Parents, tous-tes dans la rue Lundi 25 mars !

Parents d’écoles publiques de tous les arrondissements de Paris, nous nous mobilisons pour le report d’un an de la modification des rythmes scolaires. Nous voulons une réforme répondant aux besoins des enfants et pas d’un cadre inégalitaire où les activités périscolaires dépendront encore plus du choix et des ressources de chaque commune. A Paris, nous avons demandé le temps d’un vrai débat et d’une consultation des parents, des moyens garantissant des activités gratuites et de qualité, accompagnées par des professionnels de l’animation formés et titulaires. Nous n’avons eu…

ni débat…
La mobilisation des enseignants puis des parents et des animateurs parisiens a montré qu’il pouvait y avoir débat sur la réforme. Mais, en dehors de discours sur « la place des parents à l’école » et quelques grandes réunions médiatisées ou réunions locales inconnues du plus grand nombre, à Paris il n’y a jamais eu ni réelle information, ni concertation des parents. Après l’absence de majorité en soutien au décret au Conseil supérieur de l’Education, l’annonce d’une concertation sur les vacances en 2015 confirme que le débat sur les rythmes scolaires n’a pas eu lieu !

…ni moyens
A Paris, la prise en charge des élèves le midi et le soir n’est déjà pas à la hauteur. Pas à cause des animateurs et des agents mais de la précarité de leur statut, des absences mal remplacées, du peu de formation ou des faibles moyens qui leur sont accordés. Les moyens annoncés par Delanoé pour la réforme sont totalement insuffisants : par an, 80 euros par élève dont plus de la moitié serait financée par une contribution de l’Etat non reconduite en 2014, année où la dotation de l’Etat aux communes va aussi baisser de plusieurs milliards! A Paris comme ailleurs, la poursuite de fermetures de classes y compris dans des écoles ZEP va entrainer la remontée des effectifs par classe de ces écoles et ne va pas alléger de la journée des élèves…

Donnons du temps (et des moyens) au temps
Les maires socialistes de nombreuses villes dont Lyon, Montpellier ou Strasbourg ont décidé d’instaurer la semaine des 4 jours et demi en 2014. Le plus souvent ils-elles évoquent la nécessité de se donner le temps et les moyens d’une modification réussie… Alors que le conseil de Paris doit se prononcer sur la date de la modification, nous demandons aux élus son report à 2014. Nous demandons un vrai débat participatif sur la question des rythmes pris de manière globale (journée/semaine de l’enfant et vacances, moyens) puis une consultation citoyenne sur le projet de la municipalité.

Parents, avec les enseignants, les animateurs, les agents
Lundi 25 mars 9h30 Hôtel de Ville Rassemblement puis manifestation vers le Rectorat (Sorbonne)

Notre blog : http://prenonsletempspournosenfants.blogspot.fr/ Nous contacter : nosenfantsnesontpasdesrythmes@gmail.com Facebook : Prenons le temps pour nos enfants Twitter : @nosenfants

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful