Vous êtes sur la page 1sur 4

Mars-Avril 2009

C'est dans ce contexte tourmenté A ce titre, je suis au cœur des princi-


que, par le biais de cette lettre d'in- paux enjeux du Grand Paris à venir.
formation et d'expression, je viens Femme de terrain, je suis une élue
vers vous, parce que mon devoir active, qui se positionne comme une
d'élue est d'être présente auprès de opposante constructive mais résolue.
vous. Dans les domaines de compétence qui
A la veille des élections européen- sont les miens, il me paraît que le dog-
nes, à l'approche des élections matisme et le sectarisme dont font
régionales, alors que nous assistons preuves nos adversaires de l’équipe de
aux prémices du Grand Paris, il est Delanoë sont contraires aux intérêts
grand temps que vous et moi éta- des parisiens. Plutôt que de vous assom-
blissions un lien qui me permette mer avec la liste exhaustive de mes inter-
de vous représenter au mieux au ventions, vœux, et amendements, depuis
Conseil de Paris. le début de la mandature, je vous propose
Elue sur la liste menée par Véronique de consulter mon blog*, qui vous per-

P
resque un an a passé depuis les
Vasseur, le “médecin de la Santé” aux mettra dès à présent de suivre la ligne
élections municipales. Après
élections municipales après avoir été sa politique engagée lors des séances du
une période très chargée,
suppléante aux élections législatives, Conseil de Paris, de vous informer, cha-
enchaînant élections présidentielles,
pour la 10° circonscription de Paris, que semaine, de chacune de mes prises de
législatives puis municipales, nous avons
j'ai rejoins à l'Hôtel de Ville, position.
assisté à un profond bouleversement de
le groupe Centre et Indépendants. Je veux vous informer, relayer vos
l'échiquier politique, souhaité par le
Je suis membre de la commission des préoccupations, vous écouter, vous
Président de la République. Aujourd'hui
transports, voirie et déplacements. Je représenter, vous servir…
nous subissons une crise d'ampleur
suis administrateur du STIF (Syndicat Edith CUIGNACHE-GALLOIS
mondiale, dont nul ne sait jusqu'où elle
des transports en commun d'Ile de Votre Conseillère de Paris,
nous emportera.
France). élue du XIII° arrt.

Le Grand Paris, une réforme fondamentale !


.

Le mille-feuilles administratif français a montré ses limites : régions, départements, communes, com-
munautés urbaines, d'agglomérations et de communes, syndicats mixtes, pays. Sans oublier l'échelon
national et européen. Une organisation trop compliquée, aux compétences enchevêtrées, aux doublons
et pertes en ligne innombrables qui coûte aux contribuables que nous sommes.
L'agglomération parisienne avec ses 3O% du PIB pour 18% de la population et les 40% des brevets
d'invention qui y sont déposés est l'agglomération qui a le plus grand potentiel en Europe. Malgré cela
la croissance de la région Île-de-France est de 1,5 à 2 points inférieure à ce qu'elle devrait être selon le Secrétariat d'Etat
chargé du développement de la région Capitale. Un manque à gagner d'autant plus intolérable que Paris et son aggloméra-
tion font partie avec Londres, New York et Tokyo des quatre " villes monde ", selon les termes de l'OCDE qui ont une pro-
duction supérieure à leur moyenne nationale.Et ceci est essentiellement dû au mille-feuilles administratif parisien. Face à
ce constat, la réforme s'impose. D'où les propositions fondamentales du comité Balladur. D'où la nécessité du Grand Paris.
La réforme sera prochainement soumise au Parlement. Le législateur tranchera. La réforme parisienne devra avoir lieu.
Mais, face à cette évidence, l'attitude de la majorité municipale et de son maire au Conseil de Paris demeure incompré-
hensible. Alors que les socialistes ont bien conscience de l'urgence à agir, pourquoi se montrent-ils si réticents à l'idée du
Grand Paris, pourquoi ne s'engagent-ils pas dans une attitude constructive d'accompagnement du mouvement ? La ques-
tion reste ouverte.
Yves POZZO di BORGO, Sénateur ( NC),
Président du groupe Centre et Indépendant au Conseil de Paris
edith-cuignache-gallois.com - le-nouveaucentre.org - grandparis.2014.com
°
e n'ai jamais été pour ma part ni un l'absurde : leur projet c'est béton, béton proximité

