Vous êtes sur la page 1sur 32

La production de froid par sorption

(absorption liquide)

Licence Professionnelle Génie Civil et Construction option Génie Climatique ; Qualité Environnementale

Institut Universitaire de Technologie IUT A - Lyon 1 Département Génie Civil

2007-2008

Michel PONS CNRS-LIMSI BP 133 91403 Orsay Cedex

de Technologie IUT A - Lyon 1 Département Génie Civil 2007-2008 Michel PONS CNRS-LIMSI BP 133
1 Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
1
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur

La production de froid par sorption (absorption liquide)

M. Pons CNRS-LIMSI, BP133, 91403 Orsay Cedex

www.limsi.fr/Individu/mpons

IUT A,

Département

Génie Civil,

Villeurbanne

17-18 janvier

2008

1 Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur La production
1
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
La production de froid par sorption
(absorption liquide)
M. Pons
CNRS-LIMSI, BP133, 91403 Orsay Cedex
www.limsi.fr/Individu/mpons
17-18 janvier
IUT A,
2008
Département
Génie Civil,
Villeurbanne
Réfrigération par sorption • Vous connaissez la réfrigération par compression (climatiseurs, réfrigérateurs, ou
Réfrigération par sorption
• Vous connaissez la réfrigération par compression
(climatiseurs, réfrigérateurs, ou congélateurs,
x
ménagers, commerciaux ou industriels).
• Compression compresseur apport d’énergie
mécanique (moteur électrique).
• Il est possible de produire du froid
sans cet apport d’énergie mécanique,
en utilisant les procédés à sorption.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
2/49
Villeurbanne
De la réfrigération par compression à la réfrigération par sorption Laboratoire d’ Informatique pour la
De la réfrigération par compression
à la réfrigération par sorption
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
3/49
Villeurbanne
Rappel sur la réfrigération par compression Condenseur T amb Détendeur Q cond • Un évaporateur
Rappel sur la réfrigération par compression
Condenseur
T
amb
Détendeur
Q
cond
• Un évaporateur +
un compresseur +
un condenseur +
un détendeur +
un fluide frigorigène.
W comp
Compresseur
Q
evap
T
froid
Evaporateur
+ Énergie
mécanique
+ Chaleur rejetée
à l’ambiante
= Froid produit à
basse température.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
4/49
Villeurbanne
« Haute » pression Remarque 1 Condenseur T amb • Une partie du circuit est
«
Haute » pression
Remarque 1
Condenseur
T amb
• Une partie du circuit
est à « haute »
Q cond
W
pression,
l’autre est à
« basse » pression.
comp
Q
Compresseur
Les
mots
«
haute
»
et
evap
«
basse »
sont
relatifs ;
T froid
les valeurs absolues de ces
pressions
dépendent
du
Evaporateur
fluide
frigorigène
et
des
« Basse » pression
températures.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
5/49
Villeurbanne
Remarque 2 Condenseur • T amb Dans une partie du circuit le frigorigène est Q
Remarque 2
Condenseur
T
amb
Dans une partie du
circuit le frigorigène est
Q
cond
W
à l’état liquide, dans
une autre partie il est
gazeux (vapeur).
comp
Compresseur
evap
T
froid
Evaporateur
• Dans le condenseur et l’évaporateur,
les deux phases coexistent, bien-sûr.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
6/49
Villeurbanne
Liquide
Vapeur
Critères d’efficacité • Condenseur Pour la production de froid, le critère est : T Q
Critères d’efficacité
Condenseur
Pour la production de
froid, le critère est :
T
Q
amb
evap
COP =
W
Q
comp
cond
• La
borne maximale
W
comp
du COP est le COP de
Carnot (cycle réversible):
Compresseur
Q
T
evap
froid
COP
=
Carnot
T
T
T
amb
froid
froid
Evaporateur
Rendement : η II = COP / COP Carnot .
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
7/49
Villeurbanne
Produire du froid sans énergie mécanique (électricité) • On garde condenseur, Condenseur évaporateur,
Produire du froid sans
énergie mécanique (électricité)
• On
garde
condenseur,
Condenseur
évaporateur, détendeur.
Vapeur à
haute pression
Compresseur
Vapeur à
basse pression
• Il « suffit » de trouver
un système qui puisse
fournir de la vapeur à
« haute » pression
au condenseur ;
retirer de la vapeur à
« basse » pression à
l’évaporateur.
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
8/49
Villeurbanne
Solution : la sorption • Il existe différents principes qui permettent de produire de la
