annuelle de l’ACNU-
Grand Montréal - UQAM, pavillon Athanase-David, salle D-R 200, entrée au 1440 rue Saint-
Denis - Entrée libre/inscription obligatoire en indiquant l’objet du message à acnu@uqam.ca
ou au (514) 987-3000 poste 7621. / Annual General Assembly of UNAC_Greater
Montréal- UQAM, pavillon Athanase-David, room D-R200, enter 1440, St-Denis Sreet-
Entrée libre/inscription obligatoire en indiquant l’objet du message à acnu@uqam.ca ou au
(514) 987-3000 poste 7621 / Free entry/registration required with the subject of the message to
acnu@uqam.ca or at (514) 987-3000 extension 7621.

21 mai 2008 – 19h30 / 21 May 2008 – 7 :30 p.m. – L’AGA sera suivie d’une conférence
ouverte au grand public donnée par M. Gilles Vincent, directeur du Jardin botanique de
Montréal, et intitulée « Les jardins botaniques et l'effort international pour préserver la
biodiversité. ». UQAM, pavillon Athanase-David, salle D-R 200, entrée au 1440 rue Saint-
Denis. Entrée libre/inscription obligatoire en indiquant l’objet du message à acnu@uqam.ca
ou au (514) 987-3000 poste 7621. / The AGA will be followed of a conference open to general
public and given by Mr. Gilles Vincent, director of the Botanical Garden of Montréal who will
speak of botanical gardens of the world and the international effort to preserve the
biodiversity. Free entry/registration required with the subject of the message to
acnu@uqam.ca or at (514) 987-3000 extension 7621.

L’ACNU-Grand Montréal est heureuse d’être partenaire dans les activités suivantes /
UNAC-Greater Montréal is pleased to be a partner in the following activities :
2-4 mai 2008/2-4 May 2008 – Sur la piste des réfugiés à l’UQAM – Un projet du Réseau
Droits et Démocratie, réalisé par ses délégations dans les universités du Canada : Sur la piste
des réfugiés. Le projet vise à sensibiliser la population à la réalité des personnes réfugiées et
déplacées dans le monde; il s’agit de faire comprendre, imaginer, ressentir et vivre la situation
de milliers de personnes immigrant au Canada. Voir www.surlapistedesrefugies.net

5 mai 2008 – 15h /5 May 2008 – 3 :00 p.m. – Pavillon J-A De Sève, 320, rue Sainte-Catherine
Est, local DS-R510 (métro Berri-UQAM) - Grandes conférences – « Les défis des missions
de paix » par M. Edmond Mulet, Sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix
des Nations Unies. http://www.un.org/french/peace/peace/index.asp

Une conférence ouverte au grand public organisée par la Chaire Raoul-Dandurand en études
stratégiques et diplomatiques de l’UQAM dans le cadre de son Séminaire
d’approfondissement des missions de paix des Nations Unies du 5 au 16 mai 2008. Détails
www.dandurand.uqam.ca. Entrée libre / inscription obligatoire Lyne Tessier / IEIM / (514)
987-3667 ou tessier.lyne@uqam.ca / A conference organized by UNAC-Greater Montréal and
the Raoul-Dandurand Chair in strategic and diplomatic studies at UQAM in the context of the
summer school organized by the Chair. Details www.dandurand.uqam.ca. Free entrance
/registration required: Lyne Tessier / IEIM / (514) 987-3667 ou tessier.lyne@uqam.ca

2
26 mai 2008 – 15h /26 May 2008 – 3 :00 p.m. - Grandes conférences – « L’évolution du
système humanitaire contemporain » par Dr Nicolas Bergeron, Président de Médecins du
Monde Canada. http://www.medecinsdumonde.ca

Une conférence ouverte au grand public organisée la Chaire Raoul-Dandurand en études


stratégiques et diplomatiques de l’UQAM dans le cadre de son Séminaire
d’approfondissement sur les opérations humanitaires au XXIème siècle du 26 mai au 6
juin 2008. Détails www.dandurand.uqam.ca. Entrée libre / inscription obligatoire et (514) 987-
6781 ou chaire.strat@uqam.ca / A conference organized by the Raoul-Dandurand Chair in
strategic and diplomatic studies at UQAM in the context of the summer school organized by
the Chair. Details www.dandurand.uqam.ca.

A consulter prochainement sur le site Web à “Textes et Discours” / soon on


our Web Site at « Texts and speeches » www.montreal.unac.org
8 avril 2008 – conférence sur le Darfour « La MINUAD : Un fond d’espoir sous forme de
déception au Darfour? » notes de M. Michel Duval, ancien ambassadeur du Canada et
représentant permanent adjoint à l’ONU à New York. La conférence sur le Dafour a été
organisée conjointement par L’ACNU-Grand Montréal et la Chaire Raoul-Dandurand en
études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM.

13 février 2008 – conférence sur le Liban intitulée « Les Nations Unies et l’improbable
démocratie libanaise (Un dénouement improbable mais possible) » par M. Michel Duval

12 mars 2008 - dans le cadre du Forum sur les opportunités d’emploi à l’ONU, conférence
intitulée « La diplomatie aux Nations Unies » par M. Michel Duval

12 mars 2008 - dans le cadre du Forum sur les opportunités d’emploi à l’ONU, conférence par
Mme Thérèse Paquet-Sévigny

NOUVELLES DE L’ONU / UNITED NATIONS NEWS

ALIMENTATION: CRISE MONDIALE / FOOD : WORLD


CRISIS
FAO : les biocarburants risquent de marginaliser davantage les femmes /
Large-scale biofuel production may increase marginalization of women.
New study on biofuel production focuses on gender
21 April 2008, Rome – Rapid increases in the large-scale production of liquid biofuels in
developing countries could exacerbate the marginalization of women in rural areas
threatening their livelihoods, according to a new FAO study.

