Vous êtes sur la page 1sur 7

O.M. AÏVANHOV

2 Juin 2013

Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et de pouvoir vous parler. Peut- être que vous savez, et vous avez entendu, que nous nous exprimions par différentes voix maintenant. Et ceci est tout à fait conforme à ce que nous vous disions, il y a plusieurs mois maintenant, concernant cette possibilité, non seulement de communier avec nous mais aussi d'avoir des communications plus sensibles, je dirais, et plus faciles à manifester.

Alors voilà. Lors de mes dernières interventions, j'ai répété à de très nombreuses reprises que tout est accompli. Bien évidemment, vous constatez largement, à l'intérieur de vous, pour ceux qui perçoivent les vibrations de la nouvelle Vie, que vous êtes pas tout-à-fait encore vivants ici et pas tout-à-fait vivants complètement ailleurs ; c'est-à-dire que vous vous promenez entre différents états de votre conscience, mais pas seulement. Aussi avec des souvenirs, des réminiscences plus ou moins fortes avec d'autres mondes, d'autres réalités où vous n'êtes plus limités par ce corps que vous habitez, et qui vous habite aussi quelque part, et aussi par ce que vous appelez, par exemple, des rêves. Il y a dans vos différents vécus, à différents moments, où vous constatez que vous n'êtes pas tout-à-fait vous-mêmes, et vous avez, bien sûr, tout-à-fait raison.

Alors je ne viens pas pour vous donner encore et encore toujours de nouvelles informations parce que y a plus de nouvelle information. L'information, maintenant, c'est vous, c’est-à-dire c'est le journal de votre corps, le journal de votre conscience et le journal de votre vie. Donc ce qui se déroule de différent, maintenant, et qui vous conduit petit à petit, à votre rythme, à ce moment tant attendu et espéré. Voilà ce que j'avais à dire.

Alors, comme vous le savez, l'ensemble des Conclaves a été dissout parce que les Noces terrestres viennent de s'achever et que, maintenant, vous rentrez dans ces temps où tout, absolument tout ce que nous vous avions dévoilé durant ces années, va se retrouver à être exprimé dans votre conscience, dans ce corps, et aussi hors de ce monde, tout en ayant encore un pied, je dirais, dans cette réalité. Pied qui est plus ou moins grand selon ce que vous avez à y faire, selon ce que vous avez à maintenir, je dirais, comme obligation dans vos occupations ou dans votre vie, quel que soit le secteur qui est concerné.

Mais cela se fait. Même si parfois il y a une période de difficultés, vous verrez que très vite ça s’intégrera dans une forme de normalité, dans une forme de renouveau même. Alors bien sûr, vous voyez aussi que tout ce qui se passe en vous, se passe de différentes façons sur cette terre, que ça soit dans vos familles, dans vos amis, dans les milieux que vous fréquentez, dans vos activités ou encore plus loin de vous et de manière beaucoup plus générale sur cette terre.

Il existe d'innombrables clignotants, si vous voulez, qui vous font dire que sur le tableau de commande de la terre, y a beaucoup de voyants rouges allumés. Et si vous les voyez, tant mieux, si vous ne les voyez pas, vous risquez de ne jamais les voir parce que vous êtes soit peut-être centrés trop sur votre être intérieur, et ce n'est pas quelque chose qui n'est pas bien, ou alors peut-être un peu trop centrés sur votre petite personne et vos petits tracas de vie. Là aussi, par contre, ce serait l'inverse, c'est pas tout-à-fait idéal.

Il y a une position que je définirais, comme cela été dit, où il n'y a plus ni d'intérieur ni d'extérieur. Ou si vous préférez, le verre à moitié vide. À ce moment-là, vous direz que vous êtes à moitié vers

l'extérieur, à moitié dedans, à moitié à l'intérieur, ou alors mi-extérieur, mi-intérieur. Là aussi ça dépendra de votre façon d'appréhender votre vie, votre conscience, en fonction de ce que vous avez vécu, ou pas, d'ailleurs.