Solution : la sorption
• Il existe différents principes qui permettent de
produire de la vapeur ou bien d’en extraire,
au choix selon les conditions imposées :
Solutions binaires (mélange liquide, ex. NH 3 +H 2 O)
ABsorption liquide (H 2 O+LiBr)
ABsorption solide - Thermochimie (NH 3 +BaCl 2 )
ADsorption (gaz+solide : H 2 O+Gel de silice,
H 2 O+zéolite, NH 3 +Charbon Actif …)
Hydruration (H 2 +LaNi 5 )
Note : chaque couple est ici noté « X+Y », où X est le corps qui
forme la phase vapeur, le frigorigène donc, et Y est le sorbant.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
9/49
Villeurbanne
Introduction à la réfrigération par sorption Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences
Introduction à la
réfrigération par sorption
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
10/49
Villeurbanne
Principe de base de la sorption (1) Q h (à T h ) Condenseur Sorbant
Principe de base de la sorption (1)
Q h (à T h )
Condenseur
Sorbant
• En portant un sorbant à
« haute » température
grâce à un apport de
chaleur, le sorbant
rejette de la vapeur.
Q cond (à T amb )
• C’est la génération (de
vapeur), la régénération
(du sorbant), la désorp-
tion, la séparation.
• La vapeur va se condenser ( Q cond ),
le réfrigérant devient liquide.
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
11/49
Villeurbanne
Principe de base de la sorption (2) Condenseur • En ramenant le sorbant à «
Principe de base de la sorption (2)
Condenseur
• En ramenant le sorbant à « moyenne »
température (il y a donc rejet de
chaleur), le sorbant attire la vapeur.
• C’est l’absorption ou l’adsorption (de
vapeur), le mélangeage, la synthèse.
Q r (à T r )
Q evap (à T froid )
Sorbant
• Le réfrigérant s’est évaporé ( Q evap ).
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
12/49
Villeurbanne
Cycles alternatifs (intermittents) • Dans un cycle alternatif … I Condenseur … les deux opérations
Cycles alternatifs (intermittents)
• Dans un cycle alternatif …
I
Condenseur
… les deux opérations
Sorbant
ont
lieu
en
alternance …
II
… la
production
de
froid n’a lieu
que
Sorbant
pendant une phase
sur deux.
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
13/49
Villeurbanne
Un cycle alternatif peut fonctionner avec un seul « sorbeur ». • L’ad/ab-sorbeur est Condenseur
Un cycle alternatif peut fonctionner
avec un seul « sorbeur ».
• L’ad/ab-sorbeur est
Condenseur
alternativement
relié,
1/ au condenseur et
à la source chaude,
Sorbant
2/ à l’évaporateur et
à la source à tempé-
rature intermédiaire.
Sorbants solides (adsorbants, hydrures, sels).
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
14/49
Villeurbanne
Cycles continus • Deux « sorbeurs » : Condenseur Générateur et Absorbeur. Générateur • Circulation
Cycles continus
Deux « sorbeurs » :
Condenseur
Générateur et
Absorbeur.
Générateur
• Circulation du sorbant
en
solution
liquide
(besoin d’une pompe de
solution
et
d’un
détendeur).
Absorbeur
Absorption
liquide
(NH 3 +H 2 O, H 2 O+LiBr)
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
15/49
Villeurbanne
État de l’art • Les machines utilisant l’absorption liquide (NH 3 +H 2 O, H
État de l’art
• Les machines utilisant l’absorption liquide
(NH 3 +H 2 O, H 2 O+LiBr)
sont développées industriellement et commercialisées
(Trane, York, Carrier, Soffimat, Entropie, Yazaki,
Dunham-Bush, McQuay, Sanyo, Broad, Robur, Colibri BV).
• À part les climatiseurs à roue dessicante (Munters),
les machines à sorption solide sont rares
ou bien restent expérimentales.
• La suite du cours n’est consacrée
qu’à l’absorption liquide H 2 O+LiBr.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
16/49
Villeurbanne
Fonctionnement des réfrigérateurs à absorption liquide Eau+LiBr Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et
Fonctionnement des
réfrigérateurs à absorption
liquide Eau+LiBr
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
17/49
Villeurbanne
Diagramme de Oldham : Ln( P) vs . -1/T. Ici pour H 2 O+LiBr. Limites
Diagramme de Oldham : Ln( P) vs . -1/T.
Ici pour
H 2 O+LiBr.
Limites :
équilibre
liquide-vapeur
eau pure et
cristallisation
du LiBr.
Courbes à
concentration
constante
( x LiBr )
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
18/49
Villeurbanne
Un point dans ce diagramme (1) Système divariant : Température Pression fixer p. ex. la
Un point dans ce diagramme (1)
Système
divariant :
Température
Pression
fixer p. ex. la
température,
et la pression.
absorption
de vapeur
désorption –
génération de vapeur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
19/49
Villeurbanne
Un point dans ce diagramme (2) On fixe la température, et la pression. Température Pression
Un point dans ce diagramme (2)
On fixe la
température,
et la pression.
Température
Pression
T cond ou T evap
S’en déduisent
la limite de
cristallisation
et
les conditions
( P, T) de
l’équilibre
liquide-vapeur
correspondant.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
20/49
Villeurbanne
Cristallisation
Saturation
liquide-vapeur
Éléments de cycle (1 : désorption) La température ambiante fixe celle du condenseur, Condenseur Générateur
Éléments de cycle (1 : désorption)
La température
ambiante fixe celle
du condenseur,
Condenseur
Générateur
ce qui fixe la
pression de
désorption
[= P sat ( T cond )].
+
La température de
source chaude
détermine le point
générateur.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les
Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
21/49
Villeurbanne
Éléments de cycle (2 : absorption) Condenseur Générateur La même approche avec la température de
Éléments de cycle (2 : absorption)
Condenseur
Générateur
La même
approche avec la
température de
l’évaporateur,
donne la pression
Absorbeur
[ P= P sat ( T evap )],
Évaporateur
+
la température de
la source intermé-
diaire donne le
point absorbeur.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les
Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
22/49
Villeurbanne
Tracé du cycle Condenseur Générateur Générateur Condenseur Absorbeur Évaporateur Absorbeur Evaporateur •
Tracé du cycle
Condenseur
Générateur
Générateur
Condenseur
Absorbeur
Évaporateur
Absorbeur
Evaporateur
• : température des échangeurs
I : température des sources
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
La machine cède de la chaleur à la source à température
IUT A,
intermédiaire, en reçoit de celles à haute et basse
Département
Génie Civil,
températures.
23/49
Villeurbanne
Réfrigérant
Absorbant
Structure d’une machine Générateur • Pression : haute dans Condenseur 7 5 générateur et condenseur
Structure d’une machine
Générateur
• Pression : haute dans
Condenseur
7
5
générateur et condenseur ;
basse dans absorbeur et
évaporateur.
1
• Fluides : eau pure dans
6
4’
5
sat
condenseur et évaporateur ;
solution Eau+LiBr dans
générateur et absorbeur.
4
2
3
8
• et 8 : solution riche en
LiBr ;
6
4
et 4’ : solution pauvre
en LiBr.
• 7 et 3 : vapeur d’eau pure
Evaporateur
1 : eau liquide saturée
8
Absorbeur
sat
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
24/49
Villeurbanne
Déroulé analytique du cycle (1) À partir du point 4 (sortie d’absorbeur) : 1/ compression,
Déroulé analytique du cycle (1)
À partir du point 4
(sortie d’absorbeur) :
1/ compression,
1
5 sat
6
2/ chauffage
isostérique * 4-5 sat
3
3/ chauffage avec
4
désorption 5 sat -6
(la vapeur désorbée est
condensée en 1, l’eau
liquide est détendue,
puis évaporée en 3)
* isostérique = à composition x constante.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
25/49
Villeurbanne
Déroulé analytique du cycle (2) À partir du point 6 (sortie de générateur) 1 5
Déroulé analytique du cycle (2)
À partir du point 6
(sortie de générateur)
1
5 sat
6
4/ détente,
5/ refroidissement
isostérique * 6-8 sat ,
3
4
8 sat
6/ refroidissement
avec absorption
8 sat -4
(la vapeur absorbée
provient de
l’évaporateur 3).
* isostérique = à composition x constante.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
26/49
Villeurbanne
Performances • Puissance frigorifique de la machine (kW) les machines à Eau+LiBr occupent la gamme
Performances
• Puissance frigorifique de la machine (kW)
les machines à Eau+LiBr occupent la gamme 100-5000 kW froid .
Q
evap
• Coefficient de performance COP :
COP =
Q
Q
h
h
Condenseur
Générateur
Q
cond
• Ici aussi, le COP doit
être comparé au
Q
evap
COP Carnot .
Absorbeur
Q
r
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
27/49
Villeurbanne
COP Carnot (1) • Seules les températures des sources de chaleur interviennent dans l’expression du
