Vous êtes sur la page 1sur 56

1

]

au-delà de l’urgence

UNICEF Tchad 2012 | 2016

1 ] au-delà de l’urgence UNICEF Tchad 2012 | 2016

[ 2

beyond the emergency

UNICEF Chad 2012 | 2016

beyond the emergency UNICEF Chad 2012 | 2016

[ 4

[ au-delà de l’urgence ]

Aperçu du pays

Survie et développement de l’enfant

Child survival and development

Introduction Introduction

Country context

Sommaire

Introduction Introduction Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition

7

Table of Contents

Introduction Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement

9

Introduction Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement
Introduction Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement
Introduction Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement

12

Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement et
Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement et
Country context Sommaire 7 Table of Contents 9 12 Santé Health Nutrition Nutrition Eau, assainissement et

Santé Health

Nutrition

Nutrition

Eau, assainissement et hygiène

Water, sanitation and hygiene

VIH/sida

HIV/AIDS

[ beyond the emergency ]

5 ]

Action multisectorielle

Éducation

Protection de l’enfant

Basic

education

de base

and et gender

parité equality

Child protection

Cross-cutting actions

des sexes

protection Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique

34

protection Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique

40

Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique Strategic

46

Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique Strategic
Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique Strategic
Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique Strategic
Cross-cutting actions d e s s e x e s 34 40 46 Communication stratégique Strategic

Communication stratégique

Strategic communication

Politique sociale, planification, suivi et évaluation

Social policy, planning and monitoring and evaluation

Action humanitaire et réponse aux urgences

Humanitarian action and emergency response

[ 6

[ Introduction ]

Children and women, at the heart of Chad’s transition from emergency to development Les enfants
Children and women, at the
heart
of Chad’s transition
from emergency to development
Les enfants et les femmes au coeur de la transition
de l’urgence au développement au Tchad

7 ]

Programme de pays pour 2012-2016

Country programme 2012-2016

Projection budgétaire Projected budget
Projection
budgétaire
Projected
budget

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

Introduction

Le processus de paix actuellement en cours au Tchad présente une conjoncture propice pour améliorer la vie des enfants et des femmes de façon durable. C’est dans ce cadre que l’UNICEF entreprend un nouveau programme de coopération au Tchad pour la période 2012-2016, et s’engage à soutenir le gouvernement tchadien et d’autres partenaires dans la transition programmatique des interventions d’urgence au relèvement rapide et au développement.

L’UNICEF plaidera pour le renforcement des secteurs de la santé, l’éducation, la protection et la politique sociale et mettra en œuvre des interventions en faveur des enfants et des femmes. Ces interventions, à fort impact et basées sur des données probantes, renforceront les capacités des agents nationaux et adopteront des approches innovatrices axées sur l’équité, les droits de l’homme, l’autonomisation des femmes et l’implication des communautés.

Les enjeux pour les enfants et les femmes sont majeurs. L’UNICEF compte donc œuvrer s’alignant sur les priorités nationales de développement les plus urgentes, dont les Objectifs du Millénaire pour le Développement, tout en ciblant les enfants et les femmes les plus vulnérables et marginalisés.

The peace consolidation process currently underway in Chad offers a window of opportunity to sustainably improve the lives of children and women. In this context, UNICEF is embarking on a new programme of cooperation with Chad for 2012-2016, and is committed to supporting the government of Chad and other partners in the programmatic transition from emergency interventions to early recovery and development.

UNICEF will advocate for the strengthening of the health, education, protection and social policy sectors, and will implement activities in favour of children and women. These high- impact, evidence-based interventions will build the capacities of national agents and adopt innovative approaches grounded in equity, human rights, women’s empowerment and community involvement.

The stakes for children and women are high. UNICEF is therefore aligning its work with the most urgent national development priorities, including the Millennium Development Goals, while targeting the most vulnerable and marginalized children and women.

[ 8

[ Pays

Country ]

9 ]

Aperçu du pays

Country context

Les indicateurs de développement dressent un tableau sombre pour les enfants du Tchad. Les moins de 18 ans, qui représentent 57% d’une population totale de plus de 11 millions (Recensement de 2009), et les femmes sont particulièrement touchés par l’instabilité politique et les faiblesses socioéconomiques structurelles que subit le Tchad depuis son indépendance.

La pauvreté est aiguë et répandue: le Tchad se trouve parmi les cinq pays ayant l’indice de développement le plus bas au monde (183e sur 187 en 2011) et 61,9% de la population survit avec un revenu inférieur aux 1,25$ USD par jour (PNUD Rapport sur le développement humain 2011). L’accès aux services médicaux est fortement limité, les taux de vaccination se trouvent parmi les pires au niveau international, le nombre de foyers ayant accès à l’eau potable (52%) et à l’assainissement amélioré (16%) est très restreint et les taux de malnutrition aiguë globale dépassent régulièrement le seuil d’urgence de l’OMS (15%). L’épidémie du VIH au Tchad touche 3,3% de la population et a rendu quelque 120.000 enfants orphelins, tandis que la couverture de la prévention de la transmission mère-enfant (PTME) (7%) demeure insuffisante.

Des épidémies récurrentes de polio, méningite, rougeole et choléra témoignent aussi des capacités limitées du système de santé au Tchad qui souffre chroniquement d’insuffisances quantitatives et qualitatives de ressources matérielles, financières et humaines. N’ayant aucun système formel de protection sociale, la pauvreté et les privations existantes ont des conséquences directes sur la survie des enfants et des femmes : les taux de mortalité maternelle (1.200/100.000) et infantile (175/1.000) se classent parmi les plus préoccupants au monde et jusque-là les progrès se sont avérés insatisfaisants.

Development indicators underscore the daunting challenges faced by the children of Chad. Women and children under 18 years old, who represent 57% of the total population of 11 million (2009 Census), have been particularly affected by the political instability and structural socioeconomic weaknesses that Chad has suffered since independence.

Poverty is acute and widespread: Chad is among the five countries with the lowest Human Development Index ranking in the world (183rd out of 187 in 2011), and 61.9% of the population survives on an income of less than US$1.25 per day (UNDP Human Development Report 2011). Access to medical services is very limited, immunization rates are among the worst in the world, the number of households with access to potable water (52%) and improved sanitation (16%) is very low and rates of global acute malnutrition frequently exceed the WHO emergency threshold (15%). Around 3.3% of the population is affected by the HIV epidemic in Chad and 120,000 children have been orphaned by AIDS, while coverage of mother-to-child prevention (PMTC) services (7%) remains insufficient.

Recurrent polio, meningitis, measles and cholera epidemics also reveal the limited capacity of the Chadian health system, which suffers chronically from insufficient material, financial and human resources, in both quantitative and qualitative terms. In the absence of a formal social protection system, poverty and deprivation have direct consequences for the survival of children and women: the maternal mortality ratio (1,200 per 100,000 live births) and the infant mortality ratio (175 per 1,000 live births) are among the worst in the world, and progress to date has not been satisfying.

