Vous êtes sur la page 1sur 13

ENTREPRISE

XXXXXXXXXXXXXXX

ENTREPRISE XXXXXXXXXXXXXXX CPU MANUEL DU CONTROLE DE PRODUCTION EN USINE Nota : ce document est un

CPU

MANUEL DU CONTROLE DE PRODUCTION EN USINE

Nota : ce document est un modèle standard et doit être adapté

pour chaque structure d’atelier ou d’entreprise en fonction de son importance et de son organisation; cependant, même pour les petits ateliers on doit retrouver tous ces chapitres.

Il faut écrire ce que l’on fait, sans chercher à révolutionner l’organisation existante (à moins qu’elle soit très loin des exigences de la norme).

Toutes les indications bleu correspondent à des renseignements à marquer ou a supprimer et celles en vert sont des options, des possibilités diverses, ou des explications qu’il faudra peut être supprimer ou remettre en noir.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

GRILLE DES MODIFICATIONS

Indice

Page

2 / 13

ARTICLE INDICE DATE MODIFICATIONS Signé de MODIFIE A B C D E
ARTICLE
INDICE
DATE
MODIFICATIONS
Signé de
MODIFIE
A
B
C
D
E

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

SOMMAIRE

Indice

Page

3 / 13

1

PRESENTATION DE

4

2

4

3

LES REGLES ET

4

3.1 DOCUMENTS DE REFERENCE :

4

3.2 DOMAINE

4

3.3 DIFFUSION ET

5

3.4 STRUCTURE DU MANUEL

5

3.5 DUREE DE CONSERVATIONS DES

5

4

ENGAGEMENT DE LA DIRECTION GENERALE

6

4.1 ENGAGEMENT DU DIRECTEUR

6

4.2 ORGANISATION DE L'UNITE DE

6

4.3 DELEGATION

6

4.4 SENSIBILISATION DU PERSONNEL

7

4.5 MAITRISE DES DOCUMENTS

7

5

SYSTEME QUALITE DE L'UNITE DE PRODUCTION

7

5.1 COMPETENCE DU PERSONNEL

7

5.2 EQUIPEMENTS

7

5.2.1 Moyens de Contrôle et essais

7

5.2.2 Matériels

7

5.3

MATIERES PREMIERES

8

 

5.3.1

8

5.3.2

Vérification du produit

8

 

5.4

PROCESSUS DE PRODUCTION

8

5.4.1 Généralités

8

5.4.2 Procédés

8

5.4.3 Procédés spéciaux

9

5.5

CONTROLES ET ESSAIS

9

5.5.1 Contrôles à la

9

5.5.2 Contrôles en cours de

9

5.5.3 ESSAIS en cours de fabrication

9

5.6

TRACABILITE MARQUAGE

9

5.6.1 Enregistrement des

9

5.6.2 Marquage

10

5.7

PRODUITS NON CONFORME

10

5.7.1 Traitement du produit non conforme

10

5.7.2 Identification et stockage des produits non

10

5.8 ACTIONS CORRECTIVES

10

5.9 TRAITEMENT DES RECLAMATIONS

11

6

CONTRÔLE INITIAL

11

7

SURVEILLANCE CONTINUE

11

7.1

ESSAIS - ECHANTILLONS

12

8

MANUTENTION, PRECAUTIONS

12

8.1

Généralités

12

8.2

12

8.3

12

8.4

12

8.5

Livraison

13

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

MANUEL

Indice

Page

4 / 13

1 PRESENTATION DE L'ENTREPRISE.

Désignation Forme juridique Siège social

:

: SARL - Société Anonyme - …

XXXX

:

XXXX

N°de registre du commerce: XXXX

Code NAF Domaines d'activités Responsable juridique

: XXXX : Fabrication de Mur rideaux, fenêtres, portes.

: Le Gérant – le Président Directeur Général

UNITE DE PRODUCTION

A la même adresse : XXXXX

2 OBJET.

Ce manuel d'assurance qualité est le document synthétique relatif au système qualité de l'unité de production.

Il décrit l'organisation, les méthodes et les procédures de l'unité.

Le contrôle de production est organisé de manière à satisfaire aux exigences du marquage CE pour les fenêtres, portes, murs rideaux et activités annexes.

