Vous êtes sur la page 1sur 5

Dysfonctionnement sur le marché des biens :

et services : cas de l'inflation

derni ère modification 04 Mars 2011

Les indices synthétiques:

(approche théorique)

- L’indice Laspeyres

- L’indice Paasche

- L’indice de Fisher

L’indice du coût de la vie au Maroc Caractéristiques – mode de calcul

Les types d'inflation :

Les politiques anti-inflationnistes : - Politique monétaire - Politique budgétaire Les conséquences de
Les politiques
anti-inflationnistes :
- Politique monétaire
- Politique budgétaire
Les conséquences de l’inflation :
- Conséquences économiques
- Conséquences sociales

Inflation - désinflation – stagflation - déflation Inflation rampante – déclarée - galopante – hyperinflation

rampante – déclarée - galopante – hyperinflation Mesure de l’inflation L'inflation Les causes de

Mesurerampante – déclarée - galopante – hyperinflation de l’inflation L'inflation Les causes de l’inflation

de

l’inflation – déclarée - galopante – hyperinflation Mesure de L'inflation Les causes de l’inflation Les causes

- galopante – hyperinflation Mesure de l’inflation L'inflation Les causes de l’inflation Les causes

L'inflation

– hyperinflation Mesure de l’inflation L'inflation Les causes de l’inflation Les causes conjoncturelles : -

Les causes de l’inflation

Les causes conjoncturelles : - L’inflation monétaire - L’inflation par la demande - L’inflation par
Les causes conjoncturelles :
- L’inflation monétaire
- L’inflation par la demande
- L’inflation par les coûts
L’inflation par la demande - L’inflation par les coûts Les causes structurelles : - Les structures

Les causes structurelles :

- Les structures économiques (certains régimes de marché….) - Les causes sociologiques

1

Document cr ée par CHBANI Mohammed

t él éphone : 0654514480

email : chbanichbani @gmail.com

Les types d'inflation :

L'inflation est une hausse durable et auto-entretenue du niveau général des prix : - Durable
L'inflation est une hausse durable et auto-entretenue du niveau général des prix :
- Durable : c'est-à-dire prolongée dans le temps. elle n'est pas passagère ou accidentelle
- Auto-entretenue : elle entraîne des hausses de prix qui entraînent d'autres
- Générale : car elle concerne tous les prix et pas quelques produits et services

Inflation rampante :

Moins de 5%

Inflation déclarée :

entre 5% et 10%

Inflation galopante :

entre 10% et 50%

hyperinflation :

plus que 50% ( Allemagne en 1923 )

2

et 50% hyperinflation : plus que 50% ( Allemagne en 1923 ) 2 Les types d'inflation

Les types d'inflationet 50% hyperinflation : plus que 50% ( Allemagne en 1923 ) 2 La désinflation :

que 50% ( Allemagne en 1923 ) 2 Les types d'inflation La désinflation : C'est une
La désinflation : C'est une diminution du taux d’inflation : les prix augmentent toujours, mais
La désinflation :
C'est une diminution du taux d’inflation : les prix augmentent
toujours, mais à un rythme moins important qu’auparavant.
(France entre 1985 et 1999)
la déflation :
Elle représente un processus de baisse générale du niveau des prix.
Elle s'accompagne d'une récession économique : baisse du PIB,
de la demande, des revenus, de l'épargne et de l'investissement;
du coup, le chômage augmente.
les épisodes de déflation sont liés à l'éclatement de bulles
spéculatives sur les marchés financiers et dans l'immobilier.
(Japon de 1994 à 2003 par exemple)
La stagflation :
C'est une situation caractérisée simultanément par la stagnation de
la production (faible croissance économique), une forte augmentation
du chômage et de l’inflation.
( caractéristique de la situation du début des années 70 - 1973 après le 1°choc
pétrolier )
(c'est un concept récent)

Document cr ée par CHBANI Mohammed

t él éphone : 0654514480

email : chbanichbani @gmail.com

Les causes de l'inflation :

L’inflation monétaire L’inflation par la demande L’inflation par les coûts Elle est due soit à
L’inflation monétaire
L’inflation par la demande
L’inflation par les coûts
Elle est due soit à un excès de demande
globale soit à une insuffisance de l’offre globale.
L’inflation naît du décalage entre la quantité
de monnaie en circulation et la quantité de
biens ou services disponibles.
Autrement : l’inflation résulte d’une émission
de monnaie trop importante.
« Théorie quantitative de la Monnaie » :
L'inflation s'explique ici par la hausse des coûts
de production.
Cette hausse peut avoir plusieurs origines :
>> L'excès de demande globale est causé par :
- les ménages quand ils augmentent leur
consommation(produits finis, acquisition de
logements
)
financée à crédit ou par
augmentation de leurs revenus.
- Les entreprises quand elle augmentant
leur investissement non autofinancé
- l'État quand il augmente les dépenses
publiques en creusant le déficit budgétaire
M . V = P . T
Selon cette formule, une augmentation de la
quantité de monnaie provoque de façon
mécanique une hausse du niveau général
des prix. la hausse de la masse monétaire
est la conséquence des prêts bancaires,
du déficit du budget de l'État
(la théorie monétariste)
- Le coût du facteur travail :la hausse des
salaires (en raison de la pression syndicale)
est répercutée par les entreprises sur le prix
des produits
- Le coût du facteur capital : augmentation du
taux d'amortissement, du coût des
investissements (publicité, progrès technique
des taux d'intérêt des crédits
- Le coût des Interventions publiques :
),
>> L'insuffisance de l’offre globale est due :
augmentation des charges sociales
(sur les salaires), des charges fiscales
- à des facteurs d'environnement qui peuvent
provoquer des pénuries temporaires : guerres,
sécheresses, grèves
- aux comportements des entreprises :
et tarifaires (douane)
toutes ces charges
Les causes conjoncturelles
supplémentaires sont répercutées sur le prix
de vente
- Le coût des produits importées :
Insuffisance des capacités de production,
Insuffisance des stocks
(la théorie keynésienne de l’inflation)
Les causes
de l'inflation
la hausse des prix des matières premières
Importées provoque l'inflation (selon le degré de
dépendance des économies : pétrole, blé) .
on parle alors d’inflation importée
Demande Globale =consommation + investissements + exportations