80.000 enfants meurent chaque année avant leur cinquième anniversaire

(UN Inter-agency Group for Child Mortality, 2011)

[ 10

[ Pays

Country ]

80,000 children die each year before their fifth birthday

(UN Inter-Agency Group for Child Mortality, 2011)

Malgré des avancées récentes, les taux de scolarisation au primaire (52%) et la qualité de l’éducation demeurent faibles et les filles se trouvent sensiblement défavorisées (indice de parité des sexes de 0,87 au niveau du primaire). Étant donné le nombre croissant des élèves, le corps enseignant devra croître de 14% au moins chaque année pour suivre la demande. L’environnement de protection des enfants et des femmes reste également faible: l’enregistrement des naissances est rare (16% des enfants de moins de cinq ans); les mécanismes pour détecter, prévenir et répondre aux violences sexuelles et sexistes sont pratiquement inexistants (tandis que quelque 44% des femmes d’entre 15 et 49 ans ont souffert d’une forme de mutilation génitale féminine); et les conflits armés ont par le passé entrainé des nombreuses violations graves aux droits des enfants, dont le recrutement et l’utilisation d’enfants par des forces et des groupes armés.

Par ailleurs, le Tchad accueille sur son territoire des réfugiés du Soudan et de la République Centrafricaine, ainsi que des déplacés internes. Le pays est aussi sensible aux événements météorologiques extrêmes (partiellement liés aux changements climatiques), notamment des sécheresses et des inondations qui constituent déjà une menace pour la survie des enfants et des femmes, surtout des plus vulnérables et marginalisés.

Pourtant, le Tchad est en train de forger une nouvelle stabilité politique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses frontières. Ce nouveau contexte permet au gouvernement et à ses partenaires d’amorcer le processus de relèvement rapide et de planifier des investissements de développement à plus long terme. Par ailleurs, l’augmentation des revenus du gouvernement, nourris de la manne pétrolière, offre la possibilité d’allouer des ressources supplémentaires aux secteurs sociaux.

Despite recent improvements, the primary school enrolment rate (52%) and education quality remain poor, and girls are significantly disadvantaged (with the gender parity index at 0.87 at primary level). Given the growing number of pupils, the number of teachers will have to grow at least 14% each year to respond to demand. The protection situation for children and women also remains poor:

birth registration is rare (at 16% of children under five years old); mechanisms to detect, prevent and respond to sexual and gender-based violence are practically non-existent (44% of women between 15 and 49 years old have suffered some form of female genital mutilation); and the country’s history of armed conflict has entailed numerous grave violations of children’s rights, including the recruitment and use of children by armed forces and groups.

In addition, Chad has taken in refugees from Sudan and the Central African Republic, and hosts numerous internally displaced persons. The country is also vulnerable to extreme weather events (partly because of climate change), particularly droughts and floods, which already represent a threat to the survival of children and women, especially the most vulnerable and marginalized.

Nevertheless, Chad is currently forging a new political stability both within and beyond its borders. This new context is allowing the government and its partners to launch the early recovery process and to plan longer-term investments in development. Moreover, increased government revenues, fed by oil revenue, are offering the opportunity to allocate additional resources to the country’s social sectors.

Note : Sauf indication contraire, les données statistiques citées dans ce livret proviennent de l’Enquête à indicateurs multiples 2010 (MICS). Multiple Indicator Cluster Survey 2010.

Unless indicated otherwise, the data used in this booklet come from the

11 ]

[ 12

[ Survie

Survival ]

[ 12 [ Survie Survival ] Survie et développement de l’enfant Child survival and development Ayant

Survie et développement de l’enfant Child survival and development

Ayant pour objectif de réduire la mortalité infantile et

maternelle, l’UNICEF œuvre pour assurer aux nouveau-

nés, aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes

enceintes et allaitantes un accès équitable à des

interventions de qualité à fort impact basées sur des

données probantes. Les volets Santé, Nutrition, Eau,

assainissement et hygiène (« WASH ») et VIH-sida de

l’UNICEF s’articulent autour de cet objectif.

Survie et développement de l’enfant: Projection budgétaire

Child survival and development:Projected budget

2012-2016 $49,2 $17,9
2012-2016
$49,2
$17,9

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

With the aim of reducing the infant and maternal mortality

rates, UNICEF is working to ensure that children under five

years old and pregnant and nursing women have equitable

access to high-quality and high-impact evidence-based

interventions. UNICEF’s Health, Nutrition, Water, Sanitation

and Hygiene (WASH) and HIV/AIDS programmes contribute

towards this goal.

Convention relative aux droits de l’enfant

Convention on the Rights of the Child

Article 6 Article 6

1. […] tout enfant a un droit inhérent à la vie.

[…] every child has the inherent right to life.

Article 24 Article 24

2. Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux et de rééducation. States Parties recognize the right of the child to the enjoyment of the highest attainable standard of health and to facilities for the treatment of illness and rehabilitation of health.

13 ]

give birth 3 out of the 4 women without assistance of qualified personnel 3 femmes
give birth
3 out of the 4 women
without
assistance
of
qualified personnel
3 femmes sur 4 accouchent
sans assistance de personnel qualifié

[ 14

[ Survie

Survival ]

15 ]

Santé >

En action

En vue de réduire la mortalité infantile et maternelle, l’UNICEF met en œuvre la Stratégie accélérée pour la survie et le développement de l’enfant (SASDE) ciblant notamment les enfants et les femmes les plus vulnérables et marginalisés. L’objectif de la stratégie est d’assurer un paquet minimum d’interventions sur trois volets :

> Les soins prénatals, enrichis des soins postnatals et intégrant le renforcement des capacités familiales et communautaires comme moyen d’améliorer les pratiques de soins à domicile.

> Le programme élargi de vaccination (PEV+), où les priorités sont le renouvellement de la chaîne du froid et la logistique, l’amélioration de la fiabilité des données et le renforcement des capacités des agents du Ministère de la Santé dans la gestion du PEV, y compris l’approche « atteindre chaque district » (ACD).

> La prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PCIME+), qui promeut le renforcement des capacités du personnel national de santé (et du système national de santé en général) et l’adoption de pratiques familiales et communautaires essentielles, dont le traitement des nouveau-nés.

Health >

In action

In order to reduce infant and maternal mortality, UNICEF implements the Accelerated Child Survival and Development Strategy, targeting the most vulnerable and marginalized children and women in particular. The objective of the strategy is to ensure a minimum package of interventions through three components:

> Antenatal care, enhanced by postnatal care and building the capacity of families and communities as a means to improve health practices in the household.

> The Expanded Programme on Immunization (EPI), whose priorities are revitalizing the cold chain and logistics, improving the reliability of data and strengthening the capacity of the Ministry of Health to manage the EPI, including the ‘Reach Every District’ (ACD) approach.

