La science économique et les Sciences sociales Comment les individus, les entreprises, les gouvernements prennent-ils des

décisions au sujet de l’utilisation des ressources de la société?

L’économique est une science sociale parce qu’elle traite de comportement humain.

Les économistes s’intéressent au comportement des êtres humains qui utilisent des ressources limitées pour combler des besoins illimités.

Économie globale, chapitre I

5) Un stimulant sur le plan intellectuel. 3) Pour le consommateur.L’utilité de la science économique 1) Comprendre les rouages de notre système économique nous permet d’en améliorer le rendement et nous aide à faire face aux difficultés avec lesquelles le pays est aux prises. 2) Pour comprendre le monde. 4) L’étude de l’économique nous permet de développer une certaine façon de penser et de prendre des décisions. il importe de savoir comment dépenser son revenu. 2 . afin de tirer la satisfaction maximale de ses achats.

La méthodologie de la Science économique. 2) Les hypothèses. 3 . 3) La vérification. Trois principaux éléments de la méthode scientifique : 1) l’observation et la mesure. La méthode scientifique est l’étude systématique de phénomènes ainsi que la formulation de lois générales ou de tendances par suite de la vérification d’hypothèses.

La modélisation Les facteurs en jeu sont souvent très complexes. 4 . Il faut les expliquer au moyen d’un modèle. Un modèle est une abstraction du monde réel et comprend les facteurs qui semblent plus pertinents.

5 .

2) Simplifier le travail : la notion de ceteris paribus (toutes choses étant égales) Les prédictions Une prédiction est un énoncé au sujet de la direction générale des événements par suite de la réalisation de certaines conditions. 6 . Une prévision présente la valeur précise prévue d’une variable donnée.Les hypothèses Deux types d’hypothèses : 1) Les hypothèses sur les motivations qui sous-tendent un comportement.

7 . L’énoncé normatif est un jugement de valeur ou l’expression d’une opinion sur la façon dont les choses devraient se présenter.Politiques économiques L’énoncé positif constate ce qui est. exprime un fait que l’on peut vérifier sur la plan conceptuel.

Les variables endogènes : variable que l’on peut expliquer à l’intérieur d’un modèle. explicative. (le gouvernement fixe arbitrairement le prix) 8 . (Ex.) Les variables exogènes : variable prédéterminée.Les variables Une variable est tout élément qui peut prendre une valeur différente selon les circonstances. le prix des œufs est fonction de la quantité produite.

9 . à la totalité plutôt qu’à la partie. La macro s’intéresse davantage au comportement de l’ensemble des ménages et à celui de l’ensemble des entreprises.Macroéconomie La microéconomie s’intéresse principalement au processus décisionnel et à l’activité d’unités économiques comme les ménages et les entreprises.

efficacement. international. 10 . • Minimiser la réglementation • Réglementer les monopoles. libre-échange. mesures minimisant les effets de ces rigidités comme des programmes de mobilité. il faut plutôt adopter des le moins possible. combattre rien de combattre les rigidités de les rigidités de salaires et intervenir salaires. il ne sert à • Sur le marché du travail. présence de biens publics purs : la défense. • Influencer le développement régional.Modèles variés Néo-conservateurs keynésiens Allocation des ressources humaines et physiques Laisser aux marchés le soin d’utiliser les Laisser aux marchés. le soin d’utiliser répondre aux besoins des consommateurs les ressources comme ils l’entendent afin de répondre aux besoins des consommateurs. • Encourager la compétition • Encourager les biens public purs mais d’autres biens comme les biens • Intervenir seulement quand il y a méritoires. adopter une politique • Sur le plan du commerce souple qui obéit au critère de valeur international adopter une position de ajoutée. lorsque ceux-ci ressources comme ils l’entendent afin de fonctionnent efficacement. L’état doit intervenir le moins possible sur L’état peut et doit intervenir lorsque les marchés ne fonctionnement pas les marchés. • Sur le marché du travail. • Ne pas intervenir au niveau du • Sur le plan du commerce développement régional.

du taux de change. la répartition des revenus qui socialement inacceptables. L’état doit alors découle des marchés devrait être plus intervenir au moyen de taxes et de transferts égalitaire. devraient déterminer la valeur contre l’inflation. Les inégalités de punition. il convient d’imposer un contrôle des prix et des salaires. Si les travailleurs et le capital qu’engendrent les marchés peuvent être sont mobiles. Les revenus d’intérêt. l’Inflation. devraient fixés par les marchés financiers. 11 . Les marchés internationaux. afin d’atteindre l’optimum social. les salaires et les prix ne Dans une perspective de lutte contre devraient être contrôlés.Répartition La répartition des revenus est dictée par les La répartition des revenus qui émane des marchés selon des tests de récompenses et marché peut être inéquitable. En aucun temps. c’est-à-dire le taux L’état doit intervenir au niveau de la détermination des taux d’intérêt et du taux d’intérêt. de change de manière à protéger la société quant à eux.

mais garanti que l’on peut penser solutionner le du chômage volontaire. Par ailleurs. En période d’inflation. il doit soutenir la dépense nationale par des régimes de soutien des revenus ou par des travaux publics. mais il temps et ne pas s’endetter. la meilleure intervention au L’état peut et doit intervenir au niveau du niveau de la stabilisation est de ne pas pouvoir d’achat et de la dépense nationale. Et automatique. problème du chômage. on peut c’est par un régime de revenu minimum statistiquement observer du chômage. doit équilibrer son budget sur le cycle. L’état doit équilibre son budget en tout L’état peut encourir des déficits. En période de récession. il doit restreindre la dépense nationale. intervenir. 12 .Stabilisation pour atteindre le plein emploi et une croissance non inflationniste Pour l’état. le plein emploi est Le plein emploi est impossible à réaliser. Avec le plein emploi.

Les grands enjeux macroéconomiques Le chômage L’inflation La production globale L’économie mondiale La croissance économique 13 .