Vous êtes sur la page 1sur 3

16/01/13

n°14, Le fragment

16/01/13 n°14, Le fragment Bon de commande C.E.R.E.A.P. Recherches en Esthétique Actes de Colloques Sommaire Editorial

Sommaire

Editorial : Dominique BERTHET

Dominique BERTHET, Rencontres avec Aimé Césaire

I – Une esthétique du fragment

Marc JIMENEZ, Fragment d’avenir, entretien avec Dominique Berthet

Dominique CHATEAU, Fragments sur le fragment

Olivier SCHEFER, Notes sur le fragment romantique

Sébastien RONGIER, La modernité, esthétique et pensée du fragmentaire

Florent PERRIER, Dilacération du fragment, une tache aveugle chez Walter Benjamin

Editorial

Dominique Berthet

Ce quatorzième numéro de Recherches en Esthétique est consacré au fragment, notion qui outre les arts plastiques concerne aussi entre autres la littérature, la poésie, la philosophie, l’architecture. Ce terme renvoie à divers aspects, il concerne le morceau d’une chose déchirée ou brisée, une partie extraite d’une œuvre, une œuvre réalisée sous forme discontinue, ce qui reste de quelque chose de perdu ou encore un élément subsistant d’un travail inachevé. Le caractère éclaté, brisé, détaché, isolé du fragment évoque une violence. Il renvoie à une blessure, une fracture, une rupture, une perte, une solitude. La séparation du fragment entraîne la destruction de la totalité. Il est révélateur d’une crise de l’unité. Unité diffractée, disparition du tout. Morcellement, discontinuité, dispersion, éparpillement sont autant de termes qui renvoient aussi à l’idée de fragment.

Cela dit, le fragment épars n’est pas inerte, figé, pétrifié.

Présent dans l’œuvre, articulé à d’autres fragments, il s’impose par son dynamisme. Il est aussi le germe d’une œuvre à venir. Il met en tension, crée des échos, des frictions, des frottements, des articulations, des dialogues. Le rassemblement et l’organisation de fragments, qui passent par un travail d’assemblage et de montage, permettent la constitution d’un nouveau tout. Le fragment n’apparaît plus alors comme reste d’une unité perdue, comme débris du monde, comme résidu du réel, mais il est alors perçu comme partie intégrante d’un ensemble L’association de fragments hétérogènes participe à l’élaboration d’un tout homogène.

La question du fragment s’inscrit donc dans une relation dynamique. Elle est de plus liée à la modernité, le fragment en est sa manifestation. L’esthétique du fragment est indissociable de l’esthétique du choc. Elle s’affirme aussi en tant que rupture avec l’esthétique classique, elle s’oppose à la conception aristotélicienne de la beauté fondée sur des rapports de proportionnalité et d’unité. Le fragment fait éclater à la fois l’idée de mesure, d’achèvement, d’harmonie.

Le fragment ne serait-il pas au bout du compte, la marque du monde moderne disloqué ? Les nombreux conflits armés de ces dernières décennies n’ont laissé que des champs de ruines, des constructions réduites en miettes, des corps brisés et mutilés. Le recours au fragment dans l’art est peut-être à

envisager à la fois comme l’expression du présent mais aussi

16/01/13

n°14, Le fragment

Adnen JDEY, Interrompre. D une phénoménologie de la parole

II – Corps et fragments

René PASSERON, Le livre des insectes

Jean ARROUYE, Le fragment et l’hyperbole. La peinture d’histoire selon Velickovic

Olivier DESHAYES, Courbet : un fragment du monde

III – Du fragment à l’œuvre

Jean-Marc LACHAUD, Sur quelques collages surréalistes

Dominique BERTHET, Le dialogue des fragments,

Bernard PAQUET, Fragmenter la peinture : feuilletage, cadrage, mis en couches et répétitions

Samia KASSAB-CHARFI, Grammaire du fragment chez un poète et un peintre (Lorand Gaspar et Fakher Mohamed)

Khalil M’RABET, Lecture fragmentée de l’art contemporain au Maroc

Nathalie HAINAUT, Un tissu d’éclats

Christian BRACY, Des restes pour se défaire, des restes pour faire

Chantal CHARRON, Une invitation au silence, entretien avec Dominique Berthet

IV Propos fragmentés

SENTIER, Autonomies

Germain ROESZ, Le fragment, une guillotine du regard

Franck DORIAC, L’œil de l’Aymara

Sébastien CARO, « Hot dog », miettes de saucisse et croûtes de pain : discours en contrepoint de la peinture

Pierre ORDINAIRE, Fragments d’une biographie lacunaire

V – Architecture, Net Art, le fragment en question

Hugues HENRI, Du fragment dans l’architecture et l’urbanisme

Jean-Paul FOURMENTRAUX, Auteur fragmenté. La

comme une réponse à la réalité, en ce sens que la pratique de l’assemblage et du montage contribue à créer une autre réalité. Par l’assemblage et le montage, l’artiste donne naissance à un nouvel ensemble, crée un nouveau tout.

Les différents textes qui composent ce numéro renvoient précisément à certains aspects que nous venons d’évoquer. La question d’une esthétique du fragment est tout d’abord posée au travers de réflexions sur quelques auteurs et philosophes qui se sont particulièrement intéressés à cette notion. Le corps fragmenté constitue la seconde partie de ce volume, avec par exemple l’évocation du corps meurtri et mutilé. Une troisième partie est consacrée à la présence du fragment dans l’œuvre d’artistes contemporains de Martinique, de Guadeloupe, du Québec, d’Europe de l’Est, d’Irak, du Maroc. La partie suivante rassemble des propos fragmentés d’artistes français qui évoquent leur pratique, leur réflexion, leur démarche. Enfin, la question du fragment est abordée au travers de deux autres domaines : l’architecture et Internet, donnant lieu à des approches et des considérations complémentaires.

16/01/13

n°14, Le fragment

création collective à l’heure d’Internet

V – NOTES DE LECTURE

PUBLICATIONS RECENTES