Travaux de fin d’exercice

Les stocks
Evaluation des stocks
Les stocks sont évalués au moment de l'établissement du bilan. Selon l'organisation de l'entreprise, l'évaluation des stocks se fera par : • l'inventaire physique, consistant à recenser quantitativement tous les produits et matières disponibles à la date du bilan. • l'inventaire permanent (facultatif), consistant à relever, sur des fiches de stock, les entrées et sorties, produit par produit, tout au long de l'année. Les stocks doivent être évalués au coût d'achat (matières ou marchandises) ou au prix de revient (produits fabriqués). Pour la détermination du coût d'achat, il existe plusieurs méthodes : • Le coût moyen pondéré APRÈS CHAQUE ENTRÉE, • Le coût moyen pondéré DE LA PÉRIODE (correspondant à une durée moyenne de stockage. Pour simplifier, la période est souvent considérée égale à 1 mois) • Le F.I.F.O. (First In, First Out - Premier Entré, Premier Sorti) • Le L.I.F.O. (Last In, First Out - Dernier Entré, Premier sorti). Exemples de calculs selon les trois méthodes admises Produit : Dat e Qte 2/1 1 000 11/1 17/1 700 19/1 24/1 600 26/1 29/1 900 Ctrl 3 200 Méthode : Coût moyen unitaire pondéré après chaque entrée Sorties Stock Valeur 2 500,00 1 960,00 500 2,86 2,90 1 716,00 900 2 610,00 1 600 2,72 2 448,00 2,64 1 320,00 Qte 200 2,80 P.U. 2,50 Valeur 500,00 Qte 1 000 800 1 500 1 000 1 600 700 1 600 P.U. 2,50 2,50 2,64 2,64 2,72 2,72 2,82 Valeur 2 500,00 2 000,00 3 960,00 2 640,00 4 352,00 1 904,00 4 514,00

Entrées P.U. 2,50

Coût unitaire = Valeur du Stock / Quantité en Stock Reprise du coût unitaire du Stock (mouvement précédent) Produit : Dat e Qte 2/1 1 000 11/1 17/1 700 19/1 Entrées P.U. 2,50 2,80 Méthode : Coût moyen unitaire pondéré mensuel (CMUP) Sorties Stock Valeur 2 500,00 1 960,00 500 Qte 200 P.U. Valeur Qte 1 000 800 1 500 1 000 P.U. Valeur

00 3 200 2.75 4 393.75 4 393.00 900 1 600 2.00 1 600 700 1 600 1 600 2.86 1 716.00 .00 26/1 29/1 900 2.90 2 610.Travaux de fin d’exercice 24/1 600 2.75 8 786.

86 2.80 Valeur 2 500. et Valeur à chaque date Enregistrer les Sorties en Quantité à chaque date Enregistrer le Stock en Quantité à chaque date Totaliser les Entrées et les Sorties Calculer le CMUP (CMUP = Valeur des Entrées / Quantité des Entrées) Appliquer le CMUP au total des quantités sorties (Valeur des Sorties = Quantités sorties x CMUP) Calculer la Valeur du Stock (Valeur Stock = Valeur des Entrées – Valeur des Sorties) Valeur du Stock / Quantité en Stock en fin de période = CMUP Produit : Dat e Qte 2/1 1 000 11/1 17/1 700 19/1 24/1 26/1 29/1 900 2.00 600 2.80 2.00 1 680. on additionne le stock initial et les entrées du mois.00 1 960.U.90 Valeur 2 500. 2.64 800 700 1 500 Valeur 2 000.00 750. P.50 2.I.86 1 716.00 2 000.Travaux de fin d’exercice Enregistrer les Entrées en Quantité.U.O. seules les entrées sont chiffrées en valeur.00 750.00 1 716.00 1 960.00 Coût moyen unitaire pondéré mensuel En cours de mois. Explications sur les calculs Coût moyen unitaire pondéré après chaque entrée Lors d'une nouvelle entrée.80 2.80 2.50 Valeur 500.00 2 000.50 2.00 1 960.00 1 716.00 300 600 2.00 3 960. Ensuite.00 500 2.00 Qte 200 Sorties P. l'on divise la valeur globale par la quantité globale pour obtenir le nouveau coût unitaire.00 280.U. Stock P. En fin de mois.80 2.00 1 960.00 2 610.50 2.50 2.U.00/1 500 = 2.50 1 250.80 750.00 Qte 1 000 800 800 700 300 700 300 700 600 100 600 100 600 900 Méthode : F. .86 2.00 280.00 1 716. Exemple Quantité Le 16/01 .86 2.90 2 610.50 2. 2.stock antérieur entrée Nouveau coût unitaire : 3960.00 La valeur de la première Entrée est épuisée et ainsi de suite.00 Entrées P.50 2.80 2.50 2.F. on additionne le stock précédent en quantités et valeurs avec la nouvelle entrée en quantités et valeurs. en quantités et en valeurs.00 1 960. 2.

50 À 2.F. Exemple Quantité Valeur Le 25/01 . F. suit les différents stades de production de l'entreprise : • 311 Marchandises (revente en l'état) • 312 Matières premières et fournitures • 313 Produits en cours • 314 Produits intermédiaires et produits résiduels • 315 Produits finis .O.F.Travaux de fin d’exercice En divisant la valeur globale des entrées par la quantité correspondante on obtient le coût moyen pondéré du mois.I.I.stock antérieur 300 700 600 1 600 300 600 900 0 100 600 700 À À À 2. Chaque quantité est chiffrée à son propre coût d'achat ou de revient. il n'y a pas de pondération. que l'on applique aux sorties : 8 786. Dans la méthode du F..86 La méthode adoptée par l'entreprise doit toujours être la même (principe de constance dans les méthodes d'évaluation).80 À 2. Les sorties sont imputées sur les quantités les plus anciennes et les valeurs unitaires correspondantes.00/3 200 = 2. Comptabilisation des stocks Au bilan Le stock final ou stock déterminé à l'inventaire figure à l'actif du BILAN.80 Sortie 900 imputée de la façon suivante À À Le nouveau stock est donc 300 – 300 700 . en classe 3.746 La valeur du stock est égale à la différence entre la valeur des entrées et la valeur des sorties.80 2.50 2.O.86 2. La numérotation des comptes de stock.50 2. Ces méthodes d'évaluation ne sont valables que pour les biens fongibles (biens de même nature ne pouvant pas être identifiés individuellement) .600 600 – 0 À 2. il faudra retenir le coût d'achat ou de revient propre à chaque bien. pour les fournitures identifiables.

nous pouvons calculer la MARGE COMMERCIALE : La MARGE COMMERCIALE est une donnée de gestion importante pour les activités commerciales. Pour une activité commerciale. Le tableau de résultat permet de déterminer des indicateurs de gestion. Le tableau RESULTAT peut se présenter comme suit : CHARGES Exploitation PRODUITS Exploitation Vente de produits finis (+/-) Production stockée ELEMENTS DE GESTION Production Produite .Travaux de fin d’exercice Le Compte de Produits et Charges Il a pour objectif de déterminer le résultat dégagé par l'activité de l'entreprise et sert de base d'imposition. Ainsi pour une activité de production nous pouvons calculer la production produite ou production réelle de l'entreprise. c’est-à-dire la production vendue et stockée (ventes et variations de stocks) + production de biens pour l’entreprise. c'est-à-dire : Cette valeur permet d’apprécier la CAPACITÉ PRODUCTIVE de l’entreprise.

Travaux de fin d’exercice Production immobilisée Achats de marchandises (+/-) Variation des stocks Ventes de marchandises Marge Commerciale Le tableau ci-après résume le mécanisme d’imputation comptable : .

C. Exercice N 1 800 000 Ventes de marchandises . Exercice N Produits Achats de marchandises Ventes de marchandises (+/-) Variation de stock de marchandises Achats de matières premières et de Ventes de produits finis fournitures stockables (+/-) variation de stocks de matières (+/-) variation de produits finis premières et de fournitures stockables Exemple Les données sont les suivantes pour l’exercice N Achat de marchandises de l’exercice N Stock de marchandises au 01/01/N Stock de marchandises au 31/01/N Ventes de marchandises de l’exercice N Détermination du résultat Ventes de marchandises Stock de marchandises au 01/01/N Achats de marchandises de l’exercice N Stock de marchandises au 31/12/N Prix d’achat des marchandises vendues Résultat Présentation du Compte de Produits et Charges : Charges Achats de marchandises Variation des stocks Prix marchandises vendues Résultat C.C.Travaux de fin d’exercice Compte de stock 311 .En-cours 314 .Marchandises 312 .Produits finis Origine des stocks 611 – Achats marchandises 612 – Achats matières Production Production Production Variations 6114 6124 713 713 713 Charges C.Intermédiaires 315 .15 000 1 785 000 1 215 000 3 000 000 Variation = Stock initial .Matières 313 .P.Stock final Remarque Si stock final > stock initial variation négative (l'augmentation du stock final doit être prélevée sur les achats) Produits 3 000 000 3 000 000 175 000 1 800 000 .P.190 000 1 785 000 1 215 000 1 800 000 175 000 190 000 3 000 000 3 000 000 .

Travaux de fin d’exercice Si stock final < stock initial variation positive (la diminution du stock final correspond à des quantités vendues dans l'exercice. supérieures aux quantités achetées dans le même exercice) .

de production ou de services. • Constatation du stock final (débit des comptes de stock par crédit des comptes de variation). etc. c’est à dire : Coût d’acquisition des matières premières.Marchandises 175 000 31/12/N Annulation stock initial 190 000 31/12/N Solde débiteur 365 000 Crédit 175 000 190 000 365 000 Crédit 190 000 190 000 175 000 175 000 190 000 190 000 Débit 6114 – Variation stock de marchandises 01/01/N Annulation stock initial 175 000 31/12/N Constatation stock final 31/12/N Solde créditeur 15 000 31/12/N 190 000 Les variations concernant les produits finis Pour les entreprises de transformation.Travaux de fin d’exercice Ecritures comptables La constatation des stocks et de leurs variations se fait au moyen de deux écritures : • Annulation du stock initial (débit des comptes de variation par crédit des comptes de stock). A l’aide de l’exemple précédent. Le calcul du coût de production sera abordé ultérieurement. les produits finis ou travaux finis sont évalués au coût de production. etc.). Les comptes de variation de stock des produits finis sont : • 7131 . nous allons enregistrer les écritures : 6114 311 311 6114 31/12/N Variation stock marchandises Marchandises Annulation stock initial 31/12/N Marchandises Variation stock marchandises Constatation stock final • Présentation des comptes Débit 01/01/N Stock initial 31/12/N Constatation stock final 311 . personnel administratif. + Charges directes de production (salaires du personnel. amortissements du matériel.Variation des stocks de produits en cours .). + Charges indirectes de production (assurance des locaux.

Travaux de fin d’exercice • 7132 .Variation des stocks de biens produits • 7134 – Variation des stocks de services en cours La présentation au niveau du Compte de Produits et Charges est la suivante : .

C. Exercice N Achats de matières premières Ventes de produits finis (+/-) variation de stocks de matières (+/-) variation de produits finis premières Produits Exemple Les données concernant une entreprise industrielle sont les suivantes pour l’exercice N : Achats de matières premières 800 000 Stock de matières premières au 01/01/N 90 000 Stock de matières premières au 31/12/N 110 000 Stock de produits finis au 01/01/N 260 000 Stock de produits finis au 31/12/N 300 000 Vente de produits finis 2 000 000 • Ecritures 6124 7132 312 315 312 315 6124 7132 31/12/N Variation stock matières Variation stocks de biens produits Matières Produits finis Annulation stock initial 31/12/N Matières Produits finis Variation stock matières Variation stocks de biens produits Constatation stock final • Présentation des comptes Débit 01/01/N Stock initial 31/12/N Constatation stock final Débit 01/01/N Stock initial 31/12/N Constatation stock final Débit 31/12/N Stock initial 31/12/N Solde créditeur Débit 31/12/N Stock initial 312 .P.Matières 90 000 31/12/N Annulation stock initial 110 000 200 000 315 .Produits finis 260 000 31/12/N Annulation stock initial 300 000 560 000 Crédit 90 000 90 000 Crédit 260 000 260 000 Crédit 110 000 110 000 Crédit 300 000 90 000 260 000 90 000 260 000 110 000 300 000 110 000 300 000 6124 – Variation stock matières 90 000 31/12/N Annulation stock initial 20 000 110 000 7132 – Variation stock produits finis 260 000 31/12/N Annulation stock initial .Travaux de fin d’exercice Charges C.

Travaux de fin d’exercice 31/12/N Solde créditeur 40 000 300 000 300 000 .

Travaux de fin d’exercice Charges Achats de mat. premières Variation stock M.C.110 000 780 000 . Exercice N 800 000 Ventes produits finis . • Explication algébrique : Stock final de produits finis Vente de produits finis Stock initial de produits finis Stock initial de matières premières Achats de matières premières Stock final de matières premières C.20 000 Production stockée 780 000 Produits 2 000 000 40 000 2 040 000 300 000 2 000 000 .P.260 000 2 040 000 90 000 800 000 .P.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful