Vous êtes sur la page 1sur 16

L ATITUDES, destination niveau B1

CD1 CD2 CD1 CD2
CD1
CD2
CD1
CD2

www.didierfle.com/latitudes

L ATITUDES, destination niveau B1 CD1 CD2 CD1 CD2 www.didierfle.com/ latitudes
L ATITUDES, destination niveau B1 CD1 CD2 CD1 CD2 www.didierfle.com/ latitudes

LATITUDES

L’ESPRIT DE LA COLLECTION

Les objectifs et les contenus de LATITUDES ont été définis en tenant compte des principes du Cadre européen commun de référence pour les langues.

La méthode vise à mener les apprenants vers l’autonomie en les rendant conscients et responsables de leur apprentissage. Ils sont naturellement conduits à communiquer et à réaliser des tâches en français. L’apprentissage des savoirs et savoir-faire langagiers va de pair avec la découverte des réalités socioculturelles propres à la France et à la francophonie.

Avec LATITUDES 1 ET 2, les compétences relevant du niveau élémentaire A1/A2 sont acquises de manière progressive et structurée. LATITUDES 3 constitue le dernier niveau de l’ensemble. Couvrant le niveau B1, il dote les apprenants des outils nécessaires à une production autonome tout en leur assurant l’acquisition langagière liée à la maîtrise des discours.

Découvrez à travers cette dernière parution, les choix et l’organisation de la méthode.

SOMMAIRE

LATITUDES 3 : présentation Le site LATITUDES Les packs numériques

p. 4 à 14 p. 15 p. 16

TOUTE LA COLLECTION

N
N

AUTEURS DE LA MARI E-NOË LLE

COLLECTI ON : R É GI NE MÉ RI EUX, YVES LOI SEAU, EMMANUEL LAI NÉ , COCTON, MATHI LDE LANDI ER, ANNELI NE DI NTI LHAC

Le LIVRE DE L’ÉLÈVE ET LES 2 CD AUDIO INCLUS L’ouvrage comporte une structure récurrente qui facilite la prise en main de l’outil. Les apprenants sont souvent sollicités et construisent peu à peu leur compétence avec les activités proposées. Les 2 CD audio inclus contiennent toutes les activités orales de la méthode. Leur présence dans le livre favorise l’autonomie de l’apprenant.

Le CAHIER D’EXERCICES + CD AUDIO pour travailler toutes les compétences de communication et systématiser les points de grammaire, de vocabulaire et de phonétique. Les corrigés sont inclus.

Le GUIDE PÉDAGOGIQUE propose des pistes d’exploitation, le déroulé et le corrigé des activités ainsi que des références culturelles et des activités complémentaires.

Pour Latitudes 1 et 2, les DVD sont constitués de documents authentiques courts qui reprennent les thèmes du livre de l’élève. Ils sont accompagnés d’un livret pédagogique.

En libre accès, le site WWW.DIDIERLATITUDES.COM Des activités orales et écrites autocorrectives organisées selon les unités des manuels niveaux 1 et 2.

LATITUDES 1 A1/A2 LATITUDES 2 A2/B1 LATITUDES 3 B1
LATITUDES 1
A1/A2
LATITUDES 2
A2/B1
LATITUDES
3
B1

LES RESSOURCES NUMÉ RI QUES LE PACK NUMÉ RI QUE CLASSE
LES RESSOURCES NUMÉ RI QUES LE PACK NUMÉ RI QUE CLASSE LE PACK NUMÉ RI QUE CLASSE

Pour les niveaux 1 et 2. L’intégralité du livre, du cahier et des CD audios en format numérique sur CD-rom. À utiliser avec un TBI ou un vidéoprojecteur pour animer la classe.

Le DVD correspondant est inclus dans le pack.

Voir en page 16 de ce document.

WWW. DI DI ERLATI TUDES. COM

Un site d’activités orales et écrites autocorrectives organisées selon les unités des manuels 1 et 2. En libre accès.

LE GUI DE PÉ DAGOGI QUE TÉ LÉ CHARGEABLE

Identique à la version papier, il est en téléchargement gratuit sur notre site.

N
N

LATITUDES 1

LATITUDES 2

LATITUDES 3

Livre de l’élève + 2 CD audio

47 5643 3

Livre de l’élève + 2 CD audio

47 5644 1

Livre de l’élève + 2 CD audio

47 5552 6

Pack numérique

44 3720 8

mai 10

Pack numérique

44 3721 6

mai

10

Cahier d’exercices + CD audio

47 5553 4

juin 10

Cahier d’exercices + CD audio

47 5646 6

Cahier d’exercices + CD audio

47 5647 4

Guide pédagogique

47 6471 8

juin

10

Cahier d’exercices + CD audio (version pour anglophones) Guide pédagogique DVD + livret

47 5650 8 47 8884 0 47 8885 7

Guide pédagogique DVD + livret

47 8886 5 47 8887 3

DES PARCOURS ORIENTÉS VERS LA PRODUCTION

LATITUDES offre des parcours qui dotent les apprenants des aptitudes nécessaires à la réalisation de productions variées individuelles ou collectives. Les tâches finales, aboutissement des unités, permettent de réinvestir de manière concrète les acquis.

Chaque unité vise un objectif de communication global.

Des tâches guidées pour permettre à l’apprenant de réinvestir ses acquis et exercer ses compétences de façon collaborative.

[4]

