Vous êtes sur la page 1sur 17
Infections cornéennes Tristan BOURCIER – OPHTALMOLOGIE Université de STRASBOURG
Infections cornéennes
Tristan BOURCIER – OPHTALMOLOGIE
Université de STRASBOURG
OPHTALMO INFECTIO MiCROBIO PHARMACIE
OPHTALMO
INFECTIO
MiCROBIO
PHARMACIE

23/11/12

KERATITE TRAUMATISME SECHERESSE TOXICITE ALLERGIE INFECTION IMMUNITAIRE Bacteries Champignons Parasites Virus
KERATITE
TRAUMATISME
SECHERESSE
TOXICITE
ALLERGIE
INFECTION
IMMUNITAIRE
Bacteries
Champignons
Parasites
Virus
Staphylococcus 98%
1% Candida
HSV
Streptococcus
Acanthamoeba 1%
Aspergillus
VZV
Pseudomonas
Microsporidia
Fusarium
ADV
Enterobacteria
NTM
§  Kératomycoses = infections rares §  Incid. Croissante (CORTICOIDES) §  Retard diagnostique § 
§ 
Kératomycoses = infections rares
§ 
Incid. Croissante (CORTICOIDES)
§  Retard diagnostique
§  Traitement Med / X
§  Pronostic
§  Y penser systématiquement /
grattage cornéen +/- MC
2/3 Champignons 1/3 §  Climats chauds §  Traumatisme végétal §  Climats tempérés §  Pathologie de
2/3
Champignons
1/3
§  Climats chauds
§  Traumatisme végétal
§  Climats tempérés
§  Pathologie de surface
knt, hsv, paupières …
Chirurgie cornéenne, lentilles de contact
CORTICOIDES M
ü  Œil rouge + CPK ü  Douleur ü  Larmoiement ü  Photophobie ü  Blépharospasme ü  Baisse
ü  Œil rouge + CPK
ü  Douleur
ü  Larmoiement
ü  Photophobie
ü  Blépharospasme
ü  Baisse d’acuité visuelle

23/11/12

Pathologies rares Kératomycoses: incidences Variations géographiques New York 57 cas / 16 ans 1.2% IC
Pathologies rares
Kératomycoses: incidences
Variations géographiques
New York
57 cas / 16 ans
1.2% IC
Candida
France XVXX
1%
Japon
Miami
125 cas / 10 ans
Turquie
10%
22%
20%
Chine
Fusarium
62%
Paraguay
Inde
34 à 80%
26%
Australie 5%
Incidence croissante
ü Meilleure reconnaissance des caractéristiques cliniques
ü Amélioration des techniques de laboratoire
ü Nombre croissant des interventions chirurgicales
ü Corticoïdes
Fusarium
Fusarium
Aspergillus
Aspergillus
Candida Penicillium Fusarium Candida
Candida
Penicillium
Fusarium
Candida

23/11/12

Aspergillus Lasiodiplodia Fusarium Candida
Aspergillus
Lasiodiplodia
Fusarium
Candida
Diagnostic microbiologique Grattage cornéen
Diagnostic microbiologique
Grattage cornéen
Kit de GRATTAGE cornéen Direct Culture Bacteriologie Mycologie Virologie Acanth.
Kit de GRATTAGE cornéen
Direct
Culture
Bacteriologie
Mycologie
Virologie
Acanth.
HRT II module cornée §  Heidelberg Retina Tomograph II §  Macula, papille §  2004 •
HRT II module cornée
§  Heidelberg Retina
Tomograph II
§  Macula, papille
§  2004
•   Module cornéen
•   HRT ð confocal
•   Dynamique
•   Coupes coronales

23/11/12

Diagnostic microbiologique FUSARIUM ASPERGILLUS CANDIDA parapsilosis Sabouraud Grattage cornéen Coloration PAS 3 J
Diagnostic microbiologique
FUSARIUM
ASPERGILLUS
CANDIDA parapsilosis
Sabouraud
Grattage cornéen
Coloration PAS
3 J à 3 SEM
CORNÉE NORMALE
CORNÉE NORMALE
HRT II module cornée
HRT II module cornée
20-30%
20-30%

23/11/12

Antifongiques
Antifongiques
HRT II module cornée 20-30% 23/11/12 Antifongiques 5
Vendredi 17H45
Vendredi 17H45
Dimanche 08H
Dimanche 08H

23/11/12

Samedi 10H30
Samedi 10H30
Lundi 14H30
Lundi 14H30
23/11/12 7
23/11/12 7

23/11/12

23/11/12 7
23/11/12 7
23/11/12 8
23/11/12 8

23/11/12

23/11/12 8
23/11/12 8
Comment ne pas passer à côté d’une KA Faculté de médecine Pr Tristan BOURCIER
Comment ne pas passer
à côté d’une KA
Faculté
de médecine
Pr Tristan BOURCIER
KERATITES TRAUMATIQUE Œil SEC TOXIQUE ALLERGIE IMMUNITAIRE INFECTION Champi Amibes Bacteries Virus gnons
KERATITES
TRAUMATIQUE
Œil SEC
TOXIQUE
ALLERGIE
IMMUNITAIRE
INFECTION
Champi
Amibes
Bacteries
Virus
gnons
libres
Staphylococcus
Candida
HSV
Streptococcus
Acanthamoeba
Aspergillus
VZV
Pseudomonas
Naeglaria
Fusarium
ADV
Enterobacteria
NTM