> Integrated Management of Childhood Illnesses (IMCI), which promotes the capacity building of national health personnel and the national health system in general, as well as the adoption of essential family and community practices, including those related to newborn care.

1 enfant sur 5 meurt avant son cinquième anniversaire 1 out of 5 children dies before the age of five

1 out of 5 children dies before the age of five Par ailleurs, l’UNICEF envisage l’adoption
1 out of 5 children dies before the age of five Par ailleurs, l’UNICEF envisage l’adoption

Par ailleurs, l’UNICEF envisage l’adoption d’approches innovatrices pour la prestation de services, y compris le déploiement de cliniques mobiles afin d’atteindre les populations isolées les plus vulnérables, et l’offre couplée de services afin d’améliorer l’efficacité et la couverture (associant par exemple la vaccination contre la rougeole à la supplémentation en vitamine A et au déparasitage au Mebendazole).

In addition, UNICEF favours the use of innovative service delivery approaches, including mobile clinics to reach the most vulnerable populations living in hard-to-reach areas and service bundling in order to improve efficiency and coverage (e.g. linking measles vaccinations with vitamin A supplementation and de-worming with Mebendazole).

[ 16

[ Survie

Survival ]

[ 16 [ Survie Survival ] Seulement 1 enfant sur cinq a reçu le vaccin combiné

Seulement 1 enfant sur cinq a reçu le vaccin combiné contré la diphtérie, la coqueluche et le tétanos.

contré la diphtérie, la coqueluche et le tétanos . OMD 4 Réduire la mortalité des enfants

OMD 4

Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans

> Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans

> Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle

MDG 4

Reduce mortality of children under 5

> Reduce by two-thirds, between 1990 and 2015, the under-five mortality ratio

> Reduce by three-quarters, between 1990 and 2015, the maternal mortality ratio

La rénovation de la chaîne du froid au Tchad

La vaccination est une intervention de santé publique efficace et à faible coût qui permet de réduire la mortalité et la morbidité infantiles. Or, le système de chaîne du froid et logistique est extrêmement faible au Tchad, où il y a très peu de routes pavées, les infrastructures demeurent faibles et l’électricité incertaine. Il est ainsi difficile d’assurer la livraison opportune de vaccins et médicaments bien conservés aux femmes et aux enfants.

Revitalization of the cold chain in Chad

Immunization is a cost-effective public health intervention that effectively reduces child mortality and morbidity. However, the cold chain system and logistics are weak in Chad: very few roads are paved, infrastructure is limited and electricity is uncertain. It is therefore difficult to ensure the timely delivery of well-preserved vaccines and medication for women and children.

Only 1 out of 5 children has received the combined diphtheria, tetanus and pertusiss vaccine

for women and children. Only 1 out of 5 children has received the combined diphtheria, tetanus

17 ]

[ 18

L’UNICEF soutient la revitalisation du système de la chaîne de froid et de la logistique, y compris par :

> La rénovation de l’infrastructure de la chaîne de froid et de la logistique à N’Djamena;

> L’établissement de dépôts sous-nationaux décentralisés à l’est, au sud et au centre du Tchad;

> La rénovation du système de logistique et de distribution des vaccins;

> Le renforcement des capacités du personnel technique, logistique et de santé;

> L’établissement d’un système de gestion des déchets et la fourniture de réfrigérateurs.

Seulement 1 enfant sur 10 dort sous une moustiquaire imprégnée

[ Survie

Survival ]

19 ]

[ Survie Survival ] 19 ] UNICEF is supporting the revitalization of the cold chain system

UNICEF is supporting the revitalization of the cold chain system and logistics, including by:

> Renovating cold chain infrastructure and logistics in N’Djaména;

> Establishing decentralized sub-national depots in the east, south and centre of Chad;

> Renovating Chad’s logistics and vaccine distribution system;

Only 1 out of 10 children sleeps under an insecticide- treated mosquito net > Building
Only 1 out of 10
children sleeps under
an insecticide-
treated mosquito net
> Building the capacities of technical, logistical and health
personnel;
> Establishing a system of waste management and providing
solar refrigerators.
logistical and health personnel; > Establishing a system of waste management and providing solar refrigerators.

[ 20

[ Survie

Survival ]

”Je ne sais pas ce qui attend mes enfants dans le futur, mais je suis
”Je ne sais pas ce qui
attend mes enfants
dans le futur, mais je
suis heureuse que mes
enfants soient forts
et aillent à l’école. „
Mes enfants reprennent des forces grâce aux SRO
Quand Majoue, une fillette de trois ans, a eu la diarrhée,
sa mère Tika savait bien qu’il fallait lui donner des sels de
réhydratation orale (SRO). Dans le quartier de N’Djaména
où la famille habite, l’accès à l’eau potable et les services
d’assainissement sont limités, et les maladies diarrhéiques
sont récurrentes.
« Je sais que les SRO permettent à mes enfants de reprendre
des forces quand ils font la diarrhée », raconte Tika, mère de
trois enfants.
Soignée par sa mère, Majoue a rapidement repris l’école.
« Je ne sais pas ce qui attend mes enfants dans le futur,
mais je suis heureuse que mes enfants soient forts et aillent
à l’école », dit Tika.

21 ]

ORS gives my children their strength back

When three-year-old Majoue had diarrhoea, her mother Tika knew she had to give her oral rehydration salts (ORS). In the N’Djamena neighbourhood, where the family lives, access to drinking water and sanitation services is limited, and cases of diarrhoea are frequent.

‘I know that ORS gives my children their strength back when they get diarrhoea’, explains Tika, mother of three.

After being cared for by her mother, Majoue went back to school quickly.

‘I don’t know what the future holds for my children, but I am happy that they are strong and are going to school’, says Tika.

“I don’t know what the future holds for my children, but I am happy that they are strong and are going to school. „

“I don’t know what the future holds for my children, but I am happy that they

[ 22

[ Survie

Survival ]

[ 22 [ Survie Survival ] 1 enfant sur 6 souffre de malnutrition aiguë 1 out
[ 22 [ Survie Survival ] 1 enfant sur 6 souffre de malnutrition aiguë 1 out
[ 22 [ Survie Survival ] 1 enfant sur 6 souffre de malnutrition aiguë 1 out

1 enfant sur 6 souffre de malnutrition aiguë 1 out of 6 children suffers from acute malnutrition

[ Survie Survival ] 1 enfant sur 6 souffre de malnutrition aiguë 1 out of 6

[ Survie

Survival ]

23 ]

Nutrition >

En action

L’UNICEF mène des interventions à haut impact avec pour objectif d’améliorer l’état nutritionnel des enfants de moins de cinq ans, ainsi que des femmes enceintes et allaitantes.

Des centres nutritionnels thérapeutiques et ambulatoires, situés à des endroits stratégiques dans la bande sahélienne, traitent les cas de malnutrition aiguë sévère. Ces centres nutritionnels sont appuyés par un réseau à base communautaire d’identification, détection et référence des enfants malnutris. En outre, un système de surveillance nutritionnelle est en train d’être mis en place; il permettra de mieux suivre les crises nutritionnelles afin d’améliorer la réponse d’urgence et sauver des vies.