3 LES REGLES ET PROCEDURES.

3.1 DOCUMENTS DE REFERENCE :

NF EN 14351-1 Fenêtres et portes y compris l’amendement A1

Guide 1039 « Paper M »

3.2 DOMAINE D'APPLICATION.

Ce manuel d'assurance qualité s'applique à l'ensemble des produits réalisés par l’unité de production, depuis la réception des commandes en atelier jusqu’à l’expédition vers le chantier ou le client.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

3.3 DIFFUSION ET GESTION.

Indice

Page

5 / 13

Ce manuel qualité a été élaboré en collaboration et avec l'approbation du responsable de l'unité de production. La liste de diffusion figurant en annexe de ce manuel indique les personnes en possession de ce document pour application.

Le responsable qualité assure le suivi (ou la direction de l’entreprise), la mise à jour, la diffusion et l'archivage du manuel CPU.

3.4 STRUCTURE DU MANUEL CPU.

Ce manuel d'assurance qualité reprend les exigences définies dans les normes de produit cité ci-avant et en s'appuyant en particulier sur :

des

1.

Les

instructions

du

concepteur

de

l'ensemble

relatives

à

l'assemblage

composants (gammiste).

2. Les instructions du gammiste apportant la preuve documentée que la combinaison de composants utilisés, et les procédés de fabrication, correspondent au produit qui a été soumis à l'Essai de Type Initial, cela se traduit dans les faits par le rapport d’essai ETI (ITT) avec les plans détaillés correspondant.

3. les spécifications standards de fabrication, élaborées par l’entreprise.

4. les modes opératoires du CPU (en annexe).

5. les fiches de suivi qualité (en annexe).

3.5 DUREE DE CONSERVATIONS DES DOCUMENTS.

Tous les documents peuvent être archivés dès la fin du chantier ou de la vente mais sont conservés pendant 10 ans après la réception du chantier ou après la vente (fourniture sans pose). Outre les documents contractuels cela comprend la copie des rapports d’essai interne et des fiches de suivi qualité, ainsi que les rapports d’essai ETI.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

Indice

Page

6 / 13

4 ENGAGEMENT DE LA DIRECTION GENERALE

4.1 ENGAGEMENT DU DIRECTEUR

C’est un exemple mais chaque chef d’entreprise écrira sa prose personnelle

LA QUALITE : UNE DEMARCHE CONSTRUCTIVE

La qualité est, pour notre entreprise, une démarche globale et constructive destinée à assurer notre pérennité et notre compétitivité sur le marché.

Notre volonté est d’atteindre et d’assurer un niveau de qualité propre à satisfaire pleinement nos clients, à un coût optimal.

Cette démarche implique la mise en synergie et l’utilisation efficace de l’ensemble de nos ressources humaines, technologiques et matérielles.

La recherche de la qualité est un projet commun et motivant auquel adhère l’ensemble des salariés de notre société.

Le Gérant, le Président Directeur Général

4.2 ORGANISATION DE L'UNITE DE PRODUCTION.

L’atelier est placé sous l'autorité du Chef d’Atelier du site, lui-même placé sous l’autorité du Directeur de l’entreprise.

Il est assisté d’un ou plusieurs chefs d’équipe.

Une définition de fonction précise les missions et responsabilités exercées dans le cadre de cette autorité.

4.3 DELEGATION

L’organisation du suivi qualité est sous l’autorité du responsable qualité, il est désigné par le directeur de l’entreprise et son nom figure dans la liste des tâches. (Ce peut être un chef

d’équipe qui a une autre activité et va donc y travailler à temps partiel (1/2h à 4h… par jour selon l’importance de l’atelier, dans les petites unités ce sera peut être exceptionnellement le chef d’atelier, bien que cette fonction soit normalement rattachée au chef d’entreprise et non au chef d’atelier). Il assure :

La mise en œuvre,

Le développement,

La vérification et le suivi du bon fonctionnement du CPU.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

Indice

Page

7 / 13

4.4 SENSIBILISATION DU PERSONNEL

Dans le but de faire participer le personnel et lui faire prendre conscience de sa responsabilité dans l'obtention de la qualité il a été mis en place:

Une communication par voie d'affichage.