Latitudes 3 : Parcours d’apprentissage Objectifs de unité a Tâche Documents communication Objectifs de Des
Latitudes 3 : Parcours d’apprentissage
Objectifs de
unité
a Tâche
Documents
communication
Objectifs de
Des documents
unité
a Tâche
Documents
uStructurer son propos
Les métiers de demain
Écrit :
unité 6
communication
• Exprimer sa capacité à
• Comment réussir un entretien d’embauche ? :
uConcevoir un site
authentiques pour
Des souvenirs en
Écrit :
Vous avez
faire quelque chose
article de presse
unité 1
uRaconter au passé
d’informations
• Dire qu’on se souvient
boîte !
• Les souvenirs s’invitent à l’âge adulte : article
• Exprimer son intérêt pour
• Le travail en France : brève
le poste !
sur les métiers
découvrir une langue
Inoubliable !
• Dire qu’on a oublié
uÉcrire un
de presse
quelque chose
Oral :
• Rappeler quelque chose
à quelqu’un
témoignage pour
contribuer à la
mémoire collective
du monde
• Inspecteur Delafond : bande dessinée policière
Page 88
• Commencer une
discussion
• Et si c’était ça le bonheur ? : émission radio
vivante.
Page 8
Oral :
• Un cadre sup’ et sa coach : reportage radio
• Abd Al Malik : interview radio
Autoévaluation
B1
• Prendre la parole dans
une discussion
• Kenya l’éléphante : extrait du journal radio
Autoévaluation
B1
uParler d’un lieu
La ville de demain
Écrit :
unité 2
• Décrire un lieu
uParticiper à la
• Quelque chose en lui de Bartleby, extrait du
Écrit :
Venez
chez moi !
• Comparer
création d’une ville
idéale
roman de Philippe Delerm
unité 7
uExposer ses motivations
Quartiers solidaires
• Exprimer la cause et
• L’aide à la personne : extrait de blogue
• Les tendances du logement idéal : article de presse
uCréer une plaquette
la conséquence
• Petites-annonces
• Message électronique
Besoin
de présentation
• Demander de l’aide
• Les voisins, une deuxième famille : article
d’aide ?
d’un projet
Page 24
Oral :
• Proposer ses services
de presse
d’entraide
• Zevisit.com : balade audio-guidée
• Exprimer le but
• Dessin de presse sur la solidarité
Page 104
• Une ville, un jour : émission radio
Oral :
• Le retour aux tours : reportage radio
Autoévaluation
B1
• Lisa Charrier : interview radio
• Si loin, si proche : reportage radio
Autoévaluation
B1
• Radio Canada : reportage radio
uParler de quelqu’un
À vos micros !
Écrit :
unité 3
• Décrire une personne
uRéaliser une
• Le Ciel t’aidera, extrait du roman de Sylvie Testud
uDébattre
Toi, moi :
Écrit :
unité 8
Débats de société,
Vous les
• Rapporter les propos
de quelqu’un
• L’éducation d’une fée, extrait du roman de
Didier van Cauwelaert
• La discrimination positive : forum internet
Tous
• Agathe Cléry : synopsis de film
connaissez ?
interview pour
une émission
de radio
• Exprimer la concession
quelle différence ?
• Exprimer l’opposition
uPréparer un débat
sujets d’actualité :
• Sylvie Testud : interview
• Argumenter
• La répartition des tâches familiales : article
égaux ?
• Structurer une interaction
de presse
Page 40
Oral :
des thèmes citoyens
verbale
• Ils cherchent l’amour… : émission radio
Page 120
Oral :
• Première rencontre : émission radio
• Stop aux discriminations ! : micro-trottoir
Autoévaluation
B1
• Exprimer l’accord et
le désaccord
pour favoriser la prise
• La Grande Sophie : reportage radio
• Le féminisme est-il en crise ? : débat radio
• Médecins sans frontières : témoignage
Autoévaluation
B1
de parole.
Bien-être,
unité 4
uParler de soi
Écrit :
• « Viens voir » : chanson de Tiken Jah Fakoly
• Exprimer la souffrance
naturellement !
• Vive la thalasso ! : article de presse
Êtes-vous
physique
uOrganiser une
• Pourquoi manger mieux ? : campagne de
uRéagir et dénoncer
Agir pour
Écrit :
unité 9
sensibilisation
• Un accord de Copenhague insuffisant : article
zen ?
• Exprimer le plaisir,
la joie, le bonheur
journée du
• Exprimer la colère
l’environnement
bien-être
• L’eau… plaisir ! : article de presse
En vert et
• Exprimer la déception
de presse
uParticiper à un
• Petites-annonces
• Exprimer l’espoir
• La roue tourne : article de presse
contre tout !
concours sur
Page 56
• Exprimer le doute
• L’État met le paquet sur le fret : article de presse
Oral :
• Forum internet
Page 136
le développement
durable
• Lumière, lumière… : reportage radio
Autoévaluation
B1
• Une séance d’hypnose en direct : reportage radio
Oral :
• René Ngongo : interview radio
uExprimer ses sentiments
et ses émotions
Et si on créait ?
Écrit :
unité 5
• Yves Cochet : interview radio
Autoévaluation
B1
uProposer un projet
• Maville.com : site internet culturel
• C’est pas du vent : émission radio
Envie de
• Exprimer des sentiments
culturel
• Critiques de spectacles
• Donner un avis critique
• Et si on téléchargeait légalement ? : article de presse
culture ?
unité 9
page 153
• Exprimer le regret et
page 154
Oral :
Latitudes 3 : Parcours d’apprentissage
le reproche
Outils
Grille pour l’autoévaluation B1
Préparations au DELF B1
Corrigés des autoévaluations
Objectifs de
page 160
Productions
Page 72
• Demandez le programme ! : émission radio
unité
a Tâche
Documents
Savoirs linguistiques
Pratiques de l’oral
Francophonies
communication
orale et écrite
• Exprimer l’hypothèse
uStructurer son propos
Les métiers de demain
Écrit :
• Les articulateurs du discours
L’accent d’insistance
Ces Français qui ne
unité 6
Oral : passer un entretien
Précis grammatical
Exprimer sa capacité à
page 162
Comment réussir un entretien d’embauche ? :
• Le participe présent
d’embauche
veulent plus travailler
Objectifs de
De l’art, de l’art ! : émission culturelle
uConcevoir un site
Productions
faire quelque chose
article de presse
unité
• a Tâche
Documents
Savoirs linguistiques
communication
Vous avez
le poste !
• Le lexique du travail
Pratiques de l’oral
Francophonies
d’informations
orale et écrite
Écrit : rédiger une lettre
Exprimer son intérêt pour
Le travail en France : brève
sur les métiers
Page 152
de motivation
quelque chose
uRaconter au passé
Des souvenirs en
Écrit :
• Passé composé, imparfait,
Oral : raconter une histoire
Fonction des pauses
Les griots :
unité 1
Transcriptions
page 176
Oral :
Autoévaluation
Commencer une
B1
• boîte !
Dire qu’on se souvient
Les souvenirs s’invitent à l’âge adulte : article
plus-que-parfait
insolite
dans la chaîne parlée
mémoires du monde
Page 88
Et si c’était ça le bonheur ? : émission radio
discussion
Inoubliable !
• uÉcrire un
Dire qu’on a oublié
de presse
• Accords du participe passé des
Un cadre sup’ et sa coach : reportage radio
Écrit : écrire une enquête
• Rappeler quelque chose
témoignage pour
Inspecteur Delafond : bande dessinée policière
Prendre la parole dans
verbes pronominaux
policière
Index des contenus
page 190
une discussion
Page 8
à quelqu’un
contribuer à la
• Le lexique du souvenir
Oral :
mémoire collective
• Abd Al Malik : interview radio
Autoévaluation
Autoévaluation
B1
B1
du monde
• Kenya l’éléphante : extrait du journal radio
uParler d’un lieu
La ville de demain
Écrit :
• La place des adjectifs
Oral : réaliser une visite
Spécificités du langage
Montréal,
uExposer ses motivations
Quartiers solidaires
Écrit :
• L’expression de la cause
• Oral : exposer un projet
L’accent québécois
Voisins solidaires
unité 2
unité 7
• uParticiper à la
Décrire un lieu
Quelque chose en lui de Bartleby, extrait du
• Les nuances de sens des adjectifs
audio-guidée de sa ville
parlé et du style familier
une ville idéale ?
Exprimer la cause et
• L’aide à la personne : extrait de blogue
• L’expression de la conséquence
(Suisse et Belgique)
uCréer une plaquette
• Écrit : écrire une lettre
Venez
• création d’une ville
Comparer
roman de Philippe Delerm
• Le pronom relatif dont
Besoin
la conséquence
• Petites-annonces
• L’expression du but
de présentation
• Écrit : répondre à une
de demande
idéale
• Les tendances du logement idéal : article de presse
Les indéfinis
• Demander de l’aide
• Les voisins, une deuxième famille : article
• Le lexique de la solidarité
chez moi !
d’aide ?
d’un projet
4
demande d’informations
• Message électronique
• Le lexique de l’habitat
6
• de presse
Proposer ses services
d’entraide
• Exprimer le but
Dessin de presse sur la solidarité
Page 24
Oral :
Page 104
• Zevisit.com : balade audio-guidée
Oral :
• Une ville, un jour : émission radio
• Lisa Charrier : interview radio
Autoévaluation
• Le retour aux tours : reportage radio
B1
Autoévaluation
• Radio Canada : reportage radio
B1
• Si loin, si proche : reportage radio
uDébattre
Toi, moi :
Écrit :
• L’expression de la concession
• Oral : exposer ses arguments
Les interjections
Regarde-moi,
unité 8
uParler de quelqu’un
À vos micros !
Écrit :
• Les pronoms relatifs composés
unité 3
Oral : faire le portrait de
La dénasalisation
Elles chantent en
• quelle différence ?
Exprimer la concession
La discrimination positive : forum internet
• L’expression de l’opposition
je te dirai qui je suis…
• Décrire une personne
uRéaliser une
• Le Ciel t’aidera, extrait du roman de Sylvie Testud
• Discours rapporté et
quelqu’un
français !
• Écrit : écrire un essai
Tous
Agathe Cléry : synopsis de film
(Francophonies et
• uPréparer un débat
Exprimer l’opposition
• Le lexique des discriminations
Vous les
• concordance des temps
Rapporter les propos
interview pour
• L’éducation d’une fée, extrait du roman de
argumentatif
• Écrit : écrire une biographie
• La répartition des tâches familiales : article
Argumenter
préjugés)
de quelqu’un
une émission
Didier van Cauwelaert
Le lexique de la description physique
égaux ?
connaissez ?
• Structurer une interaction
de presse
de radio
Sylvie Testud : interview
et morale
verbale
Page 120
Oral :
Page 40
Oral :
Exprimer l’accord et
• Stop aux discriminations ! : micro-trottoir
• Ils cherchent l’amour… : émission radio
le désaccord
• Première rencontre : émission radio
• Le féminisme est-il en crise ? : débat radio
Autoévaluation
B1
• La Grande Sophie : reportage radio
• Médecins sans frontières : témoignage
Autoévaluation
B1
• « Viens voir » : chanson de Tiken Jah Fakoly
Bien-être,
Écrit :
• Les indicateurs de temps
Intonation :
France : tendance bio
unité 4
uParler de soi
Oral : parler à quelqu’un de
Exprimer la souffrance
naturellement !
• Vive la thalasso ! : article de presse
• Le gérondif
ses problèmes
suggestion et conseil
uRéagir et dénoncer
Agir pour
Écrit :
• Indicatif ou subjonctif ? (2)
Oral : faire un discours pour
L’accent du Sud-Ouest
Écologies d’Outre-Mer
unité 9
Êtes-vous
physique
uOrganiser une
• Pourquoi manger mieux ? : campagne de
• Le lexique du bien-être
• l’environnement
Exprimer la colère
Un accord de Copenhague insuffisant : article
• Le futur antérieur
dénoncer des problèmes
Écrit : écrire un témoignage
Exprimer le plaisir,
journée du
sensibilisation
zen ?
• pour un courrier des lecteurs
la joie, le bonheur
bien-être
L’eau… plaisir ! : article de presse
En vert et
contre tout !
• de presse
Exprimer la déception
• Le lexique de l’environnement
uParticiper à un
Écrit : écrire un article
• Exprimer l’espoir
• La roue tourne : article de presse
concours sur
• Petites-annonces
de presse
• Exprimer le doute
• L’État met le paquet sur le fret : article de presse
Page 56
le développement
• Forum internet
Oral :
Page 136
durable
• Lumière, lumière… : reportage radio
Autoévaluation
Oral :
B1
• Une séance d’hypnose en direct : reportage radio
• René Ngongo : interview radio
• Yves Cochet : interview radio
uExprimer ses sentiments
Et si on créait ?
Écrit :
• Indicatif ou subjonctif ? (1)
Groupes et rythme
unité 5
Oral : présenter une œuvre
Le cinéma africain
Autoévaluation
B1
C’est pas du vent : émission radio
et ses émotions
uProposer un projet
• Maville.com : site internet culturel
• Le subjonctif dans l’expression
d’art
Envie de
• des sentiments
Exprimer des sentiments
culturel
• Critiques de spectacles
• Écrit : écrire une lettre à
unité 9
page 153
• Donner un avis critique
Et si on téléchargeait légalement ? : article de presse
• Le conditionnel passé
culture ?
des amis pour proposer des
page 154
Exprimer le regret et
• L’hypothèse avec si
• Oral :
sorties culturelles
Outils
le reproche
• Le lexique de la critique culturelle
Grille pour l’autoévaluation B1
Préparations au DELF B1
Corrigés des autoévaluations
page 160
Page 72
• Demandez le programme ! : émission radio
Exprimer l’hypothèse
page 162
• De l’art, de l’art ! : émission culturelle
Page 152
Précis grammatical
Transcriptions
page 176
Autoévaluation
B1
Index des contenus
page 190
4
5
6
7

MOTIVER L’APPRENTISSAGE

Introduite par un contrat d’apprentissage qui implique l’apprenant, chaque unité permet d’atteindre un objectif global. Annoncée en début d’unité, la tâche finale contribue à donner du sens à l’apprentissage.

n o i t unité 1 INOUBLIABLE ! a Contrat d’apprentissage Objectif Raconter au passé
n
o
i
t
unité 1
INOUBLIABLE !
a
Contrat d’apprentissage
Objectif
Raconter au passé
Tâche
Écrire un témoignage
u
Contribuez à la mémoire collective du
monde en laissant un témoignage ou
un souvenir aux générations futures.
Outils
les temps du passé
les verbes pronominaux
le lexique du souvenir
l
a
B1
8
9
LATITUDES 3 - unité 1 p 8-9
v
é
o
t
u
A

Objectif de

communication

global

Un projet

collectif qui

mobilise les

acquis

Des éléments

linguistiques

pour atteindre

les objectifs

fixés

Des bilans

d’autoévaluation

sont proposés

après chaque

unité.