J opposant définitif aux tours


comme les Verts ni un partisan
idéologue comme l'est l'exécutif pari-
partout, immeubles de super grande
hauteur, barres.
Ils prendront la responsabilité d'instal-
immédiate
de
approvi-
son

sien. Ce qui m'importe avant tout c'est ler à moins de 80 mètres du périphérique sionne-
la vie de ceux qui auront à y vivre, à y tra- soit à peu près 3 fois la largeur de cet hémi- ment et de
vailler, à s'y déplacer et si demain une cycle, des habitants, des établissements ses clients.
tour satisfaisait à ces exigences de vie j'y scolaires donc des enfants et des Il aurait été imaginable également de trai-
souscrirais sans difficultés. employés. Imaginez l'étude d'impact qu'il ter les mâchefers de la centrale d'Ivry.
On en est loin, très, très loin avec le faudra faire, car la municipalité devra la Autant d'activités qui offriraient des
dossier avancé par l'équipe municipale ! faire, nous y veillerons ! Maréchaux + emplois modestes aux habitants du
Si elle avait accepté de nous entendre un Périphérique + Centrale à béton + usine XIIIème arrondissement, catégories par-
tant soit peu, voilà ce que nous aurions incinération. ! Mais il semble que ce soit là, ticulièrement touchées par le chômage
pu lui dire : Concernant tout d'abord leur conception de la vie urbaine.Tel que mais -oh combien nécessaires à l'équili-
Masséna, bien que " coincé " entre les conçu ce site serait par ailleurs ségrégatif - bre sociologique d'une ville. Paris
voies SNCF, les maréchaux et le péri- et totalement irréaliste du simple point de Environnement suggère une utilisation
phérique c'est de loin le site le moins vue économique. rationnelle des dessous du périphérique
défavorisé. Sous réserve d'étude d'im- Qui aujourd'hui se lancerait dans une comme espace réservé aux arts de la rue.
pact, il serait envisageable d'y installer telle entreprise sur ce site, tant le marché Vous avez là un petit florilège des idées
des habitants et des services de proxi- des bureaux est difficile, par ailleurs, et portées par grand nombre d'associations
mité - les concepteurs y ont casé un les équipements de qualité sont nom- dont le seul leitmotiv est de participer en
maximum de logement sociaux dans un breux, notamment sur la commune amont et de façon responsable à l'aména-
arrondissement qui tangente les 35%, il d'Ivry. Pour autant cet endroit, aussi dif- gement de ces deux secteurs. Mais
nous aurait semblé important d'y avoir ficile qu'il soit, pourrait être un plus Delanoë ne veut rien savoir de tout cela, il
une véritable mixité sociale (sociaux, pour Paris - d'abord en accueillant les est clair qu'il a volontairement écarté tou-
libre, en location et en propriété), usines à béton, qui sont sur les quais de tes les considérations de bon sens sans
l'exemple des difficultés déjà rencon- Seine en face de la faculté Pierre et Marie examen critique réel allant jusqu'à la pro-
trées sur Bédier-Boutroux auraient dû Curie, ce qui permettrait une vraie vocation en parlant de convivialité. En
mieux inspirer la municipalité. réconciliation du XIIIème avec la Seine et réalité, si on en croit l'architecte coordi-
Ce n'est pas en méconnaissant la des aménagements ambitieux sur l'en- nateur, tout était plié depuis longtemps. "
sociologie des quartiers parisiens que se semble de la rive 13ème aurait pu être Je travaille sur le secteur depuis 2001 et on
construit une ville socialement durable. envisagés. m'a demandé d'intégrer des bâtiments en
Comment peut-on par ailleurs imagi- La création de bâtiments abritant des hauteur. Dans ce secteur en friche, on ne
ner et soutenir des constructions sur entreprises artisanales, des ateliers de gênera personne " m'a-t-il dit.
dalles quand on a sous les yeux l'exem- plomberie, d'ébénisterie, d'électricité qui L'opposition ne laissera pas faire, elle
ple du quartier Olympiades ? ont déserté Paris, de jeunes PME spécia- sera aux côtés des riverains et des asso-
Enfin et toujours sur Masséna l'espace lisées dans le bâti parisien auraient pu y ciations pour que sur Masséna-
vert prévu: soit 1m² par habitant alors trouver leur place. Bruneseau le bon sens et l'intelligence
que 10m² est habituellement requis, res- On auriez pu imaginer comme le pro- l'emportent.
semble à une plaisanterie singulièrement pose l'ADA13 une centrale de recyclage de Patrick TREMEGE
dans le cadre d'un quartier à construire ! matériaux de déconstruction, activité en Conseiller de Paris (UMP)
Venons en, à Bruneseau, où l'on tutoie plein développement, qui serait ainsi à élu du XIII° arrt.

