Vous êtes sur la page 1sur 5

Partie 1: Présentation Développement Economique

1) La CAP est divisée en plusieurs secteurs: l'agriculture, les industries alimentaire, la


construction, la commerce (de gros et de détails), l'hôtellerie et la restauration, les
transports, les services aux entreprises et aux personnes, l'immobilier, l’éducation, l'action
sociale et la santé. Les secteurs dans lesquels la cap est la plus présente sont: le commerce,
les services aux entreprises et aux personnes et l’éducation, la santé, et l'action sociale.
La cap est composée de 6400 entreprises qui travaille autour de ces différents secteurs.
La cap est le premier espace économique de la Dordogne.
La communauté rassemble 36700 emplois qui se répartissent dans les différents secteurs
d'activité. La plupart des entreprises de la communauté sont des PME. Les autres entreprises
accueillent de 50 a 900 entreprises.
Plusieurs entreprises sont représentatives de la CAP, telles Beauty Success qui est un concept
commercial de magasins de produits de beauté , cette entreprise compte 450 points de vente
en Europe.
Socra , est une entreprise familiale qui s'est spécialisée dans la restauration du patrimoine.
Robinetterie Hammel, est une entreprise de quincaillerie familiale, cette entreprise est
spécialisée dans la fabrication de produits de plomberie pour les sanitaires et les chauffages.
Fromarsac est une entreprise qui est spécialisée dans la production de fromage.
Les principaux pôles d’activités de la cap sont: l'agroalimentaire, le patrimoine.

2) les intérêts de la situation géographique:


l'agglomération de Périgueux est située au centre de la Dordogne, ce qui lui permet d'attirer le
plus de monde possible car Périgueux est bordée par les régions Poitou-Charentes, Limousin,
Midi Pyrénées. Les voies de communication nouvelles donnent un accès aux grands réseaux
européens. De nouvelles voies de communications permettent l'accès aux grands réseaux
européens de transport.

Les limites de la situation géographique de Périgueux:


Cependant, la situation géographique de périgueux pose cependant quelques inconvénients:
Périgueux est loin des voies de communications centrales, on peut dire qu'elle est excentrée.
Ses autoroutes ont été construites tardivement. La ville de Périgueux n’est pas située sur les
grands axes nord-sud (Toulouse – Paris). Il faut donc emprunter un itinéraire plus long et plus
couteux pour se déplacer vers les grandes villes.
L’aéroport le plus proche est situé à Bergerac mais qui reste un aéroport local. Les voies
ferroviaires ne sont pas électrifiés et leurs destinations limitées. Périgueux est une ville peu
dynamique, qui concentre ses entreprises dans des zones peu développées. Alors que
Boulazac a un réseau beaucoup plus développé et est indépendant. Boulazac ne fait pas parti
de la Cap, les entreprises les plus compétitives et nombreuses sont à Boulazac.

3) Les atouts mis en avant par la CAP:


Périgueux conserve son cadre de vie ancien et se construit autour de ruines.
Les lycées de périgueux comme par exemple, le lycée Jay de Beaufort, ou encore Bertran de
Born propose des cursus scolaires complets. Périgueux est aménagée autour du fleuve l'Isle .
Beaucoup d'activités sportives sont pratiquées dans la ville de Périgueux. De nombreux
équipements permettent la pratique de près de 50 disciplines sportives : 3 piscines, 7
gymnases, 8 stades et plaines de jeux, 1 golf 18 trous.
Le patrimoine culturelle de Périgueux est préservé et rénové. En effet , beaucoup de
recherches sont faites autour de l'agroalimentaire et du patrimoine.
La musique fait aussi parti de le culture périgourdine, avec les conservatoires, les académies,
le réservoir, la salle de concert pour les musiques amplifiées, le théâtre avec l'Odyssée... Le
parc des expositions du Périgord accueille beaucoup de manifestations telles Salon de
l’Habitat, du Jardin et de la Piscine, Foire Exposition de Périgueux, Salons de l’Étudiant, des
Antiquaires...
Les sites historiques de Périgueux sont rénovés, entretenus. Beaucoup de musées animent la
ville et garde son charme historique.

