Vous êtes sur la page 1sur 28

TEXTE INFORMATIF

COURS DE FRANÇAIS – 3 e GT

T EXTE INFORMATIF C OURS DE F RANÇAIS – 3 GT Cours de F. Devos 3
T EXTE INFORMATIF C OURS DE F RANÇAIS – 3 GT Cours de F. Devos 3
T EXTE INFORMATIF C OURS DE F RANÇAIS – 3 GT Cours de F. Devos 3
T EXTE INFORMATIF C OURS DE F RANÇAIS – 3 GT Cours de F. Devos 3

TEXTE INFORMATIF

OBJECTIFS DE LA SÉQUENCE

_____________________________________________________________

  • - Repérer les marques extérieures de l’organisation du texte ;

  • - Repérer et utiliser correctement les connecteurs logiques ;

  • - Retrouver la progression et la hiérarchisation de l’information dans le texte informatif ;

  • - L’objectif final de cette séquence est la rédaction par chacun d’un texte informatif concernant un thème d’actualité au choix.

TEXTE INFORMATIF

  • I. Reconnaître le texte informatif

1. Voici

un article

contenu.

de presse.

Prends connaissance de son

Chaud, l'été 2006 ! Et 2007, 2008,

... 2009

Soleil, chaleur et lumière à gogo : quel bel été, malgré les orages ! Pur hasard ? Non. Depuis quinze ans, de tels épisodes se multiplient à l'envi. Et ce n'est pas fini. Pour éviter de mourir (de chaud) idiot, autant découvrir la face cachée des canicules. La parole est aux experts de la météo et du climat. Changements de perspective en vue !

« Quelle chaleur ! » Au hit-parade des formules convenues, ces dernières semaines, la tirade figure en très bonne place. Qui ne s'est réjoui des bulletins météo radieux des premières semaines de l'été 2006 ? Les pieds dans l'eau, le rosé au frais et le barbecue à portée de la main, les Belges - et ils sont loin d'être les seuls en Europe - ont eu largement de quoi oublier les frimas des vingt premiers jours de mars.

Chaud, l'été 2006 ! Et 2007, 2008, ... 2009 Soleil, chaleur et lumière à gogo :

Tout le monde n'est certes pas logé à la même enseigne : ici et là, par exemple dans les maisons de repos, on souffre. La France n'est pas la seule à se souvenir de la canicule de 2003 et de ses scènes apocalyptiques. Autant se le rappeler : dans l'Hexagone, les sécheresses de ces dix années ont coûté la bagatelle de 4 milliards d'euros. Dans les garrigues et les forêts méditerranéennes, chaleur et sécheresse se confondent parfois en combat contre la mort et la désolation. Chez nous aussi, alors que les moissons battent précocement leur plein, les agriculteurs attendent, inquiets, la suite des caprices du ciel. Et si tout cela n'était qu'une répétition générale ? Un pâle brouillon du grand dérèglement climatique ? Selon les experts, de tels épisodes caniculaires, encore marginaux ou exceptionnels ces dernières décennies, ont de grandes chances de se multiplier à l'avenir. Et à une cadence rapprochée. Surprise ? Pas vraiment. Ils le pressentaient depuis plus de vingt ans. Entre-temps, les modèles mathématiques se sont affinés. Là où, autrefois, la prudence scientifique confinait pratiquement au mutisme, l'expérience acquise ces quinze dernières années permet d'être plus précis, plus affirmatif. Dorénavant, le bouleversement du climat à l'échelle mondiale ne peut plus se limiter, dans l'imaginaire collectif des Européens, à la multiplication de lointains cyclones tropicaux.

L'été 2006 est-il exceptionnel ?

Pour répondre à cette question, il faut attendre le 1er septembre : pour peu que le mois d'août soit abondamment gris et pluvieux, celui de juillet sera vite noyé dans les moyennes statistiques habituelles. Ce qui est certain, à ce stade, c'est que le nombre de jours dits « d'été » (une température maximale de 25 degrés) ou « caniculaires » (une température maximale de 30 degrés), selon la définition des météorologues, a été « très anormal » en juillet, avec des chiffres respectifs de 20 et 6 jours (en date du 25 juillet). Ce chiffre sera déclaré « exceptionnel » avec 2 jours supplémentaires à plus de 25 degrés et 3 à plus de 30 degrés. On peut, certes, expliquer facilement cette vague de chaleur par la présence, inhabituellement longue, d'un anticyclone sur la mer du Nord. La plupart des orages récents, eux, se justifient par des zones de dépression situées sur l'Irlande et le Groenland. La vague de chaleur a exercé son influence sur une très grande partie de l'Europe. Voilà pourquoi les pics de chaleur ont été observés de Londres à Madrid, en passant par Vienne et Varsovie. Mais, avec un peu de recul historique, l'explication de la canicule se révèle plus inquiétante. « De telles vagues de chaleur existent depuis des siècles, explique Marc Vandiepenbeeck, météorologue à l'Institut royal météorologique (IRM) : que l'on se rappelle, par exemple, celle de 1976. Mais ce qui est nouveau, c'est leur fréquence. Celle-ci constitue clairement le signe du réchauffement climatique mondial, lié - dans une proportion qui reste impossible à chiffrer avec précision - à la pollution atmosphérique d'origine humaine. » L'illustration de cette fréquence anormale, pour notre pays, est très simple : entre 1955 et 1990, l'IRM a enregistré 4 vagues de chaleur ; mais 1 à 2 épisodes pratiquement chaque année entre 1990 et 2005 !