COP Carnot (1)
Seules les températures des sources de chaleur
interviennent dans l’expression du COP Carnot .
Q h
Condenseur
• Le COP Carnot est celui du
cycle tri-therme :
Générateur
Q
-
froid produit pour utilisation à
cond
T froid ;
Q
evap
- chaleur motrice apportée à T h ;
Absorbeur
Q
r
- rejets (condenseur, absorbeur)
Evaporateur
à T amb .
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
28/49
Villeurbanne
COP Carnot (2) • On écrit le premier principe : Q + QQ+ ++QW =
COP Carnot (2)
On écrit le premier principe :
Q
+ QQ+
++QW
=
0
evap
h
cond
r
pomp
et
le second principe :
Q
QQ +
+
Q
evap
h
cond
r
+
+Δ =
S
0
i
TTT
froid
h
amb
on remplace Q cond +Q r , on remarque
que
W
est négligeable, on pose
1
1
pomp
Δ i S=0 (le cycle de Carnot est
T
T
amb
h
réversible), et on obtient :
COP
=
Carnot
1
1
T
T
froid
amb
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
29/49
Villeurbanne
Rendement second-principe (exergétique) • Le rendement second principe (dit aussi rendement exergétique) est le
Rendement second-principe (exergétique)
• Le rendement second principe
(dit aussi rendement exergétique)
est le rapport du COP au COP Carnot :
η II = COP / COP Carnot .
• Ce rendement est forcément inférieur à 1
[η II = 1 pour cycle réversible (idéal, non-réel)]
[η II proche de 0,5 pour les technologies « avancées »
qui ont déjà fait l’objet d’une optimisation].
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
30/49
Villeurbanne
TD sur cycle frigorifique à absorption liquide Eau+LiBr Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et
TD sur cycle frigorifique
à absorption liquide Eau+LiBr
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
31/49
Villeurbanne
TD sur cycle frigorifique à absorption liquide Eau+LiBr Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et
TD sur cycle frigorifique
à absorption liquide Eau+LiBr
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
31/49
Villeurbanne
Tracé du cycle La source à 1 5 sat 6 température intermédiaire reçoit de la
Tracé du cycle
La source à
1
5 sat
6 température
intermédiaire
reçoit de la
chaleur, celles
3
à haute et à
4
8 sat
basse
températures
en fournissent.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
32/49
Villeurbanne
Amélioration des cycles frigorifiques à absorption liquide Eau+LiBr Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique
Amélioration des cycles frigorifiques
à absorption liquide Eau+LiBr
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
33/49
Villeurbanne
Récupération interne de chaleur sur la solution Condenseur Générateur Condenseur Générateur Échangeur
Récupération interne de chaleur sur la solution
Condenseur
Générateur
Condenseur
Générateur
Échangeur
Échangeur
de chaleur
Absorbeur
Évaporateur
Absorbeur
Evaporateur
La solution (chaude) sortant du générateur
cède de sa chaleur sensible à
la solution (tiède) sortant de l’absorbeur.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
34/49
Villeurbanne
Cycle à double-effet AVERTISSEMENT ! Dans les pages suivantes, le cycle double-effet est présenté dans
Cycle à double-effet
AVERTISSEMENT !
Dans les pages suivantes, le cycle double-effet
est présenté dans le diagramme de Oldham
avec des niveaux de température et pression
tout-à-fait irréalistes.
Le principe et le schéma du cycle double-effet
sont, eux, tout-à-fait corrects.
Mon propos est d’exposer ce principe et
ce schéma, en conservant le même diagramme
qui vous est maintenant familier.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
35/49
Villeurbanne
Cycle à double-effet Condenseur Générateur HP HP Générateur HP Condenseur HP Condenseur Générateur
Cycle à double-effet
Condenseur
Générateur
HP
HP
Générateur
HP
Condenseur
HP
Condenseur
Générateur
Condenseur
Condenseur
Générateur
MP
MP
MP
Générateur MP
Absorbeur
Absorbeur
Absorbeur
Evaporateur
Evaporateur
Évaporateur
En ajoutant un générateur et un condenseur haute
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
pression (HP), la chaleur dégagée par ce dernier fait
IUT A,
Département
fonctionner « gratuitement » le générateur moyenne
Génie Civil,
pression (MP).
36/49
Villeurbanne
Cycle à double-effet avec récupération chaleur interne Condenseur Générateur HP HP Générateur HP Échangeur
Cycle à double-effet avec
récupération chaleur interne
