Vous êtes sur la page 1sur 63

FONDERIE DES NON FERREUX A BAS

POINT DE FUSION, AUTOMATISEE ET A


COULEE PAR GRAVITE

1
TABLES DES MATIERES

1. DEFINITION DE LA PROFESSION ...................................................................... 4

2. DES ELEMENTS POUR UNE ETUDE DE MARCHE ........................................... 6

3. LES MOYENS NECESSAIRES POUR DEMARRER L’ACTIVITE .................... 19

4. LES ELEMENTS FINANCIERS ......................................................................... 28

5. LES REGLES DE LA PROFESSION.................................................................. 34

6. CONTACTS ET SOURCES D’INFORMATION................................................... 45

7. BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................ 58

2
REPERTOIRE DES ABREVIATIONS

ANPE Agence Nationale de Protection de l’Environnement


API Agence de Promotion de l’Industrie
CEPI Cahiers des études de positionnement industriel
FOPRODI Fonds de Promotion et de Décentralisation Industrielle
FOPROLOS Ponds de promotion des logements sociaux
INS Institut National de la Statistique
IS Impôt sur les Sociétés
MTND Million de dinars tunisiens
mTND Mille dinars tunisiens
Pb Plomb
Zn Zinc
PME Petite et Moyenne Entreprise
Al Aluminium
Cu Cuivre
SICAR Société d’Investissement à Capital Risque
TCAM Taux de Croissance Annuel Moyen
TFP Taxe à la Formation Professionnelle
TND Dinar tunisien
PDG Président Directeur Général

3
1. DEFINITION DE LA PROFESSION

1.1 PRODUITS

La fonderie est un des procédés de formage des métaux qui consiste à couler un métal ou
un alliage liquide dans un moule pour reproduire, après refroidissement, une pièce donnée
en limitant au maximum les travaux ultérieurs de finition.

La fonderie comprend la fonderie des métaux ferreux (fonte et acier). Elle intègre également
la fonderie des métaux non ferreux dont particulièrement :
- l’aluminium et autres alliages légers
- le cuivre et alliages
- le zinc et alliages

Les techniques employées dépendent de l’alliage fondu, des dimensions, des caractéristiques
et des quantités de pièces à produire. C’est une industrie de sous-traitance très dépendante
des secteurs acquéreurs : automobile, sidérurgie, matériels de manutention, équipements
industriels, matériels électriques, etc.

On distingue principalement la fonderie effectuée avec des moules dits non permanents en
sable et la fonderie avec des moules permanents en métal qui comprend :
- la coulée à basse pression,
- la coulée sous pression,
- la coulée en coquille par gravité.

Nous traiterons dans cette fiche de la fonderie en coquille par gravité. Le métal remplit la forme
(coquille) par l’action de la gravité.

La demande des pièces coulées s’amplifie chaque jour davantage, facilitée en cela par la
révélation de nouveaux matériaux et alliages parmi les non ferreux en particulier et surtout
grâce au développement spectaculaire des simulations informatiques permettant de concevoir
et couler des pièces plus complexes.

4
Son bas point de fusion (658 °C) et sa coulabilité élevée ont permis à l’aluminium et à ses
alliages de se développer dans la technologie de la fonderie et de trouver des débouchés
dans des domaines variés où ses qualités lui permettent de supplanter les métaux ferreux.
L’industrie automobile s’avère être le marché le plus important pour l’industrie de l’aluminium
car la réduction de poids devient une préoccupation de plus en plus importante afin de
réduire la consommation de carburant.

Les constructeurs apprécient l’aluminium pour sa légèreté, ses qualités mécaniques et son
caractère écologique. La haute qualité de surface, une fois décapée ou anodisée, lui donne
un atout supplémentaire. L’aluminium peut être recyclé sans perte de qualité.

La technologie de fonderie en coquille par gravité s’applique aussi pour la coulée de pièces
en alliages du cuivre, particulièrement le laiton, les produits destinés à la robinetterie
sanitaire et industrielle.

1.2 APTITUDES

La haute qualification du personnel est le facteur clé pour l’habilité opératoire et une
condition incontournable pour la réalisation de bonnes performances dans les coulées
complexes.

L’apprentissage du métier de la fonderie obéit aux règles de compagnonnât. De là, il est


utile de recruter des agents de maîtrise ayant une expérience de quelques années. Le
Centre de formation sur les arts du feu de Nabeul peut aider dans le futur à trouver des
qualifications puisqu’il dispense des formations pour opérateurs qualifiés et des chefs
d’équipe.

Le promoteur qui est sensibilisé à tous les objectifs de l’entreprise doit posséder un savoir
technique en fonderie qui lui permet de maîtriser les technologies mises en œuvre ainsi que
la conception des produits.

Le projet étant appelé à avoir des relations de travail sur le plan international, le promoteur
doit aussi avoir une culture générale, une ouverture d’esprit et une capacité de
communiquer et de saisir les évolutions du secteur de la fonderie des non ferreux et de
pouvoir anticiper les changements.

Le promoteur est appelé à motiver le personnel pour acquérir les qualifications requises et
de se faire assister par un cadre qui assurera le suivi du commercial et le Contrôle Qualité.

5
2. DES ELEMENTS POUR UNE ETUDE DE MARCHE

2.1 SITUATION NATIONALE

La fonderie des non ferreux regroupe 8 entreprises, recensées sur l’annuaire des
entreprises de l’API et dont l’activité est totalement ou partiellement le moulage des non
ferreux. D’autres entreprises possèdent également des unités de fonderie mais leur process
est intégré à une activité plus large destinée à la fabrication de produits finis à base de laiton
particulièrement, destinés à la robinetterie, serrurerie, sanitaire, etc.

La production a été en augmentation régulière au cours des cinq dernières années.


Plusieurs entreprises réalisent des ventes à l’exportation.
Une seule entreprise est à capital étranger, elle est totalement exportatrice de pièces
moulées en aluminium.

Parmi ces 8 entreprises, 6 pratiquent la coulée par gravité en sable ou en coquille sous
pression. Les deux autres font de la coulée par gravité en coquille. Ces dernières utilisent la
mécanisation au niveau de la manipulation de la coquille.

Le chiffre d’affaires de l’activité fonderie des métaux non ferreux a évolué pendant la
période 2000 – 2004 à un taux d’accroissement annuel moyen de 15% en en valeur et de
9% en volume.

EVOLUTION DE LA PRODUCTION DES FONDERIES DES METAUX NON FERREUX

Années 2000 2001 2002 2003 2004 TCAM 00-04


En Valeur
8,6 11,2 11,2 13,8 14,8 15%
Production (MTND)
En Quantité *(t) 5 000 6 377 6 500 6 700 7 000 9%
Source : MDCI
* : les quantités ont été estimées

6
2.2 PRINCIPALES ENTREPRISES ET LOCALISATION

Nous présentons ci-dessous la liste des fonderies des non ferreux en Tunisie :

PRINCIPALES ENTREPRISES ET LOCALISATION

Entrée en Emploi Produits


Région Entreprises Procédés
Production s 1 2 3 4 5
Tunis FONDAL 01/10/1990 55 Sous pression X X X X

FONDRIES JF 07/01/1980 130 Sous pression X X X X


FONDERIE 60 Coquille -
25/04/1984 X
CHELLY gravité
Sfax FONTEC 20 Coquille -
10/08/1996 X X X
gravité
TTM 11/07/2003 15 Coquille 100 tonnes / an (Al)
SOTRAMEF 1/10/1996 10 En sable Lingots (Al)
Sousse FKC 15/1/1989 35 Sous pression X X
ALUFLAM 16/06/2001 12 Sous pression

Source : API / BDI Juin 2005

Légende
1. Articles de quincaillerie (poignées de portes, crémones, bouton de portes, loquets,
targettes, etc.)
2. Articles sanitaires (accessoires de salles de bains, etc.)
3. Pièces de décoration
4. Accessoires de réseaux électriques moyenne et basse tension (pinces d’ancrage,
balsokets, éléments d’accrochage pour isolateurs, etc.)
5. Eléments de radiateurs de chauffage

La sous branche fonderie des métaux non ferreux compte actuellement 8 entreprises dont la
première a été installée depuis 27 ans (1978) et la dernière en 2003. Elle occupe
actuellement 337 personnes.

7
2.3 CONCURRENCE

La possibilité de pouvoir remplacer les pièces de fonderie par des pièces venant d’autres
techniques de production (notamment les plastiques et la construction métallique (soudage))
entraîne une forte concurrence.

2.3.1 Concurrence locale

Les produits de fonderie sont destinés à une clientèle industrielle diversifiée. Ce secteur est
aussi caractérisé par une clientèle intéressée par de petites séries pouvant être fabriquées
par des entreprises à capacités limitées ; les exigences de qualité sont moins strictes que
celles de l’industrie automobile.

Les clients des pièces de fonderie sont :


- soit des industriels qui achètent des pièces en tant que composants à intégrer avec
d’autres pièces dans la fabrication d’un produit ou pour leur assemblage et leur vente
en pièces de rechange.
- soit des intermédiaires qui achètent des produits de fonderie en tant que tels et les
revendent à des installateurs (entreprises ou grand public).

La concurrence entre entreprises est très réduite parce que les fonderies en place ne sont
pas à même de satisfaire une demande nationale diversifiée et en quantité réduite.

2.3.2 Concurrence internationale

La production des non ferreux est en progression constante. Elle est dominée en Europe
par l’Italie suivie de l’Allemagne et la France. Le principal client des non ferreux est
l’industrie automobile. L’ouverture des frontières a induit de nouveaux échanges
commerciaux dont certains (Chine, Russie) se révèlent assez agressifs.

Les pays industrialisés à économie libérale produisent 52% du tonnage mondial en 2001.
Leurs productions sont en régression pour les raisons suivantes :
- les restructurations et les réductions de coûts induisent des achats à l’extérieur dans
les pays dits émergents ;
- Les pays grands consommateurs de non ferreux (constructeurs automobiles,
fabricants de machines et équipements) ont développé leur production pour ne pas
subir l’insécurité des échanges avec leurs nouveaux partenaires (notamment des
pays de l’Est). Ce développement est aussi conséquent de l’adoption de nouvelles

8
technologies très avancées;
- L’Espagne cependant, profitant de l’aide offerte par l’Union Européenne, s’est attelée
à la restructuration de ses industries et attire déjà de grands sous-traitants de
l’industrie automobile qui se délocalisent.

Les pays en développement accroissent leurs besoins propres et augmentent leur volume
d’échange avec l’extérieur. Ils connaissent une croissance importante à l’image de la Chine
qui réalise 22% de la production mondiale et qui a une influence sur le commerce
international.

La Tunisie, face à cette situation, peut asseoir son développement sur les faits suivants :
- Elargir l’éventail de ses échanges avec les pays qui entretiennent déjà des relations
commerciales (Allemagne, France, Italie) ;
- Profiter de l’existence locale de grands consommateurs des produits de la fonderie :
installations industrielles, bâtiments, génie civil ;
- Améliorer les équipements des fonderies en vue d’un développement de la
productivité.

2.4 IMPORTATIONS – EXPORTATIONS

2.4.1 Les importations

Les importations des ouvrages en aluminium obtenus par moulage ou coulage durant la
période 2001 – 2004 sont données dans le tableau ci-dessous :

EVOLUTION DES IMPORTATIONS EN PIECES EN ALUMINIUM ET OUVRAGES

Unité : TND
Produits 2001 2002 2003 2004
Accessoires et tuyauteries (raccords,
568 655 484 410 - 319 104
coudes, manchons, …) en aluminium
Articles de ménage ou d’économie
domestique, en aluminium, coulés ou 371 592 524 960 538 344
moulés 576 807
Radiateurs en aluminium et leurs parties,
4 247419 1 425 909 1 139 552 291 986
coulés ou moulés
Disques en aluminium, coulés ou moulés 379 171 90 - 408
Autres ouvrages non dénommés ailleurs,
839 685 441 988 484 757 832 239
en aluminium coulés ou moulés
Autres pièces moulées en aluminium 874 627 585 498 601 319 210 615
Total 7 486 364 3 309 487 2 750 588 2 192 696
Source : INS

9
Les importations des produits en aluminium moulés ou coulés ont chuté sensiblement d’une
année à l’autre. Cette chute est de 340% environ entre 2001 et 2004.