Collection LATITUDES

[5]

L’ACCÈS À UNE LANGUE AUTHENTIQUE

Le processus d’acquisition est fondé sur la compréhension de documents authentiques, écrits ou oraux, à partir desquels l’apprenant va repérer les actes de parole et les faits linguistiques. La systématisation « S’entraîner » peut être faite au cours de la séance, ou en dehors de la classe, de façon autonome. Les actes de parole découverts sont immédiatement utilisés dans des micro-productions.

unité 1 unité 1 Exposition à des documents écrits ou oraux au service de la
unité 1
unité 1
Exposition à
des documents
écrits ou oraux
au service de la
thématique et de
l’objectif global
Convoqués tout au long de notre existence, les souvenirs
d’enfance nous disent qui nous sommes.
Cela lui arrive de temps en temps. Quand il sort ces gâteaux
ronds de la boîte, à l’heure du goûter de ses enfants,
Marc, 41 ans, en prend un et le croque en se demandant
s’il retrouvera la sensation que ces mêmes gâteaux lui
procuraient quand il en mangeait à 6 ans, en rentrant de
l’école. Pour Agnès, une Parisienne de 36 ans, ce serait
plutôt une histoire de chocolat chaud. Adolescente, lors
de vacances en Italie, elle a bu dans un village de passage
«
una cioccolata calda », dont elle garde un souvenir déli-
cieux. « Depuis, à chaque fois que je vais en Italie, j’achète
une préparation pour chocolat chaud épais que je bois
ensuite de retour à Paris. Mais je n’ai jamais retrouvé le
goût exact de celui de mes 12 ans », lâche-t-elle en riant.
Nous avons tous ce genre de souvenirs qui resurgissent
au hasard des gestes du quotidien. « Nos sens sont de
grands fournisseurs de souvenirs agréables, constate le
psychologue et psychothérapeute Patrick Estrade. Quand
on est enfant, on perçoit le monde avec sérieux, on fait
tout avec sérieux. Nos sens, visuels, gustatifs, olfactifs,
sont des capteurs qui se traduisent en émotions. » […]
pas du tout du stress qu’il a pu y avoir dans cette situa-
tion. Je garde juste un souvenir magique de la dépanneuse
dans laquelle j’étais monté. Et je me souviens aussi que,
mes parents n’ayant pas les moyens d’acheter une autre
voiture, cet événement a marqué le début d’une période
formidable, où nous partions en vacances à vélo. En plus,
nous habitions Saint-Cloud, dans un environnement bour-
geois, et je garde finalement une certaine fierté d’avoir
vécu dans ce milieu de manière un peu atypique. »
Pendant toute notre existence, nous dialoguons avec nos
souvenirs. À travers eux, nous forgeons une partie de notre
«
Je me souviens parfaitement du réveillon de Noël de mes
3 ans, raconte ainsi Olivier, un scientifique de 34 ans. Nous
étions partis en voiture, mes parents et moi, pour dîner
chez mes grands-parents. Sur l’autoroute du Nord, la
personnalité et de notre rapport au monde. Nos souvenirs
d’enfance en disent long sur ce qu’on est à l’âge adulte, sur
ce qu’on désire ou ce qu’on aspire à devenir.
voiture est tombée en panne. Nous avons raté le réveillon,
nous sommes arrivés après minuit, mais je ne me souviens
Bruno Mallèvre
La Croix, 09/01/2008
Activités de
C’est clair ?
compréhension
1 Repérez dans l’article :
• qui raconte chaque souvenir,
globale
• quel âge a cette personne aujourd’hui,
• quel âge avait cette personne à l’époque,
• quand cela s’est passé,
• ce qui s’est passé.
2
Par deux, répondez.
Dans cet article, Patrick Estrade parle des différents sens :
« Nos sens visuels, gustatifs, olfactifs ».
Parlons-en !
le sens visuel
le sens gustatif •
1. Associez les éléments entre eux.
le sens olfactif
• l’odorat
• la vue
• le goût
S'entraîner
Exercice 6, p. 17
Des incitations à
l’interaction libre
Et vous, quel est votre avis ?
Pensez-vous comme le
journaliste que « nos
souvenirs d’enfance nous
disent qui nous sommes » ?
2. Pour chaque souvenir évoqué, retrouvez le sens correspondant.
10
DÉCOUVRIR
DÉCOUVRIR

[6]

Inoubliable ! 2 3 Écoutez et complétez la fiche de l’invité. Invité : Abd Al
Inoubliable !
2
3 Écoutez et complétez la fiche de l’invité.
Invité : Abd Al Malik
• L’invité est :
un écrivain
un sportif
un chanteur
• Lieu de naissance : …………………………….
• Date de naissance : …………………………….
• Dans quelle ville l’invité a-t-il passé la plus
grande partie de son enfance ?
Paris
Strasbourg
Brazzaville
Edwardsville
• Donnez trois images de sa vie au Congo.
• À partir de quel âge a-t-il des souvenirs ?
trois ans
six ans
six ans et demi
• Que ressent l’invité à la naissance de son frère ?
Un sentiment de joie.
Un sentiment d’existence.
Un sentiment de fierté.
Comment dire qu’on se souvient ou qu’on a oublié ?
4 Dans l’article, relevez deux formes avec « se souvenir »
et observez la construction de ce verbe.
2
5 Répondez.
1. Quelle expression Abd Al Malik utilise-t-il pour dire qu’il a des souvenirs ?
Je me souviens de tout.
Je me rappelle de tout.
Je n’ai rien oublié.
2. Quelle expression utilise-t-il pour dire qu’il n’a pas de souvenirs ?
Je n’ai pas le moindre souvenir de ce qui s’est passé avant.
Avant, je ne me rappelle de rien.
Avant, c’est le trou noir.
3
6 a) Écoutez et dites si ces personnes se souviennent ou ont oublié.
S'entraîner
Exercices 1 et 8, pp. 16-17
b) Relevez les expressions utilisées.
Production orale
7 Dans votre enfance, vous avez vécu un moment familial
que vous n’avez jamais oublié. Racontez.
11
LATITUDES 3 - unité 1 - p.10-11

Un travail sur les actes de parole sélectionnés dans les documents

Une systématisation modulable grâce à des renvois vers des entraînements à la grammaire, au lexique et à la communication

Une micro- production

orale ou écrite pour un réemploi immédiat

De l’objectif global va découler des sous-objectifs répondant aux besoins de communication. Exposé à différents types de documents, l’apprenant va découvrir des réalisations langagières variées liées à l’objectif global.

unité 1 unité 1 Inoubliable ! C’est clair ? 1 Complétez les notes de l’inspecteur
unité 1
unité 1
Inoubliable !
C’est clair ?
1
Complétez les notes de l’inspecteur de police.
S'entraîner
Exercice 7, p. 17
2 Répondez et comparez vos réponses
avec votre voisin.
1. D’après vous, qui est le voleur ?
2. Quels sont les indices qui vous ont
permis de le trouver ?
3.
Pour quelle raison cette personne
Manoir
des Roches
Objet retrouvé sur le lieu
:
a-t-elle commis le crime ?
M. le crime
Lieu
personnes
Date
interrogées Nombre
:
Lundi
Informations
: sur
et les
relations
Heure
– entre du –
Jolin
Nature
Legrand
main l’étalage la crime crime
Mlle
juin : victime effraction crime armée : 2009 :
Nom vol vol vol
de du
: :
jardinier
: :
Comment raconter au passé ?
Objet
du avec à à : 22 volé du
Autres
Mlle Lily informations de
:
3
Relisez l’enquête. Associez chaque phrase à sa fonction.
Montant :
1. Vous avez constaté le vol…
a. une action terminée avant une autre au passé
2. Il a brisé…, est entré, s’est dirigé…
b. une description dans le passé
3. Depuis trois ans. J’étais au chômage.
c. une situation dans le passé
4. Il faisait si chaud dehors.
d. une série d’actions terminées dans le passé
5. J’avais fini de tailler les arbres.
e. une action unique terminée dans le passé
4
Retrouvez dans la BD les verbes avec « se ».
S'entraîner
Exercices 2 à 5, pp. 16-17
Comment expliquez-vous l’accord du participe passé ?
« […] Et tout d’un coup le souvenir m’est
apparu. Ce goût, c’était celui du petit
morceau de madeleine que le dimanche
matin à Combray (parce que ce jour-là je
ne sortais pas avant l’heure de la messe),
quand j’allais lui dire bonjour dans sa
chambre, ma tante Léonie m’offrait
après l’avoir trempé dans son infusion de
thé ou de tilleul. […] »
Échangez.
1.
Dans cet extrait
Marcel Proust, Du côté de chez Swann, 1913.
littéraire, qu’est-ce qui
fait naître le souvenir
La madeleine de Proust : objet ou
micro-événement qui fait remonter à la
conscience le souvenir d’un événement ou
d’un contexte passé.
du narrateur ?
2.
Dans votre pays,
http://dictionnaire.reverso.net
y a-t-il une métaphore
(une image) pour parler
d’un souvenir d’enfance ?
12
13
DÉCOUVRIR

Un éclairage sur un point culturel français lié à la thématique.

Un questionnement qui invite à l’échange.

LATITUDES 3 - unité 1 - p.12-13

Collection LATITUDES

[7]

DES PRODUCTIONS QUI FAVORISENT L’AUTONOMIE

Dans la rubrique PRODUIRE l’apprenant est invité à identifier des stratégies de discours écrits et oraux en vue d’un réemploi des compétences acquises. La partie orale présente systématiquement un modèle de production et propose un travail spécifique sur les particularités de l’oral, notamment l’intonation.

Des modes d’emploi guident l’apprenant dans la production d’un type particulier de discours.