Nutrition >

In action

UNICEF leads high-impact interventions to improve the nutritional status of children under five as well as pregnant and nursing women.

Inpatient and outpatient nutritional centres, situated in strategic locations in the Sahel belt, treat cases of severe acute malnutrition. These centres are supported by a community-based network which identifies and refers malnourished children for treatment. In addition, the surveillance system currently being put in place will allow for enhanced monitoring of nutritional crises in order to improve emergency response and save lives.

2 enfants sur 5 souffrent de malnutrition chronique

lives. 2 enfants sur 5 souffrent de malnutrition chronique 2 out of 5 children suffer from
2 out of 5 children suffer from chronic malnutrition
2 out of 5 children
suffer
from chronic
malnutrition

Causes de la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans (2008)

Causes of mortality among children under five years old (2008)

0%

3% 1% 22% 21% 17% 19% 17%
3% 1%
22%
21%
17%
19%
17%

Source: WHO/CHERG 2010, in Countdown to 2015: 2010 Report

Conditions néonatales Neonatal conditions Neonatal conditions

Pneumonie Pneumonia Pneumonia

Autres Others Others

Paludisme Malaria Malaria

Diarrhées Diarrhoea Diarrhoea

VIH/SIDA HIV/AIDS HIV/AIDS

Blessures Injuries Injuries

Rougeole Measles Measles

[ 24

[ Survie

Survival ]

[ 24 [ Survie Survival ] OMD 1 Éliminer l’extrême pauvreté et la faim > Réduire

OMD 1

Éliminer l’extrême pauvreté et la faim

> Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim

Seulement 1 bébé sur 30 est allaité exclusivement pendant les premiers six mois

30 est allaité exclusivement pendant les premiers six mois L’UNICEF cherche également à promouvoir les pratiques

L’UNICEF cherche également à promouvoir les pratiques familiales essentielles liées à la nutrition (notamment l’allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois, ainsi que les pratiques appropriées d’alimentation complémentaire) et à améliorer l’accès à des micronutriments essentiels, dont la vitamine A, l’iode, le fer et le zinc.

UNICEF is also promoting key family practices linked to nutrition (namely, exclusive breastfeeding in the first six months of life as well as complementary feeding practices) and improved access to essential micronutrients, including vitamin A, iodine, iron and zinc.

MDG 1

Eradicate extreme poverty and hunger

> Halve, between 1990 and 2015, the proportion of people who suffer from hunger

Only 1 out of 30 babies is exclusively breastfed in the first six months of life

of people who suffer from hunger Only 1 out of 30 babies is exclusively breastfed in

25 ]

[ 26

[ Survie

Survival ]

27 ]

Seulement 1 personne sur 6 utilise des toilettes améliorées

Eau, assainissement et hygiène

> En action

L’UNICEF cherche à améliorer l’accès équitable à l’eau potable ainsi qu’aux services d’assainissement de base, tout en encourageant l’hygiène par des approches durables et rentables. La priorité est accordée aux groupes vulnérables, ainsi qu’aux écoles primaires et aux centres de santé et de nutrition. Les capacités des partenaires locaux sont renforcées pour la prestation, le suivi et l’entretien des services. Des interventions innovatrices telles que le forage manuel de puits et l’assainissement total piloté par la communauté seront intensifiées, ainsi que la communication favorisant l’adoption de pratiques familiales essentielles, dont le lavage de mains à l’eau et au savon.

Cherchant des solutions à long terme et à fort impact, l’UNICEF soutient le développement de politiques et de stratégies dans le secteur de l’eau, l’assainissement et l’hygiène qui impliquent les communautés directement dans la prise de décision.

les communautés directement dans la prise de décision. Only 1 out of 6 people uses improved
les communautés directement dans la prise de décision. Only 1 out of 6 people uses improved
les communautés directement dans la prise de décision. Only 1 out of 6 people uses improved
Only 1 out of 6 people uses improved sanitation
Only 1 out of 6 people uses
improved sanitation

Water, sanitation and hygiene >

In action

UNICEF seeks to improve equitable access to potable water as well as basic sanitation services, while promoting hygiene through sustainable and cost- effective approaches. Priority goes to vulnerable groups, as well as primary schools and health and nutrition centres. The capacities of local partners are built in relation to service delivery, monitoring and maintenance. Innovative interventions such as hand-drilled wells and community-led total sanitation (CLTS) will be enhanced, as will communication for the adoption of key family practices, such as hand washing with soap and water.

In the pursuit of long-term, high-impact solutions, UNICEF is supporting the development of policies and strategies in the WASH sector that directly involve communities in decision making.

[ 28

[ Survie

Survival ]

[ 28 [ Survie Survival ] Ouvrir les yeux « L’ATPC [assainissement total piloté par la
[ 28 [ Survie Survival ] Ouvrir les yeux « L’ATPC [assainissement total piloté par la

Ouvrir les yeux

« L’ATPC [assainissement total piloté par la communauté] nous a ouvert les yeux »

a déclaré Mme. Marie lors de la certification de son village Camp Maré et ses 400

foyers comme ayant atteint la fin de la défécation à l’air libre (FDAL).

« Nous connaissons maintenant l’importance d’une latrine et nous savons que par la

défécation à l’air libre on risque de contaminer l’eau que nous buvons et la nourriture

qu’on mange »

Mme. Marie et sa famille ont récemment construit une latrine, tout comme l’ont fait ses voisins. À Camp Mare il y a désormais plus de 450 latrines, tandis qu’en 2010, avant le lancement de l’approche ATPC, il n’y en avait que 150.

« Les latrines facilitent nos vies et de plus, pour nous les femmes, elles protègent notre dignité », ajoute Mme. Marie.

L’UNICEFsoutient lamiseenœuvredel’assainissement total pilotépar lacommunauté (ATPC) au Tchad, une approche simple, durable et efficace. En encourageant les communautés à analyser les liens entre leurs problèmes de santé, les pratiques d’hygiène et les installations sanitaires existantes, l’ATPC les autonomise pour construire et utiliser leurs propres latrines et mettre fin à la défécation en plein air.

OMD 7

Assurer un environnement durable

> Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas d’accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable ni à des services d’assainissement de base

It has opened our eyes

MDG 7

Ensure environmental stability

> Halve, by 2015, the percentage of the population without sustainable access to safe drinking water and basic sanitation

Community-led total sanitation has opened our eyes’, declares Ms. Marie during the certification of her village, Camp Maré, and its 400 households as ‘open defecation free’ (ODF).

‘We now know the importance of latrines and we know that open defecation risks contaminating the water that we drink and the food that we eat.’

Ms. Marie and her family recently built a latrine, as have her neighbours. In Camp Maré, there are now more than 450 latrines, whereas in 2010, before the launch of the CLTS approach, there were only 150.