Les produits qui ont enregistré les chiffres les plus importants à l’importation en 2004 sont
les articles de ménage, les tuyauteries et accessoires, et les radiateurs.

PRINCIPAUX PAYS FOURNISSEURS POUR LES PRODUIS EN ALUMINIUM ET


OUVRAGES EN 2004

Pays Poids (kg) Valeurs (TND) Part du marché


France 3 593 673 23 998 300 26%
Italie 3 167 588 18 941 677 21%
Emirats Arabes Unis 4 611 937 10 640 690 12%
Espagne 805 325 5 164 819 6%
Allemagne 795 396 4 741 672 5%
Total (5 pays) 12 973 919 63 487 158 70%
Autres 7 511 360 56 271 136 30%
Total importations 20 485 279 90 158 294 100%
Source: INS

La France est le premier pays fournisseurs en 2004 suivie de l’Italie. Les cinq premiers pays
fournisseurs totalisent une part de marché de 70%.

EVOLUTION DES IMPORTATIONS DES PIECES EN CUIVRE ET OUVRAGES MOULES

Unité : TND

Code Libellé 2001 2002 2003 2004


Accessoires de tuyauteries, en
7412100000 - 36 654 389 190 624 768
cuivre affiné
Accessoires de tuyauteries, en
7412200000 102 84 074 1 823 081 2 385 811
alliages de cuivre
Autres ouvrages en cuivre,
coules, moules, estampes ou
7419910000 4 584 - 175 748 375 902
forges, mais non autrement
travaillés
Total 4 686 120 728 2 387 999 3 386 481
Source : INS

Les articles importés sont constitués principalement d’accessoires de tuyauteries.

10
PRINCIPAUX PAYS FOURNISSEURS DES PIECES EN CUIVRE ET OUVRAGES EN
2004

Pays Poids (kg) Valeur (TND) %


Allemagne 11 175 620 48 027 216 34
Belgique 10 335 780 39 032 068 28
France 6 039 084 17 078 193 12
Italie 3 394 310 15 717 526 11
Total (4 pays) 30 944 794 119 855 003 85
Autres 2 618 531 20 095 858 15
Total importations 33 563 325 139 950 861 100
Source : INS

Les pays fournisseurs sont classés pour tous les produits en cuivre et en alliages de cuivre
importés y compris les ouvrages obtenus par fonderie.

2.4.2 Les exportations


Les exportations des articles non ferreux portent à 90% sur des produits en aluminium.

EVOLUTION DES EXPORTATIONS DES PIECES EN ALUMINIUM ET


OUVRAGES MOULES

Unité : TND
Produits 2001 2002 2003 2004
Articles de ménage ou d’économie 21 178 108 603 207 282
88 632
domestique, en Al, coulés ou moulés
Radiateurs et leurs parties en Al, 9 228 327 8 742 490 6 551 306
6 756 828
coulés ou moulés
Autres 48 296 70 257 198 718 61 015
Total 9 297 801 8 921 350 6 957 306 6 906 475
Source : INS

Le produit en aluminium qui a la part la plus importante des exportations des produits coulés
ou moulés est celui de la position tarifaire 76 16 99 10 40 (radiateurs en aluminium et leurs
parties, coulés ou moulés (98% en 2004).

11
PRINCIPAUX PAYS CLIENTS POUR LES PIECES EN ALUMINIUM ET OUVRAGES EN
2004
Valeur
Pays Poids (kg)
TND %

France 1 238 000 10 009 439 38

Italie 645 437 5 550 631 21

Allemagne 2 426 067 4 093 968 16

Libye 179 173 1 239 860 5

Belgique 644 387 1 169 506 4

Total (5 pays) 2 949 605 22 063 404 84

Total pays clients 6 644 640 26 290 874 100

Autres 4 227 470 16


Source : INS
Les cinq principaux pays clients totalisent 84% de part de marché de nos exportations
d’articles en ouvrages d’aluminium coulés ou moulés.

EVOLUTION DES EXPORTATIONS DES PIECES EN CUIVRE ET OUVRAGES


Unité : TND
Code Libellé 2001 2002 2003 2004
Accessoires de tuyauteries, en
7412100000 - 36 654 - 1 250
cuivre affiné

Accessoires de tuyauteries, en
7412200000 102 84 074 405 816 336 463
alliages de cuivre

Autres ouvrages en cuivre, coulés,


7419910000 moulés, estampés ou forges, mais 4 584 - 2 127 44 613
non autrement travaillés

Total 4 686 120 728 408 943 382 326


Source : INS

Les exportations d’articles en cuivre ne sont pas importantes et concernent surtout des
accessoires sanitaires et tuyauteries diverses.

12
PRINCIPAUX PAYS CLIENTS 2004 (CUIVRE ET OUVRAGES)

Valeur
Pays Part de marché
TND
(%)
Allemagne 14 076 022 37%
France 8 368 481 22%
Belgique 4 542 901 12%
Maroc 2 367 703 6%
Espagne 2 100 041 5%
Italie 1 359 034 4%
Total (6 pays) 32 814 182 87%
Total exportation 37 562 732 100
Autres 4 748 550 13%
Source : INS

Les six principaux pays clients totalisent 87% de part de marché de nos exportations
d’articles en ouvrages de cuivre.

Les produits finis (articles non ferreux pour notre cas) ayant leur équivalent fabriqué (en
Tunisie) de la liste III : produits finis fabriquées localement dont le démantèlement est prévu
sur 12 ans.
Le démantèlement tarifaire (droit des douanes) de cette liste III continue son évolution
comme suit, à partir de 2004 : 2004 (28%) – 2005 (20%) – 2006 (12%) – 2007 (4%) –
2008 (0%).

2.5 EVOLUTION DE L‘ACTIVITE

La production des produits non ferreux et des alliages légers en Tunisie est constituée
principalement d’articles divers de robinetterie, quincaillerie de bâtiment, à usage électrique
et télécommunication ; elle est de 5 000 – 6 000 t / an en augmentation constante au cours
des cinq dernières années. Plusieurs entreprises réalisent des ventes à l’exportation.

13
EVOLUTION DE LA CREATION DE FONDERIES POUR LES NON FERREUX

Période Nombre de créations


d’entreprises
1978 - 1990 4
1991 - 2000 2
Après 2000 2

La production prend en compte tous les produits en métaux non ferreux obtenus par fusion
tous procédés confondus.

Nous avons assisté au cours des 20 dernières années à la création de 9 entreprises dont
l’activité est la fonderie de métaux non ferreux utilisant les différentes technologies propres
au métier.

A coté de ces entreprises dont l’activité principale est le travail sur commande, il existe une
dizaine d’établissements qui disposent d’ateliers de fonderie de non ferreux pour satisfaire
les besoins de leurs productions ; il s’agit de fabricants de robinetteries (AMS, SOPAL,
IDEAL DESIGN …), d’articles de quincaillerie (M’HIRSI), d’accumulateurs de batterie
(ASSAD, NOUR).

2.6 CLIENTELE

2.6.1 Clientèle locale

L’analyse des statistiques d’importation des pièces moulées ou coulées en métaux non
ferreux révèle une grande diversité des pièces demandées et des quantités relativement
faibles par article.

Cependant, les produits fabriqués localement et destinés au marché de consommation,


surtout pour les articles de robinetterie et de quincaillerie pour le bâtiment, sont jugés de
bon niveau et peuvent constituer des créneaux de développement capables de
concurrencer les produits étrangers.

Les fonderies contactées maintiennent toutes des relations directes avec leur clientèle sans
passer par des intermédiaires.

14
Les clients sont :
- des entreprises de mécanique : pièces brutes destinées à être usinées (poulies, chapes,
paliers, engrenages, axes …) ;
- des entreprises d’hydraulique : colliers de prise, couvercles, corps de pompes ;
- des entreprises de bâtiments : articles de quincaillerie ;
- des sociétés de transport : pièces de rechange et composants automobiles.

2.6.2 Clientèle étrangère

Il est utile de relever que les articles en métaux non ferreux produits en Tunisie trouvent de
bons échos commerciaux chez bon nombre de clients surtout dans des pays connus par
leur avance dans ce domaine tels que la France, l’Allemagne et la Belgique. Cela
représente un marché potentiel à entretenir et à développer.

D’autres destinations sont ouvertes à la fonderie tunisienne ; il s’agit des pays voisins
(Afrique et Méditerranée) qui verront leurs besoins augmenter.

2.7 SITUATION INTERNATIONALE

L’activité économique se développe de plus en plus sur le plan international suite à :


- la réduction des barrières douanières
- la forte croissance du Sud-Est Asiatique
- l’intégration européenne
- l’ouverture des économies de l’Europe de l’Est
- la disposition de moyens de communication à coûts réduits.
La délocalisation de certaines entreprises vers des pays émergents à faible coût de
production, ou à un volume de marché très important est une alternative pour améliorer la
part de marché.

Les pays européens ont produit au cours des cinq dernières années :

EVOLUTION DE LA PRODUCTION DES FONDERIES DES METAUX NON FERREUX EN


EUROPE
Unité : 1000 t
Année 1999 2000 2001 2002 2003 2004
Production 2 542 2 777 2 823 2 853 3 020* 3 200
Source : CAEF

La production des non ferreux en Europe a évolué durant la période 1999 – 2003 à un taux
d’accroissement annuel moyen de 4,4%

15
EVOLUTION DE LA PRODUCTION DES FONDERIES DES NON FERREUX DANS LES
PRINCIPAUX PAYS EUROPEENS PRODUCTEURS

Unité : 1000 t
Pays 1999 2000 2001 2002 2003
Italie 832 959 960 979 999
Allemagne 777 842 850 846 864
France 357 388 395 390 390
Total 1 966 2 189 2 205 2 215 2 253
Source : CAEF

La production italienne des non ferreux reste la plus importante d’Europe avec une
progression soutenue d’une année à une autre.

NOMBRE DE FONDERIES DES NON FERREUX DANS CES PAYS ET LES EMPLOIS
EN 2003

Emplois
Pays Nombre Moyenne
fonderies 1999 2000 2001 2002 2003 Emplois /
entreprise
Italie 880 18 000 21
Allemagne 384 33 000 33 000 34 500 34 390 35 000 91
France 367 17 821 17 651 17 932 17 720 17 860 49
Angleterre 230 - - - - 12 000 53
Source : CAEF

Notons que l’Italie occupe la première place en nombre de fonderies devançant l’Allemagne
et la France. En Italie, la taille moyenne est la plus faible, 21 personnes contre 91 pour
l’Allemagne
PRODUCTION PAR ENTREPRISE ET RENTABILITE PAR EMPLOYE

Pays Rentabilité des entreprises en 2003


Tonnes par entreprise Tonnes / employé
Italie 999 000 / 880 = 1 135 63
Allemagne 864 000 / 384 = 2 250 64
France 390 000 / 367 = 1 060 59
Angleterre 227 000 / 230 = 1 000 83
Source : CAEF

L’Italie et l’Allemagne produisent 64 % de la production européenne des non ferreux. Alors


que l’Allemagne continue à renforcer ses capacités dans ce secteur, nombre de pays
européens (Belgique, Finlande, Pologne, Norvège, Portugal et Suisse) en sont arrivés à
réduire le nombre de fonderies.

