Vous êtes sur la page 1sur 112

COURS

DE
PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).

Manuel théorique et
Pratique.

Divers auteurs.

1
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

Index.

Introduction.
Note du traducteur.

PREMIERE PARTIE
THEORIE.

1. PASSES.
• Historique des passes à travers les temps.
• Définitions.
• Notions.
• Objectifs des Passes.
• Conditions essentielles.

2. FLUIDES-NOTIONS.
• Présentation.
• Qualités des fluides.
• Fermant le concept
• L’eau fluidifiée.

3. PERIESPRIT ( ET AUTRES CORPS.


• Conception.
• Classification.

4. CHAKRAS (CENTRE DE FORCES)


.
• Génésique. Splénique. Gastrique. Cardiaque. Laryngée. Frontal. Coronaire. Uméral.
Cordon d’argent.
• Epiphyse.
• Maladie en relation avec les chakras.
• Epiphyse.
• Cristaux d’apatite.

2
DEUXIEME PARTIE
PRATIQUE.

5. PREPARATION POUR LES PASSES


• Préparations pour les passes
• Préparations Physiques.
• Préparations Spirituelles.
• Importance de la prière.
• Conclusion.

6. CLASSIFICATION DES PASSES.


• Classification des Passes.
• Types de passes.
• Nature des passes
• Les Dispersives et leurs importances.
• Genre des passes.
• La pièce des Passes.
• Durée des passes.

7. FORMES D’APPLICATION DES PASSES.


• Avant-garde.
Diagnostic ou Tact Magnétique.
Annexe.
Durant l’application des passes.
Patient obsidié. Avis important.
• Forme d’application des Passes.

8. EXEMPLE D’APPLICATION DES PASSSES


TRADITIONNELLES EN CENTRE SPIRITE.
• Rappel :
• Passes Appliquées en milieu traditionnel brésilien.
• Application no 1 LONGITUDINALE
• (Patient assis ou debout).
• Application no 2 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
• (Patient assis ou debout).
• Application no 3 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
• Patient allongé).

3
TROISIEME PARTIE.
DIVERS.
9. ANNEXE.
Quelques photo de centres brésiliens appliquant les passes.
JACOB MELO.
LEAN - Lar Espírita Alvorada Nova
Bibliographie.

4
INTRODUCTION.

IMPOSITION DES MAINS.

Lorsque nous nous identifions avec la pensée du Christ et que nous nous imprégnons
du message dont Il s’est fait le Messie, nous avons toujours quelque chose à donner en Son
nom, à ceux qui nous entourent en affliction.

Parmi les valeureux recours dont nous pouvons disposer au bénéfice de notre
prochain, se détache l’imposition des mains au secours de la santé affaiblie ou des forces
périssant. La récupération des patients, porteurs de diverses infirmités, était incluse dans le
but des soins libérateurs de Jésus.

En accord avec la Genèse du mal dont chaque nécessiteux était porteur, Il appliquait le
recours thérapeutique, rétablissant l’équilibre et favorisant la paix.

‘Imposant les mains’ ,généreuses, les aveugles et les sourds, les muets et les blessés se
rénovaient, revenant à l’état de bien être antérieur. Stimulées par la force invisible qu’Il
transmettait, les cellules se refaisaient, restaurant l’organisme en carence.

Par son aide, les déficients mentaux étaient ramenés à la lucidité et les obsidiés
recouvraient l’ordre psychique en face des esprits tourmenteurs qui les maltraitaient, les
abandonnant.

Extatiques et cataleptiques obéissaient à sa voix, quand ils étaient appelés de retour.

De ce ministère donc, qui provient de l’amour, Il nous donna la faculté de le réaliser,


pour que nous donnions suite à Son travail parmi les hommes souffrant du monde.

Certainement que nous ne nous trouvons pas dans les conditions de réussir dans les
événements et d’obtenir les succès qu’il produisit. Cependant, intéressés dans la paix et la
rénovation d’autrui, il nous est licite d’offrir les possibilités de ce que nous disposons, dans la
certitude que nos essais ne seront pas vains.

Jésus connaissait le passé de ceux qui Le cherchaient, leur favorisant en accord avec
les mérites de chacun. Entre autre, il donna la miséricorde de surcroît, moyennant que les
bénéficiés pourraient en conquérir les valeurs pour le futur, répartissant les biens de joie, sur
les chemins extérieurs, dans la fête des cœurs rénovés.

Se mettant, le chrétien nouveau, à la disposition du bien , il peut et doit ‘imposer les


mains’ sur les compagnons épuisés dans la lutte, dans ceux qui sont tombés, chez ceux qui se
retrouvent étourdis par les obsesseurs tenaces ou désalignés mentalement…

5
Amplifiant le champ de la thérapie spirituel, nous pouvons appliquer sur l’eau les
fluides curadores qui revitaliseront les champs vibratoires désajustés pour ceux qui aspirent,
confiants et résolus dans l’action salutaire de la propre transformation intérieure.

Un tel concours, rendu propice par la charité fraternelle, ne bénéficie pas uniquement
les souffrants en épreuves et expiations rédemptrices, mais aussi ceux qui s’apprêtent à la
labeur, en raison qu’ils filtrent les énergies bienfaitrices qui proviennent de la Spiritualité à
travers les mentores désincarnés et qui sont canalisées dans la direction de ceux qui sont
nécessiteux.

Il est compréhensible que l’on ne doit pas attendre des résultats immédiats, ni des
effets retentissants, considérant la distance d’évolution qui se mesure entre nous et le Christ,
maxime dans la lutte de l’ascension et de la réparation des erreurs en conformité avec là ou
nous nous trouvons.

Personne ne se prendra dans ce ministère, avec des formules sacrementales ou des


formes stéréotypées, qui distraient l’esprit qui se doit d’être fixé dans l’objectif du bien et non
pas dans la manière de l’exprimer.

Toute technique est valeureuse, lorsque l’essence supérieure est préservée.


Ainsi se distendent les passes secouristes avec une attitude mentale anoblie, cherchant
à aider le frère agonissant qui vous demande secours.

Ne cherchez pas de motif pour vous excuser.

Ouvrez-vous à l’amour et l’amour vous attendra, cependant reconnaissez les propres


limitations et difficultés dans le champ dans lequel vous vous déplacez

Parmi les nombreux qui cherchaient Jésus pour le toucher curador, nous devons
détacher la force de confiance, dans l’appel auquel se référa Marc, dans le chapitre 5 verset 22
et 23 de l’Evangile : Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l'ayant
aperçu, se jeta à ses pieds, et lui adressa cette instante prière : Ma petite fille est à
l'extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu'elle soit sauvée et qu'elle vive.

Faites, alors, ‘l’imposition des mains’, avec amour et ‘la foi qui déplace les
montagnes’ au bénéfice de votre prochain, en conformité avec ce que vous aimeriez qu’il
fasse avec vous, lorsque ce sera à vous d’être nécessiteux.

Joanna d’Angelis.

Page psychographiée par le médium Divaldo P.Franco le 2 Avril 1983, à


Bucaramanga Colombie.

6
NOTE DU TRADUCTEUR

COURS
DE PASSES.

(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).

Manuel théorique et Pratique.

Ce cours de Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes, ou de


Magnétisme suivant l’entendement et les croyances de chacun se présente et est offert à titre
d’essai à tous ceux qui s’intéressent à ce domaine, dont le but est de s’instruire et de porter aide à
son prochain.

Il peut être utilisé par l’étudiant (suivi par son professeur) dans sa formation, par le
magnétiseur, le curador , le thérapeute, celui qui cherche à s’instruire etc…

Il n’est qu’un exposé des connaissances de différents lieux et époques. Cette traduction est
basée sur la théorie et la pratique d’outre atlantique, ou pays jeunes de 500 ans à peine, les idées
et conceptions sont plus ouvertes.

Acceptez communément sur un des pays des Amériques (le sol brésilien, les passes, le
magnétisme, les soins etc… font partie intégrante de la vie. Sans tabou, elles sont aussi bien
acceptées et pratiquées, par les spirites, les communautés de différentes confessions, les athées,
les médicaux, les paramédicaux.

Certains de nos confrères brésiliens bien en avance sur leurs homologues européens, ont
commencé à mettre en pratique des traitements par fluidothérapie ou eau magnétisée, associées
avec le magnétisme, pour traiter les néphrolithiases, urolithiases, cholélithiases,
cholécystolithiases, stercalomes … Certaines expériences sont prévues pour les traitements du
diabète (le type n’étant pas précisé) .

De grands bouleversements sont donc à attendre dans l’avenir provenant d’autres


horizons concernant certaines pathologies classiques. Cependant une préparation à ces grands
changements s’imposent et ce sont les filets (nos connaissances, notre réforme intérieure, notre
préparation), qui petits filet d’eau se rejoindront pour former cette rivière, qui alimentera notre
société réveillée qui réapprendra à aimer son prochain.

Yannicksaurin@hotmail.com

Que a Paz, Luz e Amor chegam ao nosso Mundo.

7
Ps : Ce cours subira dans l’avenir quelques changements nécessaires pour une meilleure
présentation et adaptation.

COURS
DE
PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

PREMIERE PARTIE :
THEORIE.

8
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

PREMIERE PARTIE : THEORIE.

PASSES. (Première Leçon).


• Historique à travers les temps.
• Définitions.
• Notions.
• Objectifs.
• Conditions essentielles.

1. Historique des Passes à travers le temps.


Quelques références au Nouveau Testament :
• La cure d’un lépreux Matthieu 8, 1 à 4.
• La cure d’un centenier Matthieu 8, 5 à 13.
• La cure de la belle mère de Pierre. Matthieu 8, 14 et 15.
• La cure d’un paralytique à Capernaüm. Matthieu 9, 1 à 8.
• La cure de dix lépreux. Lucas 17, 11 à 19.
• Le paralytique de la piscine. Jean 5, 1 à 17.
• La femme atteinte de pertes de sang. Marc 5, 25 à 34.
• Pierre et Jean Actes3, 1 à 11
• Ananias Actes 9, 10 à 18.
Le magnétisme.
Les pionniers des passes au Brésil.

2. Définitions.

3. Notions

4. Les objectifs des Passes.


Distinguons les objectifs des passes en trois groupes.
En relation avec le patient.
En relation au Passiste.
• Conditions.
• Bonnes conditions.

9
• Mauvaises conditions.
En relation au Centre Spirite.

5. Conditions essentielles des passes.

PASSES. (Première Leçon).

1. Historique des Passes à travers les temps.


Les annales des peuples de l’antiquité fourmillent de narratives circonstanciées, qui
montrent la profonde connaissance que les anciens sacerdoces avaient du magnétisme.

Les mages de Chaldée, les brahmanes de l’Inde soignaient par le regard.

Encore aujourd’hui, en Asie, les faquirs cultivent avec succès les pratiques magnétiques.

Les égyptiens, utilisaient, pour le soulagement des souffrances, les passes et l’imposition
des mains, comme nous le faisons aujourd’hui.

Les romains avaient aussi des temples ou la santé était reconstituée par des opérations
magnétiques.

En Gaulle, les druides et les druidesses possédaient en haut degré la faculté de soigner,
comme l’attestent de nombreux historiens : leur médecine magnétique était si célèbre que l’on
venait consulter de toutes les parties du monde.

Au Moyen Age, le magnétisme a été pratiqué principalement par les Sages.

Avicenne, fameux docteur qui vécut de 980 à 1036, écrivit que l’âme agissait non
seulement sur le corps, mais aussi sur les corps étrangers qui peuvent influencer à distance.

Les chrétiens de l’antiquité diffusèrent très fréquemment les pratiques magnétiques,


principalement par les mains du Christ, quand il fit ses cures pendant sa pérégrination
évangélique à travers la Palestine. De cela nous avons de nombreux exemples relatés dans le
Nouveau Testament, dont nous reproduisons ici quelques extraits.

10
Quelques références au Nouveau Testament :

La cure d’un lépreux Matthieu 8, 1 à 4.


1. Lorsque Jésus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit.
2. Et voici, un lépreux s'étant approché se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, si tu le
veux, tu peux me rendre pur.
3. Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa
lèpre.
4. Puis Jésus lui dit : Garde-toi d'en parler à personne ; mais va te montrer au
sacrificateur, et présente l'offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de
témoignage.

La cure d’un centenier Matthieu 8, 5 à 13.


5. Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l'aborda, le priant et disant :
Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant
beaucoup.
6. Jésus lui dit : J'irai, et je le guérirai.
7. Le centenier répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ;
mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.
8. Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres ; et je dis à
l'un : Va ! et il va ; à l'autre : Viens ! et il vient ; et à mon serviteur : Fais cela ! et il le
fait.
9. Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient : Je
vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.
10. Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l'orient et de l'occident, et seront à
table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux.
11. Mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura des
pleurs et des grincements de dents.
12. Puis Jésus dit au centenier : Va, qu'il te soit fait selon ta foi. Et à l'heure même le
serviteur fut guéri.

La cure de la belle mère de Pierre. Matthieu 8, 14 et 15.


13. Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre, dont il vit la belle-mère couchée et ayant
la fièvre.
14. Il toucha sa main, et la fièvre la quitta ; puis elle se leva, et le servit.

11
La cure d’un paralytique à Capernaüm. Matthieu 9, 1 à 8.
1. Jésus, étant monté dans une barque, traversa la mer, et alla dans sa ville.
2. Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au
paralytique : Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.
3. Sur quoi, quelques scribes dirent au dedans d'eux : Cet homme blasphème.
4. Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit : Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées
dans vos cœurs ?
5. Car, lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi,
et marche ?
6. Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de
pardonner les péchés : Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta
maison.
7. Et il se leva, et s'en alla dans sa maison.
8. Quand la foule vit cela, elle fut saisie de crainte, et elle glorifia Dieu, qui a donné
aux hommes un tel pouvoir.

La cure de dix lépreux. Lucas 17, 11 à 19.

11 .Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée.


12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à
distance, ils élevèrent la voix, et dirent :
13 Jésus, maître, aie pitié de nous !
14 Dès qu'il les eut vus, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant
qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent guéris.
15 L'un deux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix.
16 Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C'était un Samaritain.
17 Jésus, prenant la parole, dit : Les dix n'ont-ils pas été guéris ? Et les neuf autres,
où sont-ils ?
18 Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ?
19 Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t'a sauvé.

12
Le paralytique de la piscine. Jean 5, 1 à 17.

1 Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.
2 Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s'appelle en
hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.

3 Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des
boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l'eau ;

4 car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l'eau ; et celui
qui y descendait le premier après que l'eau avait été agitée était guéri, quelle que fût
sa maladie.

5 Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans.

6 Jésus, l'ayant vu couché, et sachant qu'il était malade depuis longtemps, lui dit :
Veux-tu être guéri ?

7 Le malade lui répondit : Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans la piscine
quand l'eau est agitée, et, pendant que j'y vais, un autre descend avant moi.

8 Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.

9 Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son lit, et marcha.

10 C'était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri : C'est le
sabbat ; il ne t'est pas permis d'emporter ton lit.

11 Il leur répondit : Celui qui m'a guéri m'a dit : Prends ton lit, et marche.

12 Ils lui demandèrent : Qui est l'homme qui t'a dit : Prends ton lit, et marche ?

13 Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c'était ; car Jésus avait disparu de la
foule qui était en ce lieu.

14 Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit : Voici, tu as été guéri ; ne pèche
plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire.

15 Cet homme s'en alla, et annonça aux Juifs que c'était Jésus qui l'avait guéri.

13
16 C'est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu'il faisait ces choses le jour du
sabbat.

17 Mais Jésus leur répondit : Mon Père agit jusqu'à présent ; moi aussi, j'agis.

La femme atteinte de pertes de sang. Marc 5, 25 à 34.

25 Or, il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans.

26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait
dépensé tout ce qu'elle possédait, et elle n'avait éprouvé aucun soulagement, mais
était allée plutôt en empirant.

27 Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son
vêtement.

28 Car elle disait : Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie.

29 Au même instant la perte de sang s'arrêta, et elle sentit dans son corps qu'elle était
guérie de son mal.

30 Jésus connut aussitôt en lui-même qu'une force était sortie de lui ; et, se retournant
au milieu de la foule, il dit : Qui a touché mes vêtements ?

31 Ses disciples lui dirent : Tu vois la foule qui te presse, et tu dis : Qui m'a touché ?

32 Et il regardait autour de lui, pour voir celle qui avait fait cela.

33 La femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui s'était passé en elle, vint se jeter à
ses pieds, et lui dit toute la vérité.

34 Mais Jésus lui dit : Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal.

Pierre et Jean Actes3, 1 à 11

1. Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l'heure de la prière : c'était la


neuvième heure.
2. Il y avait un homme boiteux de naissance, qu'on portait et qu'on plaçait tous les jours
à la porte du temple appelée la Belle, pour qu'il demandât l'aumône à ceux qui
entraient dans le temple.
3. Cet homme, voyant Pierre et Jean qui allaient y entrer, leur demanda l'aumône.
4. Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui, et dit : Regarde-nous.
5. Et il les regardait attentivement, s'attendant à recevoir d'eux quelque chose.
6. Alors Pierre lui dit : Je n'ai ni argent, ni or ; mais ce que j'ai, je te le donne : au nom
de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche.
7. Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses
chevilles devinrent fermes ;
8. d'un saut il fut debout, et il se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple,
marchant, sautant, et louant Dieu.

14
9. Tout le monde le vit marchant et louant Dieu.
10. Ils reconnaissaient que c'était celui qui était assis à la Belle porte du temple pour
demander l'aumône, et ils furent remplis d'étonnement et de surprise au sujet de ce
qui lui était arrivé.
11. Comme il ne quittait pas Pierre et Jean, tout le peuple étonné accourut vers eux, au
portique dit de Salomon.

Ananias Actes 9, 10 à 18.


10 Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision
: Ananias ! Il répondit : Me voici, Seigneur !
11 Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, va dans la rue qu'on appelle la droite, et cherche,
dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse.
12 Car il prie, et il a vu en vision un homme du nom d'Ananias, qui entrait, et qui lui
imposait les mains, afin qu'il recouvrât la vue. Ananias répondit :
13 Seigneur, j'ai appris de plusieurs personnes tous les maux que cet homme a faits à tes
saints dans Jérusalem ;
14 et il a ici des pouvoirs, de la part des principaux sacrificateurs, pour lier tous ceux
qui invoquent ton nom.
15 Mais le Seigneur lui dit : Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi, pour
porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d'Israël ;
16 et je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour mon nom.
17 Ananias sortit ; et, lorsqu'il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en
disant: Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu
venais, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint Esprit.
18 Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se
leva, et fut baptisé ;

Nous trouvons dans ces références, les passes comme pratique habituelle de cure au
temps de Jésus et de ses suivants, lorsque les mains apparaissent comme un des véhicules
les plus communs de technique de cure fluidique, en dehors du terme ‘Don de soigner’ de
l’Apôtre Paul.

Avec le Spiritisme, la pratique magnétique ressurgit avec plus de fréquence, à travers


l’usage des passes. Avec cette nouvelle science surgirent deux nouvelles directions :
• Une scientifique avec Mesmer
• Une scientifico-religieuse avec Allan Kardec.

Le magnétisme.

Le magnétisme animal aussi connu comme mesmérisme (du nom de Franz Anton
Mesmer, Docteur à l’Université de Vienne, un des plus célèbres rénovateurs des temps
modernes) était en vogue à la fin du dix-huitième siècle, acquérant une plus grande impulsion
dans la première moitié du dix-neuvième siècle.

15
En France, surtout, des sommités médicales illustres ont confirmé la véracité des
phénomènes magnétiques, principalement en ce qui concerne les cures psychiques, les
diagnostics et les prescriptions thérapeutiques fournies par les somnambules.

Pestalozzi lui-même ne laissa pas passer inaperçus les récits des extraordinaires cures
réussites par les ‘passes des magnétiseurs. Au commencement Allan Kardec, a eu sa curiosité
éveillée par le magnétisme animal dès qu’il arriva à Paris, approximativement vers 1823
suivant ses propres affirmations. Les années suivantes il appliquera une partie de son temps à
l’étude judicieuse et équilibrée, théorique et pratique du magnétisme, acquérant ainsi de
solides connaissances dans cette science.

Le ‘Magnétisme’ est en réalité un mot utilisé de façon erronée, pour une forme de
thérapie qui actuellement est indiquée comme une définition plus scientifique : ‘Médecine
Bioénergétique’ ou ‘Thérapie énergétique’. Le grand avantage de la thérapie énergétique est
qu’elle peut être appliquée dans n’importe quel endroit, directement, sans facteurs
intermédiaires. Si nous bénéficions des directives, la méthode ne présentera pas le moindre
danger, ni ne provoquera des réactions collatérales préjudicielles… Lorsque deux esprits se
syntonisent, un passivement et l’autre activement, il s’établit entre les deux, un courant mental
dont l’effet est de plasmer les conditions pour lesquelles ‘l’actif exerce une influence sur le
‘passif’. C’est ce phénomène que nous appelons de magnétisation. Ainsi le magnétisme est le
procédé par lequel l’homme, émettant de l’énergie à partir de son périesprit, agit sur un autre
homme, bien comme sur les corps animés et inanimés.

Les pionniers des passes au Brésil.

Autour des années 1840, arrivèrent au Brésil deux médecins humanitaires : Bento
Mure et Vicente Martins, qui firent de la médecine homéopathique un véritable apostolat.
Bien avant la codification d’Alan Kardec, ils connaissaient les transes médiumniques et la
portée élevée de l’application du magnétisme spirituel. Ce sont eux, les deux médecins
homéopathes qui commencèrent ici sur le sol brésilien les passes magnétiques comme aide
immédiate des cures.

2. Définitions.
‘Ma petite fille est à l'extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu'elle soit sauvée et
qu'elle vive’.

Jésus imposait les mains sur les malades et leur transmettait les biens de la santé. Son
pouvoir d’aimer son prochain connaissait les moindres déséquilibres de la Nature et les
recours pour restaurer l’harmonie indispensable.

Aucun des actes du divin Maître n’est destitué de signification. Reconnaissant cette
vérité, les apôtres commencèrent à imposer leurs mains fraternelles au nom du Maître et se
transformèrent en instrument de Divine Miséricorde.

Actuellement dans le christianisme de retour, rendu à la vie, nous avons de nouveau, le


mouvement secouriste du Plan Invisible, à travers l’imposition des mains. Les passes, comme
transfusions de forces psychiques, dans lesquelles précieuses énergies spirituelles fluent des

16
messagers du Christ pour les donneurs et les bénéficiaires, qui représentent la continuité de
l’effort du Maitre pour atténuer les souffrances du monde.

Ce serait de l’audace de la part des nouveaux disciples, l’expectative de résultats si


sublimes quant à ceux obtenus par Jésus, près des paralytiques, des perturbés et des
agonisants.

Le Maitre sait, alors que nous autres nous sommes en train d’apprendre à connaître. Il
est donc nécessaire de ne pas mépriser la leçon, continuant à notre tour la leçon d’aimer, à
travers les mains fraternelles. Là ou il existe une sincère attitude mentale du bien, peut
s’étendre le service providentiel de Jésus.

Comme le disait Kardec, la médiumnité est une chose sainte qui doit être appliquée
sainement, religieusement. S’il y a un genre de médiumnité qui requière cette condition
toujours plus absolue c’est la médiumnité curatrice.

Le sérieux avec lequel Allan Kardec se positionna devant : ‘la médiumnité curatrice’
est indubitable. A tel point qu’il s’en réfère clairement comme une chose sainte, rehaussant la
noblesse de caractère dont doit se revêtir quiconque se dispose à cette véritable labeur divine,
afin d’agir à tous les moments, de façon sainte, religieusement. Mais le caractère noble est la
formation acquise sur les modes et habitudes quotidiennes et non pas à peine à certains
moments, presque toujours vécus dans la sporadicité de fond immédiat, intéressé ou de
commodité.