Alors, qu'est-ce que cela veut dire que l'ensemble des Conclaves est dissous ? Si vous avez suivi les chroniques de Autres Dimensions, vous vous êtes aperçus que la fédération des Archanges en Conclave, qui s'est déroulé durant un certain temps, a été initialisée par la mise en Conclave des Archanges, afin de remettre leur autorité vibratoire à Marie, qui se tient au centre de tous les Conclaves.

Marie a donc reçu les clés, voilà déjà quelques années. Le Conclave des Archanges a terminé, à un moment donné, son rôle, et il vous avait été dit qu'ils s'étaient alignés, en quelque sorte. Ils n'étaient plus en cercle, c’est-à-dire en couronne, mais ils étaient un peu en similitude, et c'est tout-à-fait cela, c'est une résonance commune avec le canal médian de la colonne vertébrale, en alignement vertical.

Ensuite, vous avez eu le Conclave, plus récemment, des Anciens et des Archanges, qui a permis de réaliser à la fois une période de silence, si importante pour vous, par l’arrêt de nos transmissions pendant quelques mois. Mais transmissions extérieures, mais comme vous l'avez constaté, absolument pas intérieures, parce que c'est durant cette période que nous nous sommes approchés, et que vous vous êtes approchés le plus de nous. C'était une jonction qui devait être faite, effectivement dans le silence intérieur, mais aussi dans une certaine forme de silence extérieur. C'est les moments où vous vous êtes repliés ou retournés à l'intérieur de vous-mêmes, parfois de manière contrainte et forcée, et parfois dont le sens courant n'est pas toujours apparent quand on ne voit que la superficialité des événements.

Quoi qu’il en soit, et depuis peu de temps, vous avez constaté que, comme je l'ai dit tout au début, de nombreuses voix, un peu partout sur la planète, se sont exprimées pour relayer, à leur façon, ce que nous avions à vous donner, non pas pour vous alimenter à l'extérieur de vous, mais pour, en quelque sorte, renforcer ce qui était à vivre en vous. C'est-à-dire en vous donnant, quelque part, des miroirs pour vous regarder dedans et voir si vous étiez réellement là. Voilà le sens des interventions qui ont été un peu préalables aux Noces terrestres.

Les Noces terrestres ont permis d'établir Christ en vous. Le logis, si on peut dire, la Demeure du Christ est maintenant totalement préparée, ce qui peut expliquer aussi un certain nombre de manifestations que vous observez, quant aux variations d'intensité et de fonctionnement, je dirais, aussi bien de l'onde de Vie que de votre chakra du Cœur, ou aussi des Étoiles de la tête ou des Portes du corps. Tout ceci est, si vous voulez, strictement normal et, je dirais même plus, en adéquation avec ce qui se déroule dans cette période. Cette période qui vous rapproche de tout ce que j'ai dit pendant des années, voilà bien longtemps, concernant aussi bien la région du Cercle de feu pour les volcans, que les vents qui se déclencheraient à la surface de la terre avec des vitesses incroyables, que les divers événements que vous observez à gauche et à droite mais aussi, peut-être, autour de vous ou dans certains pays, concernant cette Transition, si je peux l'exprimer ainsi, de la conscience.

Transition de la conscience qui est un parallèle superposable à l'Ascension individuelle, qui est préalable à l'Ascension collective. Et quand un nombre suffisamment important de frères et de sœurs ouverts à l'onde de Vie, au chakra du Cœur qui s'est rempli du Christ, et aux différentes Couronnes, vont à leur tour commencer à s'élever dans cette Transition de la conscience et l'Ascension, à titre individuel.

C’est-à-dire que là, non seulement il a été ancré la totalité de la Lumière vibrale, non seulement il a été enraciné la totalité de la Lumière vibrale dans le Noyau cristallin de la terre, et jusqu'à la plus

profonde de vos cellules qui constituent ce corps où vous êtes, mais maintenant vous en voyez les effets.