16
De nouvelles fonderies de non ferreux s’installent en Autriche, Allemagne et Hongrie. Le
client principal de la fonderie des non ferreux demeure l’industrie automobile.

2.8 COMPARAISONS INTERNATIONALES

La Tunisie présente un large éventail de facteurs qui en font une localisation attractive :
- un bon niveau de compétitivité
- une main d’œuvre expérimentée ou dotée d’une grande facilité d’adaptation à un
coût raisonnablement peu élevé
- la proximité des marchés européens.

TABLEAU DE BENCHMARKING

Indicateurs de compétitivité Tunisie France Allemagn Belgique Espagne


e
Population 2002 en millions 9,67 60,2 82 10,2 39,4
En Quantité (1 000 6,5 391 846 27 150
t)
Production
En valeur (Mio 8,3 2 478 3 660 118 393
. €)
Productivité t/personne/an 15 à 35 22 25 48 30
moyenne
par emploi
(non ferreux) €/personne 7 à 19 140 106 211 79

Prix de vente moyen des non 3 333 6 349 4 327 4 411 2 619
ferreux (€ / tonne)
Prix d’achat moyen matières (€ / tonne) hors transport
premières

- Ferraille Alu 740- 1 037 1 000 – 1 370

- Ferraille cuivre 1 110-1 482 2 050 – 2 350

- Ferraille laiton 960 – 1 110 1220 – 1 300


Coût de l’énergie :
- Electricité(€ / kWh) 0,047 0,036 0,075 0,089 0,067
- Gaz naturel ((€/m³ ) 0,104 0,160 0,149 0,200 0,165
Ressources humaines
Coût salarial / an (€ ) Minimum
- Ouvrier qualifié 4 392 24 435 33 141 30 000 22 386
- Tech supérieur 6 267 37 982 48 556 33 655
- Ingénieur 11 613 55 997 66 496 44 608
Source : Etude de positionnement stratégique de la branche fonderie usinage API / CEPI (2004)-
FIPA (2005)

17
Il ressort du tableau de comparaison ci-dessus les observations suivantes :
- une production très faible des non ferreux en Tunisie avec une consommation
moyenne par tête d’habitant de 0,65 kg/ h alors qu’un pays comme la Belgique en
consomme 4 fois plus et presque autant pour l’Espagne,
- un taux de croissance de la production en Tunisie très important par rapport aux
pays européens, alors que la productivité moyenne par emploi reste faible.

18
3. LES MOYENS NECESSAIRES POUR DEMARRER L’ACTIVITE

3.1. RESSOURCES HUMAINES

Dans l’entreprise à créer, le partage en qualification doit se situer autour de l’équilibre


suivant :

RESSOURCES HUMAINES NECESSAIRES AU PROJET

Unité : TND
Catégorie Fonction Nbre Salaire / an
Cadres de Direction Ingénieurs et Cadres 3 45 000

- 1 PDG 20 000
- 1 Technico-Commercial et Qualité 15 000
- 1 Responsable Administratif 10 000

Cadres de Production Maîtrise et Techniciens 3 32 000


- 1 Chef de Production 12 000
- 1 Responsable Maintenance 10 000
- 1 Responsable Outillage (coquilles) 10 000
Maîtrise d’atelier Techniciens 3 21 000
- 2 Opérateurs sur automates
- 1 Responsable laboratoire
Employés Agents 6 27 000

- 1 Ventes / achats
- 1 Facturation
- 1 Accueil – standard
- 2 Magasiniers
- 1 Chauffeur

Ouvriers Qualifiés Opérateurs sur machines et installations 3 21 000


Ouvriers Travaux divers 2 8 000
Total 20 154 000

Cet effectif est prévu pour une seule ligne de production.

L’attention est particulièrement attirée sur l’importance du rôle des responsables de la


confection des coquilles, de la qualité et de la production qui doivent recevoir une formation
adéquate dans la spécialité.

19
3.2. MATIERES PREMIERES - FOURNISSEURS - DISTRIBUTEURS

COMPARAISON SIMPLIFIEE DES ALLIAGES NON FERREUX DE BASE UTILISES EN


FONDERIE

Alliages Aluminium Laiton Zamak


Type d’alliage AS9U3 60 /40 Zamak 5
Densité 2, 8 8, 4 6, 8
Caractéristiques Légèreté- résistance Résistance -
Prix moyen au KG 3, 500 TND 3, 200 TND 2, 000 TND
Prix moyen au litre 10, 000 TND 26, 568 TND 13, 500 TND
Capacité de recyclage Très bon Très bon Moyen
Etat de réception Lingot Lingot Lingot
Température de fusion 650°C 1 050°C 400°C
Aptitude à la transformation Moyenne Faible Bonne
Résistance mécanique mini 240 Mpa (N/mm²) 340 Mpa (N/mm²) Non significatif
Résistance à la chaleur Bonne Bonne Faible
Durcissement superficiel Non Non Non
Aptitude à l’usinage Bon Bon Bon
Aptitude au frottement Moyen Bon Non significatif
Soudage brasage Bon Bon Bon
Traitement thermique Non Non Non
Longévité des outillages Moyenne Faible Très bonne
Normes NFA 57-703 NFA 57-703 DIN 1743

Ce sont surtout l’aluminium et le laiton qui sont les plus utilisés en fonderie eu égard aux
caractéristiques qu’ils présentent
Les principales sources d'approvisionnement :
• le ramassage : débris domestiques ou déchets artisanaux (plombier, serrurier,
électricien)
• l'administration : les Domaines et les Services Publics mettent en vente par
adjudication le matériel réformé et les déchets de fabrication d'entreprises de l'Etat,
• la démolition : qui peut être industrielle, ferroviaire, navale…
• l'industrie : source la plus importante, dont les matières destinées au recyclage
peuvent suivre deux circuits différents :

20
o un circuit court, hors négoce, de chutes de fabrication vendues aux
transformateurs directement, souvent par les recycleurs
o un circuit long qui passe par l'intermédiaire du négoce,
• l'importation : effectuée soit par les négociants, soit directement par les fondeurs.

On estime que 50 % des approvisionnements de l'industrie en métaux recyclables


proviennent des négociants. Pour le reste, les utilisateurs de ces métaux s'approvisionnent
directement en usines pour environ 25 % de leurs besoins et à l'étranger pour 25 %.

Aluminium
Dans les ordures ménagères, on distingue les " rigides ou semi-rigides " (boîtes de boisson,
boîtes de conserve, aérosols, barquettes…) des " minces ou souples " (opercules de pots
de yaourts, emballages de biscuiterie, couche insérée dans un complexe…). Les " rigides
ou semi - rigides " représentent en France 30 000 tonnes par an dont seulement 5 % ont été
toujours collectés sous différentes formes.

Le plus gros gisement d'aluminium provient de l'industrie, de la démolition et de la


récupération d'objets en fin de vie ;

L'aluminium récupéré est à 70% orienté vers les fonderies de pièces moulées.

Cuivre

Le cuivre est présent dans les applications aussi diverses que les fils, câbles, connexions
électriques, les canalisations pour l'eau, les toitures, la robinetterie, etc…Cette diversité rend
difficile un suivi précis de la filière du cuivre recyclé. Celui-ci provient soit directement de
l'industrie, soit de la dépose de câbles ou plus directement de la démolition, soit de la
récupération de tout objet en fin de vie qui contient du cuivre ou des alliages cuivreux.
Recyclé depuis la nuit des temps, le cuivre est toujours très convoité : on peut estimer que tout
ce qui est accessible est recyclé et que le taux de recyclage atteindrait 80 %.

3.3- PROCEDE DE FABRICATION

Le procédé de moulage en coquille par gravité consiste à verser, à l’aide d’une louche, du
métal en fusion dans le conduit empreinte de moule.
Les moules permanents ou coquilles sont métalliques. Ils sont réutilisés plusieurs milliers de
fois car on les ouvre pour libérer la pièce.

21
Exemple de coulée d’une pièce creuse par gravité
La coulée (appelée coulée en coquille et piston plongeant ou coulée Cothias) est un
procédé dans lequel le métal ou l’alliage à l’état de fusion est versé dans le moule
(coquille) et, avant que ne commence la solidification, un piston ayant une forme externe
égale à celle que nous voulons donner à l’intérieur de la pièce, entre dans la coquille où il
reste jusqu’à la solidification. Ce procédé est utilisé pour produire un objet ouvert d’un côté.

Coulée par gravité Introduction Pièce finie


du piston

L’automatisation de la coulée par gravité en coquille a marqué une amélioration


considérable dans la qualité en métallurgie et dans la production en série.

Une vaste gamme de machines et robots, associée à une bonne technologie de la coulée par
gravité, a permis de concevoir et développer des centres de travail ou « îlots » de production
continue pour aboutir à une productivité élevée et une flexibilité remarquable

La fusion permet de porter les alliages à l’état liquide.


La coulée est l’opération qui permet d’introduire le métal liquide dans les moules. La
température nécessaire pour couler l’aluminium est de 700°C.
Le parachèvement comprend une suite d’opérations, dont l’ébarbage, le grenaillage, les
traitements thermiques, des usinages ou des traitements de surface.
A toutes ces phases de la fabrication, s’insèrent de nombreuses opérations de contrôle
(spectroscopie, tridimensionnel).
La coquilleuse automatique est un système appartenant à la catégorie du moulage en
moules permanents. La seule différence avec la coulée en coquille traditionnelle est
l’automation des étapes de coulée suivantes :
- Fermeture et verrouillage de la coquille (1)
- Coulée par basculement (2)
- Démoulage des broches et des tiroirs (3)

22
- Ouverture du moule (4)
- Ejection de la pièce (5)

Fusion Coulée Solidification Démoulage Parachèvement


pièce

( 1) (2)
(3, 4, 5)

CARACTÉRISTIQUES DE LA GRAVITÉ

Hautes caractéristiques mécaniques

Les progrès réalisés ces dernières années dans la liaison mécanique et la fermeture
automatique des moules ont permis d'augmenter sensiblement la précision dimensionnelle
des pièces moulées par gravité en coquille. Par rapport à la « sous-pression », la gravité a
l'avantage de permettre l'obtention de pièces exemptes de soufflure, ce qui autorise le
traitement thermique.

Un refroidissement contrôlé

En fonderie par gravité, seul le poids du métal encore liquide permet de remplir le moule
jusque dans ses moindres recoins, et d'obtenir ainsi une pièce sans "vide", même
microscopique (porosité).

Dans ce but, il faut garantir la présence de liquide au cou de la masselotte, afin de permettre
un remplissage complet du moule malgré la contraction du métal au cours du
refroidissement.

Le seul moyen d'obtenir ce résultat est de ralentir et de contrôler la solidification tout au long
du processus.
Contrôle de la vitesse de coulée et la solidification

Deux méthodes sont employées : le basculement du moule et son réchauffement au moyen


de rampes à gaz installées à la périphérie.

23
Le basculement (technique dite du verre de bière) consiste à verser d’abord le métal dans
un moule quasi horizontal, afin de ralentir au maximum la coulée et supprimer les
turbulences. On redresse ensuite le moule au fur et à mesure de son remplissage, pour
bénéficier au final du poids du métal.

Un temps de cycle constant, c’est-à-dire l’introduction de métal liquide à intervalle régulier


est indispensable pour le contrôle de la température. L’automatisation, outre les gains de
productivité qu’elle permet, est le meilleur moyen de garantir la qualité zéro défaut des
pièces de fonderie.

Production de grandes séries grâce aux techniques d'automatisation

La vaste gamme de machines et de robots de coulée associés à une bonne technologie de


coulée par gravité, permet de construire des îlots ou centres de travail à service continu à
haute productivité.