[8]

unité 1 unité 1 Inoubliable ! ÉCRIRE une enquête policière PARLER au passé 4 1
unité 1
unité 1
Inoubliable !
ÉCRIRE une enquête policière
PARLER au passé
4
1 Écoutez et répondez.
1. Qu’apprend-on au sujet de Kenya l’éléphante ?
2. Retrouvez les expressions utilisées pour dire que Kenya n’a
Un modèle de
production
authentique.
pas les papiers nécessaires.
3.
Qui défend les points de vue suivants à propos de
l’éléphante Kenya ?
• Kenya devrait retourner dans sa famille.
• Kenya n’avait pas l’air heureux.
• Kenya n’avait pas un mode de vie acceptable pour un éléphant.
4.
Pour Arsène Cagniac, le propriétaire de Kenya, l’éléphante « faisait partie de la famille »…
• Quel mot utilise-t-il pour parler d’elle ?
• Depuis combien de temps faisait-elle partie de la famille ?
• Jusqu’où est-il prêt à aller pour récupérer son éléphante ?
2
Quel titre pourriez-vous donner à ce document ?
Créer un effet de surprise
ou de suspens
L’inspecteur Delafond a mené une enquête criminelle.
Racontez (environ 200 mots).
À l’oral, les pauses brèves peuvent avoir
différentes significations.
En bleu, un
repérage des
A
Ces phrases expriment-elles la surprise,
Elles sont involontaires et indiquent une
5
phénomènes
la tristesse, l’enthousiasme, l’hésitation ou
hésitation.
Elles sont volontaires et produisent un effet
le désaccord ?
intonatifs.
d’insistance ou de mise en relief.
Pour écrire une enquête
policière au passé, je pense à :
6
B
Répétez en marquant une courte pause
Elles sont devant un mot ou une expression et
Quelles questions dois-je me poser ?
pour produire un effet de surprise.
produisent un effet de surprise ou de suspens.
Choisir un sujet d’enquête.
Quoi ?
Exemples : un vol, une disparition, un meurtre…
Attention : l’expression située directement
7
C
La pause indique-t-elle un effet
après une pause est souvent accentuée.
de surprise ou une hésitation ?
Donner des précisions sur le décor.
Où cela s’est-il passé ? Quand ?
Dans quelle pièce le crime a-t-il eu lieu ?
Avec quoi ? (arme, outil, corde, autre objet…)
Conseil : privilégiez un lieu fermé.
Exemples : un château, une maison, un musée, une banque, une gare…
À votre tour, racontez (ou inventez) une histoire insolite dont vous avez été témoin
ou acteur dans le passé.
Décrire la victime.
Qui ?
Conseil : la description de la victime peut aider à trouver le coupable.
Exemple : la victime était très grande (le coupable doit être fort).
Pour raconter une histoire
insolite, je pense à :
Quelles questions dois-je me poser ?
Une
production
orale guidée
pas à pas.
Préciser les circonstances et
organiser mes idées de manière
chronologique.
Qu’est-ce qui s’est passé ?
Conseil : donnez des indices pour identifier le coupable.
Exemple : le coupable s’est enfui avec la voiture (il sait conduire).
Déterminer le thème
de l’histoire.
Quoi ?
Conseil : choisissez des éléments inattendus (personnes, lieux, situations…).
Préciser les circonstances.
Quand ? Qui raconte ? Avez-vous un rôle dans l’histoire ? Lequel ?
Décrire les suspects et
mener un interrogatoire.
Combien de suspects ? Quelles sont leurs particularités ?
Conseil : choisissez entre trois et six suspects. Posez des questions
différentes à chacun d’entre eux afin de déstabiliser le lecteur.
Décrire la situation et
le déroulement des faits.
Où ? Qui ? Comment ?
Conseil : pensez à décrire le lieu, à présenter les personnes, à relater les faits.
Rédiger.
Choisissez le temps des verbes (imparfait, passé composé, plus-que-
parfait) selon leurs fonctions dans l’histoire.
Insister sur le caractère
insolite.
Conseil : faites des associations originales et explicitez une situation inattendue.
Exemples : Un éléphant… sans papiers ! Travailler… en maillot de bain !
Conclure.
Alors ?
Invitez le lecteur à trouver le coupable.
Susciter l’intérêt.
Conseil : jouez avec l’intonation. Utilisez les pauses brèves et accentuez les
informations originales.
14
15
LATITUDES 3 - unité 1 - p. 14-15
PRODUIRE
MODE D'EMPLOI
MODE D'EMPLOI

UN ENTRAÎNEMENT À LA CARTE

Dans chaque unité, les doubles pages S’ENTRAÎNER contiennent des exercices de grammaire, de lexique et de communication se rapportant aux sous-objectifs traités. Le cahier, avec CD audio inclus, permet d’approfondir les points de langue à l’oral et à l’écrit.

Des tableaux récapitulatifs des points de grammaire

Des tableaux

de réalisations

langagières

unité 1 unité 1 Inoubliable ! Grammaire Pour raconter au passé 1 Choisissez la forme
unité 1
unité 1
Inoubliable !
Grammaire
Pour raconter au passé
1
Choisissez la forme qui convient.
Plusieurs fois, nous nous sommes téléphoné… . Au collège, nous nous
sommes séparé… . Mais au lycée, nous nous sommes retrouvé…
dans la même classe. Nous nous étions toujours promis… de rester en
Le passé composé :
contact. Cela fait maintenant vingt ans que nous nous connaissons.
1. Elle se souvient (de – que – ø) il n’avait pas plu ce jour-là.
présente des actions ou des états
2. Je me rappelle bien (de – que – à) ce château qui
terminés à un moment précis.
5
Écrivez une courte histoire au passé à l’aide des verbes
dominait la rivière.
présente les événements de la
se rencontrer, s’amuser, se disputer, se séparer et s’enfuir.
3.
Personne ne se souvient (que – à – ø) l’avoir déjà
situation.
rencontrée.
L’imparfait :
4. Jamais je n’oublierai (ø – de – à) mon premier amour.
présente des actions ou des états
5. Il faut que tu penses (à – que – ø) la contacter.
Lexique
sans limites de temps précises.
6. Je n’ai plus le moindre souvenir (de – que – à) mon enfance.
7. Marie ne sait plus (à – que – si) elle a fermé la porte à
présente le contexte, le décor
d’une situation.
6
Associez chaque organe à un sens.
clé avant de partir.
Puis, attribuez un sens à chaque phrase.
Un travail
systématique
du lexique lié à
la thématique
de l’unité
évoque une habitude passée.
les yeux •
• le toucher
2
Retrouvez la chronologie du parcours
Le plus-que-parfait :
les oreilles •
• l’ouïe
professionnel de Marie et justifiez l’emploi
permet de parler d’une action
qui a eu lieu avant une autre dans
le passé.
1.
la langue •
les mains •
le nez •
• l’odorat
des temps.
• la vue
Pendant mes études, j’allais souvent voir des défilés
• le goût
dans des salons. Avec des amies, nous en avions même
L’accord du participe passé
organisé deux pour l’école.
1. C’est le dernier. Savoure-le bien !
des verbes pronominaux
2.
Quand j’étais adolescente, j’ai fait un petit boulot dans
2. Tu entends les oiseaux dans le jardin ?
une entreprise de textile.
Le participe passé s’accorde
3. J’ai tâté mes poches, mais je n’ai pas trouvé mes clés.
3.
L’année dernière, je suis partie en Chine juste après mon
avec le sujet :
4. Oh là là, qu’est-ce que ça sent mauvais !
Master. J’y étais déjà allée en vacances, en 2003.
Elle s’est fâchée.
5. Arrête de l’observer. Elle va être gênée.
4.
Donc, il y a cinq ans, je suis entrée dans une école de
7
mode à Paris.
Le participe passé s’accorde
avec le complément d’objet direct
Complétez le fait divers avec les mots suivants :
victime, suspects, enquête, délits, plainte, voleur,
5. Maintenant, je travaille comme styliste à Pékin.
placé avant le verbe :
6. Grâce à ce travail, j’ai commencé à m’intéresser à la
interrogatoire, inspecteur.
Ils se sont embrassés.
mode, au stylisme et à la haute couture.
Le participe passé ne s’accorde
pas :
3
Complétez le souvenir de Charles.
Hier, ils ne se sont pas téléphoné.
Mettez les verbes au temps qui convient.
Je me souviens du voyage en pleine nuit pour partir en
Angleterre. Je (avoir) …… trois ou quatre ans. Nous (rouler)
…… depuis deux ou trois heures. À un moment, mon père
(s’arrêter) …… pour faire le plein d’essence. Puis, nous
(repartir) …… . Soudain, mon père (se mettre) …… à hurler.
Il (oublier) …… son portefeuille à la station-service. Nous y
(retourner) …… mais il n’y (être) …… plus.
Pendant que mon père (demander) …… si quelqu’un
(trouver) …… son portefeuille, ma sœur (aller) …… aux
toilettes. En rentrant dans la voiture, elle (apercevoir) ……
le portefeuille coincé entre le siège et le bas de la portière.
Quelle chance nous (avoir) …… ce jour-là !
Hier, mardi 14 juillet, un …… s’est introduit par effraction dans une
maison du XVI e arrondissement de Paris. La ……, Mlle Richardeau, a
porté …… au commissariat le plus proche. Le …… Dupuis, chargé de
le ……, s’est aussitôt rendu sur les lieux. Quatre …… ont été arrêtés.
Le …… aura lieu demain. La police locale rappelle que le nombre de
…… augmente toujours sensiblement en période estivale.
Communication
8
Vous retrouvez un ami d’enfance avec qui vous étiez à
l’école. Échangez sur vos souvenirs. Jouez la scène à deux.
Rappeler quelque chose
à quelqu’un
Dire qu’on se souvient
Dire qu’on a oublié
4
Complétez le souvenir de Stéphanie et Virginie.
Il riait toujours,
Je me souviens de ton rire /
• Désolé, je ne m’en souviens plus.
Accordez, si nécessaire, les participes passés.
tu te souviens ?
que tu riais.
• Non, ça ne me revient pas.
Nous nous étions rencontré… sur les bancs de l’école
primaire. Pendant longtemps, nous nous étions détesté… .
Mais un jour, nos mères se sont croisé… et nous nous
sommes regardé… différemment. Nous ne nous étions
jamais imaginé… que nous pourrions nous entendre.
Tu te souviens comme il était
Je n’ai pas oublié son rire /
• Je ne me rappelle plus son nom.
sympa ? / qu’il arrivait toujours
en retard ?
qu’il riait.
• J’ai un trou de mémoire !
Je me rappelle de toi / de tes
• Je n’ai pas le moindre souvenir
Rappelle-toi, c’était en 2002.
yeux / que je t’aimais.
de ça.
J’ai tout gardé en mémoire.
16
17
LATITUDES 3 - unité 1 p 16-17
Collection LATITUDES
[9]
S’ENTRAÎNER
S’ENTRAÎNER

