Vous êtes sur la page 1sur 7

Récupérer Ubuntu après l'installation de windows 

Ce tutorial préstente la solution pour récupérer votre os ubuntu après une instalation de Windows
(pas besoin d'une reinstallation d'ubuntu).
Windows une fois installée, vous perdez votre chargeur multiboot de system d'exploitation 
Grub,et vous n aurez accées qu'à votre winclows car windows ne supporte pas le multiboot.

Grub c quoi?
Brièvement, le chargeur (boot loader en Anglais) est le premier logiciel qui s'exécute quand un 
ordinateur démarre. C'est lui qui charge et transfère le contrôle au logiciel noyau d'un système 
d'exploitation . Le noyau, à son tour, initialise le reste du système d'exploitation (ex. un système 
GNU). 

ce dont vous a avez besoin:
*1 cd ubuntu(pour booter sans rien installer:live)

Comment récupérer la Grub:

Lancez votre live­CD, ouvrez un terminal et tapez : 

sudo grub 

Vous arrivez sur le menu principal de GRUB. Tapez : 

grub> find /boot/grub/stage1 

Si le message "Error 15 : file not found" est rapporté, essayez : 

grub> find /grub/stage1 

La réponse devrait être sous la forme hdx,y avec x et y en tant que nombres entiers. Tapez 
ensuite : 

grub> root (hdx,y) 

où x et y sont remplacés par les nombres obtenus ci­dessus. Tapez, ensuite 

grub> setup (hd0) 

où hd0 représente hda le premier disque dur. Une dernière commande : 

grub> quit 

une fois la manipe est finie ,vous redemarrez votre machine et vous retrouver votre chargeur de 
systèmes d'exploitation.Voici un résumée en images des étapes à siuvres:
Etape 1:
vous booter à partir de votre cd Live.une fois ubuntu est chargée lancer un términal(accessoires­
>Terminal)
Etape2:
Dans le términal tapez grub.
Etape 3:

une fois grub est tapée vous pouvez éditer les option du grub.

Mots clés
root
Positionnez la partition racine de GRUB sur le disque où se trouvent les images de l'OS.

(hd0,1)
Ici, hd signifie qu'il s'agit d'un disque dur. Le premier nombre 0 indique le numéro du disque, qui 
est ici le premier disque, alors que le second entier 1 indique le numéro de la partition. Encore une 
fois, notez que les numéros de partitions sont déterminés à partir de zéro, et non depuis un. Cette 
expression désigne la deuxième partition du premier disque dur. Dans ce cas, GRUB n'utilise qu'une 
partition du disque à la place du disque entier. 
(hd0,4)