Depuis la fin des Noces terrestres, bien sûr beaucoup de choses se modifient, en vous comme à la surface de ce monde. Ces modifications en vous, comme à la surface de ce monde, vont devenir de plus en plus perceptibles, dans leur intensité et aussi dans leur rapidité en vous comme dans ce monde.

Il y a donc quelque chose qui s'est levé, si on peut dire, et quelque chose qui s'est abaissé. Vous renvoyant, comme toujours bien sûr, aux dernières pages de l'Apocalypse, et au dernier chapitre de l'Apocalypse de Saint Jean quant à ce qui se déroule réellement et concrètement sur cette terre. Alors bien sûr, vous savez bien que les mêmes événements ne sont pas vécus de la même façon par la conscience qui est en Transition et en Ascension individuelle, et qu'il n'y a pas de corrélations toujours évidentes pour celui qui est installé uniquement de ce côté-ci de ce monde et qui espère y trouver les réponses.

Tout ça donne une espèce de différence, bien sûr, de perception, différence de compréhension, différence de comportement et bien sûr, différence de conscience. Il est très facile de voir la différence, vous la sentez en vous, entre ceux d'entre vous, les plus en avance dans l'Ascension individuelle, et ceux qui sont encore en train de se débattre dans certaines choses qui appartiennent vraiment à ce monde et qui sont, en définitive, des obstacles à la propre Ascension de ces êtres.

Alors tout cela, c'est la scène finale qui s'éclaire de plus en plus devant vous, en vous aussi, et qui vous donne à voir, à comprendre et à vivre ce que vous avez à vivre. À la fois pour bénéficier du mouvement de l'Ascension collective qui est elle aussi, je dirais, sur les starting-blocks, n'est-ce pas, et dans les jours qui viennent, vous aurez non seulement au niveau physique, sur terre, que dans vos corps, que au niveau céleste , des ensembles de signes qui ne pourront que vous aiguiller dans cette seule direction. À condition, bien sûr, que vous soyez dans cette direction et non pas dans la direction inverse, en train de fuir la réalité de ce monde.

Mais ça, vous le sentirez et vous le vivrez par vous-mêmes, je ne m'étendrai pas sur ces premières ondes particulières que je qualifierais simplement d’antigravitationnelles. Si vous voulez faire des recherches scientifiques, ou sur vos moyens de communication modernes, ne vous en privez pas parce que cela serait beaucoup trop long et beaucoup trop sujet à interprétation dans ma bouche. Sachez simplement que quand j'ai employé les mots « Transition de la conscience » et « Ascension individuelle et collective », ça correspond à l'effet de ces nouvelles ondes antigravitationnelles qui commencent à baigner littéralement ce système solaire et cette terre en particulier. Et il y a, là aussi, un seuil limite où vous commencerez à percevoir les signes physiques, les signes solaires, les signes cosmiques et les signes dans votre chair. Tout ceci se déroule. Alors l'important, comme toujours, ce n'est pas de vous donner encore de nouveaux renseignements, mais plutôt d'attirer votre attention sur ce qui est à vivre dans cette période.

Soyez attentifs, c’est-à-dire soyez vigilants. Comme disait le Christ : « Veillez et priez parce que nul ne connaît ni l'heure ni le moment de ma venue. Je viendrai comme voleur dans la nuit ». « Comme un voleur dans la nuit » n'est pas qu'à prendre au sens symbolique, là aussi je ne vous en dis pas plus. Recherchez ce que veut dire, sur le plan étymologique « Je viendrai comme un voleur dans la nuit », ça veut dire quelque chose de très précis.

En termes français, cela pourrait se rapprocher de ce que je pourrais appeler le Ravissement. Le système du Ravissement en extase et du Ravissement tout court, pas seulement matériel est une terminologie qui est très souvent employée dans l'ancien testament par certains prophètes. Je vous engage, si vous voulez aussi vous renseigner de votre côté mais, de toute façon, se renseigner ne sert

à rien, l'important est de le vivre et je vous souhaite, bien sûr, un excellent Ravissement en extase, Ravissement dans les domaines du Père.