21 avril 2008 – Selon un nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour
l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'intensification de la production de biocarburants dans les
pays en développement pourrait exacerber la marginalisation des femmes dans les zones
rurales, menaçant ainsi leur moyens d'existence.

3
« La production de biocarburants offre sans aucun doute de nouveaux débouchés pour les
agriculteurs, mais ceux-ci ne se répercuteront au niveau des exploitations et des femmes que si
des politiques en faveur des pauvres sont mises en place pour donner aux femmes les moyens
d'agir », a déclaré Yianna Lambrou, co-auteur du rapport, selon un communiqué publié
aujourd'hui à Rome.

Le rapport, intitulé `Inégalité entre les sexes et production de biocarburants liquides :


minimiser les risques pour maximiser les opportunités´, souligne que la culture de
biocarburants comme le bioéthanol requiert davantage d'intrants – terre, eau, engrais chimiques
et pesticides – dont l'accès est déjà limité aux petits agriculteurs, dont les femmes.

Pour Yianna Lambrou, les pays en développement vont devoir adopter des politiques destinées
à favoriser la participation des petits agriculteurs et des femmes en particulier, s'ils veulent
éviter l'accroissement des inégalités entre sexes et de la vulnérabilité des femmes.

La demande mondiale croissante de biocarburants pousse à la conversion des terres, ce qui


pourrait entraîner le déplacement partiel ou total des activités agricoles des femmes vers des
terres de plus en plus marginales, observe le rapport, ce qui nuirait à leur capacité de produire
de la nourriture.

Ce changement pourrait par ailleurs priver davantage les ménages de bois et d'eau, et constituer
un danger pour la diversité agricole.

Concernant la création d'emplois, la production de biocarburants est susceptible d'offrir des


emplois pour travailleurs agricoles peu qualifiés, un secteur où les femmes sont de plus en plus
nombreuses – 40% en Amérique latine et Caraïbes.

Le rapport insiste sur la nécessité d'approfondir les recherches sur l'impact socio-économique
de la production de biocarburants sur l'inégalité hommes/femmes.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16368&Cr=FAO&Cr1=biocarburants

http://www.fao.org/newsroom/en/news/2008/1000830/index.html

Ressources du FIDA : l'Arabie saoudite participe à hauteur de 50 millions de


dollars
23 avril 2008 – L'Arabie saoudite a annoncé aujourd'hui une contribution de 50 millions de
dollars au Fonds international de développement agricole (FIDA), dont le programme de
travail, au vu de l'actuelle crise alimentaire mondiale, devrait être élargi.

« Le Fonds propose de porter le montant de son programme de travail à 3 milliards de dollars


afin d'aider à répondre de manière plus adéquate aux demandes et d'augmenter son impact sur
la disponibilité de l'alimentation et sur les moyens de subsistance des populations rurales
pauvres », informe un communiqué publié aujourd'hui à Rome.

A l'occasion d'une session de consultations sur la reconstitution des ressources de l'agence à


Rome, l'Arabie Saoudite a annoncé aujourd'hui une contribution de 50 millions de dollars, soit
cinq fois plus que sa contribution en 2007.

4
Le président du FIDA a exprimé ses remerciements devant cet encouragement à la mission de
l'agence, qui prévoit d'accroître la production alimentaire à travers des investissements plus
importants dans le secteur agricole des pays en développement.

Lors de cette session, le Bangladesh a par ailleurs annoncé sa contribution, à hauteur de


600.000 dollars.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16395&Cr=FIDA&Cr1=Arabie

Crise alimentaire : Jean Ziegler propose un moratoire sur les biocarburants


/ Biofuel production is ‘criminal path’ leading to global food crisis – UN
expert
28 April 2008 – The United States and the European Union have taken a ―criminal path‖ by
contributing to an explosive rise in global food prices through using food crops to produce
biofuels, according to the United Nations Special Rapporteur on the right to food.

Speaking at a press conference today in Geneva, Jean Ziegler said that fuel policies pursued
by the US and the EU were one of the main causes of the current worldwide food crisis. Mr.
Ziegler said that last year the US used a third of its corn crop to create biofuels, while the
European Union is planning to have 10 per cent of its petrol supplied by biofuels. The Special
Rapporteur has called for a five-year moratorium on the production of biofuels.

28 avril 2008 – Au cours d'une conférence de presse ce matin à Genève, Jean Ziegler, le
Rapporteur spécial sur le droit à l'alimentation, a proposé d'imposer un moratoire de cinq ans
sur les biocarburants et de briser la spéculation afin de maîtriser l'augmentation des prix
alimentaires, dont il a souligné la brutalité.

« En un an, le prix du blé a augmenté de 130%, le prix du riz de 74%, le prix du soja de 87%,
et celui du maïs de 53% », a précisé Jean Ziegler ce matin, lors d'une conférence de prix qui
intervient avant une réunion du Secrétaire général de l'ONU avec les chefs des différentes
institutions des Nations Unies sur la crise alimentaire mondiale.

S'il a tout d'abord souligné la transformation massive d'aliments en biocarburants comme


principale cause de cette crise, Jean Ziegler a aussi dénoncé la spéculation, qui serait
responsable de 30% de l'augmentation des prix.