4 ) les six projets de développement mis en œuvre par la CAP sont:


_ Périouest
_ Cré@Vallée
_La Rampinsolle
_ Brandeau
_Borie-Porte
_Champcevinel
_La Feuilleraie

Partie 2 : Le projet Cré@Vallée


1) En 1992, les petites communes de Coulounieix-Chamiers et de Notre-Dame de Sanilhac
(consituée en SIVU Syndicat à Vocation Unique) ayant peu d'activités industrielles, décident
d’acheter les terrains du Pont du Cerf et de Borie Marty, en anticipant l’arrivée de l’A89.
Ensuite, le District de l’agglomération Périgourdine, créé en 2006 dans le but de prendre en
charge la compétence « développement économique », rachète ces terrains au SIVU. En
2000, le District de l'agglomération Pérgourdine devenu Communauté d’Agglomération,
achève l’aménagement de la première partie, au Pont du Cerf, d’une zone de forêt sur 8
hectares. Depuis septembre 2005, l'aménagement d'une deuxième partie à Borie Marty a
commencé, sur 13 hectares.

2) Le parc Cré@Vallée se situe sur deux sites:


- Cré@Vallée Nord dans la commune de Coulounieix-Chamiers constitué d'un pôle
interconsulaire, d'une pépinirère d'entreprises et de La Maison du Périgort.
- Cré@Vallée Sud dans la commune de Notre-Dame de Sanilhac constitué d'entreprises
( Volvo Utilitaires, Robco ect..), 8 hôtellerie-restauration, 5 PME-PMI et 10 sociétés de
service.
Le parc est au pied de l'A89 et en bordure de la N21, il est à 10 minutes du centre ville et il est
relié à la fibre optique garantissant la sécurité, la qualité et les débits élevés ( 10 Mb/s jusqu'à
plusieurs Gb/s ). Le parc est également divisé en quartiers regroupant des activités:
- le pôle tertaire innovant
- le pôle hôtellerie-restauration
- la zone de frêt dédiée aux entreprises de transport et logistique
- PME, de l'artisanat, du commerce de gros en priorité dans les activités liées à l'innovation
dans les secteurs de l'agroalimentaire, de la valorisation du patrimoine et des NTIC.
Le parc devrait s'étendre sur 110 hectares à la fin du projet.

3) Les intervenants à l'origine du projet sont l'institut du Goût du Périgord ( inauguré en mars
2007 ) qui a pour but d'aider et d'accompagner les entreprises de la filière agroalimentaire
dans la création et l'amélioration de produits alimentaires de qualité.Il y a ensuite la mise en
place d’un réseau internet très haut débit (inauguré en juin 2007)afin de proposer aux
entreprises la technologie la plus performante en matière de télécommunications.
Puis, la création d’une pépinière d’entreprises sur un parc d’activités de haute qualité et haute
performance pour accueillir une quinzaine de créateurs d’entreprises dans un bâtiment d’une
superficie de 1 000 m2.
L’objectif est de permettre à des créateurs d’entreprises innovantes notamment dans les
domaines de l’agro-alimentaire, de la valorisation du patrimoine et des TIC de démarrer leur
activité dans des conditions optimales, d’être suivis et conseillés pendant et après leur
installation en pépinière.
Le projet est financé par la Cap et l'Etat mais aussi grace à des participations du Conseil
Général ( 637 900 euros ) et du Conseil Régional ( 480 000 euros).

4 ) Les objectifs recherchés sont la création d'emplois puisque Valérie Sers, adjointe au
responsable du service de développement économique de la CAP a dit que Cré@Vallée
comptait regrouper une centaine d'entreprises et près de 3000 emplois d'ici à 2015. La
création de richesse est également recherchée par ce projet avec la vente des produits.