Alors maintenant, j'ai distingué, pour l'instant, l'Ascension individuelle de l'Ascension collective. Or, comme vous le savez, il y a une Libération collective qui est un moment commun. Mais comme toujours, si vous voulez, c'est comme quand vous courez un marathon, y en a qui sont devant, y en a qui sont derrière, et la course est terminée que quand le dernier a franchi la ligne. Alors qu'est-ce qu'on fait avec ceux qui veulent pas franchir la ligne et qui courent de l'autre côté ? Si ils veulent pas franchir la ligne, c'est très simple, les candidats sont disqualifiés. Disqualifiés à quoi ? C’est pas une punition, bien sûr, puisque tout le monde est libéré. C’est-à-dire que leur Ascension personnelle se déroulera dans un autre cadre que celui de l’Ascension collective qui a démarré dès la fin des noces célestes, terrestres, pardon, et qui va vous montrer un certain nombre de paliers de plus en plus courts dans le temps, quant à la signification des évènements physiques et des évènements vécus dans votre conscience.

Une fois ces certaines marches, étapes, franchies, vous les compterez par vous-mêmes, vous vous apercevrez que entre chaque étape, le temps est de plus en plus court et que la conscience est de plus en plus large. C’est-à-dire que vous aurez de plus en plus de facultés à rentrer dans une forme d’immobilisation du temps et d’expansion totale de l’espace, qui pourrait aboutir à ce que j’appellerais une spatialisation du temps. C’est que même le temps ne vous apparaîtrait plus comme une succession de moments et un écoulement linéaire, mais comme une spatialisation. C’est-à-dire que la conscience va englober, dans l’espace, tous les temps.

Alors c’est très difficile à expliquer, mais certains d’entre vous ont déjà de quoi mettre le matériel de leur vécu sur cela : superposition de réalités, impression d’être à la fois ici, en train de faire telle chose, et ailleurs, en train de faire telle autre chose, en particulier dans les moments de rêve, dans les moments d’alignement, de méditation, de prière ou d’Appels à nos consciences.

Dans cette phase particulière, aussi, vous serez accompagnés. Très peu de fois, bien sûr, parce que le temps n’est plus aux enseignements mais à vivre ce qui est à vivre, par l’un des Melchizédech qui s’est révélé voilà peu de temps, qui est, qui était, quand il était dans un corps de chair, ce que j’appellerais le facétieux Osho Rajneesh, qui vous donnera des notions peut-être intéressantes, non pas en tant qu’enseignement, mais pour vous repérer dans ce phénomène de spatialisation du temps, ou si vous voulez, de temporéité de l’espace.

Tout ça pour vous donner à vivre que la conscience ne peut être, en aucun cas, ce qui est seulement limité à un temps et à un espace donné. Et que ça sera un grand pas de fait, non pas dans l’Absolu, non pas dans l’Infinie Présence, mais dans l’apprentissage réel et concret de votre multidimensionnalité et de l’échappée à l’attraction gravitationnelle de ce monde et de ses lois ; c’est-à-dire qui vous éloigneront toujours plus de ce qu’il peut rester de la matrice, encore, qui vous sert de support dans votre vie de tous les jours.

Alors tout cela pour vous dire qu’il faut être attentif. Attentif, comme disait l’Archange Anaël, de bien veiller à vous installer dans vos quatre piliers et de vous représenter, par exemple au niveau de la tête, et je vous donnerai une toute petite technique qui peut vous aider au début, en prenant appui sur les Melchizédech qui se sont présentés. Demandez à placer au-devant de vous la vibration, la conscience, peu importe, parce que comme vous savez tout cela est aussi à l‘intérieur de vous, puisque nous sommes vous et que vous êtes nous. Placez, à l’intérieur, devant votre tête, la vibration ou la conscience, ou la Présence du facétieux Osho. Placez à la gauche de votre tête celui qui était appelé, de son vivant, Sirdi saï Baba, ou si vous préférez, aussi, ça peut être Mevlana, le fameux soufi. À votre droite vous placez, à côté de votre tête, celui qui s’est nommé Swedenborg. Et enfin, derrière votre tête, au niveau de la nuque, en regard du Triangle de la Terre, vous placez Ramakrishna.