Nous pouvons analyser initialement quelques aspects en respect aux définitions et


mentions que nous allons au devant aborder, parce que cela n’a pas été sous le nom de passes,
que le Codificateur s’est référé sur le sujet en étude, mais en employant les mots
suivants comme ; ‘don de soigner’, ‘médiumnité curatrice’, ‘imposition des mains’. En
dehors de ceci, dans diverses occasions ce terme a été traité en étant nommé génériquement
de magnétisme’, ce qui ne laisse dans ces opportunités aucun doute sur le type de magnétisme
auquel il est référé.

La désignation de médiumnité curatrice donnée par Alan Kardec est le type de


médiumnité qui consiste , principalement , dans le don que possède certaines personnes de
soigner par le simple toucher, par le regard, même par un geste, sans le concours de quelque
médication, dont l’on peut percevoir avec quelle compréhension il traita le sujet .

Une autre vérification suffisamment commune est que si l’on analyse les
encyclopédies et dictionnaires, l’on pourra noter que presque toutes les références existantes
sont en relation à la passe (au singulier)* qui est la manière usuellement utilisée dans le milieu
Spirite comme dans la littérature spiritualiste en général, préférentiellement aux Passes
(pluriel). Il est encore à noter que le mot ‘passe’ à des significations distinctes. Au début le
nom de passe était donné au geste (à l’ensemble des gestes) ayant comme finalité de déplacer
des ‘effluves’. Ensuite, cela a été entendu comme activité de cure, qui se généralisa avec la
propre pratique de cure. Dans l’entendement spirite, il est compris comme l’une, ou comme
un autre sens. A part cela de la manière comme est utilisé le mot ‘passe’ il peut être entendu
comme thérapie spirite, comme une partie du magnétisme, comme une technique de cure ou
encore comme un sens générique de ‘fluidothérapie’.

17
*Note du traducteur : En raison de l’inexistence en Europe de : ‘le passe’ , ‘des
passes’, ‘les passes’ nous retranscrivons ici la traduction en indiquant bien que nous
sommes sur le territoire du Brésil, ou les applications sont fréquemment apposées.
*Note du traducteur : Pour plus de facilité et une meilleure compréhension nous
utiliserons les termes suivants : ‘le passe’, ‘les passes’, ‘des passes’, ‘recevoir un passe ou
des passes’. Pour une meilleure adaptation et compréhension, nous utiliserons le pluriel :
les passes, pour indiquer l’acte de donation fluidique.

3. Notions
Les passes spirites sont une transfusion des énergies psychiques et spirituelles qui
altèrent le champ cellulaire. C’est un acte de donation pour bénéficier autrui. Il n’a pas été
inventé par le Spiritisme, mais a été étudié par lui. Jésus l’utilisait.

Dans la littérature spirite il existe d’autres concepts, tels que :

‘C’est une transfusion des énergies psychiques’ (Emmanuel - Le Consolateur- Question 99).

‘C’est une transfusion des énergies régénératrices’ (Marco Prisco - Agenda Spirite).

‘C’est n’est pas uniquement une transfusion des énergies animiques. C’est un équilibre idéal
de l’esprit, aide efficace à tous les traitements’ (André Luiz - Opinion Spirite - Chapitre 55).

18
‘Les passes sont une transfusion des énergies physico-psychiques, opération de bonnes
volontés, à l’intérieur de laquelle le compagnon du bien cède de lui-même à votre bénéfice’
(Emmanuel - suivez-moi Chapitre Le Passe).

Lorsque deux esprits se syntonisent, ‘un passivement et l’autre activement, il s’établit


entre les deux un courant mental, dont l’effet est de plasmer les conditions dans lesquelles
‘l’actif exerce une influence sur le ‘passif’ ; le phénomène est appelée de magnétisation. Ainsi
le magnétisme est le procédé par lequel l’homme émettant des énergies de son périesprit
(corps spirituel) ; il agit sur un autre homme, bien comme sur tous les autres corps animés ou
inanimés. Noua savons donc que les passes sont une transfusion de l’énergie du passiste et/ou
de l’esprit vers le patient.

Les passes spirites sont le transfert des énergies psychiques et spirituelles. Il existe des
personnes qui émanent du Fluide Cosmique Universel qui les mettent en condition pour les
transmettre à qui est nécessiteux.

Les énergies données à travers les passes, sont des forces magnétiques de teneurs
variées. Elles peuvent provenir des règnes de la Nature : minéral, végétal, animal, hominal et
des fluides du plan spirituel.

La finalité est la revitalisation et le rééquilibre organique, périspirituel et psychique ;


rétablissant la stabilité neuro-végétative ; aidant et appuyant.

Le passiste projette des courants de fluides fins et puissants qui agissent provoquant
des transformations dans les regroupements cellulaires, soit dans le corps dense, soit dans le
périesprit.

Le passe est toujours suivant la vision spirite, un procédé fluidico-magnétique, qui a


pour principal objectif d’aider à la restauration de l’équilibre organique du patient. Par
organique, nous entendons, ici, la structure complète de ‘individu : corps physique, périesprit
et Ame.

4. Les objectifs des Passes.


Les passes ont été inclues dans les pratiques du Spiritisme comme une aide des recours
thérapeutiques ordinaires. C’est cependant, un moyen et non pas une finalité du Spiritisme.
Cependant de nombreuses personnes recherchent un centre spirite uniquement pour une cure
ou l’amélioration de leurs maux physiques, psychologiques et troubles dits :’spirituels’.

Généralement, les personnes qui ainsi procèdent sont nos frères qui ne connaissent pas
les fondements du Spiritisme. Beaucoup voient dans le Spiritisme, plus une religion créée par
Kardec. D’autres mettent le lien avec la médiumnité, craignant sa pratique qui enveloppera la
relation avec les ‘âmes de l’autre monde’. D’autres l’associent aux cures et même à des
formules mystiques pour la solution des problèmes financiers, conjugaux, etc…

Il y en a, qui sans rein connaître, prennent des passes régulièrement, par habitude,
même sans en avoir besoin. Tout ceci résulte de la méconnaissance de la doctrine,

19
d’interprétations personnelles, de disséminations de concepts erronés. C’est le devoir du
centre spirite , par le moyen de ses travailleurs , d’éclairer ceux qui les recherchent autour
des objectifs plus grands du Spiritisme, qui gravitent autour de la libération de la créature des
amarres de l’ignorance des lois divines , comme par exemple de la réforme intérieure, pour
pouvoir atteindre la perfection.

De très nombreuses fois, la foi qui mène les personnes à la recherche des recours des
passes est aveugle. Elles méconnaissent ses mécanismes, ses effets et ses applications. La foi
est aveugle et mystique. La foi véritable est une force attractive et fixatrice des énergies
bienfaitrices.

Pour bien comprendre les mécanismes des passes , il est important d’étudier ses
objectifs , ses conditions d’applications , le comportement du passiste, la structure du centre
spirite et non pour le moins, ce qui est le plus important les fluides et leurs lois, ce qui inclue
l’analyse du périesprit, des autres corps, des chakras, leurs fonctions et leurs propriétés.

Tout ceci se trouve exposé dans les œuvres de base d’Alan Kardec, notamment dans le
chapitre 14 de La Genèse , bien comme d’autres ouvrages d’André Luiz, Léon Denis, Yvonne
Pereira, Philomeno de Miranda, Jacob Melo, José Lacerda de Azevero, Luiz Gurgel etc…

Distinguons les objectifs des passes en trois groupes.

En relation avec le patient.


En relation avec le passiste.
En relation avec la maison spirite.

En relation avec le patient.

Les passes spirites ont pour objectif, le rééquilibre organique (physique), psychiques et
périspirituel et spirituel du patient. Nous arrivons facilement à cette conclusion par les
observations suivantes :

Quand un patient cherche à recevoir des passes, il cherche avec certitude à améliorer
son comportement organique, psychique et/ou spirituel, ce qui représente une affirmative de
cet objectif ; lorsque les médiums se sentent donnant des ‘énergies’, et certaines fois, se

20
fatiguent après la session des passes, laissant bien clair qu’il y a eu ‘des transferts fluidiques’
au bénéfice du patient ; confirmant des améliorations, ou des cures chez le ou les patients. De
nombreux ouvrages en font aussi référence, tous concluant.

Il ne faut cependant pas confondre l’objectif des passes et leur résultat. Par erreur il est
commun de déduire, le fait que quelqu’un n’a pas été soigné pour un traitement
fluidothérapique déterminé, que ceci cesse d’être l’objectivité définie. Un tel raisonnement
équivaudrait à condamner la médecine du fait que certains patients, n’auraient pas obtenu de
solution possibles, ou d’accuser un médecin par le fait qu’un patient ne réponde pas à certains
médicaments. Les passes, comme les médicaments, ont leurs objectifs bien définis, bien que
certaines fois, par des circonstances que nous verrons en avant, elles ne soient pas toujours
atteintes ; ceci cependant ne les décaractérisent pas.

L’esprit d’Emmanuel ainsi se prononçait : ‘ Si vous avez besoin d’une intervention


(passes) , recueillez-vous à la bonne volonté, centralisez votre expectative dans les fontes
célestes du secours divin , humiliez-vous, conservant la réceptivité édifiante, enflammez
votre cœur dans la confiance positive et, souvenez-vous que quelqu’un va cercler le poids de
vos afflictions, rectifiez votre chemin, considérant le sacrifice incessant de Jésus pour nous
tous, parce qu’en conformité avec les écrits sacrés, Il a pris sur lui nos blessures et emporta
nos maladies’.

Ici nous trouvons tout une définition de l’objectivité ; un véritable manuel


d’orientation à qui va être bénéficié les biens des passes.

C’est la partie morale et spirituelle des passes en évidence, conviant le patient à


l’humilité.

*Note du traducteur : il est a noté, qu’il est anormal qu’un passiste se sente épuisé,
fatigué, vidé de ses énergies etc... après avoir appliqué des passes, non pas sur le moment,
mais à la fin de la session des passes, à la clôture. Ce qui démontre un mauvais
autocontrôle de sa propre personne. C’est en général l’effet contraire qui doit se produire.
Le passiste doit se sentir un peu mieux, comme revigorer, ayant bénéficié de certains
fluides l’aidant dans son ministère à se recomposer..

En relation au Passiste.

Il faut se souvenir de Kardec qui nous informait que la faculté de soigner par
l’imposition des mains dérivait évidemment d’une force exceptionnelle d’expansion , mais
que diverses causes concourent pour l’augmenter, parmi lesquelles celles d’imposer les mains
en premier lieu avec la pureté des sentiments, le désintérêt, la bienveillance, le désir ardent de
proportionner le soulagement, la prière fervente et la confiance en Dieu ; en un mot toutes les
qualités morales ; ou en dehors de proportionner la cure ou l’amélioration au patient , le
médium se doit de s’efforcer pour s’améliorer moralement, dans le but d’accomplir
dignement ses soins et de favoriser au mieux les objectifs des passes.

Comme médiums, nous devons être conscients que nous avons par les passes
l’opportunité sacrée de pratiquer la charité, dès que nous sommes imbus du véritable esprit
chrétien , sans oublier de dire que nous sommes sous la bénédiction de la compagnie des

21
bons esprits, qui avec soin, diligence et amour , compréhension et humilité utilisent nos
potentialités énergétiques limitées au bénéfice d’autrui et de nous-mêmes .

En outre, il ne faut oublier que nous sommes, en majorité, initiants dans la journée
évolutive, par ce que vaut l’advertance d’Emmanuel nous rappelant que ‘ Ce serait de
l’audace de la part des nouveaux disciples, l’expectative de résultats aussi sublimes quant à
ceux obtenus par Jésus auprès des paralytiques, perturbés et agonisants. Le Maître sait que
nous sommes en train d’apprendre à connaître. Il est nécessaire cependant, de ne pas mépriser
la leçon du Maître et de continuer à notre tour, dans l’œuvre d’aimer notre prochain, par les
mains fraternelles’.

Par le fait d’être simple, l’on ne doit pas donner des passes au hasard, ni prendre
d’apparence grave, d’alimenter des idées erronées qui induisent au mysticisme ou qui
viennent à créer des mystères à son respect. Pour cela même André Luiz nous dit : ‘Spirites et
médiums spirites, cultivons les passes, par le véhicule de la prière, en respect à ce qui se doit
à un des plus légitimes compléments de thérapie usuelle’, nous induisant ainsi à la
responsabilité que nous devons avoir comme médiums passistes spirites.

Conditions.

Pour exercer une telle fonction le médium passiste doit être en parfait équilibre
physique et moral. Il existe cependant quelques conditions basiques, suivant André Luiz.

Bonnes conditions.

1. Avoir un grand contrôle sur soi même.


2. Un équilibre spontané des sentiments.
3. Un amour accentué pour ses semblables.
4. Une haute compréhension de la vie.
5. Une foi vigoureuse.
6. Une profonde confiance dans le pouvoir divin.

22
Mais pour les conditions, il existe aussi des empêchements.

Mauvaises conditions.

1. Déséquilibre émotionnel.
2. Blessure excessive, haine, rage.
3. Passions, colère, amertume, discourtoisie, envie, jalousie, vanité, orgueil,
intolérance.
4. Inquiétude, dépressions, rires scandaleux, pleur hystérique pour quelque raison.
5. Immodération, critiques, mots grossiers, ironie, impatience, exigences
abusives.
6. Vices : tabac, alcool, drogues, certains remèdes, boissons alcooliques, détours
de comportement.

La bataille morale contre les défauts et les passions avilissantes, doit être entamée par
tous et spécialement par tous ceux qui veulent servir dans l’aire des passes. Le premier pas est
dans le combat des vices, réussissant à les vaincre avec persistance et ténacité.

L’équilibre du corps est en relation directe avec l’harmonie de l’esprit, sans l’un,
l’autre n’existe pas. Tout est maintenue par la Loi de l’Equilibre à travers de l’énergie
fluidique.

Le médium passiste, justement avec l’étude et la pratique de la charité, aura besoin de


vigilance dans son champ d’action, parce que de son hygiène mentale viendra le réflexe
bienfaiteur auquel il se propose pour porter secours

En relation au Centre Spirite.

Il revient au Centre Spirite de ne pas utiliser ses médiums à peine pour le service des
passes, mais également rénover les connaissances des mêmes à travers les études,
conférences, exercices, cherchant à former des équipes conscientes et responsables,
s’affranchissant de la limitation si pernicieuse d’avoir un médium dit de ‘spécial’ , ou ce qui
n’est pas moins grave de compter sur des personnes porteuses à peine de bonne volonté au
service, mais sans aucun intérêt pour étudier, apprendre ou recycler ses connaissances,
limitées presque toujours aux pratiques du ‘ cela fait déjà longtemps que je pratique ainsi’ ou
‘c’est mon guide qui m’oriente et il est toujours là’.

Finalement, nous savons bien que le temps de pratique, considéré de façon séparée, ne
confère pas de respectabilité au Passiste. Tout comme les soins dans le domaine de

23
l’individualité est celle des médiums dans leurs participations et leur responsabilité et non pas
de leurs guides.

Conscientisons nos passistes, et nous autres passistes des responsabilités immenses et


intransférables, car dans toutes les activités de nos vies, ce sont nous, directement et
indubitablement, qui sommes responsables de nos actes. Nous devons penser à ceux,
véhiculés à de si nobles soins que les passes, pour venir en aide à notre prochain.

5. Conditions essentielles des passes.


Connaître, dominer et exercer les techniques adéquates de transmission des passes, qui
doivent se baser sur la simplicité, la discrétion et l’étique chrétienne.

Associer correctement les bases des phénomènes des passes avec les unités antérieures
(concentration, prière et irradiation), pour mieux sentir cette transfusion des énergies fluidiques
vitales (psychiques) et/ ou spirituelles, à travers l’imposition des mains qui facilite le flux et la
transmission de ces énergies.

Comprendra les nécessités des conditions de l’environnement, le local et la pièce


adéquates ainsi que les situations favorables à l’exercice et à l’application des passes.

24
Observer avec rigueur les conditions morales, physiques, spirituelles et de connaissance de
la doctrine que le passiste doit avoir pour développer l’activité des passes avec efficacité et
sérieux.

Vérifier avec un soin spécial, la forme correcte et simple de l’application des passes,
évitant le formalisme et les attitudes contraignantes ou les pratiques exubérantes qui fuient la
description de la doctrine générant des conditionnements et des interprétations erronées de son
application.

Reconnaître et exercer avec discipline, l’application des passes, dégagé de la


médiumnisation ostensive, évitant les conseils au patient (qui doit être fait dans un travail
spécialisé), conscient qu’une telle application doit être silencieuse, avec onction christique ,
associant au maximum possible ses énergies à celles du monde spirituel, pour une plus grande
efficacité de secours apporté.

Reconnaître que n’est pas dispensable le contact physique dans l’application des passes,
laquelle peut générer des barrières et des contraintes, en contradiction avec l’étique et la simplicité
de la doctrine, puisque l’énergie qui est transmise est de nature fluidique et se produit à travers les
auras (passiste-patient) et non pas par le contact de l’épiderme, comme ont pu être démontrés les
effets enregistrés par des appareils (machine Kilian). Il survient comme un pont de liaison des
forces passiste-patient.

Se conscientiser que dans le but d’aide par les passes faites par le médium , celui-ci ne
doit pas s’exposer, basé à peine sur la bonne volonté, mais de sen remettre au bénéfice de la
propre efficacité de l’attendement , observant les conditions nécessaires à son application
(environnement, local, maintient, etc), cherchant à développer sa fonction dans le Centre Spirite,
évitant d’instituer un attendement à la maison , exception faite dans le Culte de l’Evangile ,
lorsqu’est perçue une nécessité ou de répondre à quelqu’un de malade dans sa résidence dans une
situation d’urgence , prenant les précautions nécessaires. Exceptionnellement, répondre aux
nécessiteux qui pour des motifs de maladies, âge avancé, accidents, etc… ne peuvent se mouvoir
jusqu’au centre Spirite, prenant pour cela les mesures de précautions nécessaires pour les faire en
équipe ou réunissant des compagnons certains qui puissent aider dans un tel soin.

Comprendre et distinguer dans quelles conditions le résultat des passes peut être
bénéfique, maléfique ou nul. Le Centre Spirite doit posséder un service de passes en travail
destiné au public avec élucidation de l’Evangile et de la Doctrine et une orientation pour ceux
qui recherchent les passes et quelles attitudes doivent être observées pour mieux en recevoir
leurs bénéfices. L’application des passes doit être faite dans une salle spéciale du Centre Spirite,
répondant aux caractéristiques de la pièce de passes.

COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

PREMIERE PARTIE : THEORIE.

FLUIDES-NOTIONS (Deuxième Leçon).


.

25
1. Présentation.
• Fluide cosmique universel.
(Annexe)
• Fluide vital.
• Fluides spirituels.

2. Qualités des fluides.


• Les résultats de transmissions des fluides peuvent être
• Bénéfiques
• Maléfiques
• Nuls.

3. Fermant le concept

4. L’eau fluidifiée.

FLUIDES-NOTIONS (Deuxième Leçon).

1. Présentation.
Dans la nature il existe un groupe de substances appelées génériquement de fluides,
qui présentent des propriétés en commun bien caractéristiques. Dans chacune d’elle s’observe
par exemple une grande facilité de déversement. Ceci se produit parce que leurs molécules se

26
délocalisent facilement les unes en relation aux autres. Quelques exemples pourront rendre
plus facile la compréhension de ce que nous venons de dire.

Ce sont des fluides qui dans la température ambiante sont les substances suivantes ;
eau, alcool, essence, lait, oxygène, enfin tos les liquides et les gaz.

Par les exemples énumérés ci-dessus, nous pouvons percevoir qu’entre les fluides
plusieurs propriétés en commun, qu’il existe de nombreuses et fondamentales différences.
Elles peuvent différer suffisamment, depuis leur consistance, leur coloration jusqu’à leur
utilité spécifique et les effets qu’elles peuvent caser sur l’organisme humain.

Les esprits sont venus nous révéler l’existence de nouvelles substances de nature
fluidique jusqu’à aujourd’hui inconnue de la science officielle…

Dans la présente étude nous aborderons les substances suivantes de nature fluidique :

• Fluide Cosmique Universel.


• Fluide Vital.
• Fluides Spirituels.

Le Fluide Cosmique Universel.


Le fluide est l’élément cosmique qui donne origine à la formation de toutes les choses et
ses conséquentes modifications.

Il est un fluide éthéré qui remplit l'espace et pénètre les corps ; ce fluide, c'est l'éther ou
matière cosmique primitive, génératrice du monde et des êtres.

27
Le fluide cosmique universel est selon Alan Kardec, la matière élémentaire primitive ,
dont les modifications et les transformations constituent les innombrables variétés des corps de la
nature. En d’autres mots : c’est la matière basique à partir de laquelle toutes les autres se forment.

Sa nature est encore peu connue, mais nous savons que

1. Lui sont inhérentes les forces qui ont présidé aux métamorphoses de la matière, les lois
immuables et nécessaires qui régissent le monde. Ces formes multiples, indéfiniment variées
suivant les combinaisons de la matière, localisées suivant les masses, diversifiées dans leurs
modes d'action suivant les circonstances et les milieux, sont connues sur la terre sous les noms de
pesanteur, cohésion, affinité, attraction, magnétisme, électricité active ; les mouvements
vibratoires du fluide sont connus sous le nom de : son, chaleur, lumière, etc.En d'autres mondes,
elles se présentent sous d'autres aspects, offrent d'autres caractères inconnus à celui-ci, et dans
l'immense étendue des cieux, des forces en nombre indéfini se sont développées sur une échelle
inimaginable dont nous sommes aussi peu capables d'évaluer la grandeur que le crustacé, au fond
de l'Océan, ne l'est d'embrasser l'universalité des phénomènes terrestres.

2. Il se présente sous des états qui vont de l’impondérabilité et de l’étherisation jusqu’à la


condensation ou la matérialisation ; Sous l’état raréfié, il se diffuse dans les espaces
interplanétaires et pénètre les corps ; c’est comme un océan immense, dans lequel tout et tous
dans l’Univers sont plongés.

3. Il se distingue de la matière que nous connaissons pour ses propriétés spéciales ; c’est la
matière plus parfaite, subtile et que l’on peut considérer indépendante. Mais c’est lui même qui
dans ses modifications et transformations, donnent origine aux innombrables variétés des corps de
la nature et détermine les diverses propriétés de chacune d’elles.

4. Il joue un rôle intermédiaire entre l’esprit et la matière à proprement dit (laquelle est trop
grossière pour que l’esprit puisse exercer une action directe sur lui). Pour être l’agent que l’esprit
utilise, il est le principe de tout. Sans lui la matière serait en perpétuel état de division et n’aurait
jamais acquise les qualités que la gravité lui donne.

5. C’est le géniteur des mondes, choses et organismes matériels. Par ses innombrables
combinaisons avec la matière et sous l’action de l’Esprit, il est susceptible de produire une variété
infinie de choses, dont nous connaissons à peine une partie minime. Un des plus importants
produits du Fluide Cosmique Universel est le périesprit. Or, de même qu'il n'y a qu'une seule
substance simple, primitive, génératrice de tous les corps, mais diversifiée dans ses combinaisons,
de même toutes ces forces dépendent d'une loi universelle diversifiée dans ses effets, et qui, dans
les décrets éternels, a été souverainement imposée à la création pour en constituer l'harmonie et la
stabilité.

