Vous êtes sur la page 1sur 11

FOUCAULT : DITS & ECRITS I, 1954-1975

- (1184) Table ronde : Normalisation et contrôle social - (1258) sur l ‘examen comme forme de savoir pouvoir lié aux soc industrielles (1301) Le monde est un gd asile : - Avec la fin de l’absolutisme (19e), le pv commence a être exercé par l’intervention d’un certain savoir gouvernemental, qui embrasse les connaissances des processus éco, soc, dém. - Pendant le 19e et la première moitié du 20e le sv pol devait être obligatoirement lié au dvpt éco, suscitant son décollage. Au fil des années, on a vu que le dvpt éco produisait aussi des effets nég sur la vie des inds. De sorte que la sagesse du pv réside maintenant dans la correction constante des effets produits par ce dvpt  le monde évolue vers u modèle hospitalier et le gvt acquiert une fct thérapeutique. La fct des dirigeants est d’adapter les inds aux processus de dvpt selon une véritable orthopédie sociale  la thérapie médicale est une forme de répression (1406) La vérité et les formes juridiques - Important sur const des sujets (cf. abandon du sujet constituant) - (1458-) nouvelle déf du criminel et de la peine au sein de la soc disciplinaire - (1460) chgmt dans la pénalité : la pénalité qui se dvp au 19e se propose de – en – de définir de façon abstraité et générale ce qui est nuisible pr la soc, d’écarter les inds dangereux, elle a en vue d’une manière de + en + insistante moins la défense générale de la société que le contrôle et la réforme psychologique et morale des attitudes et du comportement des inds - => notion de dangerosité : sign que l’in doit être considéré par la soc au niveau de ses virtualités et non pas au niveau de ses actes ; non pas au niveau des infractions effectives à une loi effective, mais au niveau des virtualités de comportement qu’elles représentent - => prolifération de pouvoirs latéraux (% au pv judiciaire) : réseau d’institutions de contrôle et de surveillance qui vont encadrer les inds tout au long de leur existence avec comme fct de corriger leurs virtualités - = âge de l’orthopédie sociale - (1462) PANOPTISME qui repose sur l’EXAMEN - (1486-1488) sur la discipilinarisation des ouvriers (leur transformation en force de travail) : transformation du temps, dressage des corps, formation de savoirs (1530-1531) sur l’individuation comme effet de pouvoir

FOUCAULT : DITS & ECRITS II, 1976-1988
 BIO-POLITIQUE (210) « Avec le capitalisme, on n’est pas passé ‘une médecine collective à une médecine privé, c’est précisément le contraire qui s’est passé » - le capitalisme a socialisé le corps (par lequel passe le contrôle de la société) : médecine d’état → médecine urbaine → médecine de la force de travail
1

de la loi. de l’appareil judiciaire mais de la médecine.les mécanismes de pouvoir doivent être considérés comme des technologies (1009) les processus économique. puisse être contrôlé. ds ses gestes. global. atomique et individualisant : que chaque ind. en lui-mê.(818) déf : « la manière dont on essayé. d’une aptitude des producteurs d’un produit ( ≠ du schème de la prohibition dont il faut s’émanciper) . précis. manière dont un pple se comprend) => est à analyser comme un princ de rationalisation de l’exercice de gouvernement (rationalisation qui obéit .la fct° essentielle de ces pouvoirs est d’être des producteurs d’une efficience. passer d’un Pv lacunaire.(823) raison d’Etat → raison gouvernementale (types de rationalité qui sont mis en œuvre dans les procédés par lesquels on dirige. les mécanismes divers qui restaient en dehors du contrôle du Pv exigeaient l’établissement d’un Pv continu. ds son corps. d’une certaine façon atomique . s’annonce la fin du caractère juridique de notre soc :introduction du princ de la norme = instr non plus des tribunaux. à la place de contrôle globaux et de masse seconde préoccupation : trouver un mécanisme de Pv el que.(1005) // avec livre II du Capital : il existe plusieurs formes de Pv. armée. à un Pv continu. en mê tps qu’il contrôle les choses et les pers ds le moindre détail. à la règle interne de l’économie maximale) . à travers une administration étatique. ds leur comportement = anatomie politique (1012-1013) Le XVIIIe découvre une chose capitale : le Pv s’exerce sur la population (ne s’exerce pas seul sur des sujets :souverain % à ses sujets) La découverte de la population = autre grand noyau technologique autour duquel les procédés politiques de l’Occ se sont transformés : le Bio-politique - 1) ANATOMIE POLITIQUE : discipline 2) BIO POLITIQUE : régulation - le sexe est à la charnière de ces deux technologies => qu’il est devenu une pièce politique de première importance pour faire de la soc une machine de production (1017) Avec l’apparition de l’ANATOMIE POLITIQUE et du BIO POLITIQUE. des contrôles sociaux.