En vous installant comme ceci, en conscience, entre ces quatre piliers, qui ne sont plus les quatre Étoiles puisqu’on est sur un autre cercle, vous allez pouvoir constater ces mécanismes que je tente de vous décrire à travers la Translation dimensionnelle et votre Ascension individuelle qui va permettre, si vous voulez, de renforcer et d’amarrer, en quelque sorte, votre Ascension individuelle à l’Ascension collective. C’est un travail de Service, c’est un travail de conscience, vous faites ça quand vous voulez, ou vous ne le faites pas. Parce que ça peut aussi se faire tout seul. L’important est de repérer ce qui se produit après cette installation dans cet état particulier.

L’Ascension collective de le Terre, elle, se manifeste par, je l’ai toujours dit, l’expansion de la Terre, l’apparition et l’éveil et le réveil de beaucoup de volcans, situés sur la ceinture de feu du Pacifique, mais pas exclusivement, les mouvements d’eau importants, aussi les vents, c’est-à-dire l’action, comme dirait Snow, les quatre Cavaliers, qui a tendance à se faire de la même façon, au même endroit, dans le même temps. C’est cela qui est nouveau, la conjonction des quatre éléments, évoquant immanquablement la réactivation de l’Éther libre, c’est-à-dire de ce qui pourrait être nommé, qui a été nommé ainsi, je crois, l’Éther de la nouvelle Vie ou Éther de la cinquième Dimension. Et c’est dans cet Éther de la cinquième Dimension que nous sommes et que vous êtes aussi à moitié. Nous nous interpénétrons, c’est de cette façon, par cette interpénétration, qui deviendra, à un moment donné, une espèce de croisement, par interpénétration complète, qui vous donnera la vision de votre nouveau monde, individuel, et pour d’autres, collectif.

Tout ceci se déroule dès maintenant, et sur une période de temps qui a été donnée à de nombreuses reprises, qui correspond à la période de création d’un état vibratoire et de dissolution, ou d’Ascension d’un nouveau modèle vibratoire, qui correspond à votre mois de mai et qui se termine au mois d’octobre.

Maintenant, durant cette période, vous allez vivre des choses passionnantes et vous allez avoir, je dirais, de plus en plus de confirmations, si vous en aviez encore besoin, mais surtout la capacité de plus en plus grande de vous débrouiller dans vos nouvelles Dimensions de vie.

À un moment donné, vous serez tellement accoutumés et tellement à l’aise dans ce monde de destination qui est le vôtre, individuel ou collectif, que tout passera, avec l’expression comme on dit, comme une lettre à la poste.

Bien sûr, ceux qui ont fait demi-tour à la ligne d’arrivée ne peuvent pas finir maintenant la ligne d’arrivée, ils peuvent simplement la voir. Et c’est déjà énorme, parce que voir la ligne d’arrivée est une libération beaucoup plus facile que ceux qui ont tourné le dos à la ligne d’arrivée. Parce que là, le retournement va être beaucoup plus difficile, puisqu’il passera nécessairement par une phase, comment disaient les alchimistes, de solve et coagula, c’est-à dire qu’une ancienne forme, un ancien état, doit mourir avec les souffrances de la perte, pour se retrouver dans l’immortalité. Mais ça, ça fait partie des chemins choisis, ça fait partie de la Liberté de chacun.

Et quand je parle de ligne d’arrivée, n’y voyez pas une supériorité de celui qui a franchi la ligne, par rapport à celui qui ne voit que seulement la ligne ou celui qui a fait demi-tour avec la ligne. C’est simplement que chacun a choisi librement, et dans sa Liberté et même dans son libre-arbitre, de se trouver, à ce moment-là, à cet endroit de la ligne, ou alors à ne pas voir la ligne. Il n’y a aucun jugement à avoir, parce que comme cela avait été toujours dit, la Liberté de chacun est respectée.