LA DÉMARCHE ACTIONNELLE

L’aboutissement de chaque unité réside dans la réalisation d’une TÂCHE motivante, alternant réflexion et production collective et individuelle. Le groupe-classe est guidé, étape par étape, vers la réalisation finale. Plateforme d’expression, la tâche permet le réinvestissement de tous les savoirs et savoir-faire des apprenants, sur un mode collaboratif.

unité 1 unité 1 C H E Inoubliable ! T Â DES SOUVENIRS EN BOÎTE
unité 1
unité 1
C H E
Inoubliable !
T
Â
DES SOUVENIRS EN BOÎTE !
Contribuez à la mémoire collective du monde en laissant un témoignage
ou un souvenir aux générations futures.
Étape 2
Réflexion
Étape 1
Découverte
Par groupes, faites appel à votre mémoire collective pour trouver les témoignages et souvenirs
de ces vingt dernières années que vous allez laisser aux générations futures.
Pour vous aider, répondez, par groupes, à ces questions :
INSOLITE
1. Quel événement a marqué ces vingt dernières années ? (événement mondial, sportif, culturel…)
2. Quelle personnalité a apporté une forte contribution au monde ? (chanteur, acteur, écrivain,
Janvier 2010, Aubigné-sur-Layon.
Pour fêter la nouvelle année, le petit village
pittoresque d’Aubigné-sur-Layon, situé au
cœur de la région des vins d’Anjou, a trouvé
une idée originale. Celle de mettre leurs
souvenirs en boîte !
Les amoureux du patrimoine et de l’his-
toire ont sollicité leurs 334 habitants pour
philosophe, scientifique… )
3. Quel objet gardez-vous en mémoire ?
(téléphone portable, ordinateur…)
4. Quel produit alimentaire avez-vous
découvert pour la première fois ces dernières
années ?
5. Quels sont, à votre avis, les autres types
conter souvenirs ou anecdotes sur la vie du
village et ainsi laisser un témoignage de leur
passage dans l’histoire.
Une fois scellé, le coffre a été enterré sous
la place de l’église. Ce n’est qu’en 2050 que
les petits, alors devenus grands, pourront
déterrer le coffre et
de souvenirs importants ?
Étape 3
Écriture
Le retour des vendanges, 1957
prendre le temps de lire
et d'apprécier les confi-
dences d’autrefois.
Une initiative originale
et pleine de sens, pour
ce village touristique,
où chaque pierre respire
l’authenticité.
Témoignage d’Eugénie, 82 ans.
Je me souviens de ma première fête des vendanges. Je venais de la ville et
je n’avais jamais goûté à la vie d’un village. À l’aube, les garçons sont partis
cueillir le raisin. Les filles se sont retrouvées pour préparer le repas du soir.
C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Madeleine. Elle habitait à côté du
presbytère et passait son temps à raconter des histoires. Je me rappelle que le
soir de la fête, elle m’a dit qu’elle avait embrassé un Italien qui était venu au
village l’année précédente. Je savais qu’elle mentait car le village n’avait jamais
accueilli d’Italiens. Peu importe, elle venait de gagner mon amitié.
Parmi vos réponses aux questions
précédentes, choisissez individuellement
un souvenir et écrivez un témoignage à la
manière d’Eugénie.
Pour vous aider, pensez à :
– justifier votre choix,
– raconter une anecdote au sujet
de ce souvenir,
– préciser la relation que vous avez avec ce souvenir,
– évoquer les sentiments que vous éprouvez.
Vous pouvez également compléter votre témoignage en l’accompagnant d’une photo ou d’un objet.
1 Lisez l’article et répondez.
1. Que pensez-vous de cette idée ?
2. Selon vous, de quoi peuvent parler les témoignages ?
Étape 4
Échange
3. Pour quelles raisons peut-on avoir envie de laisser un témoignage ?
Parlons-en À présent, ! reformez les mêmes groupes que pour l’étape 2.
4. D’après vous, que peut contenir également le coffre ?
2 Lisez le témoignage et discutez.
1. Quels sentiments éprouvez-vous à la lecture de ce témoignage ?
2. Si, comme Eugénie, vous deviez laisser un témoignage dans lequel vous parlez
d’une personne qui a marqué votre vie, qui choisiriez-vous ? Expliquez pourquoi.
Dans une grande boîte vide, déposez votre témoignage accompagné de photos ou d’objets.
Échangez votre boîte avec celle d’un autre groupe et lisez les témoignages de vos camarades.
Vous pouvez aussi décider que votre classe va laisser aux générations futures une boîte composée
de quelques éléments. Pour décider du contenu de cette boîte commune, ouvrez toutes les boîtes
et ne gardez que les éléments et témoignages qui vous paraissent les plus marquants.
18
19
LATITUDES 3 - unité 1 - p. 18-19

Une phase

de réflexion

collective.

Un document pour

poser un cadre de réalisation à la tâche.

Une phase de production individuelle ou collective.

En fin de parcours, un moment de discussion sur le résultat de la collaboration.

[10]

DÉCOUVRIR LES FRANCOPHONIES

Tout au long du manuel l’apprentissage des savoir-faire langagiers va de pair avec la découverte des réalités socioculturelles françaises et francophones. Les traits marquants des sociétés sont abordés dans une perspective interculturelle et présentées sous un angle résolument francophone.

unité 1 unité 1 Inoubliable ! MÉMOIRES DU MONDE Doc 3 entretien de Fatou Sangaré,
unité 1
unité 1
Inoubliable !
MÉMOIRES DU MONDE
Doc 3
entretien de Fatou Sangaré, avec Siré Camara
Doc 1
I l (ou elle) est un membre respecté du
clan 1 qui, avant l’apparition de l’écrit,
retenait par cœur tous les événements
marquants de la vie d’un village, comme
les naissances, les morts, les mariages, les
chasses, les saisons et les guerres, assurant
ainsi la continuité du patrimoine collectif,
de la culture et de la généalogie 2 du clan.
Un griot pouvait parler des heures, voire
des jours, faisant appel à la mémoire bien
exercée d’une histoire transmise de griot
en griot sur des générations.
La tradition orale était – est toujours – une
composante majeure de la culture afri-
caine, dans laquelle les archives entières
de tout un village étaient enregistrées dans la mémoire
d’un conteur particulier, ou griot. Le griot était chargé
de rappeler à travers les générations les histoires des
Siré Camara, vous vous êtes fait
connaître en tant que conteur et
musicien. Pourtant vous n’êtes
pas issu d’une famille de griot.
Qu’est ce qui vous a amené à ce
métier ?
C’est tout à fait par hasard
que je suis devenu conteur. Je
suis arrivé en France il y a une
dizaine d’années, afin de pour-
suivre mes études. Après avoir
passé une maîtrise d’histoire,
je me suis inscrit en Master de
sociologie. Comme beaucoup
d’étudiants, j’ai dû travailler
pour financer mes études, c’est
comme ça que j’ai commencé à
faire du soutien scolaire. J’avais
pris l’habitude de motiver mes
élèves en leur répétant : « Si
vous travaillez bien, je vous
raconterai une histoire. »
Puis l’offre a fini par suivre la
Lisez les documents 1 et 3
puis répondez.
1
1.
Quel est le sujet de chacun
des documents ? Qu’est-ce qui
les différencie l’un de l’autre ?
2.
Comment l’origine des
guerriers et des rois. Ainsi s’établissait un sentiment
de continuité, tandis que les coutumes et la culture
étaient préservées au sein de la tribu 3 et du village.
D’autres conteurs, des professionnels ambulants
qui voyageaient de village en village et de festival en
festival, pratiquaient également cet art. Bien que ces
histoires aient été avant tout destinées à divertir, elles
étaient également instructives, « soulignant générale-
ment les faiblesses humaines et la manière dont nous
pouvons être blessés ou détruits par notre cupidité ou
notre bêtise, ou par une confiance mal placée dans les
gens et les choses ». […]
griots est-elle justifiée dans le
document 1 ?
3.
Qu’est-ce qui est original
dans le parcours de Siré
Camara ?
Siré Camara
4.
Quels sont les points
demande ; les élèves avaient
plaisir à travailler et ont fait
d’énormes progrès. C’est ainsi que je me
suis découvert une passion pour raconter
des histoires. Plus qu’une simple voca-
tion, c’est devenu mon métier, au grand
communs entre les griots et
les conteurs ?
en Afrique se lie d’amitié avec les diffé-
rents instruments de musique qu’elle
rencontre.
5.
Quelles différences
essentielles distinguent ces
unesco.org
deux types de personnes ?
dam 1 de mes parents qui auraient préféré
1. clan : groupe familial avec un chef.
2. généalogie : recherche de toutes les personnes qui
me voir poursuivre mes études.
2
Écoutez le conte mauritanien
appartiennent à une famille.
(doc 2).
3.
tribu : groupe de personnes, sur un territoire, avec un chef.
Les griots sont formés dès leur plus jeune
âge et ce de père et fils. Et vous, quel ensei-
gnement avez-vous reçu ?
1.
2.
Comment expliquez-vous
Doc 2
8
Mon enfance a été bercée par les histoires
que me racontait ma grand-mère. Ce
sont ces histoires que j’ai reprises ainsi
que d’autres qui m’ont été transmises.
Par la suite, j’ai commencé à écrire des
histoires à partir de différents thèmes,
comme l’exclusion, le racisme, l’amitié…
J’ai par exemple écrit l’histoire d’une
petite mélodie qui au cours d’un voyage
Y a t-il une différence entre votre rôle et celui
du griot ?
La seule différence entre mon rôle de
conteur et celui du griot, est que celui-ci
a hérité de son statut, alors que moi je
l’ai choisi. Un griot, même s’il décide de
ne pas exercer, sera toujours un griot, ne
serait-ce que par son nom de famille.
Sinon, nous utilisons les mêmes outils,
tel que le chant et la musique, et nous
avons la même finalité : transmettre un
message, des valeurs. […]
D’après vous, que souligne
ce conte ?
le choix des filles ?
3.
Que pensez-vous de
Vous voyez mes enfants, l’homme
préfère toujours ce qu’on lui cache.
Extrait du conte « Deyloul et ses filles »,
de Mamadou Sall, La Grande Oreille, juillet 2006.
www.africultures.com
1. au grand dam (de) : au grand regret (de).
l’attitude de leur père ?
4. Quelle autre solution
aurait-il pu trouver pour
faire passer son message
à ses filles ?
Tilly Willis, Filles de Calabash, 1991 (huile sur toile), coll. privée
20
21
LATITUDES 3 - unité 1 - p. 20-21
Collection LATITUDES
[11]
FRANCOPHONIES

L’ÉVALUATION ET LA PRÉPARATION À LA CERTIFICATION

LATITUDES 3 propose trois types d’évaluation pour faire le point sur les acquis.