(819) le libéralisme doit être interpréter comme une manière de faire (≠ idéologie.(1006) l’unité étatique est secondaire % à ces formes de Pv . propriété de type esclavagiste) = formes locales. mais une conception d’une technologie du Pv : néc à une analyse du fct réel du Pv ds ses mécanismes positifs . il ne soit pas onéreux ni essentiellement prédateur pour la société. c-à-d des formes de domination/sujétion qui fct localement (atelier. la conduite des hommes) (1002) analyse du pouvoir qui ne soit pas simplement une conception juridique. régionales de Pv . qu’il s’exerce dans le sens du processus éco lui-mê. depuis le XVIII e siècle de rationaliser les problèmes posés à la pratique gouvernementale par les phénomènes propre à un ens de vivants constitué en population » . la psychiatrie et la psychanalyse 2 . nég du Pv. et c’est là sa spécificité.importance du cadre de rationalité politique à l’intérieur duquel ils sont apparus : le libéralisme . technologie individualisante du pouvoir qui vise les inds jusque dans leur corps.

casernes. > substitution du criminel au crime => la punition doit s’inscrire dans une technologie du comportement humain.% avec la configuration des hôpitaux :problème de l’entière visibilité des corps.apparaît ds S et P une th implicite du Pv : dissémination de micro-pv .modèle de visibilité isolante 3 . D’abord utilisée ds des niveaux locaux (école. hôpitaux) :on y fait l’exp d’une surveillance intégrale. (294) rôle du savoir psychiatrique dans la justice : c’est au terme de cette grande « liturgie juridico-psychologique » qu’enfin les jurés accepte cette mutation est concomitante au dvpt du K : implication permanente des deux mvmts (1014) Question : quelle productivité le Pv vise ds les prisons ? . des anormaux. résultat = productivité nulle et mê négative . de redresser . des inds. on punit parce qu’il y a la loi et on punit selon la loi mais afin de corriger. p.→ configurations stratégiques : à partir de ces nvx usages. .=> Pq les prisons sont-elles resté malgré cette contre productivité ? .ms au contraire. on peut bâtir de nvlles conduites rationnelles (des effets qui se transforment en fin) . .Le panoptisme n’a pas été confisqué par les appareils d’Etat → les appareils d’Etat se sont appuyés sur ces petits panoptismes locaux (190) L’ŒIL DU POUVOIR . « Le juge se donne comme thérapeute du corps social. car ns avons affaire à des déviants.invention technologique ds l’ordre du Pv. sous un regard centralisé = princ directeur . . de modifier. au contraire des programmes qui servent de justification. on cherche par la prison.diviser l’espace.ces stratégies sont conscientes mais non formulées. Ensuite extension dont l’appareil policier et l’administration napoléonienne ont été de puisant vecteurs. et le laisser ouvert. la production d’ind obéissant (visée correctionnaliste) .  PANOPTISME (34) la figure panoptique rend-t-elle compte de l’appareil d’Etat dans son ens ? . au sens large » => (289) une justice qui s’innocente de punir en prétendant traiter le criminel. qui finalement protégeait » .(1458) face à cette distorsion entre finalité recherchée et effet réel => on utilise ces effets dans un sens qui n’était pas prévu (usage) : . assurer une surveillance qui soit à la fois globale et individualisante. réseau d’appareil dispersés… . 288 : deux systèmes se superposent. tout en séparant soigneusement les inds à surveiller. travailleur de la santé public.(35) panoptisme : ens de mécanismes qui jouent à travers ts les faisceaux des procédures de Pv. des choses.- - cf.a partir de fin XVIIIe s. Ce jeu peut parfaitement solidifier une inst.= inversion du princ du cachot : « la pleine lumière et le regard du surveillant captent mieux que l’ombre.parce que la production de la délinquance a une certaine utilité économicopolitique ( + de dél => + de crimes => + de peur => + acceptable et souhaitable deviendra le syst de contrôle policier) : l’existence de ce petit danger interne permanent est l’une des cond d’acceptabilité de ce système de contrôle .