23/11/12

KA: conclusions §  Tout HERPES cornéen survenant chez un porteur de lentilles de contact est
KA: conclusions
§  Tout HERPES cornéen survenant chez un
porteur de lentilles de contact est une AMIBE
jusqu’à preuve du contraire
§  Tous les OUTILS MODERNES doivent être
utilisés pour affirmer / infirmer le
DIAGNOSTIC
§  PRONOSTIC: la « pire » des infections
cornéennes (Douleurs, Durée, 31% < 2/10)
Epidémiologie §  1973 USA §  1980: incidence croissante // lentilles de contact §  Variations géographiques
Epidémiologie
§  1973 USA
§  1980: incidence croissante // lentilles de
contact
§  Variations géographiques
•   1.3 / million hab. / an USA
•   20 / million hab. / an Grande Bretagne
•   France ?
§  Protozoaires libres §  Acanthamoeba §  AIR •   Naegleria •   Hartmannella •  
§  Protozoaires libres
§  Acanthamoeba
§  AIR
•  
Naegleria
•  
Hartmannella
Balamuthia
Sappinia
Valhkampfia
§  TERRE
§  EAU
•   Robinet
•   Piscines
•   Réservoirs, citernes
•   Étangs, mares, lacs, mer, nappes, canaux
•   Climatisations, refroidissement centrales nucléaires
•   Bouteilles d’eau minérale
Facteurs de risque (France / UK / USA ) 1.  Lentilles de contact (90-95%) •
Facteurs de risque (France / UK / USA )
1.  Lentilles de contact (90-95%)
Eté > hiver
34% swimming, 36% overnight
53% femmes, 47% hommes
Age moyen 34 ans
Chew HF. Cornea, 2011; 30: 435-41
2.  Traumatisme cornéen (5-10%)
•  
+/- exposition à l’eau / végétaux / insectes

23/11/12

Kyste Trophozoïte Invasive Mobile Réplicative Se nourrit de bactéries Pas d’activité métabolique Chaleur +
Kyste
Trophozoïte
Invasive
Mobile
Réplicative
Se nourrit de bactéries
Pas d’activité métabolique
Chaleur + 56°C
Froid – 196°C
Δ pH
Désinfectants
Plusieurs mois
Melle C 34 ans, LSH, eau du robinet
Melle C 34 ans, LSH, eau du robinet
23/11/12 KNR 11
23/11/12 KNR 11

23/11/12

23/11/12 KNR 11
KNR
KNR
23/11/12 OCT SD module cornée §  Epithéliopathie très douloureuse §  Kératonévrite §  Pseudodendrite
23/11/12 OCT SD module cornée §  Epithéliopathie très douloureuse §  Kératonévrite §  Pseudodendrite

23/11/12

OCT SD module cornée
OCT SD module cornée
§  Epithéliopathie très douloureuse §  Kératonévrite §  Pseudodendrite §  = Phase I de la KA
§  Epithéliopathie très douloureuse
§  Kératonévrite
§  Pseudodendrite
§  = Phase I de la KA
23/11/12 13
23/11/12 13

23/11/12

23/11/12 13
23/11/12 13
23/11/12 DEP 14
23/11/12 DEP 14

23/11/12

23/11/12 DEP 14
DEP
DEP
Surinfection
Surinfection
HTO
HTO

23/11/12

Surinfection HTO 23/11/12 Perforation 15
Perforation
Perforation
Facteurs de mauvais pronostic §  Age > 50 ans §  Femme §  AV initiale <
Facteurs de mauvais pronostic
§  Age > 50 ans
§  Femme
§  AV initiale < 20/50
§  Atteinte stromale
Diagnostic microbiologique MGG x 100 Grattage cornéen Culot de centrifugation du liquide de boîtier et
Diagnostic microbiologique
MGG x 100
Grattage cornéen
Culot de centrifugation du liquide de
boîtier et écouvillonnage des parois
HES x 1250

23/11/12

Actuellement §  DELAI Δg moyen = 39 jours §  69% pts AB topiques §  66%
Actuellement
§  DELAI Δg moyen = 39 jours
§  69% pts AB topiques
§  66% pts traités herpès
§  69% corticoïdes avant Δg
DELAI Δg moyen = 39 jours §  69% pts AB topiques §  66% pts traités herpès
   
   
 

Traitement

PHMB ou Chlorhexidine 0.02%

Local (EPI)

(Pharmacie hospitalière)

       

1

 
         

goutte par heure, y compris la nuit le 1 er et le 2 ème

 

jour puis 1 goutte par heure le jour du 3 au 5 ème jour puis 1 goutte toutes les 2 heures du 6 au 13 ème jour puis 1 goutte, 4 fois par jour du 14 au 20 ème jour à poursuivre 2-4 mois

 

Désomédine 0,1%®

goutte par heure, y compris la nuit le 1 er et le 2 ème jour puis 1 goutte 4 fois par jour pendant 2-4 mois

1

Traitement

 

Triflucan®

 

général

800mg J1 puis 400 mg/j pendant 2-4 mois

(STRO)

(STRO)

 
(STRO)  

23/11/12

Kératoplastie §  À chaud (8-10%) •   Que perforations imminentes ou avérées §  À distance
Kératoplastie
§  À chaud (8-10%)
•   Que perforations imminentes ou avérées
§  À distance (15-20%)
•   Rejet
•   Récurrence 10-21 jours
•   Exacerbation de l’inflammation