Le réchauffement global du climat : on y est ?

Cela ne fait plus de doute. La température moyenne de la planète a augmenté de 0,6 degré ces cent dernières années. Mais, en France, par exemple, de 1 degré. De telles évolutions peuvent paraître minimes. Fausse impression ! En effet, avec à peine 5 degrés de moins, la planète entière vivrait sous une épaisse couche de glace, comme lors d'une ère glaciaire. Selon des climatologues français, si la température moyenne devait augmenter de 3 degrés en Europe, une canicule comme celle de 2003 se reproduirait une année sur deux. Ce scénario n'est peut-être pas pour demain, mais il est loin d'être improbable. En effet, les experts les plus compétents, rassemblés au sein du GIEC (Groupement intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat), tablent sur une augmentation mondiale moyenne de température, pour la fin du siècle, située entre 1,4 et 5,8 degrés par rapport à 1990. En Europe, le ralentissement du Gulf Stream, ce gigantesque courant océanique chaud d'origine tropicale qui aboutit vers les îles Britanniques et la Scandinavie, pourrait atténuer le

TEXTE INFORMATIF

réchauffement, sous nos latitudes, dès ce siècle. Mais on ignore dans quelle proportion. Dans un pays aussi petit que la Belgique, et même en Europe, il est impossible de prévoir l'intensité et la fréquence exacte des futures vagues de chaleur. Pour l'anecdote, on retiendra simplement qu'un travail universitaire en cours à l'UCL, basé sur un modèle mathématique utilisé par Météo France (utilisant une résolution 8 à 16 fois plus fine que d'habitude), fait état d'une augmentation de température plus forte en Ardenne qu'à la côte belge ... […]

réchauffement, sous nos latitudes, dès ce siècle. Mais on ignore dans quelle proportion. Dans un pays
réchauffement, sous nos latitudes, dès ce siècle. Mais on ignore dans quelle proportion. Dans un pays

Ph. L. (avec P. G.), Le Vif/L’Express, 27 juillet 2006.

2. Ce

texte

est-il

plutôt

de

type

narratif,

informatif ou

descriptif ? Justifie ta réponse en soulignant ou expliquant quelles sont les marques de reconnaissance de ce type de textes.

Définis le texte informatif, énonce ses principales caractéristiques.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

3. Réalise

l’exercice

à

la

page

suivante

et

complète

éventuellement

la

liste

des

caractéristiques

du

texte

informatif.

TEXTE INFORMATIF

Lis les deux textes qui suivent. Repère les différences entre les deux écrits. Souligne-les en vert dans le texte B.

Texte A

L’origine de Florence remonte à la période de la civilisation Etrusque. Selon le plupart des historiens, les Etrusques de Fiesole s’établissent les premiers dans la vallée de l’Arno. Plus tard, les Romains, après la guerre de Sylla, occupent cette fertile localité et les vétérans de César fondent sur les rives du fleuve la colonie nommée « Florentia » (1 er s. avant J.-C.). San Miniato, porteur du christianisme, y est martyrisé au III e siècle. Durant les invasions germaniques, Florence, comme les autres villes italiennes, subit de nombreux dégâts. En 1115, le peuple florentin acquiert son autonomie et se constitue en une Commune libre. Du XII e et XVI e , contrairement aux villes voisines, Pise et Lucques, Florence acquiert esthétiquement, par son sens classique des proportions et de la chromatique décoration de marbre, la physionomie qu’elle possède encore…

d’après R. Bartolini, Florence, éd. Becocci.

Texte B

Florence remonte à la nuit des temps, à ceux du mystère des Etrusques. Ceux-ci se sont établis à Fiesole dans la vallée de l’Arno. Plus tard, les romains, après le triomphe de Sylla, s’installent dans cette fertile et exceptionnelle région. Les valeureux vétérans de César fondent sur les rives du fleuve le bien nommée « Florentia » (1 er s. avant J.-C.). San Miniato, grand propagateur du christianisme, y est odieusement martyrisé au III e siècle. Les invasions barbares dévastent Florence qui, comme les autres villes italiennes, voit s’écrouler comme des châteaux de cartes les ébauches d’une civilisation dont les éclats sont soudain obscurcis. En 1115, l digne peuple de Florence ayant conquis son autonomie, se constitue en Commune libre. Dès le XII e , et cela jusqu’au XVI e , Florence, elle seule, atteint un niveau esthétique exceptionnel grâce au superbe classicisme des proportions et à l’élégante chromatique décoration de marbre. Elle possède déjà sa physionomie actuelle, contrairement à Pise et à Lucques, ses voisines.