« Sur 2 milliards de tonnes de céréales produites, 500 millions sont contrôlées totalement par
Cargill », a-t-il souligné, en référence à la multinationale de l’alimentation basée au Minnesota,
aux Etats-Unis.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16425&Cr=Ziegler&Cr1=alimentation

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26478&Cr=food&Cr1=ziegler

Afrique de l'Ouest : l'OMM va former les communautés rurales à l'usage


des informations météorologiques / Climate information to help farmers

5
28 April 2008 - WMO is to organize roving seminars in developing regions which will assist
farmers in the use of climate information for increasing productivity. The first such seminar
will be held for five Sahelian countries—Burkina Faso, Mali, Mauritania, Niger and Senegal—
where it is expected that more than 10 000 farmers will benefit.

28 avril 2008 – L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé le lancement de


séminaires de formation itinérants à travers cinq pays du Sahel – Burkina Faso, Mali,
Mauritanie, Niger et Sénégal – afin de dispenser à plus de 10.000 agriculteurs des
enseignements sur la météorologie qui devraient leur permettre de mieux gérer les ressources
naturelles et par conséquent, la production agricole.

« Les pratiques agricoles doivent être adaptées pour servir de réponse aux futurs risques
climatiques sur la productivité agricole et pour garantir la sécurité alimentaire aux larges
populations de l'Afrique de l'Ouest », explique un communiqué de l'agence publié vendredi
dernier à Genève.

Dans cette région du monde, il est prévu que le potentiel pour les récoltes diminue, en
particulier le long des zones arides et semi-arides.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16428&Cr=Afrique&Cr1=OMM

http://www.wmo.ch/pages/mediacentre/news/index_en.html

L’ONU met en place une réponse unifiée à la crise alimentaire mondiale /


Ban Ki-moon to lead task force to tackle global food crisis
29 April 2008 – Secretary-General Ban Ki-moon announced today that he will lead a high-
powered task force to coordinate the efforts of the United Nations system in addressing the
global crisis arising from the surge in food prices.

The Task Force on the Global Food Crisis will bring together the heads of UN agencies, funds
and programmes and the Bretton Woods institutions, as well as experts within the UN and
leading authorities from the international community.

The group will have two coordinators – Under-Secretary-General for Humanitarian Affairs
John Holmes in New York and Senior UN System Influenza Coordinator David Nabarro in
Geneva – and expects to meet in the first week of May.

29 avril 2008 – Réuni depuis hier à Berne, en Suisse, sous la présidence du Secrétaire général,
le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies (CEB, selon son
acronyme anglais) a demandé à la communauté internationale d’apporter rapidement 755
millions de dollars au Programme alimentaire mondial (PAM) afin d’éloigner le « spectre de la
faim, de la malnutrition et de troubles sociaux d’une échelle sans précédent ».

« Nous devons ensuite garantir la fourniture de nourriture pour l’avenir », indique un


communiqué de presse publié aujourd’hui à Genève à la fin de la rencontre.

Après avoir nourri ceux qui ont faim, il faut prendre des mesures pour aider les récoltes des
agriculteurs des pays en développement, ont convenu les chefs d’agence.

6
Le système des Nations Unies va coopérer à court et moyen terme pour répondre à la crise, tout
en surveillant, évaluant et analysant les tendances de la crise et leur impact sur les populations
vulnérables.

Les chefs d’agence ont décidé de créer immédiatement une Équipe spéciale sur la crise
alimentaire mondiale sous la direction du Secrétaire général et qui réunit les chefs des agences
spécialisées, des fonds et programmes de l’ONU, ainsi que les institutions de Bretton Woods et
certaines unités du Secrétariat.

L’Équipe spéciale aura deux coordonnateurs, John Holmes, le Secrétaire général adjoint aux
affaires humanitaires, basé à New York et David Nabarro, le Coordonnateur principal du
système des Nations Unies pour les grippes aviaire et humaine, basé à Genève.

Afin de répondre aux besoins immédiats urgents, un appel extraordinaire a été lancé pour
recueillir 755 millions de dollars pour le Programme alimentaire mondial (PAM), qui ne
dispose pas du financement ni des stocks alimentaires nécessaires pour l’action humanitaire
d’urgence.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16434&Cr=alimentation&Cr1=CEB

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26491&Cr=food&Cr1=prices

PEUPLES INDIGÈNES / INDIGENOUS PEOPLE


L'Instance permanente sur les questions autochtones se penche sur les
changements climatiques / Thousands gather as annual indigenous forum
kicks off at UN Headquarters
21 April 2008 – The United Nations Permanent Forum on Indigenous Issues meets at ―a
historic crossroads,‖ Secretary-General Ban Ki-moon told the opening session today as some
3,300 participants from around the world converged on UN Headquarters in New York for the
two-week event. Last year’s adoption by world leaders of the landmark UN Declaration on the
Rights of Indigenous Peoples means this year’s Permanent Forum – established in 2000 – is
taking on a new role, Mr. Ban said in a video message.

21 avril 2008 – Dans un message vidéo adressé ce matin aux participants de la 7ème session
de l'Instance permanente sur les questions autochtones, le Secrétaire général a salué le choix
des changements climatiques comme thème spécial.

« Les peuples autochtones vivent dans de nombreuses zones parmi les plus diverses
biologiquement. Comme gardiens de ces terres, ils ont accumulé un grand savoir sur l'impact
de la dégradation de l'environnement, notamment le changement climatique », a déclaré Ban
Ki-moon. « Ils connaissent les conséquences économiques et sociales, et ils peuvent et doivent
jouer un rôle dans l'action mondiale », a-t-il ajouté.

Lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU aujourd'hui, Victoria Tauli-Corpuz, la


présidente de l'Instance permanente sur les questions autochtones, s'est félicitée de l'affluence «

7
sans précédent » enregistrée lors de cette rencontre, dont les travaux ont commencé aujourd'hui
avec, notamment, un discours d'ouverture du président bolivien Evo Morales.
En effet, quelque 3.300 participants sont réunis pendant deux semaines pour discuter
notamment du thème « Changements climatiques, diversité bioculturelle et moyens d'existence
: le rôle de gardien des peuples autochtones et les nouveaux défis à relever ».
Victoria Tauli-Corpuz a spécialement abordé la question des biocarburants, une mesure
d'atténuation des effets des carburants sur le climat qui, selon un rapport de l'Instance, aurait
des conséquences sur les populations autochtones et leurs terres ancestrales (webcast).
La conversion de terres en terrains de culture pour biocarburants a provoqué dans certains cas
des déplacements de populations autochtones, a-t-elle expliqué, en citant le cas de l'Indonésie,
de la Malaisie, du Brésil et du Mexique. La mise en place de systèmes d'énergie renouvelable,
comme les barrages, ont pu aussi parfois affecter ces populations, a-t-elle ajouté.

La présidente de l'Instance permanente sur les questions autochtones a souligné la nécessité de


prendre en compte le savoir ancestral dans l'action contre le changement climatique.
« Nous avons vécu ces dernières décennies comme une espèce déconnectée de la nature », a
regretté par ailleurs Ahmed Djoghlaf, Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies
sur la diversité biologique, qui participait à la conférence de presse.

Rappelant le lien étroit entre diversité biologique et diversité culturelle, il a rappelé le danger
de disparition que courent de nombreuses langues parlées dans le monde, une question que la
session de l'Instance a également inscrite à l'ordre du jour.

A l'occasion de l'Année internationale des langues qui a débuté il y a quelques mois,


l'UNESCO avait affirmé que plus de 50% des 7.000 langues parlées dans le monde aujourd'hui
risquaient de disparaître dans quelques générations.

La Convention sur la diversité biologique, a rappelé Ahmed Djoghlaf, qui souhaite la nommer
`Convention sur la vie sur la terre´, contient un article qui souligne le besoin de promouvoir et
de préserver les connaissances traditionnelles. Or, « il s'agit d'un instrument juridiquement
contraignant », a-t-il rappelé en informant que 190 pays en étaient signataires.
La session, qui s'est particulièrement penchée sur la zone Pacifique, a rappelé la vulnérabilité
de ces pays.
Fiu Elisara, directeur général de la Société Ole Siosiomaga Incorporated de Samoa, a déclaré
lors de la conférence que la question du changement climatique est une question « de vie ou de
mort » pour la plupart des habitants du Pacifique, où certains petits États insulaires sont
menacés de disparition. « Un seul cyclone pourrait suffire à détruire toute notre économie », a-
t-il affirmé.

Pourtant, seulement 10 pays de la région ont adopté la Déclaration des Nations Unies sur les
droits des peuples autochtones, a-t-il regretté, en expliquant que beaucoup d'entre eux avaient
fait l'objet de pressions.

La Déclaration a été adoptée par l'Assemblée générale le 13 septembre dernier, après vingt ans
de travaux (dépêche du 13.09.2007).

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16380&Cr=autochtones&Cr1=

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26404&Cr=indigenous&Cr1=

8
UNESCO
L'aide à l'éducation de base stagne, avertit l'UNESCO / Goal of universal
primary education under threat from lack of funds, says UN
18 April 2008 – The internationally agreed goal of universal primary education for every child
by 2015 is at risk unless donors scale up aid for basic education, according to a new report
published today by the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization
(UNESCO).

18 avril 2008 – L'aide financière est insuffisante pour permettre de réaliser l'éducation primaire
universelle, s'alarme l'UNESCO dans son dernier rapport sur l'Éducation pour tous.

« Les donateurs ne sont pas sur la bonne voie pour tenir les engagements qu'ils sont pris en
2005 au Sommet du G8 à Gleneagles », estime Kevin Watkins, le directeur du Rapport
mondial de suivi sur l'Éducation pour tous, selon un communiqué publié aujourd'hui à Paris.

Si l'aide accordée à l'éducation de base en 2006 est supérieure à celle de 2005, elle reste
cependant inférieure aux niveaux de 2004 : 5 milliards de dollars contre 5,3 milliards en 2004.

L'analyse récente de l'équipe du Rapport mondial de suivi de l'Éducation pour tous fait état
d'une progression de l'aide à l'éducation de base à un rythme identique à la progression de l'aide
totale, ce qui signifie qu'aucune priorité n'est donnée à l'éducation primaire.

L'augmentation de l'aide notée en 2006 provient essentiellement des Pays-Bas et du Royaume-


Uni, qui ont accordé un total de 1,3 milliard de dollars supplémentaires.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16365&Cr=UNESCO&Cr1=éducation

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26379&Cr=education&Cr1=

AFGHANISTAN
Millions of Afghan children, mainly girls, still not attending school – UN
21 April 2008 – Although over 6 million children returned to Afghanistan’s classrooms a
month ago at the start of a new school year, United Nations agencies said today that half of the
war-torn country’s young people are excluded from receiving an education, the bulk of them
girls.

―In Afghanistan, despite progress in school enrolment, in the last two years half of the school-
age children were estimated to be out of school,‖ Shigeru Aoyagi, Country Director of the UN
Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) told journalists in the capital,
Kabul, today.

9
Among those not enrolled in school are nomadic children, children with disabilities, street
children and children living with their mothers in prison. However, the majority of those who
are not receiving an education are girls.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26399&Cr=afghan&Cr1=

AUTRICHE / AUSTRIA
In Vienna, Secretary-General opens new modern, climate-friendly UN complex
25 April 2008 – Secretary-General Ban Ki-moon began an official visit to Vienna today by
inaugurating a new environmentally-friendly, state-of-the-art facility which will support
discussions between countries on a range of critical issues, from nuclear weapons to drugs and
crime.