‘The latrines make our lives easier and, for us women, they also protect our dignity’, adds Ms. Marie.

UNICEF is supporting the implementation of CLTS in Chad, a simple, sustainable and effective approach. By encouraging communities to analyze the links between health problems, hygiene practices and existing sanitary facilities, the approach is empowering them to construct and use their own latrines and put an end to open-air defecation.

29 ]

1 personne sur 2 n’a pas accès à l’eau potable

29 ] 1 personne sur 2 n’a pas accès à l’eau potable 1 out of 2
29 ] 1 personne sur 2 n’a pas accès à l’eau potable 1 out of 2

1 out of 2 persons does not have access to potable water

[ 30

[ Survie

Survival ]

31 ]

[ Survie Survival ] 31 ] young on of women (between of the 10 ages 15
young on of women (between of the 10 ages 15 and 25) has Only 1
young on of women
(between
of the 10 ages
15 and
25) has
Only 1 out knowledge
complete
HIV
prevention

VIH/sida >

En action

HIV/AIDS >

In action

Dans la lutte contre le VIH/sida l’UNICEF a pour objectif d’intensifier les services de prévention de la transmission mère-enfant du VIH (PTME) et d’améliorer les connaissances et la capacité de prévention de l’infection du VIH chez les jeunes.

Pour garantir la qualité des services PTME (y compris le dépistage et la prise en charge médicale et psychosociale), l’UNICEF offre un approvisionnement régulier en produits consommables, renforce les capacités du personnel de santé, surveille la fourniture des services et aide à la mobilisation des communautés. L’accent est mis sur les synergies entre les interventions de soins de santé maternelle et les services PTME, ainsi que sur le renforcement des services pédiatriques en matière de VIH/sida. L’autonomisation et la participation active des jeunes dans les activités de prévention du VIH fait aussi partie des interventions privilégiées de l’UNICEF.

In the fight against HIV/AIDS, UNICEF aims to enhance services to prevent the mother-to-child transmission of HIV (PMTCT) and improve youths’ knowledge and capacity to prevent HIV infection.

To guarantee the quality of PMTCT services (including screening and medical and psychosocial care), UNICEF regularly provides inputs, builds the capacity of health personnel, monitors service delivery and assists in community mobilization. The emphasis is placed on synergies between maternal health care interventions and PMTCT, as well as reinforcing paediatric HIV/AIDS services. The empowerment and active involvement of youths in HIV prevention activities is also key to UNICEF’s priority interventions.

Seulement 1 jeune femme sur 10 (dans la tranche d’âge de 15 à 25 ans) a une connaissance complète de la prévention du VIH

1 jeune femme sur 10 (dans la tranche d’âge de 15 à 25 ans) a une

[ 32

[ Survie

Survival ]

[ 32 [ Survie Survival ] OMD 6 Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

OMD 6

Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

> D’ici à 2015, avoir enrayé la propagation du VIH/sida et commencé à inverser la tendance actuelle

> D’ici à 2010, assurer à tous ceux qui en ont besoin l’accès aux traitements contre le VIH/sida

MDG 6

Combat HIV/AIDS, malaria and other diseases

> Have halted by 2015 and begun to reverse the spread of HIV/AIDS

> Achieve, by 2010, universal access to treatment for HIV/AIDS for all those who need it

Mère et enfants : pleins de vie

Ayant découvert qu’elle était séropositive après la mort de son mari, Merci Memti Daro a quitté N’Djaména pour rejoindre sa famille à Moundou, au sud du Tchad. Elle n’y a pas seulement trouvé l’appui de sa famille, mais aussi celui du Centre Djenandoum Naasson, soutenu par l’UNICEF, qui facilite l’accès à la thérapie antirétrovirale et à des services médicaux, nutritionnels et psychosociaux.

Et quand elle a retrouvé l’amour et décidé d’avoir un enfant, le centre l’a guidée tout le long du traitement pour la prévention de la transmission mère-enfant (PTME) du VIH. Son petit garçon, Maxime, vit aujourd’hui sans VIH.

« Mes deux enfants sont en bonne santé et heureux, pleins de vie. Et moi aussi » déclare Merci, qui fait maintenant des études de gestion environnementale et dirige le Centre d’appui aux personnes infectées (CAPI), une organisation d’entraide pour les personnes vivant avec le VIH.

Mother and children: full of life

Having discovered that she was HIV-positive after the death of her husband, Merci Memti Daro left N’Djaména to join her family in Moundou, in southern Chad. There, she received support not only from her family but also from the Centre Djenandoum Naasson, supported by UNICEF, which facilitates access to antiretroviral therapy and medical, nutritional and psychosocial services.

And when she found love again and decided to have a child, the centre guided her through the PMTCT process. Her little boy, Maxime, lives today HIV free.

‘My two children are in good health and are happy, full of life. And I am too’, declares Merci, who is now studying environmental management and directing the Centre for the Care of Infected People, an organization for people living with HIV/AIDS.

Près d’une personne sur 10 vit avec le VIH dans la région du Logone Oriental et à N’Djaména

living with HIV/AIDS. Près d’une personne sur 10 vit avec le VIH dans la région du

33 ]

Almost 1 out of 10 people lives with HIV in N’Djaména and the region of Logone Oriental

33 ] Almost 1 out of 10 people lives with HIV in N’Djaména and the region

[ 34

[ Éducation

Education ]

[ 34 [ Éducation Education ] Éducation de base et parité des sexes Basic education and

Éducation de base et parité des sexes Basic education and gender equality

>

En action

L’UNICEF œuvre pour améliorer l’inscription et la rétention dans l’enseignement primaire, en particulier parmi les filles et les enfants appartenant à des groupes marginalisés et vulnérables, ainsi que le développement physique, cognitif et psychologique des enfants âgés de 3 à 5 ans en vue de mieux les préparer à l’entrée à l’école primaire.

>

In action

UNICEF works to improve primary school enrolment and retention, particularly of girls and children from marginalized and vulnerable groups, as well as the physical, cognitive and psychological development of children aged between three and five years old in order to better prepare them for entry into primary school.

Through micro-planning, social mobilization and behaviour change communication, UNICEF aims to increase the demand for education, especially among girls and vulnerable groups. UNICEF also supports the training of community teachers— and their integration into the national education system—and builds institutional capacity in school management.

La micro-planification, la mobilisation sociale et la communication pour le changement de comportements sont mises à profit pour accroître la demande d’éducation, notamment des filles et des groupes vulnérables. L’UNICEF soutient également la formation des maîtres communautaires – et leur intégration dans le système éducatif national – ainsi que le renforcement des capacités institutionnelles de gestion des écoles.

