Vous êtes sur la page 1sur 8

t •

..../
C'
n


n-\ C)
- - " P
c­ ft

l f0 r"

~/ ~

~
ttÎlfl.e

.4-t",ola.o tiol(

~Ll~h e. L cLe.. rmtm t0. gf\CL .


L'Le, (meR
)"N

YQ, 'fil ~ ce l(M1t ppe.. .,(2') l ~)('[ Qh GE ~)e


- " \) 1

.
Ü e,{) ~-:'(.()l e QL\. L cl~ ~ lm Q "lH t:''l." Cl. 11 El:L •
l <:-'
· r
~.~ 12\ 'il5Le.o / I?<:il ct; eJJ)y::;. ):,on l F tau­ ~\
Mer Égée

dQ~~) ~-~ Cl e.,~ 1 J)Gu",~ Va.. l è::'LJL ~1 dQ,Y\J~ 2<L.


Il Yi-t.uvnu..ûl.e.. C Le./) ~CUJ..k.. ,
bl.ih l 'R:. ';Q.Lc\ cYl / Al. ~ é.f1D.. 1 CJO.. em COL e. J\ t\:lo~Cl'>
f03LtÛ. ~ Q/n ~ \G- m-èc- cLeb Ç{ o'n\"fT\~ •

r
1êm,~ C G'n'\Jnl. e. tQb ki'1d) J $ hO"l\ p'Lv, eJY\ b

2<2JJJl ~~e. cL <2» .t.tnn rte,) -b0'(Y\


- Ill
rf tu.. eux ~t
ch 'l\b tc.'(jJ) C 0:> QC Leh cL€.. \-'Q J l I.e û ft cl;,tflVn e.
.. C
.-\'{) H)!
lo,J V..
.
0' ~~/
'<1.
()

t:;:./
.~

~ ~ e~ ' V (~\
en c e: t?e...&~ Q.Ir\ tewc. f; 6Jvn ~.Ql . cl. ~ 0,51. Cl..)\ de.-; . k ur 1 1 ,,;1 th ();.
f!F:t~ ~ () , '1,
'Q

"

Mer Méditerranée cf

G)

-=t-. (S~~6r) d~ 0.1\9 cLl0iJL CC>-- d~ ~~.

AI
....
. ~\:.:d_" • .Jj ( -t f~ (J'\e, . CG L\\\\c~)b:')Î '

~ A
ZEus ~ ATHéNA
Homère le nomme « le I*e des dieux et des hommes ». Il est le maitre des dieux .-~ Elle est la déesse de la guerre, des aru, 'A PouON
et des pMnonMnes atmosphbiques. Son arme favorite est l'éclair et l'aigle est son des travaux à l'aiguille et la protectrice Il est le dieu de la prophétie et des aru et le
compqnon. Zeus Po/feus est.prdien de la cïœ : Zeus Soter, proœc:teur et sauveur, Il préside d'Athènes à laquelle elle a donné son nom. Elle est frère jumeau d'Artémis. On l'appelle aussi Phoebos,
aux destinées et rien ne peut l'Influencer. On lui prke de muldples aventures amoureuses sortie tOut armée de la tëte de Zeus et porte une ft le br/llann, et il se confond parfois avec le soleil.
et " est le père de nombreux dieux, héros et mortels. armure, un asque. un bouclier rond et une lance. Il est né à Délos et il est le fondateur du sanctuaire
Sa chouette l'accompagne. Elle accorde Son aide de Delphes où sa prêtresse, la Pythie, rend
~ de nombreux héros et Préfère la force intelligente des orac/es. Il protège les uoupeaux et 1/ peut
et la Stratégie a la force brucale et aveugle. __ envoyer la peste aux hommes.

(1
I-
L 12)'1iJCYl

POSÉIDON
HADÈS Il est le dieu des mers et des cours d'eau. Il brandit un trident
Il est le dieu des mortS et règne sur les Enfers. où et parcourt les men sur son char. Il est connu pour sa violence
son powoir est absolu. Il n'est ni malfaisant nlln/uste ; et son caractère vindicatif. Avec son épouse Amphitrite, il donne
simplement, Il prde un lieu dont personne n'a le droit de naissance à Triten, représenté avec un buste d'homme et une queue
sortir. Sur son char meIé de chevaux bleu nuit. Il a enlevé de poisson. Avec des nymphes, des dHsses ou des mortelles.
Perséphone, la fille de Déméter, pour "épouser. Chaque il conçoit de nombreux autres enfants.
année. Perséphone Yit quatre mois aux Enfers puis retourne
sur terre. symbolisant ainsi Je retour du printemps.