Les causes structurelles

L’inflation peut avoir également des origines structurelles :

>> Des origines liées aux structures économiques : certains régimes de marchés de concurrence imparfaite(monopoles de paix «cartels»,

monopoles

)

favorisent l’augmentation des prix du fait qu'ils ne respectent pas les conditions de la concurrence.

>> Des origines sociologiques : de l'avis de certains économistes, la compétition entre les groupes sociaux pour une meilleur répartition

3

de la valeur ajoutée (indexation des salaires sur les prix, le SMIC, les conventions collectives gains de productivité à augmenter leur prix final.

)

Document cr ée par CHBANI Mohammed

peut contraindre les entreprises à faibles

t él éphone : 0654514480

email : chbanichbani @gmail.com

Les conséquences de l'inflation :

Les conséquences bénéfiques de l'inflation : >> inflation et croissance économique l'inflation
Les conséquences bénéfiques de l'inflation :
>> inflation et croissance économique
l'inflation stimule la croissance car :
- elle allège les charges de remboursements des prêts (baisse de la valeur et du coût de l'argent). Une inflation modérée (rampante)
et soutenue peut donc stimuler le crédit, donc les investissements et la consommation des ménages :
- Les entreprises se trouvent stimulées par les perspectives de gains et incitées à investir. ce qui induit une croissance de la production
et de l’emploi (courbe de Phillips : relation inverse entre l’inflation et le chômage)
- la consommation des ménages augmente car l'épargne est découragée par des taux d'intérêts faibles et les ménages ont tendance à
consommer plus aujourd’hui pour se prémunir contre l’augmentation des prix
>> inflation et endettement : elle est bénéfique pour les agents débiteurs ( car elle allège le poids de leurs dettes)
>> inflation et revenus : elle profite aux titulaires de revenus variables (profits, dividendes
)

Les conséquences de l'inflation

Les conséquences néfastes de l'inflation : >> inflation et croissance économique Une inflation,
Les conséquences néfastes de l'inflation :
>> inflation et croissance économique
Une inflation, lorsqu’elle est forte, peut conduire à un climat d'incertitude, au ralentissement de la croissance économique et à une
détérioration de l’emploi (situation de déflation). elle peut même provoquer la stagflation (situation où coexistent à la fois l’inflation et
le chômage)
>> inflation et endettement : elle pénalise les agents épargnants et créanciers (car ils sont rembourses avec une monnaie dépréciée)
>> inflation et revenus : Les plus touchés par l’inflation sont les ménages à faibles revenus et les rentiers
(salaires fixes, rente fixe, retraites
)
>> inflation et monnaie : l'inflation déprécie la valeur de la monnaie. Les agents économiques préfèrent se débarrasser de leur épargne
ou liquidités pour acheter de l'or ou des terrains
>> inflation et échange extérieur : elle induit une diminution des exportations nationales (les produits nationaux seront moins compétitifs,
car plus chers) et une augmentation des importations (les produits importés seront moins chers). Ce qui entraînerait un déficit au niveau de
La balance commerciale

4

Document cr ée par CHBANI Mohammed

t él éphone : 0654514480

email : chbanichbani @gmail.com

Les politiques anti-inflationnistes

la politique monétaire : C'est la plus rapide à mettre en place .elle a pour
la politique monétaire :
C'est la plus rapide à mettre en place .elle a pour objectif de
limiter la création monétaire :politique de taux d’intérêt -
contrôle du crédit
Généralement, elle est relativement efficace contre l’inflation.
la politique budgétaire : Elle vise à limiter la demande globale et ce grâce à
la politique budgétaire :
Elle vise à limiter la demande globale et ce grâce à
l'augmentation des impôts, la diminution des dépenses
de l’État

Les politiques anti-inflationnistes

la politique des prix : C'est une mesure anti-inflationniste qui agit sur les prix de
la politique des prix :
C'est une mesure anti-inflationniste qui agit sur les prix de vente
(contrôle des prix, blocage des prix ; subventions aux
producteurs
)
La politique des prix risque de manquer d'efficacité en raison de
son action limitée aux effets au lieu d'agir sur les causes.
la politique des revenus : Il s'agit d'une politique extrême consistant à bloquer les revenus,
la politique des revenus :
Il s'agit d'une politique extrême consistant à bloquer les revenus,
essentiellement les salaires afin de faire baisser la demande et
Les coûts de production. Elle est efficace.
Mais, notons la difficulté à mettre en œuvre ce type de politique
en raison de l'impopularité qu'elle implique
Est-il plus dangereux d’avoir de l’inflation ou du chômage? L’inflation amènera à terme le chômage
Est-il plus dangereux d’avoir de l’inflation ou du chômage?
L’inflation amènera à terme le chômage et pas inversement. donc il ne faut pas négliger la lutte de l’inflation contre la lutte du chômage.
Le chômage, c’est la résultante de l’économie. On ne peut pas lutter contre l’inflation sans augmenter le chômage et inversement.
Il est très difficile de jouer sur les deux en même temps.

5

Document cr ée par CHBANI Mohammed

t él éphone : 0654514480

email : chbanichbani @gmail.com