Et maintenant des tours HLM dans le XIII° ?


La mairie veut construire des tours dans notre arrondissement … des tours de bureaux, mais aussi des tours de loge-
ments sociaux ! Dans l'immense secteur en friche de Masséna-Bruneseau, 4 tours sont prévues : une de 150 m au bout
de l'avenue de France, trois autres à proximité de la Seine, entre 110 m et 140 m de haut, et des grands immeubles de
logements sociaux pouvant aller jusqu'à 50 m de haut ( = 17 étages).
Autant des tours de bureaux de grande qualité architecturale pourraient requalifier notre arrondissement, autant des
tours de logements sociaux ne feraient qu'accroitre les difficultés que connait déjà le 13ème avec ce type d'urbanisme
composé de dalles, barres et tours, par exemple dans les quartiers de Bédier Boutroux et des Olympiades.
Alors que la mairie de Paris ne cesse de répéter que la question des tours sera soumise à concertation, le
projet de l'architecte Yves Lion semble quasi bouclé.
Nous voulons une consultation démocratique et transparente sur ce sujet : une réunion publique est orga-
nisée le 7 avril 2009, soyons nombreux à y participer, pour exprimer notre volonté d'être écoutés !
Fabienne ABECASSIS
Conseillère du XIII° arrondissement (UMP)

edith-cuignache-gallois.com - le-nouveaucentre.org - grandparis.2014.com


Travaux d’aménagement de la placette Losserand
En réponse à une question orale au Maire du XIV°, celui-ci s'est engagé à faire effectuer rapidement un minimum de
travaux d'assainissement sur la placette dite " de la fontaine ", située à hauteur du 141 rue Raymond Losserand.
L'objectif est d'éviter l'inondation systématique et durable des voiries et trottoirs qui entourent la dalle surélevée de
cette placette chaque fois qu'il pleut.
Cette situation qui dure depuis plusieurs années et n'a pas été résolue malgré plusieurs interpellations de l'équipe
municipale rend très inconfortables voire dangereux , en particulier pour les personnes âgées et qui se déplacent diffi-
cilement, les accès aux immeubles qui bordent la placette où ils habitent.
La Mairie a confirmé en outre que des études seront bien conduites cette année, en concertation avec la population
des abords, en vue d'un réaménagement complet et budgétairement prioritaire de cette placette courant 2010.

Daniel CAYOL,
Conseiller du XIV° arrondissement (NC)

Sauvons le grand écran Italie 2 !


En dépit de ses bonnes performances qui le maintenaient dans le peloton de tête des salles de Paris-périphérie, le Grand
Ecran Italie (Paris XIII°), a été prématurément fermé en janvier 2006 par la société Europalaces (Pathé Gaumont) sous des
prétextes mensongers. Depuis 2004, il fait l'objet d'une promesse de vente qui le destine à devenir une simple extension
du centre commercial Italie2. Or la convention qui obligeait Gaumont à exploiter le complexe audiovisuel au moins
jusqu'en mai 2007, interdit tout changement d'affectation jusqu'en 2012.
L'examen des dossiers dans le cadre des recours engagés par l'association Sauvons le Grand Ecran auprès du Tribunal
Administratif démontre qu'il n'existe aucune raison valable de détruire cette unique salle polyvalente du sud-est franci-
lien. Mais que les amoureux de cet équipement d'exception ne se fient pas au panneau affiché depuis 2007 à l'entrée du
centre commercial Italie2 : aucun chantier ne vient confirmer les travaux annoncés. Ils peuvent voter pour le grand pro-
jet multiculturel disponible sur le site sauvonslegrandecran.org, qui remporte déjà de nombreux suffrages et suscite
l'intérêt de repreneurs à la recherche de salles de spectacle sur Paris.

contact: sauvonslegrandecran@hotmail.fr
sauvonslegrandecran.org
Marie-Brigitte ANDREI,
Présidente de “Sauvons le gran écran”

