Vous êtes sur la page 1sur 3
ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE INSTITUT DE STATIQUE ET STRUCTURES - BÉTON ARMÉ ET PRÉCONTRAINT

ÉCOLE

POLYTECHNIQUE

FÉDÉRALE

DE

LAUSANNE

INSTITUT DE STATIQUE ET STRUCTURES - BÉTON ARMÉ ET PRÉCONTRAINT

Professeur M. Badoux,Dr Olivier Burdet,Assistants : E. Hars,V. Pellissier,P. Schertenleib

EXERCICES 7 ème SEMESTRE 2001-2002

Documents à lire:

TGC 8 § 2.2, 2.3, 2.6

Exercice 8:

Précontrainte dans les poutres

lundi 10 décembre 2001

Considérons la poutre en béton, précontrainte par un câble parabolique, indiquée à la figure 1. En plus de son poids propre, cette poutre est soumise à une charge permanente

g′ = 30 kN/m .

Choix de la précontrainte

1. Compensation des déformations: β = 0.8

Déterminer la force de précontrainte nécessaire pour avoir β = 0.8 sous poids propre et charges permanentes.

2. Compensation des déformations:

σ

c

< 0

Calculer le degré de compensation β et la force de précontrainte nécessaire afin de n'avoir aucune traction à la fibre inférieure du béton à mi-travée sous poids propre et charges permanentes,

a) en admettant un encastrement infiniment rigide de la poutre,

b) en admettant que les appuis bloquent la rotation et translation "verticale" de la poutre, mais pas le raccourcissement axial.

3. Diagramme des contraintes normales

Dessiner le diagramme des contraintes normales résultantes à mi-travée sous l'effet des charges permanentes et
Dessiner le diagramme des contraintes normales résultantes à mi-travée sous l'effet des
charges permanentes et de la précontrainte résultant des cas 1, 2a et 2b.
125
mm
f
1.0 m
125
mm
20.0 m
0.5 m

Figure 1: Poutre simple contenant un câble de précontrainte parabolique

EPFL - IBAP Béton Armé et Précontraint

Exercice 8

Conception de la précontrainte

lundi 10 décembre 2001

Dans cette seconde partie de l’exercice, ne pas procéder à de grands calculs ! Soient les systèmes statiques indiqués dans les figures 2 à 8. Les questions sont à résoudre pour chaque système.

4. Charges équivalentes

a) Remplacer l'effet du câble de précontrainte par des charges équivalentes.

b) Faire la distinction entre les charges équivalentes qui agissent directement sur les appuis et celles qui agissent sur la poutre.

c) Esquisser les diagrammes des efforts M , N , V provoqués par ces forces équivalentes et les comparer à ceux engendrés par le poids propre du béton

5. Configurations de câblage

Discuter les configurations de câblage pour les différents systèmes statiques.

Point d'inflexion e 2 e 1 Figure 2: Poutre bi-encastrée, tracé du câble standard pour
Point d'inflexion
e 2
e 1
Figure 2: Poutre bi-encastrée, tracé du câble standard pour une travée intermédiaire
f 2
f 1

Figure 3: Poutre sur 4appuis, câbles paraboliques, 3 travées égales

Axe d'inertie de la poutre e 1 α 1 Tracé du câble de précontrainte
Axe d'inertie de la poutre
e 1
α 1
Tracé du câble de précontrainte

Figure 4: Poutre simple, tracé du câble polygonal, ancrages à l'axe d'inertie de la poutre

e 2 e 1 α 2
e 2
e 1
α 2

Figure 5: Poutre simple, tracé du câble polygonal, ancrages excentrés

EPFL - IBAP Béton Armé et Précontraint Exercice 8 lundi 10 décembre 2001 e 2
EPFL - IBAP Béton Armé et Précontraint
Exercice 8
lundi 10 décembre 2001
e 2
e 1
α 2

Figure 6: Poutre bi-encastrée, tracé du câble polygonal, ancrages excentrés

tracé du câble polygonal, ancrages excentrés e 3 Figure 7: Poutre à inertie variable, tracé du
tracé du câble polygonal, ancrages excentrés e 3 Figure 7: Poutre à inertie variable, tracé du

e 3

Figure 7: Poutre à inertie variable, tracé du câble rectiligne e 4 α 4 α
Figure 7: Poutre à inertie variable, tracé du câble rectiligne
e 4
α 4
α 3
a 1
a 2

Figure 8: Console à inertie variable, tracé du câble rectiligne

6. Configuration de câblage optimal

Proposer un câblage pour limiter les contraintes de traction dans la structure de la figure 9. Le poids propre est négligé pour ce cas. Quelles sont les sollicitations sous la charge F (qualitatif)?

F l / 2 l / 2 l / 2
F
l / 2
l / 2
l / 2

Figure 9: Poutre contenant une traverse appuyée indirectement à mi-travée, chargée par une force nodale