ANNEXE

Fluide Cosmique Universel

28
Ether, Fluide Cosmique ou Fluide Universel
(Synonyme)

Tous les corps de la nature, minéraux, végétaux, animaux, animés ou inanimés, solide,
liquides ou gazeux, sont donc formés des mêmes éléments, combinés de manière à produire
l'infinie variété des différents corps. La science va plus loin aujourd'hui ; ses investigations la
conduisent peu à peu à la grande loi de l'unité. Il est maintenant à peu près généralement
admis que les corps réputés simples ne sont que des modifications, des transformations d'un
élément unique, principe universel désigné sous les noms d'éther, fluide cosmique ou fluide
universel ; de telle sorte que, selon le mode d'agrégation des molécules de ce fluide, et sous
l'influence de circonstances particulières, il acquiert des propriétés spéciales qui constituent
les corps simples ; ces corps simples, combinés entre eux en diverses proportions, forment,
comme nous l'avons dit, l'innombrable variété des corps composés. Selon cette opinion, le
calorique, la lumière, l'électricité et le magnétisme ne seraient également que des
modifications du fluide primitif universel.

Ainsi ce fluide qui, selon toute probabilité, est impondérable, serait à la fois le principe
des fluides impondérables et des corps pondérables.

La chimie nous fait pénétrer dans la constitution intime des corps mais,
expérimentalement parlant, elle ne va pas au delà des corps considérés comme simples ; ses
moyens d'analyse sont impuissants pour isoler l'élément primitif et en déterminer l'essence.
Or, entre cet élément dans sa pureté absolue et le point où s'arrêtent les investigations de la
science, l'intervalle est immense. En raisonnant par analogie, on arrive à cette conclusion
qu'entre ces deux points extrêmes, ce fluide doit subir des modifications qui échappent à nos
instruments et à nos sens matériels. C'est dans ce champ nouveau, jusqu'ici fermé à
l'exploration, que nous allons essayer de pénétrer.

(La Revue Spirite 1866 Mars Chapitre 3).

Le Fluide Vital.
Qu’elle le veuille ou non, chaque âme possède dans son esprit la source inépuisable
des propres énergies. Des courants fluent de l’intime de chaque Intelligence, se projettent
dans le ‘halo énergétique’, structurant son aura ou atmosphère psychique, à base de charges
énergétiques constantes, en conformité à la nature qui lui est particulière, de certaine façon
similaires aux courants de force qui partent de la masse planétaire, composant l’atmosphère
qui l’enveloppe.

29
Le Fluide Vital est une des combinaisons du Fluide Universel, et chez les êtres
organiques, les hommes, les pantes et les animaux, il est responsable de l’animation de la
matière. Le Fluide Vital peut être connu comme Magnétique ou Electrique.

Le Fluide Vital peut être transmit d’un élément vers un autre.

Le Fluide Vital qui est aussi appelée de ‘principe vital’ est une forme modifiée du
fluide cosmique universel. Il est l’élément basique de la vie. Vie qui est ici considérée dans le
sens attribué par la science, que seulement caractérise elle par les phénomènes de naissance,
croissance, reproduction et mort.

L’on observe que dans cette catégorie, évidemment ne sont pas inclus les Esprits, car
déjà pour le moins, ils ne satisfont pas aux deux dernières conditions : reproduction et mort.

Dans : ‘La Genèse’ Kardec assure que par la mort, le principe vital s’éteint. De ce fait
ce qui distingue un corps vivant d’un autre sans vie c’est le fluide vital présent dans le corps
vivant et absent dans le corps sans vie.

Bien que nous ayons en naissant une certaine quantité de fluide vital, notre corps a
besoin d’être constamment alimenté de ce fluide, en raison de sa constante utilisation,
principalement dans les processus liés au métabolisme.

C’est cependant une caractéristique des êtres vivants, d’avoir la capacité de produire
du fluide vital, continuellement à partir du fluide cosmique universel, comme aussi d’avoir la
capacité de l’absorber directement à partir des propres aliments. Une autre possibilité
d’absorption du fluide, est à travers la transfusion fluidique.

Kardec se réfère clairement à cette possibilité quand il affirme que le fluide vital se
transmet d’un individu à un autre, et c’est principalement cette propriété, caractéristique du
fluide vital, un des fondements sur lequel se basent les passes. Il est aussi indiqué dans la
codification que la quantité de fluide vital n’est pas la même chez tous les êtres organiques,
elle varie selon les espèces , et n’est pas constante chez le même individu, ni même chez
d’autres individus d’une même espèce.

Cependant, pendant l’enfance, la capacité de concentrer le fluide cosmique pour la


production de fluide vital est très accentuée. Cette capacité se maintient, plus ou moins
inaltérée pendant la jeunesse, mais à partir d’un certain âge, elle devient suffisamment réduite,
fait qu’elle induit à une diminution progressive de vitalité chez l’individu, amenant au
vieillissement général de l’organisme.

La mort survient quand l’organisme perd la capacité de produire et de retenir une


certaine quantité minime de fluide vital – mort naturelle—ou lorsqu’une lésion plus sérieuse
sur le corps physique, provoque une taxe de l’épuisement de ce fluide en quantités
supérieures à sa capacité de production – mort accidentelle.

Nous ne devons pas confondre le fluide vital avec les irradiations mentales
spécifiquement catégorisées. Le fluide vital est la conséquence des usines cellulaires
physiques, dont l’ensemble lui donne un sens , bien que le psychisme puisse influencer ,
comme réellement il influence , par les conditions émotionnelles et les décisions de volonté ;

30
ceci veut dire que le champ du fluide vital pourra subir des variations en accord avec la
volonté de l’individu, au coté du moment psychologique qu’il extériorise.

Dans l’organisme, la zone qui possède la plus grande concentration de ces énergies est
la masse sanguine, cet élément liquide, de viscosité appropriée, autour de 5 à 6 litres chez
l’adulte est le siège et la source des grands mécanismes que la vie physique peut offrir. En
elle-même, la masse sanguine porte la propre vitalité de l’individu.

L’homme être vivant, mais expressif dans l’échelle de la vie et qui possède déjà le
mécanisme de la conscientisation, aura de grandes responsabilités avec ce qu’il irradie à
travers de ses actes quotidiens, de ses attitudes devant ses semblables, et principalement
devant les êtres qui sont en dessous de lui. Les agressant sous quelque prétexte, il fait
détonner et effondrer à l’intérieur de lui l’équilibre et modifier les vibrations de son fluide
vital dans l’environnement planétaire.

Plus nous malversons les mécanismes de la vie par nos attitudes, sans obéissance aux
principes sains, sans la volonté de nous conférer au bien et sans cultiver les raisons de
l’intellect, nous serons alors les producteurs ‘d’agglutinines délétères’ comme résultats des
irradiations malsaines de notre fluide vital. Cependant si nous nous construisons par des
attitudes constructives, si nous développons le bien sous quelque tonalité, nous serons en train
de répandre les fluides bénéfiques, même si nos possibilités sont réduites.

Les êtres du monde spirituel, pour ne pas posséder de fluide vital ont besoin de notre
concours , indispensable, pour de nombreux soins d’assistance e auxquels ils se proposent.

Les Fluides Spirituels.


Les êtres spirituels vivent dans une atmosphère fluidique, ou soit, entièrement de
fluides.

Les fluides de l’atmosphère fluidique sont appelés de fluides spirituels. Une telle
dénomination n’est pas rigoureusement exacte, parce qu’ils sont encore matière, en raison
qu’ils dérivent du fluide cosmique universel.

31
Nous disons fluides spirituels à peine par comparaison, parce qu’ils constituent ‘la
matière du monde spirituel’ et gardent une affinité avec les esprits.

L’atmosphère fluidique n’est pas égale dans tous les plans et mondes.

Quand moins matérielle devient la vie chez eux, moins d’affinités ont leurs fluides
avec la matière à proprement dit.

Ces fluides agissent sur le périesprit, et celui ci à son tour, réagit sur l’organisme
matériel avec lequel il se trouve en contact moléculaire, occasionnant de cette façon, une
impression salutaire, s’ils sont de bonne nature, et pénible sils sont mauvais, délétères. Si ces
effluves mauvais, délétères sont permanents et énergétiques, elles peuvent occasionner des
désordres physiques étant les causes de diverses maladies.

Dans l’atmosphère spirituelle terrienne, les fluides ne sont pas des plus purs, ils sont
proches de la matérialité et pour subtils et impalpables qu’ils nous paraissent, ils ne cessent
pas d’être de nature grossière, en comparaison aux fluides étheriques des régions supérieures.

Les esprits qui habitent l’atmosphère fluidique de la terre extraient d’elle les fluides
avec lesquels ils forment leur corps spirituel (périesprit).

Dans cette atmosphère fluidique survient certains phénomènes spéciaux comme :


• De la lumière particulière au monde spirituel (laquelle pour ses causes et effets,
est différente de la lumière du monde matériel).
• De la véhiculation de la pensée (tout comme sur terre, l’air véhicule le son).

Les esprits agissent sur les fluides spirituels avec l’aide de la pensée et de la volonté.
La pensée et la volonté sont pour l’Esprit ce que la main est pour l’homme.

Par la pensée les esprits impriment aux fluides telle ou telle direction. Ils les
agglomèrent, les combinent ou les dispersent.

La pensée de l’esprit incarné agit sur les fluides spirituels de la même façon, se
transmettant d’Esprit à Esprit, par la voie du périesprit, même si les fluides environnants sont
de quelque nature (bons ou mauvais, sains ou viciés).

Pour que s’altèrent les qualités et propriétés des fluides il n’est pas nécessaire que la
pensée s’extériorise par des paroles, il suffit que son irradiation existe toujours, dès que l’on
pense. La pensée produit une espèce d’effet physique qui agit sur le monde moral et le propre
environnement, altérant l’atmosphère spirituelle.

De la même façon qu’une pensée mauvaise produit des sensations mauvaises, une
pensée bienveillante, d’amour, produit des sensations salutaires et réparatrices

Si l‘on souhaite donc fuir l’influence des mauvais esprits qui pullulent autour de nous,
le moyen est simple, parce qu’il dépend de notre volonté d’homme. Les fluides se combinent
par la ressemblance de leurs natures ; les contraires s’opposant ; il y a donc incompatibilité
entre les bons et les mauvais fluides.

32
La volonté dans tous les domaines, joue un rôle important. La volonté est un attribut
de l’Esprit et avec ce levier il agit sur la matière élémentaire, réagissant sur ses composants,
dont les propriétés intimes (atomiques) viennent ainsi à se transformer. La volonté est
l’attribut de l’Esprit qu’il soit incarné ou désincarné. Ainsi s’explique la faculté de cure de
certaines personnes, par le contact et par l’imposition des mains (passes), faculté que quelques
personnes possèdent à un degré plus ou moins élevé.

2. Qualités des fluides.

‘Le fluide magnétique a donc deux sources bien distinctes : les Esprits incarnés et les
Esprits désincarnés. Cette différence d'origine produit une très grande différence dans la
qualité du fluide et dans ses effets’. (Revue Spirite, septembre 1865).

‘Le fluide humain étant moins actif exige une magnétisation soutenue et un véritable
traitement parfois très long ; le magnétiseur, dépensant son propre fluide, s'épuise et se

33
fatigue, car c'est de son propre élément vital qu'il donne ; c'est pourquoi il doit, de temps en
temps, récupérer ses forces. Le fluide spirituel, plus puissant en raison de sa pureté, produit
des effets plus rapides et souvent presque instantanés’. (Revue Spirite, septembre 1865).

Le fluide humain est toujours plus ou moins imprégné des impuretés physiques et
morales de l'incarné ; celui des bons Esprits est nécessairement plus pur et, par cela même, a
des propriétés plus actives qui amènent une guérison plus prompte. Mais, en passant par
l'intermédiaire de l'incarné, il peut s'altérer comme une eau limpide en passant par un vase
impur, comme tout remède s'altère s'il a séjourné dans un vase malpropre, et perdre en partie
ses propriétés bienfaisantes. De là, pour tout véritable médium guérisseur, la nécessité
absolue de travailler à son épuration, c'est-à-dire à son amélioration morale, selon ce principe
vulgaire : nettoyez le vase avant de vous en servir, si vous voulez avoir quelque chose de bon.
Cela seul suffit pour montrer que le premier venu ne saurait être médium guérisseur, dans la
véritable acception du mot.

Les fluides des Esprits inférieurs peuvent avoir des propriétés maléfiques pour
l’homme principalement si l’esprit est impur et animé de mauvaises intentions. Le fluide
émané d’un corps malsain, peut inoculer des principes morbides chez le malade. Cependant
le fluide du passiste peut être salutaire ou insalubre, conformément qu’il soit bon ou mauvais
suivant l’individu.

Les fluides n’ont pas de dénominations spéciales ; comme les odeurs ils sont désignées
pour leurs propriétés, leurs effets et leur type original.

Du point de vue moral, ils apportent les sentiments suivants :


Haine, envie, jalousie, orgueil, égoïsme, violence, hypocrisie, vanité, bonté, douceur,
bienveillance, compassion, amour, charité, etc…

Du point de vue physique ils sont :


Excitants, calmants, pénétrants, astringents, irritants, adoucissant, soporifiques,
narcotiques, toxiques, réparateurs, dispersifs.

L’action fluidique associée à l’action réciproque des hommes les uns sur les autres,
c'est-à-dire le magnétisme, peut dépendre :

• De la somme de fluide que chacun possède.


• De la nature intrinsèque de fluide de chacun, excepté de la quantité ;
• Du degré de l’énergie d’impulsion, et très certainement de ces trois facteurs
réunis.

Les résultats de transmission fluidique peuvent être :

Bénéfiques
Maléfiques
Nuls.

Bénéfiques.

Ils dépendent du passiste qui doit être dans les conditions suivantes :

34
• Bonne santé physique.
• Equilibre Spirituel.

Ils dépendent du patient qui doit être :


Réceptif (favorable à l’aide et à la prière).
Disposé à s’améliorer.

Maléfiques.
Ils dépendent du passiste quand:
• Santé précaire (fluide vital déficitaire).
• Avec l’organisme intoxiqué par des vices, boissons, tabac, drogues,
certains remèdes.
• En déséquilibre spirituel (révolte, vanité, blessure, orgueil, vanité,
etc…).

Ils dépendent du patient quand :


• Par l’émission de mauvaises pensées ses défenses sont nulles et il ne
peut pas neutraliser les fluides grossiers émis par le passiste non
préparé.

Nuls.

Ils dépendent du patient quand:


• Bien que l’aide soit bonne de la part du passiste , lorsque le patient se
met en position imperméable (non croyance, raillerie, légèreté,
aversion).
• Quand il réussit à neutraliser les fluides grossiers du passiste mal
préparé à travers la foi et la prière.

3. Fermant le concept.
Pour soigner par l’action des fluides, les fluides les plus dépurés sont ceux qui
sont les plus sains. Du fait que ces fluides bénéfiques sont ceux des esprits supérieurs, alors,
c’est leur concours qu’il est nécessaire d’obtenir. Pour cela la Prière et l’invocation sont
nécessaires. Mais pour prier et surtout prier avec ferveur, il est nécessaire d’avoir la foi.

35
Pour que la prière soit écoutée, il est nécessaire qu’elle soit faite avec humilité et
exprimer en expansion par un sentiment de bienveillance et de charité. Cependant, il n’y a pas
de véritable charité sans dévotion, ni de dévotion sans manque d’intérêts. Sans ces conditions
le Magnétiseur, privé de l’assistance des bons esprits , est réduit à ses propres forces.

Comme nous pouvons le voir, le fluide cosmique universel est l’élément primitif du
corps charnel et du périesprit, dont ils sont des transformations. Par l’identité de sa nature, ce
fluide condensé dans le périesprit, peut fournir au corps les principes réparateurs ; l’agent
propulseur est l’Esprit, incarné ou désincarné, qui infiltre dans un corps détérioré une partie
de la substance de son enveloppe fluidique.

La cure s’opère par la substitution d’une molécule malsaine pour une molécule saine.
La potentialité curatrice sera donc, en raison de la pureté de la substance inoculée. Elle
dépend toujours de l’énergie de la volonté, laquelle provoque une émission fluidique
beaucoup plus abondante et donne au fluide une plus grande force de pénétration. Elle dépend
enfin des intentions qui animent celui qui veut soigner, qu’il soit incarné ou désincarné, et se
transmet d’Esprit à Esprit par les mêmes voies, même si les fluides environnants sont bons ou
mauvais sains ou viciés.

Le périesprit des incarnés étant de nature identique à celui des fluides spirituels, il les
assimilent avec facilité, tout comme une éponge s’imbibe d’un liquide, dépendant il est clair ,
de la loi de syntonie et d’affinité. Les fluides agissant sur le périesprit, celui-ci, à son tour
réagit sur l’organisme matériel avec lequel il se trouve en contact moléculaire. Si les effluves
sont de bonne nature, le corps ressent une impression salutaire ; s’ils sont mauvais,
l’impression est pénible. S’ils sont permanents et énergétiques, les mauvais effluves peuvent
causer des désordres physiques. La cause de certaines maladies n’est pas autre.

Considéré comme une matière thérapeutique, le fluide doit atteindre la matière


organique afin de la réparer ; il peut être ainsi dirigé vers le mal par la volonté du curador, ou
attiré par le désir ardent, par la confiance, en un mot par la foi du patient.

Le fluide mauvais ne peut pas être éliminé par un autre également mauvais. Un fluide
mauvais ne peut être éliminé que par l’aide d’un fluide meilleur. Le pouvoir thérapeutique est
dans la pureté de la substance inoculée, mais dépend aussi de l’énergie de la volonté qui,
lorsqu’elle est plus forte donne une émission fluidique plus importante qui provoquera une
plus grande force de pénétration, aux fluides.

4. L’eau fluidifiée.
C’est ainsi que les substances les plus insignifiantes : l'eau, par exemple, peuvent
acquérir des qualités puissantes et effectives sous l'action du fluide spirituel ou magnétique
auquel elles servent de véhicule, ou, si l'on veut, de réservoir.
(Allan Kardec, La Genèse chap 15 no 25)

36
L’eau est un des éléments les plus simples et les plus réceptifs de la Terre, et c’est par
sa pureté qu’elle peut être appliquée comme une médication spirituelle du ciel et qu’elle peut
être considérée comme une médication spirituelle du ciel aussi, car elle peut être influencée, à
travers des recours substantiels d’assistance au corps et à l’âme, bien que ce soit sous un
procédé invisible aux yeux mortels.

Par ces assertions nous apprenons que l’eau est passible d’acquérir des qualités
diverses, de nature subtile ou ‘fluidique’ suivant l’influx de la volonté du patient. Dans le
milieu spirite, l’eau modifiée par l’action des Esprits désincarnés ou incarnés dans le sens de
devenir médicamenteuse reste connue comme :’eau fluidifiée’ ou eau magnétisée’. Il s’agit en
fait d’expression impropres, mais que l’usage à adopté. (Du point de vue physique l’eau que
nous buvons est déjà, un fluide, et elle n’est pas susceptible d’être magnétisée par un aimant,
par exemple).

L’eau dite ‘fluidifiée’ est en vérité, un véhicule de recours médicamenteux qui agissent
sur le périesprit. Indirectement, il contribue pour le rétablissement du corps charnel. A être
ingérée, elle est métabolisée par l’organisme qui en absorbe les quintessences qui vont agir
sur le périesprit, à la similitude du médicament homéopathique. L’eau fluidifiée est indiquée
dans le cas de carence fluidique, communs lorsqu’il y a un déséquilibre émotionnel, une
délibitation organique par maladie, dans les épuisements par procédé obsessif, dans la lésion
des organes, etc…

Etant une espèce de médicament, nous ne devons pas abuser de son utilisation, rendant
son ingestion une habitude confuse.

L’eau peut être fluidifiée pour l’usage général ou pour un patient déterminé. Ceci doit
être clairement considéré lorsque nous mobilisons notre volonté avec l’objectif de préparer
l’eau. Comme dans le dernier cas, l’eau acquière des propriétés spécifiques pour la personne
que nous avons en vue, et ne doit pas être utilisée pour d’autres personnes. Pour purifier l’eau,
il n’est pas nécessaire d’imposer les mains sur elle. L’eau pour être réceptive aux fluides
spirituels, l’eau devient un remède salutaire par l’action de la prière aux environnements de
silence et respect, ou il y a volonté ardente d’aider son semblable nécessiteux. Comme pour
les passes, la fluidification est un soin exécutée par les Esprits bons avec l’aide des recours
humains.

COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

PREMIERE PARTIE : THEORIE.

37
PERIESPRIT (ET AUTRES CORPS EN ANNEXE).
(Troisième Leçon).

1. Conception.

• Périsprit.
• Références de base extraites de la Codification concernant le périesprit.
• Le Livre des Esprits.
• Le Livre des Médiums.
• La Genèse.

En synthétisant nous voyons que :


• Partant de ces prémisses nous pouvons conclure en ce qui concerne l’Origine et la
Nature du Périsprit, que :
• Avec les observations annotées sur le chapitre précédent ; nature et origine du
Périesprit nous abordons ensuite le thème Propriétés du Périsprit, qui en synthèse
sont :
• Après les observations annotées sur les chapitre précédents ; Nature et Origine et
Propriétés du Périesprit de façon distincte, voyons les fonctions du Périsprit,
synthétiquement.
• Pour corroborer les conclusions à laquelle nous arrivons, il est important d’analyser les
extraits suivants

(ANNEXE).
L’on constate, expérimentalement :
• L’existence de la bioénergie. En annonçant cette constations, l’on peut dire que la
bioénergie est
• André Luiz, dans ‘Evolucâo em dois mundos’, chapitre 1, Fluide Cosmique Universel
nous informe que ‘Le Fluide Cosmique est le plasma divin, provenant du Créateur…
Dans cet élément primordial, vibrent et vivent, constellations et soleils, mondes et
êtres, comme les poissons dans un océan’.
• L’existence d’un Champ Bioplasmatique, ou Energétique, chez tous les êtres vivants et
également dans la matière inanimée.
• L’existence d’un Corps Bioplasmatique
• Le transfert de l’énergie (fluides).

2. Classification :
Nous pouvons classifier le périsprit de la manière suivante :
• Origine
• Constitution.

38
• Anatomie.
• Physiologie.
• Fonction.
• Forme.
• Organisation.
• Propriétés.

3. Conclusions.
Au niveau des passes.

4. Fermant le concept.
Noms our lequel le périsprit est connu dans différents lieux et époques. .

5. Brève visualisation du périsprit.

6. (Annexes et conceptions nouvelles).


Corps Présentation
Corps Description
• Corps Physique.
• Corps Ethérique.
• Le Corps Astral.
• Le Corps Astral dédouble.
• Le Corps Mental.
• Le Corps Mental Inférieur.
• Le Corps Mental Supérieur.
• Le Corps Bouddhique.
• Le Corps Atmique.

Tableau des corps

PERIESPRIT (ET AUTRES CORPS EN ANNEXE).

39
1. Conception.
Enveloppant le germe d’un fruit, il y a le périsperme* ; de la même façon, il y a une
substance, qui par comparaison, peut être appelé de Périesprit. Il sert d’enveloppe à l’Esprit à
proprement dit. Nous dirons que sans le périesprit nous ne pourrions pas visualiser l’Esprit
dans son essence. Le périesprit l’individualise. L’on vérifie ainsi le rôle important qu’il exerce
sur le périesprit , accompagnant l’esprit depuis sa création , comme nécessité, possibilitant au
même , les éléments de manifestation et de progrès.

