Vous êtes sur la page 1sur 7

 

Prix de l’Inaperçu – Deuxième édition 
Communiqué de presse n°1 – 5 mars 2009 
Présentation du prix et composition du jury 
 
2  [DEUXIEME EDITION DU PRIX DE L’INAPERÇU] 
 
 

Le deuxième Prix de l’Inaperçu, cuvée 2009, sera 
remis le 26 mai 2009 au Café de l’Industrie, 15 rue St‐
Sabin, Paris 11e. 
 
Il récompensera les meilleurs romans – français et étrangers 
– parus entre juillet 2008 et mars 2009, et n’ayant que peu 
ou pas bénéficié d’une couverture médiatique. 
 
Auteurs, éditeurs, attachés de presse, amis ou parents 
d’auteurs, d’éditeurs, d’attachés de presse ou d’amis ou de 
parents d’auteurs, d’éditeurs, d’att… Euh… Bon, vous êtes 
tous invités à envoyer un exemplaire de l’ouvrage que vous 
souhaitez soumettre au comité du prix à l’adresse suivante :  
Prix de l’Inaperçu 2009  
c/o Benjamin Fau 
6 rue Gustave Rouanet 
75018 Paris 
Merci de vérifier préalablement que celui‐ci répond aux 
critères de sélection du prix (voir ci‐dessous, page 4). Certes, 
nous avons encore pleins d’étagères à remplir de beaux 
livres, mais seuls les ouvrages répondant à ces critères 
pourront être retenus dans la sélection. En cas de doute, 
n’hésitez pas à nous contacter : contact@prixdelinapercu.fr 
 
Date limite d’envoi : 15 avril 2009 
 
Pour en savoir plus : www.prixdelinapercu.fr 
[DEUXIEME EDITION DU PRIX DE L’INAPERÇU]  3 
 
 
 

Présentation du prix :  
 

Le  Prix  de  l’Inaperçu  est  un  prix  littéraire  destiné  à  récompenser  deux  romans, 
récits ou recueils de nouvelles, l’un écrit en français, l’autre d’un auteur étranger publié 
en  traduction,  qui,  en  dépit  de  leurs  qualités  de  style  et/ou  de  fond,  n’ont  pas  reçu 
l’accueil médiatique qu’ils méritaient lors des « rentrées littéraires » précédentes. 

Depuis  la  première  édition  du  Prix,  il  y  a  un  peu  moins  d’un  an,  la  situation  de 
l’édition française, et plus précisément de l’impact médiatique des sorties de livres, n’a 
pas  été  fondamentalement  bouleversée.  L’essentiel  des  parutions  se  concentrent 
toujours  sur  deux  périodes  de  « rentrées »,  en  septembre  et  en  janvier,  et  l’immense 
majorité des ouvrages se retrouvent médiatiquement « noyés » au milieu des articles ou 
des présentations consacrés à une minorité. Avec la disparition de plusieurs émissions 
de  radios  et  de  télévisions  consacrées  à  la  littérature,  ce  sont  même  certaines  vitrines 
d’exposition qui ont été supprimées. Quant aux libraires, même s’ils sont de plus en plus 
nombreux  à  tenter  d’imposer  des  sélections  sortant  des  sentiers  battus,  dictées  par 
l’amour des livres et de la littérature, ils n’ont pas encore réussi à multiplier par deux, 
trois  ou  quatre  la  superficie  de  leurs  boutiques  –  seul  moyen  pour  eux  d’assurer  une 
exposition,  et  donc  une  espérance  de  vie,  suffisante  pour  tous  les  (bons)  ouvrages  qui 
leur  sont  proposés  par  auteurs  et  éditeurs.  C’est  bizarre,  on  croyait  que  c’était  la  crise 
aussi  dans  l’immobilier…  Ça  ne  devrait  plus  coûter  grand‐chose,  un  m2  de  boutique, 
non ? Si. Ah bon. Zut. 
Au travers du Prix de l’Inaperçu, nous entendons récompenser des ouvrages aux 
qualités littéraires que nous jugeons réelles mais étant « passés entre les mailles » de la 
critique  et  de  la  médiatisation,  et  qui  ont  ainsi  vu  leurs  chances  de  parvenir  à  leurs 
lectorats potentiels se réduire drastiquement. Nous n’avons aucunement dans l’esprit de 
nous  substituer  au  travail  de  critique  et  promotion  de  la  littérature  effectué  par 
journalistes,  libraires,  bloggeurs  ou  contributeurs  de  sites  communautaires.  Nous 
souhaitons  simplement  donner  un  ultime  coup  de  projecteur  sur  un  ouvrage 
injustement  passé  inaperçu  dans  les  voies  traditionnelles  de  la  promotion  du  livre,  et 
ainsi  tenter,  à  notre  modeste  niveau,  de  retirer  à  la  postérité  le  privilège  de  révéler  le 
prochain John Kennedy Toole. 