le pouvoir n’est plus substantiellement identifié à un ind qui l’exercerait et le posséderait de par sa naiss : il devient une machinerie dont nul n’est le titulaire (= le propre des soc qui se const au XIXe) vs l’idée d’un Pv qui serait une superstructure mais un Pv qui serait consubstantiel au dvpt des forces productives le pouvoir féodal fctionnait surtout au prélèvement et à la dépense. symbolique.F.R. Les médecins étaient des spécialistes de l’espace : 4 probl fondamentaux (%hygiène sociale) : emplacements coexistence (soit des hô entre eux :quest de la densité. Celui de la bourgeoisie se reconduit. technologie de pv propre à résoudre les probl de surveillances (192) fin XVIIIe. proximité. De là à la fois sa précarité et sa souplesse inventive.(474)= rêve paranoïaque de notre société.= motif mythologique d’un nv type de syst de Pv – celui auquel notre société a recours aujourd’hui . ds lequel chacun devait être enchaîné à sa propre identité. changement dans la fct de l’architecture : manifestation de la puisnce du souverain → aménagement de l’espace à des fins économico-politique cf. : « règne de l’opinion » → mode de fct ou le pv empêche les gens d’agir mal tant ils sont immergés dans un champ de visibilité totale où l’opinion des autres fctionnerait comme garde fou espace de lisibilité détaillée : caractère peu coûteux du regard % déchaînement discontinu et de + en + coûteux de violence ds l’A. . d’une visibilité organisée autour d’un regard dominateur et surveillant : technique d’un pouvoir « omniregardant » (196-197) cf. la « vérité paranoïaque de notre soc » 4 . disciplinaire (466) la société a instauré un mode de Pv ne fctionnant plus sur l’exclusion mais sur l’inclusion à l’intérieur d’un syst ds lequel chacun devait être localisé. édification des cités ouvrières (1830-1870) : fixation de la famille ouvrière (gdes stratégies politique → petites tactiques de l’habitat) (193) double investissement de l’espace par une technologie pol et une pratique scientifique => rabattement de la φ sur probl du tps. observé nuit et jour. surveillé.1) 2) 3) 4) - il faut un pt central cô foyer du pouvoir et lieu d’enregistrement du savoir panoptique = princ d’ensemble. non par conservation mais par transformation successives. R.…) résidences déplacements les médecins avec les militaires ont été les premiers gestionnaire de l’espace > importance des « faits de population » : Bentham pose la question en terme de pouvoir : la population comme cible de % de domination (195) avant le pouvoir avait une faible capacité de « résolution » : il n’était pas capable de pratiquer une analyse individualisante et exhaustive du corps social Bentham pose le proble de la visibilité. Importance du travail : les techniques de Pv ont été inventées en fct des exigences de production (au sens large) Triple fct du L : productive.