Anthropologiquement le périesprit est la racine, la base de formation de tout le


contenu philosophique de toutes les religions, car c’est par son intermédiaire qu’il a été
possible à l’Esprit de se faire présent, à travers de rêves, visions, apparitions tangibles ou non,
se manifestant depuis des temps immémoriaux, à partir de l’existence de l’homme. L’on
vérifie donc, au long des civilisations, la diversité de dénominations qu’il a pris. En
Egypte’Ka’ ; en Grèce ‘Ochéma’ ; Pithagores le désignait sous le nom de ‘Eidolon’, en Inde
‘Linga Sharira4 ; etc.

Modernement André Luiz l’appela de ‘Psychossome’. Dans le monde de la science


quelques chercheurs sérieux, brésiliens, comme Henrique Rodrigues et Hernani Guimares
Andrade, l’ont appelé respectivement, de Corps Structurateur de Forme et Modèle
Organisateur Biologique (MOB)* Dans l’ancienne Union Soviétique, des scientifiques
sérieux l’appelait de Corps bioplasmatique , Corps Energétique.

Cependant, en ce qui concerne la structure intime, la science chemine à pas lents,


presque paralysée, vacillante, craintive d’assister à l’effondrement des divers bastions de
l’incompréhension, de l’intolérance, du pouvoir temporel, de l’exploration de la foi.

*Périsperme, du grec peri, autour, et sperma, graine. - Nom donné par Jussieu à une
partie de la graine. Il est synonyme d'Endosperme plus généralement adopté.

*MOB : Modèle Organisateur Biologique. Cette désignation est communément utilisé


dans le milieu spirite.

Périsprit.

(Comme le germe d'un fruit est entouré du périsperme, de même l'Esprit proprement dit est
environné d'une enveloppe que, par comparaison, on peut appeler périsprit).

40
Les esprits sont constitués de substance spirituelle, ou d’élément spirituel, comme les corps qui
sont constitués de substance matérielle, ou d’élément matériel.

Références de base extraites de la Codification concernant le


périesprit.
L'homme est ainsi formé de trois parties essentielles :
1° Le corps, ou être matériel analogue aux animaux et animé par le même principe vital ;
2° L'âme, Esprit incarné dont le corps est l'habitation ;
3° Le principe intermédiaire ou périsprit, substance semi-matérielle qui sert de première
enveloppe à l'Esprit et unit l'âme et le corps. Tels sont, dans un fruit, le germe, le périsperme et la
coquille.

‘Le lien ou périsprit qui unit le corps et l'Esprit est une sorte d'enveloppe semi matérielle.
La mort est la destruction de l'enveloppe la plus grossière ; l'Esprit conserve la seconde, qui
constitue pour lui un corps éthéré, invisible pour nous dans l'état normal, mais qu'il peut rendre
accidentellement visible et même tangible, comme cela a lieu dans le phénomène des apparitions’.

Le Livre des Esprits.

93. L'Esprit, proprement dit, est-il à découvert, ou est-il, comme quelques-uns le


prétendent, environné d'une substance quelconque ?
« L'Esprit est enveloppé d'une substance vaporeuse pour toi, mais encore bien grossière pour nous
; assez vaporeuse cependant pour pouvoir s'élever dans l'atmosphère et se transporter où il veut. »

94. Où l'Esprit puise-t-il son enveloppe semi-matérielle ?


« Dans le fluide universel de chaque globe. C'est pourquoi elle n'est pas la même dans tous les
mondes ; en passant d'un monde à l'autre l'Esprit change d'enveloppe, comme vous changez de
vêtement. »
- Ainsi quand les Esprits qui habitent des mondes supérieurs viennent parmi nous, ils prennent
un périsprit plus grossier ?
« Il faut qu'ils se revêtent de votre matière ; nous l'avons dit. »

135. Y a-t-il dans l'homme autre chose que l'âme et le corps ?


« Il y a le lien qui unit l'âme et le corps. »
- Quelle est la nature de ce lien ?
« Semi-matérielle, c'est-à-dire intermédiaire entre l'Esprit et le corps.
Et il le faut pour qu'ils puissent communiquer l'un avec l'autre. C'est par ce lien que l'Esprit agit
sur la matière, et réciproquement. »

Le Livre des Médiums.

257. Le périsprit est le lien qui unit l'Esprit à la matière du corps ; il est puisé dans le
milieu ambiant, dans le fluide universel ; il tient à la fois de l'électricité, du fluide magnétique
et, jusqu'à un certain point, de la matière inerte. On pourrait dire que c'est la quintessence de
la matière ; c'est le principe de la vie organique, mais ce n'est pas celui de la vie intellectuelle :

41
la vie intellectuelle est dans l'Esprit. C'est, en outre, l'agent des sensations extérieures. Dans le
corps, ces sensations sont localisées par les organes qui leur servent de canaux. Le corps
détruit, les sensations sont générales.

Autres extraits :

Cette enveloppe semi-matérielle, qui affecte la forme humaine, constitue pour lui un
corps fluidique, vaporeux, mais qui, pour être invisible pour nous dans son état normal, n'en
possède pas moins quelques-unes des propriétés de la matière.

Quoique fluidique, ce n'en est pas moins une sorte de matière.

Cette matière est éminemment subtile et se comporte comme certaines substances qui
peuvent alternativement passer de l'état solide à l'état fluidique, et réciproquement.

La Genèse.

17.- Le Spiritisme nous apprend de quelle manière s'opère l'union de l'Esprit et du


corps dans l'incarnation.

L'Esprit, par son essence spirituelle, est un être indéfini, abstrait, qui ne peut avoir une
action directe sur la matière ; il lui fallait un intermédiaire ; cet intermédiaire est dans
l'enveloppe fluidique qui fait en quelque sorte partie intégrante de l'Esprit, enveloppe semi-
matérielle, c'est-à-dire tenant de la matière par son origine et de la spiritualité par sa nature
éthérée ; comme toute matière, elle est puisée dans le fluide cosmique universel, qui subit en
cette circonstance une modification spéciale. Cette enveloppe, désignée sous le nom de
périsprit, d'un être abstrait, fait de l'Esprit un être concret, défini, saisissable par la pensée ;
elle le rend apte à agir sur la matière tangible, de même que tous les fluides impondérables,
qui sont, comme on le sait, les plus puissants moteurs.

Le fluide périspirituel est donc le trait d'union entre l'Esprit et la matière. Durant son
union avec le corps, c'est le véhicule de sa pensée pour transmettre le mouvement aux
différentes parties de l'organisme qui agissent sous l'impulsion de sa volonté, et pour
répercuter dans l'Esprit les sensations produites par les agents extérieurs. Il a pour fils
conducteurs les nerfs, comme dans le télégraphe le fluide électrique a pour conducteur le fil
métallique. (Chapitre 11).

En synthétisant nous voyons que :

1. Le périesprit et le corps matériel ont la même origine provenant du même fluide ; l’un
et l’autre sont matière, mais sous deux aspects différents.

42
2. L'Esprit est enveloppé d'une substance vaporeuse semi-matérielle qui sert de première
enveloppe à l'Esprit et unit l'âme et le corps.
3. Sans l’âme, le principe intelligent, le périesprit ainsi comme le corps matériel , est une
matière inerte, privé d vie et de sensation.

Partant de ces prémisses nous pouvons conclure en ce qui concerne l’Origine et la


Nature du Périsprit, que :

1. Le périsprit étant matière, est inerte, ne pense pas.


2. Que les sensations, les perceptions, l’intelligence, la pensée, ne sont pas des attributs
du périsprit, mais de l’Esprit.
3. Qu’il est dans l’état inséparable de l’Esprit. Il n’y a pas comment concevoir l’un sans
l’autre. Ainsi le périesprit fait partie intégrante de l’Esprit mettant en évidence que
quelque soit le degré d’avancement dans lequel se trouve l’esprit, il sera toujours
revêtu d’une enveloppe ou d’un périesprit.
4. Que le périesprit forme le corps semi-matériel des Esprits dans le monde matériel, et
sert de maillon, d’intermédiaire, avec le corps physique, alors incarné.

Avec les observations annotées sur le chapitre précédent ; nature et origine du


Périesprit nous abordons ensuite le thème Propriétés du Périsprit, qui en synthèse sont :

1. En raison de sa nature fluidique le Périsprit est expansible et flexible.


2. Forme autour du corps physique, une atmosphère que la pensée et la volonté peuvent
plus ou moins dilater.
3. Absorbe et assimile les fluides de l’environnement.
4. Rendant possible à l’Esprit d’agir sur la matière, se constituant sur le principe de
toutes les manifestations, qu’elles soient spirites ou animiques.
5. C’est l’intermédiaire dans les procédés de transfert des fluides , d’énergies qui se
vérifient dans les cures et les passes spirites.

Après les observations annotées sur les chapitre précédents ; Nature et Origine et
Propriétés du Périesprit de façon distincte, voyons les fonctions du Périsprit,
synthétiquement.

43
1. Organisme qui personnalise, individualise, et identifie l’esprit.
2. Organe sensible de l’esprit.
3. Principe de communications médiumniques.
4. Base angulaire des phénomènes médiumniques et animiques.

En ce qui concerne le périsprit, les preuves scientifiques ont été données au siècle passé,
avec les mémorables expériences de Zollner, Crookes et d’autres, déjà oubliés. Comme base
dans ces mêmes expériences, sont prouvés pratiquement presque tous les principes de base de
la Doctrine Spirite, de nombreuses vérifications étant de caractère de travail de laboratoire,
entourée de tous les soins et rigueurs scientifiques.

De ce siècle, siècle des lumières, l’objectivité de recherches déterminées, commencée par


de ‘simples hasards, ont apporté plus de connaissances et évidemment sont venus certifier les
preuves déjà établies. Elles vinrent exactement de scientifiques matérialistes.

Les recherches commencé par Semyon Kirlian* et poursuivi par divers scientifiques de
l’Ex URSS, confirmèrent ces preuves, déjà mentionnées. Il est important de noter que les
recherches ont été commencées en 1939 et les résultats communiqués au monde scientifique
seulement en 1968.

* Semyon Davidovich Kirlian (russe 1898-1978) est un technicien d'origine


arménienne essentiellement connu pour avoir inventé, avec sa femme Valentina,
enseignante et journaliste, le procédé dit photographie Kirlian ou Effet Kirlian) qui porte
son nom depuis 1939.
Ce procédé est souvent évoqué comme la matérialisation sur cliché de l'aura humaine,
part immatérielle du « corps énergétique », pour de nombreux thérapeutes orientaux et
occidentaux qui travaillent à rééquilibrer ce champ d'énergie.
La photographie Kirlian est une méthode, un appareil qui permet d'établir des bilans
énergétiques de santé, elle mesure l'énergie que l'organisme est capable de réémettre dans
sa totalité. Ce que l'on voit avec la photo Kirlian, c'est l'énergie, l'information qui circule
dans l'organisme, l'état de la communication intercellulaire vibratoire, une image complète
des énergies qui parcourent l'organisme humain, la photo d'un corps physique.

Pour corroborer les conclusions à laquelle nous arrivons, il est important d’analyser les
extraits suivants

1. Le périsprit affecte, une forme au gré de l'Esprit.

44
2. L'âme n'est point renfermée dans le corps comme l'oiseau dans une cage ; elle rayonne
et se manifeste au dehors comme la lumière à travers un globe de verre, ou comme le
son autour d'un centre sonore.

3. L'Esprit n'est pas renfermé dans le corps comme dans une boîte : il rayonne tout
alentour ; c'est pourquoi il peut se communiquer à d'autres Esprits, même dans l'état de
veille, quoiqu'il le fasse plus difficilement. »

4. La pensée est un des attributs de l’Esprit ; la possibilité qu’il a d’agir sur la matière,
d’impressionner les sens, et par conséquent, de transmettre ses pensées, résultat de la
constitution physiologique qui lui est propre.

5. Le périsprit peut varier et changer à l'infini ; l'âme est la pensée : elle ne change pas de
nature.

6. Par sa nature semi-matérielle, le périsprit est flexible et expansible. Il se plie à la


volonté de l'Esprit, qui peut lui donner telle ou telle apparence à son gré. Le périsprit
s'étend ou se resserre, se transforme, en un mot se prête à toutes les métamorphoses,
selon la volonté qui agit sur lui.

7. En raison de sa nature éthérée, l'Esprit, proprement dit, ne peut agir sur la matière
grossière sans intermédiaire, c'est-à-dire sans le lien qui l'unit à la matière ; ce lien, qui
constitue ce que vous appelez le périsprit, vous donne la clef de tous les phénomènes
spirites matériels.

8. Le périsprit, comme on le voit, est le principe de toutes les manifestations ; sa


connaissance a donné la clef d'une foule de phénomènes

9. Toujours ce qu'il est, tant que l'Esprit ne se modifiera pas lui-même. Le périsprit des
incarnés étant d'une nature identique à celle des fluides spirituels, il se les assimile
avec facilité,

10. Son action fluidique se transmet de périsprit à périsprit, et celui-ci au corps matériel.

(ANNEXE).

L’on constate, expérimentalement :

45
• L’existence de la bioénergie. En annonçant cette constations, l’on peut dire que
la bioénergie est

1. Responsable de tous les procédés de vie.


2. Que tous les phénomènes physiques, chimiques et biologiques subissent l’interaction
de la bioénergie.
3. Que tout l’univers est plongé dans la bioénergie.
4. Qu’en faisant une corrélation doctrinaire, nous voyons ce que Kardec nous apporte et
nous enseigne sur l’existence du Fluide Cosmique Universel.

• André Luiz, dans ‘Evolucâo em dois mundos’, chapitre 1, Fluide Cosmique


Universel nous informe que ‘Le Fluide Cosmique est le plasma divin, provenant
du Créateur… Dans cet élément primordial, vibrent et vivent, constellations et
soleils, mondes et êtres, comme les poissons dans un océan’.

L’on constate, ainsi expérimentalement, l’existence du fluide Cosmique Universel,


scientifiquement dénommée Bioénergie. Question de forme, non pas de fond.

• L’existence d’un Champ Bioplasmatique, ou Energétique, chez tous les êtres


vivants et également dans la matière inanimée.

Les photographies appelées de photographie du Champ Bioplasmatique, ont amené les


scientifiques uniquement, à la conclusion qu’il s’agissait d’un simple phénomène électrique.
Avec la poursuite des recherches, ils finirent par conclure que le simple phénomène électrique
subissait toute une série de variantes, comme :

1. Pourrait être altérée.


2. Pourrait être perturbé
3. Etait orienté
4. Etait dirigé.
5. Pourrait être annulé.

L’on vérifia que de tels comportements étaient dus à

• L’existence d’un Corps Bioplasmatique

A cette annonce la communauté scientifique exposa que ‘l’homme est beaucoup plus qu’une
machine et le photographie Kirlian démontre plus de dimensions que nous ne supposons’.

46
Toutes les choses possèdent non seulement un corps physique, constitué d’atomes et de
molécules, mais aussi un corps énergétique équivalent :
• Périsprit – Corps Bioplasmatique.
• Irradiation du Périsprit – Champ Bioplasmatique.

Conformément à ce que nous venons d’étudier, une des propriétés du périesprit est
l’irradiation. Allan Kardec nous informe que ‘le périesprit forme autour du corps physique
une atmosphère…’

Voyons bien atmosphère comme champ. Preuve scientifique obtenue expérimentalement.


Question de forme et non pas de fond.

Il est démontré que le Champ Bioplasmatique ou Bioénergétique varie de personne à


personne, des facteurs physiologiques, émotionnels, psychologiques, mentaux etc..

• Le transfert de l’énergie (fluides).

Les recherches mettent en évidence que la ‘cure psychique enveloppe une recherche
d’énergie du corps Bioplasmatique du curador pour le corps bioplasmatique du patient. Les
changements survenus dans ce niveau se reflètent finalement sur le corps physique, et se
soignent suivant ce qui est affirmé.

2. Classification :
Nous pouvons classifier le périsprit de la manière suivante :
Origine. Constitution. Anatomie et Physiologie. Fonction. Forme. Organisation.
Propriétés.

47
Origine :
Dieu

Constitution :
Fluide cosmique universel

Anatomie.
Celle d’une enveloppe fluidique, d’une forme plus ou moins ovale.
Physiologie.
A déterminer en fonctions des nouveaux critères de recherches et d’études.

Fonction :
• Revêt l’esprit lorsqu’il est désincarné donnant forme aux caractéristiques de l’esprit.
Ainsi si l’esprit est bon, sa forme périspirituelle sera lumineuse. Si l’on voit un
périesprit obscur, nous pouvons dire que c’est un esprit en retard.
• Le périesprit donne la forme aux caractéristiques de l’Esprit de la même façon que la
pulpe du fruit reflète dans sa forme les caractéristiques de la graine.
• Sert d’intermédiaire entre l’Esprit et le corps, participant simultanément aux deux. Il
participe simultanément parce qu’il est encore matière. Il est un corps de matière, bien
que de matière fluidique, une matière déjà bien spiritualisé.
• Participe à la réincarnation
• Participe à la désincarnation.
• Participe à l’évolution.
• Participe à la médiumnité.
• Participe aux passes.

Forme :
En relation à sa forme, et conformément à l’élévation de l’esprit, il peut être modifié
en accord avec la volonté de l’esprit.

Organisation :
Nous savons que les esprits retirent leur enveloppe fluidique, semi matérielle, du
Fluide Cosmique universel de chaque globe ou ils vont se revêtir et donner forme à la
matière. Ainsi le périesprit s’organise avec le fluide particulier au monde sur lequel il vive.

Propriétés :
• Pénétrabilité.
• Elasticité.
• Irradiation.
• Tangibilité.
• Plasticité.
• Absorbation.
• Bicorporabilité.
• Emancipation.
3. Conclusions.
Le périsprit est un organe fluidique. C’est la forme préexistante et survivante de l’être
humain, sur lequel se modèle l’enveloppe charnelle, comme un double vêtement, invisible,

48
constitué de matière quintessencielle. C’est un des plus importants produits du Fluide Vital
Universel, se condensant autour d’un foyer d’intelligence. Il est indestructible, donc
immuable ; il se dépure et s’anoblit avec les conquêtes de l’esprit. L’esprit et le périsprit
forme un tout invisible, se constituant dans leur ensemble.Constitué par des Centres de Force
très spéciaux, il irradie des vibrations spécifiques porteuses de charges propres qui permettent
la parfaite syntonie avec les énergies semblables, établissant des aires d’attraction et de
répulsion avec les ondes émises.

Au niveau des passes.


Le passiste peut au niveau d’une volonté puissante et d’une prière fervente, agglutiner
et combiner les fluides ; ceux-ci iront opérer à travers le périsprit, qui transformera et
réactivera les fluides qui seront déplacés dans les travaux de passes, atteignant le périsprit du
patient, et à travers ce dernier, atteignant aussi le corps.

4. Fermant le concept.
Le périsprit est donc l’organe de transmission de toutes les sensations et de toutes les
volontés. Lorsque l’acte est de l’initiative de l’esprit nous pouvons dire que : ‘l’Esprit pense,
le Périsprit transmet, le corps exécute. Lorsque l’ordre est extérieur, nous disons que le
corps veut, le Périsprit transmet, l’Esprit reçoit.

Noms pour lequel le périsprit est connu dans différents lieux et époques. .
Kha - Linga Sharira - Corps Aériforme (ou Oeriforme) - Nephesh - Ochema - Eidolon
- Kama - Rupa - Pneuma - Ferouer - Corps Spirituel ou Incorruptible - Corps Fluidique -
Médiateur Plastique - Rouach - Khi - Boadhas - Image - Corps Vital - Influx Physique -
Enormon - Evestrum - Astroide - Corps Ignée - Arché - Lumière Odique - Mano - Maya -
Kosha

5. Brève visualisation du Périsprit.

Cette visualisation est plus ou moins approximative.

6. (Annexes et Conceptions Nouvelles).

49
Nous exposons ici les recherches effectués depuis une dizaine d’années dans le milieu spirite
sur les corps. Nulle intention n’est la notre de faire du prosélytisme ou de tenter d’exposer
des connaissances qui pourraient bouleverser les connaissances déjà acquise. Notre but est
uniquement d’exposer par la traduction. Au lecteur de faire ses vérifications et ensuite ses
choix.

CORPS (présentation)

CORPS PHYSIQUE

DOUBLE ETHERIQUE

CORPS ASTRAL
(A 7 NIVEAUX)
(CHAQUE NIVEAU A 7 SUB- NIVEAUX)

CORPS MENTAL INFÉRIEUR


(A 7 NIVEAUX)
(CHAQUE NIVEAU A 7 SUB-NIVEAUX)

CORPS MENTAL SUPÉRIEUR


(A 7 NIVEAUX)
(CHAQUE NIVEAU A 7 SUB- NIVEAUX)

CORPS BOUDDHIQUE
(AME CONSCIENTE)
(AME INTUITIVE)
(AME MORALE)

ATMA OU ESRIT

CORPS MATERIELS
Physique Enveloppe de l´esprit
Double Etherique Source des chakras, distributeur des Energies

CORPS SPIRITUELS
Corps Astral Modèle organisateur biologique
Corps Mental Inférieur Attribut des 5 sens
Corps Mental Supérieur Volonté et imagination
Corps Bouddhique Banque des vies passées
Corps Atmique Je, Moi.

CORPS. (Description).

50
Corps Physique.
C’est notre enveloppe charnelle qui nous permet de loger notre âme . Notre âme nous
reliant à notre corps, par le Cordon d’Argent.

Corps Ethérique.
C’est un corps de structure fine, invisible de nature électromagnétique.
Sa fonction est d’établir la santé automatiquement, de distribuer les énergies à travers
le corps physique pour que ses fonctions vitales restent équilibrées, promouvoir les cicatrices,
blessures, soigner les maladies.
C’est le médiateur entre le corps physique et le corps astral.
Il est matériel et non pas spirituel.
Il joue un rôle important dans les phénomènes de télétransport, dissolution des
objets…matérialisation.
Il est constitué des mêmes éléments que le corps physique, mais de nature fluide.
C’est un Duplicata de notre corps physique. Ce corps est constitué d’une substance
appelée ectoplasme, fluide très fin qui s’exhale par les pores et cavités naturelles et à les
propriétés de se condenser.

Le Corps Astral.
C’est avec ce corps que les esprits vivent dans le monde astral.
C’est la première enveloppe spirituelle, la plus proche de la matière.
On y trouve sensibilité, douleur, sensations, désirs, sentiments, pulsions instinctives et
animales, (soif, faim, désirs sexuels), amour, solidarité, amitié, tendresse, possession, pouvoir.
(vices, passions sont des défauts de nature psychique qui résident dans le corps astral).

Le Corps Astral dédouble.


Toutes les nuits durant le sommeil , en travail médiumnique, gardant toute sa
conscience faisant des travaux, des soins , des descriptions des personnes, lieux etc …pour
cause de fort choc émotionnel , accident , anesthésie , intoxication , maladie , opération
chirurgicale , prière , extase ,etc. …
La pratique du mal, des vices, de la magie noire, agrège tout type de substances
astrales négatives et d’énergies lourdes qui blessent, déforme, désagrège le corps astral qui
peut disparaître.

Le Corps Mental.

51
Le corps mental sera divisé en deux parties pour meilleur entendement.
Il manifeste l’intellectuel concret et abstrait, le raisonnement, l’augmentation des
capacités mentales, la cognition, la mémoire.
Il est le siège de la conscience active, de la conscience manifeste, de l’intellectualité.
Il est aussi le siège des phénomènes de clairvoyance, télépathie, précognition.