Donated by Austria, the ―M Building‖ – as the new complex is known – encompasses dozens of
meeting rooms and has the capacity to service up to 1,500 people. ―The United Nations and
other Vienna-based organizations are very grateful for this meaningful contribution, which
will facilitate our work here immeasurably,‖ Mr. Ban said at the inauguration ceremony.

The Secretary-General highlighted the fact that the new facility is environmentally friendly and
hailed its many energy-saving features, such as re-circulating heat and sensors to optimize
cooling and heating efficiency and minimize waste.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26468&Cr=green&Cr1=

CAMBODGE / CAMBODIA
Cambodge : le Secrétaire général veut fermer 'un des chapitres les plus noirs
de l'histoire' / ‘Long-overdue’ justice necessary in Cambodia, says Secretary-
General Ban
15 April 2008 – Noting that today is the tenth anniversary of the death of the notorious
Cambodian dictator Pol Pot, Secretary-General Ban Ki-moon has called on the United
Nations-backed tribunal to ―soon deliver long-overdue justice for the people‖ of the South-
East Asian country.

―I would like to remind the international community of the urgent importance of bringing to
closure one of history’s darkest chapters,‖ Mr. Ban said in a statement.

15 avril 2008 – A dix ans de la mort de Pol Pot, le Secrétaire général a rappelé à la
communauté internationale l'importance de fermer rapidement « un des chapitres les plus noirs
de l'histoire » en rendant justice au peuple cambodgien.

« Les Nations Unies et le gouvernement royal du Cambodge restent activement engagés à


poursuivre les Khmers rouges et les responsables des crimes horribles qui ont été commis », a
déclaré Ban Ki-moon aujourd'hui dans un message transmis par sa porte-parole.

10
« Avec le soutien de la communauté internationale, j'espère que les Chambres extraordinaires
au sein des tribunaux cambodgiens pourront bientôt faire enfin justice au peuple du Cambodge
», a-t-il ajouté.

Les « Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens » - nom officiel du tribunal
spécial parrainé par les Nations unies - ont été établies en vue de juger les responsables des
crimes les plus graves commis sous le régime ultra-maoïste de Pol Pot, qui selon les
estimations auraient fait près de deux millions de morts entre 1975 et 1979.

Elles ont ouvert leurs portes le 3 juillet 2006, après un accord conclu le Cambodge et les
Nations Unies, qui financent en partie ces procès.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16330&Cr=cambodge&Cr1=BKM

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26330&Cr=cambodia&Cr1=khmer

CANADA
L'ONU salue la motion de la Chambre des communes canadienne sur les
peuples autochtones
18 avril 2008 – Rodolfo Stavenhagen, le Rapporteur spécial sur la situation des droits de
l'homme et des libertés fondamentales des peuples autochtones, et d'autres experts de l'ONU
ont salué la récente recommandation, par la Chambre des communes du Canada, sur l'adoption
de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

« Nous saluons avec une satisfaction particulière la motion adoptée par la Chambre des
communes canadienne le 8 avril 2008, relative à la Déclaration des Nations Unies sur les droits
des peuples autochtones et appelant le Parlement et le gouvernement à « mettre en oeuvre
complètement les normes qui y sont contenues ». L'engagement de la législature à mettre en
pratique les provisions de la Déclaration de l'ONU est un signe fort pour les populations
autochtones au Canada et dans d'autres pays », ont déclaré aujourd'hui conjointement Rodolfo
Stavenhagen, Miloon Kothari - le Rapporteur spécial sur le logement convenable, Doudou
Diène - le Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination
raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée, ainsi que le Groupe de travail sur
la détention arbitraire.

Le Canada faisait partie des quatre pays qui avaient voté contre l'adoption de la Déclaration le
13 septembre dernier à l'Assemblée générale (dépêche du 13.09.2007).

La Déclaration, fruit de deux décennies de travaux, affirme notamment que les peuples
autochtones ont le droit à l'autodétermination et qu'en vertu de ce droit ils déterminent
librement leur statut politique et recherchent librement leur développement économique, social
et culturel.

Le texte prévoit que les États doivent accorder réparation par le biais de mécanismes efficaces,
y compris en matière de restitution, mis au point en concertation avec les peuples autochtones,
en ce qui concerne les biens culturels, intellectuels, religieux et spirituels qui leur ont été pris

11
sans leur consentement libre, préalable et éclairé, ou en violation de leurs lois, traditions et
coutumes.

L'initiative prise par la Chambre des communes du Canada intervient alors que la Bolivie et
l'Équateur ont récemment donné force de loi à la Déclaration et que d'autres pays sont engagés
dans des processus similaires.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16358&Cr=Canada&Cr1=autochtones

UN experts welcome Canada's backing for indigenous rights declaration


18 April 2008 – A group of independent United Nations human rights experts has lauded the
endorsement given to a landmark declaration on the rights of indigenous peoples by the House
of Commons in Canada – one of four States that voted against its adoption in the General
Assembly last year.

In a statement issued today, the experts welcomed the motion adopted on 8 April by the House,
regarding the UN Declaration on the Rights of Indigenous Peoples and relating to the call for
Parliament and Government to fully implement its provisions.

―We are convinced that the standards and principles set forth in the Declaration will constitute
a useful road-map for Canada's future laws and policies with regard to Aboriginal peoples,
and will help improve their human rights situation,‖ the experts said.

―The Legislature's commitment to put the provisions of the UN Declaration into practice is a
powerful sign for indigenous peoples in Canada and in other countries,‖ they added.