Suite à cette comparaison, note ici tes remarques :

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

TEXTE INFORMATIF

Repérer les caractéristiques du texte informatif :

Exercice

Voici un texte informatif. Repères-y les caractéristiques de ce type de texte.

Les vertus du chocolat

Trop souvent considéré comme une simple friandise très populaire à Pâques, le chocolat est en réalité un des aliments bénéfiques les plus négligés. C'est surtout le cas du chocolat noir, qui contient plusieurs substances enrichissantes et nourrissantes pour le corps humain.

Étonnamment, le chocolat noir ne contient pas beaucoup de sucre, en fait, il est moins sucré qu'une tranche de pain blanc. Il est même possible de faire du chocolat sans sucre, bien que les puristes n'y attribuent pas le titre de «vrai chocolat». Le chocolat noir contient aussi du fluor qui aide à blanchir les dents, ainsi que du phosphate qui attaque les acides formés par les sucres. Or, non seulement il ne contient pas beaucoup de sucre, mais en plus, il aide à combattre la carie.

Le chocolat possède aussi des effets antidépresseurs. En fait, il contient de la sérotonine, une substance qui joue un rôle important dans la régulation du sommeil, des humeurs et de l'appétit. La sérotonine est aussi responsable du sentiment de satisfaction ressenti après un travail accompli, ce qui explique pourquoi le chocolat est souvent associé à une récompense à savourer dans un moment de détente.

Le chocolat noir ne contient pratiquement pas de cholestérol, en fait, il possède plutôt des acides gras qui ont un effet positif sur le bon cholestérol. Consommé le plus noir possible, il aide aussi à favoriser la fluidité du sang, ainsi qu'à protéger contre les méfaits de l'hypertension.

De plus en plus, le chocolat est même utilisé pour le soin du corps. Il est possible d'obtenir des massages avec des huiles chocolatées, voire même des bains de chocolat pour adoucir la peau. Depuis quelques années déjà, plusieurs produits cosmétiques sont fabriqués à base de beurre de cacao.

Source : Québec Hebdo

TEXTE INFORMATIF

II.

Organisateurs visuels

1. Lis le texte qui suit.

Guantanamo : Bush défend son projet Le Congrès examinera un texte qui autoriserait des tribunaux militaires à poursuivre les terroristes présumés. A l'avant-veille du cinquième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, le président américain George W. Bush a appelé le Congrès samedi 9septembre à approuver son projet de loi sur les procédures devant permettre de juger les terroristes présumés. Le texte pourrait être examiné dès le début de semaine prochaine. "Dès que le Congrès autorise ces juridictions militaires, nous poursuivrons ces hommes et adresserons un message clair à ceux qui tuent des Américains: peu importe le temps que cela prendra, nous vous trouverons et vous traduirons devant la justice", a prévenu le président américain lors de son allocution radiophonique hebdomadaire. Privés de certains droits de la défense. En juin, la Cour suprême avait statué que le précédent projet de loi violait les règles internationales et américaines. Le nouveau texte autoriserait le secrétaire américain à la Défense à convoquer des tribunaux militaires pour poursuivre les détenus de Guantanamo. Ces derniers pourraient en outre être privés de certains droits de la défense, comme l'accès aux éléments à charge. A deux mois des élections de mi-mandat au Congrès, qui pourraient se solder par un changement de majorité, le président américain veut agir vite. Le chef de la majorité, le républicain Bill Frist, a inscrit le texte à l'ordre du jour du Sénat. Les débats pourraient commencer dès mardi, soit au lendemain du cinquième anniversaire des attentats qui avaient fait près de 3.000 morts. Le locataire de la Maison Blanche s'adressera à la nation lundi après s'être rendu sur les lieux des attentats, à New York, en Pennsylvanie et au Pentagone. (AP) NOUVELOBS.COM | 10.09.06 | 07:52

2. Que constates-tu ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _

_

3. En comparant ce texte avec sa version originale (page suivante), tente de dégager quelques règles d’organisation visuelle du texte qui aident à la compréhension du contenu. Note-les ci-dessous.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

TEXTE INFORMATIF

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_

_

Guantanamo : Bush défend son projet

NOUVELOBS.COM | 10.09.06 | 07:52

Le Congrès examinera un texte qui autoriserait des tribunaux militaires à poursuivre les terroristes présumés.

A l'avant-veille du cinquième

anniversaire

des

attentats

du

11

septembre 2001, le président américain

George

W.

Bush

a

appelé le Congrès

samedi

9

septembre

à

approuver

son

projet de

loi

sur les procédures

devant

permettre

de

juger

les

terroristes

présumés.

 

Le

texte

pourrait

être

examiné

dès

le

début de semaine prochaine.