Éducation de base et parité des sexes: Projection budgétaire

Basic education and gender equality: Projected budget

2012-2016

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions Convention relative aux droits de l’enfant Convention on

Convention relative aux droits de l’enfant

Convention on the Rights of the Child

Article 28 Article 28

1. Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation, et […] ils rendent l’enseignement primaire

obligatoire et gratuit pour tous […]

recognize the right of the child to education and […] make primary education compulsory and available free to all […]

States Parties

[ Éducation

Education ]

35 ]

[ Éducation Education ] 35 ] of 2 children finishes school Only 1 out primary Seulement
of 2 children finishes school Only 1 out primary Seulement 1 enfant sur 2 achève
of 2 children
finishes
school
Only 1 out primary
Seulement 1 enfant sur 2 achève le cycle primaire
] 35 ] of 2 children finishes school Only 1 out primary Seulement 1 enfant sur

[ 36

[ Éducation

Education ]

Seulement 1 femme sur 5 sait lire et écrire Only 1 out of 5 women
Seulement 1 femme sur
5 sait lire et écrire
Only 1 out of 5 women
knows how to read
and write
écrire Only 1 out of 5 women knows how to read and write Par ailleurs, en

Par ailleurs, en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement, l’UNICEF fournit des matériels pédagogiques et didactiques et met en œuvre la stratégie «écoles amies des enfants», pour que les écoles soient inclusives, protectrices, saines et efficaces pour tous les enfants. La participation des familles et des communautés sous-tend la stratégie de l’UNICEF dans le secteur de l’éducation.

In order to improve education quality, UNICEF provides teaching and learning materials and implements the Child-Friendly School initiative, to ensure that schools are inclusive, protective, healthy and effective for all children. The participation of families and communities is a key part of UNICEF’s strategy in the education sector.

37 ]

OMD 2

Assurer l’éducation primaire pour tous

> D’ici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires

MDG 2

Achieve universal primary education

> Ensure that, by 2015, children everywhere, boys and girls alike, will be able to complete a full course of primary schooling

1 enfant sur 2 ne fréquente pas l’école primaire

primary schooling 1 enfant sur 2 ne fréquente pas l’école primaire 1 out of 2 children

1 out of 2 children does not go to primary school

[ 38

[ Éducation

Education ]

[ 38 [ Éducation Education ] OMD 3 Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

OMD 3

Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

> Éliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d’ici à 2005 si possible, et à tous les niveaux de l’enseignement en 2015 au plus tard

MDG 3

Promote gender equality and empower women

> Eliminate gender disparity in primary and secondary education, preferably by 2005, and in all levels of education no later than 2015

Impliquant les maîtres communautaires afin d’assurer l’accès à l’éducation primaire pour

tous les enfants Involving community teachers to ensure primary education for all children

Les maîtres communautaires, souvent moins formés et mal rémunérés par rapport aux instituteurs fonctionnaires, représentent près de 70% du corps enseignant du Tchad en 2011. Leur recrutement et prise en charge par les associations des parents d’élèves (APE), montrent l’engagement des communautés à satisfaire le besoin immédiat d’éducation pour leurs enfants. Étant donné le nombre croissant d’élèves, l’un des principaux défis sera de recruter et de former des enseignants avec les capacités essentielles afin d’assurer la scolarisation primaire universelle.

Dans cette optique, l’UNICEF et ses partenaires soutiennent le Ministère de l’Éducation dans la formation qualifiante des maîtres communautaires à l’échelle nationale. Les formations ainsi dispensées leur apportent une réelle motivation et leur permettent d’acquérir des compétences pédagogiques essentielles pour améliorer la qualité de l’enseignement primaire pour tous les enfants. Ces formations diplômantes leur confèrent également une considération vis-à-vis de leurs collègues instituteurs fonctionnaires et des inspecteurs pédagogiques chargés de leur encadrement au quotidien. Par ailleurs, l’UNICEF mène des actions de plaidoyer auprès du gouvernement pour une meilleure prise en charge des enseignants présents sur le terrain, y compris les maîtres communautaires.

Community teachers, who have less formal training and lower salaries than public sector teachers, represented almost 70% of all teaching personnel in Chad in 2011. Communities, concerned about the immediate need to provide their children with education, recruit and support community teachers through parent–teacher associations (PTAs). In order to ensure universal primary education, one of the greatest challenges will be to train and recruit enough teachers with the right skills to meet the expected growth in the number of students.

UNICEF together with partners supports the Ministry of Education to provide quality training for community teachers throughout the country. These capacity- building efforts motivate teachers as they acquire essential teaching skills that ultimately help improve the quality of education for children in primary school. The diploma courses also enable them to work with public sector teachers and the inspectors who manage them on a day-to-day basis. In parallel, UNICEF-led advocacy efforts aim to improve government support for all teachers in the field, including community teachers.

39 ]

Il y a 87 filles pour 100 garçons à l’école primaire

39 ] Il y a 87 filles pour 100 garçons à l’école primaire There are 87

There are 87 girls for every 100 boys in primary school

[ 40

[ Protection

Protection ]

[ 40 [ Protection Protection ] Seulement 1 enfant sur 6 a eu sa naissance enregistrée

Seulement 1 enfant sur 6 a eu sa naissance enregistrée

] Seulement 1 enfant sur 6 a eu sa naissance enregistrée Protection de l’enfant Child protection

Protection de l’enfant Child protection

> En action

L’UNICEF renforce l’environnement protecteur pour les enfants

vulnérables, notamment ceux affectés par le conflit armé et exposés

ou confrontés à la violence sexuelle ou sexiste. Par des activités

de plaidoyer et de renforcement de capacités, l’UNICEF vise à

adapter le cadre juridique et institutionnel de protection, favoriser

l’enregistrement des naissances, institutionnaliser le programme

de transition et la réinsertion des enfants associés aux forces et

groupes armés et pérenniser les actions contre la violence sexuelle

et sexiste.

> In action

UNICEF strengthens the protective environment for vulnerable

children, including those affected by armed conflict and faced

with or at risk of sexual or gender-based violence. Through

advocacy and capacity building, UNICEF aims to improve the

legal and institutional protection framework; support birth

registration; institutionalize the programme for transitional care

and rehabilitation of children associated with armed forces and

groups; and consolidate actions against sexual and gender-

based violence.

Protection de l’enfant: Projection budgétaire

Child protection: Projected budget

2012-2016

budgétaire Child protection: Projected budget 2012-2016 Ressources à mobilisier Funding gap Ressources de

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

Only 1 out of 6 children has had her/his birth registered

[ Protection

Protection ]

41 ]

[ Protection Protection ] 41 ] women have of suffered 5 some form 2 female out
women have of suffered 5 some form 2 female out of genital mutilation 2 femmes
women
have of
suffered
5 some
form
2 female
out of genital
mutilation
2 femmes sur 5 ont souffert
une forme de mutilation génitale féminine
some form 2 female out of genital mutilation 2 femmes sur 5 ont souffert une forme

[ 42

3 femmes sur 10 se sont mariées avant l’âge de 15 ans

[ 42 3 femmes sur 10 se sont mariées avant l’âge de 15 ans 3 out

3 out of 10 women are married before the age of 15

[ Protection

Protection ]

43 ]

En tant que chef de file de l’équipe spéciale créée via la résolution 1612 du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’UNICEF surveille et signale des cas de violation grave des droits des enfants. L’UNICEF sensibilise aussi sur les risques posés par les mines et les restes explosifs de guerre, et soutient la réinsertion des victimes. Dans la prévention de la violence sexuelle et sexiste, le programme l’UNICEF cherche à limiter les mutilations génitales féminines, les mariages précoces et/ou forcés et la violence dans la famille, y compris par la documentation de ces phénomènes, le renforcement des capacités institutionnelles de prévention et de prise en charge des victimes, et la communication pour le changement de comportements.

