Vous êtes sur la page 1sur 1

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

UFRC Union des Forces Révolutionnaires du Congo
« Pour un Etat et une Nation Dignes en RDC »

L’Union des Forces Révolutionnaires informe la Communauté nationale et internationale qu’une vague d’arrestations des militants de l’UFRC par le Régime de Kinshasa, a lieu actuellement sur l’ensemble du territoire. Au moment où certains amis personnels de Joseph KABILA se sentent plus en sécurité à la CPI qu’en RDC, plus rien ne s’oppose désormais au transfert de Joseph KABILA à la Cour Pénale Internationale en tant que présumé complice des crimes de Bosco Ntangana. La descente aux enfers du Régime de Kinshasa est rentrée dans une phase irréversible d’hystérie paranoïaque qui précède la manifestation de la seule vérité que l’histoire retiendra des 12 ans de règne de Joseph KABILA, à savoir, le désordre politique et le crime organisés depuis le plus haut sommet de l’Etat. Non, la fin ne peut justifier tous les moyens ! L’incarcération des centaines des militants de l’UFRC, sans poursuite judiciaire, relèvent de la tyrannie et du terrorisme politique. L’exercice de l’action publique par l’ANR (Agence Nationale du Renseignement) est une violation grave de l’indépendance de la justice et une confiscation des attributions légales du Procureur général de la République. Toute cette cacophonie n’a d’autres causes que le rêve de Joseph KABILA de se maintenir au pouvoir par la force, en violation de l’article 64 de la Constitution et au mépris du peuple. L’Union des Forces Révolutionnaires du Congo dénonce l’incarcération, sur simple suspicion de l’ANR, de plus de 850 membres de l’UFRC dans des casernes militaires et dans des prisons privées non connues du Ministère de la Justice. L’arrestation à Bukavu des civils accusés d’appartenir à l’UFRC, en pleine messe et culte du dimanche, ne peut être justifiée par aucune valeur de la Société congolaise. L’UFRC salue le martyr de toutes les personnes victimes d’arrestation, d’assassinat, d’exil et réitère notre ferme attachement à la lutte armée pour la pacification de toute la RDC et le retour d’une vraie démocratie. A vous tous militants de l’UFRC qui avez pris le chemin de l’exil, la Direction de l’UFRC salue votre courage et continue à accompagner administrativement ceux parmi vous qui se sont manifestés depuis votre lieu de cachette à l’étranger.

Haut Conseil de l’UFRC Communiqué n°004/HC/UFRC/2013

Vaillants soldats de l’Union des Forces Révolutionnaires du Congo,
Notre lutte est la seule solution légitime pour mettre fin au Régime tyrannique, aux aventures de Joseph KABILA et aux souffrances de notre population. Relevons ensemble le défi militaire de notre peuple pour un Congo Libre, Prospère et réellement Démocratique.
Vive la République démocratique du Congo ! Vive l’Union des Forces Révolutionnaires du Congo ! Bukavu, le 20 mars 2013

Le Colonel Moké SILUBWE, Président a.i du Haut Conseil provisoire de l’UFRC - Porte-parole militaire