Le Corps Mental Inférieur.


Il traite les perceptions simples ; objets matériels, personnes, habitations, transports, à
travers les cinq sens évaluant le monde par l’intermédiaire du poids, de l’odeur, du goût, des
sons, de la taille, de l’élaboration des idées concrètes.

Le Corps Mental Supérieur.


Elaboration des idées abstraites, cherchant la synthèse, la conclusion responsable du
chemin scientifique, technologique et philosophique.
Détenteur de la volonté et de l’imagination.

Le Corps Bouddhique.
Le corps le plus près de l’esprit peu connu.
C’est la première structure vibratoire de l’esprit.
C’est ici que sont enregistrées les actions, les expériences, les archives de l’esprit.
C’est ici que sont enregistrées les disharmonies et les harmonies. Toute disharmonie
dans ce plan est vivante, et présente un déséquilibre qui doit être dissolu par l’évolution
spirituelle, c’est à dire la Réforme Intérieure (que seule la personne peut faire pour elle même)
et de futures techniques apometriques.

Le Corps Atmique.
Le ‘JE’ , ‘MOI’, cosmique, immortel, indestructible, d’essence divine qui possède
tous les attributs du Père Célestiel dans sa trajectoire évolutive qui est ; AIMER.

52
Tableau des Corps.

ATMA OU SEPRIT.

CORPS BOUDDHIQUE.
Ame conscientielle ; petit soleil.
Ame intuitive ; pointe de lance.
Ame morale : soleil en flamme.

CORPS MENTAL SUPERIEUR.


Volonté et mémoire, domaine des possibilités.
Orgueil, égoïsme, attachement au pouvoir de commandement.

CORPS MENTAL INFÉRIEUR.


Intelligence, mentalité, pensée concrète, association d’idées, réflexion, raisonnement,
perception.
Automatisme en relation avec la commodité, plaisirs mondains.

CORPS ASTRAL.
Sensibilité générale, instincts, émotions passionnelles animalisées et grossières,
vices, passions et sentiments négatifs.
C’est le modèle organisateur biologique appelé (MOB).
En se réincarnant avec des mutilations (crimes, suicides, irresponsabilités et divers),
se modèle(nt) sur le corps physique une ou plusieurs déficiences en raison du débit
carmique.

CORPS ETHERIQUE.
Source des chakras.
Corps de vitalité chromatiquement polarisé.
Bleu du côté gauche, orange du côté droit.
Fonctions principales : établir la santé automatiquement, distribuer l’énergie
vitalisante pour le corps physique.

CORPS PHYSIQUE= SOMA.

53
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

PREMIERE PARTIE : THEORIE.

CHAKRAS (CENTRE DE FORCES)


(Quatrième Leçon).

1. Chakras.
• Plexus.

Planche en couleur des chakras


Annexe.
Présentation :
1. Génésique.
2. Splénique.
3. Gastrique.
4. Cardiaque.
5. Laryngée.
6. Frontal.
7. Coronaire.
8. Uméral

9. Cordon d’argent.

2. Maladie en relation avec les Chakras.

3. Epiphyse.
Matériellement.
Spirituellement.

4. Cristaux d’apatite .

54
1. Chakras.
Les Chakras sont des accumulateurs et des distributeurs de force spirituelle, situés
dans le périsprit. Ils ont des centres équivalents / correspondants dans les Plexus situés dans le
corps physique.

Les Chakras sont des tourbillons ou vortex, qui servent de liaison et captation des
vibrations et des éléments fluidiques du plan astral, qui nous atteint à travers la partie astrale
de notre corps qui sont les plexus.

Chez l’homme, les Chakras, se présentent comme un véhicule de plus ou moins 5 cm


de diamètre. Chez l’homme la vie spirituelle élevée, se présente, toujours, comme un vortex
lumineux et éclatant.

Les Chakras principaux se localisent dans le périsprit dans les régions anatomiques
correspondantes au corps physique.

Dans le périsprit, nous possédons tous l’équipement de recours automatiques qui


gouvernent les billions d’entités microscopiques au service de l’intelligence, dans les cercles
d’action dans lesquels nous habitons, ces recours , acquis lentement par l’être, dans des
millénaires d’effort et de récapitulation, dans les multiples secteurs de l’activité animique,
ainsi que suivant l’activité professionnelle des organes en relation à la physiologie terrienne,
ou nous y identifions les chakras.

La base des travaux des passes se centrent dans la connaissance de ces centres et dans
la réelle application des énergies radiantes.

Les Chakras distribuent, contrôlent, dosent les énergies dont notre corps à besoin ; ils
régularisent, maintiennent les sentiments et les émotions. Ils alimentent les cellules de la
pensée. Ils portent les sensations du corps physique vers l’Esprit. Ils captent les énergies et les
influences extérieures, ainsi que dans le procédé d’irradiation pour les passes que nous
transmettons aux autres, par le mécanisme de notre volonté, la charge de force vitale que nous
disposons pour donner.

Cette énergie ou force vitalisatrice que nous donnons et qui est distribuée par les
Chakras, vient du Fluide Cosmique Universel. En étant absorbée, elle est métabolisée par le
centre coronaire, en fluide spirituel, une énergie vitalizatrice, indispensable pour la
dynamisation de notre corps physique, sentiments, émotions et pensées.

Après la métabolisation, cette énergie circule vers les autres chakras et est canalisée à
travers le réseau nerveux dans tout l’organisme avec une plus ou moins grande intensité en
accord avec l’état émotionnel de la créature, parce qu’ils sont subordonnés aux impulsions de
l’esprit.

55
Plexus.

Plexus provient du latin, qui veut dire entrelacement. Entrelacement de nombreuses


ramifications de nerfs ou de filets musculaires, vasculaires. Le Système Nerveux est complexe et
traverse tout le corps physique dense dans un véritables réseau de lignes, car les cellules se
touchent les unes les autres, par les dendrites, et les nerfs forment des ‘cordons’. Cependant, dans
certains points du corps, les cellules nerveuses forment une espèce de réseau compact, s’entre
croissant abondamment, en conglomérats complexes et embrouillés, qui paraissent des nœuds
d’une ligne emmêlée. La médecine appelle ces points de plexus nerveux. Il en existe
suffisamment dans le corps, mais quelques uns sont considérés de plus grande importance, par la
localisation et le travail qu’ils réalisent. La localisation des Chakras dans le périsprit correspond à
des plexus sur le corps physique.

Les Chakras et les plexus vibrent en syntonie les uns avec les autres, suivant le pouvoir de
l’esprit, qui les dirige.

Les chakras se conjuguent avec les ramifications des plexus :


• Plexus au niveau du corps physique.
• Chakras au niveau du périsprit.

Chakra Basique ou Chakra Génésique.


Base de la colonne dorsale entre l’anus et les organes génitaux.

Chakra Splénique.
A gauche de l’abdomen, en dessous de la 10e côte .Rate.
Remède : (idem pour le Chakra uméral). Les passes magnétiques de dispersion permettent de
délier l’obsesseur temporairement et éphémèrement.
Les Passes magnétiques de dispersion permettent de décongestionner les énergies négatives.

Chakra Ombilical.
Deux doigts au dessus du Nombril.

Chakra Cardiaque.
Au niveau du cœur / entre les omoplates.
Recommandation : ne jamais travailler le chakra du cœur, ni de tenter de l’énergiser.

Chakra Laryngé.
A niveau de la gorge, devant le cartilage cricoïde.

Chakra Frontal.
Entre les yeux / entre les sourcils.

Chakra Coronaire ou "lotus aux mille pétales".


Au dessus de la tête.

Chakra uméral
Au niveau de la base de la nuque

Remède : (idem pour le Chakra Splénique). Les passes magnétiques de dispersion permettent
de délier l’obsesseur temporairement et éphémèrement.
Les Passes magnétiques de dispersion permettent de décongestionner les énergies négatives.

56
CHAKRAS

Chakra Génésique Chakra Splénique Chakra Ombilical

Chakra Cardiaque Chakra Laryngé Chakra frontal

Chakra Coronaire Chakra Uméral (Pas de dessin)

57
(Annexe)

Présentation

CHAKRAS

Ce sont des centres de force, par lesquels les dynamiques champs magnétiques des
corps spirituels se connectent au physique.

Leur origine est située dans le Double Etherique.


Les chakras en relation avec la vie spirituelle sont localisés dans les parties
supérieures.
Leur vitesse de rotation est supérieure aux chakras en relation avec les fonctions
physiologiques (partie inférieure du tronc).
L´activité des chakras est en relation avec l ´évolution spirituelle de chaque être.
Leur vitesse dépend d´un développement propre qui engendre de grands bénéfices
tant au niveau qu’à celui des capacités psychiques.
Chaque chakra possède sa propre fréquence, sa propre couleur, sa propre localisation,
sa propre fonction.
Ce sont des moulins (vortex) de nature cosmique.
Les chakras appartiennent à la physiologie transcendantale de l´être humain.
Ils reçoivent perpétuellement les énergies cosmiques qui sont transformées avant d
´être dirigées et distribuées en fonction de chaque région qu´ils occupent.
Leur accélération dépend d’un développement qui apporte des bénéfices à la santé et
aux capacités psychiques.
Ils se localisent dans le double étherique et sont responsables de la réception et de la
distribution des énergies mentales, astrales, et étheriques en accord avec les nécessités de
l’être.
Les chakras sont capables d’altérer nos humeurs et comportements par les influences
hormonales une fois qu’elles sont intimement liées à la structure cellulaire et au système
endocrinien de l’homme.
Chaque chakra est associé à une glande endocrine et un plexus nerveux principal.
Les chakras absorbent, cette énergie, la décomposent dans leurs parties, et ensuite
l’envoie le long des courants d’énergie appelé nandis, au système nerveux, aux glandes
endocrines et ensuite au sang, afin d’alimenter le corps physique.

58
Chakra Génésique ouBasique 1
RACINES ..............................04
COULEUR............................ Orange rouge , deux pétales chacun
LOCALISATION .................Base de la colonne dorsale entre l’anus et les organes génitaux
ROTATION...........................A gauche
GLANDE................................Surrénale
PLEXUX.................................Sacré
SANSCRIT.............................Muladhara
CARACTERISTIQUES ......Vitaliser tous les autres centres (chakas)

DYSFONCTION....................Détours sexuels.

Ce premier chakra est responsable pour la vitalité et pour la manutention des aspects solides
du corps. Colonne vertébrale /Organes génitaux, principal modulateur des stimuli supérieurs et
inférieurs de la vie organique et spirituelle de l’homme.

Il est aussi la source du feu serpentin ou Kundalini. Il se localise à la base de la colonne


vertébrale , à quatre pétales .Le chakra basique ou génésique , représente la manifestation de la vie
physique.Cependant de la 1er à la septième années de vie l’enfant apprend à se structurer , s’établissant
dans les lois de son monde et apprenant à régler ses volontés de manger et de boire , afin de créer un
comportement adapté à son identité terrestre .Ce chakra est en relation avec la jeunesse , l’illusion, la
colère, l’avarice et la sensualité .Des personnes vivant motivées par ce chakra basique ont un
comportement violent lié à l’insécurité et arrivent à dormir de 10 à 12 heures sur le ventre .Elles sont
normalement matérialistes et pragmatiques . Le chakra basique est en relation avec les glandes
surrénales, dont les hormones sont partie essentielle de la manutention de la vie du corps .Les gonades
sont la liaison glandulaire pour le chakra basique. Ce sont les testicules chez l’homme et les ovaires
chez la femme. Elles font partie du système endocrinien, cellules sécrétrices avec des capillaires dans
les régions adjacentes liées par le tissu conjonctif .La glande pituitaire certaines fois est appelée de
‘glande maître’ .Elle pourrait être considérée la dirigeante d’un orchestre glandulaire. A son
‘commandement’ les hormones sont secrétés par les testicules et les ovaires .Il y a une relation
évidente avec la fertilité, le développement, les impulsions et les instincts sexuels. La sécrétion des
gonades assurent que les procédés naturels, comme la puberté, surviennent normalement, au moment
approprié .Quand il y a dysfonction dans ces aspects de croissance, le travail spécifique avec la chakra
basique aidera une fois de plus dans le procédé de cure.

MALADIES
Cancer, allergies, problèmes sexuels, arthrite, rhumatisme, asthme, problèmes de croissance,
désordre psychologique, basse vitalité.

Observation : Dans ces cas généralement la toile bouddhique est compromise.

59
Chakra Splénique 2

RACINES ..............................7 Rayons


COULEUR............................ Rouge, bleu, vert, jaune, orangé, rouge foncé et rose
Multicolore avec prédominance de jaune et rose.
LOCALISATION .................A gauche de l’abdomen, en dessous de la 10e côte .Rate.
ROTATION...........................A gauche
GLANDE................................Rate
PLEXUX.................................Mésentérique
SANSCRIT.............................Muladhara
CARACTERISTIQUES........Grande importance dans la Médiumnité (incorporation)
.................................................Grande capacité de Cure (développement de cures extraordinaires)
.................................................Conserve les énergies particulièrement essentielles pour la vie.
.................................................Attirer et désintégrer les énergies délétères.
.................................................Absorber, modifier, distribuer pour le corps les énergies extérieures.
.................................................Grande capteur de Prana rose vital, Prana de la vitalité.
.................................................Transmetteur de Prana vital pour le corps
.................................................Irrigue et vitalise le double étherique et le corps astral.
.................................................Emmagasine les énergies pour utilisation postérieure.
.................................................Augmente les globules rouges
.................................................Donne un ‘ton’ spirituel au sang.

DYSFONCTION....................Asthénie, Anémie, Leucémie, Dénutrition psychique

MALADIES
Cancer vaginal, Cancer de la prostate, leucémie, basse vitalité, allergie, problèmes sexuels,
infections ovariennes, maladies inflammatoires pelviennes, incapacité de procréer, impuissance,
incapacité d’orgasme, disfonctionnement en relation à l’organisme.

DIVERS ; La fonction d’extraire le Prana pour vitaliser l’organisme est aussi connue des
entités intelligentes du monde astral inférieur,(magiciens et obsesseurs) , qui pour
inconcevables abus , se lient aux créatures pour leur retirer leur vitalité . Il n’y a pas besoin
d’être adversaire, ennemis. Ils agissent ainsi ces êtres appelés de ‘vampires’, qui se collent sur
le chakra splénique, en symbiose parasitaire, absorbant la vitalité qu’ils recueillent, laissant
leur victime en état d’asthénie. Avec le temps cette faiblesse peut se transformer e dénutrition,
qui pourra se réfléchir sur le physique et causer la désincarnation, si elle n’est déjà quasiment
pas atteinte. D’une façon générale ces entités malfaisantes se fixent sur les côtes de l’incarné,
pour avec facilité leur sucer les énergies, car le sens giratoire des pétales des chakra
impulsionne le Prana de l’intérieur du corps pour l’extérieur, et le vampire, les sucent par les
côtes.

60
Il est urgent d’extraire l’action de desobsession actuelle , pour la libération de la
victime et l’aide au frère inférieur qui s’y est fixé.

Le chakra splénique se localise dans la région correspondante à la rate physique et est


intimement en relation avec la circulation sanguine. Des dysfonctions dans ce chakra peuvent
occasionner des anémies jusqu’à même des leucémies. Il est aussi responsable de la
vitalisation du double étherique quand le chakra basique est plus en relation avec le corps
physique.

Le chakra splénique conserve des énergies particulièrement essentielles pour la vie .Il
se lie directement au chakra laryngé, qui est le centre de l’expression. Quand le flux parmi ces
deux centres est insuffisant, il est difficile de développer un rôle gratifiant dans la vie ;
cependant en vertu de sa vitalité, le chakra splénique présente un grand potentiel de cure tant
pour lui même que pour les autres. La personne qui réussit le développement positif de ce
chakra devient un excellent thérapeute produisant des cures extraordinaires.

Quelques livres le considèrent comme le deuxième chakra, localisé deux doits au


dessus du nombril. Le chakra splénique est intimement lié aux phénomènes médiumniques
.C’est aussi un grand capteur de Prana rose, Prana de vitalité .Les personnes dévitalisées ont
ce chakra compromis, son harmonisation étant indispensable .En cas d’obsession de type
vampirisme, c’est le chakra le plus affecté.

S’il est énergétisé de façon spontanée et non contrôlé il pourra occasionner des
incorporations indésirables, de manière suffisamment incommodante. L’on dit alors qu’il est
ouvert .Dans ces cas, il est nécessaire de réduire son activité à un niveau normal ; l’on ferme
le vortex et l’on réduit la fréquence vibratoire par le moyen de passes.

***

61
Chakra Gastrique ou Ombilical 3
RACINES ..............................10 Rayons
COULEUR............................ Rouge et vert
LOCALISATION .................Deux doigts au dessus du Nombril
ROTATION...........................A gauche
GLANDE................................Surrénales (Pancréas) Rate
PLEXUX.................................Solaire interne, médium, externe
SANSCRIT............................. Manipura
CARACTERISTIQUES........Equilibre , Joie , Passion de vivre.
..................................................Confère la sensibilité (intuitions et perceptions).
...............................................Lié à la Physiologie de l’âme, les Emotions, Sentiments primaires
..................................................qui comprend les organes internes et le Système nerveux.
,.................................................Responsable du métabolisme, digestion, assimilation des aliments.
..................................................Absorbe le Prana et contrôle le système vague sympathique.
..................................................Sert sans espérer de récompenses.
..................................................Responsable des Emotions, Sentiments, commotions et craintes.
..............................................Lié au système digestif et à l’assimilation des aliments et des
...............................................nutriments.
..............................................Centre plus important et actif.
..............................................Sensible aux influences de l’Astral Inférieur et des entités
..............................................déséquilibrées.
..............................................Centre de la volonté.

DYSFONCTION....................Routine inappropriée et incapacité de changement créatrice de la vie.


..............................................Difficultés à contrôler les sentiments.
..................................................Combat pour le pouvoir personnel, reconnaissances et gains.

MALADIES
Hyperglycémie, diabète, cancer du pancréas, cancer du foie, problèmes digestifs, ulcère,
hépatite, maladies hépatiques, problèmes rénaux , tension, appendicite.

DIVERS ; Très sensible aux influences de l’Astral Inférieur et des entités déséquilibrées.
Dans les sessions de charité, c’est sur ce chakra que les esprits souffrants et obsesseurs font
leurs liaisons, à travers un fil fluidique. Ces entités animalisées avec une prédominance de
vibrations émotives dysharmoniques se positionnent en arrière de l’appareil médiumnique et
pose un lien de leur chakra sur le chakra du médium, pour se nourrir de ses énergies.

Effectuant le contact, l’incarné commence à sentir un ensemble d’émotions et


sensations du désincarné ; douleurs, froid ou chaleur, manque d’air, tristesse, pleurs, affliction,
anxiété, haine, perte de contrôle, volonté de préjudicier. Ces sensations se reflètent sur le
cerveau du médium qui les exprime verbalement, quand la communication est donnée.

62
Chakra Cardiaque 4

RACINES ..............................12 Rayons


COULEUR.............................Doré brillant
LOCALISATION .................Au niveau du cœur / entre les omoplates.
ROTATION........................... De gauche à droite (les deux rotations, il est au milieu) e
GLANDE................................Thymus
PLEXUX.................................Cardiaque
SANSCRIT............................. Anahata
CARACTERISTIQUES........Six centimètres de diamètres, composé de douze pétales dorées.
..................................................Responsable par l’équilibre et l’inter change des émotions (sentiments).
..................................................Lié avec les émotions supérieures, soins et sentiments.
..................................................Réside la bonté, l’affection, la piété, la haine.
..................................................Lié aux dimensions supérieures de la conscience.
..................................................Lié aux sens de l’existence de la personne.
.................................................Amplifie les capacités et perceptions instantanées, les émotions et les
………………………………..intentions.
..................................................Il enregistre qualité et pouvoir de l’amour de l’individu dans la vie.
..................................................Quand quelqu’un transforme les désirs et passions personnelles
……………………………..en amour et compassion universels pour ses semblables, le cœur
................................…se transforme en un foyer d’énergie qui se concentre
..............................................antérieurement au plexus solaire

DYSFONCTION ....................Violences incontrôlables affectent directement la physiologie du


coeur , qui peut jusqu’à souffrir un arrêt cardiaque .

MALADIES
Problèmes cardiaques, fibulation atriale (tremblement musculaire), problèmes pulmonaires

DIVERS ; Un individu lié au quatrième chakra entre dans une vibration de compassion, de
détachement matériel, de sagesse, et d’amour inconditionnel. Les attachements aux plaisirs
terrestres, les honneurs et les humiliation ne l’intéressent pas . Portant il vit en harmonie avec
les mondes intérieur et extérieur. S’élevant grâce à la vibration du quatrième chakra aux , il
est possible de dominer l’art de parler, la poésie et le verbe . L’être commence à savoir
dominer son ‘ JE’ obtenant sagesse et force intérieure. L’énergie Ying/Yang s’équilibre .Un
être centré sur le chakra Anahata commence à évoluer en dehors des limites de son
environnement pour devenir autonome ; sa vie devient donc une source d’inspiration pour les
autres. La pulsation du chakra cardiaque sain est la même pulsation que les battements
cardiaques. Ce rythme de pulsation est universel et quand le chakra est équilibré, nous
sommes en paix avec les autres et avec l’environnement. Le chakra du cœur est un lieu de
rencontre et de fusions des énergies qui fluent des énergies descendantes du chakra coronaire
et des énergies qui montent du chakra basique, sans oublier que le chakra laryngé fonctionne
comme un passage.

63
CHAKRA LARYNGE 5

RACINES ..............................16 Rayons


COULEUR..............................Bleu clair , turquoise, argenté brillant .
LOCALISATION ................. A niveau de la gorge , devant le cartilage cricoïde
ROTATION........................... A droite
GLANDE................................ Tyroïde
PLEXUX................................. Laryngé
SANSCRIT............................. Vishuddha
CARACTERISTIQUES.........Médiumnité psychophone
...................................................Provoque la syntonie avec la fréquence des esprits
...................................................Matérialise les idées par l’intermédiaire de la psychophonie
.................................................. Expansion de la conscience
...................................................Aide au développement de l’audition, sons provenant du plan astral.
.................................................. Inter liaison entre le champ mental et étherique.
...................................................Lieu de rencontre et de fusions des énergies qui fluent des
énergies descendantes du chakra coronaire et des énergies qui montent du chakra basique,

DYSFONCTION ......................

MALADIES
Goitre, asthme
DIVERS : Une de ses fonctions est d’augmenter la consommation d’oxygène, et la régularise
les procédés de croissance et de différentiations des tissus.

La glande produit l’hormone thyroïdienne pour le contrôle du métabolisme, et la


calcitonine aide à réduire le calcium dans le sang .La glande thyroïde est essentielle pour le
bon fonctionnement normal de l‘organisme, une fois que s’identifie virtuellement la synthèse
de la protéine dans tous les tissus du corps. Le chakra laryngé est lié aux chakras coronaire et
frontal .Les liaisons du chakra laryngé avec le corps physique se produisent à travers des
glandes thyroïde et parathyroïde lesquelles fournissent l’énergie. Au niveau de la
clairvoyance, une couleur limpide et un rythme régulier du centre laryngé montre une
thyroïde saine.

Quand les trois chakras supérieurs sont ouverts et se montrent développés et équilibrés
il a pour caractéristique d’avoir une perception plus apurée de la nécessité de servir
l’humanité, sans vivre en isolement. Services prêtés à l’humanité deviennent une partie
nécessaire et intrinsèque du développement et de perception de la personne

Comme le premier des trois chakras supérieurs, il est en relation avec l’expression
transe personnelle et avec le JE supérieur, l’esprit et l’âme.Sa liaison glandulaire se fait avec
les glandes thyroïdes localisées au niveau de la gorge.