(S)

!:1::J'::ïl~J~'J d" /Ll Lll . ~I~ ))ILe d_~ J>e2pReb \Jé.f)~it ~ cl éeJ.Jj~
) Go.-\.o.. SQ Pcn Po. Bi80flcl~ cJLfOWCl'I' /kt!; t
Pe 'l1IC5MLetLtcJ>~elflt 1yl-Rôn ~ ~o.ndail.
CCvbervne. d~ Gc0..o.. 1 ~~t C'Ra.Mo.. LetQ~ ~Ct,
clu. J)oJYl c:..lu.O.J...'è~ q-u. l P i'\. ta..8Q 0. ~ l ~-
o.»a -O{?_ die.u 'DI ~M •
La Voie sacrée monte
de l'entrée du sanctuaire
au temple d'Apollon.
Elle est bordée de
trésors, des statues
ou des bâtiments offerts
par les cités.
Un long mur soutient
la terrasse où se dresse
le temple d'Apollon. Il est
couvert d'inscriptions:
ce sont des actes
d'affranchissement
d'esclaves datant de
200 av. J.-C. à 100 apr. J.-C.
. le temple d'Apollon
abrite l'omphalos, une
pierre sacrée tombée
du ciel qui marque
le nombril de la Terre,
et l'odyton,la salle
souterraine où
la Pythie officie.
le théâtre date du
siècle et peut accueillir
1'1"
5000 spectateurs.
B.' lC L Id. ~~')lC, \, ,~

'CONCOURS EN TOUS GENRES


Dans le cadre des Grandes Panathénées. ont lieu
des concours musicaux qui se tiennent dans
J'odéon edlM par Pérldès
Des concours gymniques
des courses de chevaux
et de chars, des réptes
de trières au Pirée sont
aussi organisés. Le
vainqueur reçoit
une couronne
d'olivier et une
amphore panath4:nal'que qui contient
de J'huile fabriquée avec les fruits des oliviers sac

"CÀ gl~~~ de-" ~\ruU<L 1Î1<:.11./:'


~e.b'?C\no.œe':nw é'Jnr 11l1U. ~RCl qu.e. wrvn€i el ~'Yl~ d.eu."J:: ~(JWU>. POURQUOI LES
PANA ~ÉNÉES ?

Ge.Pù. can,;;..~~ a. Gff Qlo\t Q]L JYJ. I:LVl\). Cj,ue à. A& e.. (\O. . cJ{,CJ.LÀ
-lCXL~ ee4 q-tLQGte.. o.J'(lJ;,/. Pa. gè.le_ vl ci Pli f71ek d..e. {}-)ù" peut /(ll.Q,~,~
Q t , ~ \~% d vU.,ùl. FU) (€.U.lL~ J c,(JJ\b : ce 1:> en. t e2h (ft. OJl'\d €].\ ~1Yl (\ tR f, hQJe/.)J
CJ-&t j, ç,CCCl'n F SI"I',emt ~ jQJJ.l1: • ;;ç 'é-vénemeAJ 1l1~et\A &0 ~tR%~~
.Jt.Q1> "- 0. f.-A.oLe.JAt~ e <z 0) A.('fJt{>,0e",tanb.. de~OttJ~ Po. ~~ i 'j OJ\L.l ~

~~ ~0'lAh.Q;y\t ~ PùTl8 ."-C'llté:8e ~ ~<M~ d~ pOL~Q.b clu-1>i PJ rov/ , r


UtŒi,,-Q/lJ)e. Pe (JJ'rr(lJ' eJl e.. c~ leJ\ûJMcr ~ ( ~ ûl. ~6\o. et Jl1lCl'llfe. V{iJIj, f cJtC-lOf'~((..
1

Cy'
r
y- r,-­
r:: . r­
r;:. -=,
r
~ C"
(
.-.

r il
- r·
- ~
r

v ço
r: -- ~
'/
,
ri ~ ..-­ ~
r' r r ..
1
...f" •
:­ V ~
( . :.---
r< .. .!
-c ,.-- ...
~ r. r-:-.....
::; r , V
(f I
~
-'""'"
-
'../
• r
~
r.
F
\ ~

.;' r ~ :."
~

ç ' r--- .
V ~
~/ r.:
..J (0
(t. ... ~
:;p­
r.- rr '"
I
rr, t))

ft (-1
­
r'
-' -!-J
j'r. ~
P
?
" r ' ,
- ----;; ~
r. r­
c.­ ??
("; r' -r-. (0
r- Il
r---. ,.
(T~ ­ -"
'-:.'"
.....
.."

,.,.
~
,...
~ ..J
v