Vous êtes sur la page 1sur 9

M.

BIZON

UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________

L'ENTREPRISE ET SON SYSTEME D'INFORMATION
PLAN DU COURS

I. L’INFORMATION A. DÉFINITION B. LES CARACTÉRISTIQUES 1. Les caractéristiques de forme et de contenu 2. Les caractéristiques de coût et de valeur II. LES UTILISATIONS DE L'INFORMATION. A. L'ENTREPRISE ET LES OBLIGATIONS LÉGALES. B. L'INFORMATION ET LES DÉCISIONS DE GESTION. C. L'INFORMATION ET LA COMMUNICATION DANS L'ENTREPRISE. 1. Communication interne. 2. Communication externe. D. L'INFORMATION ET LE SUPPORT DE L'INFORMATION. III. LA NÉCESSITÉ DE TRAITER L'INFORMATION. A. LES DONNÉES DU PROBLÈME. B. LES DIFFÉRENTES ÉTAPES. IV. LA NOTION DE SYSTÈME D'INFORMATION DE GESTION A. DÉFINITION. B. SYSTÈME D'INFORMATION FORMEL. V. LA PLACE DU SYSTÈME D’INFORMATION DANS L’ENTREPRISE : A. LA NOTION DE SYSTÈME : B. LE SYSTÈME D’INFORMATION : 1. Les qualités du système d’information : 2. La représentation du SYSTEME D’INFORMATION C. SYSTEME DE DECISION D. SYSTEME OPERANT VI. LES 3 NIVEAUX D’ABSTRACTION D’UN SYSTÈME D’INFORMATION.
a) Echanges verticaux. b) Echanges horizontaux.

DCG1

Page n°1

de contenu. il apparaît que la donnée ne devient une information que lorsqu’elle est reçue par un être humain qui l’interprète. de traitement. L‘observation implique la comparaison à d’autres données pour qu’il y ait interprétation. etc. écrite -annonce radio d’un message -une photographie -une odeur -inscription en braille sur un emballage -dégustation d’un produit -Balance comptable -Information notée sur un « pense-bête » -Age -Date. Les données (mots. poids -Plaque minéralogique -Nom d’une personne Structurée/non structurée Quantitative/Numérique/Alphanumérique/Alphabétique 2. images. Les caractéristiques L’information a des caractéristiques de forme. Les caractéristiques de coût et de valeur Le coût de l’information correspond au coût de collecte. à améliorer la décision et la productivité. L’information Dans l’usage courant. sons. 1. le Compte de Résultats doivent contenir certaines rubriques obligatoires. L'entreprise est soumise à des obligations légales qui lui imposent la production périodique d'informations. A. Passer du rang de donnée à celui d’information suppose que la connaissance de la donnée contribue à l’action de celui qui l’observe. Les caractéristiques de forme et de contenu Caractéristique Ecrite/Picturale Orale/visuelle/Olfactive/tactile/gustative Exemple Plan d’un bâtiment est une information picturale. de coût et de valeur. Définition Une information est une donnée observée par un acteur. L'entreprise et les obligations légales.M. du sens. Ainsi toute entreprise doit tenir une comptabilité générale en respectant les normes du PCG.) constituent donc la matière première de l’information par un processus d’interprétation qui leur attribue de la signification. DCG1 Page n°2 . les termes « donnée » et « information » sont souvent considérés comme des synonymes. de stockage et de destruction alors que la valeur de l’information est appréciée au travers de sa capacité à réduire l’incertitude.BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ L'ENTREPRISE ET SON SYSTEME D'INFORMATION I. Cependant. Les utilisations de l'information. nombres. A. II. si on est précis. B. Le Bilan.