5) Les différents acteurs pour lesquels le parc a été créé sont l'objectif de soutenir les deux
filières de compétences du territoire qui sont l’agroalimentaire et la valorisation du patrimoine
par le biais des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Partie 3 : Développement Economique de la Communauté de Brive


1 ) Les indicateurs économiques de la Communauté de Brive:

2 ) situation géographique : La communauté de Brive est au carrefour de l'Europe. En effet


c'est une région située entre les régions Limousin, Aquitaine et Midi-Pyrénées ce qui lui
donne une bonne place géographique. Aujourd'hui le raccordement au Haut-Débit, la Ligne à
Grande Vitesse Brive-Paris : 3 h (horizon 2015) et la construction des autoroutes (A89 et A20)
et de l'aéroport inter-territoire de Brive-Souillac rendent ce territoire une véritable « porte sur
l’Europe », compétitive et très réactive. Ceci en fait sa force principale dans sa situation
géographique. De plus la CAB s’implique dans l’émergence d’un nouvel espace à partager
autour de l’aéroport Brive-Souillac, entre la Corrèze du Sud, le nord du Lot et l’est de la
Dordogne : le COLODO est une chance pour toute la Corrèze et les 2 autres départements. Le
bassin de Brive couvre aujourd’hui une zone d’influence de plus de 250 000 habitants.

3 ) Le projet de développement Economique de la communauté de Brive : la Communauté


d'agglomération de Brive s’est donnée pour principal objectif de renforcer et d'améliorer
l’attractivité de son territoire. La CAB dotée d’une agence de développement économique :
Brive Energies créée en 2004 sous la forme d’une Société d’Économie Mixte, accomplit les
actions nécessaires au renforcement de l’attractivité du territoire et à l’enrichissement du tissu
économique. En effet la communauté d'agglomération de Brive a pour ambition de devenir un
espace majeur entre grand Sud-ouest et Massif Central. Pour cela, le bassin de Brive se
prépare a de nouvelles perspectives pour poursuivre son développement .Pour répondre à la
demande du marché , la communauté de Brive développe ses zones d'activités (zones dédiées,
grandes parcelles, accès ferroviaires et autoroutiers, prix attractifs…). L'objectif est
l’aménagement de 150 ha de zones d’activité avec un budget de 15 millions d’euros investi,
dès 2004, dans l’acquisition et l’aménagement des zones. Le développement du Parc
d'entreprises de Brive Ouest, sous l’impulsion de Brive Energies, est, à ce jour, la meilleure
illustration de cette stratégie.

Les membres du Conseil de Développement, issus du monde économique ( entreprises,


banques ..)se sont concentrés sur les domaines de l'économie, des services à la personne et du
développement durable et participent également à l’évaluation des contrats de Pays et
d'agglomération. Au cours des différentes commissions, de nombreux entretiens ont permis
d'étudier l'avancement des dossiers, évaluer les enjeux. Pour la nouvelle contractualisation
(2007-2013), le Conseil de Développement a proposé comme priorités l'adaptation des
services à la population (un des enjeux majeurs du Limousin, en raison du papy-boom), la
protection de l'environnement et le développement économique durable. La cohésion sociale
et territoriale est apparue comme le ciment de notre développement, sur fond de coopération
avec les territoires voisins.

Conclusion : La communauté de Périgueux a un atout par rapport à la communauté de Brive


car Périgueux est la préfecture de la Dordogne , ce qui la rend plus dynamique par rapport à
Brive . Les projets de la CAP sont au nombre de 6, mais ces projets sont répartis sur plusieurs
régions qui ne sont pas ou peu dynamiques, ce qui pose un problème pour le développement
de ces projets. La Cap se développe donc dans des zones peu industrielles, des zones de cam-
pagne, où les activités économiques , industrielles , ou encore touristiques y sont très peu dé-
veloppées. La CAP se développe autour de l'agroalimentaire, et du patrimoine, qui sont des
domaines peu porteurs d'avenir. Périgueux est néanmoins une ville qui attire les touristes
grâce à ses sites touristiques qui sont préservés et rénovés ainsi que ses nombreuses activités
sportives et musicales mais aussi grâce à ses différentes manifestations tout au long de l'année
au parc des expositions .

Brive : intérêt : réseau de transport beaucoup mieux relié a Paris Toulouse ( trains autoroutes )
puis avec son projet d’aéroport internationale