As head of the country task force created through UN Security Council Resolution 1612, UNICEF monitors and reports on grave violations of children’s rights. UNICEF also raises awareness on the risks of mines and unexploded ordnance, and supports the rehabilitation of victims. In terms of preventing sexual and gender-based violence, UNICEF aims to limit female genital mutilation, early and/ or forced marriage and domestic violence, including through documentation, institutional capacity building on prevention and care for victims and behaviour change communication.

and care for victims and behaviour change communication. Convention relative aux droits de l’enfant Article 7

Convention relative aux droits de l’enfant

Article 7 Article 7

Convention on the rights of the child

1. L’enfant a le droit à un nom, à une nationalité et de connaître ses parents et d’être élevé par eux.

The child has the right to a name, a nationality and to know and be cared for by his or her parents.

Article 19 Article 19

1. L’enfant doit être protégé contre toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris

la violence sexuelle. The child must be protected from all forms of violence, injury and physical or mental abuse, neglect or negligent treatment, maltreatment or exploitation, including sexual violence.

Article 38 Article 38

1. Les personnes n’ayant pas atteint l’âge de quinze ans ne participent pas directement aux hostilités. Persons under the age of fifteen years do not take a direct part in hostilities.

Protocole concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés

Les personnes n’ayant pas atteint l’âge de 18 ans ne feront pas l’objet d’un enrôlement obligatoire dans les forces ou groupes armés et ne participeront pas aux hostilités.

Optional Protocol on the Rights of the Child on the Involvement of Children in Armed Conflict

Children below the age of 18 years are not subjected to compulsory enrolment in armed forces or groups and do not take part in hostilities.

[ 44

[ Protection

Protection ]

3 femmes sur 5 considèrent justifié qu’un mari frappe sa femme dans certaines situations “On
3 femmes sur 5
considèrent justifié
qu’un mari frappe
sa femme dans
certaines situations
“On ne veut pas la guerre”
Je parle au nom de tous les enfants associés aux forces et groupes armés. Je m’appelle Omar*
Actuellement j’ai 13 ans. Quand je me suis fait enrôler j’avais 10 ans. Dans les forces et groupes armés j’ai mis 2 ans. Alors j’ai été retiré des rangs des
forces et groupes armés par l’UNICEF. Je suis arrivé dans un CTO [centre de transit et orientation], j’y ai fait un an. Après, j’ai été réunifié en famille. On
m’a inscrit à l’école et actuellement je continue mon école. Je demande au gouvernement tchadien de faire tout pour mettre fin aux conflits armés. La
guerre n’est pas profitable à nous les enfants. Nous les enfants, notre place est à l’école. C’est ça notre place, l’école et la famille.
On ne veut pas la guerre, on ne veut pas la guerre, on ne veut pas la guerre. Oui à la paix, non à la guerre.
on ne veut pas la guerre. Oui à la paix, non à la guerre. Paroles d’Omar*

Paroles d’Omar* lors de la signature du Plan d’action sur les enfants associés aux forces et groupes armés au Tchad entre le Gouvernement du Tchad et l’Équipe spéciale des Nations Unies chargée du mécanisme de surveillance et de communication de l’information (juin 2011). Entre 2007 et 2011, plus de 1.000 enfants associés aux forces et groupes armés ont bénéficié du Programme de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) mis en œuvre par l’UNICEF et des ONG partenaires en coordination avec le gouvernement du Tchad.

*Son nom a été modifié.

45 ]

‘We don’t want war’

‘I am speaking on behalf of all children associated with armed groups and forces. My name is Omar.*

‘I am now 13 years old. When I was enrolled, I was 10 years old. I spent two years

in armed forces and groups. Then UNICEF rescued me. I arrived in a transitional

care centre, where I stayed for one year. After that, I was reunited with my family.

I was enrolled in school and am now continuing with my studies. I want to ask the

Chadian government to do everything it can to put an end to armed conflict. The war is not good for us children: our place is in school. That is our place, school and the family.

We don’t want war, we don’t want war, we don’t want war. Yes to peace, no to war.’

Words by Omar* during the signature of the Plan of Action on Children Associated with Armed Forces and Groups in Chad between the government of Chad and the UN Monitoring and Reporting Mechanism Taskforce on Grave Violations (June 2011). Between 2007 and 2011, more than 1,000 children associated with armed forces and groups benefited from the Disarmament, Demobilization and Reintegration Programme implemented by UNICEF and NGO partners in coordination with the government of Chad.

*Omar’s name has been changed.

3 out of 5 women believe it is justified for husbands to hit their wives in certain situations

name has been changed. 3 out of 5 women believe it is justified for husbands to

[ 46

[ Action multisectorielle

Cross-sectoral action ]

[ 46 [ Action multisectorielle Cross-sectoral action ] Action multisectorielle Cross-sectoral action >

Action multisectorielle Cross-sectoral action

> Communication stratégique

Relations extérieures et plaidoyer. Des activités systématiques

de documentation et de visibilité soutiennent le plaidoyer et la

mobilisation de ressources en faveur des enfants. Par ailleurs,

l’UNICEF renforce ses capacités par l’établissement de partenariats

stratégiques avec la société civile, le secteur privé, les médias, les

agences du système de Nations Unies, d’autres partenaires au

développement et les bailleurs de fonds.

Communication pour le développement. L’UNICEF promeut

l’adoption d’un ensemble d’attitudes et pratiques individuelles,

familiales et communautaires favorables à la survie et au

développement des enfants. Pour ce faire, l’UNICEF s’appuie sur

: a) la communication pour le changement de comportements;

b) la mobilisation sociale; c) les partenariats avec la société

civile et le secteur privé; d) les relations avec les médias; et e) la

communication interpersonnelle.

Communication for development. UNICEF promotes the

adoption of key attitudes and practices by individuals,

families and communities which support child survival and

development. To do this, UNICEF focuses on: a) behaviour

change communication; b) social mobilization; c) partnerships

with civil society and the private sector; d) media relations;

and e) interpersonal communication.

Communication stratégique: Projection budgétaire

Strategic communication: Projected budget

2012-2016 $6,3 $6,3
2012-2016
$6,3
$6,3

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

> Strategic communication

External relations and advocacy. Systematic documentation and

visibility activities support advocacy and resource mobilization

for children. In addition, UNICEF strengthens its own capacities

through the establishment of strategic partnerships with civil

society, the private sector, the media, UN agencies, other

development partners and donors.