T EXTE INFORMATIF _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Le camp de Guantanamo (AP)

"Dès que le Congrès autorise ces juridictions militaires, nous poursuivrons ces hommes et adresserons un message clair à ceux qui tuent des Américains: peu importe le temps que cela prendra, nous vous trouverons et vous traduirons devant la justice", a prévenu le président américain lors de son allocution radiophonique hebdomadaire.

Privés de certains droits de la défense

En

juin,

la

Cour suprême avait statué que le précédent projet de loi violait les règles

internationales et américaines. Le nouveau texte autoriserait le secrétaire américain à la Défense à convoquer des tribunaux militaires pour poursuivre les détenus de Guantanamo. Ces derniers pourraient en outre être privés de certains droits de la défense, comme l'accès aux éléments à charge.

A deux mois des élections de mi-mandat au Congrès, qui pourraient se solder par un changement de majorité, le président américain veut agir vite. Le chef de la majorité, le républicain Bill Frist, a inscrit le texte à l'ordre du jour du Sénat. Les débats pourraient commencer dès mardi, soit au lendemain du cinquième anniversaire des attentats qui avaient fait près de 3.000 morts.

Le locataire de la Maison Blanche s'adressera à la nation lundi après s'être rendu sur les lieux des attentats, à New York, en Pennsylvanie et au Pentagone. (AP)

TEXTE INFORMATIF

III.

Connecteurs logiques

  • 1. Lis attentivement ces deux versions d’une même information.

Version A

Les journaux veulent plaire. Ils veulent publier les articles que le lecteur désire lire. Ce lecteur n’est pas naturellement porté vers l’effort intellectuel. Il préfère absorber un aliment qu’il n’aura aucune peine à assimiler ; cet aliment ne le nourrit pas, ne lui apporte aucune des « vitamines intellectuelles » ou des « calories culturelles » qui devraient constituer son repas quotidien. Il n’y a pas tellement d’années, les journalistes, ceux qui rédigeaient les journaux, ceux qui les mettaient en page, qui en assuraient la présentation, avaient pour objectif la défense de certaines idées. Ils voulaient informer et former l’opinion publique. L’informer loyalement et la former intelligiblement. Ils voulaient l’orienter à travers les récifs et les incertitudes de la vie politique ou sociale. Et cette tâche n’allait pas sans une certaine lourdeur. Elle avait son utilité et se noblesse. Tandis qu’aujourd’hui, les journaux – beaucoup d’entre eux en tout cas – ont renoncé à précéder l’opinion ; ils préfèrent la suivre. Il demande des nourritures sans consistance, eh bien, on lui en donnera des nourritures sans consistance ! C’est ainsi qu’est née la presse à sensation.

d’après J. GUYAU, La pensée et les hommes, éd. de l’Homme.

Version B

Les journaux veulent plaire. Ils veulent en effet publier les articles que le lecteur désire lire. Or, ce lecteur n’est pas naturellement porté vers l’effort intellectuel. Il préfère absorber un aliment qu’il n’aura aucune peine à assimiler même si cet aliment ne le nourrit pas, même s’il ne lui apporte aucune des « vitamines intellectuelles » ou des « calories culturelles » qui devraient constituer son repas quotidien. Il n’y a pas tellement d’années, les journalistes, ceux qui rédigeaient les journaux, ceux qui les mettaient en page, qui en assuraient la présentation, avaient pour objectif la défense de certaines idées. Ils voulaient, avant tout, informer et former l’opinion publique. L’informer loyalement et la former intelligiblement. Ils voulaient l’orienter à travers les récifs et les incertitudes de la vie politique ou sociale. Et, bien entendu, cette tâche n’allait pas sans une certaine lourdeur. Elle avait, indéniablement, son utilité et se noblesse. Tandis qu’aujourd’hui, les journaux – beaucoup d’entre eux en tout cas – ont renoncé à précéder l’opinion ; ils préfèrent la suivre. Puisqu’il demande des nourritures sans consistance, eh bien, on lui en donnera des nourritures sans consistance ! C’est ainsi qu’est née la presse à sensation.

d’après J. GUYAU, La pensée et les hommes, éd. de l’Homme.

  • 2. Laquelle des deux versions est la plus claire ? Justifie ta réponse.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

TEXTE INFORMATIF

Les connecteurs logiques : théorie

pp. 212 – 213 dans Repérages 3, éd. Van In

TEXTE INFORMATIF

TEXTE INFORMATIF

Utiliser les connecteurs logiques : exercices

  • 1. Dans le texte qui suit, repère les connecteurs logiques. Indique pour chacun leur sens.

Texte B, dans Compétences en séquences 3, p. 20

2.

TEXTE INFORMATIF

Lis

ce

texte

et repères-y les connecteurs logiques

existants. Réécris ensuite le texte en y transformant ou

ajoutant des connecteurs logiques qui augmenteraient la compréhension de l’information.

Attentat suicide sanglant au Sri Lanka

lundi 16 octobre 2006, 14:18

Au moins 90 militaires ont été tués et 150 autres blessés au Sri Lanka dans un attentat au camion suicide perpétré par des rebelles tamouls présumés contre un convoi de la marine sri lankaise dans le nord-est de l'île.