Mais la Liberté collective prime sur la Liberté individuelle, c’est pour ça que ce monde vit maintenant et dorénavant ce qu’il a à vivre, en toute conscience, en toute lucidité, comme le Christ l’avait dit, nul ne pourrait dire qu’il ne savait pas. Vous avez été prévenus d’innombrables façons, en vous et à l’extérieur de vous. Il y a beaucoup de signes à voir, il y a beaucoup de choses à regarder, dedans comme dehors. Il y a beaucoup de choses à comprendre, mais c’est facile à comprendre avec le cœur

pur, c’est-à-dire celui qui est aligné avec la Lumière, qui ne se pose aucune question, mais qui est déjà de l’autre côté de la ligne.

Simplement, comme il y a une superposition de l’Ascension individuelle, même pour ceux qui en sont à la toute première étape, avec l’Ascension collective, ils baigneront dans ce bain d’Ascension collective afin de le vivre eux-mêmes, de manière naturelle. C’est le cas, par exemple, quand j’ai répondu à de très nombreuses questions sur les enfants. J’ai toujours dit que les enfants n’avaient pas besoin de vous, mais c’est vous qui avez besoin des enfants, parce que eux n’ont aucune résistance à cette Ascension collective, à cette Transition collective, à cette Libération collective. Ce qui n’est pas le cas de ceux qui courent à l’inverse de la ligne d’arrivée, mais c’est leur problème.

C’est leur problème, c’est-à-dire que quel que soit le niveau de profondeur, de noirceur même, vous pourriez l’appeler au sein de ce monde, ça n’a aucune espèce d’importance parce que la Lumière sera née au sein des ténèbres, et c’est le plus important. Nul ne pourra dire qu’il n’y avait pas de Lumière.

Voilà les grandes lignes de ce que j’avais à vous donner. Bien sûr, vous êtes toujours libres de vous aligner à 19 heures, parce que même s’il n’y a plus de Conclave, nous sommes à l’intérieur de vous, tous présents, et je dirais même omniprésents, et prêts à répondre à tous vos Appels et à toutes vos Communions. À mettre en place ce qui est pour vous le plus utile, même si cela votre mental ne le comprend pas, pour vous permettre d’effectuer cette Transition, cette Ascension individuelle et collective, de manière la plus réjouissante possible, je dirais, et la plus facile possible.

Demandez et le Ciel vous donnera, et vous ne pouvez pas obtenir sans demander. Mais cette demande doit venir, bien sûr, et je l’ai dit d’innombrables fois dans mon incarnation, du Cœur et non pas de la tête. C’est pas pour satisfaire des besoins de la tête. Mais c’est pour satisfaire votre avidité de l’Esprit, cette avidité de Cœur à retrouver l’Eau de la Vérité, le Feu de la Vérité, la Terre et l’Air de la Vérité.

Donc vous pénétrez de plain-pied dans le nouvel Éther de vie. Ce nouvel Éther de vie vous donne à vivre beaucoup de choses dans ce corps ; parfois ça vous semble facile, parfois cela vous semble compliqué. Ne résistez à rien. Si vous êtes reliés, que cela soit par la tête, par les pieds, par les deux, par le Cœur en plus, quel que soit l’état vibratoire de votre corps, de vos chakras, si vous êtes adombrés par l’onde de Vie et par le Manteau bleu de Marie, la solution elle est là.

Quand le mental se met à demander une solution et à commencer à tourner, demandez à l’onde de Vie et installez-vous dans la Couronne de la tête et du Cœur, installez-vous dans la vibration, dans ce qui vous est soufflé à l’oreille ou dans le Cœur et aussi, donnez à voir avec le Cœur, parce que le nouvel Éther, il est bien sûr lié à la vision éthérique et à la vision intérieure, et à la vision du Cœur. Donc tout y est. Donc si quelque chose que vous voyez avec votre cerveau, ou avec vos yeux, vous pose question, ne cherchez pas la réponse là où se pose la question. Installez-vous dans la demande à l’onde de Vie, à nous, demandez et vous verrez que tout s’éclairera de façon magique, que cela soit dans les rêves, par les synchronicités ou par les changements directs de votre façon de voir les choses, et vous verrez que ce qui était mental fondra comme neige au soleil.