Autorisons les deux-roues électriques à utiliser les couloirs de bus


« La municipalité parisienne fait le constat de la grande insécurité des conducteurs de deux roues dans les rues de la
capitale (ils représentent 53% des victimes d’accidents corporels sur la voie publique) et désire en conséquence adhérer
au projet européen E-SUM. Elle propose dans le même temps de subventionner l’acquisition de cyclomoteurs électriques
par les parisiens », constate Edith CUIGNACHE-GALLOIS, conseillère de Paris.
« Je propose donc d’expérimenter l’autorisation pour les conducteurs de deux-roues à propulsion électrique
de rouler comme peuvent déjà le faire les cyclistes, dans les couloirs de bus existants à Paris. Les résultats lon-
doniens sont probants : 42 % d’accidents impliquant les deux-roues en moins. Il s’agirait là d’une mesure inci-
tant nos concitoyens à privilégier le respect de l’environnement tout en leur assurant une meilleure sécurité au
quotidien. »
EdithCUIGNACHE-GALLOIS (NC)

edith-cuignache-gallois.com - le-nouveaucentre.org - grandparis.2014.com


Imagine’ R: le Groupe Centre et Indépendants s'oppose à la hausse des tarifs.
Edith CUIGNACHE-GALLOIS (NC) et le groupe UMP ont fait pression lors du denier conseil du STIF
(syndicat des transports d’Ile de France) pour préserver le tarif de la carte Imagine'R en dessous du niveau de
l’inflation. Alors que la majorité sous la présidence de Jean-Paul Huchon envisageait une hausse de 2,5%, l’action
conjointe des élus de l’opposition a contraint le Conseil d’administration à adopter une hausse plus limitée de 1,5%.
Dans le contexte difficile de la situation économique présente, il ne nous apparaissait en effet pas raisonnable d’im-
poser une nouvelle augmentation tarifaire à des populations qui ont besoin d’être soutenues en temps de crise. C’est
un geste fort que nous avons voulu adresser aux étudiants et aux parents d’enfants scolarisés.

Ouverture au gouvernement
Le groupe Nouveau Centre et Indépendants au Conseil de Paris
se joint à son Président, Yves POZZO di BORGO, Sénateur de Paris, pour
exprimer sa satisfaction suite à la nomination de deux centristes
au gouvernement, Anne-Marie IDRAC en qualité de Secrétaire d'Etat au
Commerce extérieur et Christian BLANC en qualité de Secrétaire d'Etat
au développement de la Région capitale.
Il y a lieu de se réjouir aujourd’hui de cette ouverture vers le centre qui
compense l’insuffisance présence du courant centriste dans son
partenariat avec l’UMP lors des dernières élections municipales.
Dans la lignée du thème de sa récente campagne, le Nouveau Centre Expression 13-14
s’engage en priorité à faire progresser le Grand Paris avant 2014.
Lettre d’information pratique
et engagée.
Diffusion 1.000 ex.
Stationnement : non à la hausse des tarifs ! Courriel:
Dans les zones de stationnement payant, le tarif horaire va augmenter de e.cuignachegallois@gmail.com
20 % (et même de 30 % pour ce qui est du tarif résidentiel journalier) »
dénonce Edith CUIGNACHE-GALLOIS, conseillère Nouveau Centre Directrice de publication:
Edith Cuignache-Gallois
de Paris. « Au lieu de payer 1, 2 ou 3 euros selon les zones, poursuit l’élue
Rédacteur en chef:
du XIIIe arrondissement de la capitale, il faudra désormais s’acquitter de
Sébastien Trejo-Richard
1,20, 1,40 ou 3,60 euros par heure. Pour cela Bertrand Delanoë ose s’abri-
ter derrière la hausse du coût de la vie ! Alors que les loyers continuent Maquette:
d’augmenter et que la crise financière et économique touche beaucoup de Deker
parisiens c’est un nouveau coup porté aux propriétaires de voitures Imprimé par nos soins.
et notamment aux familles. »

Non à la publicité intrusive !


Au nom du groupe Centre et Indépendants du Conseil de Paris, Edith CUIGNACHE-
GALLOIS a protesté le mardi 10 mars 2009 contre la mise en place par la RATP dans
les stations de métro d'écrans publicitaires animés, lesquels constituent à son avis une
atteinte aux libertés individuelles. Cette protestation s'inscrit dans le cadre des
réflexions menées par les élus centristes, le ministre Hervé Morin, le député européen
Jean-Marie Cavada, sur ce thème.

edith-cuignache-gallois.com - le-nouveaucentre.org - grandparis.2014.com