24
3.4. EQUIPEMENTS

LIGNE AUTOMATIQUE POUR COULEE DE PRODUITS NON FERREUX PAR GRAVITE


Unité : TND
N Equipement Opération Coût Qté Coût total
unitaire
1 Coquilleuse
- Machine à couler par gravité avec Coulée 106 420 4 425 680
cycle de travail frontal et latéral.
Tableau électronique
Bac de poteyage inox 4 165 2 8 330
Puissance moteur 6 CV
- Cylindre axial extracteur/éjecteur
pièces
2 Machines à noyauter Noyautage 104 550 2 209 100
Machine à noyauter automatique avec
tapis transporteur décharge noyau en
sable et équipement pour la production
des noyaux
Puissance pour le chauffage des 2
plateaux :10 KW. 9 000 2 18 000
Extracteurs de noyau métallique inférieur 12 000 2 24 000
Tapis automatiques pour le chargement
Four à induction
3 Fours électriques à induction pour fusion Fusion 87 550 2 175 100
et maintien du laiton à 2 bassins de
600+600 Kg de laiton ; capacité de
fusion/heure (1030°) = 240 Kg ;
consommation pour 100 Kg de métal à
1030°, 40 KW environ _ Puissance : 120
KW
Sableuse Parachèvement
4 Sableuse à microsphère de verre 14 280 1 14 280
Mélangeur Préparation 19 210 2 38 420
5 Mélangeur capacité : 100Kg – Moteur : coulée
7,5 CV
Tronçonneuse
6 Tronçonneuse verticale à ruban, Finition 36 550 2 73 100
manuelle
Dispositif pour souder et affûter la lame
Tronçonneuse
Finition
7 Tronçonneuses pour la coupe des
masselottes 24 820 1 49 640
Aspirateurs à cyclone et filtre 27 540 2 55 080
Dispositif de soudage et affûtage pour 24 310 1 24 310
lames Outillage
Coquilles en cuivre béryllium et boîte à
8 noyaux correspondantes 23 460 10 234 600
Sous total équipement 1 349 640
Pièces de rechange, matières d’œuvre
Accessoires
et accessoires nécessaires aux 260 000
équipements
Total 1 609 640
Total arrondi 1 610 000

25
La capacité de production de l’installation ci-dessus est déterminée en fonction de la
capacité de son four à deux poches pour la fusion, le maintien et le dégazage du laiton. Sa
capacité est de 250 Kg de métal liquide. La production horaire est de 120 à 150 Kg.

L’automatisation de la coulée par gravité en coquille a permis d’atteindre une amélioration


de la qualité dans la production en série. Les modèles de machines disponibles sur le
marché de l’équipement, associés à une bonne technologie de coulée par gravité,
permettent de mettre au point des centres de travail à service continu ou « îlots » assurant
une productivité élevée et une grande flexibilité.

Un îlot de production peut être composé de 4 machines à coquiller servies par un robot de
coulée. La production est de 30 à 40 pièces (jantes par exemple) par heure en service
continu de 24 heures. Cette installation fonctionne avec 2 opérateurs formés à cet effet.
Le robot de coulée est présenté actuellement comme solution pour garantir les quantités
voulues dans la meilleure qualité et au prix le plus raisonnable.

3.5- TECHNIQUES NOUVELLES

La technologie de fonderie des métaux non ferreux s’affirmant chaque jour davantage, les
maisons spécialisées proposent une gamme de produits spécialement conçus pour réduire
les coûts et accroître l’efficacité de la production des métaux non ferreux. Cette gamme
s’étend des filtres en mousse de céramique et des systèmes de filtration de coulée directe
qui diminuent les attentes et augmentent la productivité en éliminant les inclusions jusqu’aux
équipements développés pour des applications spécifiques tels que le FDU (Fundry
Degassing Unit), unité de dégazage de fonderie, le MDU (Mobile Degassing Unit), unité
mobile de dégazage et la centrale de traitement du métal qui vient d’être proposée
récemment.

Des logiciels ont été aussi développés permettant d’illustrer par des dessins comment et où
les filtres et systèmes de masselottage doivent être utilisés.
D’autres produits sont proposés dont les flux, les réfractaires isolants qui réduisent
considérablement la consommation de l’énergie, les enduits, les liants, les systèmes de
masselottage et les matériaux de transfert du métal liquide qui offrent de nombreux autres
avantages.

Toutes ces améliorations peuvent être bénéfiques jointes à une installation automatique
déjà très performante.

26
3.6. IMPLANTATION

Pour bénéficier des primes d’investissement, le projet doit être implanté dans une zone
d’encouragement au développement régional (voir carte en annexe).

Le promoteur est appelé toutefois à considérer plusieurs facteurs pour profiter d’un
maximum d’avantages matériels et d’ordre organisationnel comme les décrit le tableau
suivant :
SITES PROPOSES POUR L’IMPLANTATION

Facteurs Avantages Sites proposés


Proximité d’un port commercial Réduire les délais de Proximité des ports de Radès,
débarquement et d’expédition Sousse ou Sfax
Zone d’encouragement au Bénéficier des avantages de Voir carte des zones en
développement régional financement FOPRODI et annexe
d’encouragement régional
Proximité des unités de Communication et réduction Grand Tunis
récupération des métaux non des frais de transport Sfax
ferreux Sousse
Proximité des clients et Réduire les frais de logistiques Grand Tunis, Sousse, Sfax,
donneurs d’ordre potentiels Bizerte ou Gabes
Concentration en main d’œuvre Disponibilité des compétences Grand Tunis, Sousse, Sfax,
qualifiée Bizerte ou Nabeul

Le promoteur, pour fixer son choix, visitera quelques délégations qui sont classées zones
d’encouragement au développement régional dans les gouvernorats de Zaghouan et de
Bizerte (voir carte en annexe)

27
4. LES ELEMENTS FINANCIERS

4.1. CHIFFRE D’AFFAIRES

Eléments d’estimation :

La capacité de l’installation proposée peut atteindre la norme de production de 500 Kg


d’alliages de laiton en une équipe de 8 h soit, sur la base de 250 jours par an, 125 tonnes
par an et par équipe.

Le coût d’un kilogramme de produit moulé sera la moyenne arithmétique des prix du
kilogramme des produits non ferreux (alliage de cuivre et alliage d’aluminium ouvragés)
équivalent à 5 TND le kilogramme, estimation faite d’après les exportations des produits
selon les sources de l’INS et le tableau de benchmarking de l’étude de positionnement
stratégique de la branche fonderie- usinage.

Pour une production annuelle plus importante, l’entreprise optera pour le travail en deux ou
même en trois équipes avec le même équipement, option difficile au début mais possible
dès que la qualification du personnel atteint le niveau d’expérience requis.

Nous supposons que toutes les conditions sont réunies pour entamer la production avec
une ligne en trois équipes. Le personnel aurait à ce moment acquis les formations
nécessaires

La première année, l’entreprise travaillera en une équipe de 8heures pour produire 500 kg
soit 62,5 kg / h x 8 x250 = 125 000 kg = 125 tonnes / an.

L’entreprise doit opter pour le régime de deux équipes (15 h) dès le démarrage. Pour
l’évaluation de la rentabilité du projet, nous allons nous baser sur l’hypothèse d’un travail en
deux équipes avec un prix de vente moyen (aluminium / cuivre) de 5TND / kg (5 000 TND /
tonne) soit un chiffre d’affaires annuel : 2 x 125 tonnes x 5 000 TND = 1250 000 TND

28
4.2- INVESTISSEMENTS

- Terrain

Surface en m² 2 500

Prix du m² en TND 30

Coût du terrain 75 000 TND

- Génie civil et bâtiments :

Charpente
Désignation Unité En dur Total (TND)
métal.
Bâtiments Surface (m²) 1000 0
de Prix (TND/m²) 120 0
production Coût (TND) 120 000 120 000
Surfaces (m²) 500
Magasins Prix (TND/m²) 150
Coût (TND) 90 000 75 000
Bâtiments Surfaces (m²) 230
administratifs Prix (TND/m²) 300
Coût (TND) 69 000 69 000
Total bâtiment 1600m² 264 000

Aménagements : 23 000 TND


Total génie civil et bâtiment : 287 000 TND
- Matériel roulant
- Une fourgonnette 20 000 TND
- Un camion 3 tonnes 40 000 TND
Total matériel roulant 60 000 TND

- Matériel de production,
- 1 ligne de production (valeur FOB) 1 610 000 TND

29
- Frais d’approche
Désignation Taux Valeur (TND)
Fret maritime 5% 85 000
Frais de transit et d’assurances 32 000
TVA 10% 90 000
Intérêts intercalaires 161 000
Total 368 000

- Frais d’établissement
Désignation Valeur (TND)
Frais d’études 20 000
Formation et assistance technique 25 000
Frais de constitution 5 000
Total 50 000

- Fonds de roulement
Nombre de jours de production / an : 250

1-S tock de matières premières :


Le besoin annuel en matières premières est de 500 000 x 2 = 1 000 000 TND
Matières d’oeuvre Nbre jours stock Stock/besoin Valeur du stock (TND)
Matières premières 60 jours 24% 52 500
Matières auxiliaires 60 jours 24% 21 000
Divers ingrédients 60 jours 24% 9 000
Total 82 500

2- Autres besoins :
Tableau N° 29
Désignation Nbre jours stock Stock / besoin Valeur stock (TND)
Energie électrique 60 0, 24 10 800
Travaux en sous traitance 30 0, 12 10 800
Total 21 600

3 mois de pièces de rechange 5 000 TND


3 mois de salaires : 38 500 TND

30
Total fonds de roulement : 147 600 TND arrondi à 148 000 TND.

RECAPITULATIF DES INVESTISSEMENTS

Désignation de l’investissement Montant (TND)


Terrain 75 000
Génie civil et bâtiment 287 000
Equipements 1 610 000
Matériel roulant 60 000
Agencement et matériel de bureau 12 000
Matériel informatique 10 000
Frais d’approche 368 000
Frais d’établissement 50 000
Fonds de roulement 148 000
Total 2 620 000

4.3. PRIX DE REVIENT ET CALCUL DU COUT

Désignation Montant (en TND) Taux


Matières Premières (MP) 344 000 32%
Main d’œuvre (MO) 154 000 14%
Energie 45 000 4%
Entretien 90 000 8%
Charges financières 119 461 11%
Amortissements 215 570 20%
Impôts sur les sociétés 98 689 9%
Total 1 066 720 100%
Ventes 1 250 000
Marge nette 183 280 15%

31
Dans le cas où l’investissement est réalisé dans une zone d’encouragement des
investissements, la société est exonérée d’impôt sur les sociétés. La structure des charges
serait la suivante :

Désignation Montant (en TND) Taux


MP 344 000 36%
MO 154 000 16%
Energie 45 000 5%
Entretien 90 000 9%
Charges financières 170 658 12%
Amortissements 250 022 22%
IS 0 0%
Total 1 053 680 100%
Ventes 1 250 000
Marge nette 196 320 29%

4.4.RATIOS

RECUPERATION DE L’INVESTISSEMENT

Unité : TND
Année Investissement Cash Flow Montant non récupéré

0 2 868 000 0 - 2 868 200


1 0 395 264 - 2 471 936
2 0 377 785 -2 044 073
3 0 388 877 -1 655 196
4 0 398 850 -1 256 346
5 0 409 908 -846 438
6 0 421 001 -425 437
7 0 432 093 6 656
8 0 443 186 449 843
9 0 454 279 904 122
10 0 465 372 1 369 493

Délai de récupération de l’investissement = 8 ans

Nous avons opté pour une ligne de coulée en coquille par gravité. L’investissement est de
2 620 000 TND. Le schéma de financement est le suivant :

32
4.5. SCHEMA DE FINANCEMENT

CAS D’UN NOUVEAU PROMOTEUR

Désignation Valeurs

CAPITAL Promoteur 10 % 1ère tranche 30 000 TND


ème
30%= 786 000 TND 20 % 2 tranche 97 200 TND 127 200 TND
Autres associés 205 800 TND
FOPRODI 60% 1ère tranche 180 000
30% 2ème tranche 145 000 325 800 TND
SICAR Aligné sur le promoteur 127 200 TND
CREDIT A MOYEN ET LONG TERME 1834 000 TND
Total 2 620 000 TND

CAS D’UNE PME

Désignation Valeurs

CAPITAL FOPRODI 30 % 1ère tranche 90 000 TND


ème
30%= 786 000 TND 10 % 2 tranche 48 600 TND 138 600 TND
SICAR 30% 1ère tranche 90 00 TND
10% 2ème tranche 48 600 TND 138 600 TND
Promoteur 508 800 TND
CREDIT A MOYEN ET LONG TERME 1 834 000 TND
Total 2 620 000 TND

CALCUL DE LA PARTICIPATION AU CAPITAL

- Cas d’un nouveau promoteur

¾ Participation au capital sur les ressources propres des sicars : 100 800 TND calculée
comme suit :
- 10% du capital minimum pour la 1ère tranche jusqu’à 1 MTND soit 30 000 TND
- 20% du capital minimum additionnel de 1MTND à 2620 mTND soit 97 200 TND

¾ Participation maximale sur les ressources du FOPRODI : 325 800 TND calculée
comme suit
- 60% du capital minimum pour la 1ère tranche jusqu’à 1 MTND soit 180 000 TND
- 30% du capital minimum additionnel de 1MTND à 2620 mTND soit 145 000 TND

33
¾ Participation minimum du promoteur : 127 200 TND calculée comme suit :
- 10% du capital minimum pour la 1ère tranche jusqu’à 1 MTND soit 30 000 TND
- 20% du capital minimum additionnel de 1MTND à 2 620 mTND soit 97 200 TND

¾ Autres associés: 205 800 TND (soit le reliquat du capital minimum)

- Cas d’une PME

¾ Participation au capital sur les ressources propres des sicar : 138 600 TND calculée
comme suit :
- 30% du capital minimum pour la 1ère tranche jusqu’à 1 MTND soit 90 000 TND
- 10% du capital minimum additionnel de 1MTND à 2 620mTND soit 48 600 TND
¾ Participation maximale sur les ressources du FOPRODI : 138 600 TND alignée sur la
participation SICAR

¾ Apport du promoteur et des associés: 508 800 TND (soit le reliquat du capital
minimum)

4.6. AVANTAGES ET AIDES SPECIFIQUES


- Avantages communs

ART (7) :• Dégrèvement fiscal au profit des souscripteurs dans la limite de 35% des
bénéfices ou des revenus nets soumis à l’Impôt sur les Sociétés (I.S) ou à l’Impôt sur
les Revenus des Personnes Physiques (I.R.P.P).
• Dégrèvement fiscal au profit des sociétés qui réinvestissent au sein d’elles-mêmes
dans la limite de 35% des bénéfices nets soumis à l’I.S.
ART (8) : • Possibilité d’opter pour le régime de l’amortissement dégressif au titre du
matériel et des équipements de production.
ART (9) : • Exonération des droits de douane et des taxes d’effet équivalent et paiement
de la TVA (12%) pour les équipements importés et n’ayant pas de similaires fabriqués
localement.
• Suspension de la TVA pour les équipements fabriqués localement et acquis avant
l’entrée en production.
• Paiement de la TVA (12%) pour les équipements acquis localement après l’entrée en
activité des investissements de création.

- Avantages spécifiques

34
NB : Les entreprises totalement exportatrices sont soumises au taux de 10% de l’IS pour les
bénéfices réalisés à partir du 1er Janvier 2008.

Avantages financiers et fiscaux additionnels accordés aux activités prioritaires suivantes :


1. Exportation
2. Développement régional
3. Développement agricole
4. Promotion de la technologie et de la recherche-développement
5. Nouveaux promoteurs et PME
6. Investissements de soutien.

1- Exportation
1-1 Régime totalement exportateur

- Régime des parcs d’activités économiques.


- Déduction totale des revenus ou bénéfices provenant de l’exportation de l’assiette
imposable durant les 10 premières années d’activité.
Au-delà de cette période, cette déduction est ramenée à 50 %.
1-2 Régime partiellement exportateur

- Déduction des revenus ou bénéfices provenant de l’exportation, de l’assiette de


l’impôt pendant les dix premières années à partir de la première exportation. Au-delà
de cette période, cette déduction est ramenée à 50 %.
- Remboursement des droits et taxes d’effet équivalent au titre de la part des biens et
produits destinés à l’exportation et ce pour :
- les matières premières
- les produits semi-finis importés ou acquis localement
- les biens d’équipements importés n’ayant pas de similaires fabriqués
localement

2 - Développement régional Zone de développement régional

Zone de développement
Zone de développement
régional régional prioritaire
• Prime d’investissement • 15% de l’investissement • 25% de l’investissement global,

35
global, fonds de roulement fonds de roulement exclu, avec un
exclu, avec un plafond de plafond 750.000 TND.
450.000 TND • 30% de l’investissement global,
fonds de roulement exclu, pour les
nouveaux promoteurs.
• Prime au titre de la
• 50% des montants engagés • 75% des montants engagés par
participation de l’Etat aux
par l’entreprise. l’entreprise.
dépenses d’infrastructure

• Prise en charge de la
Pendant une période de cinq ans, à partir de la date d’entrée en activité
cotisation patronale au
effective, renouvelable une fois pour les projets implantés dans les
régime légal de la
zones de développement régional prioritaires.
sécurité sociale CNSS)

ART (23) • Déduction totale des revenus ou bénéfices provenant de


l’activité de l’assiette imposable durant les 10 premières années
d’activité. Au- delà de cette période, cette déduction est ramenée à 50
• Incitations fiscales % durant les 10 années suivantes.
• Dégrèvement fiscal total au profit des souscripteurs.
• Dégrèvement fiscal total au profit des sociétés qui réinvestissent au
sein d’elles mêmes.
3- Développement agricole
• Projets de première transformation de produits agricoles
- Prime de 7 % de l’investissement total.
- Prime d’étude de 1% de l’investissement plafonnée à 5.000 TND.
- Avantages fiscaux prévus à l’article 30.

4- Promotion de la technologie et recherche-développement


• ART (39) Prise en charge totale ou partielle par l’Etat des dépenses de formation.
• ART (43) et (43 bis) : Prise en charge de la cotisation patronale au régime légal de
sécurité sociale au titre des équipes de travail supplémentaires ainsi que pour les
agents de nationalité tunisienne titulaires du BAC+4 et BAC+2.

36
5- Nouveaux promoteurs et PME

Nouveaux promoteurs PME


• Minimum égale à la
participation du FOPRODI et
Participation • Minimum 10% du capital pour la 1ère
strictement < à 50% du capital
maximale au tranche d’investissement jusqu’à 1
social pour la 1ère tranche
capital : MTND.
d’investissement jusqu’à 1
• Sur les ressources • Minimum 20% du capital additionnel
MTND.
propres des SICAR pour la tranche > 1 MTND
• Minimum égale à la
participation du FOPRODI
• Maximum 30% du capital pour
• Maximum 60% du capital pour la 1ère la 1ère tranche
tranche d’investissement jusqu’à 1 d’investissement jusqu’à 1
• Sur les ressources
MTND MTND
FOPRODI
• Maximum 30% du capital additionnel • Maximum 10% du capital
pour la tranche >1 MTND. additionnel pour la tranche > 1
MTND.
• Prime d’étude et
• 70% du coût de l’étude plafonnée à • 70% du coût de l’étude
d’assistance
20.000 TND. plafonnée à 20.000 TND.
technique
• Prime • 10% de la valeur des équipements
Non éligible
d’investissement plafonnée à 100.000 TND
• Prime au titre des
• 50% du coût des investissements • 50% du coût des
investissements
immatériels. investissements immatériels
immatériels
• Prime au titre des • 50% du coût des
• 50% du coût des investissements
investissements investissements
technologiques prioritaires plafonné à
Technologiques technologiques prioritaires
100.000 TND
prioritaires plafonné à 100.000 TND
• Prise en charge du
prix du terrain ou • 1/3 du prix du terrain ou du bâtiment
Non éligible
du bâtiment industriel plafonnée à 30.000 TND.
industriel
• Prise en charge de • Durant les cinq premières années • Dans le cadre du
la cotisation d’activité effective. développement régional

37
patronale au
régime légal de la
sécurité sociale
(CNSS)

38
6- Investissements de soutien Incitations fiscales

Investissements de soutien Incitations fiscales

• Encadrement de l’enfance ART (49): • Exonération des droits de douane et


• Education des taxes d’effet équivalent et suspension de la
• Enseignement et recherches scientifiques TVA au titre des équipements nécessaires au
• Formation professionnelle projet.
• Production et industries culturelles • Dégrèvement fiscal au profit des souscripteurs
• Animation des jeunes dans la limite de 50% des bénéfices ou des
• Etablissements sanitaires et hospitaliers revenus nets soumis à l’IS ou à l’IRPP.
• Dégrèvement fiscal au profit des sociétés qui
réinvestissent au sein d’elles mêmes dans la
limite de 50%.
• Déduction totale des revenus ou bénéfices sans
que l’impôt à payer ne soit inférieur à 30% de
l’IR global pour les personnes physiques et 10%
des bénéfices globaux pour les sociétés.

- Avantages supplémentaires

Ce sont des avantages accordés au cas par cas et par décret en fonction des critères tenant
compte notamment du volume d’investissement, du degré d’intégration, de l’apport
technologique, etc…. Sont éligibles les :
- Projet revêtant un intérêt particulier pour l’économie nationale ou pour les zones
frontalières.
- Projets importants ayant une forte valeur ajoutée et un fort taux d’intégration.
- Promoteurs de projets importants sur les plans volume d’investissement et de la
création d’emplois.
- Investissements réalisés dans les secteurs de l’éducation, de l’enseignement
supérieur y compris l’hébergement universitaire, de la formation professionnelle et des
investissements relatifs aux années préparatoires.
- Investissements dans les parcs de loisirs pour enfants et jeunes
- Investissements dans les cyber- parcs
- Les reprises d’entreprises industrielles en difficultés économiques ou en cessation
d’activité
- Transmission des entreprises en difficultés.

39
5. LES REGLES DE LA PROFESSION

5.1. CONTEXTE GENERAL

Le projet est régi par les textes de la loi 93-120 du 27 décembre1993 et concerne une
activité prévue par le décret 94-492 du 28/02/1994 tel que modifié et complété par textes
subséquents et notamment le décret 2000-821 du 17 avril 2000

Au cas où le projet ne sollicite pas le concours du FOPRODI, il fait l’objet d’une déclaration
à déposer auprès des services de l’API (Guichet unique ou directions régionales) ou par
Internet via le site web : www.tunisieindustrie.nat.tn

Les avantages fiscaux, prévus aux articles 7, 8 et 9 du code sont accordés sur une simple
déclaration.

Les avantages financiers sont accordés par décision du Ministre après avis d’une
commission d’octroi d’avantages.

Les avantages supplémentaires sont accordés après avis de la commission supérieure des
investissements.

Une étude d’impact est à déposer auprès de l’ANPE pour s’assurer de l’absence de
nuisances induites par le travail lui-même et l’éventuel traitement des déchets.

5.2 STRUCTURE JURIDIQUE

La société à créer aura la forme juridique de Société Anonyme (SA) pour pouvoir prétendre
à la participation de l’état par le biais du FOPRODI et des sociétés à capital risque (SICAR).
La participation de ces deux associés est assortie d’une obligation de rachat de leurs parts
selon un tableau établi en commun accord avec eux.

40
5.3 QUALIFICATION - CERTIFICATION

● Certification de produits

C’est une attestation de conformité des produits aux exigences d’une norme qui peut être
demandée par le client conformément à un cahier de charges mentionnant notamment les
exigences auxquelles doit répondre le produit :

- Type de protection contre les agressions mécaniques, chimiques et thermiques


- Matière employée
- caractéristiques mécaniques
- Identification des types de tubes

● Certification du système de management

Pour satisfaire aux exigences des clients de l’industrie de l’automobile, la société est
appelée à investir dans les outils de contrôle et dans la formation du personnel en vue de la
certification ISO 9001 version 2000, profitant de ce que peut offrir cette démarche comme
occasion de mise en place d’une organisation dont le fondement est la satisfaction des
clients et l’amélioration continue

5.4 NORMES

- Certification de produits
C’est une attestation de conformité des produits aux exigences d’une norme qui peut être
demandée par le client conformément au cahier de charges mentionnant notamment les
exigences auxquelles doit répondre le produit.

- Certification du système de management


Pour satisfaire auxexigences des clients, la société est appelée à investir dans les outils de
contrôle et dans la formation du personnel en vue d’obtenir la certification ISO 9001 version
2000, profitant de ce que peut offrir cette démarche comme occasion de mise en place
d’une organisation dont le fondement est la satisfaction des clients et l’amélioration
continue.

41
5.5. REGLEMENTATION

Règlements en vigueur concernant la constitution des sociétés, les enregistrements requis


et les publications nécessaires.

Enregistrement des produits et des modèles propres à la société auprès de l’INORPI. La


Fonderie n’est soumise qu’à des autorisations se rapportant à l’environnement.

Pour s’installer et profiter des avantages que donne la législation en matière de création
d’entreprises, le promoteur doit déposer un dossier auprès de l’Agence de Promotion de
l’Industrie ( API ) pour obtenir une déclaration dans ce sens.

Le promoteur soumet un dossier à l’Agence Nationale pour la Protection de l’Environnement


(ANPE).

Le promoteur peut opter pour le régime franc (off shore), dans le système de « points
francs » ou à l’intérieur des zones franches de Bizerte ou de Zarzis.

Les règles à respecte sont :


- Les règlements en vigueur concernant la constitution des sociétés, les enregistrements
requis et les publications nécessaires.
- L’enregistrement des produits et des modèles propres à la société auprès de l’INORPI

5.6 ORGANISMES SOCIAUX

5.6.1 Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS ) : les travailleurs indépendants et les
salariés doivent être affiliés à la CNSS. L’assurance contre les accidents de travail est
assurée par une filiale à laquelle est affecté une partie du taux prélevé par la CNSS. Le
promoteur peut contracter une assurance groupe.

Sont totalement exonérés des charges sociales durant 5 ans, à partir de la date
effective d’entée en production :
- Les investissements réalisés dans les secteurs de l’industrie et des services établis dans
les zones d’encouragement au développement régional
- Les nouveaux promoteurs.

42
Sont totalement exonérés des charges sociales durant 5 ans, les entreprises qui
recrutent des salariés tunisiens ayant au moins un diplôme « baccalauréat + 2 »
Sont exonérés de 50% des charges sociales durant 5 ans :
- les entreprises créant de nouvelles équipes de travail
- les entreprises qui recrutent des salariés tunisiens ayant au moins un diplôme
« baccalauréat + 4 »
○ Caisse Nationale d’Assurance Maladie

5.7. REGIME FISCAL

La société doit tenir une comptabilité en régime réel. Elle doit déclarer mensuellement au
bureau de recette des finances auquel elle est rattachée, son chiffre d’affaires, les retenues
à la source sur les loyers (TCL), le FODEC, la Taxe de Formation Professionnelle (TFP), le
FOPROLOS et la TVA sur les ventes (18%).

La société est tenue aussi de verser au bureau des impôts, l’acompte prévisionnel (
équivalent à 35% de l’impôt sur les sociétés dû au titre des bénéfices de l’année
précédente. Les versements doivent être effectués pendant les 25 premiers jours des mois
de juin, septembre et décembre.

La société doit soumettre son bilan au bureau de recettes des finances et payer l’impôt sur
les revenus (30% des bénéfices) et ce, à la fin de chaque exercice (mois de mars).
Déclaration de l’employeur : la société doit, le 28 février de chaque année, déposer une
déclaration comprenant les sommes versées par elle sous forme de retenue à la source
avec mention de l’identité complète de leurs bénéficiaires

43
Choix du lieu d’implantation et promesse de vente du terrain

Réalisation de l’étude technico économique du projet (1mois)

Traitement dossier FOPRODI 3 mois Dossier SICAR (3mois)

Traitement dossier par API : avantages financiers et fiscaux (45jours)

Constitution de la société (15 jours)

Rédaction et signature des contrats avec Banques et SICAR (1 mois)

Règlement situation administrative du promoteur et versement apport (15 jours)

Déblocage des parts du FOPRODI et du SICAR au capital (15 jours)

Acquisition du terrain et réalisation du plan architectural (1 mois)

Génie STEG ANPE Choix Contact Sélection Com_de


civil SONEDE matériel Clients personne matériel
Téléphon Fournis l
-seurs 8
m

Recrutement personnel – installation équipements – agencement bureaux de travail (1 mois)

Formation du personnel – échantillons des produits – présentation produits aux clients (1 mois)

Signatures des contrats de commandes et démarrage de la production

44
6. CONTACTS ET SOURCES D’INFORMATION

6.1 ORGANISMES INSTITUTIONNELS

6. 1.1 L'AGENCE DE PROMOTION DE L'INDUSTRIE (API)


Les prestations de l'API sont présentées, selon 6 rubriques principales:
Constitution de sociétés et gestion des avantages
Le Guichet Unique de l'Agence de Promotion de l'industrie est habilité à accomplir toutes les
procédures administratives et légales nécessaires à la constitution des sociétés. Les prestations du
Guichet Unique sont destinées aux promoteurs tunisiens et étrangers, résidents ou non résidents,
réalisant des projets d'investissement en Tunisie.

Le Centre de Facilitations et de la Gestion des Avantages met en oeuvre des procédures rapides et
simplifiées pour traiter les demandes d'octroi d'avantages financiers accordés dans le cadre du
FOPRODI. Les prestations s'adressent aux :
- Nouveaux Promoteurs
- Petites et Moyennes Entreprises
- Projets implantés dans les zones de développement régional
- Projets de première transformation de produits agricoles.
Informations industrielles
La Bourse de sous-traitance et de Partenariat met à l'abonné, régulièrement pal, e-mail, un ensemble
d'offres de partenariat, d'opportunités d'araires, d'appels d'offres et d'informations sur les
manifestations industrielles, recueillis à partir des euro info centres et autres réseaux internationaux
spécialisés, dont l'API est membre

Formation des créateurs d'entreprises et pépinières


Le Centre de Soutien à la Création d'Entreprises (CSCE) assure aux porteurs d'idées de projet et aux
créateurs d'entreprise un accompagnement personnalisé durant les phases de préparation de leur projet
par une formation adaptée et un encadrement de proximité.

Task Force - Mise à niveau


La "Task Force PMI" (API - Centres Techniques) , en collaboration avec des experts nationaux et
internationaux, réalise, avec la célérité requise, un diagnostic technique, financier, marketing et
propose un plan d'actions, en vue d'assurer la mise à niveau des unités industrielles.

Etudes

45
Ces études présentent la situation des branches industrielles en Tunisie et dans le monda. A travers
des comparaisons internationales (tableaux de Benchmarking), elles font apparaître les avantages
comparatifs de la Tunisie

Un abonnement à API News et au Courrier de l'Industrie


Premier magazine tunisien de l'actualité industrielle "le Courrier de l'Industrie" est une publication
trimestrielle diffusée uniquement par abonnement; API News en est la version électronique adressée
aux seuls abonnés API / NTI. API News comporte une publication hebdomadaire « API News
Opportunités » et une publication mensuelle «API News Veille » (informations personnalisées par
secteur couvrant les nouveautés législatives, technologiques, économiques, ....)
Le Centre de Documentation et d'Information Industrielle CDII, Fournit une information en temps
réel.

Package API / NTI


En devenant un abonné au package API / Nouvelles technologies de l'information. L'entrepreneur a
droit à:
- Une présence sur le salon virtuel de l'industrie tunisienne
il disposera ainsi d'une page web entière avec photos, exposition de produits,... présentée sous forme
d'un véritable stand virtuel. En figurant sur ce site et, grâce à des liens hypertextes, il sera
automatiquement présent sur les cites des partenaires de l'API à l'étranger
- Un abonnement à la Bourse de sous-traitance et de Partenariat "API News opportunités
Site web : wvw.tunisieindustrie.nat.tn

6.1.2 LE CENTRE DE PROMOTION DES EXPORTATIONS « CEPEX »


Oeuvrant pour la promotion des exportations du produit tunisien, le CEPEX a comme première
mission d'appuyer les exportateurs tunisiens et les opérateurs étrangers à tous les stades des
transactions commerciales.
Adresse : Centre Urbain Nord - 1080 TUNIS -
Tél : 71 234 200 (15 lignes groupées) - Fax : 71 237 325 et 71 237 114
E-mail : info@cepex.nat.tn
Site Web : www.cepex.nat.tn

6.1.3 L'AGENCE NATIONALE DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT « ANPE »


Missions :
- Participer à l'élaboration de stratégies nationales en matière de lutte contre la pollution et de
protection de l'environnement.
- Agir pour la prévention et la lutte contre toute forme de pollution et de menace à l'environnement.

46
- Agir en faveur d'une exploitation rationnelle des ressources naturelles en vue d'un développement
durable
- Instruire les dossiers d'agrément des investissements dans tout projet ayant vocation à concourir à la
lutte contre la pollution et à la protection de l'environnement
- Participer à l'élaboration d'un plan national d'urgence et d'intervention pour le cas da pollution
accidentelle ou da risque extérieurs menaçant l'équilibre de l'environnement et du cadre de vie.
- Créer des bureaux à l'échelle régionale dans le but de faciliter les contacts avec les citoyens et lés
industriels et d'assurer le contrôle et le suivi de l'état de l'environnement
- Promouvoir les actions de sensibilisation, d'éducation, d'études et de recherches dans le domaine de
la lutte contre la pollution et de la protection de l'environnement.
Activités :
- Analyser et suivre l'évolution de l'état de l'environnement dans le pays.
- Lutter contre toutes les sources de nuisance et de dégradation du milieu naturel.
Des actions préventives :
- L'examen des études d'impact sur l'environnement
- La participation à l'élaboration de normes
- La promotion et la sensibilisation du public
- La formation et l'éducation environnementales.
Des actions curatives :
- Le contrôle des sources de pollution
- L'application de la législation en vigueur
- L'agrément technique des projets antipollution ainsi que leur promotion en vue de leur accorder les
avantages financiers et fiscaux prévus par la loi
- La gestion du Fond de Dépollution ( FODEP )
- La gestion des déchets solides ( PRONAGDES )
Contact :
Agence Nationale de Protection de l'Environnement « ANPE »
Tél : +216 71 847 122
E-mail: anpe.dg@anpe.nat.tn
Adresse: 12 rue du Cameroun - Belvédère - 1002 Tunis BP 52 - Tunis.
6.1.4 AUTRES ORGANISMES INSTITUTIONNELS

- L' Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle « Innorpi »


Adresse : Rue 8451 n°8 par la rue Alain Savary, BP 57 - Cité El Khadhra- 1003 Tunis
Tél :71 785 922
Fax : 71 781 563
Web :www.inorpi.gov.tn

47
E.mail: inorpi@email.ati.tn
- L'Institut National de la Statistique « INS »
Adresse : 70 rue Echcham - Tunis BP 265 cedex
Tél : 71.89.10.02 - Fax :71.79.25.59
site web : www.ins.nat.tn