Une sensibilisation du personnel sur la qualité, par le chef d’entreprise.

Des explications verbales sur la qualité.

Une copie de ce document et de ses annexes sont remis au personnel directement concerné. Ils sont à la disposition de toute autre personne qui souhaite les consulter.

4.5 MAITRISE DES DOCUMENTS

Etablissement des documents du système qualité :

Les documents sont élaborés, complétés, et mis à jour et diffusés par le responsable

qualité (ou le directeur…).

Des fiches d'instructions, plans de surveillance et documents divers peuvent être établis.

5 SYSTEME QUALITE DE L'UNITE DE PRODUCTION

5.1 COMPETENCE DU PERSONNEL

(Article 7.3.2 de la norme 14351 A)

Le personnel en charge des travaux affectant notamment la conformité du produit doit être compétent sur la base d'une éducation, d'une formation, d'une expertise et d'une expérience appropriées.

5.2 EQUIPEMENTS

(Article 7.3.3 de la norme 14351 A1)

5.2.1 Moyens de Contrôle et essais.

Les matériels servant aux mesures sont maintenus en bon état d’utilisation.

L’entreprise a mis en place des moyens d’essai simple en fonction de l’importance de sa production. Ils sont définis dans le document des procédures et fiches de suivi.

5.2.2 Matériels

Les matériels et machines font l’objet d’une vérification périodique en fonction de leur utilisation, en particulier par les personnes l’utilisant. Il est entretenu correctement, afin de s'assurer que l'utilisation, l'usure ou une panne n'occasionne pas d’écart dans le processus de fabrication. Les réparations et entretiens font l’objet d’un enregistrement.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

5.3 MATIERES PREMIERES

(Article 7.3.4 de la norme 14351 A1)

5.3.1 Achats.

Indice

Page

8 / 13

Les données d'achats sont définies pour les approvisionnements standards, dans les fiches techniques du Gammiste ou de l’entreprise, et sur la base d'un système informatique de lancement des achats et fabrications.

Les données d'achats des produits spéciaux sont définies par le chargé d’affaire, conducteur de travaux chef d’atelier et ou Responsable de l’unité de production.

Le responsable des achats demande également aux sous-traitants (sous-traitance de main d’œuvre) la confirmation de la mise en place d’un CPU dans leur propre atelier, sur la base des exigences des normes citées en référence au début de ce document.

Le responsable des achats demande également aux fournisseurs, leur attestation de marquage CE lorsque cela est prévu dans les textes réglementaires ou législatifs. Actuellement cela existe pour le vitrage, les fermetures, quincailleries …)

5.3.2 Vérification du produit acheté.

L’entreprise se réserve le droit de vérifier à la source ou à la réception que le produit acheté est conforme aux exigences spécifiées (voir Mode Opératoire de réception des marchandises).

Toutefois cette vérification ne décharge pas le fournisseur ou sous traitant de sa responsabilité de fournir un produit conforme aux exigences spécifiées.

5.4 PROCESSUS DE PRODUCTION

(Article 7.3.5 de la norme 14351 A1)

5.4.1 Généralités

La maîtrise des procédés est réalisée à partir des données du Gammiste.

Le manuel des procédures regroupant les fiches « modes opératoires » définit leur contrôle, et les fonctions des personnes habilitées au contrôle.

Tous les contrôles font l’objet d’un enregistrement dans les fiches de suivi.

5.4.2 Procédés standards.

Les procédés standards sont décrits dans les fiches et documents techniques élaborées par le Gammiste. Ils sont parfois complétés par des fiches internes à l’entreprise.

Ces documents servent de référence pour tous les lancements de fabrication. Un exemplaire de ses documents est disponible dans le bureau du chef d’atelier et peut être affiché aux postes de travail concernés.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

5.4.3 Procédés spéciaux.

Indice

Page

9 / 13

Ils sont élaborés et mis en place en fonction des besoins.

Il peut s’agir par exemple :

- De réalisation de châssis ou ensemble hors dimensions du catalogue gammiste.

Dans ce cas l’entreprise a vérifié que les performances attestées restent identiques

( si non les diminuer en conséquence).

