Vous êtes sur la page 1sur 3

Master Réseaux – RTEL 2008/2009

TD 9 : Réseaux Wi-Fi

Exercice 1 :

On considère un réseau Wi-Fi.

Le mode de traitement des collisions utilisé dans ce type de réseau sans-fil est un mode par acquittement positif. : toute trame de donnée est suivie, après une attente courte baptisée SIFS (‘Short Inter Frame Spacing’), d’une trame d’acquittement positif par le destinataire. Si l’acquittement positif n’est pas retourné, l’émetteur considère qu’il y a eu collision. Il entre alors dans une phase d’attente aléatoire définie de manière similaire à celle du réseau Ethernet. Les différences portent sur les constantes de temps et d’initialisation de l’algorithme du retard binaire (‘binarybackoff’).

1)

Pourquoi une telle attente en cas de collision?

2)

Comment est calculée la valeur du délai d’attente (backoff) en Wi-Fi et en Ethernet?

3)

Ce mécanisme permet-il d’éviter réellement toutes les collisions ?

4)

Comment peut-on améliorer le traitement des collisions en évitant l’échange direct d’une trame de donnée suivie de son acquittement ? Le débit peut-il être amélioré ?

5)

Si la probabilité d’erreur par bit sur une voie de communication utilisée par un réseau sans-fil est p, que les erreurs sont indépendantes et que le nombre de bits d’une trame est n, quelle est la probabilité d’erreur pour une trame complète ?

6) Pour une probabilité d’erreur par trame q, déterminez le nombre moyen E de tentatives à réaliser pour réussir une transmission correcte ? On rappelle que 1/(1-q) 2 = 1+2q +3q 2 + …. +nq (n-1) +

Exercice 2 :

On considère la figure suivante:

rappelle que 1/(1-q) 2 = 1+2q +3q 2 + …. +nq ( n - 1 )

Master Réseaux – RTEL 2008/2009

1)

2) Supposons que la station A veuille transmettre 1000 octets de données alors que les

autres postes sont a l’arrêt. Calculer en fonction de SIFS et DIFS, le temps requis pour transmettre la trame et recevoir l’accusé de réception si on utilise un réseau 802.11b avec un débit de 11 Mb/s (On ne prend pas en compte le délai de propagation et on suppose qu’il n’y a aucune erreur de bit). 3) Supposons maintenant qu’on dispose de 5 stations formant un réseau WLAN 802.11 utilisant le mécanisme RTS/CTS. A, B et C appartiennent au même BSS contrôlé par AP1. Les stations D et E appartiennent à un BSS différent contrôlé par AP2. La station A envoie avec succès une trame à C. La station B envoie également une trame avec succès à D. Montrer les étapes nécessaires de ces 2 communications en incluant les détails que vous jugez nécessaires.

Déterminer quelle station est proche de la source A. Expliquer.

Exercice 3 :

On considère la figure suivante:

A. Expliquer. Exercice 3 : On considère la figure suivante: Un premier flux TCP est supposé

Un premier flux TCP est supposé être émis de la station U vers le serveur Su via le point d’accès AP dans le sens montant. Un deuxième flux TCP est initié dans le sens descendant en partant du nœud Sd vers la station D. Les serveurs Su et Sd sont connectés à l’AP via le routeur R.

Master Réseaux – RTEL 2008/2009

1) Décrire par un schéma 2 types de collisions sur le support sans-fil. L’un des deux se présente lors de l’échange du message de type TCP-ACK (utilisez la figure ci- dessous).

Temps

Su U AP D Sd 2) 3) Décrire le comportement de TCP à la suite
Su
U
AP
D
Sd
2)
3)
Décrire le comportement de TCP à la suite de cette collision.
Considérons les deux cas suivants :

a. L’ajout d’une station sans-fil ayant 20 sources TCP en mode téléchargement.

b. L’ajout de 20 stations sans-fil ayant chacune une seule source TCP en mode

téléchargement. Identifier le cas qui influe le plus sur la source TCP au niveau de la station U ? Expliquer. Identifier également le cas qui influe le plus sur le flux TCP au niveau de la station D ? Expliquer. 4) Peut-on éviter les problèmes liés à TCP dans l’environnement sans-fil en utilisant UDP ?