Un camion bourré d'explosifs a sauté près d'une quinzaine de bus où étaient rassemblées des forces de sécurité sri lankaises, dans le district de Trincomalee (nord-est), a précisé la police. Nous avons compté 63 corps sur place et 13 autres (militaires) sont morts à hôpital, a dit un policier. Nous avons deux hélicoptères pour évacuer les blessés, a-t-il ajouté.

Le Sri Lanka est en proie à un nouvel accès de violence alors que le gouvernement et les rebelles des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) étaient convenus de se retrouver en Suisse le 28 octobre pour rouvrir des négociations de paix, sous l'égide de la Norvège.

L'émissaire japonais Akashi est au Sri Lanka pour tenter de sauver le processus de paix entre le gouvernement et les rebelles tamouls, après une bataille meurtrière la semaine dernière qui a tué au moins 130 militaires et 22 Tigres tamouls. Après les combats sanglants de mercredi dans le nord de l'île, l'armée et les LTTE ont ouvert vendredi un nouveau front à l'est du pays. Les deux parties se rejettent la responsabilité des attaques de la semaine dernière.

Le Japonais Akashi a rencontré lundi le président sri lankais Mahinda Rajapakse et un ancien négociateur sri lankais. Il devait aussi s'entretenir avec des responsables des rebelles tamouls.

La Norvège, pays médiateur au Sri Lanka, doit aussi renvoyer son négociateur Jon Hanssen-Bauer qui s'active depuis des semaines pour ramener les deux camps à la table des pourparlers de paix. L'Américain Richard Boucher, assistant pour l'Asie du secrétaire d'Etat américain, est également attendu jeudi à Colombo.

Les Etats-Unis et l'Union européenne - pays pourvoyeurs d'aide au Sri Lanka, avec le Japon et la Norvège - ont exigé la fin des combats entre les deux parties.

Plus de 2.200 personnes ont été tuées au Sri Lanka depuis décembre 2005 et 60.000 sont mortes depuis le début de l'insurrection tamoule en 1972. Les Tigres tamouls se battent pour l'autonomie du nord-est du pays.

(D'après AFP, dans Le Soir en ligne)

TEXTE INFORMATIF

IV.

Progression thématique

Dans un texte informatif, rien n’est laissé au hasard. Ainsi, les informations présentées, se rapportant au thème général du texte, sont exposées en respectant certaines règles, des procédés stylistiques sont utilisés pour éviter les redondances,…

1. LE THÈME ET SES SUBSTITUTS

1. Voici un premier texte. Détermines-en le thème et souligne ensuite les mots qui servent à signifier ce thème.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le dollar est une des monnaies les plus anciennes

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le dollar est une des monnaies les plus anciennes du monde occidental. Cette monnaie a des origines profondes qui datent de 1518, lorsque le thaler, pièce germanique en argent, fit son apparition en Bohème. Ce dernier fut très vite officialisé par les Habsbourgs qui le répandirent dans tous les territoires placés sous leur autorité. C’est ainsi que cette pièce commença à circuler dans les nouvelles colonies d’Amérique, où fut frappé le tolar avec l’argent du Mexique et du Pérou. Il est adopté comme unité monétaire le 22 juin 1776 par le Congrès américain : le dollar existe sous son nom actuel. Le billet vert d’aujourd’hui a donc de lointaines origines européennes. (d’après M.Ct., Le Soir, 14-15 août 1997)

Thème :

_ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _

_

2. Réalise le même exercice pour ce second texte.

Cette attitude est encore aujourd’hui trop présente. Elle fait des ravages dans toutes les parties du monde. Elle engendre mort, violence et misère. Même si ce comportement ne repose sur aucun fondement scientifique ou rationnel, il est encore souvent partagé de manière explicite ou cachée. Il est inacceptable, le racisme.

A.B.

Thème :

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

Les substituts du thème

Le thème d’un texte est

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

_

Dans le texte informatif, le thème revient souvent, mais pour éviter les redondances, l’élégance de l’écriture veut que l’on utilise des substituts pour le reprendre.

En plus de la simple répétition (à éviter), il existe trois manières de procéder :

  • 1. Employer des pronoms dont le thème est l’antécédent ;

  • 2. Employer des synonymes ;

  • 3. Employer des procédés stylistiques (= figures de style).

TEXTE INFORMATIF

Les principales figures de style

T EXTE INFORMATIF Les principales figures de style Cours de F. Devos 3 GT 2006 –

TEXTE INFORMATIF

T EXTE INFORMATIF Cours de F. Devos 3 GT 2006 – 2007 Page 16

TEXTE INFORMATIF

La synonymie : exercices

En tenant compte du contexte, remplace les mots soulignés par des synonymes du mot en caractères gras ou par des tournures moins lourdes. Fais les changements d’accord s’il y a lieu.

