Vous êtes sur la page 1sur 13
J. KRISHNAMURTI Cette lumière en nous La vraie méditation TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR COLETTE JOYEUX
J. KRISHNAMURTI
Cette lumière en nous
La vraie méditation
TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR COLETTE JOYEUX
STOCK

serie « Cette publique lumière à Amsterdam, en nous », extrait le 19 d’une mai 1968, cau­ © Ltd. 1968/1998, Krishnamurti Foundation Trust

CETTE LUMIÈRE EN NOUS On peut épiloguer sans fin, déverser des flots de paroles, pour
CETTE LUMIÈRE EN NOUS
On peut épiloguer sans fin, déverser des flots
de paroles, pour en arriver à des conclusions
verbale d’ordres émerge divers, ne mais serait-ce si de toute qu'une cette action confusion claire,
cette avons action-là généralement vaut un peur millier d’agir, de mots. car Nous nous
sommes en proie à la confusion, au désordre, à
dépit la contradiction, de cette confusion, au malheur. de ce Et désarroi, pourtant, nous en
clarté gardons qui l’espoir ne soit pas de voir une clarté advenir d’emprunt, un jour une une
clarté donnée qui ni induite, ne se ternisse qui ne jamais, puisse nous qui ne être soit ôtée, ni
une l’ombre clarté d'un qui effort se pérennise volontaire d'elle-même, ou d’un mobile, sans
une clarté qui n’ait pas de fin et donc pas de
notre commencement. clarté Pour confusion de peu nos que vœux. intérieure, nous Voyons prenions s’il nous nous conscience appelons est possible cette de
de la rencontrer, de faire en sorte que notre
esprit exempts et de notre peur cœur et de soient problèmes. limpides Cela et vaudrait lucides,
vraiment la peine de savoir s’il est possible que
28 Cette lumière en nous chacun soit à lui-même sa propre lumière, une lumière qui
28 Cette lumière en nous
chacun soit à lui-même sa propre lumière, une
lumière qui ne dépende pas d’autrui, et qui soit
totalement libre. On peut explorer un problème
sous l’angle intellectuel, analytique, décortiquer
successivement les différents facteurs de confu­
sion et de désordre, et y consacrer des jours
entiers, des années, voire sa vie entière, sans
même être certain de trouver la réponse. On
peut se livrer à ce processus analytique de cause
et d’effet, mais on peut aussi le court-circuiter
complètement et aborder les choses par la voie
directe, sans l’intermédiaire d’aucune autorité
liée La à condition l’intellect. indispensable est la méditation.
Ce terme de m éditation — comme celui d ’am our
— est a pourtant été galvaudé, si beau, traîné si chargé dans de la sens. boue. Il Ce y a mot tant
de beauté — pas dans le mot en soi, mais dans
le sens dont il est porteur. Nous allons vérifier
nous-mêmes s’il nous est possible d’accéder à
cet état où l’esprit est en perpétuelle méditation.
Mais pour donner à cette méditation des bases
solides, il faut comprendre ce que signifie l’exis­
tence — ce qu’il en est de la vie et de la mort.
Comprendre la vie, et la portée extraordinaire
de la mort : c'est cela, la méditation, et non la
quête de quelque expérience mystique intense,
ni la répétition constante d’un chapelet de mots
— si saints, si anciens ces mots-là soient-ils. Ce
genre de pratique a pour effet non seulement de
pacifier l’esprit, mais de l’émousser et de le mes-
mériser. On pourrait tout aussi bien prendre un
tranquillisant, ce serait beaucoup plus simple.