DCG1 Page n°3 . étude des moyens de financement (acquisition nouveau matériel). Le processus de décision implique la recherche de données et leur préparation pour effectuer un choix. Décision opérationnelle de niveau faible : Décision de réapprovisionner auprès d'un fournisseur connu de produits vendus de manière régulière pourra être prise par un employé. C. calcul des coûts de revient.choisir un nouveau matériel.). 1. indépendamment d'autres responsables situés au même niveau. déclaration CA. b) Echanges horizontaux. A partir d'une certaine dimension.. a) Echanges verticaux. à un même niveau hiérarchique. Elle est indispensable pour assurer les communications dans l'entreprise. l'information est échangée sous forme de DIRECTIVES (courant descendant) et de COMPTES RENDUS (courant ascendant). Leurs précisions dépend du niveau hiérarchique auquel elles s'adressent. L'information et les décisions de gestion. maintenance.M. TVA. Les décisions sont plus ou moins importantes et exigent des recherches d'information de difficultés très variables. il est indispensable de prendre de nombreuses décisions : Exemples : .BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ Le droit commercial. Il est donc nécessaire d'assurer des échanges d'informations horizontaux . Exemple : Décision stratégique de niveau élevé : Lancer une nouvelle production ===> Étude de marché (besoins potentiels). étude des opérations de fabrication.. Les comptes rendus. Beaucoup de décisions ne peuvent être prises par un responsable unique. la paye. renseignements demandés à des collègues. la facturation sont souvent les premiers domaines d'utilisation des ordinateurs car ces trois obligations légales impliquent de gros volumes de données. B. il y a division du travail entre les différents participants ===> besoins de coordination qui vont être satisfaits par des échanges d'informations VERTICAUX et HORIZONTAUX. la législation fiscale ou sociale imposent à chaque entreprise la production de documents ou d'états périodiques (DAS.fixer la date de livraison à un client .. les directives (descendantes) et les comptes rendus (ascendants) forment une boucle d'information. qualité. oraux ou écrits. Les directives fournissent une description précise des tâches à accomplir. coût d'utilisation.embaucher un comptable . Exemple : Choix d'un matériel info ===> Demande de Doc et de prix à différents fournisseurs. Factures. Communication interne. On prépare ensuite un tableau comparatif avec différents critères (prix.). L'information et la communication dans l'entreprise. L'information est nécessaire pour la préparation des décisions de gestion Pour gérer une entreprise...accorder un crédit à un client .. sont destinés à préciser dans quelles mesures les niveaux inférieurs ont pu exécuter les tâches qui leur avaient été prescrites. Pour une décision donnée. La comptabilité générale. Entre les différents niveaux hiérarchiques de l'entreprise.lancer une nouvelle production .

promotion générale. Le support des opérations correspond donc à des échanges verticaux et horizontaux d'informations et également au traitement des données locales. noter.. Par conséquent. Les données du problème. A. ces événements élémentaires (les ventes) ont été notés sur une bande . il s'agit ensuite d'exploiter ces données pour produire les informations utiles à certains décideurs (responsable commercial.conversations téléphoniques . L'entreprise peut être amenée : . et celui où elle va être utilisée. La transformation de l'information s'impose pour trois raisons essentielles : . L'activité des différents services ou postes de travail impliqués dans la réalisation d'une opération commune est ainsi coordonnée par des échanges de MESSAGES qui sont les SUPPORTS DES OPERATIONS.. . .. les principales étapes sont : . . . sous-traitants) Ces échanges d'infos ont une importance stratégique importante pour l'entreprise afin de pouvoir s'adapter aux modifications de son environnement.. En résumé : Le traitement de l'information (au sens large du terme) est constitué par le déroulement systématique d'opérations appliquées aux informations élémentaires . de CALCUL.BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ Exemple : La décision d'acheter un nouveau matériel de production peut être prise conjointement par le directeur de production.réunions . comptable.. de STOCKAGE.M. saisir des informations à certains points puis de les transmettre aux utilisateurs situés en d'autres points.. La nécessité de traiter l'information.la saisie . Même si cette décision est du seul ressort du directeur de production. ils contiennent beaucoup d'informations (ce que l'on a vendu. de DIFFUSION vont être nécessaires. informations pour les consommateurs.Elle peut apparaître à un instant autre que celui de son utilisation (Ex paye et pointage journalier). Ces échanges d'informations pour communiquer peuvent revêtir des formes diverses : . le directeur financier et le directeur commercial. L'information et le support de l'information. III.) .à échanger des infos avec des partenaires (clients.à diffuser des infos vers l'extérieur : pub.circulaires de documents. à qui on l'a vendu.). 2. Exemple : Pendant toute une journée on a enregistré les ventes d'un magasin grâce à une caisse enregistreuse. l'information brute doit être transformée en résultats utiles par des opérations de mise en ordre. mémoriser .entretiens "face à face" .. étude de marchés.. Par conséquent il faut donc pouvoir conserver.le traitement DCG1 Page n°4 .Elle apparaît souvent à un endroit différent de celui où elle est utilisée Par conséquent..Elle apparaît souvent sous une forme différente de celle où elle est utilisée. les actionnaires. fournisseurs.. il sera nécessaire de collecter.à recueillir des informations à l'extérieur : documentation. calcul L'objet du traitement de l'information est donc d'adapter les informations élémentaires pour les rendre directement utilisables. D. Elle est indispensable pour le support de l'information. Communication externe.l'information entre le moment où elle est apparue et saisie. Des opérations de TRI.