cependant bien qu’il y ai eu un fonctionnalisme dans la tête de Bentham.  POUVOIR (175) contre les présupposés concernant la notion de pouvoir (cf. suivi. V de S et Foucault de Deleuze) . puni. transformés. régissent les comportements ? . qui n’a économiquement pas beaucoup d’intérêt . et moyennant un certain nbre de transfo. de l’ens des mécanismes par lesquels le délinquant est contrôlé. à un moment donné. Autrement dit. => le pouvoir transite par l’ind qu’il a constitué. épaisse.la prison a tjs été prise dans différentes stratégiques et tactiques qui tenaient compte d’une réalité lourde. leur propre trajet. dans une conjoncture précise. constitués comme sujets par les effets de pv) . sur ce réseau.= saisir l’instance matérielle de l’assujettissement en tant que constitution des sujets ( étudier ces corps périphériques et multiples.(177) dire que le probl de la souveraineté est le probl central du droit dans les soc occ. ils ne sont jms la cible inerte ou consentante du pouvoir. 5 . étendus par des mécanismes de plus en plus généraux et des formes de domination globale. aveugle obscure.(628) F montre que la panoptique a été une utopie. forme pure élaborée pour fournir lla formule la plus commode d’un exercice constant du Pv.(179) non pas se demander qui a le pouvoir mais comment est-ce que les choses se passent au moment même. cela veut dire que le discours et la technique du droit ont eu essentiellement pr fct de dissoudre à l’intérieur du Pv le fait de la domination.(180) le pouvoir fctionne.  (182) voir comment ces mécanismes de pv. non seulement les inds circulent. il ne s’applique pas à eux . il se dégage pour la bourgeoisie un intérêt qui fctionne à l’intérieur du système économico-politique plus gén. le Pv transite par les inds. ils en sont tjs les relais. en revanche.(183) la bourgeoisie se moque des délinquants. s’exerce en réseau et. de leur punition ou de leur réinsertion.  ns pouvons dire que ns avons tous du fascisme dans la tête ou nous avons tous du pouvoir ds le corps mais ce n’est pas le fait d’une distribution démocratique du pouvoir  il faut faire une analyse ascendante du pouvoir : partir des mécanismes infinitésimaux qui ont leur propre hist. pr faire apparaître à la place de cette domination deux choses : 1) les droits légitimes de la souveraineté 2) l’obligation légale de l’obéissance  le fait du droit est finalement l’éviction du fait de la domination et de ses csqs (domination renvoie non pas au fait massif d’une domination globale de l’un sur les autres mais aux multiple formes de domination qui peuvent s’exercer à l’int de la soc : assujettissements multiples qui ont lieu et qui fctionnent à l’int du corps social) . utilisés. colonisés. leur propre technique et tactique et puis voir comment ces mécanismes de pv ont été et st encore investis. dirigent les gestes. réformé. au ras de la procédure d’assujettissement ou dans ces processus continus qui assujettissent les corps. infléchis. ont commencé à devenir économiquement profitable et politiquement utile . déplacés. il n’y a jamais eu de fonctionnalité réelle de la prison . ms ils sont aussi tjs en position de subir ou d’exercer ce pv .

continuité ascendante assurée par la pédagogie du Prince . des rapports de P par ex un niveau de réalité tout à la fois complexe relativement. il faut se débarrasser du modèle du Leviathan = étudier le pv hors du champ délimité par la souveraineté juridique et l’institution de l’Etat (233) s’vs à l’idée que la source ou le pt de cumul du Pv = Etat .+ (630-632) sur définition du pouvoir . .les relations de pouvoir suscitent néc.+ (1006) le pouvoir chez Marx. Alors que d’autres traités d’époque voit le gouverneur.=> en somme. c’est ce qu’on commence à appeler la police 6 .continuité descendante qui fait retenir jusque sur la conduite des inds ou la gestion des familles le bon gvment de l’Etat. tous ces gvments sont intérieurs à la soc même ou à l’Etat  à la x pluralité des formes de gvments et immanence de ces activités qui s’opposent radicalement à la singularité transcendante du Prince. gvment de l’Etat > politique . de la famille > économie.(640) cf. Livre II du Capital  GOUVERNEMENT/GOUVERNEMENTALITE (635) série : sécurité – population – territoire => problème du gouvernement: « Conseils au Prince » comme « art de gouverner » (XVI –> XVIII) . ouvrent la poss à une résistance et c’est parce qu’il y a poss de résistance et résistance réelle que le pv de celui qui domine essaie de se maintenir avec d’autant plus de force et de ruse que la résistance est plus grande (629)question poser au marxisme comme à d’autres conception de l’hist et de la pol : les rapports de PV ne représentent-ils pas au regard. indépendant ? . ms seul relativement. Le Prince de Machiavel : est par définition unique dans sa principauté et dans une position d’ext et de transc par rapport à elle . jusqu’à quel point. .(641) ms malgré cette typologie distinctive le principal est qu’il y a continuité entre les formes . pédagogue. par qui.parmi cette pluralité il y a forme particulière qui est celle qui s’applique à l’Etat tout entier . par quelles méthodes »se pose dans le croisement de deux mvmts : concentration étatique/dispersion et dissidence religieuse.=> démarche inverse : // DONZELOT : montre comment des formes absolument spécifique de Pv qui s’exercent à l’intérieur des familles ont été pénétrés par des mécanismes + gén de type étatique grâce à la scolarisation. la pratique du gouvernement comme d’une part des pratiques mult (père.3 gd types de gvments : gvment de soi même > morale.l’ens des % de force ds une soc donnée const le dom de la politique et qu’une pol c’est une stratégie plus ou moins globale qui essaie de coordoner et finaliser ces % de force (407) Résistance % pouvoir : . cf.(636) le probl du « comment être gouverné.…) => bcp de gouvernements par rapport auxquels celui du Prince gouvernant son état n’est qu’une modalité et d’autre part. à quelles fins. ms comment pv de type étatique et pv de type fam ont gardé leur spécificité et n’ont pu véritablement s’engrener que ds la mesure où chacun de leurs mécanismes étaient respectés .