- Des autoévaluations destinées à renforcer l’autonomie de l’apprenant.

- Trois préparations aux épreuves du Delf B1 pour évaluer les compétences de communication orales et écrites.

- Des tests sommatifs pour chacune des neuf unités (dans le guide pédagogique) pour vérifier les acquis.

unité 1

Autoévaluation

Je peux dire que je me souviens 1 Associez. 1. Euh, voyons… Il s’appelait Marcel
Je peux dire que je me souviens
1 Associez.
1. Euh, voyons… Il s’appelait Marcel Raymond. Tu te souviens ?
2. Tu es sûre que c’était l’année dernière, au ski ?
3. Rappelle-toi les goûters du dimanche après-midi.
4. Je suis sûre que tu ne l’as pas oubliée.
1
a. Mais oui, je me rappelle qu’il neigeait.
Comptez 1 point par réponse correcte.
Vous avez…
b. J’ai gardé en mémoire l’odeur du gâteau au chocolat.
➧ 4 points : félicitations !
c. Ah oui, je me souviens bien de lui. Il blaguait toujours.
➧ moins de 4 points : revoyez les pages
d. Je me souviens qu’elle parlait fort et qu’elle arrivait toujours
10, 11 et 17 de votre livre et les exercices
de votre cahier.
en retard.
Je peux dire que j’ai oublié
2 Utilisez les verbes ou expressions entre parenthèses pour
dire que vous avez oublié.
1. Mais, si, souviens-toi : on était partis à la mer voir tes amis
belges.
(se souvenir)
2. Nous sommes allés voir ce film au cinéma. C’est même toi qui
voulais le voir.
(revenir)
2
3. Mais comment s’appelait-elle déjà ?
(se rappeler)
Comptez 1 point par réponse correcte.
Vous avez…
4. Rappelle-toi, c’était en 1975.
➧ 5 points : félicitations !
(avoir un trou de mémoire)
➧ moins de 5 points : revoyez les pages
10, 11 et 17 de votre livre et les exercices
5. Te souviens-tu avoir volé le vélo de ton grand-père ?
(le souvenir)
de votre cahier.
Je peux rappeler quelque chose à quelqu’un
3 Cochez les phrases où on rappelle quelque chose
3
à quelqu’un.
Comptez 2 points par réponse correcte.
Vous avez…
Tu penses encore à lui ?
Tu penseras à fermer à clé ?
Rappelle-toi, elle était grande et mince !
Rappelle-moi demain, sans faute !
➧ 4 points : félicitations !
➧ moins de 4 points : revoyez les pages
10, 11 et 17 de votre livre et les exercices
de votre cahier.

22

et 17 de votre livre et les exercices de votre cahier. 22 Inoubliable ! B1 Je

Inoubliable !

B1 Je peux raconter au passé 4 Lisez le texte et entourez la forme du
B1
Je peux raconter au passé
4 Lisez le texte et entourez la forme du passé qui convient.
Abd Al Malik
Abd Al Malik est né / était né en 1975. Il grandissait / a grandi
dans une cité à Strasbourg. Tous les jours, il traînait / a
traîné dans la rue sans rien faire. Grâce à une enseignante,
il commençait finalement / a finalement commencé à
4
s’intéresser à l’école. Quand il était / a été à l’université, il
créait / a créé un groupe de rap avec son frère. Il est devenu /
devenait célèbre grâce à son album Gibraltar, sorti en 2006. Il
ne retournait jamais / n’est jamais retourné à Brazzaville où
il a passé / avait passé une partie de son enfance.
Comptez 1 point par réponse correcte.
Vous avez…
➧ 9 points : félicitations !
➧ moins de 9 points : revoyez les pages
12, 13 et 16 de votre livre et les exercices
de votre cahier.
5 Paul raconte un souvenir dont il a honte.
Reformulez ce texte en utilisant les temps du passé.
Les Leblanc me proposent de venir dans leur nouvelle maison de
campagne près de Rouen. Comme ils m’ont déjà invité, je me sens
obligé d’accepter. Au départ, l’idée ne m’enchante pas vraiment
mais comme je ne connais ni la région ni leurs amis, je me dis
que c’est l’occasion d’y aller. Quand j’arrive chez eux, il y a déjà
beaucoup de monde. Régine ouvre le cadeau que j’achète avant
de partir. Quand elle pose la bouteille sur la table, je vois, en
même temps que les autres invités, une étiquette sur la bouteille :
5
Comptez 1 point par réponse correcte.
Vous avez…
➧ 13 points : félicitations !
➧ moins de 13 points : revoyez les
2,30 euros… le prix de la bouteille.
pages 12, 13 et 16 de votre livre et les
exercices de votre cahier.
La semaine dernière, …
Je peux accorder les verbes pronominaux
6 Conjuguez ces verbes pronominaux au passé composé.
Faites les accords, si nécessaire.
1. Jeanne et Juliette ……… (se rencontrer) quand elles avaient
12 ans.
6
2. Ils ne se parlent plus depuis qu’ils ……… (se disputer).
3. Elle ……… (se former) à l’histoire de l’art à l’âge de 30 ans.
Comptez 1 point par réponse correcte.
Vous avez…
4. Les enfants ……… (se raconter) des histoires avant de
➧ 5 points : félicitations !
s’endormir.
➧ moins de 5 points : revoyez les pages
5. Ils ……… (se dire) des mots d’amour, des mots de tous
12, 13 et 16 de votre livre et les exercices
de votre cahier.
les jours !
Résultats :
…… points sur 40 points

23

[12]

LATITUDES 3 - unité 1 - p. 22-23

Un résultat permet aux

apprenants de se situer immédiatement. Des renvois aux activités d’apprentissage encouragent la remédiation.

U A Préparation au DELF B1 1 PARTIE 1 COMPRÉHENSION DE L'ORAL PARTIE 2 COMPRÉHENSION
U
A
Préparation au DELF B1
1
PARTIE 1
COMPRÉHENSION DE L'ORAL
PARTIE 2
COMPRÉHENSION DES ÉCRITS
26 EXERCICE 1
Génial touche-à-tout
Écoutez et répondez.
1. Quel est l’événement principal de
ce récit ?
une rencontre amoureuse
une naissance
un mariage
Né à Talence, « Gascon » grandi entre Bordeaux,
le Pays basque et le Béarn, raconteur
d’histoires à succès pour la télévision,
le cinéma et la littérature, Frédéric Lepage
E
puise désormais son inspiration en Thaïlande.
2. Où cet événement a-t-il eu lieu ?
chez ses parents
à Creusoloir
au bal de Châlons
Grille pour l’autoévaluation
I l raconte qu’il a découvert et pris goût à la
télévision au moment où il donnait des interviews
B1
pour ses premiers livres, il y a des années. Depuis,
3. Où se voyaient-ils au début ?
l’histoire d’amour entre Frédéric Lepage et le petit
4. En quelle année se sont-ils mariés ?
écran ne s’est jamais démentie. Producteur à succès
5. Quelles étaient leurs conditions de
d’émissions comme « Ex Libris » sur TF1 ou le jeu
« Dessinez, c’est gagné ! » sur France 2, il a surtout
(Niveaux communs
de compétences,
CECR, p. 26)
logement au départ ? Et ensuite ?
percé à l’international avec de grands documentaires
6. Pourquoi a-t-elle arrêté de
comme les « Chroniques de la terre sauvage »,
une
travailler ?
Comprendre
série de douze heures diffusée dans plus de cent pays,
autant que l’épopée Cousteau ! « Je suis quelqu’un
qui aime raconter des histoires qui concernent un
public très large, explique Frédéric, ça a toujours été
➡ Écouter
mon critère, que ces récits intéressent aussi bien une
• Je peux comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et
s’il s’agit de sujets familiers concernant le travail, l’école, les loisirs, etc.
27 EXERCICE 2
gardienne d’immeuble à Tokyo qu’un instituteur de
Écoutez et répondez.
Buenos Aires
ou ma nièce à Bordeaux ! » […]
1. Olivier Carpentier travaille :
• Je peux comprendre l’essentiel de nombreuses émissions de radio ou de télévision sur
l’actualité ou sur des sujets qui m’intéressent à titre personnel ou professionnel si l’on
parle d’une façon relativement lente et distincte.
V
pour un magazine
pour un magasin de bricolage
comme architecte
Inspiration tropicale
À Bangkok, Frédéric Lepage vit depuis 10 ans dans le
quartier patchwork de « Sathorn ». « Vous passez d’un
gratte-ciel à un temple, à un funérarium à l’abandon,
➡ Lire
2. Quelle était la pièce importante
puis à un marché et un restaurant. C’est vraiment un
mélange fascinant par ses contrastes. » C’est donc
• Je peux comprendre des textes rédigés essentiellement dans une langue courante ou
relative à mon travail.
dans les années 1960-70 ?
naturellement là-bas qu’il a trouvé l’inspiration de son
3. Quelles pièces de la maison montre-
• Je peux comprendre la description d’événements, l’expression de sentiments et de
souhaits dans des lettres personnelles.
t-on aujourd’hui ?
4. Qu’est-ce que « la ruche » ?
EXERCICE
5. Qu’est-ce qu’on veut pouvoir faire
dans son jardin ? Quelles sont les
Lisez et répondez.
Parler
conséquences ?
1. D’où vient Frédéric Lepage ?
6. Qu’est-ce qui est important
2. Quel âge a-t-il environ ?
➡ Prendre part à une conversation
maintenant pour les personnes
de 35-49 ans ?
3. Où habite-t-il ?
• Je peux faire face à la majorité des situations que l’on peut rencontrer au cours d’un
4. Qu’est-ce qui lui plaît dans cette ville ?
voyage dans une région où la langue est parlée.
7. Où peut-on trouver des idées de
décoration ?
5. Pourquoi dit-on qu’il est un « touche-à-tout » ?
Il a plusieurs métiers.
Il voyage beaucoup.
Il a beaucoup d’amis.
• Je peux prendre part sans préparation à une conversation sur des sujets familiers ou
d’intérêt personnel ou qui concernent la vie quotidienne (par exemple famille, loisirs,
travail, voyage et actualités).
➡ S’exprimer oralement en continu
I
• Je peux m’exprimer de manière simple afin de raconter des expériences et des
événements, mes rêves, mes espoirs ou mes buts.
• Je peux brièvement donner les raisons et explications de mes opinions ou projets.
154
• Je peux raconter une histoire ou l’intrigue d’un livre ou d’un film et exprimer
mes réactions.
LATITUDES 3 - annexes
Écrire
➡ Écrire
• Je peux écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui m’intéressent
personnellement.
• Je peux écrire des lettres personnelles pour décrire expériences et impressions.
153
N

Collection LATITUDES

[13]

DES AIDES POUR L’APPRENANT

DES AIDES POUR L’APPRENANT À la fin du livre élève, des pages outils indispensables à l’élève

À la fin du livre élève, des pages outils indispensables à l’élève comme à l’enseignant.