La méditation ne consiste ni à répéter des mots,
Cette lumière en nous 29 méthode ni à s’auto-hypnotiser, ou à un système. ni à
Cette lumière en nous
29
méthode ni à s’auto-hypnotiser, ou à un système. ni à se plier à une
œuvre Toute d’un expérience processus sous-entend de récognition. la mise L’expé­ en
rience sir ou de que la j’ai douleur. vécue Pour hier être m’a en procuré contact du étroit plai­
avec cette expérience, il faut pouvoir l’identifier,
la ment reconnaître. qui s’est déjà Il y produit a identification dans le passé d’un ; événe­ l’expé­
rience ne peut n’est en donc aucun jamais cas faire nouvelle. l’objet La d’une vérité, expé­ elle,
rience, c’est ce qui en fait toute la beauté ; elle
redite se renouvelle d’un événement sans cesse, passé. elle n’est L'événement, jamais la
l’incident ou vécu, révolu, d’hier, dépassé. doit être Mais intégralement vouloir perpétuer oublié
cela sous forme d'une expérience que l'on va
mesurer en termes d’accomplissement, ou vou­
loir faire partager ce fabuleux événement, dans
le but d'im pressionner ou de convaincre
autrui
voilà qui paraît tout à fait stupide. Il
peler terme faut être une d’expérience, très expérience prudent, car très vous que circonspect ne si vous pouvez l'avez vous quant déjà rap­ au
qui centre, vécue. garde Cela un en penseur, veut lui dire l’événement un qu'il observateur y a nécessairement révolu. qui La retient, vérité, un
lors elle, qu’il ne relève existe en un aucun centre cas de de reconnaissance, l’expérience. Dès qui
lors, n’est autre la vérité que n’est le « moi point. » — Et le si penseur quelqu’un —, dès dit
avoir lui : refusez fait l'expérience son autorité. du réel, méfiez-vous de
fait Nous des avons promesses, tous envie car nous de nous n’avons fier à celui en nous qui
30 Cette lumière en nous — nulle aucun lumière. gourou, Mais maître cette ou lumière,
30 Cette lumière en nous
— nulle aucun lumière. gourou, Mais maître cette ou lumière, sauveur personne —, per­
sonne nous nous ne peut sommes vous assujettis la donner. à diverses Dans le formes passé,
ils d’autorité, nous ont nous exploités, avons ou eu trahis foi dans du les tout autres, au tout. et
nous Il spirituelle, faut donner donc il se faut cette défier la récuser. de lumière toute Personne forme qui jamais d’autorité ne peut ne
s'éteint, suppose Etre disciple, jamais non seulement ne c’est meurt. imiter. que Etre l’on renonce disciple, à cela sa
à propre son honnêteté, lucidité, à à son son intégrité, propre questionnement, mais cela sous-
entend mobile : aussi être récompensé. qu’en devenant Mais disciple la vérité on a n’est un
la pas forme vérité, une de récompense il récompense faut faire abstraction ! ou Si l’on de châtiment. veut totale comprendre de L’auto­ toute
rité lorsqu’on de ne se pas fonde obtenir se soumet sur ce une que à une nous peur discipline promet sous-jacente, par un crainte exploi­ et
que teur équivaut honnêteté. vous au nom devez à Si renier de vous suivre la vérité sa dites propre un que ou certain de vous lucidité, l’expérience, chemin, devez sa méditer, un propre cela cer­
tain tionnez système, vous-même de toute en évidence fonction vous de vous ce système condi­
ou le résultat de cette que méthode. vous Vous fait miroiter obtiendrez la méthode, peut-être
mais de le succès cendres, cela — ne car et vaut c’est le motif guère la peur implicite mieux qui qu’une est est à la la réussite, poignée racine
de Entre tout cela. vous et moi, toute notion d’autorité est
Cette lumière en nous 31 exclue. L'orateur n’a aucune autorité de quelque convaincre genre que
Cette lumière en nous
31
exclue. L'orateur n’a aucune autorité de quelque
convaincre genre que ce de soit. quoi Il que n’essaie ce soit, pas il de ne vous vous
le quelqu’un, demande maître. Les c’est pas exemples le de détruire. le abondent suivre. Le disciple dans S’inféoder l’histoire détruit à
femme comme cherchent dans la vie à quotidienne se dominer : l’un quand l’autre, mari ils et
se détruisent mutuellement. Il n'y a là ni liberté,
ni Si beauté, nous ni ne amour. partons pas sur des bases justes,
la claires sur pensée des et bases profondes, devienne d’ordre, alors tortueuse, sur il est des inévitable perspectives trompeuse, que
irréelle bases, de et cet donc ordre, sans valeur. est le commencement L'instauration de de ces la
méditation. Notre vie — telle que nous la vivons
au celui quotidien, de notre de mort, l'instant en passant de notre par naissance le mariage, à
les enfants, le travail, les réussites successives
— ment extérieur, est sur un véritable le au plan bureau, intérieur, champ au sein de mais bataille, de aussi la famille, sur non le seule­ plan du
lutte douleur, groupe, sans de peur, fin. la C'est communauté. désespoir, ce que nous angoisse, Notre appelons vie et est vivre cette une :
toute immense ombre Peut-être capables cette — d’observer souffrance telle existe-t-il confusion est la ce qui trame une à désordre des nous poignée de causes suit notre sans comme extérieures d’hommes existence. attribuer une
— ne bien sont que sans ces doute causes qu’une existent petite effectivement. poignée à être Ils
de capables l'examiner, d’observer non seulement le désordre, au de niveau le connaître, cons­