64
CHAKRA FRONTAL 6
RACINES.................................96 Rayons / divisé en deux portions .
COULEUR...............................Rose/jaune et bleu /Roux
LOCALISATION....................Entre les yeux / entre les sourcils
ROTATION ............................A Droite
GLANDE..................................Pituitaire ou hypophyse
PLEXUS...................................Frontal
SANSCRIT..............................Ajna
CARACTERISTIQUES.........Clairvoyance / Psychométrie / Macro et Micro Vision.
...................................................Inspiration qui donne origine aux idées avant de prendre forme .

DYSFONCTION .......................

MALADIES
Céphalées, Confusion , troubles cérébraux, schizophrénie, difficultés d’apprentissage,
difficulté de mémorisation , convulsion , épilepsie .

DIVERS : Lié à la glande Pituitaire ou hypophyse qui a pour fonction coordinatrice de toutes
les autres glandes endocrines. De cette façon là le chakra frontal développe un rôle très
important dans la vigilance spirituelle et dans toute la chimie du corps. La liaison du chakra
frontal est plus intense avec le corps mental supérieur. Dans les phénomènes médiumniques, il
est possible de provoquer l’incorporation de n’importe quelque esprit (ou incarné qui soit
dédoublé dans un corps physique) touchant avec un doigt dans l’aire de ce chakra, sur le
médium, et en même temps projetant de l’énergie pour le syntoniser avec l’esprit
communiquant.

Il est particulièrement inter relationné avec le centre coronaire. De ce fait dans


quelques écritures tibétaines, il n’est pas mentionné en séparé étant considéré faisant partie du
‘Lotus aux mille pétales’.

Ce chakra est en relation fondamentalement à l’intégration des idées et à l’expérience


avec la capacité d’organisation

65
CHAKRA CORONAIRE OU "Lotus aux mille Pétales" 7
RACINES..................................960 Rayons
COULEUR...............................De couleurs variées aux nuances les plus diverses.
LOCALISATION ..................Au dessus de la tête
ROTATION ............................A Droite
GLANDE..................................Glande pinéale
PLEXUX...................................Coronaire
SANSCRIT...............................Sahashara
CARACTERISTIQUES..........Préside le fonctionnement de tous les autres chakras.
....................................................Le plus grand et le plus important des centres.
...............................................Commande les autres centres.
...............................................Activité très intense / Très grande rapidité de rotation.
...............................................Centre d’union divine.
…………………………….Responsable de la soif de conscience de l’esprit et de la
…………………...................communication avec le Plan Astral

DYSFONCTION ....................Pour cause de sa liaison avec les autres chakras, n’importe ……


…………………………qu’elle perturbation dans le centre coronaire se reflète dans la ……
…………………………majorité des autres centres
................................................La diminution de sa luminosité, chez un homme normal montre
………………………………un abaissement de son tonus vibratoire et peut indiquer une …
……………………………victime d’obsession ou de magie noire.
MALADIES
Dépression, céphalées, maladies mentales.

DIVERS :Il a une forme de soucoupe, étant composé de 12 pétales centraux et un ensemble
de960 pétales secondaires disposés autour des premières. Il est situé approximativement à six
centimètres au dessus de la tête avec une fleur centrale de 12 pétales. Les chakras sont des
degrés énergétiques. A mesure que nous montons, arrivant au chakra coronaire, le niveau de
vibration augmente. Par le moyen du chakra coronaire, nous arrivons aux niveaux les plus
élevés de méditation .Associé au septième chakra, c’est la glande pinéale qui a pour activité
de recevoir les énergies des chakras et de les distribuées dans la fonction cellulaire de tout le
système endocrinien. Il est affecté à toutes les fonctions du cerveau, mais est particulièrement
en relation avec la glande pinéale.

***

66
CHAKRA UMERAL 8 F
RACINES..................................?
COULEUR................................?
LOCALISATION................... Au niveau de la nuque Na base da nuque
ROTATION..............................?
GLANDE….............................. ?
PLEXUS....................................?
SANSCRIT................................?
CARACTERISTIQUES...........?

DYSFONCTION......................Lieu ou se lie l’obsesseur


...............................................Congestionnent des énergies négatives

REMEDE......................Passes magnétiques de dispersion permettent de délier


…………………………….. l’obsesseur temporairement et éphémèrement.
...............................................Passes magnétiques de dispersion permettent de ………………
……………...décongestionner les énergies négatives.

DIVERS

Cordon d’Argent.
Le principal lien fluidique qui unit le corps astral au corps physique, à travers le
double etherique. Il a l’apparence d’un fil lumineux et brillant, qui s’insère dans la région
occipitale (nuque) des deux corps. Il est d’une extrême plasticité, et lorsque le corps astral se
dédouble, s’éloignant du physique, le cordon d’argent s’étire, s’affinant jusqu’à n’importe
quelle distance ou l’individu dédoublé se projette. C’est lui qui garantit le retour de l’esprit au
corps physique, peu importe ou et quelque soit la distance ou se trouve la personne dans
l’astral.

C’est sa présence, dans le corps astral des incarnés, qui les distingue des désincarnés
dans le monde astral.

C’est le dernier lien délié par les Esprits Médicaux qui président la désincarnation.
Le déliement du cordon d’argent est ce qui détermine l’effective et irréversible
désincarnation, mais dès l’instant qu’il n’est pas délié, l’esprit reste lié au corps.

67
2. Maladies en relation avec les chakras.

BASIQUE
Maladies
Cancer, allergies, problèmes sexuels, arthrite, rhumatisme, asthme, problèmes de croissance,
désordre psychologique, basse vitalité.
Observation : Dans ces cas généralement la toile bouddhique est compromise.

SPLÉNIQUE
Maladies
Cancer vaginal, Cancer de la prostate, leucémie, basse vitalité, allergie, problèmes sexuels,
infections ovariennes, maladies inflammatoires pelviennes, incapacité de procréer,
impuissance, incapacité d’orgasme, disfonctionnement en relation à l’organisme.

OMBILICAL
Maladies
Hyperglycémie, diabète, cancer du pancréas, cancer du foie, problèmes digestifs, ulcère,
hépatite, maladies hépatiques, problèmes rénaux, tension, appendicite.

CARDIAQUE
Maladies
Problèmes cardiaques, fibulation atriale (tremblement musculaire), problèmes pulmonaires.

LARYNGÉ
Maladies
Goitre, asthme

FRONTAL
Maladies
Céphalées, Confusion, troubles cérébraux, schizophrénie, difficultés d’apprentissage,
difficulté de mémorisation, convulsion, épilepsie.

CORONAIRE
Maladies
Dépression, céphalées, maladies mentales.

68
3. Epiphyse.
Matériellement...

L’épiphyse ou la glande pinéale est une petite glande endocrine, conique, médiane,
attachée à la partie postérieure du troisième ventricule située dans le cerveau. Elle exerce la
régulation des cycles circadiens, qui sont les cycles vitaux (principalement le sommeil) et le
contrôle de l’activité sexuelle et de la reproduction. L’épiphyse secrète la mélatonine qui agit
sur le sommeil.

La mélatonine, souvent dénommée hormone du sommeil, est surtout connue comme


étant l'hormone centrale de régulation des rythmes chrono biologiques, et d'un certain point de
vue, de pratiquement l'ensemble des sécrétions hormonales, chez l'homme. La mélatonine
semble avoir de multiples fonctions, autres qu'hormonales chez l'Homme et les mammifères,
en particulier comme antioxydant (capture des radicaux libres), participant à la détoxification
de l'organisme. Elle semble aussi jouer un rôle important dans le système immunitaire.

Spirituellement.

• Dans l’exercice médiumnique de quelque modalité, les esprits révèlent, que l’épiphyse
joue un rôle important.
• L’épiphyse est l’organe ou l’esprit s’exprime plus directement sur le corps biologique.
• L’épiphyse est un organe par lequel l’esprit envoie et assimile ses courants mentaux.
• Cependant c’est aussi une des fonctions de l’épiphyse d’adapter les messages mentaux
de la 4e pour la 3e dimension, permettant le transit entre le coté spirituel et le coté
matériel.
• Elle produit des hormones psychiques qui vont agir de manière positive, sur les
énergies génératrices et vont permettre à l’esprit communicant d‘utiliser des organes
déterminés durant la manifestation médiumnique.
• Elle commande les forces subconscientes sous la détermination directe de la volonté.

4. Cristaux d’apatite .
Elle possède des cristaux d’apatite.

Ces cristaux d’apatite sont sur la périphérie de la glande pinéale, formant une espèce
de champ de captation magnétique. La quantité de cristaux varie de personnes à personne.
Plus une personne possède de ces cristaux, plus elle réussit à emmagasiner de signaux
magnétiques ; Quand plus grande est la quantité de cristaux, plus grand est le champ
magnétique et avec cela la personne reste avec ses perceptions médiumniques plus
accentuées.

69
COURS
DE
PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

DEUXIEME PARTIE :
PRATIQUE.

70
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

DEUXIEME PARTIE : PRATIQUE.

PREPARATION POUR LES PASSES. (Cinquième Leçon).


(Pour celui qui les applique et les reçoit)

1. Préparations pour les passes

2. Préparations Physiques.

3. Préparations Spirituelles.

4. Importance de la prière.

5. Conclusion.

71
1. Préparations pour les passes ;

Pour obtenir un bon résultat, tout travail spirituel à besoin d’une préparation. Dans le
cas des passes, il doit y avoir une préparation aussi bien du passiste que celui qui reçoit. De la
part du passiste cette préparation doit être constante, en raison des appels d’urgence qui
survient dans le centre spirite et en dehors.

L’idéal serait que toute application de passes puisse être au préalablement éclairer sur
les fluides, la foi, la prière etc. L‘étude, les réflexions de l’Evangile, l’environnement
tranquillise et les fluides agissent de façon plus adéquate.

Par le moyen des activités préparatoires, celui qui va recevoir les passes apprend à
rechercher son amélioration par les passes, mais aussi par l’élimination de ses imperfections
morales, cause ultime de ses maux ? Cei est la thérapie de profondeur proposée par le
Spiritisme.

2. Préparations Physiques.
Il est fondamental que le médium passiste prend soin de sa santé physique, car
personne ne réussit à donner ce qu’il n’a pas. Un corps sans santé aura une irradiation faible,
plus nocive qu’utile, pour lui et le patient.

L’alimentation est un sujet très important pour le médium passiste. Durant les heures
qui anticipent le service l’alimentation devra être légère, évitant les excès, qui provoquent des
dysharmonies au niveau de l’appareil digestif et qui portent préjudice aux facultés radiantes.

Il est conseillé un repas léger, l’utilisation d’alcool et l’usage de toxiques étant


INACCEPTABLE.

Ceux qui fument, consomment de la viande, utilisent des assaisonnements ou sauces


épicés, il leur est recommandé de réduire leur consommation le jour de la réunion, s’il est
possible leur abstinence

L’hygiène corporelle, aussi ne doit pas être oubliée. Il est toujours conseillé un certain
repos avant les travaux. N’oublions pas que les médiums se doivent de porter des vêtements
décents.

72
3. Préparations Spirituelles.
Bonté, bienveillance, simplicité de cœur amour du prochain et détachement des choses
matérielles, qui en même temps attirent les bons esprits. Les défauts qui préjudicient le
médium et éloignent les bons esprits sont : l’orgueil, l’égoïsme, l’envie, la jalousie, la haine,
la sensualité et toutes les passions qui rendent esclave l’homme à la matière. Pour cela le
fluide humain présente des propriétés diverses, en accord avec les qualités physiques et
spirituelles de l’individu. De la moralité qui fait partie du médium ou compose le groupe
définira la réussite ou l’échec des travaux.

Le maintient des pensées pures et des vibrations d’amour est le devoir du médium, car
c’est à travers l’esprit que sont filtrés les bénéfices qui iront répondre au prochain et à soi
même. Les médiums iront développer avec le temps des conditions intimes de foie et de
confiance, qui s’acquièrent avec le temps, le travail et la persistance.

Pour finaliser, le médium passiste doit chercher à être syntonisé avec Dieu, source des
énergies curatrices, et ainsi assisté, il devient le maillon par lequel la spiritualité passera les
fluides qui aideront à la récupération de ses fluides. E médium se doit apprendre à développer
les qualités intrinsèques pour l’application des passes.

4. Importance de la prière.
La prière est le maillon qui lie le passiste aux bienfaiteurs spirituels, facilitant la
canalisation, à travers l’esprit, des recours magnétiques des sphères supérieures

Dans le livre d’André Luiz ‘Nos Dominios da Mediumnidade’, il nous conte comment
deux médiums Clara et Henrique se préparent pour le travail des passes. Ils sont en prière,
étant baignés de lumière et paraissent quasiment déliés de la matière, se montrant
spirituellement plus libre, en contact pus parfait avec les bienfaiteurs spirituels.

Dans le même chapitre, l’instructeur Aulus leur indique que la prière est un prodigieux
bain de forces, tel un courant mental qui attire. Pour cela Clara et Henrique expulsèrent du
propre monde intérieur les ombres restantes des activités communes qu’apporte le quotidien
et qui aspirent de notre plan les substances rénovatrices qui se remplissent afin de pouvoir
réussir à opérer avec efficacité en faveur du prochain.

73
5. Conclusion.
Le passiste a pour objectif la rénovation du monde intime du patient, alors qu’il
promeut à la circulation des fluides radiants dans l’organisme secouru, à travers de la prière et
de la volonté. Il doit avoir et être dans de bonnes conditions pour le travail, par le cœur rempli
de confiance, maintenant des pensés d’amour et d’humilité pour pouvoir transmettre force et
harmonie en faveur des patients .Pour cela, il est nécessaire que le médium se prépare , se
souvenant que la médiumnité demande discipline et ceci est pour le médium une mise en
condition aux lois spirituelles.

Les bons esprits ont besoin de pouvoir conter sur nous pour les soins d’urgence,
quelque fois en dehors du centre spirite. Ils peuvent mobiliser nos recours pour répondre à nos
frères plus en carence sans même que nous en prenions conscience, sur la voie, publique, en
bus, sur le lieu de travail, dans une visite amicale, etc…

Faisons preuve de bonté, de discrétion, de discernement, de persévérance, de sacrifice,


de responsabilité, de discipline. Notre préparation morale quotidienne se doit d’être un réflexe
normal de peu d’efforts, mais donc les semences portées apportent les fruits. La prière, la
patience, l’équilibre émotionnel, le vécu par l’Evangile, aimer son prochain sont des qualités
que tous nous portons et qui ne demandent qu’une simple petite impulsion pour se déclencher.

Le passiste, comme la personne recevant, doivent se préparer pour le mieux dans


l’action : donation-réception pour qu’elle puisse s’effecteur en syntonie dans les meilleurs
conditions possibles pour apporter le maximum de bénéfices. Pour cela un petit effort
quotidien apporte de grandes modifications à notre intime, nos passes et notre évolution
spirituelle. Beaucoup de peu font un beaucoup.

Pour être une bonne aide, le médium a besoin d’être attentif dans son champ d’action ,
être préparé pour exercer ses travaux , car le résultat de satisfaction pour ceux qu’il prétend
aider va dépendre de son hygiène physique, magnétique et spirituelle.

74
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

DEUXIEME PARTIE : PRATIQUE.

CLASSIFICATION DES PASSES. (Sixième Leçon).

1. Types de passes.
• Magnétiques.
• Spirituelles.
• Mixtes.

2. Nature des passes.

Energisantes.
Dispersives.

3. Les Dispersives et leurs importances.


Fonctions et caractéristiques.

4. Genre des passes.


• Passes individuelles.
• Passes collectives.
• Auto passe.

5. La pièce des Passes.

6. Durée des passes.

75
1. Types de passes.

• Magnétiques.

C’est le type de passes dans laquelle la personne donne à peine ses fluides, utilisant la
force magnétique existante dans le propre corps spirituel. Pour le moins en thèse, n’importe
qu’elle créature peut les administrer. Ses qualités varient suivant les conditions morales et
physiques du passiste, sa capacité de donner des fluides et son désir sincère d’aider autrui.

Dans les passes magnétiques, généralement l’on reçoit une assistance spirituelle.
Comme nous le voyons, ceci arrive parce que les esprits supérieurs aident toujours ceux qui
imbus de bonne volonté, répondent à ceux qui sont le plus en carence. Il ne faut pas oublier
que le secours des bienfaiteurs est indépendant de la croyance que le passiste ou le
magnétiseur peut avoir en Dieu ou dans la Spiritualité.

Les passes sont transmises par le médium qui donne de ses propres fluides, de sa propre
force irradiante, de ses énergies fluidiques.

Le magnétiseur est la personne saturée de fluide vital et qui à travers de la volonté,


attribut essentiel de l’esprit, utilise son fluide magnétique, agit sur lui , lui donnant les
qualités nécessaires.

Cherchant dans la codification, nous trouvons dans la revue Spirite de janvier 1864,
une étude intéressante qui élucide un peu plus le sujet :

‘…en général celui qui magnétise ne songe qu'à déployer sa puissance fluidique, qu'à
déverser son propre fluide sur le patient soumis à ses soins, sans s'occuper s'il y a ou non une
Providence qui s'y intéresse autant et plus que lui ; agissant seul, il ne peut obtenir que ce que
sa force seule peut produire ; tandis que nos médiums guérisseurs commencent par élever leur
âme à Dieu, et par reconnaître que, par eux-mêmes, ils ne peuvent rien ; ils font par cela
même acte d'humilité, d'abnégation ; alors, s'avouant trop faibles par eux-mêmes, Dieu, dans
sa sollicitude, leur envoie de puissants secours que ne peut obtenir le premier, puisqu'il se juge
suffisant à l'œuvre entreprise. Dieu récompense toujours l'humilité sincère en l'élevant, tandis
qu'il abaisse l'orgueil. Ce secours qu'il envoie, ce sont les bons Esprits qui viennent pénétrer le
médium de leur fluide bienfaisant que celui-ci transmet au malade. Aussi est-ce pour cela que
le magnétisme employé par les médiums guérisseurs est si puissant et produit ces guérisons
qualifiées de miraculeuses, et qui sont dues simplement à la nature du fluide déversé sur le
médium ; tandis que le magnétiseur ordinaire s'épuise souvent en vain à faire des passes, le
médium guérisseur infiltre un fluide régénérateur par la seule imposition des mains, grâce au
concours des bons Esprits ; mais ce concours n'est accordé qu'à la foi sincère et à la pureté
d'intention’.

76
• Spirituelles.

C’est une espèce de magnétisation faite par les bons esprits, sans intermédiaire et
directement sur le périsprit des personnes malades ou perturbées. Dans les passes spirituelles,
la personne nécessiteuse ne reçoit pas les fluides des médiums, mais d’autres, plus fins plus
purs, apportés des plans supérieurs de la vie par l’esprit qui vient l’assister.

Par le fait de ne pas être mélangées avec le fluide animalisé, les passes spirituelles sont
bien plus performantes que les passes magnétiques. Pour cela l’on peut comprendre pourquoi
les recours offerts dans les réunions publiques de spiritisme, ou participent une grande
quantité d’incarnés et d’esprits désincarnés, sont bien meilleurs que ceux que nous pouvons
apporter.

Les esprits utilisent leurs propres fluides et agissent directement et sans intermédiaire sur
les incarnés. Les fluides sont manipulés par les esprits passistes, qui utilisent leurs propres
fluides, les fluides des auxiliaires, les fluides de la nature, telles que les plantes médicales et
autres et aussi des fluides des médiums à distance.

• Mixtes.

Ces sont des passes, normalement utilisées dans les centres Spirites…, qui regroupent le
magnétisme des personnes et la présence des mentors du Centre… et la Présence du propre
guide du passiste, sans qu’il y ait d’incorporation.
La quasi-totalité des passes sont mixtes.

77
2. Nature des passes.

Energisantes.
Les passes énergisantes en application directe demandent une bonne connaissance et
une très bonne pratique de la part du passiste. En aucune façon un débutant se doit de les
appliquer sans professeur.

Dispersives.
Les passes dispersives sont celles qui sont utilisées dans tous les centres spirites pour
décongestionner et ensuite sont appliquées des passes pour rééquilibrer.
(But rééquilibrer le patient)

3. Les Dispersives et leurs importances.


Fonctions et caractéristiques.

1. Elles filtrent les fluides et les raffinent pour les attendements.

2. Elles introduisent des fluides qui restent, pour des motifs variés, stockés dans la
périphérie des centres vitaux pour une consommation graduelle du patient.

3. Elles catalysent les fluides, augmentant leur pouvoir et rapidité de pénétration, faisant
une asepsie dans le champ vibratoire du patient, facilitant la présentation des mêmes,
facilitent la portée et le transfert des centres vitaux. Dans un grand circuit cela rend
possible l’harmonie et l’équilibre parmi les centres vitaux.

4. Elles élargissent les couches fluidiques superficielles, laissant plus visibles et sensibles
les foyers de dysharmonies. Elles éliminent les excès de concentration fluidique lors
des passes, favorisant ainsi au patient une sensation d’équilibre et au passiste une
recomposition fluidico magnétique qui empêchera la possibilité d’une fatigue.*

5. Elles résolvent les dysharmonies causées par les fatigues. Il est dans ce cas demander
l’ingestion après les passes, d’eau fluidifiée.

6. Elles corrigent d’éventuelles équivoques dans l’usage des techniques de passe : elles
redirectionnent même pour les régions plus nécessiteuses, mais n’extraient pas,
n’arrachent pas, ni n’expulsent pas les fluides qui ont déjà été appliqués, comme le
supposent quelques uns.

Lorsque nous donnons des fluides à travers les passes, l’organisme vital du patient les
absorbe et les retient, par un procédé d’affinité, ne permettant pas que les fluides retenus ,
soient repris par une simple diversion. Les excès sont extraits exactement parce qu’ils ne sont
pas retenus par la combinaison ou par affinité, d’où la malléabilité dans leurs manipulations.

78
Nous le répétons : Il est anormal qu’un médium passiste sente quelque fatigue après
l’exercice des passes. Le médium passiste se doit dans ce cas de réapprendre à contrôler sa
médiumnité, au risque d’altérer sa propre santé et de se dévitaliser.

4. Genre des passes.


Passes individuelles.
Pour un ou plusieurs personnes bénéficiaires, chacune à leur tour.

Passes collectives.
Pour un ou plusieurs personnes bénéficiaires, tout ensemble.

Auto passe.
Pour soi même, comme personne bénéficiaire.

5. La pièce des Passes.


Le lieu le plus adéquat pour la transmission des passes est le centre spirite, qui par la
nature de ses activités, constitue le noyau le plus important d’assistance aux incarnés et
désincarnés en ce qui concerne le secours d’ordre spirituel.

Il existe dans chaque centre une pièce spéciale* réservée aux passes, dans laquelle sont
réunis les sublimes recours fluidiques travaillés par les pensées élevées et les prières.

La pièce des Passes doit être simple, propre, aéré. Les esprits préparant toujours les
lieux avant le commencement des travaux médiumniques.

* Certains centres plus importants possèdent deux pièces pour les passes.
Une pièce pour les enfants et adolescents ou les parents assistent en oraison.
Une pièce adulte pour les adultes.

6. Durée des passes.

Patient assis ou debout


Les passes appliquées en moyenne et très généralement sont de 2 à 3 minutes par
patient, assis ou debout. Certaines plus rarement 5 minutes (dispersives au niveau de chakras,
de zones congestionnées, revitalisation etc.)