  • 1. Mon travail d’été ne m’a pas laissé beaucoup de repos. Pourtant, après ma

session d’examens, j’avais besoin de repos

(______________________________).

Malgré cela, j’ai dû

attendre la fin de l’été pour pouvoir profiter d’une semaine de repos

(______________________________).

Pour ce qui est du repos

(______________________________),

toutes mes amies

partageaient ma situation : nous manquions toutes de repos

(______________________________)

!

Peut-être trouverez-vous cela curieux, mais j’ai hâte de recommencer mes

cours… pour retrouver un peu de repos

(______________________________)

!

  • 2. Quel triste sujet que celui des sans-abri ! Notre société est quelque peu

intolérante quand le sujet des sans-abri

(______________________________)

est abordé. Il existe

bien sûr des structures d’accueil pour les sans-abri

(______________________________),

mais ces

dernières sont souvent insuffisantes. Et quand vient l’hiver, où voulez-vous que

ces sans-abri

(______________________________)

se réfugient ? Peu importent les raisons

individuelles qui font de ces sans-abri

(______________________________)

des gens dans le besoin,

notre société devrait offrir aux sans-abri possibilités de pouvoir s’en sortir.

(______________________________)

qui le désirent des

  • 3. Samedi dernier, nous avons passé une soirée fascinante : nous avons joué à

appeler des fantômes ! Ce n’est pas un jeu de société comme un autre, puisque

des fantômes

(______________________________)

reviennent de l’au-delà pour se manifester. Moi,

évidemment, je ne crois pas aux fantômes

(______________________________).

Mais quand le sou

noir se met à se déplacer sur la table ou que cette dernière se met à bouger, on

se demande bien quel fantôme

(______________________________)

mène le jeu ! Enfin, ce fut une

soirée intrigante qui m’a laissé des doutes sur l’existence des fantômes

(______________________________)

!

  • 4. Depuis quelques années, notre camp de vacances a moins de problèmes

financiers. En effet, un bienfaiteur s’est manifesté pour nous aider… financièrement. Comme dans bien des cas semblables, notre bienfaiteur

(______________________________)

a insisté pour demeurer dans l’anonymat. Sa motivation

remonte à son enfance ; notre bienfaiteur

(______________________________)

se souvient qu’il

n’avait pas eu la chance de fréquenter un camp de vacances. Alors, notre

bienfaiteur

(______________________________)

retire de la satisfaction en sachant que des jeunes

dans le besoin profitent de sa générosité. Un grand merci à notre bienfaiteur

(______________________________)

!

TEXTE INFORMATIF

10. De plus en plus, notre société met l’accent sur la préservation de la nature.

Plusieurs artistes militent pour la préservation

(______________________________)

de nos lacs, de

nos rivières et de nos forêts. Des chanteurs ont même appuyé activement la

préservation

(______________________________)

de rivières précises ! Il semble aussi que les

chasseurs aient un rôle important à jouer. En effet, l’urbanisation et

l’industrialisation ne font généralement pas bon ménage avec la préservation

(______________________________)

de la nature. Moins d’espaces verts, moins de gibier pour les

chasseurs ! 2. LES TYPES DE PROGRESSION THÉMATIQUE

Il

existe

trois

manières

différentes

de

« faire

l’information à l’intérieur d’un texte :

progresser »

La progression linéaire : le thème est illustré par un propos qui devient le thème du propos suivant et ainsi de suite…

Thème 1

Il existe trois manières différentes de « faire l’information à l’intérieur d’un texte : progresser »

Propos 1

Thème 2 (=P1)

Il existe trois manières différentes de « faire l’information à l’intérieur d’un texte : progresser »

Propos 2

Thème 3 (=P2)

Il existe trois manières différentes de « faire l’information à l’intérieur d’un texte : progresser »

Propos

3

Ex. : Nos élèves sont très gentils. La gentillesse est une qualité morale. Ces qualités sont les fondements de nos valeurs.

La progression à thème constant : le thème est toujours le même, seuls les propos varient.

Thème 1 Propos 1 Thème 1 Propos 2 Thème 1 Propos 3

Ex. :

Nos

élèves

sont gentils. Ils ont une grande motivation

à rendre

service. Ils nous aident à informer les élèves plus jeunes.

La progression éclatée : un thème général est décomposé en plusieurs sous-thèmes.

Thème 1 Propos 1

Il existe trois manières différentes de « faire l’information à l’intérieur d’un texte : progresser »

Th. 2 P. 2 …

Th. 3 P. 3

Th. 4 P. 4

TEXTE INFORMATIF

Ex. : Nous avons plusieurs sortes d’élèves. D’abord, les travailleurs qui s’investissent dans les cours. Ensuite, les rêveurs, ceux qui attendent que les points tombent du ciel. Enfin, viennent les démotivés. Ceux-là n’attendent plus rien de leur scolarité.

NB : 1. Il est très rare de trouver un texte organisé selon un seul type de progression thématique. Le plus souvent, elles sont mêlées.