* SAISIE L'information est notée. sous une forme utilisable. le SYSTEME D'INFORMATION INFORMEL traite et communique de l'information. un autre système. elle est très souvent orale. à la demande. sans laisser de traces systématiques. L'information est conservée sur un support en attente de son utilisation. L'information y est véhiculée essentiellement sous forme écrite. diffusion des informations . afin de faciliter le bon fonctionnent opérationnel et la prise de décision aux différents niveaux.est constitué de l'ensemble des moyens et procédures de recherche. DEF : Le système d'information de l'entreprise : .voire du secret. traitement. des DOCUMENTS et des MESSAGES rigoureusement spécifiés. A coté de ce système d'information FORMEL. L'importance relative des deux composantes varie d'une entreprise à l'autre. On obtient ainsi une information de base * TRAITEMENT. Les informations nouvelles sont alors systématiquement incorporées dans ces fichiers. calculs arithmétiques ou logiques. les informations.M. enregistrée sur un support pour pouvoir être traitée. * DIFFUSION Après traitement (ou interrogation) les informations sont mises à la disposition des utilisateurs. IV. Très souvent. communiquée. C'est le domaine de l'improvisation. au moment opportun. Cette fonction est très importante : elle permet d'assurer la COMMUNICATION entre les membres de l'entreprise et également entre l'entreprise et l'extérieur. Le terme traitement (au sens restreint) correspond aux opérations de transformation des informations : classement. sans appliquer des règles rigoureuses connues et stables. Les informations doivent être éditées (préparés sous une forme accessible) puis transmises. de la relation personnelle. une opération de consultation permet de la retrouver. B. aux différents membres de l'entreprise. Le support joue le rôle d'une mémoire. La notion de système d'information de gestion A. DCG1 Page n°5 . mémorisation. B. souvent importante.. Définition. L'information peut y être écrite ..a pour objectif de restituer. les données mémorisées sont organisées en fichiers ou bases de données (ensemble homogènes d'informations).la diffusion (communication). . saisie.BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ . au lieu d'utilisation. regroupement ou séparation en catégories.la mémorisation (stockage) . Le système d'information FORMEL est défini dans l'organisation par des PROCEDURES CODIFIEES. Système d'information formel. Les différentes étapes. * MEMORISATION. Cette définition est très large puisqu'elle inclut tous les moyens de traitement (au sens large) de l'information et toutes les utilisations de l'information dans l'entreprise. classement.

transmises et stockées afin d’atteindre les buts recherchés (ex : constitution du Bilan et du compte de résultat). fournisseurs.  2ème niveau : le système organisation-environnement .utile pour le traitement à effectuer ultérieurement (exemple : une référence de produit est indispensable dans une facture alors que son emplacement dans l’entrepôt ne l’est pas) DCG1 Page n°6 . périphériques d’entrée et de sortie).M. on ne pourra pas calculer le résultat (bénéfice ou perte)d’un exercice comptable. les moyens humains (opérateurs) et les méthodes (ex : le système comptable). La place du système d’information dans l’entreprise : A. gestion financière…)  4ème niveau : le système d’information comptable et de gestion . La suppression ou la détérioration d’un de ces éléments rend le système inopérant . On peut faire apparaître la notion de système à plusieurs niveaux :  1er niveau : le méta-système qui représente l’ensemble des agents économiques. un système d’information et un système de décision. Les qualités peuvent se retrouver dans la liste non exhaustive suivante : . Les qualités du système d’information : Le système d’information d’une organisation comprend de nombreuses données qu’il faut pouvoir :     Repérer Classer Ordonner Représenter Ces données sont à la base de la circulation des informations entre les acteurs externes de l’organisation (CLIENT. c’est l’ensemble des éléments régissant le fonctionnement d’une entreprise (gestion du personnel.BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ L'expérience montre qu'aucune organisation ne fonctionne sans système d'information informel.) Les informations brutes doivent être retraitées afin qu’elles puissent être transmises aux différents acteurs du système. état…)  3ème niveau : le système interne à l’organisation . Le système d’information : C’est un ensemble d’informations symboliques et sémantiques interdépendantes destinées à être utilisées. 1. il ne pourra atteindre son but. il permet de s'adapter à des situations nouvelles en apportant très rapidement des informations utiles. Le système d'information informel introduit la souplesse indispensable . Système comptable : l’élimination des comptes de trésorerie dans une entreprise ne permettra pas à l’entreprise d’enregistrer des opérations comme le paiement de la facture EDF par prélèvement automatique. V. il comprend comme tout système un système opérant. Exemples :   Système de chauffage : la suppression des tuyauteries empêchera le système d’atteindre son but qui est : le chauffage de l’immeuble. SERVICE CONTENTIEUX…. BANQUIER……) et les services mêmes de cette dernière (SERVICE COMMERCIAL. A cet ensemble viennent s’ajouter les moyens matériels (ordinateurs. l’information doit posséder certaines qualités lorsqu’elle est ainsi retranscrite. ce sont les liens qu’une entreprise peut avoir avec son environnement immédiat (clients. Pour cela. FOURNISSEUR. Si on supprime le compte de résultat. Cette définition est à préciser.. gestion de la production. B. La notion de système : Un système est un ensemble d’éléments interdépendants.