- De modification du choix des quincailleries par rapport au catalogue du gammiste. Dans ce cas l’entreprise a vérifié que les performances.

-

- ……

De pièces annexes spéciales.

5.5 CONTRÔLES ET ESSAIS

(Article 7.3.6 de la norme 14351)

5.5.1 Contrôles à la réception.

A la réception des marchandises les contrôles sont réalisés suivant le mode opératoire

correspondant.

Un produit non conforme est traité suivant la procédure "traitement des produits non conformes".

5.5.2 Contrôles en cours de fabrication.

En cours de fabrication les contrôles sont réalisés suivant les modes opératoires correspondants au stade d’avancement de la fabrication.

Un produit non conforme est traité suivant la procédure de traitement des produits non conformes.( Voir fiche)

5.5.3 ESSAIS en cours de fabrication.

Des essais d’étanchéité des assemblages notamment sont prévus en cours de

fabrication pour s’assurer de la bonne étanchéité des assemblages. Ils sont définis dans

la fiche de procédure correspondante.

5.6 TRACABILITE MARQUAGE

(Article 7.3.7 de la norme 14351 A1)

5.6.1 Enregistrement des contrôles.

Les enregistrements se font sur des fiches adaptées à chaque contrôle. Ces fiches sont regroupées en fin de semaine ou de mois par le responsable qualité et classées par lui, indépendamment du dossier de l’affaire. Elles seront archivées au bout d’un an environ. Elles sont à la disposition des organismes habilités tels que défini dans les textes sur le marquage CE.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

5.6.2 Marquage

Contrôle de Production en Usine

Indice

Page

10 / 13

Le fabricant ou son mandataire établi dans l'EEE est responsable de l'apposition du marquage CE. Le symbole du marquage CE à apposer doit être conforme à la Directive 93/68/CEE. Le symbole du marquage CE ainsi que les informations l'accompagnant doivent être apposés de manière visible, lisible et indélébile en un ou plusieurs des endroits suivants (ordre de préférence du fabricant) :

toute partie adaptée du produit lui-même, à condition que le marquage reste visible lorsque les vantaux sont ouverts ; sur une étiquette fixée au produit ; sur son emballage ; sur les documents commerciaux d'accompagnement (par exemple, bordereau de livraison) ou les spécifications techniques publiées par le fabricant. Des informations sur la (les) caractéristique(s) non essentielle(s) ainsi qu'un marquage de qualité commercial volontaire peuvent être placés en n'importe quel endroit à condition de ne pas réduire la visibilité du marquage CE et sous réserve que ces informations et/ou marquage ne risquent pas de tromper des tierces parties sur la signification et la forme du marquage CE.

5.7 PRODUITS NON CONFORME

(Article 7.3.8 de la norme 14351 A1)

Toute non conformité constatée, dans le cadre de l'unité de production doit faire l’objet d’un signalement auprès du responsable qualité, du chef d’atelier puis du directeur.

5.7.1 Traitement du produit non conforme.

Les observations sont portées sur les fiches d’enregistrement des contrôles.

Dans la dernière colonne à droite intitulée « dispositions prises » sont portées les dispositions qui sont prises pour traiter la non-conformité et éviter qu’elle ne se reproduise.

5.7.2 Identification et stockage des produits non conformes.

Par exemple, les produits non conformes sont identifiés par une marque au feutre « Non conforme » ou « Rebus » Ils sont mis à part jusqu’à leur reprise ou évacuation.

5.8 ACTIONS CORRECTIVES

(Article 7.3.9 de la norme 14351 A1)

Les actions correctives sont initiées à partir :

de la détection de produits non conformes en entrée, en cours de fabrication ou en contrôles (observations portées sur les fiches d’enregistrement des contrôles dans la dernière colonne à droite intitulée « dispositions prises »).

des réclamations clients.

Les actions correctives sont prises en accord avec le chef d’atelier, les intéressés et éventuellement le Directeur.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

Indice

Page

11 / 13

5.9 TRAITEMENT DES RECLAMATIONS CLIENTS.

Les clients effectuent leurs réclamations par courrier, email, fax ou par téléphone.