dans ses frontières. avec ses qualités. et de la souveraineté juridique du souverain telle que la définissent les philosophes ou les théoriciens du Droit. elle va devenir instrument privilégié pour le gvment de la population et non pas modèle chimérique pour le bon gvment (652) la pop apparaît comme but dernier du gvment : les instruments que le gvment va se donner pour obtenir ces fin(améliorer le sort des pops. un champ d’intervention. au XVIII il désignera un niveau de réalité. les ressources. c’est la famille comme él à l’intérieur de la population et comme relais fondamental de son gouvernement => devient segment simplement privilégié : de modèle. absolument capitaux pour ntre hist. leurs intrications avec ces choses que sont les richesses. 7 . ce qu’on appelle précisément l’économie c’est en saisissant ce réseau continu et multiple de rapports entre la pop. c’est non pas le territoire mais un complexe constitué par les hommes et les choses. le territoire bien sûr. son climat. leurs liens. les subsistances. le territoire. ce que doit prendre en charge le gvment ce sont les hôs dans leurs rapports. cad avoir à l’égard des habitants. des richesses. leur santé) sont immanents à la population la population apparaît donc plutôt que comme la puissance du souverain. ensuite ce à quoi se rapporte le gvment.    - - -     la pièce essentielle de ces deux continuités = la gestion de la famille que l’on appelle justement l’économie. et cela à travers une série de processus complexes et. augm leur richesse. (643) le territoire ets l’él fond et de la principauté de Machiavel. sa sécheresse. comme la fin et l’instrument du souverain (653) + devient l’objet de sa patience : la const d’un Sv de gouvernement est absolument indissociable d’un Sv de tous les processus qui tournent autour de la pop au sens large. cad utiliser des tactiques plutôt que des lois (648) l’art de gvner trouve une première forme de cristallisation dans la Raison d’Etat ds un sens positif cad que l’art de gvner devra trouver les princs de sa rationalité ds ce qui const la réalité spécifique de l’Etat (650) déblocage de l’art de gvner à réinscrire dans un certain nbre de processus gén : expansion démo => émergence de la problématique de la population qui permet d’écarter définitivement le modèle de la famille et de recentrer cette notion d’économie sur qqch d’autre (651) importance de la statistique qui va permettre de quantifier les probl propres à la population en revanche ce qui va apparaître à ce moment là. que se const une science qu’on appelle « économie politique » le passage d’un régime dominé par des stuctures de souveraineté à un régime dominé par les techniques de gvment se fera autour de la naiss de l’économie politique. sa fertilité… (645) le gvment a donc une finalité : « une disposition des choses à conduire à une fin convenable »(alors que la fin de la souveraineté est circulaire : le bien commun n’est rien d’autre que l’obéissance) (646) => pluralité de buts spécifiques et pour ce faire il s’agit de disposer des choses. de la conduite de tous et de chacun une forme de surveillance. (642) introduction de l’économie dans l’exercice de la politique = enjeu essentiel du gvment gouverner un Etat sera donc mettre en œuvre une économie au niveau d’un Etat tout entier. leur durée de vie. de contrôle non moins attentive que celle du père de famille sur la maisonnée et ses biens le terme économie désignait au XVI une forme de gvment . la richesse.