Adopted by the 192-member General Assembly last September, the Declaration outlines the
rights of the world's estimated 370 million indigenous people and outlaws discrimination
against them – a move that followed more than two decades of debate.

Canada, along with Australia, New Zealand and the United States, voted against the non-
binding text, which sets out rights to culture, identity, language, employment, health, education
and other issues.

The action by Canada's House of Commons is among recent steps taken by States to give effect
to the Declaration, the group stated, noting that Bolivia and Ecuador recently gave legal force
to the Declaration by enacting legislation. Similar initiatives are being discussed in other
countries.

The statement was signed by the UN Special Rapporteur on the situation of human rights and
fundamental freedoms of indigenous people, Rodolfo Stavenhagen; the UN Special Rapporteur
on the right to adequate housing, Miloon Kothari; the UN Special Rapporteur on
contemporary forms of racism, racial discrimination, xenophobia and related intolerance,
Doudou Diène; and the Working Group on Arbitrary Detention.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26376&Cr=indigenous&Cr1=rights

DARFOUR / DARFUR

12
Hopes for political solution in Darfur wilt under military action – UN report
16 April 2008 – The prospect of negotiating a political solution to the Darfur crisis has
become ever more remote as both the Sudanese Government and rebels appear determined to
pursue a military solution, according to a United Nations report released today.

At the same time the international community’s failure to supply vital helicopters, transport
and other logistical support is undermining the work of the seriously under-staffed African
Union-United Nations Hybrid Operation in Darfur (UNAMID) to pacify a region where five
years of fighting have killed more than 200,000 people and driven nearly 2.5 million others
from their homes.

―I am extremely disappointed in the lack of progress on all fronts,‖ Secretary-General Ban Ki-
moon says in the report that covers the UNAMID’s operations for the first three months of the
year.

―The parties appear determined to pursue a military solution; the political process stalled; the
deployment of UNAMID is progressing very slowly and continues to face many challenges;
and the humanitarian situation is not improving.‖

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26349&Cr=darfur&Cr1=

Darfour : les envoyés de l'ONU et de l'UA rencontrent les mouvements qui


n'ont pas signé l'accord de paix / Darfur: UN, African Union envoys hold
fresh talks with leaders of rebel groups
19 April 2008 – The United Nations and African Union envoys spearheading efforts to devise a
durable political settlement to the five-year conflict in Darfur have held several days of talks in
the Sudanese region with representatives of the groups and movements that have not signed
previous peace accords.

Jan Eliasson of the UN and Salim Ahmed Salim of the AU met with Khalil Ibrahim, the leader
of the Justice and Equality Movement (JEM), in a rebel-controlled area of West Darfur
yesterday.

18 avril 2008 – L'Envoyé de l'ONU pour le Darfour, Jan Eliasson, et son homologue de
l'Union africaine (UA), Salim Ahmed Salim, se trouvaient au Darfour ces deux derniers jours
pour y rencontrer des représentants des 'mouvements non signataires' de l'accord de paix.

Hier, au Nord Darfour, ils ont rencontré des membres du mouvement MLS/Abdul Wahid.
Aujourd'hui, ils se trouvaient dans un zone contrôlée par les rebelles au Ouest-Darfour où ils
ont rencontré le leader du Mouvement pour la justice et l'égalité, Khalil Ibrahim, a rapporté le
Bureau de l'Envoyé spécial à New York.

« Avec les deux groupes, ils ont discuté de la priorité donnée au processus politique et l'urgente
nécessité de réduire le niveau de violence, de protéger les civils et d'assurer un accès sûr aux
opérations humanitaires.

13
Les envoyés spéciaux étaient accompagnés d'officiers militaires de l'Opération hybride UA-
ONU au Darfour (MINUAD).

Aujourd'hui, ils rencontreront des représentants du gouvernement soudanais à Khartoum.

Il s'agit de la seconde visite de quatre jours au Soudan ces deux dernières semaines.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16363&Cr=darfour&Cr1=MINUAD

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26394&Cr=Darfur&Cr1=

IRAQ
La situation des enfants en Iraq est « intolérable », affirme la Représentante
spéciale / Iraqi children are silent victims of ongoing violence, says UN envoy
25 April 2008 – Wrapping up a six-day visit to Iraq, the United Nations human rights envoy
tasked with protecting the rights of children caught up in armed conflict said that the war-
ravaged country's children are silent victims of the continued violence.

―Many of them are no longer go to school, many are recruited for violent activities or detained
in custody, they lack access to the most basic services and manifest a wide range of
psychological symptoms from the violence in their everyday lives,‖ said Radhika
Coomaraswamy, the Secretary-General's Special Representative for Children and Armed
Conflict.

25 avril 2008 – Radhika Coomaraswamy, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour


les enfants et les conflits armés, a déclaré, au terme d'une visite de cinq jours en Iraq, que les
enfants étaient les « victimes silencieuses » de la violence qui prévaut dans le pays.

« Nombreux sont ceux qui ne vont pas à l'école, beaucoup sont recrutés pour des activités
violentes ou maintenus en détention, et n'ont pas accès aux services essentiels et montrent une
série de symptômes psychologiques en raison de la violence quotidienne », a dénoncé Radhika
Coomaraswamy dans un communiqué publié aujourd'hui à Amman.

Tout en qualifiant la situation « d'intolérable », elle a appelé les dirigeants religieux, politiques,
militaires et communautaires à envoyer un message clair aux enfants de leur pays : « Ne prends
pas part à la violence et reviens à l'école ».

Au cours de sa visite dans le pays, la Représentante spéciale a noté que seulement 50% des
enfants vont à l'école primaire, alors que 80% y allaient en 2005.

