Vous êtes sur la page 1sur 1

D o s s i e r t h é m a t i q u e

L’échographie endocavitaire en proctologie


Coordination : V. de Parades

Introduction ou histoire d’un succès…


● V. de Parades*

“Soigneusement revisite les livres des médecins


grecs, arabes et latins,
et par fréquentes anatomies
acquiers parfaite connaissance de l’autre monde.”
Rabelais, 1494-1553

I nitialement mise au point pour l’ex-


ploration de la prostate, l’échographie
endo-rectale est apparue dans les années
transversales sur 270 à 360 ° de circonfé-
rence, perpendiculaires à l’axe du trans-
ducteur, alors que les sondes linéaires
En pratique, par une meilleure connais-
sance de l’anatomie, l’échographie endo-
anorectale s’est notamment imposée dans
1950 (1). Elle a été secondairement adap- fournissent des images longitudinales sur le bilan de l’incontinence anale, a contri-
tée à l’étude du tube digestif où elle a per- un angle de 120 à 160 °, parallèles à l’axe bué à faire progresser la prise en charge des
mis de trouver un excellent compromis du transducteur. L’extrémité de la plupart suppurations et des cancers de l’anus, et
entre une haute fréquence, donnant une de ces sondes est recouverte par un bal- semble également intéressante dans les
résolution axiale satisfaisante et une bonne lonnet, rempli d’eau dégazée, fournissant troubles de la statique pelvi-rectale.
définition d’image, et une profondeur de une interface acoustique entre le trans- Nous avons voulu faire le point sur l’apport
champ réduite, la sonde étant au contact de ducteur et la paroi. L’utilisation de ce bal- de l’échographie endo-cavitaire dans ces
la zone étudiée. Elle s’est notamment déve- lonnet est optimale au niveau de l’am- diverses indications. Suivez le guide ! ■
loppée en pathologie proctologique où elle poule rectale mais peut se révéler difficile,
connaît un essor considérable depuis une voire désagréable, au niveau du canal
quinzaine d’années (2). anal. La firme danoise Bruel & Kjaer a
Il existe divers types de matériels : les donc mis au point un cône rigide écho-
sondes rigides, ne comportant pas d’op- transparent, de 10 ou 23 mm de diamètre,
R É F É R E N C E S
tique et introduites à l’aveugle dans le qui fournit des images du canal anal d’ex-
canal anal, ou les échoendoscopes, cellente qualité et a largement contribué 1. Wild J, Reid J. Diagnostic use of ultrasound. Br J
souples, béquillables et comportant une au développement de l’échographie endo- Physiol Med 1956 ; 19 : 248-57.
optique. Parmi ces divers transducteurs, cavitaire en proctologie. En outre, les 2. Damon H, Henry L, Valette PJ, Mion F. Apport de
dont la fréquence varie entre 5 et 10 MHz, modalités de la technique sont simples. l’échographie endo-anale dans les affections procto-
L’examen est réalisé en ambulatoire. Il est logiques non tumorales. Gastroentérol Clin Biol
les sondes radiales fournissent des images 2001 ; 25 : 35-44.
habituel de faire un lavement évacuateur
rectal préalable. Le patient est installé en 3. Law PJ, Bartram CI. Anal endosonography : tech-
nique and normal anatomy. Gastrointest Radiol
décubitus dorsal ou latéral. La sédation 1989 ; 14 : 349-53.
est le plus souvent inutile. Les images sont
étudiées au fur et à mesure du retrait pro- 4. de Parades V, Atienza P. Échographie endo-anale.
* Service de proctologie médico-chirurgicale, Encycl Méd Chir (Elsevier, Paris), Gastro-entérolo-
hôpital des Diaconesses, Paris. gressif de la sonde (2-4). gie, 9-014-R-15, 1997, 6 p.

Le Courrier de colo-proctologie (III) - n° 3 - juillet - août - septembre 2002


80