 DELINQUANCE (93) cette énorme mythologie que l’on a bâtie autour du personnage du délinquant. comme elle dit encore. police. Une jusstice. n’est pas l’étatisation de la société mais la « gouvernementalisation » de l’Etat > pastorale. Agir sur cette population cible qui est mouvante. en excluant par ces effets tte réinsertion sociale. (654) on a en fait un triangle souveraineté – discipline – gestion gouvernementale dont la cible est la population et dont les mécanismes essentiels sont les dispositifs de sécurité  (655) peut-être ce qui a d’important pour notre modernité. a naturalisé la présence de la police au milieu de la population beaucoup de profit politique et éco. et non pas.(797) la justice pénale est en train de devenir une justice fctionnelle. qui comme tant d’autres inst. Là est sa place. sa fct. intimide.il s’avère que la justice pénale tout entière se met à fctionner non plus à la loi mais à la protection sociale  CONTRÔLE (21) la politique médicale qui se dessine au XVIII a pour 1 er effet l’org de la fam ou plutôt du complexe fammille-enfants comme instance première de médicalisation des inds => rôle charnière entre des objectifs gén concernant la bonne santé du corps soc et le désir ou besoin de soin des inds => a permis d’articuler une éthique privée de la bonne santé sur un contrôle collectif de l(hygiène 8 . (157) à propos de la lutte sur les prisons : s’est laissée pénétrer par tte une idéologie naïve et archaïque qui fait du délinquant à la x l’innocente victime et le pur révolté. elle assure que les délinquants resteront délinquants et que. qui en a tant besoin. voilà la justice bien calée entre la soc et l’Etat. l’agneau du grand sacrifice social et le jeune loup des révolutions futures. d’autre part. a rendu en quelque sorte naturelle. et surtout la canalisation et le codage serré de la délinquance ont trouvé leur instrument dans la constitution d’une délinquance professionnelle la prison permet de garder le contrôle sur les illégalismes . technique diplomatico-militaire. une justice de protection et de sécurité.… 2) = défendre la soc contre les dangers => la justice doit réagir au danger réel plus encore qu’au délit établi 3) => stratégie du pourtour : faire peur. entre le droit et l’individu. ils demeureront sous le contrôle de la police et si l’on veut à sa disposition. friable. a à gérer une soc. . aux juges. faire des exemples. Une justice qui se donne pour tache de veiller sur une population plutôt que de respecter des sujets de droits . autour du gd criminel.> faute de stratégie globale et d’appui extérieurs - (796) défense sociale = philo qui imprègne de + en + la pratique pénale 1) défendre la soc devient un principe fctionnel commun à la police. incertaine et qui pourrait un jour devenir inquiétante 4) ainsi le rôle de la soc est de protéger l’Etat puisqu’il protège la soc. à détecter ce qui est périlleux pour elle.