6.2 ORGANISMES PROFESSIONNELS

La chambre syndicale Nationale des Transformateurs des Plastiques dont relèvera le projet travaille
au développement du secteur de concert avec la Fédération Nationale de ta Chimie agissant dans le
cadre de l'UTICA.
La Fédération propose des prestations dont les principales sont:
• Assister les adhérents dans la résolution de certains problèmes sectoriels
• Oeuvrer à améliorer l'environnement économique et institutionnel et défendre l'intérêt des
adhérents
• Prendre part à l'élaboration des politiques visant le développement du secteur et préparer les
dossiers techniques sectoriels
• Assister les entreprises et prendre des initiatives pour identifier des partenaires et la mise en
relation d'affaires.
• Assister les entreprises à entreprendre des initiatives pour l'identification de partenaires et la
mise en relation d'hommes d'affaires avec les postulants étrangers.
Adresse ; UTICA -17 Rue Abderrahmane E Jaziri - 1002 Tunis
Tél : 71.786.418 - Fax : 71.78.77.40
Site Web : www.utica.org.tn

- LE CENTRE -TECHNIQUE DES INDUSTRIES MECANIQUES ET ELECTRIQUES «


CETIME »
Le CETIME est une institution publique créée en 1982 pour conseiller et aider les entreprises
industrielles dans le secteur de la mécanique, de l'électricité, de l'électronique, des plastiques et
caoutchouc, à résoudre leurs problèmes techniques et à améliorer leur compétitivité. I! Compte 100
personnes (près de 60 ingénieurs et techniciens) et ses prestations sont les suivantes :
1. Evaluation technique et expertise d'équipements
2. Etudes stratégiques
3. Traitement et diffusion des informations sectorielles
4. Gestion de la production et de la maintenance
5. Assistance technique en Assurance Qualité et Environnement
6. Formation spécifique des techniciens de l'entreprise

48
7. Qualification en soudage et en Essais non destructifs
8. Essais mécaniques et électriques selon les normes
9. Métrologie Dimensionnelle
10. Etalonnage électrique
Ses Installations portent sur :
- 5 laboratoires d'analyse, de contrôle et d'essais (mécanique, électrique, plastique et polymère,
contrôles non destructifs et métrologie dimensionnelle).
- Un atelier de fabrication de prototype.
- Un atelier de qualification en soudage L'apport du CETIME pour ce projet est double. II apporte un
soutien à l'activité de plasturgie en conseillant et en orientant les entreprises fabricants des moules
d'injection des plastiques et à l'activité électrique en formant les techniciens.
Adresse: Z.I. Ksar Said BP 121- Tunis Cedex - C. P.1080
Téléphone : 71 545 988
Fax: 71 546 637
E-mail : cetime@ati.tn
Site Web : www.euromed.com/cetime

- LE CENTRE TECHNIQUE DE LA CHIMIE « CTC »


Ce centre a été mis en place en 1997 et offre actuellement des prestations d'assistance technique pour
la mise à niveau des entreprises, d'études, de conseils techniques, de suivi de réalisation de plans
d'actions de programmes de mise à niveau, de formation, de mise en relation de l'entreprise avec des
partenaires nationaux et étrangers.
Adresse; 12, rue de l'usine - Z.I. CHARGUIA II - 2035 TUNIS CARTHAGE
Tél : 71.79.06.94 - Fax : 71.97.12.41
- AGENCE TUNISIENNE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (ATFP)
Missions
• formation initiale des jeunes et des adultes compte tenu des besoins économiques et
sociaux,
• formation de main-d'œuvre qualifiée dans le cadre des orientations fixées par contrat-
programme entre l'Agence et l'Etat,
• évaluation des activités de formation qui se déroulent au sein d'établissements
auxiliaires.
Données disponibles
Statistiques mensuelles des stagiaires en formation, répartition par mode de formation,
gouvernorat, secteurs d’activités, spécialités, centre, diplôme, sexe et nationalité.
Contact

49
e-mail : atfp@email.ati.tn
Tél. : (216) - 71 832 404
Fax : (216) - 71 832 462
- AGENCE NATIONALE POUR L’EMPLOI ET LE TRAVAIL
INDEPENDANT (ANETI)
Missions
• mise en œuvre de la politique du gouvernement relative à la promotion de l'emploi et
à l'insertion des jeunes,
• animation du marché de l'emploi au niveau national, régional, local et sectoriel,
soutien des petites entreprises et de l'emploi indépendant,
• information et orientation des demandeurs de formation en vue de leur insertion dans
la vie active,
• organisation des opérations de placement de la main d'œuvre tunisienne à l'étranger.
Contact
Site web : www.emploi.nat.tn
Tél. : (216) - 71 781 200
Fax : (216) - 71 793 236

6.3. SALONS PROFESSIONNELS

Les manifestations suivantes sont données à titre indicatif. Les services de l’API et du
CEPEX peuvent offrir davantage de renseignements sur les salons et les foires dans les
divers secteurs d’activité et particulièrement la Transformation des Matières Plastiques.

IAA
Salon International de l’Automobile et des voitures particulières
Lieu : Allemagne – Parc des expositions – Francfort / Main
Minitel et internet
e-mail : info@iaa.de

SUBCONTRATACION
Salon International de la Sous-traitance
Salon réservé aux professionnels
Lieu : Espagne – Parc des expositions - Bilbao

50
e-mail : fib@feriaint-bilbao.es

MIDEST
Salon international de la sous traitance industrielle
Paris Nord Villepinte (France)
Mois de décembre
Tél : 01 47 56 21 66 Fax : 0147562140
E-mail : info@midest.com
Web : http://www.midest.com

6. 4 LES ORGANISMES FINANCIERS

6.4.1 Liste des SICARS conventionnées pour le FOPRODI

COMPAGNIE TUNISIENNE D'INVESTISSEMENT ET DE FINANCEMENT


COTIF SICAR
Responsable: M. slim SOMAAI
Adresse: 12, Avenue Hbib THAMEUR - TUNIS
Tél: 71.355.022
Fax: 71.845.583
E-mail: dpcpt@carte.com.tn
Site web: www.carte.com.tn

FONDS DE RECONVERSION ET DU DEVELOPPEMENT DES CENTRES MINIERS


F.R.D.C.M SICAR
Responsable: M. Ali OULED ALAYA
Adresse: Place Pasteur - 2100-Gafsa
Tél: 76.228.788
Fax: 76.224.036
E-mail: frdcm.Gafsa@email.ati.tn -

MAGHREBIA FINANCIERE SICAR


Responsable: M. Nébil SASSI
Adresse: B.P. 66, 9 Rue de l’Artisanat - 1080- Tunis
Tél: 71.940.501
Fax: 71.940.528
E-mail: ufi@planet.tn

STB SICAR
Responsable: Mme. Aïda MAAMOURI
Adresse: Centre Urbain Nord - 1003 - Tunis
Tél: 71.750.314 / 71.238.729
Fax: 71.234.411
E-mail: info@stbsicar.com.tn

SICAR AMEN
Responsable: M. Ahmed KARAM
Adresse: Avenue Mohamed V 1002- Tunis

51
Tél: 71.835.500
Fax: 71.833.517 / 71.834.568
E-mail: zied.kassar@amenbank.com.tn
Site web: www.amenbank.com.tn

SICAR INVEST
Responsable: Mme. Essia ZAR
Adresse: 27 bis, rue du Liban - LAFAYETTE Tunis
Tél: 71.786.930
Fax: 71.890.669 / 71.786.239
E-mail: sicar.invest@planet.tn

SOCIETE DE DEVELOPPEMENT DE KASSERINE


SODEK SICAR
Responsable: M. Riadh ABIDA
Adresse: Avenue Suffeïtula - Cité Ezzhour 1279-Kasserine
Tél: 77.478.680
Fax: 77.478.710
E-mail: sodek.sicar@hexabyte.tn

SOCIETE DE DEVELOPPEMENT ET D'INVESTISSMENT DU NORD OUEST


SODINO SICAR
Responsable: M. Abdessalem MOHSNI
Adresse: Avenue Taieb M'HIRI - 6100-Siliana
Tél: 78.873.077 / 78.873.078
Fax: 78.873.085
E-mail: sodino.sicar@hexabyte.tn

SOCIETE DE DEVELOPPEMENT ET D'INVESTISSEMENT DU SUD


SODIS SICAR
Responsable: M. Mustapha ABDELKEBIR
Adresse: Imm Ettanmia - 4119- Mednine
Tél: 75.642.628
Fax: 75.640.593
E-mail: sodis.sicar@planet.tn
Site web: www.sodis-sicar.com

SOCIETE DE L'INVESTISSEMENT MODERNE


SIM SICAR
Responsable: M. Mohamed RIAHI
Adresse: 67, Rue Alain SAVARY - Imm. B-3eme étage Cité Les jardins - 1002 – Tunis
Tél: 71.780.140
Fax: 71.846.675
E-mail: simsicar@planet.tn
Site web: www.sim-sicar.com

UNIVERS INVEST SICAR


Responsable: M. Faouzi DHMAIED
Adresse: Le Palmarium- 3ème étage- A04 - 4, rue de Grèce centre - 1000 - Tunis
Tél: 71.331.788
Fax: 71.247.342
E-mail: univers.invest@planet.tn
SOCIETE DE PARTICIPATION ET DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS
S.P.P.I
Responsable: M. Samir MARRAKCHI

52
Adresse: Résidence Hannibal - les berges du lac,1053- Tunis
Tél: 71.862.444
Fax: 71.860.359
E-mail: info@sppi.fin.tn
Site web: www.sppi.fin.tn

ARAB TUNISIAN DEVELOPMENT


A T D - SICAR
Responsable: M. Seifeddine BEJAOUI
Adresse: 9, Rue Hédi NOUIRA - 1001- Tunis
Tél: 71.351.155 / 71.338.378
Fax: 71.346.468 / 71.338.378
E-mail: riadh.jaidane@atb.com.tn
Site web: www.atb.com.tn

SOCIETE D'INVESTISSEMENT ET DE DEVELOPPEMENT


INVEST DEVELOPMENT SICAR
Responsable: Mme. Aïda MAAMOURI
Adresse: Imm. S.T.B. (2ème étage) - Rue Hédi KARRAY, - Cité des Sciences -1004 –EL
MENZAH
Tél: 71.754.490
Fax: 71.754.474
E-mail: stb.invest@topnet.tn

SOCIETE D'INVESTISSEMENT DU SUD


SUD SICAR
Responsable: M. Ali SAIDI
Adresse: Résidence Omar Bloc A 2ème étage - Montplaisir - 1073- Tunis
Tél: 71.846.387
Fax: 71.845.800
E-mail: sudsicar@planet.tn
Site web: www.sud-sicar.com

SOCIETE D'INVESTISSEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DU CENTRE OUEST


SIDCO SICAR
Responsable: M. Riadh ABIDA
Adresse: Imm. Dar El Fallah - Avenue Imam Sahnoun 3100-Kairouan
Tél: 77.233.222
Fax: 77.233.660
E-mail: sidco.sicar@gnet.tn
Site web: www.sidco-sicar.com

TUNINVEST INTERNATIONAL SICAR


Responsable: Fethi MESTIRI
Adresse: Imm IRIS - Les berges du lac - 2045-Tunis
Tél: 71.862.311
Fax: 71.862.805
E-mail: tfg.mail@tuninvest.com
Site web: www.tuninvest.com

CHALLENGE SICAR
Responsable: M. Morsy DIMASSI
Adresse: 1, rue de l'école 2037 - El Menzah VI – Ariana

53
Tél: 71.232.448
Fax: 71.232.596
E-mail: m.dimassi@challenge-sicar.com
Site web: www.challenge-sicar.com

UNION MEDITERRANEENNE D'INVESTISSEMENT GLOBAL INVEST


GLOBAL INVEST SICAR
Responsable: M.Nabil LAKHOUA
Adresse: 139, Avenue de la Liberté -1002- Tunis
Tél: 71.847.613
Fax: 71.848.395
E-mail: nabil.lakhoua@bnpparibas.com
Site web: www.africa.bnpparibas.com