Patient en position allongée.


La durée des passes est un peu plus longue qu’en position assise, parce qu’elle
demande un certain effort physique, et un temps de repos entre les dispersives et les
concentrantes . Elle dure environ 3 à 4 minutes. Elle dépendra de nombreuses circonstances,
nous nous basons là sur une moyenne générale approximative.

79
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

DEUXIEME PARTIE : PRATIQUE.

7. FORMES D’APPLICATION DES PASSES.


(Septième Leçon).

1. Avant-garde .

1. 1 Diagnostic ou Tact Magnétique.


1. 2 Annexe.
1. 3 Durant l’application des passes.
1. 4 Patient obsidié. Avis important.

2. Forme d’application des Passes.

1. Imposition des mains.


2. Passes longitudinales:
3. Transversales:
4. Perpendiculaires
5. Circulaires ou rotatoires.
6. Souffle ou Insufflation. (Froid ou chaud).
Chaud : Stimulantes, revigorantes.
Froid : Cicatrisants, Curatifs, Décongestionnant, Calmants, Disperseur de fluides.
7. Irradiations ou passes à distance.
8. paases collectives
9. Passes en dédoublement.
10. Passes par incorporation.

80
1. 1 Diagnostic ou Tact Magnétique.

Le premier pas, réellement, prenant en considération qu’au moment des passes nous
sommes de véritables intermédiaires, sera de connaître un peu plus la personne comparaissant
pour les passes, cherchant à positionner la main , ou les mains sur le chakra coronaire et
ensuite lentement descendre, sans s’attarder, dans l’intention de sentir les vibrations
magnétiques , les oscillations de son tonus vibratoire, es émanations de son corps
périspirituel, ayant en vue que nous pouvons découvrir des points de l’organisme avec des
vibrations différenciées et problématiques . Appliquant ainsi, mentalement nous ne donnons
rien, nous sommes seulement en train de reconnaître le patient par le tact magnétique, entrant
en relation fluidique avec le patient.

Cette technique se développe aussi avec la pratique. Elle donne avec le temps les
facultés aux médiums de trouver es champs en déséquilibre du patient. Quelques médiums à
travers cette technique détectent des informations précieuses et qui aident beaucoup dans le
traitement fluidothérapique.

Utilisant des dispersives, nous pouvons d’une certaine manière ‘clarifier’ le champ
vibratoire du patient et par conséquent mieux localiser avec une plus grande facilité les
dysharmonies existantes. Faisons une rapide comparaison de l’utilité des dispersives dans
cette technique : si une personne se trouve avec un problème gastrique, son champ vibratoire
restera désorganisé.

Faisant usage du tact magnétique, dans ce moment, nous pourrons capter une
désorganisation, il est clair, généralisée et non pas locale, et jusqu’à même vérifier qu’elle se
localise dans la région de l’abdomen. Mais si nous appliquons des dispersives nous agirons
directement sur les fluides désorganisés, les réorganiserons et nous pourrons jusqu’à même les
extraire du corps, laissant le foyer en dysharmonie, mais accessible à notre tact. De la même
façon que lorsque nous faisons un curatif, premièrement nous aseptisons et ensuite nous
prenons soin du foyer infecté.

81
1. 2 Annexe.
Il existe un point de grande importance, dont notre confrère brésilien Jacob Melo, fait
référence dans son livre : ‘Manual do Passista*. Au moment de l’application en soi, les
passistes pourront sentir de légers picotements ou impressions sur la pointe des doigts ou sur
la paume des mains, les fluides étant émanés, l’expérience nous le montrant réellement. Il y a
des passistes qui sentent au niveau des mains une impression différente au moment de
l’application, cependant il y en a d’autres qui sentent la même impression sur la pointe des
doigts*. Jacob Melo dans son ouvrage ‘Manual do Passista (livre de référence dans le milieu
spirite brésilien) que ceux qui sentent ces impressions sur la pointe des doigts peuvent être
appelés de médiums passistes digitaux, et que ceux qui sentent cette légère impression sur la
paume des mains seront appelés de médiums passistes palmaires.

Les médiums qui militent dans ce domaine et qui ne sentent pas cette impression ou
ces impressions, en aucune façon ne doivent penser qu’il n’existe pas d’inter change de
fluides dans leurs passes, nous dirons que ces sensations s’acquièrent par la pratique et
dépendent d’autres facteurs dans la sensibilité de chacun.

*Jacob Melo : Ecrivain, Magnétiseur spirite, conférencier etc...


Il est actuellement considéré comme la meilleure référence mondiale au niveau
magnétisme et des passes, possédant une école de formation entièrement gratuite pour tous
ceux qui veulent étudier et pratiquer. Il y est donné fréquemment des conférences.
Centre Spirite : LEAN – Lar Espírita Alvorada Nova - (84) 9983.7773
Estrada de Cajupiranga,
1489, bairro da Liberdade,
Parnamirim /RN. CEP: 59150-000
Brésil.
Voir annexe pour une mise en relation avec son centre en fin d’ouvrage.

*Certains perçoivent des Sensations de chaleur, de froid, un courant circulant, des


fourmillements etc…

82
1. 3 Durant l’application des passes.
L’étude préalable des connaissances basiques, comme l’anatomie, la physiologie, les
chakras, les corps, le magnétisme… nous permettra avec une meilleure efficacité d’appliquer
la thérapie fluidique et de comprendre quelques uns de ses mécanismes pour obtenir un bon
résultat.

Lorsque nous travaillons les applications des passes, nous devons être voués à la
concentration, dans des choses édifiantes, en prières, mentalisant une amélioration du patient.

Pour cela il nous est recommandé d’être détachés des soucis, des préoccupations, des
pensées du quotidien, d’être concentrés dans notre travail, en silence, pour nous permettre
une meilleure confiance et liaison avec la Spiritualité. Par contact, nous percevrons
intuitivement les recommandations et gestes à appliquer pour permettre la récupération de la
partie ou des parties du patient. Certains médiums au moment des passes se concentrent de
telles façons qu’ils oublient momentanément tous ce qui les entourent, le temps s’effaçant,
entièrement liés au Fluide Universel.

1. 4 Patient obsidié. Avis important.


Il est très commun que les passistes sentent, perçoivent les sensations, les douleurs que
les patients expérimentent. Il arrive aussi dans le cas de patients obsidiés, que le médium
passiste perçoive avant l’application des passes, le champ vibratoire de l’esprit (ou les esprits
obsédant), ‘aimanté(s)’ au patient dit obsidié. Cette sensation peut se prolonger pendant les
passes et après. Cependant les médiums passistes doivent après les passes se délier totalement
de ces impressions pour ne pas se déséquilibrer à leur tour. Il est donc vivement conseillé la
bonne éducation et le bon contrôle de la médiumnité.

Dans de très nombreux cas de patients obsidiés, les passes n’ont qu’une action
éphémère, très limitée. Les patient obsidiés* sont très souvent orientés vers les réunions
d’Evangélisation pour qu’ils entreprennent un travail de réconciliation avec le ou les
obsesseurs, par l’intermédiaire de cours d’Evangélisation et de Réforme Intérieure.

Suivant l’orientation des mentors du centre, du Responsable du centre, il peut être


proposé l’étude des cours d’Evangélisation et de la Codification au patient obsidié. Il pourra
par la suite après la formation complète de ces deux cours entreprendre une formation
médiumnique, en accord avec l’orientation des mentors du centre et du Responsable du
centre.

83
* Il peut advenir qu’aux moments des passes le patient obsidié refuse de recevoir les passes
(par le refus de son ou ses obsesseurs) ou quitte la pièce des passes, pendant l’application
de celles-ci. Ayant le libre arbitre, nous nous devons de respecter son choix.

2. Forme d’application des Passes.


1. Imposition des mains.

Il s’agit d’une technique de concentration de fluides, dépendant de la distance


d’application effectuée. Elle fonctionnera comme passe de concentration et est suffisamment
activante si elle est appliquée près du patient, et calmante si elle appliquée loin du patient,
déchargeant les fluides lourds, facilitant la circulation sanguine.

La façon de le pratiquer :

La façon de la pratiquer est extrêmement simple.


L’on positionne la ou les mains sur l’endroit ou l’on souhaite faire l’application
fluidique, sans mouvements et sas aucun toucher chez le patient.
La main ou les mains doivent être ouvertes, avec les doigts légèrement éloignés les
uns des autres (évitant ainsi une contraction musculaire des mains).

Les passistes digitaux vont tenter d’avoir les doigts légèrement courbés en direction du
point à être fluidifié.
Les passistes palmaires quant à eux, se concentreront mieux sur la paume, les doigts
non courbés.

Observations importantes.
Les impositions lorsqu’il s’agit d’inflammation, d’infection, de cancer requièrent
l’application de passes dispersives et ensuite de passes de concentration sur la localité ou est
effectuée la fluidification.

Mais quelle est dans ces cas, la signification des passes de dispersion ou de
concentration ?
• Dégager les fluides délétères.

84
• Accélérer l’absorption des fluides sur la localité atteinte par l’infection,
l’inflammation, le cancer etc…
• Eviter que quelques émanations fluidiques disharmonieuses de la zone affectée
imprègnent les mains du passiste, surtout se souvenant que la concentration par
imposition des mains génère un élevé champ magnétique, par cela même un grand
courant électrique circulant entre les mains du passiste et la région qui est
fluidifiée.

Les chakras.
Un chakra ne tournant pas à sa vitesse normale, dévitalisé, peut être régulée en
appliquant un mouvement rotatoire de quelques secondes de gauche à droite (sens des
aiguilles d’une montre).
Un chakra tournant trop vite, surchargé, peut être régulée en appliquant un mouvement
rotatoire de quelques secondes de droite à gauche à droite (sens inverse des aiguilles d’une
montre).

Le chakra cardiaque ne doit jamais être travaillé.

Cette technique d’application sur les chakras demande une grande pratique du passiste.
Déconseillé à ceux qui s’initient.

AVIS IMPORTANT ;

L’imposition chargée de fluides pour être de grande concentration, doit être dans
son action très courte au niveau des chakras (quelques secondes).

Au niveau du chakra coronaire, elles peuvent provoquer des étourdissements, des


maux de tête chez le patient, des actions irritantes sur le système nerveux pouvant
occasionner de sérieux troubles magnétiques.

Pour cela nous recommandons les passes dispersives, intercalées, par des passes
de concentration sur les zones fluidifiées, évitant ces sensations désagréables chez le
patient.

Le chakra cardiaque ne doit jamais être travaillé.

Les passes de dispersion comme elles sont communément appelées, aident réellement
à une meilleure assimilation et distribution énergétique sur tout le corps, comme aussi pour le
retrait des excès.

85
Forme d’application des Passes.
2. Passes longitudinales.

Les passes longitudinales sont celles qui sont faites le long du corps, toujours du haut
vers le bas. La base fondamentale de cette application est la formation d’un courant de fluides
qui partant du passiste et véhiculées par ses mains, se transmet au corps du patient dans tout
son champ vibratoire. Les passes longitudinales déplacent les fluides et les distribuent, mais
lorsqu’elles dépassent les extrémités (pieds et mains) elles les déchargent.

La façon de le pratiquer :

La façon de la pratiquer est extrêmement simple.


L’on positionne les mains sur le haut de la tête et on les fait descendre le long du
corps, de la tête aux pieds. Les mains peuvent être ouvertes ou fermées.

Cette technique est très riche parmi toutes les autres techniques. Cela dépendra
évidemment de la vélocité et de la distance avec lesquelles elles seront appliquées. Les passes
longitudinales sont celles qui répondent à tous les patrons et techniques établies par la
combinaison de ces deux facteurs :
Les passes longitudinales lentes et proches 25cm environ apportent :
La concentration et l’activation.
Les passes lentes et distantes de 25cm à 1 mètre et plus apportent :
La concentration et le calme.

Observations importantes.

Les mouvements des passes à travers la force mentale, iront mieux conduire,
directionner ou disperser les fluides.

86
Les longitudinales lorsqu’elles sont utilisées comme dispersives sont excellentes pour
promouvoir la distribution et l’introjection de fluides concentrés dans le champ vibratoire du
patient qu’il absorbe lui-même, rétablissant l’harmonie des vibrations animiques, aidant au
niveau des douleurs.

*Note du traducteur : La plupart des centres spirites brésiliens pratiquent les passes
longitudinales de dispersion, qui sont celles adoptées et recommandées.

Forme d’application des Passes.


3. Passes transversales.

Les passes transversales sont essentiellement dispersives, donc, très efficace.

La façon de le pratiquer :

Les bras sont allongés devant le patient se trouvant à environ 35 cm de lui.


Les mains portées en direction du patient ou doivent être appliquée les transversales.

L’on replie les mains qui se trouvent entrecroisées, formant la lettre V et l’on déplie
les mains rapidement. Ce mouvement est exécuté rapidement environ une dizaine de fois. Il
faut prendre soin pour que les mains du passiste se trouvent à une distance respectable pour ne
pas toucher le patient. Ces mouvements de dispersion se font à partir de la tête descendant
vers la poitrine, le ventre et les jambes en une trentaine d’entrecroisements et ouvertures des
mains. D’autres passistes les appliquent directement au niveau des sept chakras (de devant)
et du chakra uméral (à l’arrière au niveau de la nuque), à raison de 4 à 5 d’entrecroisements
et ouvertures des mains par chakra.

Par ces mouvements nous expulsons, arrachons les fluides délétères, pernicieux qui
imprègnent le champ vibratoire du patient. Ils se dissolvent ensuite dans la nature u ils seront
traités.

Observations importantes.
Son action est très effective lorsqu’une dispersion très intense est nécessaire, tout aussi bien
dans le sens de défaire un état de transe

Pour éloigner un obsesseur :


Application de passes transversales, au niveau du chakra splénique et uméral (derrière la
nuque). Cette projection de fluides dispersifs va produire comme un choc qui va désarticuler
les liaisons fluidiques de l’obsesseur avec le patient.

Remarque :
Dans certains cas, les passes transversales n’ont presque pas d’effets dans le cas d’un
patient et de son ou de ses obsesseurs, en raison que le patient possède une médiumnité
affleuré, médiumnité qu’il devra étudier pour l’incorporation future. L’on parle d’éducation
médiumnique.

87
Ce peut être aussi le cas de médium sans qu’il le sache devant être orienté vers un
centre spirite pour l’étude des connaissances spirites, de l’Evangile et de la Médiumnité.
Ce peut être aussi le cas de médiums refusant l’étude de la médiumnité, récusant ses
compromis réincarnatoires et incantatoires. Dans ce dernier cas, les passes n’ont qu’un effet
éphémère les symptômes devant revenir inéluctablement.

Autres…

Incorporation d’un patient, Effet d’hypnose, ou de somnambulisme.


Dans le cas de dispersion pour un patient qui vient d’incorporer, d’un patient sous l’effet
d’hypnoses, sous l’effet du somnambulisme et qui sent une difficulté pour reprendre la
direction de sa propre conscience, et quelques fois de son propre corps, les passes
transversales doivent être appliquées surtout au niveau du frontal , avec suffisamment de
vigueur.

Pour le médium après une séance de désobsession


Il arrive certaines fois qu’après incorporation lors de séances de désobsession que les
médiums d’incorporation (donnant la passivité) se sentent comme étourdis, perçoivent un mal
être, somnolent, ont des maux de tête, etc… de très nombreuses fois, il s’avère tout
simplement que leurs corps ont été dédoublés raccouplés. Il suffit simplement d’appliquer
un passe.

88
Forme d’application des Passes.
4. Passes perpendiculaires

Très peu usitée. Elle est utilisée pour disperser. Elle peut être utile dans des concentrations
fluidiques dans de grandes régions.

La façon de le pratiquer :
Le passiste se trouve sur le coté du patient. Il positionne une main devant le front du patient et
l’autre derrière la tête du patient, descendant les deux ensembles toujours de la tête vers les
pieds, avec rapidité, dans le but de disperser. Application 4 à 5 secondes

Le passiste se trouve ensuite devant le patient, il applique les deux mains au niveau de la tête
et descend lentement de la tête aux pieds pour concentrer. Application 25 à 30 secondes.

Observations importantes.
Rarement utilisée.

89
Forme d’application des Passes.
5. Passes circulaires ou rotatoires.

Circulaires normales.
Elles sont exécutées avec les mains, sans bouger les bras. En dehors d’être très
concentrantes, elles sont très actives, mais elles devront être appliquées très proche du point
qui doit être travaillé. Les doigts restent légèrement arqués en direction de ce point, avec la
paume tournant, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. Certains l’appliquent avec
les doigts.

Les ‘afflorations’.
Elle sollicite le mouvement du bras et de l’avant bras. Normalement les mains restent
ouvertes, sans contractions, ou avec les doigts légèrement arqués.

Comme cette technique est plus utilisée pour les grandes régions, elle se pratique
déplaçant le bras dans le sens des aiguilles d’une montre, sur la région à être traitée, et à
petite distance

90
Forme d’application des Passes.
6. Souffle ou Insufflation.

Cette modalité des passes requière du passiste des soins spéciaux et rigoureux. Ce sont des
passes rigoureusement curatives et dispersives. Elles sont appliquées avec la bouche plus ou
moins ouverte, sur les parties affectées, insufflant vigoureusement. Pour qu’elles soient
efficaces, il est nécessaire que le passiste aspire de l’air en grande quantité, dilatant le thorax
pour les passes à souffles froids ou dilatant l’estomac pour les passes à souffles chauds. Le
passiste doit avoir une bonne capacité de respiration, une haleine saine, un estomac libre
d’émanations lourdes. Esprits et paroles propres, moralement.

Les passes à souffle se divisent en deux groupes : les passes à souffles froids, les passes à
souffles chauds.

• Les passes à souffles froids.


Elles sont très utilisées comme dispersives ou calmantes, cela dépendra de la distance
et de la force. Elles sont données avec les poumons remplis d’air, les libérant lentement (si
l’objectif est de calmer) et rapidement avec vigueur (pour objectif de disperser, comme de
réveiller un patient d’un sommeil magnétique, somnambulique ou médiumnique, dépression
nerveuse. Nus pouvons vérifier que dans cette application le chakra laryngé sera le centre
usinateur des fluides et que dépendant de son état, il donnera santé ou dysharmonie.

Elles sont exécutées à environ 30 cm, jusqu’à 1 mètre. L’air est respiré, le thorax
rempli d’air et soufflant les lèvres quasi fermées.

• Les passes à souffles chauds.


Elles sont très concentrées et actives. Le souffle sort de la bouche du passiste saturé
de fluides curadors, humidifié par les vapeurs chauffées par les muqueuses de l’estomac. La
bouche est rapprochée du lieu à traiter et l’air chaud est dégagé lentement. Les insufflations
chaudes sont très efficaces dans les traitements d’inflammations et d’infections dans de petites
régions (tumeurs localisées, blessures avec difficulté de cicatrisation.

Soins pendant l’application.

Avant les passes évitez les aliments lourds et de graisses. Ayez une bonne hygiène
buccale et évitez les insufflations si vous avez des problèmes gastriques ou d’estomac.
N’utilisez pas la parole pour accuser, parler mal, condamner, médire, mentir. Après un
maximum de deux insufflations chaudes, faites une série de dispersives localisées avant de
les répéter, sauf exceptions. Ne faites pas plus de 5 insufflations chaudes par sessions, car les
insufflations sont très épuisantes physiquement (non pas médiumniquement) pour le passiste.

91
Observations importantes.

Ces modalités d’insufflation sont très épuisantes physiquement (non pas


médiumniquement) pour le passiste, pouvant jusqu’à occasionner de légers étourdissements.

Les personnes fumant, ne peuvent absolument pas appliquer ce genre de passes

Forme d’application des Passes.


7. Passes à distance – Irradiations.

Le médium syntonisé avec la personne nécessiteuse , à distance, canalise également les


fluides salutaires et bénéfiques. Les malades sont bénéficiés non seulement en fonction des
fluides dirigés consciemment par les incarnés , comme par les énergies extraites des
personnes présentes par les coopérateurs spirituels.

La façon de le pratiquer :
Voir, imaginer la figure matérielle du patient, sa personne, ou se concentrer sur son
nom si le patient est un inconnu et là ou se trouve la personne se projeter mentalement.
Mentalement, imaginez ou ideoplastifier le patient recevant une passe que vous appliquez,
terminant le passe par une prière.

Forme d’application des Passes.


8. Passes de dédoublement.
(exactement comme pour les Passes à distance – Irradiations).

Le médium syntonisé avec la personne nécessiteuse , à distance, canalise également


les fluides salutaires et bénéfiques Les malades sont bénéficiés non seulement en fonction des
fluides dirigés consciemment par les incarnés , comme par les énergies extraites des
personnes présentes par les coopérateurs spirituels.

La façon de le pratiquer :
Voir, imaginer la figure matérielle du patient, sa personne, ou se concentrer sur son
nom si le patient est un inconnu et là ou se trouve la personne et se projeter en se dédoublant
totalement pour ceux qui possède cette médiumnité.
Le médium passiste en total dédoublement devant le patient applique les passes à ce dernier

Observations importantes.
Cette forme d’application est assez rare, car cette médiumnité d dédoublement n’est
malheureusement pas inscrite dans les formations médiumniques. Appelée aussi par d’autres
dans différents milieu, de sortie extra physique, sortie corporelle etc… Fréquemment utilisée
à des fins de curiosité, alors que sa fonction première est thérapeutique.

92
Forme d’application des Passes.
9. Passes collectives.

Elles sont appliquées lorsque la quantité de passistes est insuffisance pour répondre à tous les
assistants individuellement

La façon de le pratiquer :
Un seul médium.
Il est de mandé au médium passiste présent d’appliquer des passes en présentant ses
mains au groupe entier. Il sera évidemment assisté par la spiritualité.

Plusieurs médiums.
Il est demandé aux médiums passistes présents qu’ils donnent leurs fluides aux
travailleurs de la spiritualité et qu’ils mentalisent, les applications des passes nécessaires à
chaque patient.En général les médiums passistes tout en prière appliquent les passes en
présentant leurs mains au groupe entier.

Avis important :
Cette situation n’arrive qu’exceptionnellement, raison pour laquelle, sont faits des
cours sur les passes (théoriques et pratiques) avant de commencer les études médiumniques.
En règle générale chaque médium (avant de travailler la desobsession), personne donnant des
cours de formation spirite etc… a reçu une formation de passistes.

Prévention très utile lorsque qu’arrive au centre en urgence des personnes incorporant
sans contrôle, des personnes ayant une médiumnité affleurée etc…

Forme d’application des Passes.


10. Passes d’Incorporation.

Le médium, incorpore une entité de la spiritualité, et il applique les passes comme


intermédiaire. Assez fréquent, sans que le médium en prenne conscience, pendant
l’application. (le temps lui aura paru très court, perte de souvenirs des applications,perte de
notion du temps etc..)

93
Forme d’application des Passes.
11. Auto Passes.

La prière, qui est une pensée, lorsqu'elle est fervente, ardente, faite avec foi, produit l'effet
d'une magnétisation, non seulement en appelant le concours des bons Esprits, mais en
dirigeant sur le malade un courant fluidique salutaire.

(Allan Kardec Revue Spirite septembre 1865).

C’est une opportunité grande et suffisamment utile qui permet au propre patient et aux
médiums qui travaillent pour leurs propres cures, d’utiliser les immenses recours qui sont à
leurs positions par la miséricorde du père. (Les bonnes pensées, les bons comportements,
l’Amour du prochain par la pratique etc…qui permettent de bénéficier de la présence d’esprits
qui apportent eux aussi leurs fluides) Les patients, comme les médiums doivent utiliser l’auto
passes comme nettoyage psychique pour eux mêmes et leurs guérissons et le rechargement de
leurs énergies.