2. Repérer les connecteurs progression de l’information.

logiques

peut

aider

à

retrouver

la

TEXTE INFORMATIF

La progression thématique : Exercices

Réalise le schéma de la progression thématique des textes qui suivent.

T EXTE INFORMATIF La progression thématique : Exercices  Réalise le schéma de la progression thématique

TEXTE INFORMATIF

T EXTE INFORMATIF Cours de F. Devos 3 GT 2006 – 2007 Page 21

TEXTE INFORMATIF

  • V. Insérer une illustration dans le texte informatif

Il existe plusieurs sortes d’illustrations intéressantes à insérer dans un texte informatif. L’important est de choisir celle qui est le plus en adéquation avec le sujet du texte, le contexte abordé, … en gardant à l’esprit que l’objectif poursuivi est soit d’attirer le lecteur, soit de clarifier le propos du texte.

Un texte informatif d’une page est agréablement équilibré quand il contient en moyenne deux illustrations. L’idéal est de combiner une illustration décorative à une autre explicative. L’auteur doit veiller à bien choisir l’endroit du texte où il les insérera.

Qu’il s’agisse d’une illustration décorative ou explicative, il est très important de la légender. Cela donne des informations complémentaires au lecteur du texte et lui permet de situer le contexte abordé.

Voici quelques exemples d’illustrations :

1. LES PHOTOS :

La plupart du temps, l’utilisation de photos comme illustrations dans un texte informatif est exclusivement décorative. Ces illustrations sont néanmoins importantes puisqu’elles visent à attirer le lecteur et à l’accrocher. Dans le cas où la photo est utile au lecteur, il s’agit alors de l’évocation claire d’une situation. Par exemple, l’auteur d’un texte informatif traitant d’un grave accident de train utilisera une photo du train accidenté en question, ce qui permettra d’accrocher le lecteur d’une part et de lui montrer clairement la situation.

T EXTE INFORMATIF V. Insérer une illustration dans le texte informatif Il existe plusieurs sortes d’illustrations

Cette photo, à la fois, sert à

accrocher

le

lecteur

et

à

situer

l’ampleur des dégâts de

cet

accident de voiture.

T EXTE INFORMATIF  Dans le cas de ces trois photos, les deux premières ont plutôt

TEXTE INFORMATIF

T EXTE INFORMATIF  Dans le cas de ces trois photos, les deux premières ont plutôt
T EXTE INFORMATIF  Dans le cas de ces trois photos, les deux premières ont plutôt

Dans le cas de ces trois photos, les deux premières ont plutôt

tendance à attirer le lecteur et à le pousser à lire l’article

qui

correspondrait, tandis que la troisième l’informe sur l’étendue des dégâts

causés par le naufrage d’un pétrolier.

2. LES GRAPHIQUES :

Les graphiques permettent de représenter au lecteur des données chiffrées souvent peu explicites. On peut ainsi mettre en relation des informations disparates et pour lesquelles le lecteur n’établit pas de liens logiques. Ces représentations graphiques aideront à faire comprendre des phénomènes météorologiques, des relations de causes à effets, …

T EXTE INFORMATIF  Dans le cas de ces trois photos, les deux premières ont plutôt

Représentation

sous

la

forme

d’un

histogramme

en

pourcentages

des

changements

d’utilisation d’Internet

dans

les

entreprises, en taille.

fonction

de

leur

Ce graphique permet d’établir une relation entre les intentions de

votes des personnes de 18 à 35 ans

selon

au cours

des années passées,

tous partis politiques confondus. Il s’agit d’un graphique en points.

T EXTE INFORMATIF  Dans le cas de ces trois photos, les deux premières ont plutôt

TEXTE INFORMATIF

T EXTE INFORMATIF  Graphique « en camembert » représentant la répartition du chiffre d’affaires d’une

Graphique

« en

camembert »

représentant

la répartition

du

chiffre

d’affaires d’une entreprise.

3. LES SCHÉMAS ET/OU DESSINS EXPLICATIFS :

Ces schémas et dessins explicatifs ont pour objectif d’expliquer un système complexe comme par exemple, le fonctionnement de la respiration, le cycle de l’eau, le fonctionnement d’une usine …

T EXTE INFORMATIF  Graphique « en camembert » représentant la répartition du chiffre d’affaires d’une

Un

schéma

comme

celui-ci,

accompagné

d’une

légende

bien

construite,

guidera

valablement

le

lecteur

dans

sa

compréhension

du

texte.

T EXTE INFORMATIF  Graphique « en camembert » représentant la répartition du chiffre d’affaires d’une

Ce type de schéma

(ici,

une

clé

de

détermination) permet au

lecteur

de

situer

ou

de

compléter

les

éléments

théoriques qui lui

ont été

communiqués.

TEXTE INFORMATIF

4. CARICATURES ET DESSINS HUMORISTIQUES

Il arrive que l’auteur d’un texte informatif y insère une caricature ou un dessin humoristique. Il s’agit bien sûr d’attirer le lecteur de manière amusante, mais aussi de faire passer un message.