Transcriptions UNITÉ 1 : INOUBLIABLE ! JOURNALISTE. – C’est-à-dire, en devenant l’aîné, votre existence
Transcriptions
UNITÉ 1 :
INOUBLIABLE !
JOURNALISTE. – C’est-à-dire, en devenant
l’aîné, votre existence commence ?
ABD AL MALIK. – Nan, j’étais pas vraiment
PIERRICK LIEBEN. – Le cœur du problème
c’est que Kenya l’éléphante était en
situation irrégulière. Son propriétaire
Précis grammatical
Activités 3 et 5, page 11
JOURNALISTE. – Pour parler de votre double
culture, on va voir justement combien il
aîné puisqu’il y a mon frère aîné avant moi.
JOURNALISTE. – Ah d’accord.
ABD AL MALIK. – Eh oui. Mais… mais c’est
Index des contenus
Fondation Assistance aux Animaux, c’est
le
fait de…
JOURNALISTE. – Mais à votre tour vous étiez
y
en a exactement. Vous êtes venu avec
plus qu’une question administrative.
ARNOLD LHOMME. – Il y a aussi le côté
animal parce que ces animaux doivent
U = unité
A = activité
LES PRONOMS RELATIFS
votre programme musical et nous, nous
aîné ?
ABD AL MALIK. – Ouais. Ouais, vraiment.
vivre en
communauté. Elle, elle
vit toute
sommes venus avec quelques questions.
Mais je pense que c’est juste le fait de
voir qu’il y a, d’une certaine manière, qu’il
seule. Et
se
à
l’opposé
retrouver dans un camion, en
Il fait toujours chaud à Panama. À l’opposé, il peut faire vraiment
U8 : A1 p. 128
Rappel
C’est parti.
VOIX OFF. – Quelle est la carte géogra-
permanence, sur les routes de
froid à Mexico.
France,
1
y
c’est pas du tout ce genre d’endroit où
phique de votre enfance ?
ABD AL MALIK. – La carte géographique de
mon enfance… Ben, j’ai grandi justement
a un autre qui a existé… d’une certaine
manière.
ainsi
J’ai invité tout le monde à une réunion. Ainsi nous pourrons parler
U6 : A3 p. 93, A3 p. 96
elle devrait être.
En sol majeur, 12/02/09, RFI
PIERRICK LIEBEN. – Pour sa défense, Arsène
de ce problème.
Les pronoms relatifs permettent de relier deux phrases en supprimant la répétition d’un nom.
Cagniac, le propriétaire, explique qu’il
Piste 3
à
Strasbourg, en Alsace, dans le quartier
alors
Il est malade alors il ne viendra pas.
U7 : A4 p. 112
s’est mis en règle depuis le jugement.
qui
sujet
J’ai acheté un livre qui me semble très intéressant.
du Neuhof. J’ai aussi passé… Je suis né
Activité 6, page 11
Et après
20 ans de vie commune, Kenya
alors que
J’adore la montagne alors que ma femme préfère la mer.
U8 : A7 p. 123, A1 p. 128
à
Paris dans le quatorzième, mais j’ai…
1.
Désolée, j’ai complètement oublié de te
faisait partie de la famille.
que
complément d’objet direct
Le reportage que j’ai vu hier traitait de l’écologie.
JOURNALISTE. – En 1975 ?
ABD AL MALIK. – En 1975, ouais. Mais j’ai
aussi vécu quelques années au Congo,
à Brazzaville. Donc, voilà, donc, ma
carte d’enfance, c’est ça : c’est un peu
de Paris, un peu du Congo Brazzaville et
beaucoup de Strasbourg, dans le quartier
du Neuhof.
JOURNALISTE. – Alors, quelles images vous
le
signaler.
ARSÈNE CAGNIAC. – Nous, on va tout faire
au bout de
Il est parti au bout d’une heure.
U4 : A6 p. 59, A3 p. 64
2.
Ah oui ! Ça me revient maintenant, c’était
pour récupérer ma fille parce que, pour
complément de lieu
complément de temps
Je n’aime pas beaucoup le quartier où elle habite.
Je suis entré au moment où le téléphone sonnait.
au contraire
Mon frère adore ce chanteur, moi au contraire je le déteste.
U8 : A4 p. 128
à
l’anniversaire de maman, n’est-ce pas ?
moi, c’est comme ma fille. Elle a été
3.
Non, franchement, je n’en ai pas le
enlevée
de
ses parents pour moi, c’est un
au lieu de
Tu devrais étudier au lieu de regarder la télévision.
U8 : A7 p. 123, A1 p. 128
moindre souvenir. Tu es sûr que c’était
moi ?
drame pour nous. J’ai mon fils là, depuis
ce matin, il n’arrête pas de pleurer. Il a
aucun
Aucun n’a accepté de participer.
U2 : A3 p. 29, A2 p. 32
4.
Euh, attends. Je me rappelle juste qu’il
19 ans, il
a
été élevé avec, hein.
auquel, auxquels,
Ce n’est pas le livre auquel je pensais.
U3 : A7 p. 43, A6 p. 49
m’a dit qu’il passait prendre Thomas
avant de venir.
PIERRICK LIEBEN. – Son avocat Maître Gilbert
Collard
est
à
laquelle,
2
Dont
déterminé
à
faire
revenir
gardez de Brazzaville, par exemple ? Vous
5.
Pourquoi tu dis ça ? Bien sûr que si, j’ai
Kenya à
la
auxquelles
niche, et à déposer, s’il le faut,
>
pages 27, 33
aviez quel âge à ce moment-là ?
pensé à réserver une table pour quatre.
un recours en grâce auprès du président
ABD AL MALIK. – J’ai entre trois et six ans,
six ans et demi, par là.
JOURNALISTE. – Quelles images vous gardez…
6.
De mon enfance, j’ai tout gardé en
de la République.
autant
Ce collier vaut autant que cette bague.
U2 : A7 p. 33
Le pronom relatif dont remplace un complément construit avec de.
mémoire : la chambre, les odeurs de
cuisine, le petit salon…
10/04/09, RTL
Sidonie n’a pas autant d’argent que toi.
Il peut s’agir :
Piste 5
ABD AL MALIK. – De belles images : le soleil,
car
Il n’est pas là car il est malade.
U7 : A2 p. 107, A3, A4 p. 113
7.
Bah non, ça m’est complètement sorti
– d’un complément du verbe (ex : parler de quelque chose, se souvenir de quelque chose…),
la
famille, mes grands-parents, beaucoup
de la tête. Je téléphonerai demain pour
avoir un rendez-vous.
Activité
A, page 15
ce que
Il a demandé ce que tu voulais.
U3 : A1, A3 p. 48
– d’un complément du nom (ex : la nationalité de ces étudiants).
Je t’ai parlé d’un article, tu as lu cet article ?
Tu as lu l’article dont je t’ai parlé ?
Ce monument date du XII e siècle. La restauration de ce monument a commencé l’année dernière.
Ce monument, dont la restauration a commencé l’année dernière, date du XII e siècle.
de rires, beaucoup de… Vraiment que
des images ensoleillées et de joie.
JOURNALISTE. – Pourquoi est-ce que vous
dites : « Je suis né à trois ans » ? J’ai
relevé cette phrase.
ABD AL MALIK. – Parce que, en fait, à partir
de là, je me souviens de tout, en fait.
Avant, c’est le trou noir. Mais à partir de
là, je me souviens : ça correspond à la
naissance de mon frère, justement, qui a
trois ans donc de moins que moi. Et voilà.
C’est, d’une certaine manière, c’est là où
1.
Les
gendarmes sont intervenus ce
matin dans un cirque Zavatta à Dijon. Ils
cependant
L’entreprise fera quelques bénéfices cette année, cependant la
Piste 4
sont venus arrêter une éléphante.
situation reste difficile.
U6 : A4 p. 96,
U8 : p. 128
Activité 1, page 15
PRÉSENTATEUR. – Les gendarmes sont inter-
venus ce matin dans un cirque Zavatta à
2.
Un pachyderme en quelque sorte sans
papiers.
certains, certaines
Certains exercices sont difficiles.
U2 : A3 p. 29, A2 p. 32
3.
Ces conditions de vie font que… elle
chacun, chacune
Chacun fait comme il veut.
U2 : A2 p. 32
Dijon. Ils sont venus arrêter une éléphante.
JOURNALISTE. – Un pachyderme en quelque
sorte sans papiers. En tout cas le cirque
n’avait pas présenté les certificats néces-
saires. Les associations de défense des
animaux avaient déjà tenté une saisie il
n’est pas très très équilibrée.
4.
Et se
retrouver dans un camion, en
comme
Comme il est français, il n’a pas besoin de visa.
permanence, sur les routes de
France,
Tu fais comme chez toi.
U7 : A3, A4 p. 112
U2 : A2 p. 29, A7, A8 p. 33
c’est pas du tout ce genre d’endroit où
elle devrait être.
Les pronoms relatifs composés
contrairement à
Contrairement à Marie, j’adore nager.
U8 : A7 p. 123, A1, A3 p. 128
3
5.
J’ai
mon
fils là, depuis ce
matin, il
>
pages 43, 49
j’ai été peut-être confronté aux secrets
y
a deux ans, mais sans succès, et cette
n’arrête
pas de pleurer.
d’autres
Certains sont petits, d’autres sont grands.
U2 : A3 p. 29
Un pronom relatif composé remplace un complément construit avec une préposition autre que de.
Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il remplace.
de la vie, d’une certaine manière. La
première fois.
JOURNALISTE. – C’est-à-dire, c’est une
naissance symbolique ?
fois l’opération a réussi, Pierrick Lieben.
PIERRICK LIEBEN. – Oui, mission pachy-
derme accomplie pour la gendarmerie.
Piste 6
d’où
Nous avons des informations différentes, d’où notre hésitation.
U7 : A4 p. 112
Activité
B, page 15
depuis (que)
Il est parti depuis mardi.
U4 : A6 p. 59, A3, A4 p. 64
1. Un éléphant… sans papiers !
C’est
une
naissance
2. Une rivière… de chocolat !
dès (que)
Je t’écris dès que j’ai ma nouvelle adresse.
U4 : A6 p. 59, A3, A4 p. 64
ABD
AL
MALIK.
pour, par, sans, pendant, derrière
(préposition) + lequel, laquelle, lesquels, lesquelles
symbolique
et
en
même
temps
une
3. Une voiture… à pédales !
donc
Elle n’est pas venue, je l’ai donc appelée.
à, grâce à
naissance réelle puisque c’est la
naissance de mon petit frère. Et moi j’ai
4. En arrivant dans sa salle de
bains, il
auquel, à laquelle, auxquels, auxquelles
s’est retrouvé nez à nez avec… une petite
U6 : A3, A4 p. 96,
U7 : A4 p. 112
le sentiment que c’est une naissance,
souris !
à cause de, à côté de, près de
près duquel, près de laquelle, près desquels, près desquelles
dont
Je n’ai pas apprécié les critiques dont j’ai été l’objet.
U2 : A8 p. 27, A6 p. 33
également,
parce
que,
d’une
certaine
Voici la voiture. Sébastien Loeb a été champion du monde de rallye en 2009 avec cette voiture.
Voici la voiture avec laquelle Sébastien Loeb a été champion du monde de rallye en 2009.
Le cours traitait de l’Union européenne. J’ai assisté à ce cours hier.
Le cours auquel j’ai assisté hier traitait de l’Union européenne.
manière, je suis lucide, je vois ce qui se
passe, je commence à comprendre.
L’opération tenue secrète a mobilisé
soixante-dix agents, sous l’œil de Virginie
Pocq Saint-Jean, la présidente de la SPA.
VIRGINIE POCQ SAINT-JEAN. – C’est une bête
qui présente de toute façon des troubles
de comportement donc c’est une bête
que je trouve triste, démoralisée. Ses
conditions de vie font que… elle n’est
pas très très équilibrée.
5. L’éleveur est arrivé au tribunal avec
Joséphine… une vache de quatre ans !
duquel, de laquelle,
Le château près duquel nous nous trouvons a été construit
U3 : A6 p. 49
6.
Elle a fait un excès de vitesse…
à vélo !
desquels, desquelles
au XV e siècle.
176
également
Il y a un dessert dans le menu. Vous pouvez également prendre
du fromage.
U6 : A3 p. 93
Quand le nom remplacé désigne une personne, on préfère utiliser la forme (préposition) + qui :
en effet
Beaucoup de vols sont annulés. En effet, la neige perturbe les
décollages à l’aéroport.
Les personnes sont étrangères. Je préfère travailler avec ces personnes.
Les personnes avec qui je préfère travailler sont étrangères.
U6 : A4 p. 93,
U7 : A2 p. 107, A3, A4 p. 112
U8 : A6, A7 p. 129
162
190