FLUIDOTHERAPIE.

La fluidothérapie est une technique pratiquée dans tous les centres spirites. Elle
consiste après la fin de réunion, cours, passes appliquées etc… à magnétiser de l’eau par
l’intermédiaire d’un médium et de la spiritualité.

Sur un plateau sont disposés de petits gobelets remplis d’eau. Le médium positionnant
ses mains au dessus (20 cm environ) appliquera la magnétisation les mains toujours disposées
au dessus des petits verres, récitant par exemple une prière. La magnétisation se fait en 1
minute environ. Dans ces actes de magnétisation de l’eau la Spiritualité est toujours présente
pour appliquer ses propres fluides thérapeutiques. L’eau étant un élément universel, très
conducteur de fluides.

Indiqué comme traitement l’eau fluidifiée ou magnétisée, nombreux sont les patients
qui viennent au centre pour faire magnétiser des bouteilles d’eau après avoir assister aux
réunions ou traitements spirituels. L’application se fait e général de deux façons différentes,
qui amènent les mêmes résultas.

Première méthode : Application des mains au dessus de la bouteille tout en récitant une
prière.
Deuxième méthode : La bouteille est maintenue dans les mains du médium (lorsqu’il y en a
peu) et le médium applique les fluides, concentré et en prière.

94
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

DEUXIEME PARTIE : PRATIQUE.

EXEMPLE D’APPLICATION
8.
DES PASSSES TRADITIONNELLES
EN CENTRE SPIRITE.
(Huitième leçon).

1. Rappel.

2. Passes Appliquées en milieu traditionnel brésilien.


(Au nombre de trois).

Application no 1 LONGITUDINALE
(Patient assis ou debout).

• La façon de le pratiquer.
• Description simple.
• Description Détaillée: (Patient assis ou debout).

Application no 2 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE


(Patient assis ou debout).

• La façon de le pratiquer.
• Description simple.
• Description Détaillée: (Patient assis ou debout).

95
Application no 3 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
(Patient allongé).

• La façon de le pratiquer.
• Description simple.
• Description Détaillée: (Patient allongé).

EXEMPLE D’APPLICATION DES PASSSES


TRADITIONNELLES EN CENTRE SPIRITE.
(Huitième leçon).

1. Rappel :

Les passes sont appliquées en générale à environ 35 cm à 1 mètre du patient...


La pratique courante.

1. Décongestionner, disperser une première fois.


2. Energiser une première fois.
3. Décongestionner, disperser une deuxième fois.
4. Energiser une deuxième fois.
5. Décongestionner, disperser une troisième fois.
6. Energiser une troisième fois.
3 minutes environ.

(Les deux combinées disperser et énergiser


permettent le rééquilibre énergétique du patient.)

2. Passes Appliquées en milieu traditionnel brésilien.


(Au nombre de trois).

Application no 1 LONGITUDINALE
(Patient assis ou debout).

La façon de le pratiquer.
Description simple.
Description Détaillée: (Patient assis ou debout).

Application no 2 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE


(Patient assis ou debout).

La façon de le pratiquer.
Description simple.
Description Détaillée: (Patient assis ou debout).

96
Application no 3 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
(Patient allongé).

La façon de le pratiquer.
Description simple.
Description Détaillée: (Patient allongé).

APPLICATION DES PASSES EN PRATIQUE


Application no 1 LONGITUDINALE
(Patient assis ou debout).

Les passes traditionnellement dans la plupart des centres spirites sont exécutées de la façon
suivante. (la durée des passes dépendra de nombreuses circonstances, nous nous basons là sur
une moyenne générale approximative.

La façon de le pratiquer : (La façon de la pratiquer est extrêmement simple).


Le passiste est debout les pieds joints à environ 15 cm devant les pieds du patient qui est assis
sur une chaise en prière, concentration, recueillement...

Description simple.
Passes longitudinales dispersives : 3 secondes environ.
Passes longitudinales concentrantes : 12 secondes environ.

Le médium debout les pieds joints étend les bras et positionne ses mains au dessus de la tête du
patient

(Première fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

(Deuxième fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

97
(Troisième fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

Final des passes.


Le médium indique à son patient la fin des passes, par un simple : Ainsi soit-il, allez en paix etc…
Evitez le toucher sur l’épaule, le bras, la main, les pieds … pour avertir du final des passes

Description Détaillée: (Patient assis ou debout).


Passes longitudinales dispersives : 3 secondes environ.
Passes longitudinales concentrantes : 12 secondes environ.

Première Etape.
Le médium debout les pieds joints étend les bras et positionne ses mains au dessus de la tête du
patient

Deuxième Etape. (Mouvement rapide trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement
rapide de 3 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement rapide de 3 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement rapide de 3 secondes une troisième fois.

Troisième Etape. (Mouvement lent trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Quatrième Etape. (Mouvement rapide trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement
rapide de 3 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement rapide de 3 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement rapide de 3 secondes une troisième fois.

Cinquième Etape. (Mouvement lent trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Sixième Etape. (Mouvement rapide trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement
rapide de 3 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement rapide de 3 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement rapide de 3 secondes une troisième fois.

Septième Etape. (Mouvement lent trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.

98
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Final des passes.


Le médium indique à son patient la fin des passes, par un simple : Ainsi soit-il, allez en paix etc…
Evitez le toucher sur l’épaule, le bras, la main, les pieds … pour avertir du final des passes.

APPLICATION DES PASSES EN PRATIQUE


Application no 2 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
(Patient assis ou debout).

Les passes traditionnellement dans la plupart des centres spirites sont exécutées de la façon
suivante. (La durée des passes dépendra de nombreuses circonstances, nous nous basons là
sur une moyenne générale approximative.

La façon de la pratiquer : (La façon de la pratiquer est un peu différente de la première,


cependant elle reste simple).
Ces passes utilisent la technique des passes longitudinales et transversales par intervalle.

Rappel : Passes transversales.

La façon de le pratiquer :

Les bras sont allongés devant le patient se trouvant à environ 35 cm de lui.


Les mains portées en direction du patient ou doivent être appliquée les transversales.

L’on replie les mains qui se trouvent entrecroisées, formant la lettre V et l’on déplie
les mains rapidement. Ce mouvement est exécuté rapidement environ une dizaine de fois. Il
faut prendre soin pour que les mains du passiste se trouvent à une distance respectable pour ne
pas toucher le patient. Ces mouvements de dispersion se font à partir de la tête descendant
vers la poitrine, le ventre et les jambes en une trentaine d’entrecroisements et ouvertures des
mains. Durée environ 10,12 secondes

Le passiste est debout les pieds joints à environ 15 cm devant les pieds du patient qui est
assis sur une chaise en prière, concentration, recueillement...

99
APPLICATION DES PASSES EN PRATIQUE.
Application no 2 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
(Patient assis ou debout).

Les passes traditionnellement dans la plupart des centres spirites sont exécutées de la façon
suivante. (la durée des passes dépendra de nombreuses circonstances, nous nous basons là
sur une moyenne générale approximative.

La façon de le pratiquer : (La façon de la pratiquer est extrêmement simple).


Le passiste est debout les pieds joints à environ 15 cm devant les pieds du patient qui est
assis sur une chaise en prière, concentration, recueillement...

Description simple.
Passes longitudinales dispersives : 12 secondes environ.
(L’on replie les mains qui se trouvent entrecroisées, formant la lettre V et l’on déplie les
mains rapidement).
Passes longitudinales concentrantes : 12 secondes environ.

Le médium debout les pieds joints étend les bras et positionne ses mains au dessus de la tête
du patient

(Première fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

(Deuxième fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

(Troisième fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

Final des passes.


Le médium indique à son patient la fin des passes, par un simple : Ainsi soit-il, allez en paix etc…
Evitez le toucher sur l’épaule, le bras, la main, les pieds … pour avertir du final des passes

100
Description Détaillée: (Patient assis ou debout).

Passes longitudinales dispersives : 12 secondes environ.


(L’on replie les mains qui se trouvent entrecroisées, formant la lettre V et l’on déplie les
mains rapidement).
Passes longitudinales concentrantes : 12 secondes environ.

Première Etape.
Le médium debout les pieds joints étend les bras et positionne ses mains au dessus de la tête du
patient

Deuxième Etape. (Passes transverses- mains pliées dépliées- 30 mouvements - trois fois)
Le médium debout les pieds joints plie ses mains en forme de V et les déplie en les faisant
descendre de la tête vers les pieds en mouvements rapides de 12 secondes une première fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une deuxième fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une troisième fois.

Troisième Etape. (Passes transverses lentes- trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Quatrième Etape. (Passes transverses- mains pliées dépliées- 30 mouvements - trois fois)
Le médium debout les pieds joints plie ses mains en forme de V et les déplie en les faisant
descendre de la tête vers les pieds en mouvements rapides de 12 secondes une première fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une deuxième fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une troisième fois.

Cinquième Etape. (Passes transverses lentes- trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Sixième Etape. (Passes transverses- mains pliées dépliées- 30 mouvements - trois fois)
Le médium debout les pieds joints plie ses mains en forme de V et les déplie en les faisant
descendre de la tête vers les pieds en mouvements rapides de 12 secondes une première fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une deuxième fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une troisième fois.

Septième Etape. (Passes transverses lentes- trois fois)

101
Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Final des passes.


Le médium indique à son patient la fin des passes, par un simple : Ainsi soit-il, allez en paix etc…
Evitez le toucher sur l’épaule, le bras, la main, les pieds … pour avertir du final des passes
APPLICATION DES PASSES EN PRATIQUE.
Application no 3 LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE
(Patient allongé).

Ces passes sont appliquées aussi dans de nombreux centres spirites. Le patient se trouvant
allongé sur une table matelassée. Le médium passiste se trouvant bord de la table pour
pouvoir appliquer normalement et sans difficulté les passes. En général pour plus de
commodité (pour les droitiers) le patient se trouve la tête allongé vers le côté gauche. Les
passes sont traditionnellement exécutées de la façon suivante. (La durée des passes est un
peu plus longue qu’en position assise, parce qu’elle demande un certain effort physique, et
un temps de repos entre les dispersives et les concentrantes s. Elle dure environ 3 à 4 minutes.
Elle dépendra de nombreuses circonstances, nous nous basons là sur une moyenne générale
approximative.

La façon de le pratiquer : (La façon est exactement la même que celle de Application no 2
LONGITUDINALE ET TRANSVERSALE

Sa pratique (position allongée du patient) est considérée illégale en France (pratique


illégale de la Médecine), aux niveaux des activités spirites et autres… Se renseigner quant
aux professions ayant droit de les appliquer.

Description simple.
Passes longitudinales dispersives : 12 secondes environ.
(L’on replie les mains qui se trouvent entrecroisées, formant la lettre V et l’on déplie les
mains rapidement).
Passes longitudinales concentrantes : 12 secondes environ.

Le médium debout les pieds joints étend les bras et positionne ses mains au dessus de la tête
du patient

(Première fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

(Deuxième fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

102
(Troisième fois).
Passes longitudinales dispersives (Mouvement rapide exécuté trois fois successivement.)
Passes longitudinales concentrantes (Mouvement lent exécuté trois fois successivement.)

Final des passes.


Le médium indique à son patient la fin des passes, par un simple : Ainsi soit-il, allez en paix etc…
Evitez le toucher sur l’épaule, le bras, la main, les pieds … pour avertir du final des passes
Description Détaillée: (Patient allongé).

Passes longitudinales dispersives : 12 secondes environ.


(L’on replie les mains qui se trouvent entrecroisées, formant la lettre V et l’on déplie les
mains rapidement).
Passes longitudinales concentrantes : 12 secondes environ.

Première Etape.
Le médium debout les pieds joints étend les bras et positionne ses mains au dessus de la tête du
patient

Deuxième Etape. (Passes transverses- mains pliées dépliées- 30 mouvements - trois fois)
Le médium debout les pieds joints plie ses mains en forme de V et les déplie en les faisant
descendre de la tête vers les pieds en mouvements rapides de 12 secondes une première fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une deuxième fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une troisième fois.

Troisième Etape. (Passes transverses lentes- trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Quatrième Etape. (Passes transverses- mains pliées dépliées- 30 mouvements - trois fois)
Le médium debout les pieds joints plie ses mains en forme de V et les déplie en les faisant
descendre de la tête vers les pieds en mouvements rapides de 12 secondes une première fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une deuxième fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une troisième fois.

Cinquième Etape. (Passes transverses lentes- trois fois)


Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Sixième Etape. (Passes transverses- mains pliées dépliées- 30 mouvements - trois fois)
Le médium debout les pieds joints plie ses mains en forme de V et les déplie en les faisant
descendre de la tête vers les pieds en mouvements rapides de 12 secondes une première fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une deuxième fois.
Mains en forme de V pliées et dépliées de la tête ver les pieds en 12 secondes une troisième fois.

Septième Etape. (Passes transverses lentes- trois fois)

103
Le médium debout les pieds fait descendre ses mains sur le devant du corps en un mouvement lent
de lent de 12 secondes environ.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une deuxième fois.
Il fait descendre ses mains en un mouvement lent de 12 secondes une troisième fois.

Final des passes.


Le médium indique à son patient la fin des passes, par un simple : Ainsi soit-il, allez en paix etc…
Evitez le toucher sur l’épaule, le bras, la main, les pieds … pour avertir du final des passes

COURS
DE
PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

TROISIEME PARTIE :
DIVERS.

104
COURS DE PASSES.
(Passes Magnétiques, Médiumniques, Spirituelles, et Mixtes).
Manuel théorique et Pratique.

TROISIEME PARTIE.
DIVERS.

10.ANNEXE.
Quelques photo de centres brésiliens appliquant les passes.
JACOB MELO.
LEAN - Lar Espírita Alvorada Nova
Bibliographie.

105
Quelques photo de centres brésiliens appliquant les passes.

Photos Brésiliennes, Cruzetta, Rn, Brésil


Centro Epirita Gécal : Grupo Espirita Casa de Lazaro

Photo brésilienne, Natal, Rn, Brésil.


Centro Espirita Bezerra de Menezes

Photo Brésilienne, Natal, Rn, Brésil


Centro Espirita : Casa dos Espiritos.

106
Photo Brésilienne, Nova Panamirim Natal, RN, Brésil
Centro espírita Lean

JACOB MELO.
(Spécialiste mondial sur le magnétisme
et
l’application par les passes.)

FORMATION.

Formation d’ingénieur Civil , à l’Université fédérale du Rio Grande do Norte (UFRN)


en 1976
Doctorat en psychanalyse à l’Université Redentor , de Rio do Janeiro et à la Société
Psycho analytique Néo freudienne du Brésil de Natal.
Spirite, écrivain , conférencier, professeur Spirite.

Quelques activités.
Ensemble avec des amis , au premier semestre 1990 , il fonda le GEAK ( Groupo
Espirita Allan Kardec ) , à Natal et quelques mois plus tard , le 5 Décembre 1990 de la même
année , il a été un des fondateurs du LEAN , Lar Espirita Alvorada Nova ( Foyer Spirite de
l’Aube Nouvelle) , institution dans laquelle il est vice président .

En Septembre 1992 , il publia son premier livre par l’intermédiaire de la Fédération


Spirite Brésilienne, la FEB livre intitulé : ‘O PASSE , Seu Estudo , Suas Técnicas, Sua
Pratica’ ‘LES PASSES , Son Etude , Ses Techniques, Sa Pratique’ .qui devint une référence
pour tous ceux qui étudient les Passes, le Magnétisme , ouvrage qui devint un best seller ,
avec plus de 10 000 exemplaires vendus .

Il donne très fréquemment des conférences sur le magnétisme, les passes.au brésil et à
l’étranger .En dehors des sujets liés au magnétisme , il travaille ce qui touche au Suicide,
l’Euthanasie,et la Dépression.

107
Suite : LEAN

LEAN - Lar Espírita Alvorada Nova

LEAN - Lar Espírita Alvorada Nova


Estrada de Cajupiranga, 1489
Liberdade
Parnamirim - RN
CEP 59.150-000
Brasil.

LEAN
C’est une maison , un foyer pour personnes âgées en difficultés , ou les concepts les
plus purs contenus dans l’Evangile de Notre Seigneur Jésus Christ sont conservés dans le
vécu quotidien . Au LEAN , l’amour dans sa plus sublime expression est l’objectif premier .

Le LEAN est une institution réglementée , enregistrée depuis le 05/12/1990, sous la


forme de Personne Juridique de Droit Privé , reconnue comme étant : d’Utilité Publique
Municipal , par la Loi 0714 du 02/09/1991 , d’Utilité Publique d’Etat , par la Loi 6107 du
24/06/1991 et d’Utilité Publique Fédérale , à travers la procédure MJ-13470/98-78 ,
approuvée et publiée au D.O de l’Union le 26/08/1998.

QUELQUES ACTIVITES.

Foyer des personnes âgées (assistance entière par des bénévoles).


Etudes et pratiques des Passes magnétiques.
La soupe du LEAN.
Réunions publiques.
Evangélisation infantile.
PETI ( Programme d’Eradication du Travail Infantile)
Horticulture, pour la maintenance du centre. (tout le personnel est bénévole)

108
Suite : ACTIVITES DU MAGNETISME AU BRESIL

RENCONTRE MONDIALE DES MAGNETISEURS SPIRITES .

Parnamirim – RN du 8 au 10 Février 2008.


Lieu Lean

Local: LEAN – Lar Espírita Alvorada Nova - (84) 9983.7773 (Dagmar) – 3231.4410 (Jacob)
– 3645.0796
Estrada de Cajupiranga, 1489, bairro da Liberdade, Parnamirim/RN. CEP: 59150-000.
BRESIL

OBJECTIFS.
La RENCONTRE MONDIALE DES MAGNETISEURS SPIRITES à pour objectifs de réunir
les studieux, les travailleurs et les chercheurs qui utilisent le magnétisme sous l’optique spirite
pour :
• Echanger des expériences.
• Faire des démonstrations de recherches ;
• Promouvoir la convergence de données.
• La formation d’une grande banque de données.
• Faciliter l’inter change entre les chercheurs de ce domaine.
• Implanter un software pour l’administration et l’accompagnement des traitements.

PRESENTATION.
• Parmi les objectifs, il sera propose durant la RENCONTRE :
• Panneaux théoriques avec présentation des expériences des groupes inscrits.
• Démonstrations pratiques des expériences.
• Présentation des cas.
• Echange de matériel didactique, fiches et données pour la formation d’une grande
banque de données.
• Distribution du matériel (apporté par les participants ou regroupé durant la
RENCONTRE) pour les représentants des groupes de recherche.
• Présentation de suggestions pour une amélioration de l’Etat actuel du Magnétisme
envers l’Humanité et dans le milieu spirite en particulier.
• Prise en compte des propositions et des résolutions générales sur le Magnétisme.
• Implantation d’un software et définitions des codes et des noms .

109
PARTICIPANTS.
Tous les groupes et/ou personnes résidant au Brésil ou à l’extérieur qui se retrouvent dans
l’objectif primordial de la RENCONTRE, conformément à ce qui a été écrit ci-dessus ,
peuvent participer à la rencontre , dès l’instant qu’elles font leur inscription préalablement et
qu’elles s’engagent à tout mettre en œuvre pour que soient atteints , les meilleurs résultats
possibles de cet événement en s’engageant à promouvoir le Magnétisme là ou ils agissent .

Durant l’application des passes.


L’étude préalable des connaissances basiques, comme l’anatomie, la physiologie, les
chakras, les corps, le magnétisme… nous permettra avec une meilleure efficacité d’appliquer
la thérapie fluidique et de comprendre quelques uns de ses mécanismes pour obtenir un bon
résultat.

Lorsque nous travaillons les applications des passes, nous devons être voués à la
concentration, dans des choses édifiantes, en prières, mentalisant une amélioration du patient.
Pour cela il nous est recommandé d’être détachés des soucis, des préoccupations, des
pensées du quotidien, d’être concentrés dans notre travail, en silence, pour nous permettre
une meilleure confiance et liaison avec la Spiritualité. Par contact, nous percevrons
intuitivement les recommandations et gestes à appliquer pour permettre la récupération de la
partie ou des parties du patient. Certains médiums au moment des passes se concentrent de
telles façons qu’ils oublient momentanément tous ce qui les entourent, le temps s’effaçant,
entièrement liés au Fluide Universel.

Patient obsidié. Avis important.


Il est très commun que les passistes sentent, perçoivent les sensations, les douleurs que
les patients expérimentent. Il arrive aussi dans le cas de patients obsidiés, que le médium
passiste perçoive avant l’application des passes, le champ vibratoire de l’esprit (ou les esprits)
obsédant ‘aimanté(s)’ au patient dit obsidié. Cette sensation peut se prolonger pendant les
passes et après. Cependant ils doivent après les passes se délier totalement de ces impressions
pour ne pas se déséquilibrer à leur tour. Il est donc vivement conseillé la bonne éducation et le
bon contrôle de la médiumnité.

Dans de très nombreux cas de patients obsidiés, les passes n’ont qu’une action
éphémère très limitée. Les patient obsidiés sont très souvent orientés vers les réunions
d’Evangélisation pour qu’ils entreprennent un travail de réconciliation avec le ou les
obsesseurs, par l’intermédiaire de cours d’Evangélisation et de Réforme Intérieure.

Suivant l’orientation des mentors du centre, du Responsable du centre, il peut être


proposé l’étude des cours d’Evangélisation et de la Codification au patient obsidié. Il pourra
par la suite après la formation complète de ces deux cours entreprendre une formation
médiumnique, en accord avec l’orientation des mentors du centre, du Responsable du centre.

110
Bibliographie.
1. O Passe, seu estudo, suas técnicas, sua prática - Jacob Melo;
2. Passes e Curas Espirituais, Wenefledo de Toledo.
3. O Passe Espírita - Luiz C. de M. Gurgel.
4. Le Livre des Médiums - Allan Kardec.
5. No Invisível; Passes e Radiações.
6. Fluidos e Passes - Terezinha Oliveira.
7. Estrutura Intima do Perispírito - Rubens Policastro de Meira.
8. Evolução em Dois Mundos - André Luiz.
9. Magnetismo Espiritual - Michaelus - (Feb).
10. Hipnotismo e Espiritismo - José Lapponi.
11. Revue Spirite - Allan Kardec.
12. Sobre o Passe Espírita - Rubens Policastro de Meira.
13. Os Mensageiros - Andrŕ Luiz - (F.C. Xavier.).
14. Missionários da Luz. (F.C. Xavier.).
15. Nos Domínios da Mediunidade. (F.C. Xavier.) 13a ed., Rio, FEB.
16. "O passe". In: Opinião Espírita. Emmanuel e André Luiz. (F.C. Xavier).
17. Caminho, Verdade e Vida. (F.C. Xavier.).
18. Segue-me. (F.C. Xavier.)
19. Pão Nosso. (F.C. Xavier.).
20. Le livre des Esprits - - Allan Kardec
21. L’Evangile selon le Spiritisme . - Allan Kardec
22. La Gênese. - Allan Kardec
23. (Caminho, Verdade e Vida, cap. 153) - Emmanuel.
24. Estudo sobre o Passe - Clarice Cheno Chibeni.
25. Fluidos Vitais - artigo do dr. Jorge Andréa dos Santos.
26. Visualizações: Carlos Parchen, via Internet.
27. Wladymir Sanchez - Internet.
28. Clarisse Seno Chibeni - Internet.

111
112