INTERNATIONAL SICAR
Responsable: M. Med Najib SAFI
Adresse: Imm. BTKD- BLOC C- 8ème Etage - 11, Avenue Hédi NOUIRA -1002- Tunis
Tél: 71.241.113
Fax: 71.240.700
E-mail: sicar.uib@planet.tn

SOCIETE DE DEVELOPPEMENT ET D'INVESTISSEMENT DU CAP BON


SODICAB SICAR
Responsable: M. Alaya BETTAIEB
Adresse: Imm. La jarre - Place 7 Novembre -8000- Nabeul
Tél: 72.230.240
Fax: 72.230.161
E-mail: sodicab@planet.tn
Site web: www.sodicab.com.tn

SICAR AVENIR
Responsable: M. Ali BOUKADIDA
Adresse: 70-72, Avenue Habib BOURGUIBA - 1000- Tunis
Tél: 71.340.662 / 71.131.694
Fax: 71.348.324
Site web: www.sicaravenir.com

6.4.2 Liste des banques conventionnées pour bénéficier du FOPRODI

BANQUE DE FINANCEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (BFPME)


Adresse : Ave Mohamed V (ex : Immeuble BNDT)- Montplaisir - 1073 Tunis
Téléphone : (216) (71) 785.985
Télécopie : (216) (71) 795.424
Email : bfpme@bfpme.com.tn
Site web : http://www.bfpme.com.tn

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE (STB)


Adresse : Rue Hédi Nouira, 1001 Tunis
Téléphone : (216) (71) 340 477
Télécopie : (216) (71) 340 009
Email : stb@stb.com.tn
Site web : http://www.stb.com.tn

BANQUE NATIONALE AGRICOLE (BNA)

54
Adresse : Rue Hédi Nouira 1001 Tunis
Téléphone : (216) (71) 831 000
Télécopie : (216) (71) 832 807 / 830 765
Site web : http://www.bna.com.tn

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE (BIAT)


Adresse : 70/72 Avenue Habib Bourguiba - Tunis
Téléphone : (216) (71) 340 733
Télécopie : (216) (71) 340 680
Site web : http://www.biat.com.tn

BANQUE DE L'HABITAT (BH)


Adresse : 21, Avenue Kheireddine Pacha 1002 Tunis belvédère B.P 242 Cedex 1080
Téléphone : (216) (71) 785 277
Télécopie : (216) (71) 784 417
Email : banquehabitat@bh.fin.tn
Site web : http://www.bh.com.tn

BANQUE DE TUNISIE (BT)


Adresse : 2, Rue de Turquie 1001 Tunis
Téléphone : (216) (71) 332 188
Télécopie : (216) (71) 349 477
Email : finance@bt.com

UNION INTERNATIONALE DE BANQUES (UIB)


Adresse : 65, Avenue Habib Bourguiba 1000 Tunis
Téléphone : (216) (71) 108 500
Télécopie : (216) (71) 108 502
Site web : http://www.uib.com.tn

BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE (ATTIJARI BANK)


Adresse : 95, Avenue de la liberté Tunis 1002
Téléphone : (216) (71) 849 400
Télécopie : (216) (71) 782 663 / (216) (71) 790 945
Email : courrier@attijaribank.com.tn
Site web : http://www.attijaribank.com.tn

AMEN BANK (AMEN BANK)


Adresse : Avenue Mohamed V 1002 Tunis
Téléphone : (216) (71) 835 500
Télécopie : (216) (71) 833 517
Email : amenbank@amenbank.com.tn
Site web : http://www.amenbank.com.tn

UNION BANCAIRE POUR LE COMMERCE ET L'INDUSTRIE (UBCI)


Adresse : 139, Avenue de la Liberté 1002 Tunis
Téléphone : (216) (71) 842 000
Télécopie : (216) (71) 841 583
Site web : http://www.ubcinet.net

ARAB TUNISIAN BANK (ATB)


Adresse : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis
Téléphone : (216) (71) 351 155
Télécopie : (216) (71) 342 852/ 353 140

55
Email : atbbank@atb.com.tn
Site web : http://www.atb.com.tn

STUSID BANK
Adresse : 32, Rue hédi Karray - cité mahragène 1082 Tunis - P.O Box 20 - 1002 Tunis
Téléphone : (216) (71) 718 233 / 719 233
Télécopie : (216) (71) 719 515
Email : stusid@gnet.tn
Site web : http://www.stusid.com.tn

6.5- LES CENTRES D’AFFAIRES

Bizerte
Adresse: Rues 1 mai et Mohamed Ali, tour Bizerte center 7000 Bizerte
Téléphone: 72.424.652
Fax: 72.424.653
Email: Car.biz@gnet.tn
Président : Kamel Belkahia
Responsable : Riadh Sakouhi

Tunis
Adresse: 1 rue des Entrepreneurs - 1000 Tunis
Téléphone: 71.350.300
Fax: 1.354.744
Email: Dir.catunis@planet.tn
Président : Jilani ben mbarek
Responsable : Mounir Ben Kirat

Sousse
Adresse: Rue Chadhli Khaznadar - 4000 sousse
Téléphone: 73.201.777
Fax: 73.201776
Email: Ccic.car@planet.tn
Président : Moncef Elgabboudi
Responsable : Mourad Moujbani

Nabeul
Adresse: 10 rue Mongi Slim BP 113 - 8000 Nabeul
Téléphone: 72.237.282
Fax: 72.223.543
Email: Ca.nabeul@planet.tn
Président : Amor Chhida
Responsable : Baligh Hamdi

Sfax
Adresse: BP 516 - 3000 Sfax
Téléphone: 74.202.222
Fax: 74.229.600
Email: contact@c-affairesdesfax.com.tn
Président : Abdessalem Ben Ayed
Responsable : Ikram Makni

Gabes
Adresse: 202 avenue Farhat Hachad – 6000 Gabes
Téléphone: 75.272.288

56
Fax: 75.278.614
Email: cargabes@topnet.tn
Président : Ridha kilani
Responsable :Med Amine Abdelkarim

Béja
Adresse: Rue Hédi Chaker 9000- Béja
Téléphone: 78.458.458
Fax: 78.443.222
Email: Carbeja@hexabyte.tn
Président : Mohamed Riadh Ben Zid
Responsable : Imed Mahmoudi

Gafsa
Adresse: Rue du Nil BP 46 – 2100 Gafsa
Téléphone: 76.201.123
Fax: 76.224.150
Email: Centre-affaires.gafsa@planet.tn
Président : Yousef Salem
Responsable : Nafti Saad

Jendouba
Adresse: 50 Rue Khmais Elhajri Jendouba
Président : Chérif Lechnani
Responsable : Mounem Arfaoui

Siliana
Adresse: Avenue Taieb Mhiri - 6100 Siliana
Téléphone: 78.871.516
Fax: 78.871.517
Email: ODNO@mdci.gov.tn
Président : Omar Salmi
Responsable : Ridha Bouselmi

Kasserine
Adresse: Avenue Sbitla – Ezouhour - 1200 Kasserine
Téléphone: 77.473.882
Fax: 77.473.905
Email: ODCO@email.ati.tn
Président : Mohamed Akrimi
Responsable : Rafik Gasmi

Medenine
Adresse: Immeuble du développement -4119 Médenine
Téléphone: 75.640.363
Fax: 75.641.747
Email: Odsud@email.ati.tn
Président : Mohamed Ben Sassi
Responsable : Fayçal Zammouri

57
7. BIBLIOGRAPHIE

7.1 OUVRAGES

- La Fonderie en moule métallique

- Etude de la situation de la forge et de la fonderie en Tunisie

- Etude de positionnement stratégique de la branche Fonderie - Usinage

7.2. REVUES ET ANNUAIRES

- M.A.S : macchine per colata a gravita di metalli non ferrosi

- BMSI N° 319 – Novembre 2001

7.3 INTERNET

- Fabrimétal : enquête sur les investissements à l’étranger des membres de


Fabrimétal

- Recycling Magazine : tirage à part

- Le secteur de la fonderie en France : moulages Non-Ferreux

- Technologie de la fonderie

58
ANNEXES

• Carte géographique de la Tunisie avec les zones d’encouragement au


développement régional

• Nomenclature des produits

• Comptes prévisionnels

59
CARTE GEOGRAPHIQUE DE LA TUNISIE

Zone de développement régional

Zone de développement régional prioritaire

60
NOMENCLATURE DES PRODUITS

La nomenclature du Système Harmonisé (NSH) fait ressortir 3 positions pour les produits
cuivreux et 21 positions pour les produits alumineux obtenus par coulage ou moulage.

Chap Code NSH Libellé produit


74 7412100000 Accessoires de tuyauteries, en cuivre affiné
7412200000 Accessoires de tuyauteries, en alliages de cuivre
Autres ouvrages en cuivre, coulés, moulés, estampés ou forgés, mais non
7419910000
autrement travaillés
76 Accessoires et tuyauteries (raccords, coudés, manchons, par exemple), en
7609000000
aluminium
7615191001 Cocottes en aluminium, coulés ou moulés
7615191002 Marmites en aluminium coulées ou moulées
7615191003 Plateaux en aluminium, coulés ou moulés

7615191004 Autres articles pour le service de table, en aluminium, coules ou moules

Articles de ménage ou d'économie domestique, en aluminium, coulés ou


7615191005
moulés

Parties d'articles de ménage ou d'économie domestique, en aluminium,


7615191009
coulés ou moulés

Boîtes à foudres ou à fards, étuis à cigarettes ou à cigare bonbonnières et


7616991010
articles similaires, non gainés, coulés ou moulés, en aluminium

7616991020 Pastilles, en aluminium, coules ou moules


7616991030 Couvercles en aluminium dit « easy open » coulés ou moulés

7616991040 Radiateurs en aluminium et leurs parties, coulés ou moulés

7616991050 Tôles et bandes déployées en aluminium, coulés ou moulés

7616991060 Cône de décantation en aluminium, coulés ou moulés

Ferrures pour lignes électriques, consoles, colliers… coulés ou moulés en


7616991091
aluminium
7616991092 Joints en aluminium, coulés ou moulés
7616991093 Disques en aluminium, coules ou moules
7616991095 Mesures de capacité en aluminium, coulés ou moulés

7616991096 Escabeaux en aluminium, coulés ou moulés

Corps de pompe à liquide de refroidissement pour moteurs de véhicules


7616991097
automobiles, en aluminium, coulés ou moulés

7616991099 Autres ouvrages non dénommés ailleurs, en aluminium, coulés ou moulés

61
COMPTE D'EXPLOITATION PREVISIONNELLE

Année 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Chiffre d'affaires 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000 1 250 000
Matière première 344 000 344 000 344 000 344 000 344 000 344 000 344 000 344 000 344 000 344 000
Main d'ouevre 154 000 154 000 154 000 154 000 154 000 154 000 154 000 154 000 154 000 154 000
Energie 45 000 45 000 45 000 45 000 45 000 45 000 45 000 45 000 45 000 45 000
Entretien 90 000 90 000 90 000 90 000 90 000 90 000 90 000 90 000 90 000 90 000
Charges financières 170 658 153 592 136 526 119 461 102 395 85 329 68 263 51 197 34 132 17 066
Amortissement 218 770 218 770 218 770 215 570 215 470 215 470 215 470 215 470 215 470 215 470
Résultat avant impôt 227 572 244 638 261 704 281 969 299 135 316 201 333 267 350 333 367 398 384 464
Impôt 0 85 623 91 596 98 689 104 697 110 670 116 643 122 616 128 589 134 562
Résultat net 227 572 159 015 170 107 183 280 194 438 205 531 216 623 227 716 238 809 249 902

62
63