[ Action multisectorielle

Cross-sectoral action ]

47 ]

“Eradicate polio? Well I know that if I do a good become true” job, it
“Eradicate polio? Well I
know that if I do a good
become true”
job, it will
Maïnalé, Social Communication Coordinator
in N’Djamena’s
North District
“ Éradiquer la polio ? Bon, je sais que si je fais un bon
travail, ça va devenir réalité ”
Maïnalé, Coordonnatrice de Communication Sociale au District Nord de N’Djamena

[ 48

[ Action multisectorielle

Cross-sectoral action ]

[ 48 [ Action multisectorielle Cross-sectoral action ] “Les mains propres pour sauver des vies” “Clean

“Les mains propres pour sauver des vies”

“Clean hands save lives.”

pour sauver des vies” “Clean hands save lives.” OMD 8 Mettre en place un partenariat mondial
pour sauver des vies” “Clean hands save lives.” OMD 8 Mettre en place un partenariat mondial

OMD 8

Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

> Répondre aux besoins particuliers des pays les moins avancés, des pays en développement sans littoral et des petits États insulaires en développement

Les pratiques prioritaires ciblées par le volet communication pour le développement comprennent la promotion de la vaccination de routine et contre la polio, l’utilisation du zinc et des sels de réhydratation orale (SRO) pour la prévention et le traitement des diarrhées, l’allaitement maternel exclusif au cours des premiers six mois de vie, l’importance du lavage des mains, l’éducation des filles, l’enregistrement des naissances et la prévention de la violence sexuelle et sexiste.

Regarding communication for development, priority areas include promotion of routine and polio immunization, use of zinc and oral rehydration salts (ORS) in the prevention and treatment of diarrhoea, exclusive breastfeeding for children in the first six months of life, the importance of hand washing, girls’ education, birth registration and prevention of sexual and gender-based violence.

MDG 8

Develop a global partnership for development

> Address the special needs of landlocked developing countries and small island developing States

49 ]

[ 50

Politique sociale, planification, suivi et évaluation: Projection budgétaire

Social policy, planning, monitoring and evaluation: Projected budget

2012-2016 $6,3 $6,3
2012-2016
$6,3
$6,3

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

[ Action multisectorielle

Cross-sectoral action ]

51 ]

> Politique sociale, planification, suivi et évaluation

L’UNICEF contribue à la conception, la formulation et la mise en œuvre de politiques sociales ayant pour objectif la réduction des privations subies par les femmes et les enfants au Tchad, surtout les plus vulnérables et marginalisés. Dans la perspective de mettre en place un programme de protection sociale, l’UNICEF appuie l’élaboration d’un cadre politique et institutionnel basée sur de données probantes, ainsi que le pilotage d’un nombre restreint d’interventions susceptibles d’être passées à l’échelle.

D’un autre côté, l’UNICEF collecte, crée et renouvelle une base de données probantes et analyses qui sous-tend les activités de plaidoyer et la planification stratégique des interventions en faveur des enfants et des femmes au Tchad. Enfin, les fonctions de suivi et d’évaluation accroissent la disponibilité de données désagrégées sur la situation des enfants et des femmes, ainsi que sur la performance des interventions mises en œuvre en leur faveur.

> Social policy, planning and monitoring and evaluation

UNICEF contributes to the design, development and implementation of social policy aimed at reducing the deprivations facing women and children in Chad, especially the most vulnerable and marginalized. With the objective of establishing a social protection programme, UNICEF supports the development of an evidence-based policy and institutional framework, as well as piloting a select set of interventions which have the potential to go to scale.

Moreover, UNICEF collects data, creates and updates the evidence base and analyzes underpinning advocacy activities and the strategic planning of interventions for children and women in Chad. Finally, monitoring and evaluation increase the availability of disaggregated data, as well as the performance of implemented interventions.

as well as the performance of implemented interventions. Convention relative aux droits de l’enfant Article 26

Convention relative aux droits de l’enfant

Article 26 Article 26

Convention on the Rights of the Child

1. Tout enfant a le droit de bénéficier de la sécurité sociale, y compris les assurances sociales. Every child has the right to benefit from social security, including social insurance.

[ 52

[ Action multisectorielle

Cross-sectoral action ]

[ 52 [ Action multisectorielle Cross-sectoral action ] > Action humanitaire et réponse aux urgences

> Action humanitaire et réponse aux urgences

L’UNICEF anticipe et répond aux exigences du contexte humanitaire prolongé et les crises récurrentes au Tchad. L’action humanitaire de l’UNICEF assure la continuité des services de base et des mesures de protection aux réfugiés et aux déplacés jusqu’à leur retour ou leur intégration dans les communautés locales, et contribue à l’amélioration des conditions de vie dans les zones de relance, notamment à l’est du Tchad.

Le volet de réponse aux urgences comprend le renforcement des capacités institutionnelles et communautaires de prévention, d’atténuation et de réponse aux risques d’urgences (inondations, sécheresse, épidémies, etc.). L’intégration de l’urgence dans les activités sectorielles de l’UNICEF a pour objectif d’assurer une capacité financière anticipée, une maîtrise des risques et des interventions adaptées.

> Humanitarian action and emergency response

UNICEF anticipates and responds to needs generated by Chad’s extended humanitarian context and recurrent crises. UNICEF’s humanitarian action ensures the continuity of basic services and protection measures for refugees and internally displaced persons until their return or their integration in local communities, and contributes to improved living conditions in early recovery areas, particularly in eastern Chad.

Emergency response includes institutional and community capacity building on prevention, mitigation and response to emergencies (floods, droughts, epidemics, etc.). Emergency work has been integrated into UNICEF’s sectoral activities to pre-position the necessary financial resources, strengthen risk management and implement appropriate interventions.

Action humanitaire et réponse aux urgences: Projection budgétaire

Humanitarian action and emergency response: Projected budget

2012-2016

action and emergency response: Projected budget 2012-2016 Ressources à mobilisier Funding gap Ressources de

Ressources à mobilisier Funding gap Funding gap

Ressources de l´UNICEF UNICEF resources UNICEF resources

*en millions de dollars des États-Unis US$ millions

53 ]

[ 54

Crédits

Production: Julie Pudlowski Consulting Coordination: Hector Calderon & Marco Negrete Photography: UNICEF/Patricia Esteve

©UNICEF Chad 2012

55 ]

[ 56

[ 56 Contacts Boite Postale 1146, N’Djamena, République du Tchad Téléphone : (235) 22 51 89
[ 56 Contacts Boite Postale 1146, N’Djamena, République du Tchad Téléphone : (235) 22 51 89

Contacts Boite Postale 1146, N’Djamena, République du Tchad Téléphone : (235) 22 51 89 89 Email : ndjamena@unicef.org