claire (un bulletin de paye doit faire apparaître clairement le salaire net.BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ .précise (le taux de la CSG doit être connu à la décimale près) . les charges sociales salariales et patronales) . ne permettra pas de faire la paye aujourd’hui) .récente (la connaissance du taux horaire du SMIC il y a 3 ans.M.exacte (il faut que le n° INSEE de chaque salarié soit exact) .non redondante (c’est à dire non répétitive) DCG1 Page n°7 .

DCG1 Page n°8 Produits vendus (S2) . Le schéma ci-après montre deux exemples de changement.BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ 2. SYSTEME DE DECISION Le système de décision peut être défini comme l’ensemble des processus par lesquels l’information est convertie en actions.Etape d’identification : le décideur prend conscience du problème à partir d’informations dont il dispose (ex : les tarifs pratiqués par la concurrence sont plus bas). Des gains de productivité devront être trouvés) L’imbrication entre système d’information et système de décision est donc extrêmement forte. La représentation du SYSTEME D’INFORMATION SYSTEME DE DECISION Décision de lancer un nouveau produit Statistiques de ventes SYSTEME D’INFORMATION factures bons de commandes pièces de règlements livraisons SYSTEME OPERANT règlements commandes CLIENTS bons de livraisons Le système d’information est central mais le schéma montre deux points : o il est en relation avec deux autres systèmes : le système de décision et le système opérant.M. o il est en contact avec son environnement immédiat (les clients) C. concernant le problème des tarifs. SYSTEME OPERANT Le système opérant transforme des entrées(E) en sorties(S) et les sorties sont fonction des entrées(S=f(E)). D.Etape de résolution du problème : le décideur choisit une solution (ex : il s’agira. Cette conversion passe par deux étapes : . de diminuer ses tarifs en gardant ses marges. .

un schéma conceptuel des traitements dès que les traitements ont été récapitulés. Synthèse : Le niveau conceptuel débouche sur un choix de gestion. Il correspond aux finalités de l’entreprise en expliquant sa raison d’être. la chronologie des traitements des informations (ex : les commandes clients sont transmises au magasin dès 14 heures) . 2ème niveau :niveau organisationnel. on élabore : • • un schéma conceptuel des données après avoir recensé les données du système d’information. Les 3 niveaux d’abstraction d’un système d’information. DCG1 Page n°9 . A ce niveau organisationnel. le choix d’automatisation (ex : les commandes sont saisies en temps réel). dès que les commandes clients sont reçues. 3ème niveau : :niveau opérationnel : Il intègre les moyens techniques nécessaires (ex : choix d’un réseau en étoile) Il définit les matériels et les logiciels nécessaires. Le niveau organisationnel débouche sur un choix d’organisation. Ces 3 niveaux permettent l’analyse du système d’information comptable et de gestion de l’entreprise.M. A ce niveau conceptuel. 1er niveau : niveau conceptuel. Il permet de définir l’organisation qu’il faut mettre en place pour atteindre les objectifs visés (ex : livrer 90% des clients en respectant les délais de livraison). Le niveau opérationnel débouche sur des choix techniques. On traduit les contraintes et les objectifs de l’entreprise à travers un ensemble de règles de gestion (exemples : une commande est passée par un et un seul client . on vérifie la disponibilité des produits en stock). on élabore un schéma organisationnel des traitements . On précise à ce niveau les postes de travail (ex : c’est le service commercial qui reçoit les commandes clients) .BIZON UE 8 Chapitre 1 : L'entreprise et son système d'information ___________________________________________________________________________ Produits achetés (E1) SYSTEME OPERANT Règlements des clients (E2) Règlements fournisseurs (S1) VI.