En cours de chantier :

Eventuellement, la réclamation est traitée directement par le responsable du chantier et ne fait pas l’objet de fiche particulière.

Après réception du chantier :

Une fiche de réclamation est rédigée lorsque le travail correspondant a été réceptionné. Les réclamations sont enregistrées par le secrétariat suivant la fiche correspondante. Elles sont transmises au Service Après vente pour prise en compte éventuelle, une copie est remise au chef d’atelier dans le cas ou le SAV estime qu’une disposition particulière doit être prise pour les chantiers à venir.

Le directeur en est informé.

6 CONTRÔLE INITIAL

(Article 7.4 e la norme 14351 A1)

Un contrôle initial doit étre effectué, par le responsable qualité, assisté du chef d’atelier et du directeur de l’entreprise. Le contrôle a porté sur :

- La documentation des procédures.

- la qualification du personnel qui réalise les fabrications et les modes opératoires de contrôle et essai.

- L’équipement de fabrication et d'essai approprié, en fonction de l’importance de la production.

- La précision des équipements de fabrication et d'essai, leur entretien, et leur moyen de contrôle.

- Les procédés documentés sont réalisés conformément aux procédures documentées du gammiste.

- La disponibilité des résultats d’ETI (ITT) pour établir la conformité des performances à celles des échantillons évalués pendant le CPU ;

- L’existence des procédures permettant de traiter les non conformités.

7 SURVEILLANCE CONTINUE

(Article 7.5 de la norme 14351 A1)

Le responsable qualité organise une réunion au moins une fois par an avec le chef d’atelier et les principaux acteurs du système qualité pour examiner l’ensemble :

- des fiches de suivi qualité

- Des fiches de non conformité

- Des remarques client

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

Contrôle de Production en Usine

- Des suites qui ont été données aux remarques. - De l’analyse de ces nouvelles dispositions

Indice

Page

12 / 13

Cette réunion fait l’objet d’un compte rendu, qui est affiché à l’atelier et dont un exemplaire est remis au directeur.

7.1 ESSAIS - ECHANTILLONS

(Article 7.6 et 7.3.6 de la norme 14351 A1)

Il est prévu régulièrement des essais simples en cours de fabrication, pour vérifier en particulier l’étanchéité à l’eau des assemblages.

8 MANUTENTION, PRECAUTIONS

(Article .6 de la norme 14351)

8.1 Généralités.

La nature des produits élaborés par l'unité de production (verre, profils aluminium, demande des précautions particulières quant à la manutention, au stockage, au conditionnement et à la livraison tant sur le plan qualité que de la sécurité.

)

8.2 Manutention.

Les manutentions sont réalisées dans les ateliers sous la responsabilité du chef d’atelier. Les règles de sécurité en vigueur seront respectées en particulier le dégagement des allées de circulation. Des précautions seront prises afin d'éviter les dégradations susceptibles de survenir au cours des manutentions. Des moyens de transport adaptés seront utilisés, chariots protégés, élingues protégées, ventouses avec sécurité

Lorsque des manutentions nécessitent des moyens particuliers (châssis lourds) des matériels adaptés seront utilisés. Dans ces cas des instructions particulières seront établies et diffusées auprès des responsables et opérateurs concernés.

8.3 Stockage.

Le stockage des matières et matériels en attente d'utilisation se fera aux emplacements réservés à cet effet. Dans les ateliers, les stockages en cours de fabrication se feront à l'intérieur d'aires délimitées.

Le stockage de produits fragiles fera l'objet de précautions particulières.

8.4 Conditionnement.

Les conditionnements, seront réalisés avec des moyens tenant compte de la fragilité de certains produits, notamment les vitrages. Toutes dispositions sont prises pour éviter les rayures de profils ou autre.

prises en compte afin de réaliser une protection

Les conditions de transport sont adaptée.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc

Entreprise XXX

8.5 Livraison.

Contrôle de Production en Usine

Indice

Page

13 / 13

Les livraisons s'effectuent généralement avec les camions de l’entreprise, mais peuvent être aussi livrés par des transporteurs.

Les produits présentant des risques particuliers en cours de transport font l'objet de consignes adaptées entre autre sur le plan de l'arrimage.

6 Manuel C P U ANNEXE6.doc