ex au pt de vue pénal : l’inst pénale éprouve des difficultés à accepter en tent que tel l’acte pr lequel elle est faite : porter une sentence => on considère le criminel comme un malade et la condamnation veut passer pour une prescription thérapeutique .(77) illusion de croire que la folie ou la délinquance nous parle à partir d’une extériorité absolue.- privilège de l’hygiène et le fct de la médecine cô instance de contrôle social (22) la ville et ses principales variables apparaît cô un objet à médicaliser on isole donc le sust urbain des régions à médicaliser d’urgence et qui doivent constituer autant de pt d’application à l’exercice d’un pv médical intensifié (intervention médicale autoritaire) . Rien n’est plus intérieur à notre soc.ils sont pris dans le réseau. La norme devient le critère de partage des inds . rien n’est + int aux effets de son Pv que le malheur d’un fou ou la violence d’un criminel. .M. l’org de la fam étroitement parentale comme relais d’une médicalisation où elle joue le rôle de demande permmanente et d’instrument utile . Pendant tout le cours de notre vie. Chaque individu.ns sommes entrés ds un type de soc où le pouvoir de la loi est en train non pas de régresser mais d’être intégré à un pv bcp + gén : celui de la norme . une mise en diagnostic.  XX ème siècle (47) sur la médecine qui a tjs été médecine sociale (plan Beveridge : somatocratie) : (50) aujourd’hui la médecine est dotée d’un pv autoritaire aux fcts normalisatrices qui vont bien au-delà de l’existence des maladies et de la demande du malade.(23) => commence à se former un « savoir médico-administratif » qui a servi de noyau originaire à l’ « économie sociale » et à la sociologie du XIX . l’établissement de limites. on décide de diviser l’espace urbain en secteurs riches et en secteurs pauvres > on considéra alors que la cohabitation entre pauvres et riches dans un milieu urbain indifférencié constituait un danger sanitaire pr la cité . ils se forment et fctionnent ds les dispositifs du Pv (224) fin XIX : à partir de cette époque.(75) technique de pouvoir par laquelle on repérait ds une pop qui était sorcier mise en place sous l’Inquisition : on la retrouve (après transfo) dans la pratique psychiatrique . l’enchevêtrement médico-adm autour des contrôles de l’hygiène collective L’extension sociale de la norme : . ns sommes en train de parvenir à des raffinements de Pv auxquels n’auraient même jamais songé ceux qui manipulaient le théâtre de la terreur.passage de la loi à la norme => système de surveillance et de contrôle tt différent : visibilité incessante. est normalisé et transformé en un cas contrôlé par I. ns sommes tous pris dans divers système autoritaires : école. classification permanente des inds. Dans nos soc.B.(225) le pouvoir politique décida alors d’intervenir dans le droit de la propriété et de l’habitation privée (670) actuellement. le contrôle est moins sévère et plus raffiné mais il n’en est pas moins terrifiant pour autan. travail et même loisir. une hiérarchisation. (51) la médecine commence a ne plus avoir de domaine qui lui soit extérieur 9 . considéré séparément.3 phénomènes majeurs : émergence de la pop avec ses variables bio-médicales de longévité et de santé . une qualification. (supplice) (802) le massacre des masses et le contrôle individuel sont 2 caractéristiques de ttes les soc modernes.

la normalisation. le plus efficace poss .) . ou d’inertie => il a fallu une surveillance précise et concrète sur tous les inds. Mais ds cette enveloppe il y a un 10 . des comportements considérés comme dangereux. celui qu’on peut corriger.(375) c’est cette prise en considération des inds en fction de leur normalité (= en fct de leur efficacité de production)qui est l’un des gd instruments de Pv ds la soc contemporaine.tout cela est profondément lié à l’évolution du K. Il y a des délinquants => on va vous assure leur redressement. cette délimitation de l’accident dangereux appartient effectivement au pouvoir. accident. celui pour lequel il faut employer d'’utres moyens .» Garantis contre tout ce qui peut être incertitude. . la pensée médicale distingue le normal de l’anormal .=> que la loi n’est plus adaptée => interventions extralégale non plus sous le signe de l’arbitraire mais de la sollicitude = modalité de pouvoir qui se dvpe . Désormais la sécurité est au desus des lois. . la pensée juridique distingue le licite de l’illicite.(367) « tte la campagne de sécurité publique doit être appuyée –pour être crédible et rentable politiquement – par des mesures spectaculaires qui prouvent que le gvrement peut agir vite et fort par-dessus la légalité. lorsqu’on a eu besoin d’une division du L précise. celui qui dévie. le pouvoir a voulu monter que l’arsenal juridique est incapable de protéger les citoyens » . des gens.