32 Cette lumière en nous cient, accepter mais le aussi désordre, à un niveau la
32 Cette lumière en nous
cient, accepter mais le aussi désordre, à un niveau la confusion plus profond, et le chaos sans
effrayant qui régnent en nous et dans le monde
mais sans le nier non plus. C’est toujours
grâce à une poignée d’hommes qu’adviennent
les On changements a beaucoup indispensables. écrit sur l’inconscient, surtout
énorme. en Occident. L’inconscient On lui a attribué est pourtant une importance aussi banal
l’esprit. et dénué Vous d’intérêt pouvez que le la constater part consciente par vous- de
que même. ce que Si vous l’on nomme observez l’inconscient bien, vous constaterez n’est autre
culture, que l’empreinte de la famille, résiduelle de vos motivations de la race, ou de de la
lui, vos professionnelle secrètement s’occupe appétits personnels. enfouie de la et routine sexuelle, en vous. Cette du quotidien, et L’esprit empreinte ainsi conscient, de de est suite. la vie là,
Accorder de l’importance à l’un ou à l’autre
l’autre semble n’ont parfaitem que très ent peu stérile d’importance ! L’un comme — sauf
que, conscient pour doit pouvoir posséder gagner certaines notre vie, connaissances notre esprit
techniques. au Une niveau lutte profond, constante, qu’au tant sur niveau le plan superficiel intérieur,
telle est la voie de l’existence. C’est la voie du
malheur, désordre, et du pour désarroi, l’esprit de qui la est contradiction, englué dans tout du
tile cela, dans ! vouloir Méditer cette confusion méditer vraiment, n’a ; c’est pas mais de faire sans sens, régner recourir c’est l'ordre infan­ à
l’effort, l’esprit. Pour car tout voir effort la vérité, ne fait l’esprit que doit gauchir être
Cette lumière en nous 33 absolum ent lucide et n'être ni gauchi, ni contraint, Il
Cette lumière en nous
33
absolum ent lucide et n'être ni gauchi, ni
contraint, Il faut jeter ni dirigé. des bases solides, autrement dit,
la avec la vertu vertu. la morale est Cette une sociale vertu nécessité n’a que strictement absolue. nous cautionnons. L'ordre, rien à c’est voir La
l’ensemble morale, société nous mais de a cette l'humanité. imposé société une n’est Or, certaine que à en le forme croire reflet de de la
société il est permis et sa morale, de tuer il son est prochain permis d’être au nom avide de ;
Dieu, de la patrie, ou d’un idéal ; il est permis
pas la d'être légalité. digne compétitif, de Une ce telle nom. envieux morale Il faut — dans n’est la renier les absolument limites au plus de
profond de soi de manière radicale, si l’on pré­
vertu tend à : ce la n’est vertu. ni une Là est habitude, toute la ni beauté une pratique de la
que l’on réitère jour après jour, ce qui équivaut
vertueux, à une routine c'est mécanique connaître la dénuée nature de du sens. désordre, Etre
tions qui n’est internes, autre que des l’ensemble divers plaisirs, de nos contradic­ désirs et
l’envie les ambitions causes et de qui du la peur nous désordre, qui tyrannisent, nous en hantent. nous de l'avidité, comme Telles sont en de
dehors en contact de nous. avec Etre le désordre. conscient Et de ce cela, contact c’est n’est être
possible que si l’on ne nie pas le désordre, qu’on
ne pas lui les cherche autres responsables. pas d’excuses, qu’on n’en rend
c’est-à-dire nature reniant L’ordre et le la ne désordre structure l’ordre, saurait que consiste être du désordre. l'ordre instauré à est. connaître C’est — La c’est relati­ vertu, en la
34 Cette lumière en nous vement simple, il suffit de constater le désordre nous total
34 Cette lumière en nous
vement simple, il suffit de constater le désordre
nous total haïssons, et les contradictions et nous croyons qui aimer nous — agitent c'est le :
vertu une commencement chose ne procède vivante, du pas désordre, une de la fleur dualité. de qu'il la La dualité, faut vertu, cueillir c’est et la
qu'hier démarche donc encore L’ordre régner. fraîche, nous est mécanique, Et synonyme baptisions cela ce n’est fait sans de partie pas vertu. beauté valeur. la de répétition Cela, la — L’ordre méditation. mais c’est de notre doit une ce
peut existence n'est dans ni naître un dans bâtiment, en de un est la tableau, si main une dépourvue de statue, moderne l’homme ! un La ou nuage, ; beauté ancien, la beauté une ne ni
feuille, La beauté elle se ne trouve flotte pas là où non règne plus l’ordre sur les — eaux. elle
parfaitement est dans l'esprit en qui ordre. ignore Et l’ordre la confusion, ne peut qui régner est
qu’en « moi l’absence » n’a plus totale aucune d’égocentrisme, importance. L’abolition lorsque le
du la seule « moi méditation » fait partie digne de de la méditation ce nom. — c’est
d’autre importance Toute que votre la démesurée, vie, pensée. vous Vous n’avez pourtant lui jamais avez la attribué rien pensée connu une est
toujours le prolongement vieille, et du jamais souvenir. neuve, Il elle suffit n’est d’avoir que
vécu d’une dans certaine ce contexte forme de pour continuité. constater Mais l’évidence c’est
une seul continuité ce qui s’achève sans vie, peut finie, espérer révolue, un renouveau. caduque ;
Voilà prendre que nous pourquoi la connaissons. mort. Nous il est devons Avez-vous si im portant mourir déjà de à essayé tout com­ ce ?