T EXTE INFORMATIF 4. C ARICATURES ET DESSINS HUMORISTIQUES Il arrive que l’auteur d’un texte informatif

Cette

caricature

de

G.W.

Bush

chevauchant un camion de transport de pétrole signifie au lecteur la toute puissance du chef

d’état et l’informe sur le contenu de l’article :

par exemple, la politique

Bush

en

ce

qui

concerne la gestion des stocks mondiaux.

T EXTE INFORMATIF 4. C ARICATURES ET DESSINS HUMORISTIQUES Il arrive que l’auteur d’un texte informatif

Ce dessin de presse introduit

avec humour l’article

qui

suivra. Il

fait référence à un événement

récent

ayant

soulevé

l’opinion

publique.

TEXTE INFORMATIF

ETAPES DE RÉDACTION DES TEXTES INFORMATIFS

1 ÈRE ÉTAPE :

PLANNING

Effectuer une première recherche sur le thème choisi pour le mercredi 08/11/06. (Internet + bibliothèque)

2 E ÉTAPE : (EN CLASSE)

Lecture et dépouillement des documents trouvés en groupes 2 objectifs :

  • - Etablir la liste des documents manquants ;

  • - Sélectionner les informations à conserver et en faire une synthèse.

3 E ÉTAPE : (EN CLASSE ET À DOMICILE)

Pour compléter les informations disponibles, d’une part, préparer les interviews (imaginer les questions et prévoir le matériel nécessaire), d’autre part, effectuer les recherches supplémentaires nécessaire. (A réaliser pour le … /11/06)

4 E ÉTAPE :

Rédaction du plan de chaque texte informatif en tenant compte de la progression thématique et de l’utilisation des connecteurs logiques. à réaliser pour le …/11/06. (À DOMICILE) Une fois chaque plan construit, par groupes, ils sont discutés, critiqués et éventuellement amélioré. Chacun apporte les corrections qu’il juge nécessaires. (EN CLASSE)

1 ère vérification du professeur :

Note formative d’expression – plan à rendre le …

/11/06.

5 E ÉTAPE : (À DOMICILE)

Nouvelle correction du plan, à la lumière des remarques du professeur. Travail à effectuer pour le cours suivant. (le … /11/06)

6 E ÉTAPE : (À DOMICILE)

Réelle construction du texte informatif. Le plan en mis en phrases. Ce travail est à effectuer pour le … /11/06.

7 E ÉTAPE : (EN CLASSE ET À DOMICILE)

Correction des textes en groupes. Chaque groupe effectue une lecture critique de chaque texte visant à améliorer la compréhension et la cohérence. Les modifications nécessaires sont apportées.

2 e vérification du professeur :

Note formative d’expression – texte à rendre le …

/11/06.

8 E ÉTAPE : (EN CLASSE)

Un temps est laissé à chaque groupe pour proposer les illustrations et titres adéquats ainsi qu’une mise en page originale (mais pas fantaisiste… !).

9 E ÉTAPE : (À DOMICILE)

Chaque groupe effectue la mise en page finale afin de constituer un petit dossier sur son thème.

3 e vérification du professeur :

Note certificative d’expression – dossier à rendre le …

/12/06.

TEXTE INFORMATIF

GGRILLE

RILLE DDÉVALUATION

ÉVALUATION RRÉDACTION

ÉDACTION DDUNUN TEXTE

TEXTE

INFORMATIF

INFORMATIF

Nom de l’élève :

Classe :

Prénom :

Le titre est sans équivoque et accroche le lecteur

/4

Le titre se détache du reste du texte et est mis en évidence

/2

Le texte est objectif et neutre

/2

Le texte est organisé en paragraphes

/4

Le premier paragraphe sert d’introduction

/4

Des intertitres adaptés chapeautent les paragraphes

/4

Les intertitres sont clairement identifiables

/2

Le texte fait référence à des connaissances scientifiques, à des experts

/4

Le texte comprend deux illustrations de natures différentes

/4

Les illustrations comportent une légende adaptée

/4

Les liens logiques entre les différentes idées du texte sont clairs, grâce à l’utilisation des connecteurs appropriés

/10

Le texte évite les redondances en utilisant des synonymes et des pronoms

/10

Le texte comporte une figure de style

/2

Le texte est rédigé en « justifié »

/2

Le texte est rédigé en 2 ou 3 colonnes

/2

Le texte est d’une longueur minimum d’une page dactylographié

/2

Présence des références des ouvrages consultés, rédigées correctement

/4

Présence d’un lexique pour les mots compliqués

/6

L’orthographe (d’usage et grammaticale) a été vérifiée

/10

La mise en page générale est claire et aide la lecture

/2

Le texte fait le tour du thème abordé

/6

La rédaction est soignée et le texte est agréable à lire

/10

 

%

NOTE CERTIFICATIVE GLOBALE POUR LEXPRESSION ÉVALUATION DE NOËL : TB – B – S – I – TI

TEXTE INFORMATIF