[14]

POUR L’ ENSEIGNANT site dédié à la collection pour : un Découvrir la méthode •
POUR
L’
ENSEIGNANT
site dédié à la collection pour :
un
Découvrir
la
méthode
visite
guidée,
POUR
L’
ÉL È VE
une extraits,
des
des
vidéos
des
auteurs.
Un
site
d’activités
autocorrectives
en
la correspon-
- - Utiliser
Latitudes
1 et 2 pour
dance
avec
Latitudes
s’entraîner
en
Guides
pédagogiques
en
téléchargement gratuit,
autonomie,
unité par
unité,
suivant
progression
Questions/réponses,
des
manuels.
Tester
les
packs
numériques.
www.didierfle.com/latitudes/
www.didierlatitudes.com

Collection LATITUDES

[15]

99 3776 4

99 3776 4 • le manuel + audio • le manuel + audio • le cahier
• le manuel + audio • le manuel + audio • le cahier + audio
• le manuel + audio
le manuel + audio
• le cahier + audio
le cahier + audio
en version numérique en version numérique
• le DVD-vidéo
le DVD-vidéo

Existe aux niveaux 1 et 2

LE DVD

• le DVD-vidéo Existe aux niveaux 1 et 2 LE DVD Il propose des vidéos authentiques

Il propose des vidéos authentiques (films d’animation, clip, courts métrages…) comme prolongement des thèmes abordés dans le livre.

ANIMEZ VOS COURS AVEC LES PACKS NUMÉRIQUES POUR LA CLASSE !

Chaque pack numérique comprend

- un DVD

- un CD-ROM avec tous les contenus de la méthode en format numérique

u

à vidéoprojeter avec ou sans TBI

u Donner, offrir, prêter u à utiliser sur poste individuel (enseignant ou centre de ressources)
u
Donner, offrir, prêter
u
à utiliser sur poste individuel
(enseignant ou centre de ressources)
pour 1 à 5 utilisateurs
> Comment on dit ?
7
16
a)
Écoutez Mme Legay et M. Pietrovski. Ils proposent de donner, d’offrir
et de prêter quelque chose. Quelles expressions utilisent-ils ?
b)
Par deux, répondez.
Quelqu’un vous prête un ordinateur. Normalement, vous le lui rendez quand
vous avez fini de l’utiliser ?
– Un ami vous offre un verre. Vous sortez votre porte-monnaie ?
– Quelqu’un vous donne un crayon à papier. Est-ce qu’il faudra le lui rendre ?
LE CD-ROM
8
17
Écoutez les dialogues et complétez le tableau.
donner
offrir
prêter
demander
quelque chose
quelque chose
quelque chose
quelque chose
à quelqu’un
à quelqu’un
à quelqu’un
à quelqu’un
dialogues
expressions utilisées
18
> À partir des photos, par deux, créez un dialogue et jouez-le. Utilisez les expressions
Un outil interactif « tout en un »
pour offrir, donner et prêter quelque chose.
> C’est clair ?
Exemple :
— Oh, elles sont sympas ces chaussures !
6
14 Écoutez le dialogue et répondez : vrai ou faux.
- Le manuel
— Tu aimes ?
1. Monsieur Pietrovski déménage.
— Oui, mais elles sont un peu chères…
2. Tous les cartons sont à M. Pietrovski.
— Prends-les, je te les offre, je ne t’ai rien offert pour ton anniversaire. C’est mon cadeau.
3. M. Pietrovski va tout donner.
— C’est gentil, merci.
- Le cahier pour faciliter la correction collective
4. Il aime ses cadres.
— De rien.
5. Mme Legay achète les cadres.
6. M. Pietrovski veut donner ses chaussures.
- Tous les enregistrements audios directement
accessibles
15
a) M. Pietrovski utilise l’expression imagée jeter un œil. Qu’est-ce que cela signifie ?
■ regarder lentement
■ regarder rapidement
■ regarder dans le détail
b) Voici d’autres expressions imagées. D’après vous, que signifient-elles ? Vérifiez vos
réponses dans le dictionnaire, puis écrivez des dialogues avec trois d’entre elles.
1. Casser les pieds à quelqu’un
2. Avoir un chat dans la gorge
- Le guide pédagogique pour préparer le cours
3. Regarder quelqu’un
de la tête aux pieds
4. En avoir plein le dos
Donner, offrir, prêter
5. Prendre ses jambes à son cou
- Une palette d’outils avec de nombreuses
fonctionnalités
6. Tiré par les cheveux
Je vous le donne, c’est gratuit.
Je te le donne, garde-le, je n’en ai pas besoin.
Je vous offre quelque chose à boire ?
Je te l’offre, c’est (un) cadeau.
Je te prête ma voiture pour le week-end, si tu veux.
Tu peux emprunter mon ordinateur, mais prends-en soin !
86
module 3 unité 7 • 87
Facile à s’approprier
Et personnalisable
- Une navigation intuitive
Pour susciter la participation
des apprenants
- Feuilletage comme un livre ou accès
par le sommaire / le numéro de page
- Enregistrements des productions
de la classe
- Focalisation de l’attention
- Insertion de liens vers vos sites ou fichiers
- Un moteur de recherche
- Zoom, encadrage, surlignage pour
une mise en valeur
- Sélection de favoris
- Une visite guidée pour en savoir plus
- Possibilité de cacher/dévoiler, relier
des éléments
- Sauvegarde de l’ensemble de
vos ajouts (notes, figures…) pour
une utilisation ultérieure.
- Ajout de commentaires /notes
- Compatible Mac /PC
- Une seule connexion Internet à l’installation
- Version en ligne possible sur demande à contact@editions-didier.fr
Testez la ressource
www.didierfle.com/latitudes
e
Testez la ressource www.didierfle.com/latitudes e w w w . d i d i e r fl

www.didiere.com

Accueil enseignants : « Espace Raspail » 59, boulevard Raspail 75006 Paris - Tél. : 33 (0) 810.153.923 Diffusion en France : Les Éditions Didier - 13, rue de l’Odéon 75006 Paris - Tél. : 33 (0)1.44.41.31.31 / fax : 33 (0)1.44.41.31.48 Diffusion à l’étranger : Hachette Livre International / 58, rue Jean Bleuzen 92178 Vanves Cedex - www.hachette-livre-intl.com Tél. : 33 (0)1.55.00.11.00 / Fax : 33 (0)1.55.00.11.40