Seulement 40% ont accès à l'eau potable, et les risques d'apparition du choléra persistent.

Par ailleurs depuis quatre ans, un nombre croissant de mineurs est recruté par des groupes
armés, parfois pour des attaques suicides.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16413&Cr=Iraq&Cr1=Coomaraswamy

14
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26454&Cr=iraq&Cr1=children

NÉPAL
Népal : les premiers résultats des élections donnent 100 sièges au Parti
communiste maoïste / Nepal: UN still awaiting final results for historic
Constituent Assembly polls
25 April 2008 – The United Nations Mission in Nepal (UNMIN) said it is still awaiting the
final results of the recent Constituent Assembly polls, while the country’s Election Commission
today announced that the Communist Party of Nepal (Maoist) has won 100 of the 335 seats
under the proportional representation system.

The Commission, which has been tabulating the results from the 10 April polls, added that the
Nepali Congress and United Marxist-Leninist party received 73 and 70 seats, respectively. The
fourth and fifth largest share of seats went to two parties based in the country’s Terai region in
the south.

25 avril 2008 – La Commission électorale du Népal a annoncé aujourd'hui que le Parti


communiste (maoïste) a gagné 100 sièges lors du scrutin pour élire une Assemblée
constituante, qui s'est déroulé sous le système de représentation proportionnelle. Le Congrès
Népalais a obtenu 73 sièges, tandis que le Parti unifié marxiste-léniniste en a remporté 70.

« Il ne s'agit pas encore des résultats finaux, tels que stipulé par la Constitution intérimaire, car
ces derniers seront annoncés seulement une fois que les partis auront défini leurs représentants
à la proportionnelle et que la Commission électorale les aura approuvés », a expliqué
aujourd'hui la Mission des Nations Unies au Népal (MINUNEP) dans un communiqué publié
aujourd'hui à Katmandou.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16418&Cr=Népal&Cr1=élections

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26466&Cr=nepal&Cr1=

PALESTINE
Gaza : la pénurie de carburant interrompra l’assistance humanitaire / Gaza:
UN and partners set to meet on critical humanitarian situation

22 April 2008 – The Office of the United Nations Special Coordinator for the Middle East
(UNSCO) today reported that the world body and international agencies operating in the Gaza
Strip were expected to hold an emergency gathering to review the increasingly dire
humanitarian situation there.

23 avril 2008 – « Il n’y a pas de carburant disponible sur le marché à Gaza » et la situation
humanitaire va s’aggraver en conséquence, prévient aujourd’hui l’agence des Nations Unies
pour les réfugiés palestiniens. De son côté, la Sous-Secrétaire générale aux affaires politiques,
Mme Angela Kane, a fait état devant lors d’un exposé devant le Conseil de sécurité, ce matin,
de la « très grande détresse humanitaire » de la population de Gaza.

15
Les négociations bilatérales directes entre Israéliens et Palestiniens se poursuivent cependant à
un rythme intensif, a-t-elle souligné. Gaza a été en proie à une très grande détresse humanitaire,
tandis que les conditions en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, ne se sont pas améliorées
de manière significative en dépit d’efforts continus, a-t-elle observé. Mme Kane a par ailleurs
mis l’accent sur la grave pénurie de carburant. Avant l’attaque du 9 avril, environ 65% des
besoins en carburant des centrales électriques de Gaza provenaient des importations, a-t-elle
souligné. En raison de l’attaque, Nahal Oz a dû fermer du 9 au 21 avril, à l’exception de deux
jours.

Le gouvernement israélien réexamine les mécanismes de sécurité pour assurer


l’approvisionnement dans des conditions de sécurité, a-t-elle dit. Si le dépôt n’avait pas rouvert
aujourd’hui, la centrale aurait fermé et la plupart des régions de Gaza auraient subi une
augmentation des coupures d’électricité, a-t-elle poursuivi. Le manque de carburant a eu
également des conséquences sur l’eau et l’assainissement, a-t-elle souligné, précisant que 15 à
20% de la population recevait désormais de l’eau pendant trois à cinq heures tous les quatre
jours.

De même, le taux d’absentéisme des étudiants et des enseignants dans les écoles et les
universités a atteint 20% en raison des problèmes de transport occasionnés par la pénurie de
carburant. Les cours des quatre principales universités de Gaza ont été suspendus la semaine
dernière, a-t-elle ajouté. Mme Kane a expliqué que les institutions humanitaires étaient
également très touchées. À partir de demain, si l’Office de secours et de travaux des Nations
Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA) ne parvient pas à
alimenter ses réserves de carburant, il devra cesser son assistance humanitaire à 650 000
réfugiés ainsi que les services de collecte d’ordures pour 500 000 habitants de Gaza, a-t-elle
indiqué.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16399&Cr=moyen&Cr1=pales

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26421&Cr=gaza&Cr1=

La centrale électrique de Gaza à nouveau menacée de fermeture / Gaza power


supplies critically low, warns UN
30 April 2008 – Due to disruptions at the Nahal Oz fuel crossing – which was attacked earlier
this month by Palestinian militants – fuel supplies for Gaza are critically low, the United
Nations Special Coordinator for the Middle East Peace Process (UNSCO) warned today.

―Without additional fuel deliveries before Friday, the power plant could be forced to shut
down this weekend,‖ UN spokesperson Marie Okabe told reporters in New York.
The Nahal Oz depot is the sole overland conduit into the Gaza Strip.

In a related development, the UN Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near
East (UNRWA) reported that it has no benzene and is running dangerously low in diesel fuel
due to distribution issues.