Ceci désigne la première partition étendue du premier disque dur. Notez que les numéros des 
partitions étendues sont comptés à partir de 4, sans tenir compte du nombre réel de partitions 
primaires sur votre disque dur. 
Annexe
1­Fonctionnement du Grub:
GRUB est un programme qui s'installe et fonctionne en deux parties : stage1 dans une zone 
d'amorçage et stage2 dans une partition d'Ubuntu. 
Une fois que l'ordinateur a terminé ses vérifications de routine et qu'il est prêt à passer le relais à un 
système d'exploitation, celui­ci lit les 512 premiers octets d'un disque dur. Ces 512 octets se 
nomment secteur d'amorçage prinicipal, ou MBR. Puisque GRUB est un programme pesant plus de 
512 octets, il ne s'installe qu'en partie dans ce secteur. Cette première partie, lorsqu'elle est exécutée 
par l'ordinateur, lit ensuite vers la seconde partie de GRUB située dans une partition d'Ubuntu. 
La seconde partie de GRUB contient essentiellement le chargeur de système d'exploitation. C'est 
grâce à cette seconde partie que le noyau Linux d'Ubuntu est chargé, prenant ensuite le relais dans la 
gestion de l'ordinateur. GRUB propose un menu d'amorçage simple vous permettant de choisir entre 
plusieurs options d'amorçage pour un même système d'exploitation et entre plusieurs systèmes 
d'exploitation (dans le cas d'un ordinateur disposant de plus d'un système d'exploitation). 
Pour fonctionner, GRUB doit donc disposer de ses deux parties fonctionnelles : 
• une première partie dans un secteur d'amorçage du disque dur ;
• une seconde partie dans le dossier /boot de la partition racine d'Ubuntu.
2­Convention de dénomination des partitions
GRUB désigne les disques durs et partitions présents dans votre machine d’une manière différente 
de celle utilisée par Ubuntu. 
• Ubuntu nomme les disques durs /dev/sdX, où X est une lettre de A à Z représentant la 
position du disque dur. Un chiffre suit pour désigner des partitions de disques durs. Les 
lecteurs de disquettes sont nommés /dev/fdX, où X est un chiffre représentant la position 
du lecteur.
• GRUB nomme les disques durs (hdX), où X est un chiffre en partance de 0 désignant la 
position du disque dur. Les partitions sont comptabilisées (hdX,Y), où X est le chiffre 
représentant le disque et Y est la position de la partition dans le disque dur en partance de 0. 
Les lecteurs de disquettes sont nommés (fdX) où X est un chiffre en partance de 0 
désignant la position du lecteur de disquette.
Une liste de correspondance entre les conventions d'Ubuntu et de GRUB se trouve dans le fichier /
boot/grub/device.map. 
3­Grub comme relais (chainloader):
Si vous voulez installer un autre système Linux (Ubuntu, Debian ou autre) et éviter d’avoir à 
modifier votre « menu.lst » à chaque changement de noyau pour pouvoir le lancer ou, si vous ne 
voulez pas que le Grub de votre nouveau système écrase celui de votre système principal, vous 
pouvez utiliser Grub comme un relais qui ira chercher le Grub propre à votre deuxième système. 
C’est la façon la plus simple et la plus sûre pour lancer d’autres systèmes Linux car ils restent ainsi 
indépendants, et ne viendront pas compromettre votre système principal. 

Pré­requis : le secteur d’amorçage
Le Grub de votre deuxième système Linux ne doit pas être installé dans le MBR de votre disque 
dur. Il doit être installé dans le secteur d’amorçage (BS : boot sector) de la partition sur laquelle 
vous avez installé votre deuxième système Linux (la partition « / »). 
Attention : par défaut l'installation se fait sur le MBR. Pensez à modifier ce comportement dans les 
options avancées (dernière étapes de paramétrage de l'installation) 
Si vous voulez réinstaller Grub sur le boot sector en faisant attention à bien adapter la partition sur 
laquelle installer grub : 
grub> root (hd0,4)
grub> setup (hd0,4) # correspond à /boot/grub installé sur /dev/sda5

Les valeurs ci­dessus sont à adapter selon la réponse de la commande "find". 
NB : cette méthode peut être faite directement à partir de votre installation sur laquelle vous voulez 
installer grub. 

Ajout dans « menu.lst »
Dans l’exemple ci dessous, le 2e système Linux se nomme GNU/Debian, et a été installé, ainsi que 
son Grub, sur la partition « /dev/sda3 » (ici « hd0,2 » dans le langage de Grub). 
Rajouter simplement une entrée dans le « /boot/grub/menu.lst » de votre système Linux principal 
(en dessous des lignes « END DEBIAN AUTOMAGIC KERNELS… » pour éviter qu’elle soit effacée 
lors d’une mise à jour du Grub) en adaptant bien sûr (hd0,2) à votre cas : 
### END DEBIAN AUTOMAGIC KERNELS LIST

# This is a divider, added to separate the menu items below from the Debian
# ones.
title Other operating systems:
root

# GNU/Debian Linux installé sur /dev/sda3


title Grub Debian
root (hd0,2)
chainloader +1
boot

Ainsi, lorsque vous sélectionnerez votre 2e système, le Grub de votre système principal passera le 
relais au Grub de votre 2e système et vous proposera les choix configurés dans son propre « 
menu.lst » 

Sources:
1 ubuntu­fr: Communauté francophone des utilisateurs d'Ubuntu.
2 Manuel du Grub