Condenseur
Générateur
HP
HP
Générateur
HP
Échangeur
Échangeur
de chaleur
Condenseur
HP
Condenseur
Condenseur
Générateur
MP
MP
MP
Échangeur
Échangeur
Générateur MP
de chaleur
Absorbeur
Absorbeur
Evaporateur
Évaporateur
En plus du double-effet, toutes les récupérations
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
internes de chaleur sensibles peuvent aussi être faites
IUT A,
Département
(ici deux échangeurs solution / solution)
Génie Civil,
37/49
Villeurbanne
Quelques exemples de COP Sources de chaleur à 85, 35 et 5°C • COP cycle
Quelques exemples de COP
Sources de chaleur à 85, 35 et 5°C
• COP cycle simple effet sans récupération : 0,67
• COP cycle simple effet avec récupération : 0,8
Sources de chaleur à 60, 25 et 5°C
• COP cycle simple effet avec récupération : 0,87
Sources de chaleur à 100, 30 et 5°C
• COP cycle simple effet avec récupération : 0,86
Combinaison des deux derniers
• COP cycle double effet avec récupération : 1,52
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
38/49
Villeurbanne
Quelques vues de machines Eau+LiBr industrielles Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences
Quelques vues de
machines Eau+LiBr industrielles
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
39/49
Villeurbanne
Millenium York (photo) Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
Millenium York (photo)
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
40/49
Villeurbanne
Millenium York (schéma) Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
Millenium York
(schéma)
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
41/49
Villeurbanne
Trane-Classic (photo) Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur IUT
Trane-Classic (photo)
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
42/49
Villeurbanne
Carrier et Broad (photos) Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’
Carrier et Broad (photos)
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
43/49
Villeurbanne
Ce à quoi vous avez échappé : Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les
Ce à quoi vous avez échappé :
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
44/49
Villeurbanne
Les cycles et machines NH 3 +H 2 O • Au générateur, de la vapeur
Les cycles et machines NH 3 +H 2 O
• Au générateur, de la vapeur d’eau
part avec la vapeur d’ammoniac :
il faut un rectifieur pour les séparer.
• Pour températures < 0°C,
pour cycles avancés (GAX).
Condenseur
Générateur
• Souvent avec échangeur de
chaleur entre NH 3 liquide
sortie condenseur et vapeur
sortie évaporateur.
Échangeur
Échangeur
Absorbeur
• Construites à l’unité.
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
45/49
Villeurbanne
Les cycles triple-effet • Ils consistent à rajouter un troisième effet au cycle double effet
Les cycles triple-effet
• Ils consistent à rajouter
un troisième effet
au cycle double effet (!).
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
46/49
Villeurbanne
Les cycles GAX (Generator-Absorber heat-eXchanger) • Les cycles à sorption liquide les plus avancés, les
Les cycles GAX
(Generator-Absorber heat-eXchanger)
• Les cycles à sorption liquide
les plus avancés, les plus efficaces.
Un fluide caloporteur
supplémentaire assure
des échanges à contre-
courant de l’absorbeur
vers le générateur.
Condenseur
Générateur
Échangeur
Échangeur
Absorbeur
Evaporateur
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
47/49
Villeurbanne
et … • Les aspects économiques, • La maintenance, • Les sources d’énergie, • etc…
et …
• Les aspects économiques,
• La maintenance,
• Les sources d’énergie,
• etc…
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
48/49
Villeurbanne
Remerciements … à vous, tout d’abord, pour votre attention, et aussi à Jean Castaing-Lasvignottes (Maître
Remerciements …
à vous, tout d’abord, pour votre attention,
et aussi à Jean Castaing-Lasvignottes
(Maître de Conférences à l’Université de Pau et
des Pays de l’Adour, UPPA, Pau)
pour son cours très complet sur
les systèmes à absorption liquide :
http://jc.castaing.free.fr/ens/abs/abscours.pdf.
Autre lien :
http://neveu.pierre.free.fr/enseignement/abs_liquide/cours.html.
Laboratoire d’ Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’ Ingénieur
IUT A,
Département
Génie Civil,
49/49
Villeurbanne