- (53) la prépondérance conférée à la pathologie devient une forme générale de régulation : cf examen psychiatrique du délinquant qui se limite à vérifier si l’ind est dangereux ou pas - (374) pensée médicale = façon de percevoir les choses qui s’organise autour de la norme cad qui essaie de partager ce qui est normal de ce qui est anormal. Vous êtes malades ? Vous aurez la sécurité sociale ! Vous n’avez pas de travail => allocation de chômage.(386) les sociétés de sécurité qui sont en train de se mettre en place sont différentes d’un Etat totalitaire : elles tolèrent toutes une séries de comportements à cond que ceux-ci se trouvent ds une certaine enveloppe qui éliminera des choses. celui qui obéit à une certaine norme. . qui n’est pas tout à fait justement le licite et l’illicite .avec la médicalisation. et la médicalisation est liée à cela. une bonne surveillance policière. lorsqu’on a eu peur des mvmt populaires de résistance. ms des moyens de transformation de l’ind . le % de l’Etat à la population se fait sous le forme d’un « pacte de sécurité » > le problème frontalier ne se pose plus guère : ce que l’Etat propose comme pacte à la pop c’est : « vous serez garantis. Â. risque.l’Etat qui garanti la sécurité => autre chose que le syst de légalité = un Etat qui est obligé d’intervenir ds tous les cas où la trame de la vie quotidienne est trouée par un événement singulier. celui qu’on peut corriger avec tel moyen. elle cherche aussi à se donner les moyens de correction qui ne sont pas exactement les moyens de punition. const par la classe ouvrière a été petit à petit considéré comme une ressource précieuse dont il ne fallait pas abuser.il est venu un moment où il a fallu que chacun soit effectivement perçu par l’œil du Pv . % à la sécurité : . exceptionnel. vous arrivez à obtenir une sorte de hiérarchie d’inds capables ou moins capables.(376) la bourgeoisie a d’abord été préoccupée par sa propre santé : quest de son salut et de l’affirmation de sa force ensuite le matériel humain. cad qu’il n’est pas poss pour le K de fct avec un syst de pv pol indifférent aux inds (comme cela a pu être le cas au M.(383) actuellement. .= soc de type K avec une P rendue la plus intense poss.

= formation qui a un moment historique donné a eu pr fction majeure de répondre à un urgence => le dispositif a une fction stratégique dominante (impératif stratégique jouant comme matrice d’un dispositif) il existe 2 moments dans la genèse du dispositif : 1) prévalence d’un objectif stratégique 2) le dispositif se constitue proprement comme tel et reste dispositif dans la mesure où il est le lieu d’un double processus : processus de surdétermination fonctionnelle (réajustement des éls ) et processus de perpétuel remplissement stratégique : ex de l’emprisonnement qui a du faire face à l’effet produit par lui-même de la constitution d’un milieu professionnel de la délinquance => transformation du n »g en positif par une réutilisation profitable fe  DISCIPLINE . dans certains pts. leur élasticité : une élasticité des structures d’Etats qui permet même. des institutions. des changements de position. (388) Il est certain que que le mvmt de dvpt des Etats n’est pas ds leur rigidification de + en + gde mais au contraire ds leur souplesse. des décisions réglementaires.le placement des corps ds un espace individualisé qui permet la classification et la combinaison 2) la discipline n’exerce pas son contrôle sur le résultat d’une action mais sur son dvpt (apparition du contremaître) 3) = technique de pv qui => surveillance constante et perpétuelle des inds => soumettre à une pyramide constante de surveillance 4) la discipline suppose un registre permanent  La discipline est l’ens des techniques en vertu desquelles les syst de Pv ont pr objectif ou résultat la singularisation des inds. des mesures administratives. des modifications de fctions. morales. des aménagements architecturaux.(515) pouvoir disciplinaire : 1) (515) art de répartition spatiale des inds => la discipline est avant tout une analyse de l’espace . des lois. tte chose qui apparaissent à contre pied du dvpt de l’Etat  DISPOSITIF - - (299) = ens résolument hétérogène. comportant des discours. il y a comme un jeu.- pluralisme toléré infiniment + gd que ds les totalitarismes => c’est un Pv + habile. des propositions philosophiques. 11 . ce qui peut apparaître comme des reculs de l’appareil d’Etat : atomisation des unités de P. c’est l’individuation par l’espace . + subtil. des énoncés scientifiques. discursifs ou non. une + gde autonomie régionale. philanthropiques : le dispositif c’est le réseau que l’on peut établir entre ces éléments ce que F vt repérer ds ce dispositif c’est la nature du lien qui pt exister entre ces éls hétérogènes => entre ces éls.