Benjamin Fau 
Pour le Comité du Prix de l’Inaperçu 
 

 
4  [DEUXIEME EDITION DU PRIX DE L’INAPERÇU] 
 
 

Les critères de sélection :  
Pour  être  soumis  au  jury  du  Prix  de  l’Inaperçu,  un  ouvrage  doit  respecter  un 
certain nombre de critères :  

‐ n’avoir  été  l’objet  que  d’un  petit  nombre  de  recensions  critiques  dans  la 
presse  nationale ;  n’avoir  obtenu  qu’une  couverture  médiatique 
minimale à la radio ou à la télévision ; 

‐ ne s’être pas, ou peu, révélé rentable pour l’éditeur (il est à noter que les 
romans français, qui ne comprennent dans leurs coûts ni achat de droits 
ni  frais  de  traduction,  arrivent  plus  rapidement  à  l’équilibre  de 
rentabilité  qu’un  ouvrage  étranger ;  cela  est  pris  en  compte  lors  de  la 
sélection) ; 

‐ avoir  été  publiés  entre  le  mois  d’août  de  l’année  précédent  le  prix  et  le 
mois  de  mars  de  l’année  courante,  soit  lors  des  périodes  dites  « de 
rentrées  littéraires »  –  même  si  celles‐ci  tendent  à  s’élargir  un  peu  plus 
chaque année ; 

‐ le  fait  d’avoir  fait,  ou  non,  l’objet  d’opérations  publicitaires  aux  frais  de 
l’éditeur  au  moment  de  sa  publication  ne  sera  pas  pris  en  compte,  à 
condition que l’ouvrage répondent aux trois critères précédents ;  

‐ un  exemplaire  de  l’ouvrage  proposé  par  l’éditeur  doit  être  adressé  à 
l’adresse postale du Prix de l’Inaperçu avant le 15 avril 2009 ; en cas de 
sélection  d’un  ouvrage  dans  la  liste  finale  du  prix,  il  sera  demandé  à 
l’éditeur autant d’exemplaires que de membres du jury. 

 
 
Prix de l’Inaperçu 2009 – déroulement des opérations :  
A la fin du mois d’avril 2009 seront publiées via communiqué de presse les listes 
des ouvrages sélectionnés par le comité du Prix de l’Inaperçu : il s’agira d’au moins cinq 
ouvrages  en  langue  française  et  de  cinq  ouvrages  d’auteurs  étrangers  publiés  en 
traduction.  Chaque  livre  sera  l’objet  d’une  présentation  critique  sur  le  site  du  prix : 
www.prixdelinapercu.fr.  

Les  deux  prix,  le  Prix  de  l’Inaperçu  –  Prix  Ignatus  J.  Reilly  2009,  et  le  Prix  de 
l’Inaperçu  Etranger  2009,  seront  décernés  après  délibération  du  jury,  le  mardi  26  mai 
2009 à 21h au Café de l’Industrie, 15 rue Saint‐Sabin, Paris 11e. 
[DEUXIEME EDITION DU PRIX DE L’INAPERÇU]  5 
 
 

 
Composition du Jury du Prix de l’Inaperçu :  
 

Le Jury 2009 du Prix de l’Inaperçu est composé, par ordre alphabétique, de : 
. Hubert Artus, de Rue 89.com, RollingStones, Au Field de la Nuit… 
. Charlotte Béra, enseignante 
. Sophie Conrard, de Kiné Actualité 
. Benoît Dessaule, de la teinturerie littéraire Au Sens Propre 
. Eva Dolowski, du Monde des Livres et des éditions Taschen 
. Stéphane Elias, de derrière son ordinateur 
. Amandine Farges, des éditions de l’Amandier 
. Sophie Garayoa, des Librairies Initiales 
. Stanislas Rigot, de la librairie Lamartine, Paris 16e 
. Anna Topaloff, de l’hebdomadaire Marianne 
 
  Plus  de  renseignements  sont  disponibles  sur  le  site  internet  du  prix : 
http://www.prixdelinapercu.fr/jury2009.htm  
6  [DEUXIEME EDITION DU PRIX DE L’INAPERÇU] 
 
 

Palmarès du Prix de l’Inaperçu :  
   

. Le Prix de l’Inaperçu ‐ Ignatus J. Reilly 2008 a été décerné à 

  
Hugues Jallon, Zone de Combat, éditions Verticales 
 
  . Le Prix de l’Inaperçu – étranger 2008 a été décerné à  

 
Patrick Neate, Twelve Bar Blues, traduit de l’anglais par Sophie 
Azuelos, éditions Intervalles 
[DEUXIEME EDITION DU PRIX DE L’INAPERÇU]  7 
 
 

### 

  Si  vous  désirez  de  plus  amples  informations  sur  le  Prix  de  l’Inaperçu,  merci  de 
contacter  Anne‐Laure  Clément  aux  adresses  de  courriel  suivantes : 
contact@prixdelinapercu.fr ou anne‐laure.clement@prixdelinapercu.fr  

  Pour joindre le comité du Prix de l’Inaperçu :  

Nils Ahl : nils.ahl@prixdelinapercu.fr 

Benjamin Fau : benjamin.fau@prixdelinapercu.fr 

Stéphane Rose : stephane.rose@prixdelinapercu.fr  

David Vauclair : david.vauclair@prixdelinapercu.fr 
  Pour suivre l’actualité du Prix de l’Inaperçu :  

www.prixdelinapercu.fr 

  Rappel :  Pour  soumettre  un  ouvrage  au  comité,  merci  d’en  adresser  un 
exemplaire à l’adresse postale suivante, après vous être assuré qu’il répond aux critères 
de sélection :  

  Prix de l’Inaperçu 2009 
  c/o Benjamin Fau 
  6 rue Gustave Rouanet 
  75018 Paris