16
30 avril 2008 – A cause de blocages au point de passage de Nahal Oz, les stocks de fuel pour
la centrale électrique de Gaza ont atteint un niveau critique. La centrale pourrait fermer ce
week-end si les stocks ne sont pas rétablis d’ici à vendredi.

De son côté, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine
dans le Proche-Orient (UNRWA) souligne qu’elle ne dispose plus de benzène et que ses stocks
de diesel sont au plus bas, à cause de problèmes de distribution.

Les bus transportant des passagers sont paralysés, ce qui sera le cas des véhicules servant aux
distributions alimentaires, la semaine prochaine, à défaut de ravitaillement.

Le Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-
Orient (UNSCO) souligne que les parties doivent garantir que l’UNRWA dispose de
ravitaillements réguliers de diesel et de benzène.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16447&Cr=moyen&Cr1=gaza

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26519&Cr=palestin&Cr1=

UKRAINE

Anniversaire de Tchernobyl : l'ONU va lancer un plan d'action pour la


région / UN lays out plan for future development of area around Chernobyl
disaster site
25 April 2008 – Marking the twenty-second anniversary of the Chernobyl nuclear accident in
Ukraine on 26 April 1986, the United Nations Development Programme (UNDP) today
presented a draft action plan to support the Chernobyl area’s ongoing recovery until 2016.

The action plan is part of the ―Decade of Recovery and Sustainable Development‖ proclaimed
by a 2007 UN General Assembly Resolution. The aim of the Decade, which runs from 2006 to
2016, is to promote a ―return to normal life‖ for the region.

The UN’s plan is built on scientific findings showing that most people living in the affected
areas need not fear negative health effects from radiation. The objective is to spur recovery by
promoting new economic opportunities, including investment and job creation, and to restore
community self-sufficiency. Accurate, up-to-date information is also being provided to counter
widespread myths and misconceptions.

25 avril 2008 – A l'occasion du vingt-deuxième anniversaire de la catastrophe nucléaire de


Tchernobyl, le 26 avril, le Secrétaire général a réaffirmé l'appui de l'ONU au relèvement des
communautés touchées.

Les Nations Unies honorent les secouristes qui ont travaillé à l'époque sur le site du réacteur
sinistré, ainsi que « les centaines de milliers de personnes qui furent évacuées de la zone
contaminée sans véritable espoir de retour ainsi que les populations vivant dans la région et qui
encourent des risques importants pour leur santé », indique un message transmis aujourd'hui
par la porte-parole du Secrétaire général.

17
L'ONU est « fermement convaincue que les communautés affectées retrouveront
progressivement une vie normale », a indiqué Ban Ki-moon, qui a appelé la communauté
internationale à les aider généreusement.

« Les Nations Unies feront tout ce qui est en leur pouvoir durant la Décennie pour soutenir les
efforts nécessaires à un renouveau de la région », a-t-il affirmé, en rappelant que l'Assemblée
générale avait proclamé la période allant de 2006 à 2016, `Décennie du relèvement et du
développement durable des régions touchées´.

Le Plan d'action de l'ONU sur Tchernobyl, présenté par le Programme des Nations Unies pour
le développement (PNUD), fournira un appui coordonné à la mise en œuvre de la Décennie, en
particulier ses objectifs de développement social et économique, de promotion d'un style de vie
sain et de relèvement des communautés.

Afin de porter ce message d'espoir, l'Ambassadrice de bonne volonté du PNUD, la joueuse de


tennis Maria Shaparova, se rendra dans la région cet été, indique le communiqué.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16422&Cr=Tchernobyl&Cr1=Secrétaire

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=26461&Cr=chernobyl&Cr1=

Liens utiles /Useful links :


Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies à New York
http://geo.international.gc.ca/canada_un/new_york/menu-fr.asp

Opérations de maintien de la paix des Nations Unies


http://www.un.org/french/peace/peace/index.asp

Montréal International et les organisations internationales à Montréal


http://www.montrealinternational.com/fr/metropole/index.aspx

Dates importantes à venir / Next important dates


Calendrier des Journées de l’ONU http://www.kc3a.com/uno/index.php
3 mai 2008 - Journée mondiale de la liberté de la presse
17 mai 2008 Journée mondiale de la société de l'information (Journée mondiale des
télécommunications
21 mai 2008 Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le
developpement
22 mai 2008 Journée internationale de la diversité biologique – le thème 2008 :
biodiversité et agriculture http://www.cbd.int/ibd/2008/
Semaine du 25 mai 2008 Semaine de solidarité avec les peuples de tous les territoires
coloniaux qui luttent pour la liberté, l'indépendance et les droits de
l'homme
29 mai 2008 Journée internationale des casques bleu
http://www.un.org/depts/dhl/dhlf/peacekeepers/index.html

18
Retrait de la liste d'envoi / If you do not wish to receive this bulletin
Ce bulletin est envoyé à tous nos membres et d’autres personnes intéressées. Si vous ne
désirez pas le recevoir, prière d'envoyer un courriel avec le mot "retrait" à l'adresse suivante:
acnu@uqam.ca / This bulletin is sent to all members and other interested parties. If you do not wish to
receive it, please send an email with the word ―cancel‖ to the following address: acnu@uqam.ca

ACNU-Grand Montréal /UNAC-Greater Montréal


Adresse physique Adresse postale
UQÀM, Pavillon Judith-Jasmin bureau J-4350, UQÀM, Pavillon Judith-Jasmin, bureau J-4350,
405, rue Sainte-Catherine Est, C.P. 8888, succursale Centre-ville
Montréal (QC) H2L 2C4 Montréal (QC) H3C 3P8
Tél: (514) 987-3000, poste 7621 Fax :(514) 987-0249
acnu@uqam.ca www.montreal.unac.org

19