Ça, c’est les éléments importants. Donc de plus en plus vous allez être, je dirais, ultra conscients, de plus en plus vous allez être vigilants. Mais pas comme celui qui se fait du souci mais comme celui qui vraiment est éclairé de l’intérieur par sa propre Lumière et qui voit les choses de manière beaucoup plus simple qu’auparavant, et je dirais de manière directe, c’est-à-dire sans l’intervention des mécanismes de compréhension habituels.

Par exemple quand il vous arrive la nuit, je prends un exemple, mais ça peut être n’importe quoi

d’autre, de voir un

visage, de voir un vaisseau, de voir un autre paysage, ne vous posez pas la

question le matin, de à quoi ça correspond pour votre tête ? Puisque votre tête n’a aucune réponse. Refondez-vous dans ce qui a été vécu, parce que comme je l’ai dit, ce n’est pas seulement un rêve. Replongez-vous dans cet autre espace-temps, non pas comme quelque chose qui est passé ou futur mais comme quelque chose qui englobe la totalité de votre conscience, et demandez-nous à ce moment-là. Et vous verrez que tout sera évident et y aura plus de question qui émergera : « Mais pourquoi je me suis vu à tel endroit ? Pourquoi j’étais avec telle personne ? »

Plutôt que d’analyser ce que la conscience a vécu, laissez la conscience vivre ce qui a été vécu. De la même façon que quand vous regardez une fleur que vous aimez dans ce monde, vous allez pas vous poser sans arrêt la question de pourquoi vous aimez cela. Vous le faites. Alors, de la même façon, faites-le pour ce qui vous est donné à vivre.

Mes mots s’arrêteront là. J’en profite aussi pour vous saluer, certainement une dernière fois, parce que ma mission a été accomplie, de même que vous avez accompli la vôtre. Les Conclaves sont dissouts, les Melchizédech se réjouissent, non plus d’être statiques sur leur Élément mais de danser à l’intérieur de vous, les Étoiles aussi. Nous avançons, non plus maintenant en Conclave, mais nous avançons en droite ligne vers vous, chacun de nous en fonction de nos affinités respectives et des besoins respectifs. Marie, maintenant, est devenue assez grande dans le canal marial et dans votre Cœur pour y prendre aussi toute la place, afin d’accueillir son Fils et d’accueillir votre Christ, c’est-à- dire ce que vous êtes, en vérité.

Donc tout est là, maintenant, tous les éléments sont à votre disposition, et je dis, quand j’entends les éléments, c’est aussi les Éléments de la nature, parce que Snow vous en avait déjà parlé, que nous, les Anciens, que les Étoiles, et que les Archanges. Faites-en un bon usage, installez-vous bien dans tout cet état.

Nous allons faire, il paraît, une petite pause, et ensuite nous allons reprendre pour voir si vous avez des questions. Donc je me tais quelques secondes, il paraît, on me dit quand je dois reprendre. Et on profite, pendant ce temps-là, d’être dans cette fameuse Communion dont j’ai parlé avec les quatre Éléments et les quatre points d’ancrage, devant, à gauche, à droite et derrière.

Je vous remercie de votre état de prière qui était magnifique. Alors si vous avez maintenant des questions, je veux bien y répondre, avec plaisir.

Nous n’avons pas de questions.

Alors si y a pas de questions, je vous remercie grandement de toute votre attention. Vous pouvez aussi, si vous voulez, diffuser ce que je vous ai dit au plus grand nombre, et de toutes les façons possibles, parce que nous sommes dans l’intemporalité, de mai à octobre, comme tous les ans, mais cette fois-ci, il y a une ligne d’arrivée.

Donc je vous transmets tout mon Amour, je vous transmets toutes mes bénédictions, et je vous dis, à chacun de vous, n’oubliez pas, je suis là.

Je vous dis à bientôt.

Transmis par : Collectif des enfants de UN

Publication et fichier PDF par : Les Transformations