Cette lumière en nous 35 Se libérer du connu, se délivrer de ses souvenirs, ne
Cette lumière en nous
35
Se libérer du connu, se délivrer de ses souvenirs,
ne plaisirs, fût-ce sans que quelques le moindre jours argument, ; être libéré sans de ses la
à moindre son nom peur ; devenir ; mourir parfaitement à sa famille, à sa anonyme. maison,
donc état Seul de celui mourir non-violence, qui chaque est parfaitement ignore jour, pas la violence. anonyme dans l’abstrait, Il est faut en
mais un jour de ou manière l’autre. réelle et tangible. Essayez donc
en seulement Nous banque, avons des mais livres, accumulé aussi des maisons des tant objets de ou choses, intérieurs des avoirs non
— le souvenir des injures, des flatteries, de
névrotiques, nos expériences garants particulières, de notre rang de social. nos succès Il faut
mourir à tout cela sans discussion, sans argu­
mentation, prise ; essayez sans donc crainte un — jour, il faut et vous juste verrez. lâcher
Cette démarche psychologique — car il ne s’agit
vos pas il s’agit enfants, d’abandonner d’une votre attitude maison votre intérieure femme, ou votre votre garde-robe, —, mari, cette
démarche en cela, cela l’amour, une consiste immense ne croyez-vous à n’être beauté. attaché En pas définitive, ? à L’amour, rien. Il c’est y ce a
n’est pair avec pas la l’attachement. peur. Et la peur L’attachem vire fatalement ent va de à
l'autoritarisme, tion tyrannique. à la possessivité, à la domina­
termes, c’est Méditer, la c’est vertu, c’est l’avènement c’est-à-dire comprendre de la la l’ordre. lumière. vie, en d’autres L’ordre, Cette
lumière quel que ne soit peut le jaillir degré de d’expérience, nul autre que d’intelli­ vous,
36 Cette lumière en nous gence, d’érudition, de spiritualité de cet autre. jaillir Personne, cela
36 Cette lumière en nous
gence, d’érudition, de spiritualité de cet autre.
jaillir Personne, cela passe cette ni par lumière, sur la la terre compréhension si ce ni n'est au ciel, vous-même, ne et peut la vraie faire et
l'amour Alors, méditation. Il faut ayant est mourir frais instauré à et tout innocent, ce en que soi l’on jeune cet a ordre, en et soi limpide. cette ! Car
vertu, même. cette Ce qui lumière, signifie on que peut l'esprit, aller au-delà ayant de acquis soi-
rellement, un alors ordre totalement qui sans n’est contrainte silencieux pas né de ni et tranquille la discipline. pensée, — devient Et natu­ à la
possible, lumière de puisque ce silence, notre toute vie action s’abreuve est désormais à ce
là, ment temps silence. Et alors si tout ni l’on au des à a fait sein la mots, différent, chance de ce et silence que d’être qui la ne parvenu pensée naît procède un ne mouve­ jusque- ni peut du
mesurer, incommensurable car il est que toujours l’homme nouveau. cherche C’est depuis cet
la contre, nuit des il ne temps. peut Mais vous vous être devez donné. aller Il à n'est sa ren­ ni
teurs. mot, ni Mais symbole. pour Mot que et symbole l’incommensurable sont destruc­
advienne, absolus soient il faut en que vous. l'ordre, Il vous la beauté, faut donc l’amour mou­
rir, turé connaissez, au mais sens lucide, afin psychologique, que et votre capable esprit à de tout ne voir soit ce les que plus choses vous tor­
telles qu’intérieur. qu’elles sont, tant sur le plan extérieur
litre original : THIS LIGHT IN ONESELF TRUE MEDITATION Shambhala, Boston & London, 1999 Pour
litre original :
THIS LIGHT IN ONESELF
TRUE MEDITATION
Shambhala, Boston & London, 1999
Pour tous renseignements complémentaires,
s’adresser à :
Pour la France :
Association 7, rue du Général-Guilhem, culturelle Krishnamurti 75011 Paris.
Tél. 01 40 21 33 33.
Pour la Grande-Bretagne :
Brockwood Krishnamurti Park, Foundation Bramdean, Trust Hampshire, Ltd.
S024 OLQ, Angleterre.
Pour les Etats-Unis :
Krishnamurti PO Box 1560 Foundation of America
Ojai, CA 93024 USA.
© Krishnamurti Foundation Trust Ltd., 1999.
Brockwood Park, Bramdean, Hampshire S024 OLQ, Angleterre.
© Editions Stock, 2000, pour la traduction française.